L’Apple Watch va-t-elle bouleverser le secteur des montres connectées pour le sport ?

L'Apple Watch va-t-elle bouleverser le secteur des montres connectées pour le sport ?
 

Présentation de l’Apple Watch

L’Apple Watch Sport est une montre connectée sortie le 24 avril 2015 en France. Elle fonctionne couplée avec un Iphone aussi bien que seule.

Elle possède un certain nombre d’applications préinstallées : SMS/MMS, gestion des appels, calendriers, Maps, Siri, Mails, Apple Pay et bien d’autres, dont les applications Activités (Activity en anglais) et Entraînement (Workout) qui nous intéressent davantage. Les applications peuvent être installées à partir de l’App Store.

 

L’application Activité

L’application Activités a pour but d’aider son possesseur à améliorer sa forme et sa santé en lui communiquant des données relatives à ses activités quotidiennes : calories dépensées, nombre de pas, alternance de positions assise et debout durant chaque journée ou encore le temps d’activités effectué au quotidien.

Elle affiche également la répartition des activités physiques pratiquées tout au long de la journée. Exemple : 40% de marche, 20% de vélo, 40% de course à pied.

 

L’application Entrainement

A travers l’application Entraînement, l’Apple Watch a davantage vocation à aider le sportif à planifier et analyser un entraînement.

Avant l’entraînement, on peut lui indiquer un objectif en termes de temps, d’effort ou de kilomètres à parcourir.

Pendant l’entraînement, elle mesure la fréquence cardiaque à l’aide du cardiofréquencemètre infrarouge intégré (à l’instar des montres TomTom Runner Cardio, TomTom Multisport Cardio, Epson PS-500, le bracelet Fitbit Charge HR ou la Garmin Forerunner 225), la distance parcourue ainsi que la vitesse moyenne. Elle donne également des informations en temps réel sur la vitesse de course que ce soit en intérieur ou en extérieur, notamment grâce à son accéléromètre.

Capteur optique Apple Watch

Capteur infrarouge de fréquence cardiaque de l’Apple Watch

 

Mesure de position et de fréquence cardiaque

Il est à noter qu’elle ne possède pas de puce GPS, mais elle peut utiliser les données issues de la puce GPS de l’iphone.

Concernant le capteur de fréquence cardiaque, une page support dédiée nous apprend que durant la journée, la fréquence cardiaque est mesurée toutes les 10 minutes, indépendamment de l’activité effectuée.

Parmi les conditions pour une bonne mesure de la fréquence cardiaque, il faut que le bracelet soit serré convenablement. Les mouvements réguliers de type cyclisme ou course à pied favorisent une bonne mesure.

 

L’Apple Watch comparée à la Garmin 620 : un faux débat

Peu de temps après sa sortie sont apparus des tests visant à comparer ses performances à une montre de référence : la Garmin Forerunner 620. Les résultats du test indiquent que l’erreur de mesure est faible entre les deux montres, que ce soit pour la vitesse moyenne ou sur la fréquence cardiaque moyenne.

La comparaison a été effectuée sur des valeurs moyennes, il aurait été plus pertinent de comparer les mesures instantanées de vitesse et de fréquence cardiaque. Par ailleurs, le test a été réalisé une fois, sur un seul circuit, et n’a pas été reproduit, difficile de conclure dans ces conditions.

Comme l’indique Metronews dans son article, l’Apple Watch Sport se destine davantage aux sportifs n’ayant besoin que des informations de base sur leur entraînement (kilométrage, vitesse, dépense énergétique, fréquence cardiaque moyenne). Pour le sportif qui s’entraîne plusieurs fois par semaine et cherche à s’améliorer spécifiquement, l’Applewatch ne peut en rien remplacer une montre spécialisée de course à pied ou de triathlon.

 

L’arrivée de la firme à la pomme va-t-elle faire évoluer le marché des montres cardio GPS ?

L’Apple Watch n’arrive pas en tant que concurrente directe face aux montres cardio GPS, car elle ne cherche pas à se spécialiser dans le sport. Elle offre cependant des applications permettant d’améliorer sa santé et sa forme à partir des données issues de l’accéléromètre et du cardiofréquencemètre. Pour cela, elle s’appuie sur les compétences techniques internes et les connaissances en analyse des données de la firme à la pomme.

Apple a révélé en mars le laboratoire dans lequel elle développe son expertise. Elle y effectue toute une batterie de tests sur des activités variées comme la course à pied, le cyclisme ou encore le yoga, en utilisant ses employés comme cobayes.

Mais elle ne se contente pas des expériences en laboratoire : elle teste la récupération de données dans différents environnements, le froid de l’Alaska comme la chaleur de Dubaï.

 

Une R&D qui a de gros moyens

Ce laboratoire représente un atout fondamental d’Apple qui dispose de moyens élevés en R&D. Des moyens élevés qu’elle partage avec des universités américaines à travers son ResearchKit tout en tirant bénéfice de l’expertise scientifique des chercheurs des sciences médicales et de physiologie du sport.

Ainsi, Apple se place à la pointe de la recherche et des connaissances sur la captation et l’analyse de données d’activités sportives.

 

Des employés extrêmement compétents

Ajoutez à cet atout le fait qu’Apple recrute des employées parmi les meilleurs ingénieurs, designers et scientifiques au monde et leur offre des postes aux conditions de travail motivantes et fortement rémunérés, on peut s’attendre au développement d’applications à forte valeur ajoutée.

Et cela représente un point fort en plus pour Apple par rapport aux constructeurs de montre cardio GPS tels que Garmin, Suunto, TomTom ou Polar.

 

Le marché de montres connectées en effervescence

L’un des enjeux majeurs des prochaines générations de montre se porte sur la capacité des constructeurs à acquérir de nombreuses données (multi-capteurs) et de les analyser de manière à fournir des informations permettant aux sportifs de mieux comprendre comment améliorer leurs performances.

Historiquement, quand Apple décide d’aller sur un nouveau marché, dès le premier produit ils réussissent leur entrée. Cela s’est vu avec l’Ipod, l’Iphone ou l’Ipad.

Même si elle n’entre pas directement en concurrence face à à Garmin, Polar, TomTom ou autre Suunto, ceux-ci ne doivent pas négliger son arrivée car elle a les moyens de faire évoluer très rapidement le marché des montres connectées.

Les prochains mois nous indiqueront de quelle manière Apple va influencer le secteur.

 

L’auteurWearable technologies

Clément cours régulièrement depuis une dizaine d’années et pratique le triathlon en club depuis 3 ans. Suivant avec passion l’actualité sur les montres cardio GPS et l’évolution de la mesure de données physiologiques chez le sportif, il effectue une veille sur les objets connectés pour le sport via le topic scoop.it : Running’s Wearable Technologies.

6 commentaires

  • Ben

    Bonjour,

    Faisant pas mal de sport variés (Vtt, squash, escalade, etc.), quelle montre me conseillerez-vous entre Apple et Garmin (type fenix 3 ou 235) ? Pour quelles raisons?

    Merci par avance

    • Jérôme

      Bonjour
      Je ne vous conseillerai certainement pas l’Apple Watch. Pas de GPS et capteur cardio réputé peu fiable.
      La FR235 est une montre orientée course à pied. Vu que vous faites plein d’activités, je vous conseillerais une montre comme la Fenix 3, la TomTom Multisport cardio (cardio sans ceinture) ou la Suunto Ambit3 Peak. Donc si vous voulez vraiment une Garmin -> Fénix 3.

      • Ben

        Merci pour votre réponse,

        La FR235 est uniquement pour la course à pied?

        J’ai également vu que la Fenix 3 devrait sortir intégrée d’un capteur cardiaque optique. Qu’en pensez-vous?

        Si vous avez testé ces montres (les 3 cités précedemment), laquelle choisiriez-vous?

        Encore merci pour votre aide,

        • Jérôme

          La FR235 est orientée course à pied. Après, rien n’empêche de l’utiliser pour faire du vélo. Je l’ai en ce moment au poignet et de base, elle a 4 modes sportifs : course à pied, course en salle, vélo et autre). Ca permet quand même d’avoir plusieurs profils.
          La Fenix 3 HR aura le même capteur que la FR235. Donc pas de différence de fiabilité.
          Si j’avais à choisir, je prendrais la Fenix 3 parce qu’elle permet de faire plus de choses et offre plus de possibilités de configuration. Mais c’est pas le même prix.

  • GARCIA Sophie

    Bonsoir, je souhaiterais investir dans une montre connectée mais je souhaiterais qu’elle soit simple et féminine mais surtout que je puisse m’en servir pour le jogging, piscine et vélo avec une bonne autonomie
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *