Pourquoi il vaut mieux afficher l’allure moyenne plutôt que l’allure instantanée sur votre montre GPS

Pourquoi il vaut mieux afficher le rythme moyen que le rythme instantané sur votre montre cardio GPS
 

La plupart des montres GPS sont capables d’afficher l’allure (ou la vitesse) instantanée et l’allure moyenne. Pourquoi est-il conseillé d’utiliser l’allure moyenne ? A la fin de cet article, vous irez peut-être changer vos réglages sur votre montre GPS.

 

Les erreurs du GPSErreur distance GPS

C’est un fait une question d’erreur et de lissage. Même s’il peut paraître plus précis, l’affichage instantané donne une mesure en temps réel qui ne reflète pas fidèlement votre allure. Ca parait contre-intuitif, non ?

Car le GPS n’est pas un système infaillible qui dit tout le temps la vérité. Le problème vient du fait que votre montre GPS prend des mesures à intervalles réguliers (au mieux 1 fois par seconde) et non pas en continu. Elle peut vous afficher à un moment donné une allure de 5 minutes/km et quelques secondes plus tard 5 minutes 15/km. Cette donnée reflète toutes les petites imprécisions de mesure. Lisez cet article pour en savoir plus sur ces erreurs de mesures de distance GPS. Mais votre cerveau interprète cette variation et vous avez l’impression d’avoir sacrément ralenti. Et 5 secondes plus tard, vous vous retrouvez à 4 minutes 45/km…

L’avantage de l’allure moyenne, c’est qu’elle va lisser les petites fluctuations dues au terrain ou à une imprécision de mesure GPS.

Car il y a tout un tas de facteurs qui peuvent influencer votre vitesse instantanée (petites variations de la pente, virages, obstacles et même le vent). Le problème, c’est que si vous corrigez votre allure en fonction de ce que vous lisez sur votre montre GPS, vous allez avoir une course heurtée, constamment en train de relancer ou de ralentir, ce qui sera usant à la longue.

Le but d’une montre GPS est d’optimiser votre course. L’allure moyenne va lisser toutes les imperfections qui ne sont pas significatives pour vous donner un rythme plus fidèle sur la course que vous êtes effectivement en train de faire. Vous n’aurez pas besoin de regarder votre écran toutes les 10 secondes, car le chiffre va varier doucement. Mais surtout, vous aurez une course plus souple et naturelle, en étant alerté quand vraiment vous êtes en train de sortir de votre zone optimale.

 

Alors il vaut mieux utiliser l’allure moyenne ?

Si vous utilisez l’allure moyenne, c’est sûr, elle sera très stable.

Mais le problème du coup, c’est qu’elle sera loin de refléter l’allure à laquelle vous courez à l’instant T. Si vous utilisez l’allure moyenne sur un marathon, au 35e km, la donnée sera complètement fausse, parce que votre vitesse au 35e km ne sera pas la moyenne des votre vitesse sur les 35 km précédent (ou alors c’est que vous êtes expérimentés et très régulier).

Du coup cette donnée n’est pas très utile.

 

Quelle est la configuration à adopter sur votre montre GPS ?

L’idéal, c’est de configurer un tour automatique tous les kilomètres et ensuite d’afficher sur votre écran l’allure moyenne sur le tour. Ainsi, votre allure sera lissée sur 1km et cela retirera les petites variations.

Mais dans le même temps, vous aurez une donnée pas lissée sur une trop grande période, ce qui pourrait être problématique si vous accélérez ou ralentissez entre le début et la fin de votre course. Avec un tour automatique de 1km, le champ de donnée « allure moyenne au tour » de votre montre GPS sera remis à 0 à chaque kilomètre. Ainsi, si vous faiblissez en fin de course, vous le verrez, car l’allure ne sera pas une grosse moyenne sur toute votre course.

Je rappelle donc : oubliez l’allure instantanée, et remplacez-là par une allure au tour avec un tour automatique tous les kilomètres.

 

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *