Test de la Suunto Traverse : un couteau suisse pour l’aventure

Test Suunto Traverse
 

Suunto encore sa gamme de montres GPS outdoor avec la Traverse. Le look est différent des Ambit3, mais ce n’est pas une Ambit4. En fait elle aurait pu s’appeler Ambit3 Trek. Car c’est une montre GPS à destination des randonneurs et alpinistes. Mais ce n’est pas encore l’Ambit4 qui remplacera l’Ambit3.

Tout comme l’Ambit3 Run est une simplification de l’Ambit3 Peak pour la course à pied, la Traverse est une simplification qui cible un autre public : ceux qui aiment sortir en nature mais qui ne sont pas forcément accrocs au sport. C’est une montre GPS avec toutes les fonctionnalités pour l’outdoor, avec moins de fonctionnalités pour l’entrainement.

Depuis sa sortie, la Traverse a reçu une mise à jour le 15 décembre 2015, qui a amélioré certaines fonctionnalités (tracker d’activité et journal d’activités) et surtout apporté la compatibilité GLONASS en plus du GPS (une nouveauté chez Suunto).

 

Présentation de la Suunto TraversePrésentation Suunto Traverse

Elle remplace : aucune, c’est un nouveau segment

Au-dessus dans la gamme : Ambit3 Vertical

En-dessous dans la gamme : Aucune

La première chose que l’on remarque en déballant la Traverse, c’est que la bosse qui rendait le bracelet des Ambit3 disgracieux a disparue. L’antenne GPS est désormais intégrée dans la lunette de la montre (à l’instar de la Fenix 3). Le boitier est en métal, avec une lunette en acier inoxydable brossé qui lui donne un look très réussi. Le bracelet est fin (2mm d’épaisseur) mais pas très long, ce qui limite les possibilités de porter la Traverse par-dessus une manche de veste (en hiver). C’est dommage.

L’écran est le même que celui des Ambit3 : noir & blanc avec une résolution de 128×128 pixels. On peut faire défiler jusqu’à 5 écrans en appuyant sur ‘next’ : le mode montre, l’écran baromètre (avec température, heures de lever et de coucher du soleil et graphique d’évolution de la pression sur 24h), la boussole, un chrono et un compte à rebours. Chacun de ces écrans peut être activé ou désactivé via l’interface de la montre (pas besoin de passer par Movescount et une synchronisation). Lors d’une activité, on peut configurer les écrans pour 1, 2 ou 3 champs données, avec le champs du bas qui peut recevoir plusieurs données que l’on peut faire défiler sans changer les 2 autres champs (classique Ambit3).

Elle est étanche à 100m et pèse 80 grammes, soit une réduction de 10% par rapport à l’Ambit3 Peak (89g). Mais elle reste plus lourde que la Garmin Fenix 3 (70g).

La Traverse donne quelques données météo intéressantes pour ceux qui passent de longues heures dans la nature. Le baromètre donne une indication sur l’évolution de la météo et il est possible d’activer une alerte orage. Je l’ai expérimenté en montagne : la Traverse vibre longtemps (pendant au moins 10 secondes) et l’écran affiche « orage ». Alors il vaut mieux redescendre. Enfin, elle indique chaque jour l’heure de lever et de coucher du soleil (nécessite une synchronisation pour recevoir les données des jours à venir).

Dans l’idée de Suunto de regrouper dans une montre toutes les fonctionnalités utiles pour la randonnée, on trouve aussi une boussole et les fonctionnalités de suivi d’itinéraire. Cerise sur le gâteau : le rétroéclairage peut être utilisé comme lampe de poche.

L’autonomie est de 14 jours en mode montre, jusqu’à 100h en enregistrement d’activité (précision GPS diminuée avec 1 point toutes les 60 secondes). Sinon, c’est 10h avec 1 point par seconde.

Grosse amélioration par rapport à l’Ambit3 Peak, les alertes par vibration ont fait leur apparition. Elles sont discrètes, rien à voir avec celles de la Garmin Epix.

Les fonctionnalités de montre connectée permettent via la liaison Bluetooth de transférer les données sans fil vers Movescount et de recevoir les smart notifications de votre smartphone. Pour chaque profil d’activité, vous pouvez installer une application (Suunto app) pour apporter des fonctionnalités supplémentaires.

Elle est disponible en 3 versions de couleur : amber (bracelet orange), black (bracelet noir) et white (bracelet blanc).

 

Les différences avec les Ambit3

Les nouveautés :

  • compatibilité GLONASS
  • alertes par vibration
  • graphique de dénivelé d’un itinéraire (comme l’Ambit3 Vertical)
  • nombre de pas quotidien

Ce qui a été retiré :

  • plus que 3 modes sportifs
  • pas de mode multisports (triathlon)
  • pas compatible avec les capteurs vélo
  • pas compatible avec un footpod
  • pas de métriques de natation
  • pas d’indicateur de récupération
  • pas de mode fractionné
  • pas de planificateur d’entrainement

 

Rando/trekking/alpinismeSuunto Traverse montagne

Par défaut, la Traverse n’a qu’un seul profil d’activité : randonnée.

Certains raccourcis permettent d’arriver à des fonctionnalités sans passer par le menu. C’est assez pratique et ils répondent bien aux besoins en trek.

Une pression longue sur ‘view’ enregistre votre position. Sur l’Ambit3, cette action inversait l’affichage de l’écran (noir sur blanc ou blanc sur noir). Mais cette fonctionnalité est bien plus pratique pour des sorties rando. Le GPS est activé (s’il ne l’est pas déjà), la position est recherchée puis enregistrée en tant que point d’intérêt.

Une pression longue sur ‘light’ active la ‘lampe de poche’. Un icône de lampe apparait au milieu de l’écran et le rétro éclairage est allumé à la puissance maximum. Vous ne pourrez pas faire un trail de nuit avec, mais ça peut suffire pour chercher une lampe frontale au fond de votre sac. L’intensité du rétro éclairage normal peut toujours être réglée dans le menu (entre 10 et 100%).

Le bouton pour verrouiller les boutons a également changé de place. Il faut appuyer longtemps sur ‘ back/lap’.

Sur l’écran du baromètre, une pression sur ‘start’ ouvre directement le menu de configuration du baromètre/altimètre. Et sur l’écran boussole, il ouvre le menu de navigation.

Enfin, il suffit d’appuyer sur ‘start’ pour lancer une activité. Lors de l’enregistrement, les écrans du baromètre, la boussole et l’heure restent accessibles en faisant défiler les écrans. Donc en gros, lancer une activité revient à ajouter les écrans de données avant ces écrans de base.

Après votre activité, vous pouvez consulter les données directement sur la montre. On peut les retrouver dans le journal avec notamment un aperçu du parcours et un profil d’altitude.

La mise à jour 1.5 du 15 décembre a ajouté la compatibilité GLONASS en plus de GPS. On peut désormais choisir d’utiliser le GPS ou la combinaison GPS + GLONASS dans le menu des paramètres de navigation. Si vous ne l’avez pas fait avant de partir, vous pourrez toujours changer en cours d’enregistrement.

 

Course à pied

En plus du profil randonnée, vous pouvez créer les profils que vous voulez dans Movescount (jusqu’à 5). La Traverse peut aussi être couplée à une ceinture cardio Bluetooth pour vos séances de sport. Ensuite, vous pouvez configurer jusqu’à 4 écrans avec toutes les données (distance, vitesse, altitude, fréquence cardiaque, etc) qu’on trouve habituellement sur les Ambit3.

 

Autres sport

Si vous n’avez toujours pas compris, je vais le redire : la Traverse est une montre GPS pour le trekking, pas une Ambit3. Il n’y a donc pas de mode multisports (pour le triathlon par exemple) et les métriques de natation ne sont pas disponibles.

Mais avez quand même le choix d’ajouter d’autres profils de sport, aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

 

NavigationSuunto Traverse navigation

Dès qu’une activité extérieure (avec GPS) est lancée, on peut visualiser la trace sur un écran de navigation. Si vous avez lancé un suivi d’itinéraire (tracé sur Movescount puis transféré à la montre), vous verrez l’itinéraire et la trace sur cet écran. Sur l’écran, le zoom s’ajuste automatiquement en fonction de la distance ou de la complexité de l’itinéraire (s’il n’y a que de la ligne droite, le zoom sera petit ; s’il y a plein de virages, le zoom sera plus grand). Pour la navigation, il manque quand même quelques fonctionnalités, comme un écran désignant la distance et l’azimut du prochain way point.

La Traverse peut stocker 250 points d’intérêt, 100 waypoints, 50 itinéraire et 10 000 points d’itinéraires. Ca devrait suffire pour quelques sorties rando.

Pour retrouver votre point de départ, il suffit de suivre votre trace en sens inverse.

La trace peut aussi être enregistrée comme itinéraire. Ca peut être utile dans 2 cas : 1- pour reconnaitre un itinéraire et utiliser la trace pour une prochaine sortie ou 2- faire une sortie, stopper l’enregistrement lors d’un bivouac et utiliser l’itinéraire dans l’autre sens pour le retour.

Si jamais le chemin retour n’est pas le plus court chemin vers votre point de départ, vous pouvez toujours utiliser la fonctionnalité ‘find back’ qui vous dirigera vers votre point de départ en ligne droite (à vol d’oiseau).

Les points d’intérêt permettent d’enregistrer des points d’intérêt (POI), soit depuis Movescount, soit directement depuis la Traverse en enregistrant le point où vous êtes. Vous pouvez ensuite utiliser la Traverse pour naviguer vers un POI : distance, direction, dénivelé et même temps estimé pour y arriver. La dernière mise à jour a ajouté une alerte à l’approche d’un point d’intérêt.

 

Précision GPS/GLONASSEnregistrement Suunto Traverse

L’intervalle de prise de position GPS peut être choisi entre 1, 5 ou 60 secondes. L’autonomie (10h, 15h, 100h) et la précision de la trace en dépendent.

Le point principal sur lequel tout le monde attend cette Traverse, c’est la précision GPS (ou GPS/GLONASS). En gros : est-ce qu’elle est aussi précise qu’une Ambit3 ? Est-ce que Suunto va rencontrer le même genre de problème de précision que Garmin avec la Fenix 3 avec l’antenne GPS intégrée dans la lunette ? Il ne faut pas oublier que la Traverse est une montre pour la randonnée. Donc forcément, en se déplaçant plus doucement, la trace sera meilleure. C’est en course à pied que la question de précision se pose.

Ci-dessous, on voit clairement que la Traverse (en mode GPS) donne une trace plus propre que la Garmin Epix, qui a systématiquement terminé avec une distance supérieure d’environ 5%.

Traverse vs Epix

Comparaison des traces de la Suunto Traverse (mode GPS) et de la Garmin Epix (mode GPS) en montagne et sous des sapins.

Ensuite, je n’ai pas réussi à décider s’il valait mieux utiliser le mode GPS ou le mode GPS/GLONASS. On peut basculer de l’un à l’autre depuis la montre (sans passer par Movescount), même pendant un enregistrement. Lorsqu’on regarde des enregistrements faits le même jour sur le même parcours (en aller-retour), on peut remarquer que la trace GLONASS/GPS est plus lisse que la trace GPS. Pour autant, ça n’empêche pas la trace GLONASS/GPS de dévier de l’itinéraire réel en forêt. In fine, la distance mesurée dans Movescount est la même (à 10m près). Je ne pense pas que le GLONASS apporte un gain notable de précision.

La Frasse

Enregistrements sur piste sinueuse sous une forêt de grands sapins.

Lamoura

Enregistrements en ligne droite sous une forêt de grands sapins.

 

Montre de tous les joursMontre GPS Suunto Traverse

L’écran de montre affiche l’heure au centre, le jour et la date sur la ligne du haut et divers données sur la ligne du bas (que l’on fait défiler en appuyant sur ‘view’) : secondes, altitude, tendance météo, nombre de pas, charge de la batterie, heure de lever et de coucher du soleil.

 

 

 

Tracker d’activitéSuunto Traverse tracker d'activité

La Traverse compte le nombre de pas quotidien que vous effectuez. Pour ça, il faut avoir compris que ‘étapes’ est la mauvaise traduction de ‘steps’ et signifie en réalité ‘pas’. Je ne comprends pas comment une entreprise comme Suunto peut se contenter de la traduction automatique de Google et ne pas payer les services d’un vrai traducteur. Heureusement, la mise à jour de décembre à corrigé ça. Cette donnée peut être consultée sur l’écran du mode montre.

Globalement, j’ai trouvé cette donnée surévaluée par rapport à ce que d’autres trackers d’activité peuvent mesurer de mon activité quotidienne. Le problème, c’est que ce n’est pas facile d’identifier exactement quels mouvements parasitent l’accéléromètre interne car l’affichage ne se met à jour que toutes les 60 secondes (pas en temps réel).

De toute façon, cette fonctionnalité n’a pas beaucoup d’intérêt, puisque aucune donnée du tracker d’activité n’est pas transférée vers Movescount. Et encore, la mise à jour de décembre a amélioré la fonction de suivi d’activité. Avant, le nombre de pas n’était pas enregistré dans la Traverse non plus. A moins de noter votre total de nombre de pas dans un calepin tous les soirs à 23h59, vous n’aviez pas de suivi de votre activité. Désormais, on peut voir 3 histogrammes représentant votre nombre de pas sur la semaine, sur le mois et sur l’année. C’est clairement une piste d’évolution de Movescount, car il n’y a quasiment plus que les montres GPS Suunto qui n’ont pas intégré de fonctionnalité de tracker d’activité. Peut-être une mise à jour à espérer avec la sortie de l’Ambit4.

 

Site web et application

Après toute activité, vous pouvez synchroniser les données avec Movescount soit par câble USB soit via Bluetooth vers l’application sur votre smartphone. Ce n’est pas le site web le plus réussi graphiquement, ni le plus intuitif, mais le côté communautaire est mis en avant (intéressant pour le partage et la recherche de traces).

 

Avis

La Suunto Traverse est une évolution intéressante de la gamme de montres GPS Suunto. A tel point que certains voyaient en elle la remplaçante de l’Ambit3 Peak. Bien sûr, la Traverse donne une indication sur les évolutions qu’on peut attendre pour l’Ambit4 (design amélioré, alertes par vibration, compatibilité GPS/GLONASS), mais ce n’est pas l’Ambit4. La Traverse n’est pas une montre GPS multisports haut de gamme.

Si la première raison qui vous incite à acheter une montre cardio GPS est l’entrainement sportif (course à pied, trail, triathlon), alors préférez l’Ambit3 à la Traverse (ou attendez l’Ambit4 si vous recherchez le dernier cri, car l’Ambit3 commence un peu à dater avec son écran noir & blanc). La Traverse est plus à destination des activités outdoor plus lentes : randonnée, trekking, alpinisme, ski de rando.

Elle intègre toutes les fonctionnalités requises pour améliorer la sécurité et accompagner le randonneur ou l’alpiniste : baromètre (évolution météo et alerte orage), boussole, suivi d’itinéraire, enregistrement de position, altimètre, lampe d’appoint, horaires de levé et couché du soleil. Le tout pratique à utiliser et toujours sur vous.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter une Suunto traverse ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport.

Donc mon compte-rendu de test retranscrit la façon dont j’ai utilisé cette montre GPS. J’y passe généralement plusieurs heures, c’est pas mal de boulot.

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire ci-dessous. Je prendrai le temps d’y répondre.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’une Suunto Traverse, vous pouvez le trouver sur Amazon et profiter de la livraison gratuite :

Suunto Traverse noir 336€ Bouton commander amazon
Suunto Traverse graphite 389€ Bouton commander amazon
Suunto Traverse amber 359€ Bouton commander amazon
Suunto Traverse blanc 324€ Bouton commander amazon
Suunto Traverse slate 449€ Bouton commander amazon

27 commentaires

  • Alain

    Bonjour
    Je cherche une montre connectée de tous les jours et mon activité principale est vtt et la randonnée.
    Pouvez vous m’aider pour un choix?
    D’avance merci

  • patchergui

    merci pour cette article qui me conforte dans mon choix entre une traverse et une 3 peak;
    par contre savez-vous comment passer en mode montre sans avoir le signal GPS afin de conserver une autonomie de batterie de 14 jours?
    merci pour votre réponse

  • Bonjour

    Merci pour ce test. Je viens d’acquérir une Traverse.
    Je pensais qu’à ce prix j’aurais un affichage de la température fiable mais ça ne semble pas fonctionner du tout. Je l’ai bien sûr retirée du poignet (chaleur du corps faussant le calcul ce que je peux comprendre même si la montre pourrait compenser la mesure) et la valeur ne varie pas. Ça indique 31C alors qu’il fait 19-20C temps couvert. Au bout de quelques minutes j’ai droit à un 29 puis 27 après 10 bonnes minutes. A ce rythme ça sera peut-être juste au bout d’une heure. Cette fonction semble buggée. J’ai essayé des modifs de profil baro mais pas de changement. Ai-je loupé quelque chose ? Ma montre a t elle un souci sur le capteur temp? Je suis en firmware 1.0.4. Merci pour votre aide.

    • Jérôme

      Bonjour
      Non, ça me semble normal. En fait, il faut du temps pour que l’ensemble du boitier de la montre refroidisse. Essaie de la laisser sur ta table de nuit toute la nuit et tu verras sûrement la bonne température à ton réveil. S’il fait -10, il va se refroidir plus vite. Mais pour passer de 31 à 20, ça va prendre du temps. Le refroidissement est plus rapide dans l’eau (avant de te baigner). Moi, je ne me sert du thermomètre que quand je dors en bivouac.

  • BAREL

    BONJOUR
    ne voyant pas apparaitre mon premier commentaire, j’en poste un deuxième: je suis à la recherch d’une montre équipée de GPS/GLONASS qui serait capable de se mettre à l’heure TOUTE SEULE et automatiquement lors d’un changement de fuseau horaire (voyage) sans avoir besoin de la connecter à un ordinateur. Cette TRAVERSE remplit elle cette fonction ? j’ai posé la question au service client de SUNTOO mais leur réponse n’a pas été trés claire. Merci de votre réponse

  • LAURENT JEAN MARC

    bonjour,
    existe-il une ceinture cardiaque compatible avec la traverse?

  • Mohamed

    Bonjour,
    Amateur de randonnée, je cherche une montre GPS avec les fonctions:
    – Altitude
    – Dénivellement;
    – température;
    – Pression atmosphérique
    – enregistrement d’itinéraire durant la randonnée avec Km parcourus…
    – affichage google earth
    – affichage météo
    – affichage date et heure
    – enregistrement itinéraire depuis Google earth vers montre
    – connexion vers smartphone pour indiquer les appels reçus, les sms et e-mails
    – dotée de port USB et bluetooth

    Merci pour votre aide

  • ponson

    bonsoir
    j envisage d acheter une suunto traverse…mais je vois que la connectivité avec android n est pas top via movescount
    y a t il eu des MAJ depuis pour corriger ce souci?
    merci pour votre réponse

  • damien

    Oui d’accord merci.

    Si je met de côté cette interrogation, après plusieurs jours de recherches, de comparaisons, de lecture de tests sur le net. Je n arrive pas a me décider… Pouvez-vous m’aider ?
    J’hésite entre 3 modèles la Suunto ambit 3 Peak, la Suunto Traverse et la polar V800.
    Je vais essayer d’être le plus complet possible, je recherche une montre avec :
    -suivi itinéraire, je pratique le trek sur plusieurs jours notamment à l’étranger, il me faut une montre sur laquelle je puisse suivre mes itinéraires assez facilement, même si je sais qu’un vrai gps est plus précis, c est confortable quand on a des batons de marche et un gros sac a dos d avoir l itinéraire au poignet (l autonomie doit être bonne >12h mais je pars de toute manière toujours avec une batterie externe pour recharger appareil photo, gopro, smartphone).
    -je pratique également la course a pied de manière régulière sans pour autant avoir besoin de pleins d’infos mais les kilomètres parcourus, le dénivelé, les calories consommés… Etc…
    -étant donné que c est ma première montre j aimerais quelque chose d assez simple à utiliser.
    -L altimètre et un baromètre avec alertes meteo seraient un plus également mais encore une fois quelque chose d assez simple d utilisation.

    Je pense que les modèles cités au début de mon post correspondent à ces critères (mis à part les alertes météo peut être).
    La V800 me tente beaucoup (notamment avec la compatibilité gopro à venir, d’ailleurs qu’en est-il?) mais j ai peur qu’ en trek cette montre soit un peu limitée …
    Qu’en pensez vous ?

    D’avance merci!

  • Jaunet Alexandre

    Bonjour
    Je possede cette montre et je voulais savoir si vous trouviez que le nombre de calories brûlé dans la journée dans le mode nombre de pas est réelle car je trouve que ça fait beaucoup de calories pour une journée quelle soit calme ou riche en activité sportive.

    Merci de votre reponse

    • Jérôme

      Bonsoir
      Je ne l’ai plus, donc je ne sais pas si Suunto a apporté des modifications à leur algorithme par mise à jour. Dans mon test, j’ai remarqué que le nombre de pas était complètement faux. Donc ça ne m’étonnerait pas que les calories aussi.

      • prrune

        le nombre de pas se calcule sur le balancement de votre bras : très juste si votre bras est en mouvement J’adore cette montre que jai depuis un an
        j en profite pour poser une question calories : bonjour à tous,

        J ai un doute sur les calories la matin : pas zéro
        je sais qu elle calcule le nombre de calories dépensées pendant la nuit selon âge poids sexe
        suis femme 60 ans 71 kg
        mais actuellement à pas zéro : suis a 350 calories , et vous a pas zéro vus êtes à ?

  • Cédric CABAL

    Bonjour
    Je suis sur le point d’acquérir ce modèle, qui vraisemblablement est le plus adapté à mes besoins de loisir et professionnels. Une question reste tout de même en suspend, non sur la montre elle même mais plutôt sur l’utilisation de « Movescount », à savoir:
    est il possible de créer ou d’importer un itinéraire déjà sous format carto (couche shape .shp) dans Mouvescount sans que celui ci ne soit visible par les autres utilisateurs ?
    d’avance merci pour la réponse
    Cédric

    • Jérôme

      Bonjour
      Vous pouvez choisir dans les paramètres de Movescount d’avoir un profil publique ou privé.
      En revanche, je ne connais pas le format .shp, c’est donc qu’il n’est pas supporté. La montre gère les formats de trace (type GTX ou TCX), ce n’est pas à proprement parlé de la cartographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *