Top 5 des montres GPS triathlon 2017

Garmin Forerunner 735XT
 

Après le top 10 des montres GPS running, voici la sélection des montres GPS pour le triathlon. Alors, qu’on s’entende tout de suite sur les mots : cet article va présenter un classement des montres GPS multisport pour une utilisation en triathlon (entrainement et course). Il ne s’agit donc pas forcément des meilleures montres GPS multisport, j’écrirai un autre article qui traitera spécifiquement de ce sujet, avec les montres GPS outdoor.

Le triathlon est un segment très exigeant pour les montres cardio GPS, car elles doivent gérer les 3 activités de l’épreuve et les transitions pour passer d’une activité à l’autre. Ensuite, pour l’entrainement, il faut qu’elles mesurent des métriques spécifiques dans chaque sport, afin de pouvoir améliorer les performances.

D’entrée de jeu, certaines montres GPS multisports sont donc hors-jeu. C’est le cas des TomTom (Multisport Cardio, Runner 2, Runner 3) ou des Garmin Vivoactive et Vivoactive HR qui ont toutes des modes pour la natation, le vélo et la course à pied, mais pas de mode réunissant ces 3 activités dans 1 seul mode.

Si vous voulez vous lancer dans un triathlon, lisez le prochain paragraphe ; si vous êtes déjà triathlète, passez directement à la sélection de montres.

 

Ce qui fait une bonne montre GPS de triathlon

On va commencer par les métriques. Ce qu’une montre de sport mesure pour vous afficher plein de données et de statistiques. Cette liste présente la base, ce qu’il est intéressant de mesurer. Certaines montres peuvent en faire plus. Mais franchement, est-ce que vous avez besoin de connaitre votre temps de contact au sol ? Notez que certaines nécessitent d’associer un (ou des) capteur externe à votre montre (comme une ceinture cardio ou un capteur de puissance).

 

Les métriques communes aux 3 sports

  • Temps : sinon, ce ne serait même pas une montre
  • Distance : utile à l’entrainement comme en course
  • Allure/vitesse : 2 mots qui illustrent en fait la même chose. On parle d’allure en course à pied (en minute/km) et de vitesse en vélo (en km/h). Ne me demandez pas pourquoi, c’est une habitude et tout le monde parle comme ça
  • Fréquence cardiaque : une donnée de base pour mesurer l’intensité d’un effort. Sert aussi bien à ajuster vos entrainements qu’à ne pas passer dans le rouge le jour de la course

 

Les métriques de natation

  • Mouvements par longueur ou fréquence de mouvements : c’est l’indication de cadence en natation
  • SWOLF : un indicateur issu d’un savant calcul (que je ne connais pas) qui mesure l’efficacité de votre nage

 

Les métriques de vélo

  • Cadence : vitesse de rotation de vos pédales, directement lié à la force que vous devez appliquer dessus pour faire tourner les roues
  • Puissance : divers mesures pour optimiser l’entrainement avec des zones de travail

 

Les métriques de course à pied

  • Cadence : nombre de foulées par minute. Peut être utilisée pour optimiser l’efficacité (l’idéal biomécanique se situant à 188 pas par minute)
  • VO2max : une mesure de votre capacité cardiorespiratoire. Sert à ajuster un plan d’entrainement et donner une indication du temps que vous pourrez faire sur une course

 

Les caractéristiques physiques

Certaines marques de montres GPS ont un modèle pour le triathlon et un modèle pour l’outdoor. Mais parfois, ces 2 segments sont regroupés dans une seule montre haut de gamme qui rassemble toutes les fonctionnalités. Cependant, je fais la différence, car le facteur de forme (la taille et le poids quoi) a son importance. Les montres GPS outdoor sont souvent énormes. Or, ça peut être gênant en triathlon, notamment au moment de retirer la combi.

Bien évidemment, il faut ensuite qu’elle soit complètement étanche. La norme IPX7 n’est pas suffisante.

 

Les fonctionnalités

En plus du mode triathlon, il faut un mode natation en eau libre (lac, mer ou océan). On trouve assez facilement des montres qui ont un mode natation en piscine. C’est assez facile à implémenter, car il suffit de compter le nombre de longueurs et le multiplier par la longueur de la piscine. C’est une autre paire de manche pour un constructeur de s’attaquer à l’eau libre, car c’est un environnement très difficile pour une montre GPS. Il faut déjà savoir que le signal du GPS ne passe pas dans l’eau. Rendez-vous compte : votre montre GPS n’a pas plus d’une seconde pour capter le signal d’au moins 4 satellites (le minimum requis pour pouvoir vous positionner). Ensuite elle ne reçoit plus rien quand elle est dans l’eau. Vous bougez. Puis elle a de nouveau moins d’une seconde pour relever la nouvelle position.

Le partenaire virtuel peut se révéler utile sur les parties vélo et running. Cela permet de vous indiquer clairement si vous êtes en avance ou en retard sur votre prévision. Et ça ajoute une pointe de motivation qui peut aider à faire une bonne perf.

 

La meilleure : Garmin Forerunner 920XT

Garmin Forerunner 920XTCapteurs ANT+ : footpod, capteurs vélo (cadence, vitesse, puissance), ceinture cardio.

Pas la plus belle, mais la Forerunner 920XT domine depuis quelques années le segment des montres GPS triathlon. Pourquoi ? Un bon hardware qui donne une bonne base (GPS, altimètre barométrique, 24h d’autonomie, écran couleur, Bluetooth et Wifi) et le transfert des fonctionnalités de la Fenix 3 par des mises à jour successives. Possibilité rare, pour plus de précision dans les mesures, il est possible d’afficher la distance mesurée par GPS et l’allure (plus précise) mesurée par un footpod. Elle est compatible avec les 3 ceintures cardio Garmin HRM-Run, HRM-Tri ou HRM-Swim, dont les 2 dernières mesurent également le cardio dans l’eau.

C’est une des premières montres qui a inclus le package complet ‘smart notification + tracker d’activité + suivi du sommeil’.

Garmin Forerunner 920XT 333€ Bouton commander amazon

 

La plus technique : Garmin Forerunner 735XT

Garmin Forerunner 735XTCapteurs ANT+ : footpod, capteurs vélo (cadence, vitesse, puissance), ceinture cardio.

En attendant la Forerunner 935XT, c’est la seule montre GPS triathlon avec un capteur cardio optique. Mais attention, il ne fonctionne pas dans l’eau. C’est la plus fine et la plus légère de toutes les montres GPS de triathlon (44g). Mais il faudra vous passer d’altimètre barométrique (alti GPS uniquement). Mais bon, généralement, un triathlon ne se court pas en montagne. Les principaux arguments de la Forerunner 735XT se trouvent du côté des aides pour l’entrainement : segments Starva, stress score, Running dynamics et Advanced running dynamics, VO2max, seuil lactique, training effect, récupération, oxygénation sanguine (avec un capteur additionnel).

En plus des smart notifications, la liaison Bluetooth peut être utilisée pour télécharger des applications de Connect IQ (la plateforme de téléchargement de Garmin) pour personnaliser la montre ou lui ajouter quelques fonctionnalités complémentaires. Et le suivi d’activité quotidienne (jour et sommeil) est bien sûr inclus.

Garmin Forerunner 735XT 400€ Bouton commander amazon

 

Meilleur rapport fonctionnalités/prix : Suunto Ambit3 Sport

Suunto Ambit3 SportCapteurs Bluetooth : footpod, capteur puissance course à pied, capteurs vélo (cadence, vitesse, puissance), ceinture cardio.

Du côté des capteurs, c’est une des rares montres qui est compatible avec un capteur de puissance de course à pied Stryd, en plus des capteurs de cadence, vitesse et puissance pour le cyclisme et de la ceinture cardio Smart Sensor qui enregistre la fréquence cardiaque dans l’eau. Si vous avez peur que ses 10h d’autonomie soient un peu juste pour votre premier Ironman, vous pourrez utiliser une batterie externe pour la recharger en course.

Pas de tracker d’activité mais des smart notifications basiques en la connectant via Bluetooth à votre smartphone.

Suunto Ambit3 Sport 229€ Bouton commander amazon

 

Pour un triathlète Red Bull : Polar V800

Polar V800Capteurs Bluetooth : footpod, capteurs vélo (cadence, vitesse, puissance), ceinture cardio.

C’est la première montre Polar pour le triathlon, qui s’était concentré sur les fonctionnalités de course à pied et cyclisme (il a fallu attendre 1 an pour activer le mode natation en eau libre). Les métriques de course à pied comme la cadence en course à pied ont été ajoutée récemment. C’est une montre qui est arrivée au somment de son développement, avec une plateforme web Polar Flow très aboutie qui permet de programmer un calendrier de séances d’entrainement et suivre sa charge de travail. Actuellement, c’est la seule montre de sport qui est capable d’afficher la fréquence cardiaque dans l’eau en direct à l’écran, grâce à une seconde connexion radio sur la ceinture cardio en plus du Bluetooth.

Dernière mise à jour en date, la possibilité d’incruster les données de la V800 (cardio, vitesse, distance) sur le film d’une GoPro. Et bien sûr : tracker d’activité et smart notifications.

Polar V800 292€ Bouton commander amazon

 

La moins chère : Garmin Forerunner 310XT

Garmin Forerunner 310XTCapteurs ANT+ : footpod, capteurs vélo (cadence, vitesse, puissance), ceinture cardio.

Une montre GPS d’une autre génération, sortie en… 2009 ! Un temps où les montres n’étaient pas équipée de Bluetooth. Oui mais voilà, elle possède un mode triathlon, elle est compatible avec tous plein de capteurs (cardio, vélo et footpod). Et j’ai même pas encore parlé de ses 20h d’autonomie. Elle a donc des arguments pour celle cette Forerunner 310XT. Le seul truc qui lui manque, c’est un mode natation en piscine, pour l’entrainement. Et on peut aussi lui reprocher son look. Mais à 144€ avec ceinture, c’est une option pour ceux qui n’ont pas 300€ à mettre dans une montre triathlon.

Bien sûr, elle n’a aucune fonction connectée. En fait, Garmin a fait un premier essai de transmission des données sans fil, grâce à une clé ANT+ qui se branche sur votre ordinateur. Mais c’est plus long.

Forerunner 310XT triathlon Garmin Forerunner 310XT 135€ Bouton commander amazon

 

En bonus, une montre pour essayer le triathlon : Garmin Vivoactive HR

Garmin Vivoactive HRTechniquement, la Vivoactive HR n’est pas une montre GPS de triathlon. C’est un modèle multisports/loisir. Elle a bien les 3 modes course à pied, vélo et natation (piscine), mais il lui manque 3 choses : un mode natation en eau libre, un mode triathlon et la possibilité de programmer des entrainements personnalisés. Mais la Vivoactive HR sait tout faire ! Et ça serait dommage de se priver de cette montre cardio GPS avec altimètre baro à moins de 250€. Surtout que grâce à Connect IQ, vous pouvez télécharger une application triathlon qui gère les 3 épreuves et 2 transitions. Donc si vous voulez juste essayer un triathlon pour voir, ce n’est peut-être pas la peine d’acheter un avion de chasse à 400€.

Elle rassemble toutes les fonctions connectées des dernières montres GPS Garmin : smart notifications, live tracking, contrôle de musique, météo. Et le suivi d’activité jour et nuit.

Garmin Vivoactive HR 225€ Bouton commander amazon

 

Et pour finir, un conseil

Montre GPS triathlon

4 commentaires

  • Fabien

    Le SWOLF est l’addition (en seconde + nombre de mouvements) de ta longueur de piscine. plus il est petit plus ta nage a été efficace. si tu doubles ton nombre de mouvements, tu peux aller plus vite mais ta nage n’a pas été plus efficace, pareil pour un nageur qui avance moins par mouvement de bras, il lui en faudra plus (de mouvement de bras) pour parcourir la même distance.

  • Emile

    Après hésitation entre la 735XT et la v800, j’ai opté pour la première essentiellement parce-que le mode piscine de la v800 ne permet pas de descendre en dessous de 25m, alors que la garmin va jusqu’à 15m. la piscine ou je m’entraîne fait 18m. Comme quoi…

  • VILA

    Bonjour. Voyant mal de près, également ne souhaitant pas prendre mes lunettes en TRI, y-a-t-il un modèle quel que soit la marque où l’on peut faire défiler toutes les données une par une à l’écran … en plus gros donc ! Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *