Montre GPS : augmenter l’autonomie sans perdre en précision

Améliorer autonomie batterie montre GPS
 

Les fabricants de montre GPS ont cherché ces dernières années à réduire la taille et le poids de leurs montres GPS. On est arrivé comme ça à des montres qui pèsent à peine plus de 40g (41g pour la Forerunner 220).

L’autonomie, elle, n’a du coup guère progressée. De 10h d’autonomie pour une Forerunner 305, on est passé à… 10h pour une Forerunner 220. Certaines montres un peu plus volumineuses, plutôt orientées triathlon ont quand même une autonomie (sur le papier) de 20h.

Mais 20h d’autonomie n’est pas encore satisfaisant pour certains sportifs.

La solution ?

Alors les fabricants ont développé des modes éco pour augmenter l’autonomie de leurs montres GPS pour l’outdoor. En gros, l’autonomie de la batterie est augmentée en réduisant la fréquence de mesure du GPS. L’échantillonnage passe généralement d’une prise de mesure toutes les 1 seconde à 1 toutes les 60 secondes (même si certains modes sont un peu plus compliqués que ça, comme le mode Ultratrack de Garmin, qui allume le GPS pendant 15s pour prendre une mesure, puis l’éteint pendant 45s).

On arrive ainsi à 40 (Forerunner 920XT), 50h (Fenix 3 / V800) ou 200h (Ambit3 Peak) d’autonomie.

Avantage : l’autonomie est améliorée.

Inconvénient : la précision est réduite.

 

La solution pour augmenter l’autonomie sans perdre en précision

Batterie externe GarminSi, pour vous, sacrifier la précision n’est pas une option, vous pouvez connecter le câble de chargement de votre montre GPS à une batterie externe.

Garmin propose par exemple un pack batterie externe qui est compatible avec tous ses modèles de montre GPS. Cette batterie fournit 2200mAh, c’est-à-dire 7 fois la charge de la batterie de la Fenix 3 (300mAh).

Il suffit de placer la batterie dans une poche de votre sac et de brancher dessus le câble d’alimentation spécifique à votre montre GPS.

Dans cette configuration, il faudra vous accommoder du câble qui pendouille de la batterie externe à la montre. Ce n’est pas beau, mais c’est faisable.

Batterie externe Fenix 3Améliorer autonomie Fenix 3

 

Attention, sur les montres GPS Garmin rechargeable en course, il faut changer le mode USB. Voir le tuto vidéo ci-dessous).

 

L’avantage, c’est qu’avec ça, vous n’aurez aucun problème pour faire une course de 24h (enfin, la montre n’aura aucun problème ; vous, je sais pas), sans perdre en précision GPS.

L’inconvénient, c’est que l’écran n’affichera plus vos données.passe-câble

Et si vous devez utiliser un vélo, le pack inclus un passe-câble pour le fixer au cadre.

 

Contenu du pack

Batterie externe avec prise mini-USB (85g) ATTENTION : elle n’est pas étanche

Adaptateur mini-USB/USB

Panneau solaire pliant

Velcro pour attacher le panneau solaire sur sac-à-dos

Passe-câble avec velcro pour fixation sur cadre de vélo

Chargeur secteur universel


>Cliquez ICI pour commander sur Amazon<

10 commentaires

  • Bonjour,

    Super article, simple et concis 😉
    Quel est le poids de ce systeme ?

    Sportivement,

    • Jérôme

      Bonjour
      On trouve plein de modèles de batteries externes sur Internet, avec différentes capacités. Certaines vous permettront de faire 1 recharge, d’autre 10 ou 20.
      Il suffit de prendre celle qui conviendra à vos besoins.

  • corto

    Merci pour l’article court et très pratique !

    Une question pour rebondir sur ça : « L’inconvénient, c’est que l’écran n’affichera plus vos données »
    la photo illustre pourtant un affichage des données alors que la Fenix 3 est branchée…
    Ça serait dommage de perdre les données le temps de la recharge, non ?….

    • JMarc

      Quand tu charges avec une batterie déportée, les connectiques Data USB ne le sont pas, sur ma Fénix 1, pas de soucis, tu continues ton entrainement.

  • Geoffrey

    interessant cette batterie, d’autant que vous n’en parlez pas, mais sur le site de garmin il est dit qu’elle est vendue avec un petit panneau solaire!

    avez vous testez ce panneau? car je voudrai partir en rando itinérante d’une dizaine de jour tout en enregistrant ma trace, et pour l’instant je partait sur l’idée d’une batterie externe. Mais si le panneau solaire fait un bon boulot ça peut être génial.
    De plus le cable qui part de la batterie n’est il destiné qu’uniquement à une montre garmin? (j’ai une 920xt) ou bien je pourrai recharger ma gopro avec?

    merci pour vos réponses

    • JMarc

      Je pense que le plus intéressant pour toi, c’est un panneau solaire avec batterie intégré… Comme cela, tu charges la journée la batterie du pack solaire sur le sac à dos, et tu recharges ce dont tu as besoin le soir avec cette batterie pleine, en fonction de si tu as du 220v en refuge, gîte, ou non, si itinérant.

  • JMarc

    une petite erreur dans ton article:
    « En gros, l’autonomie de la batterie est augmentée en réduisant la fréquence de mesure du GPS. »
    Pour ma part, la fréquence et la mesure est toujours la même, quelque soit le choix du mode d’enregistrement. Sinon, tu aurais pas ton allure ou vitesse instantanée. Donc le calcul se fait bien, et se cumule en permanence pour ce qui est de la mesure de la distance.
    Par contre, quand tu choisis un mode d’enregistrement, par exemple pour la Fénix 1, de Normal à Ultratrac, d’un côté tu écris dans la mémoire entre 1 et 7 seconde, et dans le cas Ultatrac, toutes les minutes. L’économie se fait sur la consommation pour l’écriture de données.
    Pour reprendre la Fénix 1, ensuite, tu as le choix en mode normal, avec « le plus souvent possible », « plus souvent », « normal », « moins souvent », « le moins souvent possible ». Cela correspond à 1s, 5s, 1 à 7s, 15s et 30s. J’ai fait le test pour les deux premiers.
    Sachant que les enregistrements se font à la fin de la session d’entrainement, on a une distance différente entre ce qui est affiché avant enregistrement, et ce qui est calculé ensuite avec les points sauvegardés. C’est surtout là que le problème est sur cette Fénix 1. Achetée d’occasion avec la ceinture Cardio, elle me va bien à 80€.

    Pour la consommation, et atteindre les données constructeur, mon avis est simple, ne rien connecter, ceinture cardio, mobile, ne pas demander de calcul spécifique hors distance et temps, et verrouiller les boutons après avoir démarré en Ultra. Si on demande l’altitude par exemple, avec un alto barométrique, il sera en fonction en permanence, et consommera sur toute la sortie.

    Pour ce qui est de la batterie externe, j’utilise un chargeur avec une batterie 18650, mais attention, il faut que la sortie produise assez. Pas besoin de payer le prix d’un accessoire Garmin, juste tester qu’elle passe en mode charge quand on connecte le GPS dessus.

    Voilà, bons runs à tous.

    • Jérôme

      Bonsoir
      Merci pour ta contribution, c’est très intéressant.
      Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Une montre peut très bien ne prendre une position GPS que toutes les minutes et t’afficher une allure en direct, il suffit qu’elle utilise son accéléromètre interne.
      Il y a bien 2 leviers qui influent sur la consommation : la fréquence de relevé des points GPS et la fréquence d’enregistrement des données. Mais on voit bien via l’interface de Suunto Movescount (qui permet de régler les 2 indépendamment), que c’est la fréquence de mesure qui fait économiser le plus la batterie (et qui dégrade le plus la précision GPS).
      A ta liste de recommandations pour s’approcher des données constructeur, on peut ajouter : supprimer les vibrations, ne pas activer de tour automatique.

  • olivier

    bonjour je ne ne trouve pas le mode usb sur ma forerunner 920 XT
    peut être pouvez vous m expliquer comment faire
    merci a vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *