Fitbit Blaze : tracker d’activité au look de smartwatch

test-fitbit-blaze
 

Lorsque Fitbit, leader mondial des wearables, a annoncé la sortie de la Blaze au CES de Las Vegas en janvier 2016, elle était régulièrement décrite comme une concurrente crédible de l’Apple Watch, avec un design agréable, un écran tactile et des fonctions connectées. Juste moins chère. Stratégiquement, ce nouveau modèle vise les armées de sportifs occasionnels, nouveaux adeptes du running et des salles de sport.

Fitbit nous avait jusque-là habitués à des bracelets plus fonctionnels que jolis et la Blaze semblait être la montre capable de faire entrer la marque dans une nouvelle dynamique, à la conquête d’un juteux marché.

Après l’avoir testée, il faut remettre chacun à sa place. L’Apple Watch est quasiment un smartphone à peine plus grand qu’un timbre-poste, avec toute un écosystème d’applications. La Blaze est plus un bracelet Fitbit avec un bel écran couleur (le premier de Fitbit), des fonctions orientée fitness et toute l’expérience Fitbit dans le suivi d’activité quotidienne.

 

Présentation de la Fitbit Blazepresentation-fitbit-blaze

On ne peut pas dire que le design de la première génération de bracelets Fitbit (Flex, Charge, Charge HR, Surge) ait été très soigné. Mais ça a changé en 2016, notamment avec l’Alta et la Blaze. Terminé les bracelets plastiques noirs et cubiques.

La Blaze est construite à partir d’un boitier noir carré, inséré dans un cadre octogonal en acier inoxydable. Ce design est particulier, avec 2 zones ajourées en haut et en bas du boitier, mais je le trouve assez réussi, très moderne. Assez loin du design attendu d’une montre en sport en tout cas.

L’idée derrière ce design particulier, c’est de pouvoir séparer le boitier du reste pour changer radicalement de style. C’est-à-dire qu’on ne change pas seulement la couleur du bracelet. Au-delà de la matière et la couleur du bracelet, la personnalisation va jusqu’à changer l’encadrement du boitier et donc changer complètement de look. Je passerai rapidement sur les éditions spéciales plaquées or. Pour vous présenter les 4 gammes de style que peut prendre la Blaze.

  • Luxe : bracelets cuir, dont 2 versions de bracelet fin ou à maillons métalliques
  • Loisir : bracelets nylon
  • Edition spéciale : entièrement noir ou rose/or
  • Classique : bracelet en silicone avec une texture striée

A l’usage, la Blaze se fait complètement oublier, c’est assez impressionnant. Elle ne fait pas plus de 1cm d’épaisseur et pèse 42g. C’est à peu près les mêmes mensurations que la Garmin Vivoactive. Elle est donc très agréable à porter et passe allègrement sous les manches de chemise.

L’écran rend très bien. Quand je dis qu’il rend très bien, c’est qu’avec 240×180 pixels, c’est une meilleure résolution que sur la Fenix 3 ! Il est tactile, en couleur, et reste lisible tout le temps, même dans le noir, car c’est un écran LCD. L’inconvénient, c’est que pour économiser la batterie, il n’est pas allumé en permanence. Pour l’activer, il faut soit taper 2 fois sur l’écran, soit lever le poignet (mouvement un peu différent de ce qu’on trouve sur les autres marques sur lesquelles il faut faire une rotation du poignet pour amener l’écran en face des yeux). L’implémentation est bien faite, réactive et l’écran s’éteint dès qu’on redescend le poignet. Surtout (et c’est très important), l’écran reste allumé en permanence lors d’une activité sportive, ce qui est quand même bien plus pratique lorsqu’on veut regarder où on en est. Enfin, si besoin, 3 boutons permettent parfois de se passer de la fonction tactile. Mais ils ne suffisent pas pour tout faire. L’écran tactile est indispensable.

Le menu est constitué de 7 écrans principaux :

  • Heure
  • Aujourd’hui (suivi d’activité quotidienne)
  • Exercice (lancer une séance de sport)
  • FitStar (un programme de coaching pour des séances de renforcement musculaire)
  • Minuterie (chronomètre et compte à rebours)
  • Alarme (réveil)
  • Paramètres

La Blaze ne prétend pas  cibler les sportifs enragés qui se préparent pour un marathon. Donc il n’est pas équipé de GPS et propose des modes sportifs un peu plus orientés salle de fitness. Malgré tout, il y a un mode jogging pour lequel on peut utiliser le GPS d’un smartphone couplé avec la Blaze via l’appli Fitbit.

Au dos se trouve le capteur cardio optique composé de 2 LEDs et 1 capteur. Là encore, on voit qu’il se destine plus au sport loisir qu’à la performance puisqu’il n’est pas possible d’utiliser une ceinture cardio (ce qui est généralement possible sur les montres cardio sans ceinture Garmin, Polar ou TomTom).fitbit-fitstar

FitStart est un mode particulier, propre à Fitbit, qui permet de vous guider dans des séances de renforcement musculaire. Des exercices faciles que vous pouvez faire à la maison. Chaque mouvement est présenté sous la forme d’une animation à l’écran.

  • Echauffement : 8 minutes d’exercices pour vous préparer à une séance de sport
  • Circuit training : 13 exercices
  • Abdos : 10 minutes d’abdos

Une fois couplée à votre smartphone, la connexion Bluetooth pourra être utilisée aussi bien pour recevoir des smart notifications que pour la synchronisation continue des données vers l’application.

Toutes les alertes (smart notifications, réveil, alertes pendant une séance de sport) se font par vibrations. Il faut être attentif pour ne pas les rater, c’est vraiment discret. En fait ça va dans la vie de tous les jours, mais pendant une séance de sport bien active, il n’est pas rare d’en rater.

L’autonomie annoncée par Fitbit est de 5 jours. Et il n’y a pas duperie. Même en faisant plusieurs séances de sport par semaine, j’ai toujours atteint les 5 jours. C’est assez impressionnant. D’accord il n’y a pas de GPS, mais compte-tenu de la taille du boitier, de l’écran tactile couleur, des smart notifications et du suivi cardio 24h/24, c’est quand même une bonne performance.

Elle n’est pas étanche, seulement résistante aux éclaboussures. Et Fitbit recommande même de le retirer pour prendre une douche. Ne prenez pas de risque.

A partir de l’écran principal, on peut glisser vers le bas pour découvrir le panneau de contrôle de la musique de votre smartphone (pause, avance, retour, et volume plus et moins), comme de nombreuses montres de sport connectées.

 

Pour une séance de sportfitbit-blaze-running

La Blaze supporte 6 modes sportifs de base (jogging, vélo, musculation, tapis de course, vélo elliptique et gym), auxquels peuvent s’ajouter 12 modes sportifs un peu plus exotiques : randonnée, spinning, yoga, bootcamp, entrainement en circuit, golf, kickboxing, arts martiaux, pilates, stepper, tennis, marche. Ne me demandez pas comment ni pourquoi Fitbit a choisi ces sport, je n’en sais rien (kickboxing ?!). On peut sélectionner un par un depuis l’appli ceux qu’on veut voir sur la montre.

Certains profils peuvent utiliser le GPS de votre smartphone pour donner les données comme la distance et la vitesse. Vous pouvez bien sûr utiliser ces profils sans smartphone, mais la Blaze va alors utiliser son accéléromètre pour estimer la distance et la vitesse. Mais la précision n’atteint pas celle du GPS. A vous de voir ce qui vous intéresse. Pour les autres, il s’agit essentiellement de mesurer la fréquence cardiaque et le chrono.

gps-ouvert-blaze-m600Il n’est pas possible de définir un objectif, de quelque nature ce soit. C’est quand même dommage. Pas possible de partir pour 30 minutes ou pour 5km. Je ne demande pas de pouvoir faire du fractionné, la Blaze n’est pas du tout prévue pour cette utilisation. Mais j’aurais aimé pouvoir au moins définir un objectif de temps ou de distance.

L’altimètre baro n’est pas utilisé pour afficher l’altitude ou le dénivelé pendant une activité. Pourtant, il fonctionne, puisqu’il y a un graphique d’altitude dans l’appli Fitbit. Mais je ne sais pas pourquoi cette donnée n’est pas affichée en temps réel sur la montre. Et c’est dommage, puisqu’il est assez fidèle en fait.

altimetre-blazeIl y a ensuite les séances d’exercices FitStar que j’ai déjà évoquées. C’est assez sympa et ça permet à n’importe qui de suivre une courte séance de fitness à la maison, en suivant tout simplement les exercices et instructions à l’écran. C’est simple à utiliser et assez sympa. C’est dommage qu’il n’y en ait que 3, j’aurais apprécié avoir un choix d’une dizaine de séances, et de pouvoir choisir la durée de la séance. C’est une fonction récente de Fitbit, donc on peut espérer qu’elle va se développer. Ce qui est dommage, c’est que la Blaze ne compte pas le nombre de répétitions. C’est un peu dommage de ne pas utiliser les capteurs de mouvements. Car comme le nombre de mouvements qu’on a fait sur 30 secondes n’est pas enregistré, on ne peut pas non plus chercher à faire mieux la prochaine fois.

Pour une séance de sport, le capteur cardio optique intégré sur la Blaze n’atteint pas la précision d’autres capteurs de marques plus spécialisées dans le sport (comme Garmin, TomTom ou Polar). On réalise bien que l’expérience de Fitbit est le suivi d’activité quotidienne. Le suivi cardio en direct n’est pas très précis, avec de larges décrochages. Il a du mal à suivre les variations même relativement simples de la fréquence cardiaque.

cardio-blaze

On voit bien que le capteur rate quasiment toutes les montées du palpitant au-dessus de 160 battements par minute. Alors on sait tous qu’il n’existe actuellement aucun capteur optique aussi précis qu’une ceinture, mais j’ai déjà connu mieux.

cardio-blaze-2Ca rend cette donnée difficilement utilisable pendant une séance de sport. Et encore, je parle là d’une activité comme la course à pied, où le capteur est bien en place. Sur une séance de type HIIT, les mouvements du poignet perturbent encore plus le fonctionnement du capteur.

On peut dès lors se poser la question de l’utilité de ce capteur cardio optique. La seule utilité provient de la fréquence cardiaque moyenne, qui est assez juste (les erreurs ayant tendance à s’annuler), pour jauger de l’intensité globale de votre séance d’entrainement et de la fréquence cardiaque au repos, qui est une bonne indication de votre santé cardiovasculaire. Donc ce n’est pas un outil très précis pour l’entrainement d’un triathlon, mais qui servira d’indication pour les sportifs occasionnels.

 

Tracker d’activitéfitbit-blaze-tracker-dactivite

La Blaze suit en permanence le nombre de pas, le cardio, le temps d’activité, la distance, les calories, les étages gravis et le temps de sommeil. Les mesures sont cohérentes avec celles d’autres marques de tracker d’activité. Cohérentes, c’est-à-dire à peu près identiques. Mais il faut bien comprendre qu’aucun tracker d’activité n’est parfait. Pour ça, il faudrait le porter à la cheville. Mais globalement, il n’y a pas 2000 pas de différence, juste une centaine ou deux. Donc ça fonctionne très bien pour comparer l’activité quotidienne d’une journée à l’autre. Ce qui est étonnant, c’est que les minutes d’activité sont affichées sur l’appli mais pas sur la montre.

Le suivi du cardio 24h/24 est assez fiable. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me donne ma fréquence cardiaque au repos (c’est une donnée plutôt utile pour affiner l’intensité des séances d’entrainement par zone cardio). Et sa mesure concorde avec celle mesurée par la Fenix 3 HR. Au niveau du suivi du sommeil, Fitbit enregistre nuit après nuit la durée, les heures de coucher et de lever, ainsi que quelques indices pour évaluer la qualité : nombre de réveils, nombre de périodes agitées et le temps éveillé/agité. La Blaze enregistre le nombre d’étages gravis, ce qui n’est pas le cas de tous les trackers d’activités. Pour moi c’est vraiment un plus qui peut inciter à prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Là où Fitbit se démarque, c’est par son expérience qui en fait le roi de la motivation ! Et wahoo c’est impressionnant. C’est même un peu trop pour moi (genre après 1 footing, j’avais déjà reçu 2 mails, 5 notifications et je ne sais plus combine de médaille). Mais bon, qui peut le plus, peut le moins. En fait on peut activer ou désactiver chaque alerte à partir de l’appli, histoire de se concentrer sur ce qui est important pour nous.

On commence par définir un objectif principal (pas, distance, calories brûlées, étages gravis). Ensuite, on active (ou pas) les rappels d’activité. Toutes les heures, sur la base que vous devez faire 250 pas par heure, la Blaze va vous indiquer par une alerte combien de pas il vous reste à faire d’ici la fin de l’heure. Heureusement, on définit une plage horaire (heure début et fin) pendant laquelle on veut recevoir ces alertes, histoire de dormir tranquilleEt aussi les jours où vous voulez les activer. En fonction de votre activité, vous recevrez des médailles pour certains objectifs. Et aussi un rapport hebdomadaire par mail. Vous pouvez aussi définir un objectif de nombre de séance de sport par semaine.

La Blaze détecte un certain nombre d’activité automatiquement,  même si vous n’avez pas lancé l’enregistrement d’une activité : marche, course, vélo, vélo elliptique, sports (regroupe les sports nécessitant un grand nombre de mouvements, comme le foot, le basket ou le tennis) et les exercices cardio type zumba. Pour chacun, on peut régler le seuil (temps d’activité) à partir duquel l’activité sera référencée (genre au bout de 10 ou 15 minutes).

fitbit-aventuresLa nouveauté depuis septembre 2016, exclusivité Fitbit, ce sont les défis aventures. En gros, ce sont des défis ou des randonnées virtuelles. Vous avancez sur un parcours en fonctions de vos nombres de pas. Il y a pour le moment 6 itinéraires, 3 dans New York (5km, 10 miles et le mythique marathon) et 3 dans le parc national de Yosemite (Vernal falls 15000 pas, Valley loop 24000 pas et Piste pohono 42000 pas). Vous pouvez visualiser votre progression sur une carte genre Google Earth et visualiser quelques belles photos tout au long du parcours. Franchement, je trouve ça sympa comme idée.

 

Smart notificationsblaze-smart-notifications

L’onglet des notifications de l’appli Fitbit permet d’autoriser ou bloquer les notifications d’appels entrants, de SMS et d’événements du calendrier, ainsi qu’un bon nombre d’applications comme Twitter, WhatsApp, emails, etc.

C’est une panoplie complète. Mais ça reste ‘que’ des smart notifications, il n’y a aucune application externe installée sur la montre comme ça se fait sur une smartwatch.

 

L’application Fitbitapplication-fitbit

Les données de la Blaze sont envoyées vers l’application Fitbit. C’est un super écosystème, plein de challenges, de défis sociaux, de médailles et tout est intuitif, graphique et bien présenté. Les statistiques du jour sont présentées sur le tableau de bord sous forme d’encarts. Cliquez dessus et vous accédez au détail de la métrique.

L’appli est vraiment complète. En plus des données de la Blaze, vous pouvez saisir manuellement des données relatives au poids, à l’hydratation et à ce que vous avez mangé.

 

Conclusionfitbit-blaze-appel-manque

Il faut être réaliste, la Fitbit Blaze n’est pas une smartwatch et encore moins une concurrente de l’Apple Watch. Il faut la voir plutôt comme un tracker d’activité tel que Fitbit sait en faire, sous une nouvelle forme plus stylée.

Alors bien sûr, l’absence de GPS, le capteur cardio peu précis et l’impossibilité de coupler une ceinture cardio ne la destine pas aux sportifs qui courent après le chrono. La Fitbit Blaze est une belle montre avec smart notifications et un fitness tracker très complet pour les sportifs occasionnels et tous ceux qui cherchent à rester actif mais qui ont besoin d’être motivé régulièrement.

En attendant de tester le Charge 2 qui est sorti après la Blaze, je pense que c’est le meilleur tracker de Fitbit. Si vous recherchez un fitness tracker avec un design digne d’une smartwatch mais plus facile à utiliser et n’ayant pas besoin d’être rechargé tous les jours, alors la Fitbit Blaze peut vous convenir. Les fonctionnalités pour le sport la limitent à une utilisation occasionnelle et en tout cas pas pour suivre un programme d’entrainement. Par contre, Fitbit a tout un éventail d’outils pour vous motiver à rester actif et vous bouger.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter une Fitbit Blaze ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’une Blaze, vous pouvez la trouver sur Amazon et profiter de la livraison gratuite. En même temps, en utilisant un des liens ci-dessous, Amazon me reversera une commission, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire ci-dessous. Je prendrai le temps d’y répondre.

Fitbit Blaze 184€ Bouton commander amazon
bracelet métal 13€ Bouton commander amazon
bracelet cuir 16€ Bouton commander amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *