Test Garmin Edge 1030 : 1000 et 1 fonctionnalités pour le vélo

Test Garmin Edge 1030
 

La communauté (et du contenu complémentaire) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube, Instagram ou Pinterest.

Le Edge 1030, c’est le vaisseau amiral des compteurs vélo Garmin. Pour vous le décrire avec des choses que vous connaissez déjà à travers le blog, je dirais que c’est une Fenix 5X de la taille d’un smartphone.

La cartographie, les métriques spécifiques au cyclisme, la connectivité Bluetooth et WiFi, une grande autonomie, Garmin a tout regroupé dans ce compteur vélo connecté. Le compteur ultime peut-être ?

 

Contenu du Edge 1030 bundle

J’ai testé le pack Edge 1030 bundle, qui contient les accessoires suivants :

  • Ceinture cardio HRM-Run
  • Capteur de vitesse (à fixer sur l’axe de la roue avant)
  • Capteur de cadence (à fixer sur une manivelle de pédale)
  • Câble USB (mais pas de transformateur secteur)
  • Fixation avant (une perche pour fixation sur cintre)
  • Support et élastiques (pour fixation sur potence)

 

Présentation du Garmin Edge 1030Présentation Garmin Edge 1030

Il remplace : Edge 1000

Au-dessus dans la gamme : aucun

En-dessous dans la gamme : Edge 820

Je ne rigole pas quand je parle de la taille du Edge 1030. Si je n’avais pas changé récemment, j’aurais pris une photo du Edge 1030 et de l’iPhone 4S côté à côté. Je pense que leurs mensurations sont quasiment identiques. Le Edge 1030 mesure 114mm de long, 59 de large, pour loger un écran tactile couleur de 3,5 pouces. On trouve sur le boitier 3 boutons :

  • Un sur le côté gauche qui sert à allumer/éteindre
  • Un en bas à gauche qui sert à marquer un tour
  • Un en bas à droite qui sert à lancer/arrêter une activité

Pour le reste, on utilise l’écran tactile, même avec des gants. Je l’ai testé en hiver, avec des gros gants. Il faut reconnaitre que ça fonctionne moins bien avec des gants que sans. Il faut marquer un peu plus les actions, mais on y arrive. L’écran tactile est super utile pour faire toutes les configurations nécessaires après le premier allumage, sauf quand il faut utiliser le clavier virtuel non-AZERTY (non mais franchement…).

La qualité de l’écran est bonne et surtout, par rapport à ceux des montres GPS de la marque, il est lisible aussi bien en plein soleil que dans l’obscurité (un reproche qui est souvent fait aux écrans transréflectifs des Fenix 5 par exemple. La sensibilité du tactile est réglable. J’ai pour ma part conservé la sensibilité Moyenne. On peut afficher jusqu’à 10 données par page, avec la possibilité d’afficher des champs de différentes tailles et même des graphiques. Tout est possible, c’est comme vous voulez. Et si ce n’est pas encore assez pour vous, alors il suffira de faire un tour sur le magasin d’applications Garmin Connect IQ pour télécharger le petit truc qui vous manque.

L’autonomie est annoncée à 20h, avec la possibilité de l’étendre à 40h en connectant une batterie en-dessous de la perche de montage, sans avoir besoin de câble, le tout étant résistant à l’eau (IPX7). Sinon, la recharge se fait par port micro-USB, c’est-à-dire que n’importe quel câble de téléphone Android fera l’affaire.

Garmin Edge 1030 batterie externeLa connectivité est totale : ANT+, Bluetooth et WiFi, aussi bien pour le transfert de données (WiFi ou Bluetooth) que pour le couplage avec des accessoires (ANT+ ou Bluetooth). La connexion Bluetooth permet de faire des choses assez incroyables :

  • Smart notifications
  • LiveTrack
  • GroupTrack
  • Envoi de messages entre cyclistes
  • Appel d’urgence automatique en cas de détection d’accident

Le côté connecté est encore amplifié par la possibilité de téléchargement d’applications de Connect IQ et les Segments Strava Live (tous les segments dans les environs, pas seulement vos segments favoris comme sur une montre).

La panoplie des capteurs intégrés est complète : puce GPS/GLONASS, altimètre barométrique, thermomètre, accéléromètre. Et il est bien sûr compatible avec tout un tas de capteurs externes (voir paragraphe à ce sujet).

Les possibilités de navigation regroupent tout ce qui existe à l’heure actuelle : suivi d’itinéraire, points d’intérêt, création automatique d’itinéraires en boucle depuis le compteur, cartographie détaillée. De série, il possède 16Go de mémoire. Si le besoin se faisait sentir, pour ajouter de la carto par exemple, il est possible d’insérer une carte microSD sous le boitier.

Même s’il est dédié au vélo, le Edge 1030 permet d’activer ou créer plusieurs profils. Soit pour différentes activités :

  • Route
  • Trajets quotidiens
  • VTT
  • VTC
  • Cyclocross
  • En intérieur (sans GPS)
  • Vélo électrique
  • VTT électrique

Soit en créant des profils perso pour différentes finalités (un profil pour l’entrainement avec un capteur de puissance, un autre pour les courses et un autre pour les sorties plaisir).

Depuis peu, il est possible de faire de nouvelles choses depuis l’application Garmin Connect Mobile :

  • Créer un itinéraire en boucle (avec indications de navigation sur le Edge 1030)
  • Créer une séance d’entrainement

Pour ce qui est de la navigation, il s’utilise exactement comme un GPS de voiture. Il indique la route à suivre, le prochain virage, recalcule la route si on s’écarte de l’itinéraire, peut éviter les routes sans bitume et les péages (si si, je vous jure), etc.

 

Les capteurs compatiblesEdge 1030 capteurs

Tout comme les dernières montres GPS Garmin, le Edge 1030 est compatible avec les capteurs ANT+ et Bluetooth. Et la liste est longue :

  • Capteur de cadence
  • Capteur de vitesse
  • Capteur de puissance
  • Ceinture cardio
  • Capteur cardio optique
  • Dérailleur électrique
  • Mini caméra : VIRB
  • Radar arrière : Varia rearview radar
  • Feux intelligents : Varia smart light
  • Vision tête haute : Varia vision

Une fois un capteur associé, pensez à le renommer. Ca sera plus facile de vous y retrouver par la suite, sachant que vous pouvez choisir la liste des capteurs à activer dans chaque profil.

 

Champs de donnée

Altitude

Dénivelé : D+, D-, jusqu’au prochain point, restant

Batterie : Edge 1030, capteur de vitesse, Di2, phare Varia

Cadence : instantané, circuit, moy

Calories

Cap

Chrono : total, estimation à destination, estimation point suivant, circuit, écoulé, moy circuit, restant

Circuits

Dérailleur : arrière, avant, combinaison des plateaux, rapport, vitesses

Condition de performance

Soleil : lever, coucher

DCP : circuit, moy

Distance : total, jusqu’au prochain point, restante, circuit, dernier circuit

Efficacité du pédalage

Puissance : instantanée, %FTP, circuit, dernier circuit, max circuit, max, moy 10s, moy 30s, moy 3s, moy, NP, NP circuit, NP dernier circuit, TSS, zone

Equilibre puissance : instantané, circuit, moy, moy 10s, moy 30s, moy 3s

Heure : actuelle, estimation à destination, estimation point suivant

Fréquence cardiaque : instantanée, %FCmax, %RFC, circuit, %FCmax circuit, dernier circuit, moy, %FCmax moy, %RFC moy, %RFC circuit, cible, zone

Feux connectés

Fluidité du coup de pédale

Pente

Phase de puissance gauche et droite : instantanée, pic, moy, moy pic, pic circuit, circuit

GPS : précision, intensité du signal

Entrainement : étapes, répétitions

Home trainer : résistance

Training effect : aérobie, anaérobie

Température

Temps assis : total, circuit

Temps en danseuse

Vitesse d’ascension : circuit, moy

Vitesse : instantanée, circuit, dernier circuit, max, moy

 

Configuration du Edge 1030Paramétrage Edge 1030

Pour chaque profil, on peut configurer tout un tas de paramètres, d’affichage, d’alertes, etc. Pour ce qui concerne l’affichage, on peut activer et placer dans l’ordre que l’on veut les écrans suivants :

  • On a le choix parmi pas moins de 15 dispositions différentes pour chaque écran de données, avec de 1 à 10 champs (numériques ou graphiques) par page
  • Carte
  • Altitude sous forme graphique
  • Segments Strava
  • Dynamiques de cyclisme
  • GroupTrack
  • Partenaire virtuel
  • Entrainement
  • Boussole

Viennent ensuite les alarmes, que l’on peut activer une par une, basées sur :

  • Les cibles d’entraînement
  • Le temps
  • La distance
  • Les calories
  • La fréquence cardiaque (min/max)
  • La cadence (min/max)
  • La puissance (min/max)
  • Demi-tour
  • Manger
  • Boire

En plus des alertes, on peut configurer des tours automatiques basés sur le temps ou la distance et une pause automatique (en cas d’arrêt ou de vitesse inférieure à un seuil limite).

Les paramètres de l’écran peuvent être configurés pour adapter la visibilité (luminosité, rétroéclairage, mode couleur), ce qui aura une incidence sur l’autonomie. On peut aussi activer un mode économie, qui va désactiver l’écran pendant l’activité. Il faudra alors le toucher pour le réactiver.

Enfin, on peut activer ou pas le GLONASS et choisir entre un mode GPS intelligent et l’enregistrement 1s (plus précis mais plus gourmand en mémoire).

A toute cette liste, il faut encore (hé oui, je vous avais dit que ce serait long de tout configurer) configurer :

  • Les paramètres de navigation (voir paragraphe navigation)
  • Les fonctions connectées (voir paragraphe fonctions connectées)

 

Utilisation du Edge 1030Edge 1030 segments Strava

Les différents supports (perche ou fixation par élastiques) permettent différents positionnements (sur le cintre ou la potence) selon que vous ayez un prolongateur triathlon ou pas. Il y a la perche, qui permet de placer le compteur un peu plus en avant et le support classique Garmin, qui s’accroche à peu près n’importe où avec 2 élastiques. A vous de trouver la position qui rend la lecture de l’écran la plus confortable. Perso, j’ai quand même une petite appréhension à fixer un compteur à 700€ avec 2 élastiques. Et le fait qu’il y en ait plusieurs de rechange dans la boite ne m’a pas rassuré quant à leur solidité.

Une fois le support monté, il suffit d’un quart de tour pour mettre en place le Edge 1030. On fait le mouvement inverse pour le retirer, le support restant à demeure.

Aux étourdis ou autres gens pressés, le Edge 1030 rappellera qu’ils ont oublié de lancer l’enregistrement de leur activité. En effet, à partir du moment où il est allumé, s’il détecte une vitesse supérieure à 10km/h, un rappel va se mettre à clignoter pour indiquer que vous bougez mais que vous n’avez pas lancé l’enregistrement de l’activité. A partir de là, il suffit d’appuyer sur le bouton Start. On peut aussi activer une fonction auto-départ, qui lance carrément l’enregistrement à partir d’une certaine vitesse.

Tout comme sur votre smartphone, le rétroéclairage de l’écran est automatique en fonction de la luminosité ambiante. C’est quelque chose de bien utile lorsqu’on roule à la limite du jour et de la nuit ou lorsqu’on traverse un tunnel. Dans mon cas, j’ai pu l’apprécier dans mes trajets pour aller au boulot en décembre. Le départ se faisant de nuit, le rétroéclairage était activé, avec un affichage blanc sur fond noir. Puis, sur la fin de mon trajet, le soleil s’étant levé, le Edge 1030 basculait en mode noir sur fond blanc, rétroéclairage éteint.

Depuis l’écran d’accueil, on peut :

  • Choisir un profil et lancer une activité
  • Accéder au menu Navigation : parcourir la carte, choisir un parcours, chercher un point d’intérêt (ville, adresse, intersections ou coordonnées), positions enregistrées
  • Accéder aux entrainements : segments Strava, créer une séance d’entrainement, accéder au calendrier d’entrainement, coupler un home trainer, créer une séance d’intervalles, fixer un objectif (distance, temps ou distance & temps), courir contre une activité de l’historique
  • Accéder à l’historique : liste des activités et totaux
  • Visualiser le statut d’entrainement : récupération, effort, performance, métriques, records, etc
  • Accéder au menu de configuration (en bas à gauche)
  • Accéder aux applications Connect IQ (en bas à droite)

A tout moment, on peut, en glissant le doigt de haut en bas, ouvrir un panneau de contrôle, un peu comme sur un smartphone. On y trouve plusieurs pages :

  • Une page de configurations : capteurs, LiveTrack
  • Le centre de notifications
  • La météo
  • L’explorateur des segments Strava

Le statut d’entrainement est le même que sur les Fenix 5/Forerunner 935. Bon, ici, pas de souci avec le mode trail qui ne compte pas pour faire les 2 premières sorties. Il suffit donc de faire 2 sorties avec une ceinture cardio pour avoir la première mesure. Après, Firstbeat (la boite qui développe l’algorithme pour Garmin) indique qu’il faut environ 4 semaines pour affiner les données. A partir de là, c’est une bonne indication pour gérer un programme d’entrainement.

Le seul reproche que je pourrais faire, c’est que les données de récupération et de statut d’entrainement sont propres au Edge 1030. Tout le monde n’est pas dans ce cas, mais si comme moi vous utilisez un compteur pour le vélo et une montre (Garmin récente) pour courir, les données de la montre seront propres à la montre et les données du compteur au compteur. Il n’y a pas de calcul centralisé du temps de récup’ ou du statut d’entrainement qui serait synchronisé entre Garmin Connect et les 2 appareils. Et si vous utilisez la montre en vélo (pour cumuler les données running et vélo) en plus du compteur, alors vous aurez 2 activités qui seront transférées sur Garmin Connect. Garmin gère depuis peu (je dirais 1 an) le multi-appareils pour l’activité quotidienne (comptage du nombre de pas par exemple), espérons que ça vienne un jour pour le statut d’entrainement.

 

NavigationEdge 1030 navigation

Dans ce domaine, le Edge 1030 rend les mêmes services qu’un GPS de voiture. Pas besoin de le connecter à quoi que ce soit, la cartographie est présente dans sa mémoire et il est capable de créer un itinéraire, de vous guider jusqu’à une adresse, en vous indiquant à tout moment le prochain virage (et même déclencher une alerte à l’approche d’un virage dangereux).

Pour que tout cela fonctionne, il faut configurer quelques paramètres. Et le faire pour chaque profil d’activité.

  • Carte : orientation de la carte, niveau de zoom (éventuellement auto), guidage textuel (vous savez, ce fameux bandeau qui nous a causé tant de misères sur la Fenix 5X), type de carte (INTL Standard Basemap, Garmin Cycle Map, Edge DEM Map EU, Garmin Geocode Map EU), contraste
  • Définition des itinéraires : type d’activité (vélo de route, VTT, marche, voiture, vol d’oiseau, etc), méthode de calcul (minimiser la distance , le temps ou l’ascension), verrouillage de la trace sur les routes, contournement (éviter les autoroutes, les péages, les routes sans revêtement, les ferries, les sentiers), conduite en cas de sortie d’itinéraire (calcul d’un nouvel itinéraire, alerte de sortie d’itinéraire, rien)
  • Avertissement des virages dangereux

En fonction des paramètres que vous aurez choisi, la création d’itinéraire et les instructions de navigation turn by turn pourront varier.

Tout comme la Fenix 5X, le Edge 1030 est doté de la création d’itinéraire en boucle de façon autonome. Même pas besoin d ‘être connecté à un smartphone. On va dans le menu de navigation, on entre la distance que l’on souhaite parcourir, on attend environ 1 minute et le compteur nous propose un itinéraire.

Garmin annonce que cet itinéraire est basé sur les activités accumulées dans la base de données Garmin Connect. En gros, il est sensé utiliser préférentiellement les routes les plus utilisées par les cyclistes dans la zone. A la différence des heatmaps de Suunto Movescount, les informations sont invisibles à l’utilisateur. C’est un processus automatique qui se base sur les données de Garmin Connect mais sur lequel on n’a pas la main.

A l’utilisation, le grand écran rend la navigation assez confortable. Plus que sur une Fenix 5X en trail en tout cas. Clairement, on n’est pas obligé de s’arrêter pour chercher son chemin (sauf si vous avez trop dézoomé).

La route à suivre est en rose, avec une grosse flèche blanche qui indique la configuration du prochain virage. Et si vous vous écartez de l’itinéraire prévu initialement, le Edge 1030 va recalculer la route pour vous ramener sur l’itinéraire, exactement comme sur un GPS de voiture.

 

Utilisation en groupe

Si vous roules en groupe avec d’autre geeks, alors vous pourrez utiliser la fonction GroupTrack, basée sur le LiveTrack, qui permet plusieurs choses :

  • Voir la position et la vitesse de chaque coureur en temps réel sur la carte
  • Envoyer des messages pré-écrits en quelques clics

Attention, cette fonctionnalité demande pas mal de temps de configuration dans Garmin Connect Mobile. Je pense que ça peut être utile pour les gens qui roulent en famille ou avec une équipe lors d’entrainements, mais ç sera à mon avis plus difficile à mettre en place au sein d’un club.

La fonction texto utilise des messages pré-écrits, qui peuvent être envoyés d’un Edge 1030 à un autre. A l’heure actuelle, il y a une vingtaine de messages et il n’est pas (encore ?) possible de les personnaliser.

 

Précision GPS / alti

En règle générale, les traces en vélo sont bien plus propres qu’on course à pied. Ca vient du fait qu’on parcourt plus de distance entre 2 relevés de point GPS, ce qui rend la marge d’erreur moins significative.

Explication numérique. La meilleure précision actuellement est apportée par un relevé de position GPS toutes les secondes. En vélo à 30km/h, on couvre 8,3m/s ; en course à pied à 10km/h, on couvre 2,8m/s. La précision intrinsèque du système GPS étant de 3,3m, on se rend bien compte qu’elle pose moins de problème en vélo qu’en course à pied.

En plus, un compteur vélo est toujours tourné vers le haut et rarement masqué (par rapport à une montre qui peut être tournée sur le côté), ce qui maximise la réception du signal GPS.

Trace GPS vélo Edge 1030Parfois, la trace peut mordre un peu dans les virages, mais sans qu’on puisse dire que ça crée une grosse erreur.

Edge 1030 rond pointTandis que dans d’autres situations, c’est le Edge 1030 qui colle le plus au chemin réellement parcouru.

Edge 1030 passage piétonPour ce qui est des données d’altitudes, c’est conforme à ce qu’on peut attendre d’un altimètre barométrique : précis dans le calcul des dénivelés, mais il faudra le calibrer manuellement si vous voulez avoir des altitudes correctes (pour rappel, la Spartan a un alti baro ; le Vivosport, un alti GPS).

Edge 1030 alti baroPas de capteur cardio optique = pas de comparaison cardio. Forcément. On passe à la suite.

 

Fonctions connectées

Pour chaque profil, on peut choisir d’activer ou pas différentes fonctionnalités connectées :

  • Smart notifications : alertes appels et SMS
  • WiFi : avec la possibilité d’activer le téléchargement automatique
  • LiveTrack et GroupTrack
  • Transfert entre appareils : transférer un entrainement ou un parcours d’un Edge à un autre Edge par ANT+
  • Détection d’incident : un message est envoyé à un contact d’urgence en cas de détection d’accident

Il n’est pas recommandé de rouler en écoutant de la musique, c’est probablement la raison pour laquelle Garmin n’a pas repris quelques fonctionnalités connectées de la Fenix 5X :

  • Contrôle du lecteur de musique du smartphone
  • Décrocher lors d’un appel

 

ConclusionAvis Edge 1030

Garmin a intégré dans un seul compteur tous les capteurs et composants dont pourrait avoir besoin n’importe quel cycliste. Le grand écran, la navigation, les métriques, les capteurs externes, tout y est. Pour une première expérience avec un compteur vélo, je sens que ça va être difficile pour le prochain test de passer à un petit écran monochrome.

Forcément, son prix va faire réfléchir bon nombre de personnes. Mais je pense que le cycle de vie d’un compteur vélo est plus long que celui d’une montre GPS. A mon sens, le Edge 1030, avec sa double compatibilité ANT+/Bluetooth et les mises à jour qu’il va recevoir, a de quoi durer pas mal d’années.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter un Edge 1030 ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un Edge 1030 et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Edge 1030EUR 567,88Bouton commander amazon
Edge 1030 bundleEUR 669,00Bouton commander amazon

12 commentaires

  • laurent le berre

    bonjour, merci pour toutes ces explications. Je possede une Fenix 5x, pas trop pratique en VTT, mais efficace quand même. Ma question: est ce que avec le edge 1030 elle est compatible pour regroupé les données. Si oui, les quelles.
    Dans l’attente de vos nouvelles
    je vous remercie
    laurent

  • FRECHOU Christophe

    Bonjour, j’aimerais savoir si le edge 1030 à toutes les mêmes fonctionnalités que le 820. La seule différence est la dimension ?
    En vous remerciant.
    Cordialement

  • gwendal

    J’ai acheté pour la première fois un gps garmin 1030, j’ai toujours eu des TomTom. c’est sûr que l’utilisation n’est pas la même mais Garmin c’est une horreur ! je regrette vraiment mon achat. ça fait trois jours à 4/5 heures par jour que je suis dessus à essayer de comprendre comment ça fonctionne ! c’est infernal. Le logiciel basecamp n’est pas mieux…..
    Ils ont vraiment l’esprit de l’escalier ces gens là !
    Avec mon smartphonne et sitytrail je ferais aussi bien ! merde 600 euros jeté par la fenêtre !!

  • Jack

    garmin 1030 depuis 10 jours
    6 sorties effectuées
    IMPECCABLE
    rien à redire sur cet appareil qui convient parfaitement à mon type de pratique sportive;
    Une Autonomie largement suffisante (7,5h de routes et la batterie à 50% de charge);
    prise en main et parametrage ultra facile et intuitif
    Connexion des capteurs sans aucun problème
    Ecran bien lisible en toute circonstance (pas de reflet)
    le seul défaut c’est son prix mais comme le disait michel Audiard » le prix s’oublie, la qualité reste »

  • Mihailovic

    Bonjour,

    Voici deux jours que je me débats avec mon Edge 1030 tout neuf. Il parait prometteur mais pour le moment je bute sur la boussole qui reste désespérément fixe et la carte orientée vers le Nord. Y a-t-il un moyen de l’activer, de la calibrer ? J’ai eu d’autres GPS ou montre Suunto pour lesquels il fallait faire un tour sur soi-même ou faire des huit avec l’appareil, qu’en est il avec le 1030 ?

  • ROMAND ALAIN

    Bonjour avec le GPS Garmin 1030 comment fait on pour n’avoir que la carte de parcours à l’écran en permanence (pas de défilement sur l’altimétrie et sur la vitesse les calories etc…)
    Alain

  • ROMAND ALAIN

    Super, je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *