Pourquoi les marques rachètent les applications de sport

Applications sport rachetées
 

Au cas où vous l’auriez manqué, la semaine dernière, Asics a acheté l’application RunKeeper pour la somme de 85 millions $. Et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, la marque de chaussures de sport n’est pas la première à jeter son dévolu sur une de ces plateformes de sport. Runtastic, MapMyFitness, Endomodo et MyFitnessPal ont déjà été rachtée. Ca commence à faire beaucoup, non ?

Asics, tout comme Nike, Adidas et Under Armor renforcent leur présence numérique.

Voici ce que Under Armour, Asics et les autres veulent faire avec leurs acquisitions d’applications sportives.

 

Under Armour a déjà acheté Endomondo, MyFitnessPal et MapMyFitnessunder armor mapmyfitness myfitnesspal endomondo

Prix : 475 millions $

Nombre d’utilisateurs : 100 millions

En février de l’année dernière, le géant du sport américain Under Armour a décidé qu’il était temps de faire quelque chose du paquet de pognon sur lequel ils étaient assis. Ils ont donc investi 475 millions $ pour acquérir l’application de nutrition MyFitnessPal et l’application de course à pied Endomondo. Sans oublier l’acquisition de MapMyFitness pour 150 millions $ en 2013.

Les 2 applications sont disponibles sur l’ensemble des plates-formes de smartphones, y compris Android, iOS et Windows Mobile. Avec un total combiné de 100 millions d’utilisateurs sur ces 2 applications, Under Armour y voit probablement un potentiel lucratif. Car ils récupèrent non seulement une grosse base d’utilisateurs et les données qui vont avec, mais aussi une plateforme de choix qui est compatible avec de nombreux trackers d’activité comme Fitbit ou Withings et de montres GPS notamment Garmin.

Mais ce n’est pas le seul pion qu’a avancé Under Armor sur l’échiquier numérique, puisqu’ils ont aussi révélé la UA Health Box (1 tracker d’activité + 1 ceinture cardio + 1 balance connectée) au CES 2016. Les données de la balance peuvent être envoyées vers MyFitnessPal et les 3 appli seront compatibles avec le bracelet tracker d’activité.

On peut donc s’attendre à voir la gamme de wearables Under Armor s’étoffer à l’avenir.

 

Adidas a acheté RuntasticRuntastic Adidas

Prix : $ 239 millions $

Nombre d’utilisateurs : 40 millions

Après Under Armour, c’est Nike qui est parti à la chasse des applications de sport, achetant Runtastic pour 239 millions $. C’est beaucoup moins que Under Armor, mais ils ont mis la main sur une appli qui regroupe quand même environ 40 millions d’utilisateurs, ce qui fait déjà beaucoup.

Lorsque l’accord a été conclu, le PDG de Runtastic Florian Play a déclaré sur un blog que « il n’y a rien que nous ne serons pas en mesure de faire en ce qui concerne l’offre de santé et de remise en forme. » Runtastic dispose d’une suite d’applications qui couvre non seulement la course à pied, mais aussi le VTT ou même du fitness. La société autrichienne s’est également mise à développer ses propres wearables, avec les fitness trackers Runtastic Orb et Runtastic Moment.

Alors, qu’est-ce que ça change ? Pour le moment, pas grand-chose. Nike a déjà une expérience dans les montres cardio GPS avec la TomTom Nike+ et la MiCoach. Runtastic maitrise la partie application, presque aussi importante à prendre en compte dans le choix d’un wearable que le bracelet lui-même. On peut donc s’attendre à une nouvelle montre de Nike.

 

Fitbit a acheté FitstarFitbit Fitstar

Prix : 17,8 millions $

Nombre d’utilisateurs : 2 millions

Fitbit sponsorise peut-être moins d’équipes de foot que Under Armor, mais c’est quand même le leader du marché des bracelets trackers d’activité. Et avec l’annonce d’une montre connectée au CES 2016 (Fitbit Blaze), ils montrent clairement qu’ils veulent maintenant étendre leur offre. En mars dernier, ils ont acheté Fitstar pour 17,8 millions $.

Si vous ne connaissez pas Fitstar, c’est une plate-forme de fitness dédiée à la création d’entraînements personnalisés, y compris pour le yoga. Avec seulement 2 millions d’utilisateurs enregistrés, Fitbit a fait le choix de la rapidité pour l’intégrer dans son propre écosystème. La Fitbit Blaze intègre déjà cette synergie. Ses utilisateurs seront en mesure de voir les séances d’entraînement étape par étape sur l’écran tactile couleur.

Avec la promesse du PDG de Fitbit de sortir des capteurs évolués pour sa prochaine gamme de trackers d’activité, Fitstar pourrait avoir un gros rôle à jouer pour un bracelet à destination des fans de salle de sport.

 

Asics achète RunkeeperRunkeeper Asics

Prix : 85 millions $

Nombre d’utilisateurs : 33 millions

Finalement, Asics s’y met aussi et achète Runkeeper. L’objectif est de proposer des produits en meilleure adéquations avec les besoins des clients. Car c’est là l’intérêt de ces applications pour les marques de produits de sport : la base de données ! Ca les renseigne par exemple sur le kilométrage ou encore le type d’entrainement de leurs adeptes.

Ca ne parait peut-être pas grand-chose pour vous, mais les capteurs des montres GPS et autres trackers d’activité sont très indiscrets. Ils disent beaucoup de choses sur nos habitudes et nos pratiques sportives et permettent de créer des produits qui ciblent mieux les besoins des clients.

 

A quand le rachat de Strava par Garmin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *