Les montres GPS pour l’ultra running / ultra trail [MAJ 03/06/19]

Montre GPS ultra trail

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Aujourd’hui, le nombre de montres GPS sur le marché est impressionnant, au point qu’il est parfois difficile de choisir LA montre qui répondra à tous les critères. Mais pour une utilisation en ultra running, l’autonomie limite pas mal le choix. Car l’autonomie classique d’une montre GPS tourne autour de 15h, ce qui n’est pas suffisant pour certaines épreuves d’ultra. Ben oui, car les courses d’ultra trails ont tendance à devenir de plus en plus longues.

Mais rassurez-vous, c’est possible d’en trouver. De 20 à 150h, vous verrez qu’il y a quand même le choix.

Pour choisir une montre GPS pour l’ultra running, le critère principal, c’est bien sûr l’autonomie de la batterie. Mais la seule autonomie de la batterie ne suffit pas pour comparer les montres GPS pour l’ultra. Car certaines ont des options spécifiques :

  • recharge en course sans interrompre l’enregistrement
  • mode GPS dégradé augmentant l’autonomie

Au final, ça fait donc 3 critères à étudier avant de choisir.

Option 1 : une montre GPS avec une grande autonomie

Suunto 9 batterie intelligente

C’est sûrement la première caractéristique à laquelle vous vous êtes intéressé pour choisir votre montre GPS d’ultra. Normal, puisque si vous ne pouvez pas courir plus vite, alors il faut que la batterie tienne plus longtemps.

Il était très difficile il y a quelques années de dépasser 15h d’autonomie. Puis on est passé à 20/24. Aujourd’hui, il y a plus d’options et globalement, l’autonomie des montres GPS (même celles en entrée de gamme) augmente de plus en plus.

Une nouvelle puce GPS de Sony, très peu gourmande en énergie a été un ‘game changer’ à partir de 2018. Dans l’ordre, Suunto, Coros, Polar puis Garmin l’ont adoptée. Avant, l’autonomie des grosses montres GPS plafonnait autour de 20h. Aujourd’hui, en 2019, on trouve pas moins de 7 montres GPS avec plus de 30h d’autonomie !

Mais pour des gros gros ultra comme l’UTMB, le choix reste encore assez limité et la recharge en cours de route est encore nécessaire (voir paragraphe suivant). D’autant que selon les marques, les autonomies annoncées sur les fiches produit sont plutôt optimistes (suivez mon regard du côté de Garmin). Ou alors c’est en enregistrement GPS seul, sans cardio optique et sans aucun autre capteur activé.

Si vous voulez tirer une bonne autonomie de votre montre GPS pour un ultra, vous avez intérêt à bien peaufiner vos réglages. Si laisser activé Bluetooth est une erreur de débutant, sachez que même les tours automatiques consomment de la batterie.

Découvrez mes 8 techniques pour augmenter l’autonomie d’une montre GPS.

Option 2 : utiliser un mode GPS dégradé

UltraMax

Pourtant, déjà en 2014, certaines montres affichaient une autonomie qui pouvait dépasser 50h. C’est un gros argument marketing. Ca donne l’impression d’être super, mais il y a un revers à la médaille : une baisse sérieuse de la précision GPS.

Pour arriver à de telles performances, ces montres GPS basculent en fait en mode économie. C’est-à-dire qu’elles ne feront une mesure qu’une fois par minute au lieu d’une fois par seconde. Ca impacte significativement la précision. Car entre 2 points espacés d’une minute, vous n’aurez pas forcément couru en ligne droite. Or, la montre va tirer un trait tout droit entre les points. Donc la mesure de distance (et aussi de l’allure instantanée) sera fausse par rapport à la distance que vous aurez parcourue en réalité. Sur un ultra, cette erreur se mesurera en kilomètres à la fin de votre course. Et ça pourrait bien pourrir votre gestion de course (moral, barrières horaires, etc).

Certaines marques donnent un nom à ce mode :

  • Garmin UltraTrac
  • Suunto FusedTrack
  • Coros UltraMax

Sur certaines montres, un mode intermédiaire intéressant. Suunto a par exemple introduit sur ses Spartan un mode « 1s éco ». La position GPS est relevée toutes les secondes, mais la puce GPS est éteinte entre 2 enregistrements. Ce mode dégrade légèrement la précision, mais compte tenu des vitesses relativement lentes en ultra, ça reste largement acceptable. C’est un bon compromis.

Il existe toutefois une montre qui utilise une technologie nouvelle qui permet de gagner en autonomie sans dégrader la précision de la trace GPS. Suunto a développé pour la Suunto 9 le FusedTrack, un algorithme spécial, qui fusionne les données du GPS, de la boussole et de l’accéléromètre. Ca donne des résultats franchement intéressants, car l’autonomie est multipliée par 5 sans que la trace GPS soit trop dégradée.

Et franchement, est-ce que vous êtes capable de différencier la trace de la Suunto 9 en mode FusedTrack des autres ?

Suunto 9 FusedTrack

Mais les résultats de cet algorithme sont conditionnés par 1 chose : il faut courir. Si vous marchez, la trace devient brouillonne et à vélo, ça ne fonctionne carrément pas.

Option 3 : charger la batterie en cours d’activité

Voilà une possibilité assez qui existe sur certaines montres GPS (mais pas toutes) : la recharger pendant la course (sans arrêter l’enregistrement) grâce à une batterie externe et le cordon de recharge. Ca se révèle très utile sur les courses très longues. Et le gros avantage c’est que ça permet de garder la meilleure précision GPS (1 mesure par seconde).

Attention, ça n’est pas possible sur toutes les montres GPS. Il faut vraiment que le fabricant ait prévu de ne pas stopper l’enregistrement de l’activité sportive lorsqu’on branche le câble de rechargement.

A partir de là, 2 possibilités s’offrent à vous. Soit recharger un petit coup la montre à chaque ravitaillement de votre ultra ; soit la recharger en courant.

Bien sûr, dans ce dernier cas, il faut accepter de courir avec la batterie quelque part dans une poche et un fil qui se balade le long du bras.

Tous les chargeurs ne sont pas aussi pratiques à utiliser de cette façon. Par exemple, les chargeurs à pince (type vieilles Forerunner) ne sont pas terribles, car les mouvements de balancé du bras risquent de créer plein de faux-contacts. La forme du connecteur du câble des Garmin récentes (Fenix 5 et compagnie) empêche carrément de le brancher en portant la montre au poignet, car le câble se fiche perpendiculairement à la montre. Il faudra donc la fixer quelque part (à une sangle sur le sac à dos par exemple) le temps de la recharger.

Connecteur Garmin

Actuellement, le meilleur système est celui des Suunto 9 et Suunto Spartan. Le connecteur est un petit bloc qui s’aimante sous la montre sans que ça soit vraiment gênant. Mais ça empêche le fonctionnement du capteur cardio optique.

Attention, sur les montres GPS Garmin rechargeable en course, il faut changer le mode USB pour que ça fonctionne (voir le tuto vidéo ci-dessous).

Bilan : quelle montre GPS choisir pour de l’ultra ?

Au moment de faire le bilan, j’ai ajouté 1 critère : le type d’altimètre. Pour ceux qui veulent faire de l’ultra trail, c’est un critère qui a son importance, car de lui découle la précision dans la mesure du dénivelé. Vous pouvez lire cet article pour vous renseigner sur les différences entre un alti baro et un alti GPS.

Pour faire votre choix, il faut avoir une idée de l’autonomie dont vous allez avoir besoin pour terminer votre plus gros ultra. A partir de là, vous avez 2 possibilités :

  • Choisir une montre GPS avec suffisamment d’autonomie dans le haut du tableau
  • Choisir une montre GPS avec un mode GPS dégradé et/ou la possibilité d’être rechargée en course

Tout est résumé dans ce tableau.

Comparaison montres GPS ultra

Pour des gros ultra trails, j’ai surligné en vert les 5 montres GPS qui combinent tout : grosse autonomie + mode GPS dégradé + recharge en course + altimètre barométrique.

J’ai dit 5 montres, mais il y a 6 lignes en vert dans le tableau. Effectivement, c’est parce que l’Apex existe en 2 versions de 2 tailles différentes (42 et 46mm). Les femmes (ou les hommes avec de petits poignets) s’orienteront plus particulièrement vers la 42mm.

Coros Vertix599€Bouton commander amazon
Garmin Forerunner 945599€Bouton commander i-run
Coros Apex 46mm Black349€Bouton commander amazon
Suunto 9549€Bouton commander i-run
Coros Apex 42mm Black299€Bouton commander amazon
Suunto Spartan Ultra369€Bouton commander i-run

60 commentaires

  • Juste pour dire que contrairement à ces ancêtres 310/910XT qui se contentaient de plus d’affichage pendant une recharge, la 920XT arrête l’activité en cours si on la recharge. Alors 24h oui (sans le Glonass. peut être, je ne suis pas allé au dela de 20h) mais ça se limite à ça. Contrairement à la fenix3.

  • Ma 920XT pourtant en mode “Ultrack” donné pour 40H m’ adonné les premiers messages de batterie en fin de vie en un peu moins de 26H sur le tour des cirques 2015, et avec 132 Km au compteur alors que je n’étais qu’au 75eme…
    J’ai stoppé l’enregistrement pour ne pas le perdre (comme sur les 310XT lorsque la batterie était vide), et j’ai relancé un nouvel enregistrement pour 1H47 puis encore un pour 18mn soit au total environ 28H de batterie. On est très loin des 40H annoncé du mode éco.
    J’ai envoyé plusieurs mail à Garmin, sans jamais aucune réponse de leur part. Dommage car j’adore ma 92XT

    • Jérôme

      Bonjour
      Rien à redire sur la précision, en mode ultratack ça n’a plus rien à voir avec la réalité. Mais on ne peut pas le lui reprocher, c’est normal en prenant qu’un point toutes les minutes. Il faut juste le savoir.
      En ce qui concerne l’autonomie, il y a 2 choses à savoir :
      – les marques font du marketing (oh surprise). Ils disent “jusqu’à 40h”. C’est à dire qu’elle tient 40h en mode GPS, mais en désactivant tout le reste : bluetooth pour les notifications, ANT+ pour le cardio, tout.
      – la batterie s’use avec le temps (comme pour celle d’un smartphone). C’est à dire qu’à chaque cycle décharge/recharge, elle perd un petit pourcentage de sa capacité. Mais au bout de 2 ans, ce pourcentage est loin d’être négligeable. Elle avait quel âge ta FR920XT ?

      • Lionel

        Salut Jérôme, merci pour cet article. J’ajouterai juste quelques remarques sur le mode ultratrac : je ne sais pas exactement à quelle fréquence il prend les points GPS mais je crois savoir qu’il extrapole la position avec d’autres données comme celles de l’accéleromètre et que malheureusement c’est cette extrapolation qui est à l’origine de données complètement abérrantes (traces GPS qui ressemblent à des gribouillages) et pour ma part totalement inexploitables. C’est pour moi le seul et unique inconvénient des Garmin faces à leurs concurrentes : un mode dégradé qui soit dégradé, certes, mais pas complètement inutilisable 🙂 Pour ma prochaine course longue (trail des 6 cols) je prévoirai une petite batterie portable, au cas où… Mais pas question d’utiliser le mode Ultratrac en ce qui me concerne.

  • Tu oublies aussi le fait que si tu as un footpod et une Ambit, l’ambit calcule la distance basée sur les remontée du footpod et non basée sur le GPS, donc tu peux laisser ta montre en mode 200h et pour autant avoir une précision tout à fait raisonnable sur la distance en ultra… (Il faut certes avoir bien calibré son footpod pour ce genre d’exercice avant…)
    Enfin, tu oublies également que les ambit proposent 4 modes pour le GPS :
    * précision absolue avec 1 point par seconde et 20h d’autonomie environ (et contrairement à ce que tu dis, le fait d’utiliser la navigation ne bouffe pas plus de batterie sur les ambit, car la navigation requiert le mode 1pt GPS/seconde et que seul ce paramètre est à prendre en compte dans la durée de vie de la batterie… -sinon on serait encore capable de faire des montre avec pile-…)
    * précision dégradée : 1 point GPS toutes les 5 secondes, permettant d’obtenir 30h d’autonomie… ce qui est largement suffisant pour bien des coureurs d’ultra et dont la précision est également tout à fait acceptable pour un ultra étant données les vitesses des coureurs sur ce type de distance
    * trace gps : 1 point par minute (qui sert très bien en trek, mais perso je le décoseillerai sur un ultra sans pod), c’est là qu’on obtient effectivement les 100 ou 200h d’autonomie
    * pas de gps : là ça se compte en centaine d’heure…

    • Jérôme

      Bonjour
      Tu as tout à fait raison. Et c’est bien d’avoir toutes ces options. Je vais rajouter l’autonomie 5s des Suunto.
      La limite quand on compte sur un footpod pour le calcul de distance, c’est qu’il faut savoir s’en servir. Outre le fait qu’il faut l’avoir calibré, après, il faut courir à une allure constante. Donc en effet, c’est utilisable sur certaines épreuves d’ultra (relativement plates), mais pas sur un ultra trail par exemple.

      • Je ne suis pas d’accord avec toi : c’est parfaitement utilisable sur un ultra de montagne : si tu calibres ton footpod sur un profil montagne similaire à l’épreuve, la moyenne de la distance de tes pas ne variera pas, il faut simplement être à même de reproduire les conditions dans lesquelles vont se dérouler l’épreuve…

  • Julien

    Grâce à Connect IQ de Garmin, toutes les montres compatibles ont maintenant accès à des applications de navigation telle que dw map (app dont vous aviez parlé dans un précédent post).
    A titre d’exemple j’utilise régulièrement ma FR230 pour me guider sur de nouveau tracé que je prépare en ligne.

  • zouriteman

    je me suis laissé tenter par une POLAR M400 , mais je regrette beaucoup mon choix , et envisage de troquer pour une 310XT (gamme petit budget 100 à 180 euros).
    Mais j’aimerais etre certain que pour mon usage , exclusivement Enregistrer mes traces GPS sur des RANDONNEES pedestres longue distance (plusieurs jours ou semaines) , j’ ai bien :
    a) une réelle autonomie de batterie de plus de 12 heures (les 20h annoncées sont-elles réalistes ?)
    b) une capacité d’enregistrement (mode GPS seul, sans cardio et autres gadgets) d’au moins une semaine (soit l’équivalent d’au moins 40heures ) , sans pertes ?
    c) possibilité d’augmenter cette capacité en réglant un parametre d’echantillonage ( toutes les 5 secondes par exemple, au lieu du classique 1 seconde)
    d) possibilité de décharger directement sur un PC , sans etre obligé d’utiliser des produits/logiciel propriétaires tel que POLAR-FLOW et le site FLOW-POLAR (sur des PC qui ne vous appartiennent pas , il est interdit d’installer des logiciels).

    Merci de vos commentaires
    ZOURITEMAN
    *

    • Jérôme

      Bonjour
      Dans l’ordre :
      a) Oui l’autonomie de 20h est réaliste, car la FR310XT est une vieille montre, donc elle n’a pas de fonctionnalités périphériques (connexion Bluetooth, tracker d’activité) qui pompent la batterie.
      b) Je pense que oui, mais je n’ai plus la capacité en tête.
      c) Non.
      d) Ca, vous pouvez le faire avec la M400 en passant par l’application Polar Flow sur votre smartphone (du moment que vous avec accès à la 3G). Mais vous ne pourrez pas le faire avec la FR310XT.
      Bref, ni la M400 ni la FR310T ne semble répondre à tous vos critères.
      Je vous conseille la Suunto Ambit3 Run : autonomie de 10 à 100h, possibilité de télécharger les données via l’appli Movescount et trouvable à 185€.
      https://www.montre-cardio-gps.fr/test-suunto-ambit3-run-plus-pour-le-trail-que-la-route/

      • zouriteman

        merci Jerome de cette réponse rapide , mais votre réponse NON au reglage du timer me laisse sur ma faim.
        pour le point D) je randonne avec un SmartPhone au minimum , sans 3G (forfait minimum), sans autre truc qui pompe la batterie, car la conservation de la batterie est un élément vital (sécurité , pouvoir joindre l’hébergeur du jour ou de lendemain à tout moment, pouvoir réserver son logis , etc )… Par contre, une fois arrivé au gite chaque soir (en itinérant, c’est un nouveau chaque jour) dès lors qu’il y a une prise pour recharger (Hum ! allez voir s’il y en a une dans tous les refuges de montagne, ou au Refuge du Piton des neiges à La REUNION ?)… Et le couple M400 + SmartPhone + Polar Flow ne me convient pas du tout, car il impose une connexion à Internet, POLAR imposant que les données soient déchargées sur leur propre serveur !
        Ensuite, je viens de découvrir une nouvelle bévue de POLAR : ils ont supprimé le petit cache souple protégeant le connecteur USB sur la M400 , c’est mon vendeur qui après moults recherches m’en a apporter les raisons : POLAR prétend doctement que ce cache générait une humidité résiduelle dans le connecteur, et préconise de nettoyer à l’eau ! (avec photo de la M400 sous le robinet)…. Et bien, moi, je prétend que cela est hyper stupide, car ma sueur est super corrosive, et je ne donne pas 1 an au connecteur ainsi découvert et au contact de ma peau pour être complètement oxydé !!
        conclusion: renvoi au vendeur !! Et le plus rigolo, mon vendeur me dit que ce cache existe toujours , mais sur le modéle M400HR (le même mais avec ceinture Cardio et 50€ de plus) …

  • Untereiner

    Je règle ma Suunto Spartan avec une mesure toutes les 10s et ça marche très bien!

  • LAURENT Pierre-Yves

    Bonjour,
    J’ai voulu vérifier la possibilité de recharger en course les montres Garmin comme vous l’indiquez sur votre comparatif et j’ai posé la question à des vendeurs (une belle colle à chaque fois) puis directement à Garmin et voici leur réponse: “Nous faisons suite à votre appel concernant les batteries externes.
    Sur les produits mixte randonnées, comme les Fénix (1-2-3), vous pourrez brancher une batterie externe et continuer votre parcours.
    Sur les produits pure sport comme les forerunners, vous ne pourrez pas utiliser une batterie externe en sport mais vous pourrez recharger la batterie de la montre (mais pas d’utilisation de celle-ci).”
    Pour indiquer que la montre peut se recharger en courant sans mettre les données, vous l’avez testé en réel ou ou avez trouvé les information ailleurs.
    Merci.

    • Jérôme

      Bonsoir
      Je ne les ai pas toutes testées. Mais j’ai néanmoins fait plusieurs tests personnellement qui contredisent les infos que tu as reçues de Garmin.
      Alors je suis allé faire des recherches sur mon disque dur et j’ai trouvé une photo qui prouve qu’on peut recharger une Forerunner 235 pendant un enregistrement. On voit bien que l’enregistrement est lancé depuis 2 minutes 18 et que la montre est en chargement. https://www.montre-cardio-gps.fr/wp-content/uploads/2016/04/IMG_2784.jpg
      Les Forerunner 230, 235 et 630 sont construites sur la même base, donc je suis à peu près sûr que ça fonctionne pour les 3. J’ai également testé la recharge sur l’Epix et ça fonctionne.

      • LAURENT Pierre-Yves

        Merci beaucoup pour ta réponse.
        Je n’étais qu’à moitié surpris par leur réponse car c’est une question extrêmement technique que l’on ne doit pas souvent leur poser.

      • Boris

        Bonjour Jérôme,

        Je suis surpris par ce que tu indiques.
        En effet, j’ai moi même une Epix (montre vraiment top au passage…), et lors de mon dernier trail en Andorre en début de mois, j’ai voulu la recharger à la base de vie via chargeur externe.

        Résultat :

        La montre affiche l’écran de recharge classique (plus de vue sur l’activité, mais je ne m’inquiète pas, je me dis que ça reviendra après en débranchant le câble). Le stress monte !! (vais-je pouvoir reprendre l’activité en cours ?? La première partie sera t’elle perdue ???…)…

        Avant de repartir de la base, je débranche le câble, et quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai vu la montre s’allumer de façon habituelle… je stress, je stress… je me dis : elle va me proposer de reprendre l’activité en cours… … … et … … … que dalle… elle me propose un démarrage classique.

        Je relance une nouvelle activité, mais bon… pas pratique pour faire les calculs de km, d’horaires, de D+…

        Je n’ai su que le soir en synchronisant que ma 1ère partie était sauvegardée comme une activité seule.

        J’ai donc ma course en 2 activités, ce qui n’est vraiment pas pratique, même si j’ai réussis à les combiner via le fichier .txt (mais avec des écarts sur cette partie de transition entre les deux – pas propre…).

        Donc voilà, j’ajoute ma contribution au débat pour dire que l’Epix ne permet pas d’être chargée pendant une activité.

        Si jamais c’est vraiment le cas, merci de m’indiquer la manip à suivre.

        Boris.

        • Jérôme

          Bonjour

          En effet, il y a une manip à faire, dans les menus, pour permettre la recharge en course. Menu > Paramètres > Système > Mode USB > il faut le régler sur “Garmin”. Par contre, ne me demande pas ce que ça veut dire ni pourquoi…

          • Boris

            Merci pour ton retour rapide Jérome 🙂

            Je vais tester ça au plus tôt.

            Boris.

          • Boris

            Bonjour Jérôme,

            Depuis cette manip, la montre me demande à chaque branchement (prise ou ordinateur) si je veux ou non activer le stockage grande capacité).

            Peux-tu m’indiquer ce qu’il faut répondre et les “conséquences” liées à ce choix en fonction de l’on répond “oui” ou “non” ?

            Merci pour ton retour,

            B.

          • Jérôme

            Bonjour
            Il faut repasser en mode normal dans la vie de tous les jours et n’activer le mode USB Garmin que quand vous n’utilisez pas la batterie externe.

      • bourri

        Je confirme que cela fonctionne avec une Forerunner 230 ! je suis surpris d’une telle réponse de Garmin…

  • gwen

    Bonjour je suis pré inscrit pour le grand raid 2017 de la réunion. Je suis à la recherche d une
    Montre qui tiendra la route pour cette épreuve avec possibilité de recharge et continuité d enregistrement avec fréquence au poignet et tracé GPS. De plus je suis en pleine prépa depuis 1 ans déjà et je voudrais pare faire mon entraînement avec l aide d une montre que me conseillez vous. J avais vu la garmin fenix 3 HR SAPPHIR. Mais les avis sont très mitigés

    • Jérôme

      Bonsoir
      Il n’y a eu que pendant les 6 premiers mois que les avis sur la Fenix 3 ont été mitigés (à cause d’une mauvaise précision GPS). Avec la Fenix 3 HR, tout le monde s’accordera à dire que c’est une excellente montre. Pour ce que vous voulez, je ne vois pas mieux.

  • Nico

    Hello.
    Petite question suite à la mise à jour de ton article : peut on recharger une Fenix 3 HR pendant une course ? Merci.

    • Jérôme

      Bonsoir
      Oui c’est possible, mais dans ce cas, tu ne peux plus utiliser le capteur cardio optique (car le chargeur couvre tout l’arrière de la montre et masque le capteur cardio).

      • Nico

        Bonjour . Merci beaucoup pour ton retour. Même si l’Ultra Trail est encore un projet lointain (2018 ?) ; j’aime prendre de l’avance. Cela dit, cette montre m’aurait bien servi à Millau les 2 dernières années. Courir 100 km avec 2 montres ce n’est pas top…

  • Nicolas

    Bonjour Jerome.
    Question science fiction : à ton avis, le chargement de la future Fenix 5 pendant la course sera t’il possible ?
    Merci.

  • royer

    j’ai investi dans une forerunner 230. première sortie aujourd’hui et grosse deception. La distance est complétement erronée!!!! il me manque 4 km sur une heure de course. D’où vient le problème? Merci de m’aider…

    • Jérôme

      Bonsoir
      Ouhla. Avec une telle erreur, j’exclue une erreur de réglage ou même un départ avant le GPS fix complet. Faites un autre essai et si besoin, renvoyez la au SAV.

  • Gojirien

    Bonjour Jérôme,
    Je cours (roule et nage) depuis quelques années avec une 910xt. J’aime bcp car simple en utilisation et me donne tout ce que je veux (moyenne min/km, programmation de mes séances de fractio/seuil direct sur la montre…).
    Cependant depuis quelques temps elle “déconne” et je me dis qu’après de bons et loyaux services je vais devoir changer. Mais pour prendre quoi ??? L’offre est vraiment pléthorique ! 920xt ? ou aller chez Suunto ?
    Bref si tu peux m’éclairer, ça serait cool.
    Merci
    Jérôme (!)

    • Jérôme

      Bonjour
      Aller chez Suunto, pourquoi pas, mais il faut savoir pourquoi. En gros, quelle est la/les fonctionnalité(s) que tu veux et que tu trouveras chez Suunto ? Parce que derrière, ça veut dire qu’il faut t’habituer à de nouveaux menus et interfaces et que tu perdras l’historique de tes enregistrements.
      La remplaçante naturelle serait la Forerunner 920XT, encore solide, ou alors faire un choix plus récent (mais plus cher) avec la Forerunner 935.

  • Jeannot Castonguay

    GPS pour un ultra-courreur

    Bonjour à tous,

    Je suis à la recherche de systèmes GPS qui fonctionnent autrement qu’avec les ondes cellulaires (en altitude, on perd les signaux cellulaire). L’objectif est pour un ultra-marathon (Bromont Ultra, une course de plus de 30 heures), on doit savoir en tout temps où est notre coureur, s’il suit la piste et pouvoir le diriger en temps réel.

    – On doit pouvoir charger un trajet (GPX), loadé par nous (où le coureur se trouve, où il doit aller).

    – On doit pouvoir être précis à ~10m. près.

    – On doit pouvoir émettre la position du coureur à une base (écran), nous sommes en communication radio (CB) avec cette base.

    – Appareil qui émet des signaux satellite (longitude – latitude – altitude), pas des signaux cellulaires.

    – Besoin de deux systèmes qui fonctionnent en parallèle au cas où un des deux ferait défaut. Est-ce que un système peut nuire à l’autre ?

    Est-ce que tout ça est possible ? J’ai vraiment besoin de vos conseils, je ne connait rien aux GPS. 😉

    Merci de votre aide ! Au plaisir d’en discuter avec vous ! 🙂

    • Jérôme

      Bonsoir
      Je suis pas sûr de bien comprendre ce qu’il vous faut.
      Toutes les montres GPS fonctionnent dans réseau cellulaire. Par contre, vous voulez que le GPS envoie sa position par radio ? Par communication satellitaire ? Ca, je connais pas.

  • Victor

    Bonjour Jérôme,

    Je suis aux USA en ce moment et le black friday approche à grands pas, je me dis que c’est l’occasion d’acheter une montre gps sur lesquelles je lorgne depuis un moment.

    J’ai bien lu ton test mais je n’arrive pas vraiment à faire mon choix.

    En gros mon usage sera principalement du running ou trail de tous les jours, donc plutôt des sorties d’1h à 3h max.
    Je fais aussi pas mal de rando à la journée, mais rarement plus de 8h.
    Enfin je fais un ou deux ultra trails par an, donc pour le coup des durées pouvant flirter avec les 24h.

    Je fais aussi de la rando à ski et du ski alpin, du ski de fond, et du vélo.

    J’aimerais bien :

    – pouvoir m’enregistrer avec précision sur mes sorties courtes pour passer mes exploits sur Strava
    – pouvoir suivre une trace gps préalablement téléchargée pour arrêter de sortir mon téléphone toutes les 10 minutes quand je fais des sorties trails sur des petits chemins de montagne / forêt
    – une autonomie qui me permette de faire mes ultra trails sans recharger quitte à dégrader la précision à 1 pt / 5s

    Après s’il y a en bonus :

    – altimètre
    – fonctions ski alpin / ski de rando / ski de fond / vélo
    – cardio fiable

    c’est bien aussi.

    J’ai un budget disons d’environ 400€, et j’espère qu’avec le black friday ça me permettra de taper un modèle d’ordinaire au-dessus de ce prix. Et si c’est 200€ c’est bien aussi 🙂

    Voilà si tu as quelques modèles qui te semblent correspondre à mes attentes je suis tout ouïe.

    Merci en tout cas pour ce comparatif et le temps que tu prends pour répondre à chacun.

    Victor

    • Jérôme

      Bonjour
      L’Ambit3 Peak correspondra à tous ces critères sans exploser le budget. Le seul truc qui lui manquerait et qui pourrait vous faire opter pour une montre GPS plus récente, c’est la détection automatique des remontées mécaniques en ski alpin. Dans ce cas, vous pouvez regarder du côté de la Spartan Sport Wrist HR Baro ou de la Fenix 3.

  • Tessier

    Bonsoir, il me semblait avoir posé la question mais je ne vois pas mon commentaire.

    Je voulais savoir si ce système de charge en course par une batterie externe fonctionne avec une Garmin 620 ?

    Je cherche une montre d’occasion capable d’aller au bout d’un ultra de 100km. J’hésite entre la 620 ou 230 de Garmin.

    Merci

  • Philippe

    Bonjour Jerome ,
    Comme toujours merci pour tes articles objectif ….j ai vu sur le live qu’en tu parlais de la forerunner 645 mais je n pas trouvé l’info à savoir si innocent on pouvait la recharger aussi pendant une activités ?
    Bonne continuation,
    Sportivement philippe

  • Philippe

    Bonsoir Jerome,
    La polar V800 ne figure pas dans la liste des’ montres rechargeables… mais j ai vu sur des forums qu et cela était possible mais tout le monde ne me l’ait pas d accord… peux tu me donner ta réponse en la matiere ?
    Merci sportivement
    Philippe

  • Maikinoki

    Hello,
    Très bon article. Petite précision sur la Garmin Forerunner 735 XT: pas de modes USB disponible (donc pas la peine de chercher comme moi 🙂 ) mais la charge en cours d’activité fonctionne sans souci.

  • Josselin

    Bonjour Jerome,

    Je suis en train de passer de la moyenne a la longue distance en ultra, et je dois donc changer de montre, ma tomtom adventurer ne suffisant pas au dela de 8-10h.
    Idealement je souhaiterais une montre capable de gerer des courses de type UTMB donc une 40aine d’heure.
    Les 2 suunto que vous recommandez me semble interessante mais j’ai du mal a savoir laquelle serait la mieux ?
    Aussi, je souhaiterais garder une mesure cardio au poignet, ne supportant pas les ceinture, et j’ai du mal a trouver une informations claire sur ce sujet la concernant les montres ci dessus, pouvez vous me confirmer cette information ?

    Merci beaucoup

  • Seb

    Bonjour,

    J’envisage l’achat d’une Fenix 5Plus mais du coup je me demande si c’est un choix judicieux, ça m’embêterait de l’acheter maintenant et que dans un mois une Fenix 6 sorte 🙂 La Fenix 6 est-elle prévue dans une future proche ?

  • Bonjour,

    je reviens sur l’autonomie annoncée sur les Suunto S9 et S9 baro.

    Je possède une S9 Baro. Pour information l’autonomie passe de 25h (charge à 100%, réglages GPS au max de précision, notification sur off, pas de tour automatique, pas de pause auto ….) mais cardio optique poignet actif à 31h (même configuration) si liée à une ceinture cardio Polar H10. J’ai la même autonomie annoncée si cardio optique sur off et aucune ceinture liée.

    Sur l’Ultra Race de cette année, dans la configuration présentée avec ceinture Polar, arrivé en 21h j’avais encore 27% d’autonomie annoncée.

    Les données constructeurs sont peut être un peu faussées sur l’autonomie réelle de leurs produits mais dans mon cas cela semble plus que bon.

    sportivement

    Alain

  • Robin

    Je pense que la nouvelle garmin 945 avec cartographie et son autonomie rentre dans la catégorie ultra et pas seulement triathlon ou la carto n’a aucun intérêt.
    Et je me pose la question du coopératif entre garmin 945 et suunto 9:
    Autonomie? Précision GPS? Altimètre? Recharge en cours d’activité?

  • Oskar

    Bonjour,
    On ne peut toujours pas recharger une Polar Vantage M ouV en activité (enregistrement) ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.