Mio va revenir direct au top dans la course des montres GPS

Encore plus de contenus sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run, quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Si vous êtes suffisamment vieux, vous connaissez peut-être Mio. Ca vous rappelle peut-être un vague souvenir. Ben oui, la Mio Alpha : la première montre de sport avec un capteur cardio au poignet (sortie en 2013). Elle n’avait pas de GPS.

Puis toutes les marques se sont mises à intégrer un capteur cardio optique sur leurs montres GPS et Mio a subi le même sort que TomTom. Ils se sont retirés en 2017.

Hé bien figurez-vous qu’ils vont revenir dans la course ! Vous allez voir qu’ils ont prévu toute une gamme de produits.

Toutes les informations de cet article sont tirées du site gadgets and wearables et sont basées sur des fuites d’un séminaire Valencell.

Septembre 2019 – MioPOD

Il s’agit d’un brassard cardio optique (il est déjà sorti et donc en vente au prix de 99€). Le capteur en lui-même est un capteur Valencell (la même boite qui fournit Suunto).

Il peut être utilisé en autonome, c’est-à-dire qu’il peut :

  • Déclencher des alertes par vibrations
  • Avertir des zones cardio par code lumineux
  • Mesurer la cadence en course à pied
  • Etanche à 50m et utilisable en natation

Il peut aussi éventuellement être couplé via ANT+ ou Bluetooth.

Il a une autonomie de 24h.

Une fois les données transférées à l’appli Mio, on peut suivre le training effect, la charge d’entrainement, le statut d’entrainement et la durée de récupération.

Juillet 2020 – MioCUE

Ca, c’est l’application mobile avec plan d’entrainement et coaching audio.

Au lancement, il y aura des plans d’entrainement pour 5km, 10km, semi et marathon.

Juillet 2020 – MioCOACH

Cette fois, c’est une plateforme pour interconnecter des entraineurs et des entrainés. UN entraineur pourra construire un plan d’entrainement et l’envoyer à l’athlète qu’il coache.

Novembre 2020 – MioEXP

Une montre cardio GPS de triathlon avec alti baro. L’étude fine des images me laisse penser à une montre GPS haut de gamme.

Elle prendra par exemple en compte l’acclimatation à l’altitude et l’impact sur le VO2max et les performances (une fonctionnalité que seul Garmin propose pour l’instant).

Il y a aussi une répartition de la charge d’entrainement sur 4 semaines en 3 niveaux d’intensité. Là encore, il n’y a que Garmin qui le propose.

Et aussi une recommandation adaptative sur les séances d’entrainement en fonction de la fatigue.

Ces algorithmes seront visiblement fournis par Firstbeat. Ce sera donc exactement les mêmes algos que ceux utilisés sur les Fenix 6 et autre Forerunner 945.

Mars 2021 – MioAIR

Ce sont des écouteurs sans fils avec capteur cardio optique. Oui, c’est possible de mesurer la fréquence cardiaque à partir de l’oreille et c’est même plus précis qu’à partir du poignet.

Un bouton permet d’activer le coaching audio, avec une voix qui annoncera la FC, la distance, le training effect, etc.

Mon avis

C’est une approche différente de Coros mais l’envie est la même : rentrer sur le marché avec une gamme complète d’équipements sportifs. Le choix d’attaquer directement par un haut de gamme est ambitieux.

Ce qui est important dans ce cas est de se faire connaitre mais surtout d’inspirer confiance (indispensable pour que des gens se détournent de marques connues). Or, le capteur cardio est connu (Valencell), les algorithmes sont connus (Firstbeat), donc la tâche en sera peut-être facilitée.

En vérité, je pense que ça dépendra tout simplement du prix…

2 commentaires

  • Dreammer

    Dépendra aussi de la puce GPS et/ou de l’accéléromètre intégré… quand je vois le mal de chien qu’ont Garmin depuis un an pour maîtriser la puce GPS de Sony, que cela fausse du coup les données d’entrée pour certains de leurs algos et ceux de Firstbeat… que t’es obligé d’ajouter un accéléromètre voir un Stryd (+200 balles) pour avoir une donnée de base comme l’allure et la distance (option Puissance)… A 600 balles la F945, +700 pour les Fenix, ça fait mal la regression sur l’autel de l’autonomie ! La majorité d’entre nous ne sommes pas randonneur et encore moins ultra trailer. Une F945 est censé être pour un Triathlète, on s’en cogne d’avoir 50h d’autonomie. Le concurrent qui proposera une gamme cohérente avec l’usage, à fonctionnalité équivalente d’une Garmin, mais avec la précision en plus, le prix adapté, sortira du lot. Oui, c’est un coup de gueule

  • Laurent

    Ça va être dur de concurrencer les excellents écouteurs Vi Lifebeam, actuellement à 37€ sur Amazon. je les utilise depuis plus d’un an (800 kms en leur compagnie), légers, tiennent bien en place, qualité audio excellente (Harmann Kardon), bonne autonomie (4 à 5 heures), utilisation avec Runtastic en plus de Vi Trainer.

    A noter que l’application associée Vi Trainer est la meilleure application de coaching temps réel de course qui va de la marche au semi-marathon, 109 sessions d’entraînement différentes avec un plan d’entraînement qui s’adapte à votre objectif, à vos possibilités et capacités et playlist musicale adaptée. C’est la seule application qui vous encourage et vous guide pendant votre course avec une voix féminine naturelle. Il y a une seule voix et uniquement en anglais, mais très compréhensible surtout avec la bonne qualité des écouteurs.

    Par contre il y a un inconvénient avec tous les écouteurs qui mesurent la FC dans l’oreille, c’est le positionnement délicat pour bien capter la FC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.