Test du Xiaomi MiBand, le tracker d’activité low cost

Xiaomi MiBand
 

Est-ce qu’un tracker d’activité à 20€ fait plus de choses qu’une application de votre smartphone ?

Xiaomi a fait une entrée fracassante sur le marché des trackers d’activité en prenant la 2e place, derrière Fitbit, grâce à son MiBand vendu à peine plus de 20€ et qui récolte une note moyenne de 4 étoiles sur 5 sur Amazon (sur 101 avis au moment de la rédaction de cet article).

Mais est-il fiable ?

 

Présentation du tracker d’activité Xiaomi MiBand

Test du Xiaomi MiBandLe secret pour concevoir un tracker d’activité pas cher : qu’il soit simple.

Le MiBand se compose d’un module de suivi de forme ovale qui a une finition chrome mat et d’un bracelet de caoutchouc (noir ou coloré). Voilà. Aucun fermoir, aucune boucle, pas d’écran, juste un tracker pas cher que tout le monde peut porter comme un bracelet.

Avec un indice de résistance à l’eau IPX7, le MiBand n’est pas complètement étanche (il résiste à une immersion jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes). Vous pourrez quand même le porter sous la douche.

Il est très léger et se fait vite oublier. C’est important, parce qu’il possède une fonction de suivi du sommeil.

Il a donc tout ce qu’il faut pour rester 24h/24 à votre poignet. Il faudra quand même vérifier la durabilité du bracelet à long terme : comment est-ce que le caoutchouc s’use quand on le porte tout le temps ?

Il n’y a pas d’écran, mais juste 3 LED sur le dessus, dont la couleur peut être personnalisée dans l’application Mi Fit, pour vous montrer vos progrès.

Dans l’application, il y a une option pour choisir de le porter sur le poignet gauche, le droit ou autour du cou. Peut-être que Xiaomi envisage de décliner son tracker d’activité sous forme de collier, un peu comme le Misfit.

Vu son prix, ce tracker d’activité low cost n’a même pas de concurrence, si ce n’est d’utiliser une application de suivi d’activité sur votre smartphone (et donc ne pas acheter de tracker du tout).

 

Tracker d’activité et suivi du sommeil

Le MiBand compte les pas, mesure la distance, calcule les calories brûlées et fournit un planning de votre activité quotidienne. Il découpe votre journée entre marche, course et inactivité (avec un peu d’approximation). Il a tendance parfois à imaginer des activités qu’on n’a pas faites, ce qui aboutit à la fin de la journée à une surestimation du nombre de pas et de calories brûlées. Il faut le savoir si vous voulez vous fixer des objectifs à atteindre.

Le suivi du sommeil de fait de façon automatique (pas besoin de le changer de mode). C’est bien (sinon on oublie toujours de changer de mode), mais ça n’est pas non plus très précis (le tracker réalise que vous êtes bien en train de dormir, il rate en général une demi-heure). Il est compatible avec les iPhone et smartphones Android et fonctionne avec Google Fit.

Il est sensé pouvoir différencier le sommeil léger et le sommeil profond. Bon là, c’est difficile de vérifier la fiabilité du capteur. Mais je ne pense pas que ce soit très fiable (selon que vous avez un sommeil agité ou pas).

Il est un des rares trackers faisant du suivi du sommeil à proposer une alarme intelligente. Il vous réveillera en vibrant lors qu’il détecte une phase de sommeil léger dans les 30 minutes avant l’heure de réveil fatidique (plus de détails dans le point 4 des conseils ci-dessous).

Il possède une connexion Bluetooth, que vous n’êtes pas obligé d’activer si vous ne voulez pas recevoir de notifications.

Bref, ce n’est pas le tracker d’activité le plus précis sur le marché. Mais il fait plus qu’un simple podomètre (pour quasiment le même prix) et évite de décharger la batterie de votre smartphone avec une appli de suivi d’activité qui tourne toute la journée.

 

Smart notifications

En plus des fonctionnalités pour le suivi de l’activité physique, le Xiaomi MiBand possède quelques fonctionnalités connectées (limitées).

En activant la synchronisation Bluetooth avec votre smartphone, vous pouvez recevoir une alerte par vibration lorsque vous recevez un appel. Bon, pas franchement très utile. C’est dommage que ça ne fonctionne qu’avec les appels et pas lorsque vous recevez des SMS ou d’autres notifications.

Si vous avez un téléphone Xiaomi (comment ça vous n’en avez jamais entendu parler ?), Le MiBand peut servir de clé de sécurité avec sa fonction Smart Lock : votre téléphone se déverrouillera automatiquement si votre bracelet se trouve à proximité.

 

Application Mi Fit

L’application est vraiment basique, avec un profil détaillant votre nombre de pas quotidien moyen, le nombre de jours d’utilisation de l’appli et le nombre total de km parcourus (ainsi que la taille et le poids). Ensuite des graphiques vous montrent votre avancée vers votre objectif de pas, un calendrier des activités ainsi que le graphique hebdomadaire habituel.

Il n’y a pas beaucoup de la manière de stimuler votre motivation à long terme, mais vous pouvez configurer l’application pour vous envoyer une notification à une heure donnée tous les jours avec les statistiques de votre journée avec une notification similaire chaque matin avec les stats de votre sommeil.

 

Autonomie de la batterie et recharge

Le Xiaomi MiBand a une autonomie de 30 jours.

Bien sûr, on trouve des trackers d’activités qui ont une bien meilleure autonomie (6 mois ou même 1 an).

Mais bon, le MiBand est moins cher et 30 jours c’est déjà plus que n’importe quel montre ou tracker haut de gamme avec un écran, qui durent généralement une semaine.

La recharge se fait via un câble propriétaire et est rapide (recharge complète en environ 2 heures).

 

Conclusion

Le Xiaomi MiBand est loin d’être parfait, mais il faut se rappeler que ce n’est pas un tracker à plus de 100€

C’est un tracker pas cher, pour quelqu’un qui ne serait pas sûr d’avoir l’utilité d’un tel wearable. Vu le prix, vous ne risquez pas grand-chose. Ensuite, si vous êtes convaincu de l’utilité de ces statistiques, vous pourrez franchir le pas et passer à un Fitbit ou un Jawbone.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter un Xiaomi MiBand ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Au final, je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport.

Donc mon compte-rendu de test retranscrit la façon dont j’ai utilisé ce tracker d’activité. J’y passe généralement plusieurs heures, c’est pas mal de boulot.

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire ci-dessous. Je prendrai le temps d’y répondre.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un Xiaomi MiBand, vous pouvez le trouver sur Amazon et profiter de la livraison gratuite :

Xiaomi MiBand Bouton commander amazon

 

Conseils pour mieux utiliser le Xiaomi MiBand

Voici mes conseils et astuces sur la façon de tirer le meilleur parti du moins cher des trackers d’activité.

 

1. Soyez réaliste quant au nombre de pas et la distance

Le plus grand conseil que je peux vous donner pour l’utilisation du bracelet MiBand est d’avoir conscience qu’il surestime le nombre de pas et la distance. En outre, les calories brûlées ne sont qu’une estimation. Il faudrait mesurer la fréquence cardiaque 24h/24 pour avoir une mesure précise (ce que fait le Fitbit Surge). Donc il ne faut pas se baser sur ces chiffres pour construire un régime. Mais ce n’est pas inutile, vous pouvez toujours suivre vos progrès et comparer votre niveau d’activité avec les jours ou les semaines précédentes.

 

2. Connectez-le à Google Fit ou Apple Health

apple-health-vs-google-fitSi vous achetez un Xiaomi MiBand, il y a des chances que ce soit votre premier tracker d’activité. Vous pouvez synchroniser les données Mi Fit avec Google Fit ou Apple Santé. L’intérêt, c’est que vous pourrez conserver vos données si jamais vous choisissez de changer de tracker d’activité dans 1 an.

 

3. Ne vous inquiétez pas du Bluetooth

Les smart notifications sont tellement limitées, que ce n’est pas la peine de se soucier de perdre ou d’oublier d’allumer la connexion Bluetooth. Servez-vous en uniquement pour synchroniser les données de temps en temps.

 

4. Essayez le réveil intelligent

Comme le Miband détecte les phases de sommeil léger, vous pouvez lui demander de vous réveiller avant de replonger dans un sommeil profond et éviter ainsi d’être réveillé par l’horrible alarme de votre réveil. Dans les 30 minutes avant l’heure de réveil, lorsque le MiBand va détecter une phase de sommeil léger, il va se mettre à vibrer 3 fois pour vous réveiller gentiment. Si ça ne fonctionne pas, il réessayera 1 minute plus tard, puis 3 minutes plus tard. Notez que si la première alarme vous réveille, il détectera votre activité et ne relancera pas les alarmes suivantes. A essayer.

 

5. Eloignez vos gadgets lors de la synchronisation

Il y a encore des échecs lors de la synchronisation avec un smartphone. Parfois, parce qu’il y a trop d’accessoires à proximité. Donc éloignés tous les autres accessoires Bluetooth quand vous initiez le pairage.

 

6. Recevez une notification d’activité pour oublier votre bracelet

Le Xiaomi MiBand est léger et résistant à l’eau, vous pouvez donc le mettre et l’oublier. L’étape suivante est de ne même plus vous soucier de consulter vos statistiques en recevant automatiquement une notification quotidienne rappelant vos données (possibilité d’en régler une pour l’activité physique de la journée et une pour la qualité du sommeil). Si vous essayez de modifier votre style de vie de façon significative (ce qui est probablement plus utile que de simplement consulter vos statistiques), vous aurez un bilan quotidien.

 

7. Changez de couleur pour en faire un accessoire

Le bracelet de base est noir. Si vous voulez un peu plus de fun ou de gaité, vous pouvez acheter un bracelet vert, bleu, jaune, rose ou orange pour quelques euros. Vous pouvez aussi opter pour un bracelet plus élégant en cuir (mais vous allez tripler la valeur du tracker low cost en ajouter cet accessoire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *