Test de la montre cardio GPS multisport Suunto Ambit 3

Test de la montre cardio GPS multisport Suunto Ambit 3
 

Suunto a sorti sa nouvelle version de la montre cardio GPS multisport, l’Ambit3. Elle est déclinée en 2 versions (Peak et Sport) et apporte quelques nouveautés comme le Bluetooth, l’enregistrement de la fréquence cardiaque sous l’eau, l’intégration à un Smartphone.

 

Conclusions du test de la Suunto Ambit3

14 mois, après l’Ambit2, l’Ambit3 est arrivée avec quelques nouvelles fonctionnalités : la possibilité de synchronisation avec un Smartphone via Bluetooth et même d’utiliser votre Smartphone comme écran d’affichage de votre Ambit3 et de nombres fonctionnalités pour la première fois réunies pour les nageurs. Elle ajoute également des fonctionnalités de tracker d’activité.

La version Peak est destinée aux activités outdoor, tandis que la version Sport est orientée triathlon. Voir cette infographie pour comparer les versions d’Ambit3.

Un changement à noter : le passage de l’ANT+ vers le Bluetooth. Cela veut dire que les accessoires ANT+ (ceinture cardiaque, capteur puissance ou accéléromètre) ne sont plus supportés.

A part ça, l’ensemble des fonctionnalités reste à peu près le même. Elles sont adaptées à la natation, le cyclisme et la course à pied, ainsi que la randonnée et les activités de plein air.

L’enregistrement de la fréquence cardiaque sous l’eau fonctionne bien, même si cette fonctionnalité souffre du problème que toutes les montres cardio GPS ont sous l’eau, c’est-à-dire que la sangle pectorale a tendance à glisser (pour les hommes) au moment de la poussée en bout de bassin. Les données sont enregistrées dans le capteur cardio, puis uploadées au moment de la synchronisation.

En ce qui concerne l’intégration du Smartphone, je n’ai trouvé aucun problème de fonctionnement. On peut éloigner le téléphone et la connexion se rétablit dès qu’on le rapproche. Seul bémol : le fait que Android n’est pas encore supporté sera sans aucun doute une déception importante pour un certain nombre de personnes.

Ensuite, le tracker d’activité quotidienne n’est pas encore au top. Il manque la possibilité d’afficher la distance et les fonctionnalités de mesure de la qualité du sommeil. Et les données ne peuvent pas être synchronisées avec le Smartphone ou un ordinateur. Pas top donc.

En revanche, j’ai bien aimé la mesure de la récupération.

Enfin, la non-compatibilité avec les accessoires ANT+ est un peu embêtante, surtout pour ceux qui les ont déjà et souhaiteraient juste changer de montre.

Le nombres de champs, graphiques, écrans et profils que l’on peut configurer est énorme et c’est un gros avantage de l’Ambit 3 par rapport à la concurrence.

En conclusion, la Suunto Ambit 3 est une bonne montre multisport pour les gens qui pratiquent différentes activités outdoor (notamment avec le baromètre). Mais pour beaucoup de triathlètes, le problème des accessoires ANT+ non-supportés sera embêtant. Mieux vaut pour ceux-là opter pour la Polar V800.

 

Taille et poids

L’Ambit3 est exactement de la même taille que l’Ambit2. Elle est légèrement plus petite que la Fenix 2 (avec laquelle elle peut être comparée en termes de fonctionnalités).

Elle pèse 87g, soit 2g de moins que l’Ambit2. En guise de comparaison, la Fenix 2 pèse 86g et la Polar V800 81g.

 

Course à pied

Pour commencer, il faut sélectionner une activité par l’intermédiaire du bouton en haut à droite qui permet d’entrer dans le menu sport / activité.

En plus des sports préenregistrés, vous pouvez ajouter jusqu’à 10 sports et personnaliser les réglages pour chacun.

La recherche du signal satellite est rapide dès lors qu’on revient dans un endroit où la montre a déjà été (il faut alors dans les 10 secondes ou parfois beaucoup moins).

La montre affiche toutes les infos utiles sur des écrans que l’on peut faire défiler. On peut aussi faire un entrainement au tour.

La Suunto Ambit3 est compatible avec des footpods Bluetooth pour améliorer sa précision ou l’utiliser sur un tapis de course en intérieur. Et l’Ambit3 est intelligente : elle va mémoriser les mouvements de balancé de votre poignet quand vous courez et les coupler aux données du GPS. Ainsi, elle va pouvoir déduire des données de distance si vous courez en intérieur grâce aux mouvements de votre poignet. Et ça marche bien, les données sont assez précises, sauf si vous buvez en courant, parce que votre bras ne se balance plus.

Une fois que vous avez terminé votre course, vous pouvez sauvegarder les données.

Après avoir connecté votre Ambit3 via Bluetooth à l’application Suunto Movescount, vous aurez accès à vos données pour les analyser.

Enfin, vous pouvez exporter les données à partir de Movescount dans différents formats de fichiers qui sont universellement utilisés pour le partage de données sport.

 

Cyclisme

Ensuite, je suis allé rouler. Le mode cyclisme de l’Ambit 3 permet de configurer l’affichage de données comme la vitesse (en m/h ou km/h) et de connecter des accessoires comme un capteur de puissance.

Le mode cyclisme offre les mêmes fonctionnalités de base que le mode course à pied.

On peut connecter les accessoires Bluetooth suivants :

–       Compteur de vitesse

–       Capteur de cadence

–       Capteur de puissance

Le capteur de cadence donnera le nombre de rotation du pédalier par minutes.

Le compteur de vitesse et le capteur de cadence permettent de compléter la montre cardio GPS lorsqu’elle perd le signal GPS (comme dans un tunnel). En mode intérieur, on peut désactiver le GPS.

 

Natation

L’Ambit3 est une des très rares montres cardio GPS à enregistrer dans l’eau à la fois la fréquence cardiaque et les données spécifiques à la natation (nombre de mouvements, nombre de longueurs, distance, etc).

Polar mesure la fréquence cardiaque mais pas les autres données, Garmin les données spécifiques mais pas le rythme cardiaque. Suunto la réunit les 2 avec l’Ambit 3.

Pour mesurer la fréquence cardiaque sous l’eau, il faudra une ceinture cardiaque spéciale, qui enregistre les données pendant la nage et les synchronise avec la montre quand celle-ci sort de l’eau (car la transmission en Bluetooth sous l’eau se limite à quelques centimètres).

Le seul inconvénient, c’est que l’écran n’affichera pas la fréquence cardiaque en direct.

Mais il n’y aura pas de problème pour analyser les données après votre entrainement.

Sinon, l’Ambit3 peut être utilisée pour nager en piscine ou en extérieur. En piscine, elle affichera le nombre de mouvements, le nombre de longueurs et la distance.

Comme elle utilise un accéléromètre pour obtenir ces données, il faudra éviter de faire la chorégraphie de YMCA à la fin de chaque longueur, sinon les données seront erronées.

La précision est quand même bonne et le comptage des longueurs rarement faux.

En extérieur, l’Ambit3 combine l’accéléromètre et le GPS. La précision du GPS est généralement moins bonne qu’en course à pied ou en vélo. Ceci vient du fait que la montre perd le signal GPS pendant quelques secondes à chaque fois qu’elle rentre dans l’eau. C’est donc un vrai défi pour la montre cardio GPS. Cela dit, l’Ambit3 fait mieux que la concurrence dans ce domaine.

 

Mode multisports

Ensuite, on peut combiner plusieurs sports dans un même mode : le mode multisports. Ca permet de pratiquer tous les sports qui se terminent par « thlon ». L’Ambit3 Peak apporte des fonctionnalités en plus, tandis que l’Ambit3 Sport est vraiment faite pour le triathlon.

Sur Suunto Movescount, vous verrez toutes vos données pour chaque sport, le tout sur une seule session d’entrainement.

 

Applications Suunto

Il y a environ 2 ans, Suunto a introduit le concept d’applications. Des développeurs ont pu créer des applications pour la série Ambit. Initialement, ces applications faisaient simplement des calculs en temps réel et ne pouvaient pas stocker des données. Puis Suunto a élargi la portée de ces applis pour permettre d’une part de télécharger plusieurs applications et d’autre part de stocker des données dans les applications, pour ensuite les afficher sur Movescount.

Il y a des applications utiles et d’autres inutiles.

Les applications peuvent être cherchées via l’App Zone Suunto.

Une fois que vous avez une application, vous pouvez l’ajouter comme une page de données à un profil de sport donné.

 

Les données

L’Ambit3 permet de personnaliser les écrans de données. On peut afficher de 1 à 3 données par écran. La taille des chiffres variera en fonction.

Ensuite, il y a les écrans graphiques, qui affichent un graphique au lieu d’un nombre.

On peut configurer jusqu’à 8 écrans par profil. Et jusqu’à 10 profils.

La flexibilité que ça offre est énorme et c’est un avantage de l’Ambit3 par rapport aux montres cardio GPS concurrentes.

 

Navigation

L’Ambit3 offre des possibilités de navigation utiles en randonnée.

Elle peut enregistrer des points de passage et des itinéraires.

Il faut quand même noter qu’elle n’affichera pas de carte à l’écran. En navigation, elle vous affichera la direction et la distance du prochain point de passage.

Le baromètre permet d’enregistrer l’altitude.

L’Ambit 3 est une des montres cardio GPS les plus adaptées à la randonnée.

Bien sûr, en randonnée, il faudra diminuer le nombre de point GPS par minute afin d’augmenter l’autonomie de l’Ambit 3.

 

Tracker d’activité

La Suunto Ambit3 intègre un tracker d’activité, même s’il est assez limité.

Elle mesure les déplacements, mais pas le nombre de pas ou la qualité du sommeil. Ces données sont ensuite utilisées pour calculer la récupération. Cette fonctionnalité permet d’adapter l’intensité de son entrainement.

Cela dit, le tracker de l’Ambit3 est trop limité pour être utile. On trouve des bracelets tracker d’activité bien moins cher qui mesurent plus de choses. Et dans le domaines des montres cardio GPS, la Polar V800 est bien meilleure.

 

Synchronisation avec un Smartphone

La Suunto Ambit3 peut se synchroniser avec un Smartphone sur lequel on a installé l’application Movescount.

On peut visionner toutes vos activités ou modifier les modes de sport directement depuis votre téléphone, même si la synchronisation en Bluetooth prend un peu de temps.

Et vous pouvez modifier certains réglages génériques de la montre, comme le rétro-éclairage, la mise en forme et autre.

Il est également possible d’utiliser le GPS de la montre à la place du GPS du téléphone.

Ensuite, il est possible de recevoir des notifications de vos applis directement sur votre montre à votre poignet. Il faut tout d’abord choisir dans vos réglages les applis dont vous voulez recevoir les notifications. Ensuite, il faut activer les notifications sur l’Ambit3. Enfin, il faut que l’application Suunto Movescount tourne sur votre mobile et que le Bluetooth soit activé. Vous recevrez alors vos notification en texte sur l’écran de la Suunto Ambit3.

 

Accessoires

Je l’ai déjà dit, l’Ambit3 intègre une liaison Bluetooth et est incompatible avec les accessoires ANT+.

Elle n’est donc PAS compatible avec les accessoires suivants :

– Capteurs ANT+ (de tout type)

– Capteurs Nike (de tout type)

– Capteurs Polar (de tout type)

– Capteurs Suunto de génération précédente (de tout type)

C’est dommage que l’Ambit 3 ne soit pas équipée  d’une liaison ANT+ et Bluetooth.

Maintenant, il y a beaucoup de capteurs Bluetooth sur le marché qui ne sont pas fabriqués par Suunto, surtout dans la catégorie des ceintures pectorales.

 

Version Saphir

La version Saphir de la Suunto Ambit3 n’est ni une édition limitée, ni une option de couleur.

En fait, c’est le verre qui est bien plus résistant. Mais bon, vu la différence de prix, vous aurez intérêt à faire de l’escalade (ou une autre activité qui va bien rayer le verre de votre montre cardio GPS) pour le rentabiliser.

Il existe une Ambit3 Peak Saphir et une Ambit3 Sport Saphir.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter une Suunto Ambit3 ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Au final, je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport.

Donc mon compte-rendu de test retranscrit la façon dont j’ai utilisé cette montre cardio GPS. J’y passe généralement plusieurs heures, c’est pas mal de boulot.

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire ci-dessous. Je prendrai le temps d’y répondre.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’une Suunto Ambit3, vous pouvez la trouver sur Amazon et profiter de la livraison gratuite :

 

Ambit3 Peak SEULE 321€ Bouton commander amazon
Ambit3 Peak AVEC ceinture cardio 406€ Bouton commander amazon
Ambit3 Peak Saphir 465€ Bouton commander amazon
Ambit3 Sport AVEC ceinture 317€ Bouton commander amazon

13 commentaires

  • Si on devait choisir entre la Ambi 3 suunto, la 920xt Garmin et la v800 polar
    Laquelle faudrait il prendre ?

  • sylain

    je cherche toujours un capteur de fréquence de pédalage compatible ambit3.
    j’ai essayé le BBB BCP-61… fonctionne pas (pourtant bluetooth light 4)
    je ne vais pas en acheter 50, j’aimerais être sur avant d’acheter!

    merci de votre aide

  • Nono2765

    Félicitations, Sujet fort intéressant et très bien détaillé sur l’ambit 3. Petites modifications à faire : paragraphe « les données » ligne 3, changer « une en un nombre ». Paragraphe : « Conclusions du test ambit 3″ ligne 10, ôter le s à pied.
    Possesseur d’un garmin 305 un peu vieillissant et inadapté pour les trains, je pense opter pour la marque suunto.
    Pour le moment, toujours aussi indécis sur le modèle à acheter, » Run ou Sport « . j’attends aussi de voir si Suunto ajoutera la fonction « vibrante » sur l’ambit 3 sachant qu’elle se trouve déjà sur « la traverse et la kailash »et que cette fonction est indispensable pour les entrainements piste, pour avertir les kms sur les compétitions sur route car le beep du volume sonore est soit disant faiblard . Pourquoi pas sur la prochaine avec comme dénomination : Ambit 4 ? Ce serait géant !!
    Sportivement Bruno.

    • Jérôme

      Bonjour Bruno
      Corrections faites, merci.
      Impossible de voir arriver les vibrations sur l’Ambit3. Il s’agit d’une évolution matérielle et pas logicielle (en gros, si le moteur n’est pas intégré dès le début, il est impossible de générer des vibrations).
      En revanche, comme la Traverse a cette fonctionnalité, il est grandement probable qu’on la retrouve sur l’Ambit4.

  • Nono2765

    Désolé , modifier « Trains » en « TRAILS. Erreur occasionnée par le correcteur auto.

  • iq917

    Bonjour,
    Une petite question :
    L’ambit 3 enregistre-t-elle les infos comme la cadence de pédalage ?
    Avec l’application movescount, est-il possible de retrouver cela sous la forme d’un graphique avec la fréquence-cardiaque, la cadence, l’altitude, le kilométrage, la vitesse et la puissance.
    Merci d’avance pour vos réponses.

  • avec l’ambit 3 péack peut-on tracer une rando avec la carte IGN 1/25000. Cette carte existe-elle chez suunto. Merci

  • Bonsoir Jérôme,

    Merci de m’avoir répondu. Donc pas de carte IGN chez Suunto. Il parait qu’on peut travailler sur n’importe quelle carte chez Suunto, il suffit de trafiquer quelque chose sur le logiciel, exact ou non?

  • françois

    Bonsoir Jérôme,
    Je ne suis toujours pas décidé à acheter une suunto ambit 3 péak. J’ai toujours tracé mes randonnées avec la carte IGN, tellement pratique, Google Maps pas la même chose. Quelqu’un pourrait-il me dire si la carte IGN peut-être englobée dans le logiciel, je sais que c’est faisable mais comment.
    J’ai besoin de votre aide.
    Merci à Jérôme ainsi qu’a tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *