Test Spartan Sport Wrist HR Baro : celle que tout le monde attendait ?

Test Suunto Spartan Sport Wrist HR Baro
 

Depuis la sortie de la Spartan Ultra, on attendait toujours la remplaçante de l’Ambit3 Peak munie d’un capteur cardio optique. Suunto a fait différentes combinaisons de capteurs pour créer toute une gamme de montres GPS Spartan, mais sans jamais vraiment surclasser l’ancienne Ambit3 Peak que tant de traileurs aimaient (et aiment toujours). La marque reconnue dans le milieu de la montagne ne présentait même qu’une seule Spartan avec un altimètre barométrique.

La Spartan Sport Wrist HR Baro a fait ses débuts à l’UTMB 2017, au poignet de Kilian Jornet. C’est la source de la première fuite. Ensuite, elle est sortie en 2 versions qui sont visuellement totalement différentes.

C’est la 3e Spartan que je teste, depuis août 2016, donc j’ai une bonne connaissance des capacités de la solution d’entrainement Spartan + Movescount. Et l’ajout d’un nouveau capteur apporte des nouvelles fonctionnalités à la Spartan Sport Wrist HR dans plusieurs domaines.

 

Où placer la Spartan Sport Wrist HR Baro dans la gamme ?Suunto Spartan Sport Wrist HR Baro présentation

Les différentes Spartan se distinguent principalement par 3 critères : capteur cardio au poignet, type d’altimètre, autonomie. Avec cette grille de lecture, la Spartan Sport Wrist HR Baro vient combler un trou et se place entre la Spartan Ultra et la Spartan Sport Wrist HR.

Pour faire simple :

  • Spartan Ultra : 18h d’autonomie, altimètre barométrique, pas de cardio optique
  • Spartan Sport Wrist HR : 10h d’autonomie, altimètre GPS, cardio optique
  • Spartan Sport Wrist HR Baro : 10h d’autonomie, altimètre barométrique, cardio optique

Ajoutez à cela un look résolument baroudeur et on obtient la Spartan qui a presque tous les atouts pour faire oublier l’Ambit3 Peak.

Elle existe en 2 versions :

  • Spartan Sport Wrist HR Baro Amber : elle reprend les codes de la Traverse. Un boitier gris souris et un bracelet orange à facettes
  • Spartan Sport Wrist HR Baro Stealth : c’est la préférée. Entièrement noire, une couronne avec des encoches aux points cardinaux et un bracelet recouvert de sorte d’écailles. C’est aussi, selon moi, la version qui résistera le mieux à l’usure du bracelet et aux rayures sur la couronne.

 

Présentation de la Suunto Spartan Sport Wrist HR BaroSuunto Spartan Sport Wrist HR Baro avis

Elle remplace : aucune

Au-dessus dans la gamme : Spartan Ultra (mais sans cardio optique)

En-dessous dans la gamme : Spartan Sport Wrist HR

Avant d’entrer dans des considérations techniques, voyons les caractéristiques physiques par rapport aux autres Spartan. Avec un boitier de 50mm de diamètre et 17mm d’épaisseur, la Spartan Sport Wrist HR Baro est une grosse montre GPS. Il faut bien ça pour loger un écran de 35mm de diamètre (le plus grand actuellement sur le marché). C’est une taille de boitier comparable à la Fenix 5X et la Fenix 3 HR (51mm), donc pas si énormissime que ça non plus.

Le résultat se fait sentir sur la balance, comme pour ses sœurs : 74g, l’Ultra pesant 77g et la Sport Wrist HR 74g aussi. Ca reste plus léger que la Fenix 5 (85g) qui pourtant est plus petite (47mm x 15mm).

Au dos, on trouve le même capteur cardio optique développé par Vallencell que sur les autres Spartan Wrist HR. Il reste possible de coupler une ceinture cardio Bluetooth pour plus de précision. D’ailleurs, j’en profite pour clarifier le système d’appellation de Suunto :

  • HR = montre avec ceinture cardio
  • Wrist HR = montre avec capteur cardio optique

Ce qui différencie les Spartan des autres montres GPS, c’est leur écran tactile. Un écran tactile couleur avec une résolution de 320×300 pixels (240×240 pour la Fenix 5). Alors, on aime ou on n’aime pas. Quoi qu’il en soit, on peut aussi utiliser les 3 boutons pour naviguer dans les menus.

Si le bracelet est toujours en silicone (et ramasse toujours autant la poussière), Suunto est revenu à un système d’attache classique plutôt qu’un moulage autour du boitier. Et maintenant, le système d’attache rapide par glissière (le même que sur la Vivoactive 3) permettra de changer de bracelet rapidement, soit en choisissant dans la boutique Suunto, soit en optant pour d’autres bracelets 24mm (c’est un peu plus fin que les 27mm du bracelet de la Fenix 5X).

L’autonomie est annoncée à 10h en mode GPS Meilleur (mode 1s), 12h en mode Bon (mode 1s éco). Si on utilise en plus les options d’économie d’énergie (mode GPS Bon qui est un mode GPS 1s éco, écran en mode basse couleur et extinction automatique de l’écran) on pourra doubler et passer à 20h. Enfin, le mode GPS OK (1 point toutes les minutes, donc très imprécis) donnera 40h d’autonomie. Comme sur les autres Spartan, le câble s’aimante fermement à l’arrière du boitier et peut être utilisé pour la recharger en cours d’activité (avec une batterie externe quelconque). Dans mes tests, je suis plutôt arrivé à 9h d’autonomie dans le mode le plus précis.

La puce GPS est également compatible GLONASS, mais ne placez pas trop d’espoir là-dedans, ça n’améliore pas franchement la précision. Utilisez-le uniquement en ville, au milieu des immeubles. Sinon, le FusedAlti, qui combine les données d’altitude du GPS et de l’alti baro est bien présent (ce qui n’est pas le cas sur la Spartan Sport Wrist HR). L’intégration d’un baromètre permet aussi d’activer des alertes orages, un indispensable en montagne. Et elle est étanche à 100m.

La mise à jour outdoor d’octobre 2017 a apporté une nouvelle watchface orientée outdoor, qui est immédiatement devenue ma watchface préférée et qui affiche :

  • L’heure
  • La date
  • Les heures de lever et coucher du soleil
  • La période d’ensoleillement sur une écran 24h
  • L’altitude
  • La phase de Lune
  • La charge de la batterie

Suunto n’a pas oublié les fonctions simples (et qui restent pratiques) attendues d’une montre, comme la date, une alarme réveil, un chrono et un compte-à-rebours.

Sinon, voici la liste des widgets, chacun se déclinant souvent en 2 ou 3 écrans :

  • Activité quotidienne : nombre de pas de la journée, histogramme sur les 7 derniers jours avec moyenne, fréquence cardiaque sur 12h et FCmin
  • Entrainement : bilan des activités sportives sur les 30 derniers jours (nombre d’heures ou nombre de kilomètres), statistiques par type de sport, calendrier d’entrainement
  • Récupération
  • Sommeil : durée de la dernière nuit, histogramme sur les 7 derniers jours avec moyenne, graphique de fréquence cardiaque nocturne moyenne sur les 7 derniers jours
  • Outdoor : graphique d’altitude sur 2h ou de pression atmosphérique sur 12h

La navigation dans les menus est plutôt agréable, même si l’on note un peu de latence. Les réglages sont tous regroupés dans un widget dédié. Mais une pression longue sur le bouton du milieu déclenche l’ouverture contextuelle des options du widget qui est affiché à l’écran. Les paramétrages ainsi accessibles ne seront pas les mêmes si vous le faites depuis l’écran d’heure, le widget Activité ou le widget Sommeil.

La connexion Bluetooth est utilisée aussi bien pour coupler un smartphone que des accessoires, dont la liste est longue : footpod, ceinture cardio, capteur de puissance course à pied, bike pod (vitesse et cadence), capteur de puissance vélo.

Côté sport, c’est plus de 80 types de sports qui sont supportés nativement, avec plus de 100 profils sportifs différents. La différence vient des sports qui regroupent plusieurs profils sportifs, comme la course à pied (route, trail, tapis, puissance, fractionné, piste, course officielle et montagne). Le profil triathlon existe de base, avec la possibilité supplémentaire de faire du multisport ‘à la volée’, en changeant de profil sportif pendant une activité sportive.

Le journal donne accès aux statistiques numériques et graphiques de chaque séance. La couleur de l’icône indique si l’activité a déjà été envoyée sur Movescount (icône coloré) ou pas (icône gris).

Les options de navigation incluent :

  • Suivi d’itinéraire
  • Navigation vers un point d’intérêt (POI)
  • Affichage des coordonnées du lieu où l’on se trouve (et enregistrement comme POI)
  • Boussole

Pour finir, ses points faibles restent, comme toutes les Spartan :

  • Un éventail limité d’outils d’entrainement (peu d’objectifs, séances d’entrainements programmées réduites aux séries d’intervalles), mais ça devrait évoluer avec la mise à jour « performance » fin janvier 2018.
  • Une gestion limitée des smart notifications

 

Champs de donnéeSpartan Sport Wrist HR Baro champs données

Allure : instantanée, moy, max, moy tour, max tour, moy intervalle

Altitude : instantanée, max, min, max tour, min tour

Dénivelé : d+, d+ tour, d-, d-tour

Cadence : instantanée, max, moy, max tour, moy tour

Calories

Distance : totale, activité actuelle, tour, intervalle, nautique

Durée : totale, activité actuelle, activité précédente, tour, intervalle

EPOC

Fréquence cardiaque : instantanée, moy, max tour, min tour, moyenne du tour, max intervalle, moy intervalle, %FCmax, %maxFCmax tour, %maxFCmax intervalle, %minFCmax tour, %moyFCmax, %moyFCmax tour, %moyFCmax intervalle

Heure

Navigation : heure d’arrivée prévue itinéraire, heure d’arrivée prévue POI, temps de trajet itinéraire, temps de trajet POI

Tours et intervalles : nombre de tours, répétition de l’intervalle actuel

PTE

Puissance : 3s, 10s, 30s, moy, max, max tour, moy tour, moy intervalle

Soleil : heure de lever, heure de coucher

Température : instantanée, max, moyenne, tour

Temps de récupération

Vitesse : instantanée, max, moy, max tour, moy tour, moy intervalle, nautique, nautique moy

Vitesse verticale : instantanée, moy, moy tour

 

Course à piedSpartan Sport Wrist HR Baro running

Il existe plusieurs profils pour différentes activités de course à pied. Les écrans de données (numériques et graphiques) ne peuvent pas être personnalisés. Si vous voulez créer votre propre affichage, il faudra créer un nouveau profil. Il existe plusieurs types d’écran :

  • Les champs de données : jusqu’à 7 par écran
  • Les tableaux qui présentent les données par tour
  • Les graphiques : altitude, FC, vitesse (uniquement sur les profils de base)
  • La navigation : en mode « petit Poucet » par défaut (votre trace apparait en pointillés)

Vous aurez ensuite à régler quelques paramètres dans Movescount :

  • Capteurs à rechercher : ceinture cardio, foot pod, bike pod, capteur de puissance
  • Précision GPS : meilleur, bonne, OK, éteint
  • Mode de fonctionnement du baromètre : altimètre, baromètre ou automatique
  • Tour auto
  • Pause auto
  • Intervalle d’enregistrement dans la mémoire : 1 ou 10s
  • Sensation : l’écran qui apparait (ou pas) en fin de séance
  • Ecran couleur : haute ou basse couleur
  • Ecran : activé ou extinction auto

Et vous pourrez encore en modifier certains directement sur la montre, juste avant de lancer l’enregistrement de l’activité :

  • Objectif
  • Type de navigation : petit Poucet, points of interest ou suivi d’itinéraire
  • Pause auto
  • Précision GPS
  • GLONASS
  • Thème (noir sur fond blanc ou blanc sur fond noir
  • Rétroéclairage
  • Intervalles
  • Economie d’énergie (nombre de couleurs et extinction de l’écran)

Notez que si vous utilisez la navigation, le mode GPS basculera automatiquement en précision 1s, quelle que soit le réglage que vous avez fait sur le profil sportif. Attention donc aux mauvaises surprises si vous pensiez pouvoir tenir 20h. Par contre, les mesures de fréquence cardiaque se font à 1 seconde d’intervalle dans tous les modes GPS.

En hiver, avec des manches longues, je vous recommande de faire très attention avec les crans de la couronne de la Spartan Baro Stealth. Avec un textile fin, à mon avis, y a moyen de faire des accros en enfilant la manche.

L’écran tactile n’est pas perturbé par les gouttes de pluie. Par contre, une manche mouillée le déclenche (bon, en général, on porte plutôt la montre par-dessus la manque que sous la manche). Ca veut dire qu’il faut dans ce cas le verrouiller (appui long sur le bouton du bas), mais ça verrouillera aussi les boutons. Pas top.

Le GPS fix est très rapide, environ 3 secondes. Mais il faudra attendre plus longtemps pour que le capteur cardio optique affiche la fréquence cardiaque. En haut de l’écran, des icônes passent en vert dès que c’est bon, et indiquent les capteurs externes qui ont été détectés.

L’allure est quelque peu lissée, ni trop ni peu. On verra plus loin que la précision GPS est bonne, ce qui contribue à la stabilité de l’allure instantanée affichée à l’écran.

Les outils de configuration des séances d’entrainement sont limités :

  • Objectif (durée uniquement)
  • Intervalles (genre 1 série de 10 fois 30/30)

La navigation offre pas mal de possibilité, de la trace petit Poucet au suivi d’itinéraire en passant par les points d’intérêt, les alertes à l’approche d’un way point (une première à 100m et une autre pile sur le WP), les estimations de durée de trajet et heure d’arrivée et l’alerte de sortie d’itinéraire.

En fin de séance, un écran vous demande de caractériser vos sensations (sur 5 niveaux). Ces données peuvent être exploitées sur Movescount, dans le cadre de la préparation avant un grand rendez-vous par exemple. Ensuite, plusieurs écrans résument l’activité, les tours manuels, les tours automatiques.

 

VéloSpartan Sport Wrist HR Baro vélo

Chaque fois que j’écris un test de montre GPS, je me demande si c’est la peine que je continue d’écrire une section spécifique pour le vélo. Vu mon niveau de pratique, le mode vélo, c’est ni plus ni moins qu’un mode course à pied avec un affichage de la vitesse en km/h au lieu de l’allure en min/km.

Mais bon, sur les Spartan, ça vaut quand même le coup de mentionner l’intérêt d’avoir un écran de 35mm. Ca permet :

  • Soit d’afficher des données en gros (pas toujours facile, en VTT, de lire les données d’un écran, que vous portiez la montre au poignet ou qu’elle soit montée sur le guidon)
  • Soit d’afficher plus de données sur un écran (jusqu’à 7), parce que c’est un peu casse gueule de faire défiler les écrans en vélo.

 

NatationSuunto Spartan Sport Wrist HR Baro natation

C’est une grosse montre, donc elle se fait difficilement oublier. En revanche, dans l’optique d’une utilisation en triathlon, sous une combinaison, son épaisseur et sa couronne poseront problème à coup sûr (surtout la Stealth avec les crans de sa couronne).

Les Spartan n’ont pas le mode apprentissage du type de nage qu’on connaissait sur les Ambit3. Mais bon, ça ne pose pas de problème chez moi. Mais je dois reconnaitre que d’avoir la chance d’avoir accès à une piscine où l’on n’est jamais plus de 3 par ligne d’eau, ça aide à avoir une nage « propre ».

Du coup, j’ai également très rarement des problèmes de comptage du nombre de longueurs. C’est quasiment du 100% à ce niveau (sur des séances de 2000 ou 3000m).

 

Autres sportsSpartan Sport Wrist HR Baro outdoor

Le mode ski exploite l’altimètre barométrique pour afficher des statistiques avec une détection automatique des remontées mécaniques : nombre de descentes, longueur des descentes, descente verticale, vitesse maximale.

Le mode triathlon existe bien, même si la montre n’a pas le format idéal pour ce genre d’épreuve. On peut aussi changer de profil en cours d’activité, sans stopper l’enregistrement. Utile pour des raids multisports par exemple, même si ça prend un peu de temps de faire la manip’.

Et puis il y a les profils rameur, rando à ski, aérobic, badminton, course d’obstacles, etc. On peut en sélectionner jusqu’à 20 dans les favoris.

 

Précision GPS / cardio / alti

Parmi les montres GPS que j’ai pu tester en 2017, les Spartan figurent dans le top au niveau précision GPS (ce qui ne veut quand même pas dire parfait). J’ai testé la Spartan Sport Wrist HR Baro pendant 2 mois, ce qui m’a permis de l’emmener sur différents terrains.

Sur une sortie running lambda.

Précision GPS running Spartan Sport Wrist HR BaroEn forêt

Spartan Sport Wrist HR baro trace GPS forêtEn bordure de falaise.

Trace GPS 3D Spartan Sport Wrist HR BaroEn ville.

Trace GPS ville Spartan Sport WRH BaroDans un parc, sur 3 boucles, pour voir si les traces se superposent bien.

Spartan Sport WHR Baro 3 bouclesBon, il y a quand même des fois où elle ne produit pas la trace GPS la plus précise.  Sans qu’on puisse vraiment expliquer pourquoi. Par exemple, la suivante est prise exactement au même endroit que la première, une dizaine de jours plus tôt.

Trace GPSUn autre exemple dans Paris.

Spartan GPS dévie ParisEn vélo, c’est ni mieux ni moins bon que les autres montres GPS (les traces sont systématiquement plus propres qu’en course à pied).

Trace GPS vélo villeJ’ai également testé le mode GPS Bon (1s éco), en activant l’écran basse couleur (mais en conservant l’affichage permanent). C’est intéressant car ça permet de conserver un écran allumé en permanence tout en gagnant pas mal en autonomie, passant de 9h à 14h30 (en mode avion). La précision est identique en milieu ouvert (départ de la trace sur la droite, puis la fin sur la gauche), que ce soit pour la qualité de la trace ou le dénivelé. Mais dès qu’on passe en zone difficile (zone centrale de la trace, pour descendre une falaise en forêt), on voit la différence de qualité dans les 2 traces.

Spartan GPS bon éco

Pour moi, le capteur cardio optique laisse souvent à désirer. La courbe de fréquence cardiaque présente une forte variabilité, en dents de scie, ce qui ne fausse pas forcément énormément la FC moyenne de l’activité mais présente des marges d’erreur instantanée qui peuvent être vraiment importantes.

Cardio Spartan Sport Wrist HR BaroBon, on arrive quand même à avoir de bons résultats en course à pied. Essayez différents positionnements : poignet gauche/droit, serrage 1 ou 2 crans de plus, etc.

Spartan Sport Wrist HR Baro cardio trailMais sur certaines sorties, la forme générale de la courbe est globalement correcte (vue de loin). Selon les moments où l’on compare les données affichées à l’écran des 2 montres on peut même croire que c’est bon (parce que les courbes se superposent par endroit). Mais quand on exploite les données après la séance, on se rend compte qu’elles ne sont pas du tout exploitables justement.

Spartan Sport Wrist HR Baro cardioC’est dommage, parce que certaines sorties me font vraiment penser que le capteur optique Vallencell a du potentiel. Sur la sortie suivante, il a mis longtemps à accrocher la courbe de FC de la ceinture cardio (8 minutes), mais après, il est entré dans une phase où il colle parfaitement à la réalité, malgré une forte montée dans les tours jusqu’à 186bpm. Au-delà de 30 minutes, il fait un peu n’importe quoi mais il faut dire que j’ai eu très très froid sur cette sortie sous la pluie glacée du 28 décembre. Aucun capteur cardio optique n’aurait probablement réussi à donner de bons résultats dans ces conditions

Cardio élevé Spartan Sport Wrist HR BaroEn vélo, elle fait à peu près aussi bien que la Fenix 5X (c’est à dire très mal).

Spartan Sport Baro cardio véloPour l’utilisation de l’altimètre, pensez bien à placer le baromètre en mode altimètre (et pas baromètre, ni auto), dans les réglages de chaque profil sportif dans Movescount.

L’activité suivante donne une bonne illustration du fonctionnement de FusedAlti. On remarque que la courbe d’altitude de la Spartan Sport Wrist HR Baro est semblable à celle de la Fenix 5X, mais qu’elle se trouve au niveau de celle du Vivosport. Pour rappel : Fenix 5X et Spartan Sport Wrist HR Baro ont un alti baro ; le Vivosport a un alti GPS.

On voit bien que l’altimètre barométrique fonctionne comme celui de la Fenix 5X (détection des mêmes variations d’altitude), mais que FusedAlti a opéré un calibrage automatique (je n’ai calibré aucune des montres GPS manuellement) sur les données GPS (même altitude de départ que le Vivosport).

Au final, le dénivelé calculé par le Vivosport est probablement faux, celui de la Fenix 5X plus proches de la réalité. Le FusedAlti combine les avantages des 2 : le dénivelé d’un altimètre GPS, avec des données d’altitude calibrées par le GPS.

FusedAlti Spartan Sport Wrist HR Baro

 

Tracker d’activitéSpartan Sport Wrist HR Baro tracker activité

Pour exploiter toutes les possibilités de suivi d’activité quotidienne, il vous faudra activer au départ (car c’est désactivé par défaut) :

  • Le suivi de la fréquence cardiaque : paramètres > activité > FC journalière
  • Le suivi du sommeil : paramètres > veille > suivi du sommeil
  • L’option ne pas déranger (pour que la montre ne passe pas en mode veille dès qu’elle ne bouge plus, ce qui aurait pour effet de stopper l’enregistrement de la fréquence cardiaque) : paramètres > veille > ne pas déranger auto

A chaque réveil, dès que vous appuyez sur un bouton en fait (donc ça peut être plus tard dans la journée), un écran résume votre nuit. Perso, j’aimerais pouvoir désactiver son affichage. Quoi qu’il en soit, il vous donne :

  • Durée de sommeil
  • Différence avec votre objectif de temps de sommeil
  • Fréquence cardiaque moyenne
  • Heure de coucher et de lever
  • Temps de sommeil profond et temps éveillé
  • Graphique sur 7 jours

Durant la journée, les principales données suivies sont le nombre de pas et de calories, ainsi que la fréquence cardiaque (avec un graphique sur les 12 dernières heures et la fréquence cardiaque minimale). On peut définir dans les paramètres un objectif quotidien de calories dépensées ou de nombre de pas. Et… c’est tout. L’exploitation des données sur Movescount est minimale. Clairement, cette partie des fonctionnalités des Spartan n’est pas la priorité de Suunto.

Spartan Sport Wrist HR Baro tracker activité

Smart notificationsSpartan Sport Wrist HR Baro smart notifications

Les capacités de smartwatch des Spartan sont limitées aux smart notifications classiques : SMS, emails, applications comme Facebook ou WhatsApp, appels entrants. Rien d’exceptionnel à attendre de ce côté-ci.

Elles sont visibles à l’écran en direct, mais disparaissent au bout de quelques dizaines de secondes. Il n’y a pas de zone dans le menu où retrouver les notifications. C’est vraiment juste de la lecture en quasi direct. Une fois que c’est passé, il faudra sortir votre téléphone.

 

ConclusionSpartan Sport Wrist HR Baro multisport

Les débuts des Spartan en 2016 ont été plus que chaotiques. Clairement en-dessous des attentes. Mais après 1 an ½ de maturation, on a maintenant des montres cardio GPS qui tiennent la route face à la concurrence.

La Spartan Sport Wrist HR Baro a presque tous les ingrédients pour devenir la plus populaire des montres GPS Suunto. Franchement, il lui manque juste un peu d’autonomie. C’est un défaut auquel on peut pallier avec une simple batterie externe pour une recharge en course. Mais au quotidien, pour un sportif régulier, ça oblige quand même à faire souvent attention à la recharge de la batterie le soir à la maison. Sinon, en termes de fonctionnalités, pour l’usage que je fais d’une montre cardio GPS, ça me convient.

Cela dit, je comprends tout à fait que certaines personnes puissent lui trouver des lacunes dans tel ou tel domaine (j’en ai déjà pointé pas mal dans ce test). Pour certains, il manquera notamment des outils de programmation de séances d’entrainement. Si c’est votre cas, attendez fin janvier la prochaine mise à jour, qui sera orientée ‘performance’. Je publierai une vidéo sur la chaine YouTube des nouveautés apportées (abonnez-vous).

Pour moi, c’est donc ma préférée parmi la gamme Suunto Spartan.

 

Vous avez trouvé ce test utile ? Vous souhaitez acheter une Spartan Sport Wrist HR Baro ?

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je suis un sportif comme vous qui cherche à avoir le plus de détails possibles avant d’acheter un nouveau matériel de sport. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’une Spartan Sport Wrist HR Baro et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Spartan Sport Wrist HR Baro StealthEUR 549,00Bouton commander amazon
Spartan Sport Wrist HR Baro AmberEUR 459,00Bouton commander amazon

10 commentaires

  • chris

    Bonjour, je possede ce modèle depuis novembre et ton test est super complet
    Je retoruve bien le quotidien de cette montre pour son utilisation.
    Le gros point noir en ce qui me concerne c est le cardio farfelu, mais à lire tes commentaires sur les autres cardio poignet je vois qu ils ont les mêmes problème de précision.
    J ai teste avec une ceinture cardio et la précision est excellente. ( ceinture H7 de polar )
    les différences avec une ceinture cardio varient entre 10 et 30 pulsations. En positionant la montre plus haut sur l avant bras j obtiens de meilleurs résultats.
    Tu ne parles pas de l autonomie au quotidien. A raison de 3 sorties par semaine d environ 1 heure , et suivi cardio h24 sans sms ni suivi sommeil , je recharge lq montre tous les 5 jours . Je passe à 7 jours sans le suivi cardio.
    L affichage est excellent et les chiffres sont assez gros pour un quinca.
    J ai comme toi constate des traces GPS différentes en fonction d un meme parcours et en ville la précision est bizarre des fois
    J ai utilisé le mode ski ce week end , c est assez bluffant
    Aucun décrochage en gps et en cardio sur toutes mes sorties
    Suunto a fait une belle montre et j en suis content . J ai hésité avec la Fenix 5 mais je ne regrette pas mon choix.
    Si suunto pouvait améliorer l autonomie et la précision du cardio ce serait génial
    A améliorer aussi les réglages dans les profils préréglés.
    Mettre la même taille des chiffres sur l ecran à 5 champs. Le champ du mielieu est surdimensionne par rapport au autres.
    J ai encore beaucoup de choses à apprendre sur cette montre qui reste à mon poignet h24
    A plus pour d autres témoignages

    • Jérôme

      Bonsoir
      Super ces compléments d’info. A la base, le capteur optique de Vallencell est celui d’un brassard cardio optique (le Rhythm +) qui se porte sur le bras. C’est Suunto qui l’a adapté au poignet.

  • tristan

    Super test, j’hésite entre la forerunner 935 et cette spartan car elle est vraiment grosse. Cependant je préfère le design de la spartan. A votre avis, je fais surtout de la randonnée, les 2 possédant un GPS/glonass et un alti barométrique, laquelle prendriez-vous au niveau des performances, sans s’occuper de la taille (ni du prix, même si l’on trouve la spartan à 459€ désormais sur Amazon). Merci de votre réponse.

    • Jérôme

      Bonjour
      Pour de la randonnée, l’écran plus grand de la Spartan sera un plus pour le suivi d’itinéraire. Et toutes les fonctions sportives de la Forerunner 935 que la Spartan n’a pas ne vous serviront à rien.

      • Tristan

        Merci de cotre réponse. Mais est ce que la spartan a le décompte automatique des répétitions pr les entraînements en salle de sport. Car pr moi cela représentait aussi un plus dont disposait le modèle garmin

  • Maxime

    Merci pour ce test complet mais j’hesite toujours avec la garmin 935. Je pratique essentiellement la course à pied et trail. Je souhaite me mettre au triathlon.
    Je ne compte pas utiliser la montre au quotidien. J’ai toujours eu une garmin et j’etais curieux de tester Suunto car je trouve le site garmin connect peu pratique pour l’analyse des performances. Quel conseil peux-tu me donner ?
    Merci encore !!

    • Jérôme

      Bonjour
      La Forerunner 935 a beaucoup plus d’outils pour les entrainements (statut d’entrainement, programmation de séances complexes, etc). Elle est largement plus fine, ce qui est un avantage pour le triathlon.
      Perso, j’aime bien Movescount : plus simple que Connect et les cartes de chaleur sont pratiques pour chercher et tracer des itinéraires.
      Mais comme montre uniquement de sport et pour le triathlon, je conseillerais la Forerunner 935.

  • RichardM

    Bonsoir
    Merci pour ce test et la découverte de cette montre. J’étais parti pour investir dans une fénix5 pour remplacer ma suunto observerTT et la forunner 220 de ma femme 🙂 . l’alti barométrique ,le cardio au poignet et le cout de la montre chez salomon ( 380E) mon fait basculer du coté de la suunto.

    La montre est superbe et très agréable a porter , légere et avec un bracelet super confortable. J’ai été un peu surpris la version du logiciel est la 1.09… j’ai donc pas la dernière version.

    Ni une ni deux je règle un mode ski rando personnalisé avant de sortir je diminue la luminosité.
    Apres plus de 5h d’activité et un téléchargement en bluetooth la montre affiche encore 65% de bat . Je suis agréablement surpris surtout que je suis avec la meilleur précision .
    La trace est sensiblement la meme que mon collègue et sa Ambit2. La vitesse me parait un peu excessive 78km/h alors que strava me met 58. Elle décroche quand meme un peu surtout pendant les zones de pause et en descente.
    Le cardio est a la ramasse lors de cette activité ( dommage ). J’ai eu aussi un soucis lors que mon tee-shirt s’est mis contre le capteur barométrique , la vitesse ascensionnelle était erroné .

    Aujourd’hui j’ai fait un peu de fractionné autour d’un stade la trace est correcte , l’allure instantanée est je pense plus précise que la forunner220 . On voit les pics d’accélération que je ne voyais pas . D’ailleurs ça fait bizarre de voir apparaitre moins de 3min/km on se demande si c vrai . au niveau du cardio après un échauffement un peu erroné le cardio était plutôt correcte pendant l’effort . Aprés 45mins de course a pied la batterie m’affiche 55%

    Pour l’instant ça l’air pas mal , a suivre

    Merci encore
    Richard

  • Jerome

    Bonjour;
    Bravo pour ce test très complet.
    Quelques questions:
    – est ce que les données altimetriques ( D+/-) s’affichent dans les champs de données lorsque l’on est en mode OK et Good? Je pose la question car la Spartan sport sans Baro permet uniquement d.avoir ces paramètres en mode Best.
    – Va t- elle se décliner en version plus « girly ». Elle fait très masculine.

    Merci.
    Jerôme

    • Jérôme

      Bonjour
      Oui, on a le D+/D- dans tous les modes GPS, car c’est une donnée issue de l’altimètre barométrique.
      Je ne pense pas qu’il y aura d’autres versions. La version Amber fait un peu moins « agressive ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *