Le guide des montres cardio GPS : itinéraire et navigation

Le guide des montres cardio GPS : itinéraire et navigation
 

Il y a peu de montre GPS qui a un écran d’une taille et d’une résolution suffisantes pour faire de la navigation dans de bonnes conditions (l’Epix annoncée par Garmin pourra le faire). Elles sont surtout utilisées pour faire du suivi de position et permettre d’exploiter ces données après un entrainement.

Cela dit, certaines de la tranche haut de gamme offrent quand même quelques possibilités de navigation, d’itinéraire et de points de passage (waypoints).

 

Points de passage

Les points de passage sont des lieux (repérés par leur latitude et leur longitude) qui peuvent être programmés dans votre montre cardio GPS. Lorsque vous sortirez courir, elle vous guidera de point en point (généralement en vous indiquant avec une flèche la direction à suivre et parfois la distance, comme la Suunto Ambit 3) sur l’itinéraire que vous aviez défini à l’avance.

 

Itinéraire

Quelques montres cardio GPS ont un mode d’affichage qui permet de voir un itinéraire simplifié. Au cours de votre séance, elle enregistre les points de passage et les relie entre eux pour former un itinéraire. Cette fonctionnalité (sur la Fenix 3 par exemple) peut être utile si vous courez sur un itinéraire que vous ne connaissez pas et avez besoin d’une aide pour retrouver votre point de départ.

 

Direction

La plupart des montres GPS haut de gamme ont une boussole, qui peut être utilisée pour faire un minimum de navigation vers un waypoint. La boussole va indiquer la direction à suivre pour rejoindre le prochain waypoint.

 

Retour au point de départ

Disons que vous êtes perdu. Ou que vous ne vous sentez pas bien et voulez rentrer par le chemin le plus court. De plus en plus de montres GPS possèdent l’option de retour au point de départ. Elle ne vous indiquera pas quel chemin prendre, mais dans quelle direction aller pour rentrer à votre point de départ.

 

Mémoire

Les montres cardio GPS ont différentes tailles de mémoire. Concrètement, cet espace mémoire détermine le nombre de séquences d’un fractionné, le nombre de points de passage, le nombre de sorties d’entrainement qui pourront être mémorisés. Les différences peuvent être grandes : 100 waypoints par exemple pour la Forerunner 920XT à 1000 pour la Fenix 3.

 

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *