Polar décline l’Ignite en Unite, une version light pour le fitness

Gamme Polar Unite

Encore plus de contenus sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run, quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Polar vient d’annoncer la sortie d’une nouvelle montre appelée Unite. Elle vient se placer en entrée de gamme, sur le segment du fitness, en remplacement du bracelet A370.

Lorsque j’ai eu vent des premières fuites il y a 2 jours, j’ai été très intéressé par les choix qu’avaient fait Polar pour le développement de ce produit. Ils ont privilégié l’efficience en reprenant le format de l’Ignite (une montre avec un écran OLED) plutôt qu’un bracelet connecté. Car il ne faut pas oublier que le changement de format de l’écran aurait entrainé le redéveloppement complet de l’interface graphique.

En somme, pour créer l’Unite, Polar a pris une Ignite en lui retirant la puce GPS. On retrouve donc les fonctionnalités de coaching FitSpark et Nightly recharge. Enfin, vous verrez qu’il y a quand même une petite subtilité au dos du boitier…

Présentation de la Polar Unite

Polar Unite

Polar a donc repris le format de boitier de l’Ignite : 43mm de diamètre (exactement le même que la Suunto 3), 10,4mm d’épaisseur, étanche à 30m.

La face avant est couverte par un écran LCD tactile couleur d’une résolution de 240 x 204 pixels (il y a un petit plat en bas de l’écran). Ce n’est pas un écran transréflectif comme sur les montres GPS plus ‘sportives’ (Vantage et Grit X). C’est plus lumineux pour une utilisation en intérieur, ce qui est précisément la population de sportifs visés (les fans de cardio en salle, HIIT, spinning, etc).

Au dos, on retrouve le capteur cardio optique Precision Prime. Hop hop hop, attendez, pas tout à fait… En fait, c’est bien un capteur cardio avec 10 LED, rouge, verte ou jaune en fonction de leur position. Mais les 4 électrodes qui s’assuraient du bon contact avec la peau ont disparues. Et du coup, on trouve sur le côté 4 plots qui serviront de connecteur pour la recharge. J’imagine donc que le câble de recharge a changé, pour passer au format ‘pince sur le côté’.

Il n’y a plus de puce GPS, mais l’Unite pourra utiliser le GPS connecté de votre smartphone. Une bonne solution d’appoint.

Les bracelets sont interchangeables. Les versions de base de l’Unite sont noir, blanc, rose, bleu. Mais attention, le boitier reste noir dans tous les cas, il n’y a que la couleur du bracelet qui change. Polar commercialise ensuite des bracelets supplémentaires couleur menthe et beige, ainsi que des versions cuir et tissé.

Le tout est super léger puisque la Polar Unite ne pèse que 32g (3g de moins que l’Ignite).

L’autonomie est annoncée à 4 jours en utilisation montre connectée et 50h en enregistrement de séance de sport.

Polar n’a pas lésiné dans les fonctionnalités sportives de l’Unite. Sa vocation, c’est de proposer et suivre un entrainement au cardio.

On pourra donc commencer par un fitness test pour évaluer sa forme physique. Ensuite, FitSpark jouera le rôle de coach en proposant chaque jour 3 à 5 séances de sport (cardio, renforcement musculaire ou étirements) en fonction de votre niveau. Vous pourrez suivre votre charge d’entrainement cardio dans Polar Flow. Nighlty recharge mesurera chaque nuit la qualité de votre récupération et cet indicateur fera varier la difficulté des séances proposées par FitSpark.

En dehors du sport, toutes les notifications de votre smartphone seront relayées sur l’écran de l’Unite. Mais c’est la seule fonctionnalité de montre connectée. Pas de lecteur de musique, pas de paiement sans contact, etc.

Prix et date de sortie

Présentation Polar Unite

L’Unite est disponible dès le 30 juin 2020, au prix de 149€. Ce positionnement tarifaire est intéressant.

Pour commencer, c’est 50€ de moins que le prix de sortie du A370 en 2017. C’est dire comme le marché des fitness tracker a évolué, grignoté petit à petit par les montres cardio GPS.

Ensuite, la Polar Unite va faire face à 2 concurrentes (je ne parlerai pas ici des dizaines, si ce n’est centaines de bracelets low cost chinois qui existent sur le marché) : la Suunto 3 et le Fitbit Charge 4.

Suunto a fait le choix inverse de Polar, en augmentant le prix de la 2e version de la Suunto 3 de 30€. Positionnée ainsi à 229€, elle est largement moins abordable que l’Unite.

Le cas du Charge 4 est intéressant et il peut éventuellement jouer le rôle de trouble-fête. Certes, il a le format d’un bracelet connecté, mais Fitbit a fait l’effort d’y inclure une puce GPS. Donc à 149€ (même prix que l’Unite), c’est un concurrent qui peut s’avérer sérieux. De son côté, l’avantage de l’Unite est d’avoir un vrai grand écran OLED, alors que le Charge 4 a un petit écran N&B.

Mon avis

Avis Polar Unite

A part la petite modif technique du capteur cardio optique, il n’y a aucune nouveauté sur cette Unite.

La question à se poser maintenant, c’est : est-ce que ça vaut le coup de payer 50€ de plus pour acheter une Ignite ? Ben pas forcément pour tout le monde.

Pour tous ceux qui font majoritairement du sport en salle et uniquement occasionnellement du sport en extérieur type course à pied ou vélo, l’Unite peut suffire. Si en plus vous avez l’habitude de trimbaler votre smartphone pour écouter de la musique pendant votre séance, alors vous pourrez même bénéficier du GPS connecté.

D’un point de vue stratégique, Polar a désormais agrandi sa gamme à 5 montres (Unite, Ignite, Vantage M, Vantage V et Grit X). Mais d’un point de vue du développement, ils ont conservé une base unique. Ca veut dire qu’il peuvent développer une nouvelle fonctionnalité et l’ajouter demain par mise à jour à n’importe laquelle… ou même à toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.