Suunto Guides : la programmation d’entrainements complexes et même plus

Suunto Guides

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Est-ce que c’est la plus grosse mise à jour Suunto depuis… de tous les temps (carrément, ne badinons pas) ? En tout cas, c’était la plus attendue.

Depuis 6 ans, les Suuntoïstes n’ont eu de cesse, à chaque nouvelle montre GPS Suunto, à chaque mise à jour, d’exprimer leur frustration de ne pas pouvoir programmer de séance d’entrainement complexe. Depuis 4 ans, l’application Suunto a beaucoup évolué, dans ses outils de navigation, d’analyse et de présentation des données. Mais toujours pas de programmation d’entrainements autre que du fractionné simple depuis la montre.

Hé bien voilà qu’enfin, en 2022, Suunto franchit le pas et propose la programmation d’entrainements sur presque toutes ses montres (celles encore en vente en 2022) via les Suunto Guides, qui viennent se placer en complément des fonctionnalités SuuntoPlus qu’on a vu apparaitre en 2020.

Vous allez voir qu’il y a beaucoup de nouveautés et vous allez même avoir de (bonnes) surprises.

Présentation des Suunto Guides

Autant vous l’annoncer tout de suite : Suunto Guides reste dans la lignée de la stratégie numérique de la marque. C’est-à-dire que la préférence a été donnée à l’intégration de partenaires plutôt qu’au développement interne. Et là, je vous vois grincer des dents…

Mais ne gueulez pas tout de suite ! Vous ne serez pas obligé de payer un abonnement à une appli partenaire pour que ça fonctionne.

Ca fait longtemps qu’on peut synchroniser les données des montres GPS Suunto, via la Suunto app, à d’autres applications comme Strava ou Nolio. Plus récemment, Suunto avait intégré les algorithmes de calcul de charge d’entrainement de Training Peaks dans l’application.

Cette fois, avec les Suunto Guides, l’objectif est de faire des synchronisations des applications partenaires vers la montre, via la Suunto app.

Il devient donc maintenant possible de programmer une séance de pyramidal, de fractionné avec 2 blocs sur une Suunto. Ca va encore plus loin : on peut aussi programmer une séance de natation ou de musculation.

Techniquement, Suunto Guides dépasse même le cadre de la simple programmation de séances d’entrainement. On peut par exemple réaliser des stratégies de nutrition pour une course avec Gretel planner.

Pour les Golden Trail World Series, les Suunto Guides vont présenter les montées (numéro de la montée, distance et d+) et les ravitaillements au fil du parcours.

L’implémentation choisie par Suunto, via des API, ouvre un large champ des possibles. Je pense que les Suunto Guides vont se développer dans les années à venir, à mi-chemin entre SuuntoPlus (développé en interne par Suunto) et Garmin Connect IQ (encore plus ouvert aux développeurs indépendants).

Les partenaires Suunto Guides

Initialement, au lancement des Suunto Guides le 29 mars 2022, il y a 14 partenaires compatibles. C’est-à-dire 14 partenaires qui peuvent transférer des données directement et automatiquement vers une montre GPS Suunto :

  • Nolio
  • TrainingPeaks
  • I-Run Club
  • RunMotion Coach
  • Golden Trail World Series
  • ScienceTraining.io
  • Intervals.icu
  • UltraTrailCoaching
  • Humango
  • AI Endurance
  • Likes
  • Reddiyo
  • Gretel
  • GoJoe

Globalement, ces partenaires rentrent dans plusieurs catégories :

  • Ceux qui fournissent des services pour l’entrainement (perso, via un coach ou avec l’aide d’une intelligence artificielle)
  • Ceux qui sont liés à des stratégies de course (profil d’altitude ou nutrition)
  • Ceux que je ne connais pas

Aucun abonnement n’est nécessaire pour que la synchronisation avec Suunto Guides fonctionne (à la différence du transfert des itinéraires Strava ou Komoot). Cela dit, si une fonctionnalité nécessite un abonnement sur l’appli du partenaire, alors il faudra un abonnement pour que ça fonctionne avec votre montre GPS Suunto (ça semble logique).

Exemple concret : il faut un abonnement sur TrainingPeak pour télécharger un plan d’entrainement, donc un compte gratuit ne permet pas de transférer les séances de ce plan d’entrainement de TrainingPeaks vers une montre GPS Suunto puisque vous ne pourrez même pas le créer.

L’API Suunto sera ensuite ouverte dans la journée aux 270 autres partenaires pour des développements potentiels à venir (spoil : Stryd est dans la liste) .

Les montres GPS Suunto compatibles

Toutes les montres GPS Suunto à numéro sont compatibles avec Suunto Guides :

Vous en déduisez donc facilement que les Suunto 7 ne recevront pas les Suunto Guides. C’était prévisible, car il s’agit d’une montre connectée qui tourne sous Wear OS et pas le système d’exploitation de Suunto.

Pas de Spartan non plus.

Démonstration avec une séance de fractionné complexe

On commence par programmer une séance sur l’appli partenaire de son choix. A ce stade, elle sera transférée dans la montre lors de la prochaine synchronisation entre la montre et Suunto app sur votre smartphone.

Dans l’application Suunto, on peut depuis récemment, choisir les écrans SuuntoPlus qu’on veut voir dans la montre (ça évite d’avoir une liste trop longue). Par contre, on ne peut pas choisir ses Suunto Guides.

Si une séance est programmée sur le calendrier d’entrainement de votre application de coaching, vous allez commencer par recevoir une notification au moment de choisir votre profil sportif. Vous pouvez à ce moment-là choisir de réaliser la séance ou la refuser (si des fois vous faisiez plusieurs séances de sport par jour ; ça permet par exemple de refuser la séance de fractionné sur votre vélotaf du matin et de la réaliser ensuite en running).

Sinon, on peut aller chercher n’importe quel écran Suunto Guide pendant le GPS fix, comme on allait chercher n’importe quel écran SuuntoPlus. J’en ai déjà 5 dans ma liste :

  • 2 entrainements de TrainingPeaks
  • 3 de i-Run Club (2 running et 1 renforcement musculaire)

A ce jour, on ne peut utiliser qu’un écran SuuntoPlus et un écran Suunto Guides par séance. Autant j’imagine que ça doit pas être très compliqué d’augmenter le nombre d’écrans SuuntoPlus, autant je pense qu’il sera toujours impossible de combiner plusieurs Suunto Guides (genre pour avoir le profil d’une course et une stratégie de nutrition).

J’ai par exemple testé une séance de fractionné pyramidal programmée sur TrainingPeaks (parce que c’est un des rares partenaires avec i-Run Club dont le transfert était ouvert au moment de préparer cet article).

Vous imaginez, du pyramidal sur une Suunto !

Une fois parti, un nouvel écran est ajouté à la liste des écrans de votre profil sportif. C’est sur cet écran que vous allez suivre les indications de votre séance. Il y a une notification à chaque entrée dans une nouvelle phase, puis un écran de données / texte. Ces indications sont variées et peuvent notamment inclure du texte (soit pour décrire la phase, soit pour détailler le poids et le nombre de répétitions sur une série de muscu, ou pour indiquer le type de ravitaillement à prendre).

La mise en page de l’écran, ainsi que les données qui y sont présentées dépendent de l’application partenaire d’origine. C’est à dire que la même séance programmée sur 2 appli différentes (disons Nolio et TrainingPeaks) ne présentera pas les mêmes données disposées aux mêmes endroits.

Suunto Guides TrainingPeaks 2

Lors de mes tests, j’ai trouvé quelques limites :

  • Les champs de donnée des écrans Suunto Guides ne sont pas personnalisables et dépendent de l’appli partenaire d’origine
  • On ne peut pas passer manuellement une phase de l’entrainement (en appuyant sur un bouton) si on ne l’a pas explicitement programmé dans séance
  • Il n’y a pas d’alerte (bip ou vibration) si on sort de la zone cible de la phase

On peut choisir depuis la Suunto app les Guides qu’on veut transférer dans la montre manuellement (en plus de ceux qui se transfèrent automatiquement le jour de la séance programmée).

Mon avis

Cette fois ça y est, on a un outil complet pour l’entrainement chez Suunto. Depuis le temps, je commençais à penser que Suunto s’était fait une raison en voulant se concentrer sur l’outdoor et pas la recherche de la performance. Mais bon, avec l’arrivée sur le segment de l’outdoor de Coros et Polar en plus de Garmin, cette position n’était pas tenable.

Franchement, on peut dire que Suunto a dépassé les attendes de ses utilisateurs. Programmation d’entrainements complexes, renforcement musculaire, stratégies de nutritions, simili ClimbPro avec les profils d’altitude (sur certaines courses uniquement).

La bonne surprise, c’est que l’intégration des partenaires ne nécessitera pas de contracter un abonnement payant.

Le bémol, c’est que cette solution reste plus complexe qu’un outil natif intégré dans l’application Suunto. Il va d’abord falloir rechercher quel partenaire fait quoi (perso je ne connaissais pas Gretel planner et il y a encore d’autres partenaires que je ne connais toujours pas), créer un compte, activer la synchro, s’approprier l’interface, etc.

24 commentaires

  • ACIER

    bonjour, toujours aussi précis merci beaucoup.
    Quels sont les partenaires permettant la programmation de séances complexe sans abonnement payant ?
    J’ai essayé avec Nolio et training peaks ( c’est payant) et je n’entonnais pas d’autres.
    Merci d’avance.

  • Mat

    Effectivement une « bonne nouvelle ». Je reste dubitatif sur la planif : testé via Nolio, on peut créer des modèles de séances (gratuit) mais il faut a priori un compte payant pour planifier la séance et donc la retrouver dans la montre !? ou alors j’ai raté quelque chose. Quel service gratuit préconises-tu pour valoriser ces nouvelles fonctionnalités sans avoir à faire de calendrier de séances ?
    J’aurais adoré – peut-être que cela viendra – un simple outil natif suunto, comme on l’avait dans Movescount pour créer des modèles de séances à utiliser quand on veut.

    • Mat

      J’ai oublié d’ajouter le plus important à mes yeux : je trouve que c’est surtout une excellente nouvelle qui montre les investissements faits sur l’OS Suunto, et donc sur la capacité à faire durer les montres tout en les faisant évoluer.

      • Romain

        Je viens de tester ce soir avec training peaks.

        Ça marche plutôt bien, le plus compliqué est de prendre en main training peaks. Mais dans le temps cela semble bon. En effet tu as sur leur site ta propre bibliothèque ou tu crées tes séances, ensuite simple glisser / déposer sur le jour où tu veux la faire et c’est bon.

        Pour l’échauffement et le retour au calme, il y a une petite case à cocher, tu peux mettre un temps (ou une distance) de base mais aussi tu lui dis que l’échauffement s’arrête une fois que t’appuies sur le bouton lap de la montre.

        En tout cas cette « petite » mise à jour fait bien plaisir !

    • Fred0

      Avec intervals.icu, tu peux planifier tes séances qui seront envoyées à ta suunto. C’est gratuit ou payant, au choix.

  • Garos

    Super, Suunto arrive presque à faire ce qui est dispo depuis des années chez Garmin voire Coros… Au prix de quelques contorsions et limites.
    Franchement je ne comprends pas la non-intégration en natif des séances complètes. Le passage par une app limite les possibilités et complique un peu le truc (tout le monde n’a pas envie de passer par une appli tierce qu’il n’utilisait pas pour pouvoir profiter d’une fonction toute simple).
    J’ai peur que cette évolution n’arrive un peu trop tard, il a du y avoir pas mal de départs vers la concurrence chez les suuntoïstes ces dernières années.

  • Jeremy

    Salut,
    Je pense que tu te plantes pour le fameux 2eme point qui empêcherait de passer à l’étape suivante lors d’un entrainement.
    Dans les SuuntoGuides dispo via Suunto, tu as l’exemple de la séance de natation qui demande de faire des éducatifs: la montre attend que tu appuies sur Lap pour passer à l’étape suivante
    Idem pourla séance de renfo intégrée par Suunto.

    Enfin, via Training Peaks (qui ne nécessite pas d’abonnement pour créer et envoyer la séance du jour ou du lendemain sur la montre), tu peux cocher « end on lap press » ou un truc du genre sur les intervalles: ça te permet de raccourcir une fraction et passer à l’étape suivante.
    Bref, on peut faire ce que tu dis qu’on ne peut pas faire 🙂

    Même si j’ai rarement été gêné par cette absence sur ma Suunto, je dois dire que c’est sympa de voir ça arriver, ça ravira pas mal de monde, et surtout cela ouvre des perspectives bien plus grandes que l’entrainement fractionné complexe…

    Au passage, Wahoo fait comme ça depuis le début (i.e reposer sur des partenaires externes) et ma foi…ça marche très bien, et je vois peu de gens s’en plaindre….que ce soit pour leur compteurs vélo ou leur montre 🙂

    • Jérôme

      Salut
      Hier, tous les services n’étaient pas ouverts. Je n’ai pu tester qu’avec TrainingPeaks (compte gratuit) et i-Run Club. Et sur la séance de musculation d’i-Run Club, le passage à la phase suivante par pression de bouton Lap ne fonctionnait pas. Mais ça fonctionne effectivement avec TrainingPeaks. Je ne doute pas que chaque partenaire va améliorer son intégration avec Suunto au fil du temps.

      • Jeremy

        EN fait, ça marchait déjà avec les Guides intégrés de Suunto 😉
        Mais du coup, c’est dépendant de ce que fait le partenaire en question, oui 🙂

  • Dominique KOWALSKI

    Bonjour Jérôme,

    Tu sais si l’application « 2Peak » fait partie des « applications heureuses élues » de « SUUNTO GUIDE » ?

    Merci.

    Amicalement.

  • Maxens

    Proposer (enfin) le fractionné complexe c bien, mais c 5 ans trop tard. Depuis je suis passé chez Garmin (uniquement pour ça) et je ne compte plus revenir…

  • Gauthier

    C’est bizarre, ça me donne une vague impression de grand fouillis….
    La montagne a accouchée d’une souris…à 5 pattes

  • FBHN

    Bonsoir,
    Dommage pour les SSU. Sunnto s’était pourtant engagé à le développer pour ces modèles lors de sa sortie.

  • Sophie

    Bonjour à tous,

    Récemment arrivée chez Suunto (environ 1 an), j’ai la Suunto Ambit3 Peak et impossible de trouver comment programmer facilement un entraînement fractionné…
    Quelqu’un pourrait m’aider svp ?
    Merci

    • Garos

      Ce n’est pas possible sur l’antédiluvienne Ambit 3 Peak, désolé 😐

    • Jean-Philippe

      Dommage pour toi, c’était possible avec l’application Movescount, mais elle a été supprimée, c’était possible en utilisant les applications personnelles avec la plateforme de développement Movescount, mais ça a été fermé.

      Il ne te reste donc aucune solution, même si quand tu as acheté ta montre la fiche technique indiquait probablement l’existence des Suunto Apps. Comme tout ceux qui ont encore une Ambit (moi aussi), on s’est fait avoir. Il suffira de s’en souvenir lors du renouvellement de la montre…

  • Alicia

    Bonsoir,

    Effectivement c’est une grande avancée mais très tardive..
    J’ai revendu ma suunto 9 pour passer chez polar! L’outil est super intuitif pour le fractionné complexe!
    J’ai un peu perdu en planification d’itinéraire mais je resterai chez Polar qui est plus intuitif sur bcp d’aspects!

  • Clém

    C’était quand bien l’époque de Movescount, les possibilités y étaient infinis.
    Je vais tester cela quand même depuis le temps

  • Allan

    Bonjour j’ai essayer de joindre mon compte i-run avec ma montre mais impossible, ou je m’y prend mal. Vous auriez une solution, je suis sur IOs

Répondre à Maxens Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.