10 montres GPS pour la randonnée en 2021 (et tous les budgets)

Montre GPS randonnée 2021

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Il y a les montres qui donnent l’heure, celles qui sont faites pour le sport et puis celles qui peuvent servir en randonnée. Parce que les besoins pour une montre GPS de randonnée sont différents de ceux pour la course à pied, ça mérite bien une petite sélection particulière.

Ben oui, pour un usage en randonnée, on n’a pas besoin de tous les derniers algorithmes et métriques physiologiques (si vous ne savez pas de quoi je parle, ce n’est pas grave). On n’a pas besoin de calculer un temps de récupération avant de repartir en rando. Autant rester sur un budget raisonnable plutôt que d’acheter plein de trucs inutiles.

Par contre, il y a certaines fonctionnalités et capteurs à côté desquels il ne faut pas passer. Je vais dire un truc qui va en faire bondir certains, mais certaines montres GPS sont capables de remplacer la carte et la boussole (mais pas encore l’Opinel). Ben oui, certaines embarquent de la cartographie ! Mais en même temps, tous les randonneurs n’ont pas besoin de la cartographie au poignet, soit parce qu’ils partiront toujours avec une carte papier, soit parce qu’ils pourront compter sur leur smartphone en cas de besoin.

Les besoins pour une montre GPS de randonnée

Test Fenix 5X

Je suis tout à fait à l’aise avec une carte et une boussole. J’ai déjà traversé la France du nord des Vosges à la Méditerranée (voir mon site GR5.fr). Mais je me suis déjà retrouvé 2 fois en situation difficile, l’hiver, à ski de randonnée, sans visibilité. Depuis, je pars toujours avec au moins une trace GPX importée dans ma montre GPS.

Alors, de quoi avons-nous besoin en rando ?

Trouver son chemin

C’est la base : savoir où on est et où on va.

L’éventail est donc assez large :

  • Afficher les coordonnées GPS
  • Boussole
  • Suivi d’itinéraire
  • Cartographie

Tout le monde n’a pas besoin de la cartographie sur sa montre GPS. Si vous randonnez dans un coin qui est couvert par la 3G, alors le smartphone sera plus pratique à utiliser grâce à son écran plus grand. L’intérêt de la carto dans une montre GPS réside dans le côté sécurité, pour éviter les situations difficiles. Donc surtout en montagne, ou l’hiver, quand le smartphone est caché sous plusieurs couches de vêtements.

Anticiper la météo

Une montre GPS avec les capteurs qui vont bien, c’est aussi la possibilité de suivre l’évolution de la météo. Là aussi, ça peut permettre d’éviter une situation difficile.

En fonction des marques et des modèles, on trouve 2 façons bien différentes de suivre la météo :

  • Avec un baromètre intégré à la montre GPS, qui mesure la pression atmosphérique
  • En téléchargeant les prévisions météo d’une application sur smartphone

La première solution est plus précise, parce qu’elle est mise à jour régulièrement et correspond au point exact où l’on se trouve. Alors que la seconde n’est peut-être rafraichie que toutes les heures et au niveau de la ville la plus proche. L’interface d’une appli météo est souvent plus facile à lire qu’une courbe de pression atmosphérique. Mais je vous rassure, c’est quand même pas très compliqué : si ça baisse, le temps se dégrade ; si ça monte, ça s’améliore.

En complément, on peut, sur certaines montres GPS outdoor, programmer une alerte orage, qui se déclenchera en cas de brusque chute de pression atmosphérique. En montagne, ça peut être une alerte cruciale.

Autre information utile pour les treks de plusieurs jours : les heures de lever et de coucher du soleil, pour installer le bivouac, arriver à au prochain village avant la fermeture des commerces de ravitaillement ou rentrer au bercail avant la nuit.

L’altitude en montagne

Avec un altimètre, il est possible de mesurer l’altitude (encore heureux) et le dénivelé. Certaines montres GPS vont plus loin en affichant le profil d’altitude de tout l’itinéraire de randonnée.

Bon, tout le monde n’a pas besoin d’un altimètre. Mais pour ceux qui randonnent en montagne, ça peut à la fois aider à s’orienter et aussi mieux estimer les temps de parcours dans les ascensions, en suivant la vitesse ascensionnelle (en mètre de d+/h) plutôt que la vitesse horizontale (en km/h).

On distingue les altimètres barométriques des altimètres GPS. L’altimètre GPS peut servir à mesurer une altitude mais pour le calcul des dénivelés, il vaut mieux un alti baro.

Autonomie

L’autonomie, c’est un critère essentiel pour tous ceux qui font plus que des randonnées à la journée. Dès qu’on parle de randonnée itinérante avec nuit en gîte ou en refuge, l’autonomie devient une priorité. Et il faut bien avouer qu’on se passerait bien d’un câble supplémentaire dans le sac à dos…

Pour comparer, il y a les chiffres. Mais la consommation dépend de l’utilisation qu’on en fait. Et certaines fonctionnalités comme les notifications (Bluetooth) et l’oxygénation sanguine (SpO2) consomment beaucoup. Alors il faut apprendre à bien paramétrer sa montre GPS pour optimiser l’autonomie.

Résister aux éléments

Il y a différents critères qui participent à la robustesse d’une montre GPS. La base, c’est l’étanchéité. Ensuite, la robustesse peut être certifiée par la norme MIL-STD-810G de l’armée américaine (toute une batterie de tests de résistance à la chaleur, froid, chocs thermiques, oxydation, poussière, chocs, oxydation, etc).

Et puis il y a la vitre en saphir, dont la propriété de dureté le rend inrayable, ce qui pourra être utile pour résister aux assauts des cailloux qui risquent de rayer l’écran. Mais le saphir n’empêchera pas de rayer la lunette. Sur cet élément, le titane ne vaut pas mieux que l’acier.

Suivre ses aventures

Enfin, une montre GPS, ça sert aussi tout simplement à suivre ses randos et même sa forme physique. Pour certains, c’est tout ce qu’il faut, pas besoin de plus. Il faut dire que les montres GPS peuvent maintenant tout mesurer, du nombre de pas au sommeil, en passant par la fréquence cardiaque et même l’oxygénation sanguine. Ces données sont ensuite utilisées pour calculer, par exemple, le nombre de calories dépensées.

Mais pour de la randonnée, ce sera surtout pour mesurer la distance et le dénivelé parcourus.

3 montres GPS de rando avec carto

1. Garmin Fenix 6X Sapphire

Test Fenix 6X Pro Solar
  • Trouver son chemin : cartographie, suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : prévisions météo, graphique de pression atmosphérique, alerte orage
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 60h
  • Résister aux éléments : étanchéité 100m, MIL-STD-810G, saphir

Mon test de la Fenix 6X

Vous pouvez partir faire un trek à l’autre bout du monde, sur une Fenix 6X, on peut ajouter de la cartographie pour couvrir le monde entier (à l’achat, la cartographie de l’Europe est fournie). La présence de la cartographie permet de créer des itinéraires directement depuis la montre, soit en boucle, soit vers un point particulier. Les autres possibilités sont nombreuses : l’application Garmin Connect, le site web Garmin, mais aussi le transfert automatique d’itinéraires de Strava ou Komoot.

Pourquoi avoir mis en 1e position la Fenix 6X Sapphire ? Pour son autonomie (plus élevée que les autres Fenix), son écran plus grand et sa vitre en saphir.

Garmin Fenix 6X Sapphire Bouton commander i-run

2. Garmin Fenix 6S Sapphire

  • Trouver son chemin : cartographie, suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : prévisions météo, graphique de pression atmosphérique, alerte orage
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 25h
  • Résister aux éléments : étanchéité 100m, MIL-STD-810G, saphir

Si la Fenix 6X est trop imposante pour votre poignet (51mm de diamètre), alors vous retrouverez les mêmes outils dans un format plus compact avec la Fenix 6S Sapphire (42mm). Mais il faudra accepter de perdre en autonomie.

Garmin Fenix 6S Sapphire Bouton commander i-run

3. Suunto 7

Suunto 7 carte de chaleur
  • Trouver son chemin : cartographie, suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS, carte de chaleur
  • Anticiper la météo : prévisions météo
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 12h
  • Résister aux éléments : étanchéité 100m

Mon test de la Suunto 7

La Suunto 7 embarque une cartographie avec un joli rendu graphique, sur un carré d’environ 50km x 50km. Son joker, c’est d’avoir en plus des cartes de chaleur, qui présentent les itinéraires les plus empruntés (voir la photo ci-dessus). C’est un complément intéressant pour trouver les meilleurs itinéraires sans se perdre. L’application Suunto est également la meilleure lorsqu’il s’agit de tracer un itinéraire à l’avance.

Suunto 7 Bouton commander i-run

3 montres GPS de rando en montagne

Coros Vertix

  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : graphique de pression atmosphérique
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 60h
  • Résister aux éléments : étanchéité 200m, saphir

Mon test de la Vertix

C’est la montre GPS d’alpinisme par excellence : robustesse et surtout résistance au froid. Coros a testé l’autonomie de la Vertix par -30 degrés. Le bouton molette sur le côté offre une interface pratique à utiliser, même avec des gants. Il permet par exemple de zoomer/dézoomer sur les écrans de suivi d’itinéraire et de profil d’altitude. Avec le capteur d’oxygénation sanguine, on peut activer une alerte d’acclimatation à l’altitude, qui doit confirmer si c’est une bonne ou une mauvaise idée de poursuivre une ascension.

Coros Vertix Bouton commander i-run

Suunto 9 Peak

Suunto 9 Peak avis
  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : graphique de pression atmosphérique, alerte orage
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 25h
  • Résister aux éléments : étanchéité 100m, saphir

C’est la petite dernière de Suunto. Une construction robuste (boitier en métal et vitre en saphir) pour un poids plume de seulement 52g qui conviendra aux petits poignets. Elle n’en reste pas moins fonctionnelle puisqu’elle embarque toutes les fonctionnalités de la Suunto 9 Baro. Le nouvel algorithme Snap a route va permettre d’avoir une précision GPS parfaite pour mesurer la distance le long d’un itinéraire GPX.

Suunto 9 Peak Bouton commander i-run

Garmin Instinct

  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : graphique de pression atmosphérique, alerte orage
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 16h
  • Résister aux éléments : étanchéité 100m, MIL-STD-810G

Mon test de l’Instinct

Pour ceux qui ont un budget relativement restreint pour leur montre GPS de rando, l’Instinct peut être une bonne solution, sans rogner sur les outils utiles : boussole, suivi d’itinéraire, alti baro. Et niveau robustesse, elle est au top avec la norme MIL-STD-810G (pour en être convaincu, regardez cette vidéo dans laquelle je la laisse tomber du 4e étage). En fait, il faut juste accepter un écran qui fait un peu vieillot (noir & blanc et résolution bien pixélisée). Et côté look, certains aimeront, d’autres détecteront.

Garmin Instinct Bouton commander i-run

3 montres GPS de rando en plaine

Suunto 9

Suunto 9
  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : néant
  • Altimètre : GPS
  • Autonomie : 25h
  • Résister aux éléments : étanchéité 100m

Mon test de la Suunto 9

Pour de la randonnée en plaine, pas besoin d’un altimètre barométrique. Donc autant profiter de cette version de la Suunto 9 dont le prix a bien baissé depuis sa sortie. D’autant qu’elle possède presque tout le reste : suivi d’itinéraire, heatmaps, grand écran couleur (35mm), boussole, estimation de l’heure d’arrivée, etc. En fait, la seule conséquence de l’absence d’alti baro, c’est l’absence de données météo et d’alerte orage.

Suunto 9 Bouton commander i-run

Garmin Forerunner 245

  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : prévisions météo
  • Altimètre : GPS
  • Autonomie : 24h
  • Résister aux éléments : étanchéité 50m

Mon test de la Forerunner 245

A la base, c’est une montre GPS running de milieu de gamme. Mais bon, elle a le suivi d’itinéraire et une bonne autonomie. Après, elle fait très ‘plastique’ et il vaudrait mieux prévoir une protection d’écran pour éviter les rayures. On peut afficher l’altitude mais pas le dénivelé ; pour de la rando en plaine, ce n’est pas grave.

Garmin Forerunner 245
Bouton commander i-run

Suunto 5

  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS
  • Anticiper la météo : néant
  • Altimètre : GPS
  • Autonomie : 20h
  • Résister aux éléments : étanchéité 50m

Mon test de la Suunto 5

Un peu plus petite et avec un écran de moins bonne qualité, la Suunto 5 est une version réduite (et un peu moins chère) de la Suunto 9. Elle conservé néanmoins toutes ses fonctionnalités. Et surtout, elle permet d’exploiter l’application Suunto qui est parfaite pour chercher et tracer des itinéraires.

Suunto 5 Bouton commander i-run

1 montre GPS de rando pour petit budget

Sigma iD-Tri

Sigma iD-Tri running
  • Trouver son chemin : suivi d’itinéraire
  • Anticiper la météo :
  • Altimètre : barométrique
  • Autonomie : 8h
  • Résister aux éléments : étanchéité 50m

Mon test de la iD-Tri

Est-ce qu’on peut trouver encore moins cher que la Forerunner 735XT mais en conservant le suivi d’itinéraire ? Oui. Elle est tout aussi plastique et encore plus moche, mais la Sigma iD-Tri assure au niveau des fonctionnalités. Déjà par son altimètre barométrique, le suivi d’itinéraire (tracé sur Komoot avec synchronisation automatique ou importé en fichier GPX) et le profil d’altitude. Ce n’est donc pas une belle montre à porter tous les jours, mais pour la randonnée, son rapport fonctionnalités/prix est imbattable.

Sigma iD.Tri noire Bouton commander amazon

11 commentaires

  • Bonnet Jean-Marie

    Bonjour
    Je suis à la recherche d’une montre GPS pour la randonnée. Je possède la Vivoactiv HR qui a le défaut de ne pas supporter les traces GPX…
    J’avais identifié la Vivoactiv 4.
    Elle me semblait chez Garmin intermédiaire entre la gamme Fenix qui est chère et l’Instinct qui est un peu rustique…
    Je sais bien que l’on ne peut pas citer toutes les montres… Mais pourquoi l’avoir écarter ici
    Merci d’avance pour votre avis…

  • cvanquick

    Bonjour,

    Je rejoins Jérôme sur l’Instinct.
    Hors l’écran, il n’y a rien à redire et il y a même le modèle solar avec une autonomie bien plus grande.

  • Michel MEURET

    Bonjour,
    Je cherche une montre GPS pour de la randonnée, qui me permette d’avoir le tracé du parcours effectué, le dénivelé, la distance et la durée. Pas besoin du reste. J’ai actuellement une Polar M 400 mais la batterie ne tient plus sur une randonnée d’une journée (elle tient environ 4 h). Je cherche la même gamme de prix, avec une batterie qui tienne une journée complète.

  • Bruno

    Une chose que je ne vois pas souvent dans vos articles sont les avis sur la durée de vie de ces montres. Il y a environ 1 semaine, j’ai vu la batterie de ma 245 se “vider” à une vitesse rapide. Je dois la recharger maintenant tous les jours (elle ne tient plus 24h). Cette montre va à peine avoir 2 ans en septembre. Incroyable. Ma précédente, même chose mais c’est l’écran tactile qui ne fonctionnait plus après 2 ans (vivoactive). Il serait bon d’inclure la durée de vie d’une montre. Cette obsolescence programmée est en fait insupportable. Merci.

    • Jérôme

      Bonjour
      Je change de montres trop souvent pour ça. Impossible pour moi de déceler des problèmes qui arrivent au bout de 2 ans. Ces problèmes remontent néanmoins sur les groupes que j’ai créés sur Facebook : “Je ne suis pas un héros mais j’ai une xxx” (remplacez xxx par la marque de votre montre).

      • Bruno Vermeiren

        Bonjour Jérome, je dois rectifier mon information. J’ai compris que la montre avait un processus “fou” qui puisait toute la batterie. Faire un reboot complet a permis de récupérer l’autonomie classique. Donc, autant pour moi … mais fait intéressant… Cdt, Bruno

  • Jérôme CHEREAU

    Bonjour Jérôme,
    bravo et merci pour ton site qui est une mine d’information.
    je me permet de te solliciter, je suis a la recherche d’une montre pour rando / trail montagne, un peu de vélo et de running. J’ai une casio protrek ABC, sympa pour l’altitude et l’absence de recharge mais je souhaiterais une peu plus : GPS, suivi de position, cumul d+D-, suivi FC et pourquoi pas SPo2. (alti baro impératif et je ne veut pas recharger tout les jours (c’est cette contrainte qui m’a fait rejeter la suunto 7 que j’aimais bien). je ne cherche pas de fonction d’entrainement complexe.
    je lorgne sur une suunto 9 baro d’occasion ou une garmin instinct solar neuve.
    mon saint graal aurait été une coros apex pro mais trop chère.
    qu’en pense tu ?
    merci d’avance pour ta réponse, cordialement, Jérôme.

Répondre à cvanquick Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.