Test Garmin Vivosport : le bracelet qui se rapproche des montres cardio GPS

Test Garmin Vivosport
 

La communauté (et du contenu complémentaire) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube, Instagram ou Pinterest.

Malgré un nouveau nom qui cache son héritage, le Vivosport est le successeur du Vivosmart HR+ et le cousin du Vivosmart 3. Un bracelet connecté tracker d’activité avec une forte orientation sportive grâce à une puce GPS et un capteur cardio optique.

Sa capacité GPS autonome (pas besoin d’une connexion avec un smartphone) le place d’emblée dans le haut de gamme des fonctionnalités, au-dessus de ses concurrents comme le Fitbit Charge 2 ou le Polar A370. C’est peut-être même le meilleur bracelet connecté pour le sport pour 2018.

 

Présentation du Garmin VivosportPrésentation Garmin Vivosport

Il remplace : Vivosmart HR+

Au-dessus dans la gamme : aucun (sous la forme d’un bracelet)

En-dessous dans la gamme : Vivosmart 3 (sans GPS)

Historiquement, Garmin a commencé par privilégier le côté technique de ses bracelets tracker d’activité : plein de données, plein de réglages. Petit à petit, ils ont pris conscience de l’importance du design pour ce genre de wearable que l’utilisateur doit porter au quotidien s’il veut exploiter son potentiel (suivi du nombre de pas, du sommeil, des calories brûlées, etc). Ce n’est pas une montre de sport.

Ils sont arrivés à quelque chose d’assez discret et acceptable avec le Vivosmart 3. Le Vivosport reprend les mêmes formes mais assume son côté sportif avec un bande de couleur plus punchy (quoi que la version noir/gris reste discrète). Il y a 3 versions de coloris :

Il est bien moins épais que son prédécesseur (11mm contre 15 pour le Vivosmart HR+). Le bracelet en silicone est texturé façon peau de requin d’un côté et lisse de l’autre. La fermeture se fait par une boucle de bracelet de montre classique. C’est une tendance générale, les systèmes de fermeture par clip très à la mode aux débuts des bracelets connectés sont de moins en moins repris sur les nouveaux modèles.

Il est vendu en 2 versions ayant des longueurs de bracelet différentes :

  • Small-Medium : poignets de 120 à 190mm
  • Large : poignets de 150 à 210mm

A part la puce GPS, l’écran est probablement la partie qui a le plus évoluée. En bien et en mal… En bien, parce que c’est maintenant un écran tactile couleur de résolution convenable qui rend l’interface plus agréable (et surtout beaucoup plus lisible que celui du Vivosmart 3). En mal, parce qu’il est tout petit (19 x 10mm avec une résolution de 72 x 144 pixels). On perd en surface d’affichage par rapport aux 24 x 11mm du Vivosmart HR+, et que dire des 27 x 13mm de l’écran du Polar A370…

L’écran est aussi tactile et il faudra faire avec, puisqu’il n’y a pas de bouton physique. Tout se contrôle avec des appuis courts/longs et des glissés de doigt. Il est activé en permanence, avec un rétroéclairage qui se déclenche à chaque fois qu’on touche l’écran ou qu’on effectue un mouvement de poignet (y compris dans le lit quand vous cherchez à vous endormir), sauf si vous le désactivez. L’intensité lumineuse est réglable et on peut activer un verrouillage automatique. Perso, je n’ai pas du tout été embêté par du tactile intempestif. Sachez enfin qu’on peut opter pour un affiche portrait (écran tenu de façon verticale pour lire les données) ou paysage (écran horizontal). Je vous encourage à tester les 2 pour trouver votre préférence.

A l’usage, j’ai quand même trouvé l’absence d’un bouton retour gênante. Il n’y en a pas sur la Vivoactive 3, mais un balayage sur l’écran vers la droite déclenche une annulation ou un retour. Sur le Vivosport, on est parfois obligé de valider une étape supplémentaire avant d’arriver à faire un retour en arrière.

Le Vivosport se recharge sur un port USB avec le même câble que les Fenix 5. L’autonomie est annoncée à 7 jours en suivi d’activité quotidienne et 8h en enregistrement GPS. Comptez entre 5 et 7 jours en fonction des fonctionnalités que vous aurez activées (Bluetooth, capteur cardio optique, rétroéclairage, etc). Et moins si vous faites du sport avec GPS.

Il est étanche à 50m mais ne possède malheureusement pas de mode natation (même pour la piscine).

Qui dit bracelet connecté Garmin dit plein de widgets, comme d’habitude, dont certains regroupent plusieurs écrans :

  • Heure/date (avec une demi-douzaine de watchfaces différentes)
  • Nombre de pas (nombre de pas, objectif, second écran avec total de la veille)
  • Etages gravis (nombre d’étages, objectif, second écran avec total de la veille)
  • Minutes intensives (nombre de minutes intensives de la semaine, objectif, second écran avec nombre de minutes intensives du jour)
  • Calories (nombre de calories dépensées, second écran avec total de la veille)
  • Distance (distance parcourue, second écran avec total de la veille)
  • Télécommande VIRB (la mini caméra de Garmin)
  • Commandes musicales (contrôle du lecteur de musique de vote smartphone)
  • Météo
  • Smart notifications
  • Fréquence cardiaque (FC en direct, moyenne de la FR au repos sur 7 jours, second écran avec courbe de FC sur 1h, FCmax et FCmin)
  • Stress

On peut choisir de les activer/désactiver individuellement, mais on ne peut pas modifier leur ordre d’apparition. En revanche, on peut choisir n’importe quel widget comme écran d’accueil (celui qui sera affiché en permanence).

Une pression longue sur l’écran donne accès aux différents menus, dont les profils d’activité suivants (notez l’absence de profil natation malgré l’étanchéité à 50m) :

  • Marche (intérieur ou extérieur)
  • Course à pied (intérieur ou extérieur)
  • Vélo (intérieur ou extérieur)
  • Step (intérieur ou extérieur)
  • Muscu
  • Cardio (intérieur ou extérieur)

Le capteur cardio possède différents modes de fonctionnement : activé, désactivé, uniquement pour les activités sportives, broadcast (dans ce dernier cas, il fonctionne comme un accessoire cardio optique qui fait remonter la fréquence cardiaque à un autre dispositif, une montre ou un compteur vélo). En revanche (et ça m’a surpris), on ne peut pas coupler de ceinture cardio, qu’elle soit ANT+ ou Bluetooth, ni aucun autre accessoire d’ailleurs.

L’enregistrement GPS se fait en mode ‘intelligent et on ne peut pas le configurer en mode 1s. On verra dans la section précision l’implication de ce ‘détail’. Le Vivosport possède bien un altimètre GPS, mais on ne peut pas afficher de données d’altitude ou de dénivelé à l’écran pendant une activité. Ces données ne sont accessibles que dans Garmin Connect.

On trouve également dans les menus le réglage de l’intensité des vibrations, un chrono, un compte à rebours et la possibilité de définir une alarme de réveil. Des petites choses bien pratiques qu’on ne trouve pas forcément sur toutes les montres GPS connectées.

Une connexion Bluetooth permet de le coupler à un smartphone pour recevoir les smart notifications, la météo, contrôler le lecteur de musique.

 

Champs de données

Chrono

Distance

Calories

Fréquence cardiaque

Zone de fréquence cardiaque

Nombre de pas

Allure : instantanée, circuit, moy

Vitesse : instantanée, circuit, moy

 

Course à piedVivosport running

Pour lancer l’enregistrement d’une activité (de course à pied ou autre), l’absence de bouton rend la tâche pas si simple. Il faut :

  • Un appui long pour ouvrir le menu
  • Un appui court pour entrer dans le menu des profils
  • Glisser vers le haut ou le bas pour sélectionner le profil
  • Un appui pour valider
  • Un appui pour choisir intérieur (sans GPS) ou extérieur (avec GPS)
  • Un double appui pour lancer l’activité

Pour arrêter :

  • Un double appui pour mettre l’activité en pause
  • Glisser vers le bas (pas forcément facile à trouver celui-là)
  • Un appui pour enregistrer ou supprimer l’enregistrement

A côté de ça, le Vivosport n’a pas à rougir face à la plupart des montres de sport. En amont, on peut :

  • Choisir le mode de fonctionnement de l’activité (libre, intervalles marche/course, virtual pacer)
  • Définir les zones cardio
  • Activer des alarmes (temps, distance, calories, fréquence cardiaque)
  • Activer la pause automatique et les tours automatiques

Ensuite, le GPS fix n’est pas plus long qu’avec une Fenix 5.

Et en post-activité, on a des métriques avancées comme le VO2max, la longueur et la cadence de foulée. Un journal d’activité est accessible depuis le bracelet connecté, qui permet de consulter les statistiques des activités enregistrées, ainsi qu’un tableau des records (kilomètre le plus rapide, distance la plus longue, etc).

L’affichage est tout de même limité, parce qu’on ne peut afficher que 1 ou 2 données par écran. On peut configurer 5 écrans, et éventuellement activer un 6e écran affichant l’heure et la date.

 

Autres sportsGarmin Vivosport

A côté du profil course à pied, on a 4 profils supplémentaires qui sont basés sur le même modèle (marche, vélo, cardio et step) et se déclinent chacun en 2 versions, avec ou sans GPS activé.

Seul le profil musculation est complètement différent. Il intègre le mode de détection automatique des répétitions et comptage des séries de la Vivoactive 3. On lance l’activité et on démarre la première série (développé couché, curl, ou autre). Le Vivosport compte le nombre de répétitions. Un appui sur l’écran fait basculer en mode récupération, avec un chrono à l’écran. Un nouvel appui lance la série 2, avec un comptage automatique des répétitions. Etc, etc.

 

Précision GPS, cardio et altimètre

On se rend bien compte en étudiant les traces GPS les effets du mode d’enregistrement intelligent : les virages sont formés de segments qui donnent une allure plus angulaire à la trace, coupant légèrement les virages, ce qui résulte dans une distance plus courte de 100 à 200m sur une sortie d’environ 7km.

Vivosport mode intelligentMais pour le reste, la précision GPS du Vivosport est du même niveau que celui d’une montre GPS. J’ai même été impressionné par le résultat. Lors d’une autre sortie sur le même parcours une semaine plus tard, la Fenix 5X fait toujours aussi mal, la Spartan fait moins bien que la première fois, mais le Vivosport fait toujours aussi bien.

Vivosport trace GPSIl n’est pas plus perturbé par la présence d’un peu plus d’arbres le long du sentier.

Précision GPS Vivosport goodTout n’est quand même pas rose et un peu plus loin, sur la même sortie, la trace du Vivosport dévie un peu de la trajectoire.

Précision GPS Vivosport badJ’ai fait différents tests pour mettre à l’épreuve la précision GPS. Par exemple, faire 3 boucles dans un parc pour voir si les traces se superposent bien. Le résultat est plus que correct.

GPS Vivosport 3 bouclesEt lors du passage sous un pont, l’accéléromètre prend bien le relai pendant les quelques dizaines de mètres où le signal GPS n’est pas reçu.

GPS sous pontLe vélo ne pose pas de problème au GPS du Vivosport, alors qu’on aurait pu se dire que la vitesse plus importante poserait plus de problème au mode GPS intelligent. Mais non, les traces GPS sont absolument similaires à celles des montres GPS.

Trace GPS vélo villeTout comme pour la précision GPS, le Vivosport se défend également côté cardio. Dans ce domaine, la légèreté d’un bracelet est un avantage. Plus léger, il bouge moins lorsque le bras est balancé et le capteur optique reste donc bien plaqué sur la peau, sans sautiller. La précision du capteur opère assez vite, dès les premières minutes. Et même s’il y a quelques loupés (entre 24 et 29 minutes), le suivi général est satisfaisant, les erreurs limitées à quelques bmp (regardez l’échelle sur le côté).

Vivosport précision cardioLe prochain exemple est un peu moins propre, mais néanmoins intéressant. En effet, regardez les premières minutes. La montée initiale en fréquence cardiaque est parfaite, même avec une baisse subite suivie d’une remontée.

Vivosport capteur cardioJe vais maintenant vous montrer un exemple moins bon du fonctionnement du capteur cardio optique. On note pas mal d’écarts tout au long de la sortie running et peu de concordance avec la courbe de fréquence cardiaque de la ceinture thoracique de la Fenix 5X. Mais à y regarder de plus près, notamment l’échelle du graphe, on remarque que ces écarts ne sont pas énormissimes (souvent 5 à 10bmp). C’est pas si énorme que ça en fait.

Vivosport cardioPour ce qui est de l’altimètre, juste un exemple pour illustrer les limites de l’altimètre GPS. Pour rappel, les données du GPS peuvent être utilisées pour définir des altitudes. Mais le calcul des dénivelés est moins précis qu’avec un altimètre barométrique. Ici, le Edge 1030 et la Spartan sont tous 2 équipés d’un alti baro et donnent des valeurs de d+ et d- similaires (moins de 10m de différence). Le Vivosport, lui, majore ces valeurs d’environ 20/25%.

Vivosport alti GPS

Tracker d’activitéVivosport tracker d'activité

Dans le domaine, on retrouve tout ce que Garmin sait faire. C’est-à-dire mesurer tout ce qui est mesurable et le présenter sous forme numérique ou graphique dans Garmin Connect.

Le Vivosport va compter le nombre de pas, le nombre d’étages gravis, la distance parcourue, le nombre de minutes intensives, calculer les calories dépensées (celles dépensées du fait de votre métabolisme de base, plus celles dépensées de par votre activité physique), mesurer votre stress, suivre votre rythme cardiaque et votre sommeil.

La petite taille de l’écran limite la visualisation aux données du jour (en direct) et celles de la veille). Pour un suivi moyen ou long terme, il faudra se rendre sur Garmin Connect (l’appli ou le site web).

On peut ensuite activer différentes alertes :

  • Des alertes d’inactivité : visuelles (des chevrons rouges apparaissent à l’écran) ou par vibration
  • Des alertes d’atteinte d’objectif : nombre de pas, d’étages ou de minutes intensives

Pour les objectifs, on peut les choisir manuellement (genre 10 000 pas par jour) ou laisser Garmin Connect l’adapter chaque jour en fonction de votre historique d’activité. J’utilise le mode automatique. L’idée de cette fonctionnalité n’étant pas tant d’atteindre un nombre particulier, mais plutôt de bouger plus.

Attention quand même à bien choisir vos objectifs et les alertes que vous activez, car vous recevrez une alerte à l’atteinte de l’objectif, une autre à 2x votre objectif, une autre à 4x, etc… Avec un objectif à 10 étages par jour, ça va faire beaucoup d’alertes si vous partez pour un trail de 40km.

Move IQ permet également de détecter et d’enregistrer automatiquement certaines activités (course, vélo, marche) pour les faire apparaitre dans Garmin Connect. Veillez juste à bien régler les seuils de déclenchement dans l’appli. Exemple : « 10 minutes pour le vélo » = « enregistre une activité vélo si tu détectes du vélo pendant plus de 10 minutes ». Si c’est jsute 3 minutes, il ne se passera rien.

Dans l’application, Garmin peut vous envoyer des indications (Insights) sur vos statistiques par rapport à votre historique ou par rapport aux autres utilisateurs de Garmin Connect. C’est dommage que cette section soit perdue au fond des menus de Garmin Connect, car c’est justement là que ça devient intéressant. Les stats pour les stats, ça n’a aucun intérêt, c’est l’exploitation des données par l’outil qui dégage le plus de valeur pour votre santé et votre forme physique. Etre alerté par exemple sur le fait que le lundi est le jour où l’on est le moins actif, être alerté lorsqu’on dort moins qu’à l’habitude, etc.

Portant en permanence 2 montres ou bracelets tracker d’activité (oui oui, une à chaque poignet, 24h/24 ; et 3 ou 4 sur une séance de sport), je n’ai rien à dire quant à la précision de ce module sur le Vivosport. Il faut juste s’habituer à la quantité de données enregistrées et apprendre à s’y retrouver dans l’interface de Garmin Connect.

Enfin, certains apprécieront le tandem « mesure du stress / exercice de respiration guidée ». Perso, je reste dubitatif sur cette mesure du stress (déjà testée avec le Vivosmart 3 et la Vivoactive 3. Je peux être des fois au bureau, assis tranquillement et avoir un score de 76 (sur 100, c’est donc que je suis stressé) ; une autre fois, dans le métro, à 1. Je n’ai trouvé aucune corrélation entre le score de stress et des moments particuliers de la journée (réveil, repas, déplacement pour aller au boulot, etc).

 

Fonctions connectéesVivosport smart notification

Sur le plan des fonctions connectées, encore une fois, le Vivosport, pour simple bracelet qu’il est, n’a pas à rougir face aux autres Forerunner :

  • Smart notifications (SMS, email, applications comme Facebook ou WhatsApp)
  • Calendrier
  • Appels entrants (avec la possibilité de décrocher ou raccrocher)
  • Contrôle du lecteur de musique
  • Météo

Et lorsqu’il s’agit de lire une notification, on peut en lire plus sur le petit écran du Vivosport que sur pas mal d’autres montres de sport connectées. Bon, ça demande un peu de patience et pas mal de mouvements de doigt pour faire défiler l’écran. Mais bon, c’est possible. Et pour être honnête, le premier écran ne permet généralement pas d’afficher plus de 4 mots…

On peut définir dans Garmin Connect, la plage de sommeil pendant laquelle vous ne voulez pas recevoir de notifications. Pensez-y.

 

ConclusionAvis Garmin Vivosport

Les données, c’est le point fort de Garmin. Je le savais, mais j’ai été tout de même surpris de découvrir que le Vivosport mesure la cadence et la longueur de foulée, qu’il estime le VO2max, qu’il dispose d’un virtual pacer (la Vivoactive 3 n’en a pas), etc. En fait, la seule concession qu’il faut faire, c’est la taille de l’affichage à l’écran. Pour le reste, l’éventail des fonctionnalités de ce bracelet cardio GPS est épatant.

Je laisserais quand même une réserve quant à une utilisation en trail, à cause de l’absence de dénivelé à l’écran et la précision GPS qui n’est pas au max des possibilités (pas de mode 1s). Pour le reste, course à pied et tout sport en intérieur, vous pouvez y aller, c’est le bracelet connecté le plus riche en fonctionnalités. Examine quand même bien la lise des champs de donnée disponibles, histoire d’être sûr d’y trouver tout ce que vous voulez.

Je regrette simplement l’absence d’un mode natation en piscine. Ca n’aurait pas été compliqué à intégrer (il possède tous les capteurs nécessaires) et là, ça aurait fait du Vivosport le bracelet connecté tueur de concurrence.

L’autre point à noter, c’est son design amélioré par rapport à tous ses prédécesseurs. Je suis persuadé que certains regretteront le fait qu’on ne puisse pas changer de bracelets (pas de version cuir ou plus fashion) mais le facteur de forme le rend portable sans problème au quotidien.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter un Vivosport ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un Vivosport et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Vivosport noirEUR 152,65Bouton commander amazon
Vivosport noir179€Bouton commander i-run
Vivosport rougeEUR 152,86Bouton commander amazon
Vivosport jauneEUR 169,99Bouton commander amazon

19 commentaires

  • Bastout

    Je l’ai acheté en Décembre, il est vraiment très complet pour l’utilisation que j’en ai (footing, salle de sport et un peu de vélo). Il apporte un vrai plus pour se motiver. Je n’ai pas grand chose à lui reprocher, même l’écran me convient : discret, mais lisible et facile à utiliser (après un peu de pratique ^^). Le seul hic … le bracelet ! Je l’ai abimé lors d’un déménagement et aucun moyen de le changer (je ne trouve pas de pièces détachées) ! Quelqu’un d’un peu plus bricoleur que moi aurait une solution ?

  • Sc

    Bonjour,
    Peut-on afficher la vitesse instantanée et ou moyenne pendant la course ainsi que la distance…
    Combien de champs peuvent être affichés en même temps…
    Merci

    • KAR 120C

      Bonjour,

      Oui, l’article donne la liste des champs de données (et j’ai fait un rapide pointage dans l’appli Garmin Connect), la vitesse instantanée, moyenne, distance … y figure bien, il faut choisir entre vitesse et allure (classique).

      On peut afficher une ou deux données (cf photo de l’article), attention, c’est petit, toutefois, je n’ai aucun problème, avec mes lunettes bien sûr.

      Je trouve ce bracelet « attachant », il a bien sûr des défauts (affichage « petit », faible autonomie en GPS, à peine plus de 5h, bracelet non remplaçable), mais ses qualités compensent tout ça.

  • Marie

    bonjour,
    peut on inclure le widget tabata? Je fais pas mal de cardio avec mon mari qui possède cette fonction sur sa fenix 5.

  • Edouard

    Bonjour,

    Il y a-t-il un mode fractionné ? ou équivalent ?
    Dans l’article il est indiqué qu’il y a un mode intervalle marche/course, je ne sais pas si cela peut faire l’affaire.

    Merci pour ce test très détaillé ! J’ai passé ma journée sur le site pour choisir ma première montre 😉

  • Anthony

    Bonjour la communauté,

    Peut-on télécharger un entrainement Garmin 5 km, 10 km, Semi, Triathlon, etc., vers la montre Vivosport s’il vous plait ?

    Merci pour votre retour

  • Molitor

    Bjr je viens d acheter la vivosport.
    Pas encore tout en main notamment je ne vois pas comment je peux faire pour recevoir mes alertes, mails . Sur ma montre ? Quuboeux m’aider ? Je mets le bluetooth en permanence la ça ne va pas…
    Merci

  • Rock

    Bonjour, est il excellent pour traquer aussi le vélo elliptique ?

  • Jocelyn

    Bonjour,

    J’ai ce bracelet depuis maintenant 4 mois et je le porte jour et nuit. J’en étais satisfait en tant que tracker et montre cardio gps pour un prix raisonnable, mais voilà, le bracelet s’est déchiré, à deux reprises !!
    Donc retour SAV, mais avec l’appréhension que le problème se renouvelle..
    C’est vraiment dommage qu’on ne puisse pas le remplacer.

    Je suis tenté par la Vivoactive 3, mais je trouve beaucoup d’avis négatifs.. la Spartan trainer wrist HR steel semble intéressante aussi, mais le suivi d’activité semble moins complet.

    Un conseil pour un budget de 300€, 2 à 3 sortie running par semaines, du vtt et de la rando ?

    Merci d’avance, et bien sûr super site 😉

  • Mireille

    Bonjour,
    J’avais acheté un Vivosmart HR+ et été très déçue de m’apercevoir que la distance lors d’une marche en extérieur (GPS donc activé) était calculée sur le nb de pas et la lg de la foulée et non d’après l’enregistrement GPS (la trace, elle est correcte) – ceci est peut etre valable pour un jogging mais pas, comme c’est mon cas, pour de la randos montagne où la foulée dépend du terrain et donc n’est pas régulière – et cela fausse toutes les données qui en découlent (vitesse, allure)
    Pouvez-vous me confirmer, avant de me lancer dans un nouvel achat, que dans le cas de la Vivosport, cette distance est bien mesurée à l’aide du GPS, lorsque celui-ci est activé, quelque soit le sport (marche course ou vélo)
    Merci d’avance

  • thierry

    Bonjour,

    Aprés une semaine, vraiment super ! Juste, comment parametrer une séance de squash, car quand je démarre le multi-sport, le seul dispo, cela me donne 250Kcal de dépense pour 2h de squash(!) au lieu d’au moins 800kcal ?

  • Antony Monello

    Bonjour,

    Le problème avec le calcule des kcal c’est que même sans utiliser le bracelet ,il ne fini pas la journée au niveau du métabolisme de base, mais à +15% Kcal au dessus. De même la distinction des calories que fait l’application total kcal = repos + actif ne correspond à rien. On a beau faire une séance de sport, le surplus kcal de l’activité de la séance ne corresponds pas du tout avec les total calorique de la séance (ex: séance à 1h 300Kcal on passe de 250 à 320 en kcal actif…

    • Jérôme

      Bonjour
      A moins de faire un test en laboratoire, c’est impossible de déterminer avec exactitude une dépense calorique (métabolisme de base ou activité sportive). Chaque marque utilise donc sa propre formule de calcul.
      D’où vient par exemple votre valeur de 300kcal pour une séance de sport ? Qu’est-ce qui vous fait dire que cette valeur est la bonne valeur et pas 320 ?

  • Thomas

    Bonjour,

    peut-on importer un parcours pré-défini dans la montre afin de l’effectuer ?

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.