Fenix 5 et autres montres GPS annoncées au CES 2017

montre-gps-ces-2017
 

Le salon de l’électronique CES se déroule cette année du 5 au 8 janvier à Las Vegas. C’est une scène de choix pour toutes les marques de wearable (montres GPS, trackers d’activité, montres connectées, écouteurs ou autre lunettes intelligentes, etc). Ce n’est donc pas étonnant si Garmin y a annoncé la sortie de la Fenix 3 en 2014 et la Fenix 3 HR en 2015.

Voici donc l’article où je vous présenterai tous les nouveaux modèles de bracelets et montres de sport. Jour après jour, je mettrai à jour cet article. Ce ne sera donc pas du direct live, mais presque. Et en plus des communiqués de presse, vous aurez droit à mon analyse et mon avis personnel (bonus !).

A l’heure actuelle, ont été dévoilées :

  • Misfit Vapor
  • Polar H10
  • Suunto Spartan Sport Wrist HR
  • Casio Pro Trek WSD-F20
  • New Balance RunIQ
  • Garmin Fenix 5, Fenix 5S et Fenix 5X

 

Garmin Fenix 5, Fenix 5S et Fenix 5Xpresentation-garmin-fenix-5

C’était l’annonce la plus attendue et la plus probable de ce CES 2017. D’une part parce que la Fenix 3 est « déjà » sortie il y a 2 ans, la Fenix 3 HR il y a 1 an et que Garmin a une stratégie marketing agressive en matière de remplacement de ses « anciens » modèles.  Bon c’est aussi parce que des photos ont fuitées début novembre 2016.

Pour commencer, il y a 3 séries : Fenix 5, Fenix 5S et Fenix 5X. Et chaque série se compose de 2 ou plus modèles différents. Il y a donc en tout 13 versions de Fenix 5. Bon, il y a version et version. Parce que certaines sont plus des variations de matériaux et de couleurs que de vraies versions.

Les caractéristiques communes

La Fenix 5 est avant tout la nouvelle montre GPS outdoor de Garmin. Le boitier est donc en acier inoxydable, étanche à 100m, une puce GPS/GLONASS, un altimètre barométrique, une boussole 3 axes et un gyroscope. Le design ressemble beaucoup à celui de la Fenix 3, sauf la lunette de la Fenix 5S qui est plus fine. On retrouve bien évidemment tous les profils sportifs aussi variés que course à pied, vélo, natation, ski, etc. En revanche, la vitre saphir inrayable ne sera pas présente sur tous les modèles (à contrairement aux Suunto Spartan Ultra). Et aucun modèle ne dispose d’un écran tactile (ce qui ne sera pas considéré comme une grosse perte par tout le monde).

Tous les bracelets seront facilement échangeables par l’utilisateur, grâce à une nouveau système d’attache rapide appelé QuickFit. Ca veut dire que vous pourrez changer facilement de couleur et de matière (silicone, cuir ou métal) en fonction de vos envies (et de votre budget ;o)

Seuls les modèles sapphire disposent d’une connexion Wi-Fi, alors que toutes les Fenix 3, Fenix 3 Sapphire, Fenix 3 HR et Fenix Chronos l’avaient.

gamme-fenix-5Dans la continuité de la tendance 2016, tous les modèles sont équipés d’un capteur cardio optique. Mais la ceinture HRM-Run ou HRM-Tri sera encore nécessaire pour obtenir les Advanced Running Dynamics. Au fil des années, Suunto et Polar sont passé à la norme Bluetooth pour leurs accessoires (footpod, capteur de puissance, etc) et Garmin reste la dernière marque à utiliser des accessoires ANT+. La Fenix 5 sonne la révolution puisqu’elle sera compatible ANT+ ET Bluetooth. Plus besoin de racheter des accessoires si on change de montre, voilà quelque chose qui était demandé depuis longtemps. Bon, pour le moment Garmin annonce seulement une compatibilité avec les ceintures cardio Bluetooth, la compatibilité avec les autres capteurs viendra plus tard.

Un nouveau widget se concentre sur les statistiques d’entrainement, visibles directement sur la montre, avec le suivi de la charge d’entrainement et le training effect 2.0 qui évalue l’impact de l’entrainement sur les capacités aérobie et anaérobie. Parmi les nouveautés, certains cyclistes et  coureurs apprécieront l’intégration des segments live Strava (fonctionnalité qui a migré de la Forerunner 735XT).

Les aides à l’entrainement restent nombreuses : entrainements personnalisés, training effect 2.0, charge d’entrainement, seuil lactique, advanced running dynamics, VO2max, prédiction des temps de course et aide à la récupération.

Rien de nouveau du côté des fonctionnalités de montre connectée, pas de lecteur de musique, pas d’applis de smartwatch. On retrouve donc du connu : les smart notifications, le contrôle de la musique du smartphone, les applications de Connect IQ, LiveTrack et l’appli FaceIt qui permet d’afficher une photo perso en fond d’écran.

Rien de nouveau non plus du côté du suivi d’activité quotidienne (compteur de pas, objectif d’activité, suivi du sommeil, etc).

La Fenix 5, élégante et multisportsgarmin-fenix-5

C’est la nouvelle Fenix. Elle pèse 85g, soit 1g de moins que la Fenix 3 HR. Elle existe en version sapphire (+2g) ou pas. La taille de l’écran n’a pas changé, mais sa résolution a été améliorée, passant de 218×218 pixels à 240×240. C’est presque décevant, en tout cas en dessous de la Spartan Ultra (320×300). L’écran s’améliore aussi en passant de 16 à 64 couleurs.

L’écran est donc de même diamètre, mais la taille du boitier est réduit : 47x47mm contre 51x51mm pour la Fenix 3 HR. Ca veut dire qu’il y a moins de place perdue autour de l’écran.

L’autonomie passe à 24h en mode GPS 1s, avec 100h en UltraTrack (1 point toutes les 60s).

Prix : 599€ (+100€ pour le sapphire), jusqu’à 849€.

Les caractéristiques de la Fenix 5 sur le site Garmin

La Fenix 5S, plus petitegarmin-fenix-5s

La Fenix 5S est un modèle plus petit (42x42mm, soit 8mm de moins en hauteur et en largeur par rapport à l’actuelle Fenix 3 HR) qui va chercher à conquérir la part des femmes qui cherchent une montre GPS outdoor adaptée à leur petit poignet, sans perdre en fonctionnalités. Ce qui change, concrètement : écran plus petit (28mm au lieu de 30.5), bracelet plus fin (42mm), plus légère (67g), résolution d’écran réduite (218×218). J’aime ce nouveau design pour les petits poignets. D’habitude, les versions S, M, L de montre ne changent en fait que par la longueur du bracelet. Je pense que c’est vraiement un plus d’avoir également pensé à réduire la taille du boitier. Elle est également disponible en version sapphire ou pas.

L’autonomie sera en revanche réduite à 13h en mode GPS 1s, avec 50h en UltraTrack (1 point toutes les 60s).

Prix : 599€ (+100€ pour le sapphire), jusqu’à 849€. On peut regretter qu’elle soit affichée au même prix que la Fenix 5, alors qu’elle a un écran plus petit et une autonomie presque divisée par 2.

Les caractéristiques de la Fenix 5S sur le site Garmin

La Fenix 5X, plus aventurièregarmin-fenix-5x

Physiquement, les différences sont notables : un bracelet de 47mm de large, un boîtier de 51mm, 98g sur la balance (ouf c’est lourd) et une vitre sapphire par défaut. Voilà le nouveau modèle pour les activités ruggeuses.

L’autonomie sera de 24h, avec 100h en UltraTrack (1 point toutes les 60s).

Si la Fenix 5S ne perd pas de fonctionnalités par rapport à la Fenix 5, la Fenix 5X gagne des fonctionnalités supplémentaires. Le gros ajout, c’est la cartographie (avec 16Go de mémoire pour ça). Garmin a fait un premier essai peu concluant avec l’Epix. Garmin a dû conclure que le design de l’Epix lui a porté préjudice et a décidé d’intégrer la cartographie complète dans son modèle phare. Je pense que ça marchera (et que les propriétaires d’Epix n’ont maintenant plus que leurs yeux pour pleurer).

Une nouvelle fonctionnalité connexe, c’est la possibilité d’avoir des calques par dessus la carto. Ca permettra d’afficher des points d’intérêt autour de vous (lieux de restauration, hôtels, etc). La Fenix 5X vous donnera ensuite les indications pour rejoindre ce point, comme le GPS de votre voiture (exemple : tournez à gauche dans 300m sur la route de la chapelle). Mais il y aura aussi la possibilité d’entrer une distance à parcourir et laisser la Fenix 5X suggérer un itinéraire. Ca, c’est innovant, utile et même cool.

Prix : 749€, jusqu’à 899€.

Les caractéristiques de la Fenix 5X sur le site Garmin

Date de sortie de la Fenix 5

Garmin annonce une sortie pour la fin du premier trimestre 2017. Sur leur site, ils annoncent une disponibilité des commandes d’ici 5 à 8 semaines. Il ne reste donc plus qu’à attendre le mois de mars 2017 pour la sortie de la Fenix 5.

Mon avis

On a sauté la Fenix 4 pour d’obscures raisons de pronociation chinoise (non non, ce n’est pas une blague), mais on ne peut pas dire que la Fenix 5 soit une révolution. La Spartan Ultra a été une révolution chez Suunto, la Fenix 5 est plutôt une évolution chez Garmin. Mais bon, ils avaient plus d’une tête d’avance sur tous leurs concurrents. On sent qu’ils ont voulu jouer sur leurs points forts, notamment le design qui n’a presque pas évolué. Les petites nouveautés hardware (Fenix 5S plus petite et bracelets échangeables) visent à élargir la base de consommateurs potentiels en offrant aux femme une vraie montre GPS outdoor (parce que oui, il y a des femmes qui font du trail, de l’ultra, etc, et qui recherchent une montre GPS avec plus que des fonctionnalités de base).

Ce que j’aurais aimé de vraiment innovant : la compatibilité avec le système de positionnement Galiléo et/ou un capteur cardio optique qui fonctionne dans l’eau.

Au passage, Garmin suit le mouvement de Suunto (avec la Spartan Ultra) en créant une nouvelle classe de montres GPS haut de gamme (plus de 500€). Et on peut dire que ça fait mal au portefeuille. Sans rire, on arrive maintenant à des montres GPS qui valent le prix d’un smartphone.

Reste à tester la précision et espérer que pour ce prix là, les premiers utilisateurs ne souffriront pas du mal qu’ont connu la Fenix 3 et la Spartan Ultra à leurs débuts.

Et si la sortie de la Fenix 5 s’accompagne bien (comme on l’espère) d’une baisse des prix des anciens modèles, alors la Fenix 3 HR va être un très bon rapport qualité/prix.

 

New Balance RunIQnew-balance-runiq

New Balance avait déjà annoncé il y a longtemps son intension d’entrer sur le marché des montres GPS connectées avec une montre Android Wear pour les runners. Si bien que certains imaginaient une annonce au CES 2016. Hé bien cette montre se sera fait attendre puisque c’est au CES 2017 qu’elle a été dévoilée. En gros, ce sera une concurrente directe de la Polar M600.

New Balance fait son entrée proprement en intégrant toutes les technologies du moment dans sa montre connectée pour le sport : GPS, capteur cardio optique, écran couleur, lecteur de musique avec 4GB d’espace de stockage et une connexion Bluetooth pour coupler des écouteurs sans fil. Un design des plus classiques, pas de concession sur le hardware, elle est étanche à 50m.

Au niveau software, c’est Android Wear 2.0 qui a été implémenté (alors que la Polar M600 utilise Android Wear 1.0). C’est ce qui va donner toutes les fonctionnalités de smartwatch, et pas seulement les smart notifications. Ca permettra de supporter des applications directement sur la montre, d’utiliser OK Google, de synchroniser ses musiques avec Google Play. Mais que avec des téléphones Android…

En plus de l’association avec Intel, New Balance est allé chercher des partenariats avec Strava pour l’appli pour le sport (le compte premium est offert pendant 3 mois avec l’achat de la montre) et Jabra pour développer des écouteurs Bluetooth spécialement optimisés pour fonctionner avec la RunIQ (ce qui devrait permettre d’éviter les coupures intempestives rencontrées parfois sur des montres de sport avec lecteur de musique intégré, comme c’était le cas avec la TomTom Spark).

Le talon d’Achille de la RunIQ reste, comme sur toutes les smartwatches, l’autonomie : 1 journée en utilisation « normale » et pas plus de 5h en utilisation GPS + cardio optique + lecteur de musique (équivalent à la TomTom Runner 3).

La New Balance RunIQ sera disponible à partir du 1er février au prix de 300€, soit un tout petit peu moins chère que la Polar M600. Les écouteurs Jabra PaceIQ sortiront le 1er février à 110€.

presentation-new-balance-runiqMon avis

Historiquement, le marché des montres GPS a été dominé par 3 gros, Garmin, Polar et Suunto. Bon, maintenant on peut dire qu’il est clairement dominé par Garmin. Ca n’a pas empêché des nouveaux acteurs comme TomTom de venir marcher sur les plate-bandes. Et je peux vous dire que les montres cardio GPS TomTom se vendent très bien, car ils ont réussi à intéresser une frange de sportifs qui ne recherchent pas les derniers gadgets hightech mais juste une montre simple à utiliser pour suivre leurs activités sportives. Il est donc tout à fait encore possible d’entrer sur le marché et se faire une place en quelques années.

New Balance a opté pour une stratégie un peu différente de TomTom, qui avait commencé par de simples montres GPS et a ajouté à chaque modèle de nouvelles technologies et fonctionnalités. New Balance vise une niche (la smartwatch optimisée pour le sport) et a noué des partenariats (Intel, Android Wear, Strava et Jabra) pour proposer une offre qu’ils espèrent plus riche que leurs concurrents.

Comme pour chaque nouvel acteur, il reste à voir ce que donne la précision GPS et cardio. Je n’ai pas trouvé mention de la marque du capteur cardio (même pas une photo), donc je ne sais pas si c’est un capteur qu’on connait déjà sur une autre montre cardio.

 

Casio WSD-F20casio-pro-trek-wsd-f20

Voilà une montre avec un nom de code impossible à retenir, mais qui mérite qu’on s’attarde sur ses fonctionnalités. Vous connaissez peut-être les montres Casio Pro Trek, mais il y a peu de chances que vous connaissiez la série WSD. Il s’agit de smartwatches pour l’outdoor, dont le premier modèle est sorti en 2016, la WSD-F10, mais elle n’a pas été commercialisée en France (nos montagnards et autres chasseurs ne sont probablement pas assez geek). Casio dévoile au CES 2017 l’évolution logique : la WSD-F20 qui intègre cette fois un GPS et la cartographie (hé oui, ce n’est pas réservé à Garmin).

Franchement, je suis assez fan du design de la version orange, un mélange de techno et de rugueux. En plus d’être étanche à 50m, la WSD-F20 résiste au standard militaire américain MIL-STD-810G (résistance à la poussière, aux chocs, aux vibrations, aux températures extrêmes, à l’humidité, aux radiations solaires et aux pluies givrantes).

Au centre de ce design musculeux, se trouve un écran couleur tactile avec une résolution de 320 x 320 pixels (identique à la Spartan Ultra) qui rend un peu ridicule celui de la Fenix 5 qui plafonne à 240 x 240. D’autant qu’on retrouve l’innovation de l’écran de la WSD-F10 qui fait qu’on peut basculer sur un affichage noir & blanc pour économiser la batterie. L’autonomie en utilisation smartwatch écran couleur est de 24h, et elle passe à 1 mois en utilisation montre simple écran monochrome.

Au niveau des capteurs, elle intègre GPS, altimètre barométrique, accéléromètre, boussole et gyroscope. En fait, la puce GPS est compatible avec 3 systèmes de géo-positionnement : GPS, GLONASS et Michibiki. Ce dernier ne vous sera en fait de peu d’utilité, car c’est le système japonnais, qui ne possède que 3 satellites centrés sur le Japon et l’Australie. La mémoire interne permet de télécharger des fonds de carte qui seront affichés à l’écran pour faciliter la navigation. La cartographie peut être affichée en 5 calques : fond noir, fond gris, outdoor (informations topo), vue satellite et vue avec routes et chemins (un peu comme les heatmaps dans Movescount). On peut également enregistrer des POI (Point Of Interest) en appuyant simplement sur 1 bouton.

cartographie-casio-wsd-f20La partie smartwatch est apportée par Android Wear 2.0 qui permet d’ajouter des applications Casio ou tierces et un micro qui permet d’utiliser OK Google ou d’enregistrer des memos (sur un POI par exemple).

La Casio WSD-F20 doit sortir le 21 avril et coûtera dans les 500€.

Mon avis

Malgré ses points forts, la WSD-F20 n’est pas une concurrente directe de la Fenix 5X, elle n’a quand même pas le même panel de fonctionnalités. C’est une montre GPS orientée outdoor mais pas entrainement sportif. Elle est multisports mais plus sur des sports comme la randonnée, la chasse, le ski, etc.

Cela dit, la carto a de quoi faire pâlir la Fenix 5X, avec un écran de meilleure résolution (+50%) et la possibilité de choisir 5 fonds de carte différents en fonction de l’utilisation et des détails qu’on veut voir.

Mais 500€ pour faire de la rando, ça fait quand même cher. Et je ne suis pas du tout certain que cette montre GPS arrive sur le marché européen, dommage.

 

Suunto Spartan Sport Wrist HRsuunto-spartan-sport-wrist-hr

Bon, techniquement, ce n’est pas une montre annoncée au CES 2017. Mais Suunto a choisi le créneau du CES pour annoncer la Spartan Sport Wrist HR et profiter de l’effervescence médiatique. Le nom est un peu compliqué, mais il s’agit en fait de la Spartan Sport avec un capteur cardio optique. L’ajout de « Wrist » permettra au moins de différencier la Sport HR (package montre + ceinture cardio) de la Sport Wrist HR (avec capteur optique). Attention, ce n’est pas la Spartan Trainer qui a fuité fin 2016, c’est bien une nouvelle montre dans la gamme des Suunto Spartan.

Voilà donc la première montre cardio GPS sans ceinture de Suunto, avec un capteur Valencell (le même que sur le brassard Scotche Rythm+, qui est réputé pour être le capteur cardio optique le plus précis du marché). Reste à voir comment il sera implémenté : cardio 24h/24 ? Variabilité de la fréquence cardiaque ? Etc…

Pour le reste des fonctionnalités, le communiqué de Suunto ne donne aucune précision. Mais à la rigueur, ce n’est pas grave, car on se doute qu’elle aura les mêmes capacités que la Spartan Sport, à l’exception de l’autonomie qui devrait être réduite du fait de la consommation du capteur cardio.

Elle sera disponible en 3 couleurs (noir, bleu et rose pâle) et vendue 599€.

Mon avis

Suunto ne communique plus de calendrier précis des mises à jour logiciel de la gamme Spartan. C’est certainement ce qui explique que l’annonce ne précise pas de date de commercialisation de la Spartan Sport Wrist HR. Ce qui est sûr, c’est qu’elle sortira lorsque le logiciel sera au point, ce qui est une bonne nouvelle pour les premiers acheteurs qui se laisseront tenter.

 

Polar H10polar-h10

Oh quelle déception ! Je sais que vous attendiez tous des nouvelles d’une V900 (ou quelque chose comme ça, la nouvelle V800 quoi) et Polar annonce aujourd’hui… Une nouvelle ceinture cardio H10 qui remplacera la H7.

Le capteur est plus petit et plus fin (un bon point pour nager avec). Il communique en Bluetooth et sur la fréquence 5kHz (fréquence utilisée pour la transmission en direct dans l’eau, là où le Bluetooth et l’ANT+ ne passent pas). Si on zoome sur la photo, on peut remarquer des petits pads sur la face interne de la partie textile de la ceinture. Probablement une solution augmentant l’adhérence sur la peau.

La nouveauté est qu’il sera possible de connecter la H10 avec une GoPro HERO4 et HERO5 pour afficher la fréquence cardiaque en surimpression du film.

Elle sera disponible à la fin du premier trimestre 2017 au prix de 89€.

Mon avis

Polar a sorti 2 montres intéressantes fin 2016 (M200 et M600) mais passe un peu à côté de ce CES 2017. Concrètement, cette ceinture H10 n’apporte pas grand chose. Rien même. Pas de running dynamics pour la V800 par exemple. Il y a quelques jours, Polar a annoncé un Tshirt connecté, mais il ne sera distribué qu’aux équipes d’athlètes pro. C’est pour ça que je n’en ai pas parlé ici.

Reste que Polar annonce la compatibilité avec la GoPro pour janvier sur la V800 (alors que cela avait été annoncé pour noël 2016) et plus tard dans l’année pour la M600 (ça, c’est nouveau).

 

Misfit Vapormisfit-vapor

Misfit vient ajouter une nouvelle smartwatch avec GPS et lecteur de musique comme concurrente potentielle de l’Apple Watch 2, de la Samsung Gear, la Polar M600, la New Balance RunIQ, etc… Sauf qu’elle tourne sous un OS propriétaire, ce qui a un avantage et un inconvénient. L’avantage c’est qu’il est compatible avec tous les téléphones (Android et iOS). L’inconvénient c’est qu’on ne peut pas garantir la compatibilité avec bon nombre d’applications, ni même qu’il survivra quand quelques années face aux 2 gros iOS (Apple) et Android Wear (Google).

Visuellement, elle est simple mais très réussie. La navigation dans les menus ne se fait pas via un écran tactile mais via une lunette tactile (la partie circulaire du pourtour de l’écran). Si ça fonctionne bien, ça a l’avantage de ne pas masquer l’écran quand on effectue des manipulations.

On retrouve la panoplie qui semble désormais standard en 2017 : GPS, cardio optique, accéléromètre, altimètre, gyroscope, et qui permet de suivre tous les mouvements. Il faut ajouter à cela un lecteur de musique avec 4Go de mémoire, un micro, une liaison Bluetooth et une liaison Wi-Fi.

L’autonomie est annoncée de 2 jours et la recharge se fait grâce à un chargeur magnétique.

La bonne nouvelle, c’est qu’il suffira de 200€ pour se l’offrir, sans qu’on sache exactement quand elle sortira.

Mon avis

Je la trouve très élégante. Mais comme avec beaucoup de smartwatches qui sortent avec plein de capteurs, les fonctions pour le sport sont souvent limitées voire imprécises. A confirmer donc.

24 commentaires

  • Franck G.

    Merci Jérôme, je viens de le lire, très bonne analyse et effectivement rien de spectaculaire, toujours obligé d’enlever la montre pour la recharger (déçu). Il n’ont même pas intégré le système Galileo (GPS Français beaucoup plus précis, qui est opérationnel depuis fin décembre 2016 !!). Un prix de 900 € pour la FX5 bracelet acier !!!! ça devient n’importe quoi. Le système du bracelet c’est TOP. Toujours obligé de mettre une ceinture pour la natation !! (déçu). La cartographie ça à l’air géniale, à voir en essai ce que ça donne. J’attendais la sortie de la FX5 pour changer de montre, mais la je me pose la question, si je ne ferais pas mieux de prendre la F3 HR ????? quand penses-tu Jérome ? merci pour ton travail et bonne année 2017 🙂 PS: je fais du triathlon.

    • Jérôme

      Bonsoir
      Comme je te l’ai dit sur Facebook, personnellement j’opterais pour la Fenix 3 HR.

      • Franck G.

        Bonsoir Jérôme,
        Bon j’ai bien réfléchi et je vais faire comme tu m’as dit, c’est à dire que je vais prendre la F3 HR, mais je penses attendre le mois de Mars, car je suppose que les prix vont baisser à la sortie de la F5X ? par rapport à ton expérience tu en penses quoi d’attendre ?
        Encore merci pour ce que tu fais.
        Cordialement.

  • Alcide Fuser

    Bonjour,

    Merci pour la rapidité et la qualité de l’information.

    Cela fait plusieurs mois que je réfléchis à acheter une montre cardio-gps.

    J’attendais avec impatience la sortie de la nouvelle Fenix et je crois que si la Fenix 3 Hr baisse de prix alors j’en arrive à la même conclusion que vous : elle sera d’un très bon rapport qualité prix.

    Pour le moment, je suis déçu de l’annonce. J’attends le test!

    Je suis novice, pour le moment je ne pratique que la course à pied mais j’ai envie de me mettre au swim-run pour finir au triathlon.

    La gamme Fenix me semble parfaite mais peut être qu’il y a mieux. ..

    Merci beaucoup pour vos conseils et informations.

    Cordialement

    • Jérôme

      Bonsoir
      Oui et non, pour une utilisation purement triathlon, il y a d’autres montres comme la Forerunner 920XT ou Forerunner 735XT, qui ont l’avantage de mieux passer avec une combi de natation. Les Fenix sont assez grosses.

      • Alcide Fuser

        Ah ok! J’ai déjà regardé pour les montres triathlon (920 TX et 735 TX). En faite c’est juste la différence de prix entre celles-ci et la Fenix 3 qui m’ont fait dire que finalement la Fenix est plus complète pour finalement pas beaucoup plus chère.
        Vous me conseillez plutôt les 920 ou la 735?
        Je vous avoue être un peu perdu et comme c’est un achat conséquent, je ne voudrais pas regretter mon achat.

        Encore merci et bravo pour votre travail!

        Cordialement

        • Jérôme

          Ben au niveau fonctionnalités, c’est du quasi-équivalent. Certes la Fenix est plus complète, mais si tu n’en a pas l’utilité…
          La Forerunner 735XT a l’avantage d’être vraiment plus petite, mais sans alti baro. La Forerunner 920XT a reçu par mise à jour une grosse partie des fonctionnalités de la Fenix 3 mais reste assez grosse.

  • Babak

    Tres cher et Je prefere d’acheter Polar

  • Stef

    Sunnto ne prévoit pas le capteur optique sur son Ultra ? car altimètre par gps seulement de la Sport ça fait léger à 599€ et pas d’option verre Sapphire. Et Polar reste à l’affût ?

  • benoit

    entre garmin fenix 5 et Suunto mon coeur balance… c’est terrible, outres le fait que je ne suis pas un triathletes, juste un geek qui va porter sa montre H24 donc dur dur…

    un conseil?

    • Stef

      Je pense que le mieux est d’attendre la sortie effective des 2 produits et leur test pour mieux cerner leur fiabilité gps, capteur cardiaque, tracker quotidien… et faire son choix en fonction. Je suis dans le même cas que toi pas du tout un triathlète mais je les trouve tellement belles que ce printemps je pense me faire plaisir et en acheter une avec une préférence de look pour la Garmin mais la fiabilité gps de la Suunto et son écran tactile est très attirant aussi.

  • Stef

    Bon pour ma part j’ai profité des prix en baisse sur leboncoin pour acquérir une Fenix 3 HR Sapphire et j’en suis très satisfait.

    • Alcide Fuser

      Vous en trouvez à combien? Je crois que je vais finir par faire la même chose.

      J’ai du mal à choisir…

      • Stef

        La mienne affichée à 400€ négociée à 350€ avec 2 bracelets officiels dont le métallique assez cher. Les annonces tournaient autour de 450 mais avec la sortie de la 5 on peut descendre à 400 en sapphire et encore une centaine d’euros de moins la silver

  • pequet

    j’ai une fenix 3 hr et elle m’affiche 20000m d’altitude ou -7342m alors qu’elle revient de réparation… alors qu’elle a à peine trois mois?? quand j’affiche mon étonnement sur le site as adventure celui-ci ne s’affiche même pas! A 600 euros la montre j’aimerais l’utiliser, elle est partie pour 4 semaines en réparation pour la récupérer en panne! j’aimerais plus de sérieux de la part de garmin et AS adventure! Suis un peu refroidi pour la fenix 5! Pourtant pour le peu que j’ai utilisé ma 3, j’étais ravi de son ergonmie et de son design! j’attends un geste de leur part!

    • Jérôme

      Bonsoir
      Ah oui, c’est la maladie de la Fenix 3 en ce moment. Sans qu’on sache pourquoi, l’altimètre qui fonctionnait bien avant donne n’importe quoi chez certaines Fenix 3. C’est pas le cas pour tout le monde, mais j’ai vu beaucoup de mécontents sur les forums. Il n’y à rien à faire, si ce n’est attendre une mise à jour de Garmin.

  • J’ai du mal avec son prix, surtout quand on la comparer avec la Fenix 3 !
    Ce n’est pas parceque Garmin a fait l’impasse sur le modèle 4 qu’il doit facture le décalage…

  • Bonjour,
    au rez de chaussée de l Eureka Park, il y avait onTracks.co, une jeune startup française qui propose une solution intuitive de guidage, simple et non intrusive.
    On choisit son parcours sur l app communautaire qui les propose en fonction de la localisation et l’activité, on connecte 2 bracelets (1 au poignet droit et l autre au poignet gauche), on range son tel, et hop!
    Lorsqu on doit tourner à droite c est le bracelet de droite qui vibre, et lorsqu on doit tourner à gauche, c est celui de gauche…
    Simple, innovant et efficace.
    Ca marche en running, VTT, rando, bref tout l outdoor, mais aussi les déplacements à vélo en ville…
    Bientôt une campagne de crowdfunding, stay tuned :
    http://www.onTracks.co
    Allez sur le site et vous profiterez d’une ballade de 2mn dans les Calanques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *