Les montres GPS pour l’ultra running / ultra trail

Montre GPS ultra running
 

Aujourd’hui, le nombre de montres GPS sur le marché est impressionnant, au point qu’il st parfois difficile de choisir LA montre qui répondra à tous les critères. Mais pour une utilisation en ultra running, l’autonomie limite pas mal le choix. Car l’autonomie classique d’une montre GPS tourne autour de 8-10h, ce qui n’est pas suffisant pour certaines épreuves d’ultra.
Mais rassurez-vous, c’est possible d’en trouver. Et vous verrez qu’il y a quand même le choix. Pour choisir une montre GPS pour l’ultra running, le premier critère est l’autonomie de la batterie. Et pour certaines épreuves, la navigation peut être nécessaire (pour de l’ultra trail par exemple). C’est donc les 2 critères que je vais utiliser pour cette comparaison.

 

Option 1 : une montre GPS avec une grande autonomie

C’est sûrement la première caractéristique à laquelle vous vous êtes intéressé pour choisir votre montre GPS d’ultra. Normal, puisque si vous ne pouvez pas courir plus vite, alors il faut que la batterie tienne plus longtemps.

Il était très difficile il y a quelques années de dépasser 10h d’autonomie. Aujourd’hui, il y a plus d’options, mais le choix reste encore très limité si vous voulez plus de 20h d’autonomie. Et il n’y a même que la Forerunner 920XT qui arrive à 24h d’autonomie (l’Epix est aussi annoncée pour 24h, mais dès que vous utilisez les fonctionnalités de navigation, l’autonomie réelle sera plutôt de 16-20h). L’Epson Runsense SF-810 se démarque en permettant 20h d’autonomie avec GPS et cardio optique activé. Enfin, les dernières montres GPS running de Garmin (Forerunner 230 et 630) font un peu mieux que les précédents, avec 16h. C’est pas énorme, mais c’est déjà 60% de plus que les 10h de la Forerunner 220.

Garmin Forerunner 920XT 24h

Garmin Epix 24h

Garmin Fenix 3 20h

Garmin Forerunner 910XT 20h

Garmin Forerunner 310XT 20h

Epson Runsense SF-810 20h

Suunto Ambit3 Peak 20h

Garmin Fenix 2 16h

Garmin Forerunner 230 16h

Garmin Forerunner 630 16h

 

Question : j’ai vu des montres GPS avec 50h d’autonomie et même plus, pourquoi est-ce qu’elles n’apparaissent pas ?

En effet, depuis 2014, certaines montres affichent une autonomie allant jusqu’à 50h. C’est un gros argument marketing. Ca donne l’impression d’être super, mais il y a un revers à la médaille : une baisse sérieuse de la précision.

Pour arriver à de telles performances, ces montres GPS basculent en fait en mode économie. C’est-à-dire qu’elles ne feront une mesure qu’une fois par minute au lieu d’une fois par seconde. Ca impacte significativement la précision. Car entre 2 points espacés d’une minute, vous n’aurez pas couru en ligne droite. Donc la mesure de distance (et donc la vitesse) de la montre GPS sera fausse par rapport à la distance que vous aurez parcouru en réalité. Sur un ultra, cette erreur se mesurera en kilomètres.

Si la précision (distance et vitesse) n’est pas un problème pour vous, alors vous pouvez optez pour ces montres GPS.

Suunto Ambit3 Peak 200h

Suunto Ambit3 Vertical 100h

Suunto Ambit3 Sport 100h

Suunto Ambit3 Run 100h

Suunto Traverse 100h

Suunto Ambit2 50h

Garmin Fenix 3 50h

Garmin Fenix 2 50h

Garmin Epix 50h

Polar V800 50h

Garmin Forerunner 920XT 40h

 

Option 2 : charger la batterie en cours d’activité

Recharge montre GPS avec une batterie externe

Voilà le montage de Jeff Pelletier en course.

Voilà une possibilité assez récente qui existe sur certaines montres GPS : la recharger pendant la course (sans arrêter l’enregistrement) grâce à une batterie externe et le cordon de recharge. Ca se révèle très utile sur les courses très longues. Et le gros avantage c’est que ça permet de garder la meilleure précision (1 mesure par seconde).

Pour les plus anciennes, l’activité n’est pas arrêtée mais l’affichage n’est plus fonctionnel. Et pour les plus récentes, l’enregistrement n’est pas interrompu, l’affichage fonctionne normalement, et la recharge se fait en parallèle.

Ensuite, bien sûr, il faut accepter de courir avec la batterie quelque part dans une poche et un fil qui se balade le long du bras. Et pour finir, tous les chargeurs ne sont pas aussi pratiques à utiliser de cette façon. Par exemple, les chargeurs à pince (type Forerunner) ne sont pas terribles, car les mouvements de balancé du bras vont créer plein de faux-contacts. Si le chargeur se plaque sur l’arrière de la montre (type Vivoactive), alors il faudra le mettre en place avant de partir, car il sera difficile de le faire pendant la course (et du coup, on perd en confort).

Chargeur clipsé

Garmin Epix

 

Chargeur au dos de la montre
Garmin Vivoactive

Garmin Fenix 3 / Fenix 3 HR (plus de cardio optique)

Garmin Fenix 2

Garmin Forerunner 610 (pas d’affichage)

 

Chargeur pince

Garmin Forerunner 235 (plus de cardio optique)

Garmin Forerunner 230

Garmin Forerunner 630

Garmin Forerunner 910XT (pas d’affichage)

Garmin Forerunner 310XT (pas d’affichage)

Polar V800

Suunto Ambit2 (classique, S et R)

Suunto Ambit3 (Vertical, Peak, Sport et Run)

 

Cas particulier des Suunto Ambit2 et Ambit3

On trouve des Ambit3 pour des prix allant du simple au double. Même chose pour les Ambit2. Laquelle choisir ? En fait, l’Ambit2 et l’Ambit3 se déclinent chacune en 3 modèles. Une version complète outdoor, une version triathlon et une version course à pied. Il faut se méfier car outre les fonctionnalités, l’autonomie de la batterie n’est pas la même. C’est l’Ambit2 et l’Ambit3 Peak qui ont la meilleure autonomie.

Les 6 peuvent être rechargées en cours d’activité, ce qui veut dire que vous pouvez choisir n’importe quel modèle si vous comptez utiliser ce mode de fonctionnement.

Une autre caractéristique qui est intéressante, c’est qu’elles ont un 3e réglage de la précision GPS : un mode 5s qui augmente l’autonomie de 50% (30h pour la Peak, 20h pour les autres). Ce mode dégrade un peu la précision, mais compte tenu des vitesses relativement lentes en ultra, c’est un bon compromis.

Fonctionnalités de navigation

La navigation peut être utile pour certains, notamment pour l’ultra trail. Le seul effet indésirable, c’est que l’utilisation de ces fonctionnalités va diminuer l’autonomie de la batterie (c’est comme pour votre smartphone, plus vous utilisez de trucs et plus ça bouffe la batterie).

L’Epix affiche un fond de carte en couleur et l’itinéraire par-dessus. En gros, il n’y a rien de mieux et aucune autre montre GPS ne peut la concurrencer.

Mais il existe d’autres montres GPS qui peuvent faire de la navigation. La différence, c’est qu’elles affichent le tracé de l’itinéraire sur un écran à fond blanc. Vous ne voyez pas toutes les routes et les chemins, mais ça suffit pour voir à quel moment il faudra tourner à gauche ou à droite. Pour certaines, comme la Forerunner 920XT, l’absence de possibilité de zoom rend quand même le tracé difficilement utilisable.

Garmin Epix (cartographie incluse)

Garmin Fenix 3 / Fenix 3 HR

Garmin Fenix 2

Garmin Forerunner 920XT

Garmin Forerunner 910XT

Garmin Forerunner 310XT

Suunto Ambit3 (Vertical, Peak, Sport et Run)

Suunto Ambit2 (classique, S et R)

 

Bilan : quelle montre GPS choisir pour de l’ultra ?

 

Suunto Ambit3 Peak 20h de base, 200h max et une précision intermédiaire à 5s, c’est mon 1er choix. Bouton commander amazon
Garmin Forerunner 920XT 24h, la plus grande autonomie proposée sans diminuer la précision GPS. Bouton commander amazon
Epson Runsense SF-810 20h, la plus grande autonomie avec capteur cardio optique activé. Bouton commander amazon
Garmin Fenix 3 Meilleur choix pour le rechargement en cours d’activité, avec navigation. Bouton commander amazon
Garmin Forerunner 310XT 20h d’autonomie pour seulement 150€. Bouton commander amazon

25 commentaires

  • Juste pour dire que contrairement à ces ancêtres 310/910XT qui se contentaient de plus d’affichage pendant une recharge, la 920XT arrête l’activité en cours si on la recharge. Alors 24h oui (sans le Glonass. peut être, je ne suis pas allé au dela de 20h) mais ça se limite à ça. Contrairement à la fenix3.

  • Ma 920XT pourtant en mode « Ultrack » donné pour 40H m’ adonné les premiers messages de batterie en fin de vie en un peu moins de 26H sur le tour des cirques 2015, et avec 132 Km au compteur alors que je n’étais qu’au 75eme…
    J’ai stoppé l’enregistrement pour ne pas le perdre (comme sur les 310XT lorsque la batterie était vide), et j’ai relancé un nouvel enregistrement pour 1H47 puis encore un pour 18mn soit au total environ 28H de batterie. On est très loin des 40H annoncé du mode éco.
    J’ai envoyé plusieurs mail à Garmin, sans jamais aucune réponse de leur part. Dommage car j’adore ma 92XT

    • Jérôme

      Bonjour
      Rien à redire sur la précision, en mode ultratack ça n’a plus rien à voir avec la réalité. Mais on ne peut pas le lui reprocher, c’est normal en prenant qu’un point toutes les minutes. Il faut juste le savoir.
      En ce qui concerne l’autonomie, il y a 2 choses à savoir :
      – les marques font du marketing (oh surprise). Ils disent « jusqu’à 40h ». C’est à dire qu’elle tient 40h en mode GPS, mais en désactivant tout le reste : bluetooth pour les notifications, ANT+ pour le cardio, tout.
      – la batterie s’use avec le temps (comme pour celle d’un smartphone). C’est à dire qu’à chaque cycle décharge/recharge, elle perd un petit pourcentage de sa capacité. Mais au bout de 2 ans, ce pourcentage est loin d’être négligeable. Elle avait quel âge ta FR920XT ?

  • Tu oublies aussi le fait que si tu as un footpod et une Ambit, l’ambit calcule la distance basée sur les remontée du footpod et non basée sur le GPS, donc tu peux laisser ta montre en mode 200h et pour autant avoir une précision tout à fait raisonnable sur la distance en ultra… (Il faut certes avoir bien calibré son footpod pour ce genre d’exercice avant…)
    Enfin, tu oublies également que les ambit proposent 4 modes pour le GPS :
    * précision absolue avec 1 point par seconde et 20h d’autonomie environ (et contrairement à ce que tu dis, le fait d’utiliser la navigation ne bouffe pas plus de batterie sur les ambit, car la navigation requiert le mode 1pt GPS/seconde et que seul ce paramètre est à prendre en compte dans la durée de vie de la batterie… -sinon on serait encore capable de faire des montre avec pile-…)
    * précision dégradée : 1 point GPS toutes les 5 secondes, permettant d’obtenir 30h d’autonomie… ce qui est largement suffisant pour bien des coureurs d’ultra et dont la précision est également tout à fait acceptable pour un ultra étant données les vitesses des coureurs sur ce type de distance
    * trace gps : 1 point par minute (qui sert très bien en trek, mais perso je le décoseillerai sur un ultra sans pod), c’est là qu’on obtient effectivement les 100 ou 200h d’autonomie
    * pas de gps : là ça se compte en centaine d’heure…

    • Jérôme

      Bonjour
      Tu as tout à fait raison. Et c’est bien d’avoir toutes ces options. Je vais rajouter l’autonomie 5s des Suunto.
      La limite quand on compte sur un footpod pour le calcul de distance, c’est qu’il faut savoir s’en servir. Outre le fait qu’il faut l’avoir calibré, après, il faut courir à une allure constante. Donc en effet, c’est utilisable sur certaines épreuves d’ultra (relativement plates), mais pas sur un ultra trail par exemple.

      • Je ne suis pas d’accord avec toi : c’est parfaitement utilisable sur un ultra de montagne : si tu calibres ton footpod sur un profil montagne similaire à l’épreuve, la moyenne de la distance de tes pas ne variera pas, il faut simplement être à même de reproduire les conditions dans lesquelles vont se dérouler l’épreuve…

  • Julien

    Grâce à Connect IQ de Garmin, toutes les montres compatibles ont maintenant accès à des applications de navigation telle que dw map (app dont vous aviez parlé dans un précédent post).
    A titre d’exemple j’utilise régulièrement ma FR230 pour me guider sur de nouveau tracé que je prépare en ligne.

  • zouriteman

    je me suis laissé tenter par une POLAR M400 , mais je regrette beaucoup mon choix , et envisage de troquer pour une 310XT (gamme petit budget 100 à 180 euros).
    Mais j’aimerais etre certain que pour mon usage , exclusivement Enregistrer mes traces GPS sur des RANDONNEES pedestres longue distance (plusieurs jours ou semaines) , j’ ai bien :
    a) une réelle autonomie de batterie de plus de 12 heures (les 20h annoncées sont-elles réalistes ?)
    b) une capacité d’enregistrement (mode GPS seul, sans cardio et autres gadgets) d’au moins une semaine (soit l’équivalent d’au moins 40heures ) , sans pertes ?
    c) possibilité d’augmenter cette capacité en réglant un parametre d’echantillonage ( toutes les 5 secondes par exemple, au lieu du classique 1 seconde)
    d) possibilité de décharger directement sur un PC , sans etre obligé d’utiliser des produits/logiciel propriétaires tel que POLAR-FLOW et le site FLOW-POLAR (sur des PC qui ne vous appartiennent pas , il est interdit d’installer des logiciels).

    Merci de vos commentaires
    ZOURITEMAN
    *

    • Jérôme

      Bonjour
      Dans l’ordre :
      a) Oui l’autonomie de 20h est réaliste, car la FR310XT est une vieille montre, donc elle n’a pas de fonctionnalités périphériques (connexion Bluetooth, tracker d’activité) qui pompent la batterie.
      b) Je pense que oui, mais je n’ai plus la capacité en tête.
      c) Non.
      d) Ca, vous pouvez le faire avec la M400 en passant par l’application Polar Flow sur votre smartphone (du moment que vous avec accès à la 3G). Mais vous ne pourrez pas le faire avec la FR310XT.
      Bref, ni la M400 ni la FR310T ne semble répondre à tous vos critères.
      Je vous conseille la Suunto Ambit3 Run : autonomie de 10 à 100h, possibilité de télécharger les données via l’appli Movescount et trouvable à 185€.
      http://www.montre-cardio-gps.fr/test-suunto-ambit3-run-plus-pour-le-trail-que-la-route/

      • zouriteman

        merci Jerome de cette réponse rapide , mais votre réponse NON au reglage du timer me laisse sur ma faim.
        pour le point D) je randonne avec un SmartPhone au minimum , sans 3G (forfait minimum), sans autre truc qui pompe la batterie, car la conservation de la batterie est un élément vital (sécurité , pouvoir joindre l’hébergeur du jour ou de lendemain à tout moment, pouvoir réserver son logis , etc )… Par contre, une fois arrivé au gite chaque soir (en itinérant, c’est un nouveau chaque jour) dès lors qu’il y a une prise pour recharger (Hum ! allez voir s’il y en a une dans tous les refuges de montagne, ou au Refuge du Piton des neiges à La REUNION ?)… Et le couple M400 + SmartPhone + Polar Flow ne me convient pas du tout, car il impose une connexion à Internet, POLAR imposant que les données soient déchargées sur leur propre serveur !
        Ensuite, je viens de découvrir une nouvelle bévue de POLAR : ils ont supprimé le petit cache souple protégeant le connecteur USB sur la M400 , c’est mon vendeur qui après moults recherches m’en a apporter les raisons : POLAR prétend doctement que ce cache générait une humidité résiduelle dans le connecteur, et préconise de nettoyer à l’eau ! (avec photo de la M400 sous le robinet)…. Et bien, moi, je prétend que cela est hyper stupide, car ma sueur est super corrosive, et je ne donne pas 1 an au connecteur ainsi découvert et au contact de ma peau pour être complètement oxydé !!
        conclusion: renvoi au vendeur !! Et le plus rigolo, mon vendeur me dit que ce cache existe toujours , mais sur le modéle M400HR (le même mais avec ceinture Cardio et 50€ de plus) …

  • Untereiner

    Je règle ma Suunto Spartan avec une mesure toutes les 10s et ça marche très bien!

  • LAURENT Pierre-Yves

    Bonjour,
    J’ai voulu vérifier la possibilité de recharger en course les montres Garmin comme vous l’indiquez sur votre comparatif et j’ai posé la question à des vendeurs (une belle colle à chaque fois) puis directement à Garmin et voici leur réponse: « Nous faisons suite à votre appel concernant les batteries externes.
    Sur les produits mixte randonnées, comme les Fénix (1-2-3), vous pourrez brancher une batterie externe et continuer votre parcours.
    Sur les produits pure sport comme les forerunners, vous ne pourrez pas utiliser une batterie externe en sport mais vous pourrez recharger la batterie de la montre (mais pas d’utilisation de celle-ci). »
    Pour indiquer que la montre peut se recharger en courant sans mettre les données, vous l’avez testé en réel ou ou avez trouvé les information ailleurs.
    Merci.

    • Jérôme

      Bonsoir
      Je ne les ai pas toutes testées. Mais j’ai néanmoins fait plusieurs tests personnellement qui contredisent les infos que tu as reçues de Garmin.
      Alors je suis allé faire des recherches sur mon disque dur et j’ai trouvé une photo qui prouve qu’on peut recharger une Forerunner 235 pendant un enregistrement. On voit bien que l’enregistrement est lancé depuis 2 minutes 18 et que la montre est en chargement. http://www.montre-cardio-gps.fr/wp-content/uploads/2016/04/IMG_2784.jpg
      Les Forerunner 230, 235 et 630 sont construites sur la même base, donc je suis à peu près sûr que ça fonctionne pour les 3. J’ai également testé la recharge sur l’Epix et ça fonctionne.

      • LAURENT Pierre-Yves

        Merci beaucoup pour ta réponse.
        Je n’étais qu’à moitié surpris par leur réponse car c’est une question extrêmement technique que l’on ne doit pas souvent leur poser.

  • gwen

    Bonjour je suis pré inscrit pour le grand raid 2017 de la réunion. Je suis à la recherche d une
    Montre qui tiendra la route pour cette épreuve avec possibilité de recharge et continuité d enregistrement avec fréquence au poignet et tracé GPS. De plus je suis en pleine prépa depuis 1 ans déjà et je voudrais pare faire mon entraînement avec l aide d une montre que me conseillez vous. J avais vu la garmin fenix 3 HR SAPPHIR. Mais les avis sont très mitigés

    • Jérôme

      Bonsoir
      Il n’y a eu que pendant les 6 premiers mois que les avis sur la Fenix 3 ont été mitigés (à cause d’une mauvaise précision GPS). Avec la Fenix 3 HR, tout le monde s’accordera à dire que c’est une excellente montre. Pour ce que vous voulez, je ne vois pas mieux.

  • Nico

    Hello.
    Petite question suite à la mise à jour de ton article : peut on recharger une Fenix 3 HR pendant une course ? Merci.

    • Jérôme

      Bonsoir
      Oui c’est possible, mais dans ce cas, tu ne peux plus utiliser le capteur cardio optique (car le chargeur couvre tout l’arrière de la montre et masque le capteur cardio).

      • Nico

        Bonjour . Merci beaucoup pour ton retour. Même si l’Ultra Trail est encore un projet lointain (2018 ?) ; j’aime prendre de l’avance. Cela dit, cette montre m’aurait bien servi à Millau les 2 dernières années. Courir 100 km avec 2 montres ce n’est pas top…

  • Nicolas

    Bonjour Jerome.
    Question science fiction : à ton avis, le chargement de la future Fenix 5 pendant la course sera t’il possible ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *