Garmin Forerunner 935 : la nouvelle reine du triathlon

Garmin Forerunner 935
 

Cliquez ici pour lire mon test complet de la Forerunner 935.

La Forerunner 920XT a rendu de bons et loyaux services à de nombreux triathlètes depuis 2014. On sait depuis aujourd’hui ce que sa remplaçante apportera de plus. D’ailleurs, la Forerunner 935 ressemble plus à une Fenix 5. Avant même de lire le communiqué de presse de Garmin, la première chose qu’on remarque, c’est la disparition du suffixe XT, qui était la marque de fabrique des montres GPS triathlon de Garmin jusqu’à la Forerunner 735XT.

Malgré les nombreuses fuites qui ont eu lieu depuis 2 mois, on a eu quelques surprises ce matin :

  • Elle embarquera un altimètre barométrique
  • Il n’est plus fait mention de capteur cardio optique qui fonctionne dans l’eau

Voyons dans le détail de quoi cette Forerunner 935 sera capable et quelles sont les raisons qui pourraient vous pousser à l’acheter.

 

Présentation de la Garmin Forerunner 935Présentation Forerunner 935

Elle a beau être l’héritière de la Forerunner 920XT, quand on la voit, on a l’impression d’être face à une toute nouvelle montre GPS triathlon. Adieu l’écran carré et le look un peu mastoc, le design de la Forerunner 935 est un savant mélange de Forerunne 735XT et de Fenix 5. Le boitier semble être dérivé de la Fenix 5, mais plus fin (et en plastique). Du coup, elle reçoit aussi le nouveau système QuickFit pour enlever et changer rapidement le bracelet.

Sur la face avant, les petits plats en haut et en bas de l’écran de la Forerunner 735XT ont disparu. L’écran couleur de 30mm de diamètre est le même que celui de la Fenix 5, avec une résolution de 240 x 240 pixels.

Au dos on retrouve encore 2 détails issus de la Fenix 5 : le nouveau connecteur (celui qui vous empêchera de recharger votre montre en course) et le nouveau capteur cardio optique, qui n’est plus monté sur une grosse bosse. Il permettra de suivre le cardio pendant une activité et en quasi-continu 24h/24.

Le tout ne pèse que 49g. A titre de comparaison, la FR735XT pèse 44g, tandis que la FR920XT pèse 61g. Et 49g, c’est finalement moins lourd que la Polar M400 (57g) ou la TomTom Adventurer (51g). Au niveau de l’épaisseur, elle fait 13mm, contre 12mm pour la FR735XT.

Un gain substantiel est fait au niveau de l’autonomie, puis qu’elle est annoncée à 24h en mode GPS 1s et 60h en mode UltraTrac (60s), soit une performance comparable à la FR920XT et la Fenix 5.

Elle embarque bien un alti baro, une puce compatible GLONASS, un gyroscope, un thermomètre et est étanche à 5ATM. Elle possède 2 liaisons sans fil, Bluetooth et WiFi.

La Forerunner 935 est bien une montre multisports à destination des triathlètes de bon niveau, avec un mode triathlon spécifique. Mais ce n’est pas tout, puisqu’elle a aussi des profils pour la randonnée, le ski, le golf, etc.

Elle dispose de toutes les fonctionnalités d’entrainement personnalisé, fractionné, partenaire virtuel, estimation du temps de course, y compris un planning de séances d’entrainement dans garmin Connect. En partant pour une sortie, vous pourrez utiliser le suivi d’itinéraire et les segments Strava et Garmin. Durant tout ce temps, elle mesurera toutes les Advanced running dynamics qu’on connait déjà, le VO2max, le seuil lactique, les conditions de performance. A l’issue, vous serez renseigné sur le temps de récupération et la charge d’entrainement, le training effect et le training effect 2.0.

Les fonctions connectées sont de l’ordre du classique pour le haut de gamme chez Garmin, c’est-à-dire Connect IQ, smart notifications, météo, contrôle de musique, contrôle de l’action cam VIRB. On peut aussi mentionner les fonctions de LiveTrac (suivi en live via Internet) et GroupTrac (qui permet de visualiser où se situent d’autres coureurs).

Idem pour le suivi d’activité quotidienne : nombre de pas, barre d’inactivité, suivi du sommeil, calories brûlées, étages gravis (grâce à l’alti baro), distance parcourue, minutes intensives et Move IQ (qui détecte automatiquement une activité physique après quelques minutes).

 

Différence avec la Forerunner 735XTCapteur cardio Forerunner 935

On avait peur que la Forerunner 935 ne soit pas très différente de la FR735XT. Mais finalement, on a une bonne surprise, l’alti baro et l’autonomie augmentée suffisent déjà à faire la différence.

Elle se renforce ensuite par quelques métriques de charge d’entrainement, statut d’entrainement et de training effect, fournies par FirstBeat, qui devraient contenter les athlètes les plus avertis.

 

Différence avec la Fenix 5

En y vient enfin. A part le hardware plus fin et plus léger qui lui donne son orientation triathlon (pour mieux passer sous la combi), la Forerunner 935 possède toutes les fonctionnalités de la Fenix 5. Toutes, même l’alerte orage ! En fait elle pourrait même concurrencer la Suunto Spartan Ultra…

Ah si, il y a une petite différence de prix. Petite… Et elle a le WiFi alors qu’il n’est disponible que sur la version Sapphire de la Fenix 5.

 

Prix et date de sortie

Attention, vous êtes prêt ? La Forerunner 935 sera vendue 549€ seule (599€ pour la Fenix 5) et 699€ en pack triathlon avec les ceinture HRM-Tri et HRM-Swim. Il n’y a pas d’offre intermédiaire avec une simple ceinture cardio HRM-Run.

Pour ce prix, vous aurez un compte Strava Premium pendant 60 jours.

Elle sera disponible au 1er semestre 2017, sans plus de précision pour le moment. Le temps pour Garmin d’écouler quelques Fenix 5. Certains parlent d’une disponibilité dès avril, mais Garmin a confirmé une date courant mai en France.

 

Présentation du Running dynamics podGarmin Running dynamics pod

Dans le même temps, Garmin a présenté ce nouvel accessoire destiné aux runners. Il s’agit d’un capteur autonome qui se fixe à la ceinture et qui pourra être utilisé pour mesurer les 6 Advanced running dynamics.

En gros, c’est le chainon manquant vers le tout cardio optique. Car il permet d’avoir la cadence, le temps de contact au sol, l’équilibre gauche/droite, la longueur de foulée, l’oscillation verticale, le vertical ratio lorsqu’on utilise le cardio optique, c’est-à-dire sans la ceinture HRM-Run.

Il est compatible avec les Forerunner 935, 735XT et les Fenix 5 et Chronos.

 

Mon avisForerunner-935-tri-bundle

La Forerunner 935 se démarque nettement de la Forerunner 920XT et la Forerunner 735XT en apportant de nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Pour faire simple, il s’agit d’une Fenix 5 avec un boitier en plastique.

Elle a même un avantage : étant à ce point basée sur la Fenix 5, on peut penser que cette dernière essuiera les plâtres (corrections de bugs) et que la Forerunner 935 sera à peu près stable dès sa sortie. Etant aussi similaires, il est probable qu’elles reçoivent les mêmes améliorations par mise à jour.

Personnellement, j’aurais préféré qu’elle conserve un ADN purement triathlon, en retirant par exemple le thermomètre et des fonctionnalités outdoor comme l’alerte orage et que je prix soit 50€ moins cher. Ca l’aurait plus différenciée de la Fenix 5 qui reste le modèle orienté outdoor.

Si on couple les fonctions avancées pour l’entrainement et l’autonomie de 24, on a là la montre idéale pour les sportifs qui souhaitent s’attaquer à un Ironman.

Si on va un peu plus loin, elle pourrait aussi servir aux traileurs qui cherchent une montre avec un cardio optique et un altimètre barométrique. Les options sont peu nombreuses sur ce créneau. Chez Garmin, il n’y a rien entre la Fenix 3 et la Vivoactive HR. Et chez les autres marques, il n’y a pas de montre GPS dédiée au running avec un alti baro. A moins qu’il y en ait un dans la Forerunner 635…

Reste que cette Forerunner 935 risque de décevoir les vieux de la vieille qui ont été habitués depuis longtemps aux écrans carrés des FR310XT, FR910XT, FR920XT. Peut-être un créneau pour la Polar V1000…

 

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



 

Vous pouvez aussi suivre la page Facebook , Twitter ou Youtube.

11 commentaires

  • Raphaël Guinamard

    Bonjour,
    Merci pour cet article !
    Une idée du diamètre de la montre
    Cordialement,
    Raphaël

  • Cédric

    Merci pour cette présentation

    La Fenix 5 est surclassé sur tous les domaines par la 935 (sauf la finition).

    Au final la stratégie de Garmin est assez surprenante de donner autant de fonctionnalité outdoor à une montre à la base plutôt destinée aux triathlètes.

    En tant que traileur, l’altimètre, l’autonomie, le poids, la taille et le prix sont des arguments très convaincant pour mettre de cote la fenix 5

    Au final cette dernière est d’avantage concurrencé par la 935 que la suunto.

    • Ematiel

      Salut,

      c’est bizarre, je suis pas du tout d’accord avec le début de ton commentaire et vachement plus avec la fin 😀 .
      Comment la 935 peu surclassé la Fenix 5 sur tout les domaines, Ce sont les mêmes montre !

      la différence se joue justement sur le boitier :
      Fenix 5: Acier Inox étanche 10ATM verre saphir en option, 85g/87 verre saphir, 15.5mm épaisseur.
      935: plastique étanche 5ATM, pas de saphir en option, 49g, 13.7mm épaisseur.

      Sinon tout connectIQ est dispo sur le 2 montre, même écran, même capteur, du coup les même widget et je pense même hardware (mais je peux me tromper).

      Donc en gros, si on part de la fénix 5, ils ont sacrifiés la solidité de la montre (résistance du boitier/verre/étanchéité) pour avoir une montre plus fine et surtout vraiment plus légère.

      Et c’est la qu’on se rejoint, la 935 concurrence la fénix 5.
      La 935 est aussi sur le même segment que la Suunto spartan sport.

      le prix après, soit une montre un peu moins cher de 50€ soit 2 ceinture cardiaque pour le prix de la Fenix saphir franchement pas facile de choisir !

      En vrais j’ai plus besoin de choisir, j’ai déjà craqué sur la fénix 5… saphir 😀 .

  • Cédric

    Merci pour cette présentation

    La Fenix 5 est surclassée sur tous les domaines par la 935 (sauf la finition).

    Au final la stratégie de Garmin est assez surprenante de donner autant de fonctionnalité outdoor à une montre à la base plutôt destinée aux triathlètes.

    En tant que traileur, l’altimètre, l’autonomie, le poids, la taille et le prix sont des arguments très convaincant pour mettre de cote la fenix 5

    Au final cette dernière est d’avantage concurrencée par la 935 que la suunto.

  • Sébastien

    Bonjour, et merci pour toutes ces informations, une petite question ouverte, je n’arrive pas à comprendre la différence entre une HRM Tri et une HRM4 Run ??? (à part pour la natation bien-sur !!), l’une donne 6 mesures et l’autre 3 ???
    J’attends avec impatience la sortie de cette 935, reste le prix………………………
    Merci pour votre éclairage.
    Sportivement, Sèb.

  • « le nouveau connecteur (celui qui vous empêchera de recharger votre montre en course) » , mais qu’elle bande de truffes chez Garmin , c’est pas possible ça !!!

  • Bonjour, pas possible de charger la 935 alors qu’elle enregistre une activité c’est bien ce que j’ai compris ?
    Actuellement possesseur d’une 910 et étant « ultra-traileur » c’est vraiment une fonctionnalité importante pour moi et que je recherche. Merci pour ton retour

    • Jérôme

      Bonsoir
      Techniquement, on peut la recharger pendant qu’on enregistre une trace. Sauf que le connecteur empêche de la porter au poignet. C’est con…

  • chetman

    Bonjour,

    En effet, son profil est moins massif que la 920 et donc plus pratique pour les combi. Quelques gadgets un peu inutiles pour un triathlète mais passons… Garmin avait -enfin- réussi à faire une montre costaud et fiable (batterie, altimètre…) très au-dessus sur le plan durée dans le temsp que la 405 et la 910 que j’avais renvoyée 3 fois au SAV. Qu’en sera-t-il pour celle-ci compte-tenu des risques technologiques pris dans cette course à l’extrême miniaturisation des composants que se livrent les fabricants ?
    Reste le prix : 550 euros ! Je trouvais déjà que mettre 400 euros dans une 920 était un effort conséquent pour une montre de sport, si pratique soit-elle… Les avantages de ce nouveau modèle restent encore bien minimes pour l’investissement soit réellement avantageux. Je pense que je vais faire durer ma bonne 920 jusqu’au bout !

  • Xtri

    Super ! Merci pour cet article. Cela m’a fait réfléchir sur ma prochaine acquisition!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *