Acheter un tracker d’activité : tout ce que vous devez prendre en compte

Choisir tracker d'activité
 

Fitbit, Jawbone, Garmin, Misfit, Polar, Garmin et autre. Il n’y a pas d’autre catégorie de wearable qui offre un tel choix que les trackers d’activité. Le nombre de modèles et même de marques ne cessent d’augmenter.

La première génération de trackers d’activité comptait simplement le nombre de pas, parfois la distance et les calories dépensées. Mais de nouvelles fonctionnalités sont venues les enrichir : moniteur cardiaque, GPS, suivi du sommeil et notifications de smartphone. Les meilleurs fitness trackers sont maintenant des hybrides entre montre de sport et smartwatch.

Alors voilà le guide pour vous aider à choisir le bon tracker d’activité.

 

Pourquoi acheter un tracker d’activité ?

Alors que la popularité des trackers d’activité a explosé en quelques années, il est utile de prendre un temps de réflexion pour savoir ce que vous attendez vraiment de lui. Parmi les lecteurs à la recherche d’un tracker d’activité qui me contactent, une grosse partie ne sait pas ce qu’ils veulent en tirer, l’autre partie ne sait pas ce qu’il est possible de mesurer avec.

Un tracker d’activité va, dans l’ensemble, suivre votre activité quotidienne en mesurant différentes données liées à vos mouvements. De la distance parcourue au nombre d’étages grimpés, en passant par le nombre de pas ou la fréquence cardiaque. Ces données permettent ensuite de calculer d’autres résultats comme le nombre de calories dépensées. Enfin, la nuit, ce suivi permet d’avoir une idée de la qualité du sommeil.

 

Les idées fausses au sujet des trackers d’activité

Des idées fausses reviennent souvent au sujet des trackers d’activité, partiellement alimentées par les promesses des fabricants.

Si de nombreux fitness trackers peuvent quantifier votre activité physique, ils mesurent rarement des données spécifiques à un sport en particulier. Si vous l’utilisez en natation, en zumba ou au Pilate, il ne vous donnera pas une indication sur votre performance dans cette activité.

Une autre idée fausse concerne la distance parcourue. Sans GPS, un fitness tracker ne fait qu’estimer votre distance parcourue en multipliant le nombre de pas par la longueur de votre foulée. Il est donc largement moins précis qu’une vraie montre GPS. Cette imprécision est acceptable lorsqu’il s’agit de mesurer votre activité physique quotidienne, mais est pénalisante si vous vous lancez dans un programme de préparation d’une course de 10km ou un marathon.

Un tracker d’activité est précis. Oui oui, c’est une idée fausse ; mais ce n’est pas si grave que ça. Aucun tracker d’activité n’est assez précis pour compter exactement le nombre de pas que vous faites en une journée. Comprenez que ce n’est pas facile de compter votre nombre de pas avec un bracelet connecté à votre poignet. Mais est-ce que c’est grave s’il a compté 8975 pas alors que vous en avez fait 8736 ? Pas vraiment, hein ? Ca donne quand même bien une idée de votre activité quotidienne. L’important c’est qu’il ne compte pas 8000 pas quand vous n’en avez fait en réalité que 2000.






Choisissez la bonne conception

Alors que la plupart des trackers se portent autour de votre poignet, certains se clippent sur vos vêtements et peuvent être plus confortables à porter. D’autres comme le Moov Now se portent autour de la cheville lors d’une séance de sport pour avoir des données de foulée plus fiables.

Une autre grosse différence concerne l’écran. Ca va du tout au rien. Certains comme le Jawbone UP3 n’ont pas d’écran, d’autres comme le Polar A360 ont un écran couleur de bonne définition, et on trouve des dispositifs intermédiaires avec un affichage à LED, comme sur le Mio Fuse. Depuis 2015, les grands écrans s’incurvent pour rendre le bracelet plus confortable à porter.

 

Le design

C’est super important. S’il n’est pas beau, vous ne le porterez pas. Heureusement, le choix est vaste : du bracelet de différentes couleurs comme le Jawbone UP4 à la montre suisse Withing Activité en passant par le strass et les paillettes du Polar Loop Swarovski.

 

Résistance à l’eau

Attention ! Il n’y a qu’une poignée de fitness trackers qui peuvent être gardés pour aller nager ou prendre un bain. Il faut être vigilent à cela, car la plupart résistent aux éclaboussures mais doivent être retirés pour aller sous la douche (ce qui est ennuyeux pour un wearable sensé suivre votre activité 24h/24).

Quelques-uns vont plus loin, comme le Moov Now qui compte le nombre de longueurs et le nombre de mouvements en natation.

 

Avec un écran ou pas ?

Optez pour un tracker avec un écran intégré et vous pourrez garder un œil sur vos objectifs d’activité sans sortir votre smartphone pour regarder l’application. Le Fitbit Charge a un minuscule écran à LED pour afficher le minimum, alors que d’autres comme le Polar A360 ou le Samsung Gear Fit ont des écrans couleur incurvés.

Certes un écran ajoute généralement quelques euros au prix, mais cela permet aussi de s’en servir comme simple montre en affichant l’heure. Il ne faut pas négliger ce détail. Est-ce que vous voulez porter un tracker d’activité en plus d’une montre ?

Perso, je n’achèterais pas un tracker d’activité sans écran.

 

Quelles statistiques ?

Le nombre de pas (et donc la distance qui en découle) et le suivi du sommeil sont les 2 grandes catégories de données que l’on retrouve sur la plupart des trackers d’activité. Désormais, quasiment tous les trakers arrivent à identifier automatiquement le moment où vous vous couchez. Plus besoin de le faire passer en mode ‘nuit’ comme dans le passé.

La technologie est maîtrisée, mais les tests montrent qu’un tracker peut faire entre 10 et 15% d’erreur. Il est en effet difficile pour les capteurs de ne pas se laisser brouiller par des mouvements parasites. Il faut se rappeler qu’on leur demande de compter les mouvements de pieds en mesurant les mouvements d’une main. Si vous voulez plus de précision, optez pour un tracker avec GPS comme le Fitbit Surge ou la Polar M400.

Ensuite, un tracker peut mesurer plus de données : les calories brûlées, le nombre d’étages grimpés, la température, la fréquence cardiaque (en continu ou pas), les UV, la transpiration. Certains comme le Sony Smartband 2 promettent même de mesurer votre niveau de stress. D’autres comme le Jawbone UP4 permettent aussi de payer sans contact. Enfin, de plus en plus de fitness trackers comme le Moov Now proposent un coach virtuel vocal pour vous accompagner pendant vos activités sportives.

 

Mesure de la fréquence cardiaque

Le capteur de fréquence cardiaque optique est de plus en plus courant sur les fitness trackers. Il révèle son utilité en mesurant l’intensité de votre activité, ce qui permet d’affiner le calcul du nombre de calories brûlées ou de mesurer des données lorsque vous faites une activité où vous ne marchez pas (comme lorsque vous faites du Vélib). Le Fitbit Charge HR, par exemple, mesure votre fréquence cardiaque 24h/24 et relève votre fréquence cardiaque au repos quand vous vous réveillez (ce qui constitue une très bonne métrique de votre état de santé). D’autres comme le Polar A360 ne mesurent votre rythme cardiaque que pendant une activité sportive et pas en continu.

Cependant, la fiabilité de ce type de capteur diffère énormément d’un modèle à l’autre. Et la précision des mesure nécessite de porter le bracelet bien serré, ce qui est assez inconfortable. Bref, ce ne sont pas des montres de sport.

 

Autonomie de la batterie

L’autonomie de la batterie est un facteur important à prendre en considération, parce qu’être obligé de recharger votre tracker tous les jours peut vite devenir pénible et va vous obliger de vous priver de données le temps de la recharge.

A ce sujet, il y a 2 grands groupes de trackers d’activité : ceux qui ont une batterie qui se recharge via un câble USB (autonomie de quelques jours) et ceux qui utilisent une pile de montre qui dure environ 6 mois.

Franchement, à moins de 3 jours d’autonomie, ça sera pénible.

 

Smart notifications

De plus en plus de bracelets connectés exploitent la connexion Bluetooth avec votre smartphone pour remonter des notifications d’appels entrants, de SMS ou d’applications sociales comme Facebook ou WhatsApp. Des vibrations vous alerteront et un message s’affichera à l’écran.

 

Les bonus

Certains trackers chez Fitbit et Jawbone permettent aussi de suivre votre consommation de nourriture. Mais pour le moment c’est un processus manuel fastidieux qui implique généralement de rentrer tout ce que vous mangez et buvez chaque jour dans l’application mobile.

Allant plus loin dans le suivi du sommeil, certains trackers d’activité enregistrent les cycles du sommeil et intègrent une alarme intelligente. Avec celle-ci, vous pourrez choisir d’être réveillé dans une phase de sommeil léger. Ca évite de se réveillé de mauvaise humeur ou la tête dans le c**.

 

Le prix

No comment, c’est vous qui voyez.

 

L’application est aussi importante que le tracker

L’application mobile qui se synchronise avec votre tracker d’activité est une partie essentielle de l’équation. C’est elle qui vous permettra de disséquer vos stats, fixer des objectifs, défier vos amis et ainsi de suite.

Tout d’abord, vérifiez que votre tracker fonctionne avec votre smartphone. La plupart supportent désormais à la fois Android et iOS, mais Fitbit est actuellement le seul fabricant majeur compatible avec un Windows Phone.

Ensuite, certaines applications sont plus conviviales que d’autres, plus ergonomiques. Il est toujours sage de vérifier les commentaires des utilisateurs de l’application avant d’acheter un tracker d’activité.

 

N’oubliez pas votre communauté

Une partie de la motivation derrière les trackers d’activité vient de la possibilité de pouvoir comparer ses réalisations avec notre entourage. Dans cette optique, si vos ami(e)s ont déjà un tracker d’activité, choisissez-en un de la même marque. Ca facilitera les comparaisons.

 

Les trackers d’activité sur ce blog

Les conseils

Quel tracker d’activité ou montre de sport choisir pour votre activité ?

Quel bracelet connecté avec capteur cardio intégré ?

Les présentations

Polar Loop 2

Polar A360

Garmin Vivosmart HR

Jawbone UP4

Sony Smartband 2

Microsoft Band 2

Speedo Shine

Xiaomi miBand

Xiaomi Mi Pulse

Moov Now

Withings Activité Steel

Misfit Shine 2

Un commentaire

  • Richard

    ZeFit4 de MyKronoz est un bracelet connecté full option avec un écran couleur qui offre un bon rapport qualité prix et qui mérite de figurer dans votre liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *