Wahoo Elemnt Rival : spécifications, fonctionnalités, autonomie [MAJ 14/11/18]

Wahoo Elemnt Rival présentation
 

La communauté (et du contenu complémentaire) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Cliquez ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Ca fait plusieurs mois que des rumeurs font état de la sortie possible d’une tout nouvelle montre GPS par Wahoo. Franchement, ce serait pas loin d’être une révolution. En tout cas, de quoi secouer un peu le marché.

Pourquoi ? Hé bien tout simplement parce qu’actuellement, les cyclistes s’accordent à dire que Wahoo est la seule vraie alternative capable de rivaliser avec Garmin dans le domaine des fonctionnalités des compteurs vélo. Alors s’ils arrivent à transposer leur savoir-faire sur le secteur des montres GPS, ils ont le potentiel pour faire quelque chose de bien.

A l’époque, les rumeurs étaient quand même crédibles, puisqu’on pouvait voir un écran de montre sur lequel apparaissait la marque Wahoo Fitness. Mais aucune info sur ses fonctionnalités et ses spécifications techniques.

En faisant quelques recherches, je suis tombé sur le mode d’emploi de la Wahoo Elemnt Rival, qui dévoile pas mal de détails sur la future montre GPS de Wahoo.

 

Présentation de la Wahoo Elemnt Rival

Wahoo Elemnt Rival manuel utilisateurLa Wahoo Elemnt Rival est une montre GPS multisports (comprenez : triathlon) connectée (c’est-à-dire qu’elle se synchronise par Bluetooth avec une application sur smartphone).

Le boitier mesure 47mm de diamètre (c’est l’équivalent d’une Forerunner 935 et à peine 1mm de plus que la Vantage V) pour 12,5mm d’épaisseur. Quoi ? 12,5mm d’épaisseur ?!!! Mais ça fait tout simplement de la Wahoo Elemnt Rival la montre GPS triathlon la plus fine du marché !

L’écran a une résolution de 240 x 240 pixels, c’est-à-dire exactement la même que la Forerunner 935 ou la Vantage V (et donc inférieure à celle des Spartan). L’interface est constituée de 5 boutons.

Wahoo Elemnt Rival interfaceLe manuel donne une idée des capteurs embarqués en stipulant qu’elle enregistre la fréquence cardiaque (capteur cardio optique), la température, l’altitude (alti baro ou GPS ? En principe, s’il y a un capteur de température, c’est un altimètre barométrique), la localisation et la vitesse (GPS et peut-être GONASS). On peut y coupler des accessoires externes.

Elle se couple par Bluetooth à l’application Elemnt sur iOS et Android. Le premier appairage se fait simplement par scan d’un QR code. Il est visiblement possible de synchroniser d’autres comptes (type Strava) avec l’application Elemnt.

Premier détail intéressant : il sera possible de faire du Live Track avec la Wahoo Elemnt Rival. Mais ce que le manuel appelle Live Track semble être également un Group Track, c’est-à-dire la possibilité de voir à l’écran la position d’autres utilisateurs d’appareils Wahoo. Ce serait la première alternative à Garmin qui est pour l’instant le seul à proposer ça sur ses montres GPS.

Mais voilà l’information la plus croustillante que vous attendez certainement : l’autonomie est annoncée « jusqu’à 14h ». Ah, là, face aux 24h de la Forerunner 935, aux 40h de la Vantage V, elle va avoir du mal à se défendre. Mais bon, si l’on met l’ultra de côté, pour une utilisation triathlon, c’est suffisant.

Rien n’est dévoilé de son côté montre connectée. Smart notifications ? Probable, encore que l’exemple des Polar Vantage montre que tout le monde ne considère pas ces fonctions connectées comme essentielles. Lecteur de musique ? Fort peu problable, à mon avis, Wahoo va se concentrer sur les fonctionnalités sportives.

Ensuite, je suis allé creuser du côté des tests FCC et j’ai pu glaner quelques informations complémentaires. Déjà, on y trouve des photos d’une version noire et une version blanche. Sur les photos de dos, on reconnait clairement le capteur cardio optique de Vallencell (le même que sur les Spartan).

Wahoo Rival ecran

Wahoo Rival dos

Une autre photo a attiré mon attention, celle des composants internes, puisqu’on y voit une antenne ANT+/Bluetooth (double compatibilité comme sur les montres GPS Garmin récentes).

Wahoo Rival antenne

 

Prix et date de sortie

On n’a pas d’info sur les outils d’entrainement. Mesures physiologiques (Firstbeat ou autre), charge d’entrainement, mesure de la variabilité de la FC, etc ? Mais l’autonomie à 14h me fait dire que ce ne sera pas une montre GPS haut de gamme capable de rivaliser avec la Forerunner 935. Plutôt un modèle à 300-350€ similaire à la Coros Pace.

Si c’est le cas, on aurait une concurrence intéressente sur ce créneau, qui serait disputé entre la Forerunner 735XT, la Spartan Trainer, la Coros Pace, la Vantage M et la Wahoo Elemnt Rival…

Et pour l’instant, pas d’info sur la date de sortie.

 

Mon avis

Il faut rester prudent. Je ne sais pas de quand date ce manuel d’utilisateur de l’Elemnt Rival et il est tout à fait possible que les spécifications aient évoluées depuis. Néanmoins, on y trouve des infos intéressantes sur la place qu’elle pourra prendre dans le paysage déjà très chargé des montres GPS.

Mais dans le monde du vélo, Wahoo a acquis une réputation avec des compteurs bien dotés en fonctionnalités et restant simples à utiliser. L’avenir nous dira ce qu’ils ont prévu pour cette première montre GPS.

 

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



Vous pouvez aussi suivre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.