Fuite : une montre Garmin sous Wear OS

Montre Garmin Wear OS
 

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Un dossier FCC est venu confirmer que Garmin se prépare à sortir une montre connectée sous Wear OS. Ce serait quelque chose de complètement nouveau, presque une révolution même.

Polar a déjà tenté l’aventure avec la M600, une montre GPS running tournant sous Wear OS (Android Wear à l’époque). Mais on connait tous le principal point faible de Weat OS : l’autonomie. Donc sortir une montre Wear OS, c’est aller à l’inverse de ce qui se fait chez toutes les autres marques de montres de sport, qui sont à la recherche d’une plus grande autonomie.

Mais bon, Garmin a une telle position dominante, qu’ils peuvent probablement se le permettre.

 

Garmin Marq ? Projet Stamina ?

Même si quasiment tous les fabricants de montres de sport ont abandonné Wear OS, on sait qu’un acteur majeur du domaine s’y intéresse depuis cet été. C’est en fait Qualcomm, le fabricant de puces qui l’a révélé lors de la présentation de sa dernière évolution, la puce Snapdragon 3100. Dans leur présentation, ils parlent d’un « projet Stamina » en partenariat avec une grande marque du monde du sport.

La grande promesse de cette puce, c’est précisément de réduire la consommation d’énergie et donc d’augmenter l’autonomie :

  • – 67% en veille
  • – 49% en enregistrement GPS
  • – 34% avec le lecteur de musique

Pendant l’été, Garmin a déposé le nom MARQ. Je n’en ai pas parlé à l’époque, car il n’y a pas eu d’info supplémentaire qui a fuité. Et faire un article juste pour vous annoncer « MARQ », c’est quand même pas très utile. Mais j’avais gardé l’info dans un coin de ma tête, au cas où. En fait, la seule petite info supplémentaire, c’est qu’il pourrait y avoir une MARQ et une MARQ Analog. En gros, une version numérique et une version avec aiguilles (comme la Vivomove HR).

C’est alors qu’on découvre le dosser FCC de la prochaine montre Wear OS de Garmin. La FCC, c’est un agence d’homologation des appareils qui utilisent des réseaux d’ondes (comme le Bluetooth, la 3G, l’ANT+, etc). Et là, on y découvre des indices très intéressants.

Pour commencer, il s’agit d’une montre avec un écran tactile rond, un seul et unique bouton et un bracelet en silicone noir. Ca vous rappelle quelque chose ? Un genre de Vivoactive 4.

La différence entre cette montre Android Wear OS par rapport à une Vivoactive 3, ben c’est le magasin d’applications, largement plus fourni que Connect IQ.

Les fréquences testées dévoilent dans ce rapport 2 choses surprenantes (pour une montre GPS Garmin) :

  • Du Bluetooth mais pas d’ANT+
  • LTE (3G/4G)

Ce serait pas énorme ça, une Fenix 6 avec une carte SIM et une connexion 3G/4G ? Non, ne rêvez pas, Wear OS ne permettra jamais d’atteindre le niveau d’autonomie requise par une Fenix 6. Mais voilà la première montre Garmin complètement indépendante d’un smartphone : GPS, lecteur de musique, paiement sans contact, cartographie et téléphone en cas d’urgence.

Bon, j’ai encore un peu de mal à imaginer ce que serait une version analogique de cette montre connectée Wear OS (la MARQ Analog).

 

Date de sortie

Une partie du dossier a été rendue publique le 26 novembre, mais le reste (photos, guide utilisateur, etc) est confidentiel et ne sera dévoilé que le 7 janvier 2019. D’ailleurs, la photo qui illustre cet article n’a rien à voir, puisqu’il s’agit d’un concept de montre Android Wear OS de HTC.

Tiens, tiens, si vous êtes un lecteur assidu du blog Montre Cardio GPS, vous savez que début janvier, c’est le CES à Las Vegas. Et c’est la tribune qu’utilise Garmin chaque année pour dévoiler un ou deux nouvelles montres GPS (comme ça a été le cas pour la Fenix 5 en 2017).

Et en 2019, le CES se tiendra du 8 au 11 janvier.

 

Mon avis

Cette fuite est intéressante à double titre.

Premièrement, la stratégie de Garmin. Je ne pense pas ce que soit une Vivoactive 4. Je pense plutôt qu’on découvre une nouvelle montre, qui n’est ni une Fenix (pas assez d’autonomie), ni Forerunner (pas assez de boutons), ni une Vivoactive 4 (ça c’est plus mon instinct qui me le dit). Je pense plutôt que Garmin a atteint une position dominante sur le marché des montres de sport (running, triathlon, outdoor) et s’attaque maintenant au reste du marché des montres connectées. Oui, parce qu’une montre sous Wear OS avec une connexion LTE, c’est plus une concurrente de l’Apple Watch et de la Galaxy Watch que de la Suunto 9.

Deuxièmement, la Fenix 6. La Fenix 5 Plus à peine testée, on me demande déjà quand va sortir la Fenix 6. Hé bien maintenant je peux vous répondre : soit au mois de juin 2019, soit au CES 2020. Cette montre Garmin Wear OS est une révolution dans la gamme que propose la marque. Si elle l’annonce lors du CES 2019, ce n’est pas pour qu’elle pique la vedette à sa chouchou, la Fenix 6.

 

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



Vous pouvez aussi suivre :

Un commentaire

  • loulou5413

    yesssssssssss enfin du vrai nouveau dans les smartwatch ! 😉
    je vois que tu suis vraiment l’actu Jérôme, snap 3100 pas tous le fond et ton “côté” android me plait bien ^^
    Fossil a déjà sorti sa smart 3100, mais les test sont pauvres.
    La M600 me tente vraiment bien mais son épaisseur pour dormir avec me fait peur 🙁
    Bref soit je suis patient soit je prend un M600 ou une vivoactive 3.
    L’autonomie est une fausse excuse (pour certain) actuellement au poignet j’ai pour tester une ticwatch E elle me fait 24h donc je la charge pendant le repas du soir et basta 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.