CES 2019 : Withings mise sur l’électrocardiogramme pour le marché de la santé

Withings CES 2019
 

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquez ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Au premier jour du CES 2019 de Las Vegas, Withings annonce 3 nouveaux produits, dont 2 montres connectées analogues. L’élément phare, c’est la capacité à enregistrer un électrocardiogramme de la Move ECG.

Après 2 ans de trou noir suite à son rachat par Nokia en 2016, la marque française de montres connectées revient sur le devant de la scène de l’innovation en sortant une montre capable de mesurer un électrocardiogramme, tout comme l’Apple Watch Serie 4.

La seconde montre est une version entrée de gamme Withings Move (donc sans ECG) qui vient remplacer la Streel HR Sport. Le trio est complété par un brassard pour mesurer la tension BMP Core.

Présentation de la Withings Move ECG

Withings Move ECG

C’est sans conteste la plus intéressante des annonces, et celle qui marque le virage de Withings vers la santé (et pas les fonctionnalités pour le sport).

A la place d’un capteur cardio optique qu’on trouve habituellement sur les montres connectées, électrodes sont placées dans la montre pour faire cet enregistrement : 2 au dos (en contact avec le poignet) et 1 dans la lunette en acier. Pour faire un électrocardiogramme, il suffira de placer son index et son pouce sur la lunette pendant 30 secondes, une vibration indiquant la fin de la mesure.

L’électrocardiogramme que fournit la Move ECG doit permettre d’identifier la fibrillation auriculaire. Et c’est tout. Ce n’est donc pas du même niveau qu’un bilan complet que peut fournir un vrai électrocardiogramme avec 12 électrodes placées sur le corps.

L’enregistrement est ensuite envoyé vers l’application Health Mate, où l’on pourra visualiser les données de l’ECG et détecter des anomalies.

Bon ça, c’est pour la nouveauté. Mais la Move ECG reprend toute l’expérience de Withings dans la trackers d’activité. Elle mesure donc également d’autres données sur l’activité quotidienne, comme le nombre de pas, la distance, les calories brûlées, le sommeil et le nombre d’étages gravis.

Fort de l’héritage de la Steel HR, la Withings Move ECG est une montre analogue. Connectée, mais avec des aiguilles. Une façon de rester discret au poignet. Même le second cadran intégré dans l’écran et qui sert à afficher les données d’activité ne trahit pas la connexion montre-téléphone.

Une absence est remarquable : il n’y a pas de capteur cardio optique au dos de la montre.

Elle détecte automatiquement la marche, la course à pied et la natation. Il n’y a pas de GPS, mais peut utiliser les données du GPS d’un smartphone pour mesurer la distance avec plus de précision et enregistrer l’itinéraire parcouru (on appelle ça un GPS connecté).

L’autonomie est annoncée à 1 an, avec une pile bouton qu’il suffira de remplacer. Elle est étanche à 50m.

Présentation de la Withings Move

C’est la petite sœur, moins chère mais avec moins de fonctionnalités.

Retirez 2 capteurs :

  • Les 3 électrodes pour l’électrocardiogramme
  • L’altimètre barométrique qui permet de compter les étages gravis

Augmentez l’autonomie à 18 mois.

Et divisez le prix par 2.

Prix et date de sortie

La Withings Move ECG sera disponible au 2e semestre 2019, au prix de 129€.

La Withings Move sera disponible dès le 5 février, au prix de 69€.

Mon avis

La Move ECG est une montre plus taillée pour ceux qui souhaitent un suivi de leur santé que pour le sport. L’inclusion du GPS connecté est intéressante, mais je pense qu’il sera très peu utilisé. Au contraire, je pense que l’absence de capteur cardio optique risque de lui faire défaut face à la solution plus complète qu’offre l’Apple Watch. Mais bon, on ne peut pas tout avoir et Withings a privilégié l’autonomie.

La Move est quant à elle une solution visuellement agréable pour ceux qui veulent un suivi de leur activité physique sans l’éloigner du look d’une montre classique.

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



Vous pouvez aussi suivre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.