Suunto Spartan Ultra : mieux que la Fenix 3 ?

Versions Suunto Spartan Ultra
 

Ca y est, je l’ai depuis le 28 juillet. Allez vite lire mes premières impressions sur la Spartan Ultra en cliquant ICI.

Après les fuites qui ont eu lieu fin mai, la communauté des sportifs s’est fortement animée et s’est montrée impatiente de découvrir la remplaçante de l’Ambit3, que Suunto a nommée Spartan Ultra. Les quelques spécifications que nous avions ont aiguisé la curiosité : un écran tactile couleur, jusqu’à 200 heures d’autonomie, un capteur cardio optique, ou pas… Et surtout un prix très corsé : de 600 à 800€.

Les athlètes (dont Ueli Steck et Kilian Jornet) ont pris le relais le week-end dernier, en postant un petit peu partout des photos sur lesquelles ils posent avec leur Spartan Ultra. Mais ces photos ne nous ont pas appris grand-chose de nouveau, puisque l’écran de la Spartan Ultra était systématiquement noir.

Il nous a donc fallu attendre aujourd’hui, 7 juin 2016, pour dévoiler la future montre GPS multisports de Suunto.

 

Présentation de la Suunto Spartan UltraSpartan Ultra photo

Commençons par le commencement. Avant même de parler de fonctionnalités, la première chose qui a frappé sur les photos qui ont fuitées, c’est le design. En effet, la Spartan Ultra ressemble plus à une smartwatch LG ou Moto 360 qu’à une Ambit3. Et même par rapport à l’Ambit3 Vertical, ses courbes apparaissent plus fines, plus raffinées. Aucune vis n’est visible sur la lunette qui entoure l’écran. Bref, elle est belle, très belle.

L’écran est plus grand, avec une forme qui ressemble à un pneu crevé, avec un petit plat en bas. Cette forme rappelle celle choisie par Garmin pour ses nouvelles Forerunner. Nouveauté pour une montre GPS Sunnto, l’écran sera tactile et couleur. L’écran réagira aux actions de glissé, touché, double touché et maintenir (swipe, tap, double tap, hold). C’est assez complexe, mais ça offre beaucoup de possibilités. Pour la navigation dans les menus, il sera complété par 3 boutons. Oui oui, seulement 3 boutons, alors que la norme ces dernières années était plutôt 5. Il faudra voir à l’usage comment cette navigation s’opère et comment les boutons et l’écran tactile se complètent. D’ailleurs, l’écran tactile pourra être désactivé. Sur certaines photos, on peut voir qu’il est possible d’afficher 4 champs de données (au lieu de 3 sur l’Ambit3), et même 7 en vélo (voir la vidéo).

Au vu des photos, certains se sont posé la question de la résistance de la Spartan Ultra. Pour une montre GPS dédiée à l’outdoor, elle n’a pas vraiment un look de baroudeuse. Cet aspect n’a tout de même pas été oublié de Suunto, puisque l’écran est recouvert d’un verre saphir, et la montre sera étanche à 100m. Reste la lunette, en acier inoxydable ou titane selon les versions, qui restera exposée aux rayures.

On retrouve sur la Spartan Ultra des fonctionnalités connues des utilisateurs de Sunto : navigation le long d’itinéraires, altitude FusedAlti (qui combine les données d’altitude du GPS et de l’altimètre barométrique), boussole, accéléromètre intégré. En post entrainement, elle donnera des infos sur votre charge d’entrainement, votre récupération et vos progrès. Avec la nouvelle version de Movescount (voir plus bas dans l’article), il sera toujours possible de planifier vos entrainements.

La Spartan Ultra est une montre GPS multisports. Elle propose donc de nombreux profils différents. Ce qui est nouveau, c’est l’apparition d’un profil ‘Fractionné’ en running (en plus du profil classique et du profil trail runnig).

En revanche, vous ne pourrez pas vous passer de votre ceinture cardio, car il n’y a pas de version avec capteur cardio optique. C’est une petite déception à laquelle on pouvait s’attendre. Mais une petite déception quand même. On pouvait s’y attendre, considérant que Suunto se focalise sur l’outdoor, la montagne (où la montre est souvent portée par-dessus une manche de vêtement) et propose des montres fiables sans céder aux effets de mode. Mais c’est une petite déception, à une époque ou tous les fabricants proposent au moins une montre GPS avec cardio optique. Suunto ayant opté pour sortir plusieurs versions de la Spartan Ultra, on aurait pu s’attendre à une version avec capteur cardio optique. On peut en critiquer la fiabilité, mais pour 700€, j’estime qu’on pourrait avoir un capteur de plus…

L’autonomie de la batterie, qui avait déçue sur l’Ambit3 Vertical (de 15 à 100h) revient sur la Spartan Ultra au standard connu sur l’Ambit3 Peak : de 20 à 200h.

En complément, elle suivra votre activité quotidienne en termes de nombre de pas par jour et par semaine. C’est encore très réduit par rapport à ce que proposent des concurrents comme Garmin. Mais c’est une faiblesse qui peut être facilement corrigée par mise à jour logicielle.

Les smart notifications seront également affichables à l’écran. Reste à voir comme elles seront intégrées, c’est-à-dire s’il est possible de lire un long message en entier.

 

Prix et date de sortie

Dans le sillage de Garmin, Suunto a décliné la Spartan Ultra en plusieurs versions, ce qui permet de sortir un modèle premium.

  • Suunto Spartan Ultra (blanc ou noir) : 649€, 699€ avec ceinture cardio
  • Suunto Spartan Ultra Titanium (noir ou gris) : 749€, 799€ avec ceinture cardio

Suunto a choisi de ne pas proposer de modèle sans vitre saphir, ce qui aurait probablement pu réduire le prix de la Spartan Ultra d’une centaine d’euros (cf la Fenix 3 et Fenix 3 Sapphire).

Il faudra encore attendre pour la toucher, puisque sa sortie est prévue le 1er août. Cette date est un peu bancale. C’est trop tard pour la plupart des épreuves sportives de l’été, et c’est un peu tôt pour les ventes de noël. Il est probable que les développeurs de Suunto ont travaillé jusqu’au dernier moment sur l’aspect logiciel de la montre.

 

Et la mise à jour de MovescountSuunto heat map

Avec l’annonce de la Spartan Ultra, Suunto déploie la nouvelle version de Movescount, qui sera accessible pour tous les utilisateurs, y compris ceux d’Ambit.

Une des avancées, c’est l’utilisation du ‘big data’ tiré des plus de 100 millions de moves enregistrés sur Movescount pour créer des ‘heat maps’ pour chaque sport, sur lesquelles vous pourrez visualiser les itinéraires les plus empruntés autour de chez vous (que ce soit en running ou en paddle board). Ou loin de chez vous d’ailleurs, ce qui peut être utile sur un lieu de vacances.

Suunto compte bien aller plus loin dans cette contribution communautaire, en développant des outils qui permettront de répondre à des questions telles que « quel volume et à quelle fréquence dois-je m’entraîner » ou encore « quelle est ma progression ? ».

Pour l’instant, je n’ai pas vu de mention de statistiques de tracker d’activité. C’est encore un pan qui manque à Movescount par rapport à Polar Flow ou Garmin Connect.

Les applications iOS et Android seront mises à jour courant juin.

 

Avis

Tout ça pour ça ? Ben oui. On attendait une vraie concurrente à la Fenix 3 de Garmin. Je pensais qu’on la trouverait enfin avec la Spartan Ultra. En étudiant le communiqué de presse de Suunto, on se rend compte qu’on a juste une montre GPS similaire à la Fenix 3. Pas LA montre qui surpasse la Fenix 3. La Fenix 3 a fait beaucoup parler d’elle lorsqu’elle a été annoncée au CES de 2015. Mais là, la Spartan Ultra arrive 1 an et demi après. On aurait pu s’attendre à plus de fonctionnalités, à du nouveau.

En fin de compte, ce communiqué de presse nous donne très peu d’infos sur les fonctionnalités de la Spartan Ultra. Très peu et rien de nouveau en fait. Pas de mention de Suunto App par exemple. Pas de mention de compatibilité GLONASS…

Avec ça, difficile de donner un avis, que ce soit pour la comparer à l’Ambit3 ou la Fenix 3. Je vais donc attendre le prochain communiqué de presse, prévu début juillet, avant de donner un avis ferme et définitif.

 

Suunto Spartan Ultra noir + ceinture 699€ Bouton commander amazon
Suunto Spartan Ultra blanche + ceinture 699€ Bouton commander amazon

6 commentaires

  • Nico

    Cest tres joli tout ca !
    On ne connait pas l’integralité de la spartan mais cest pas grave puisquils ont deja trouvé le prix !! Et ca ils ont du bcp travailler dessus !!! Lool
    Jai trouvé comment lavoir en tout cas, changer de boulot comme ca vos collegues vous loffre en cadeau de depart …. ah oui mince cest vrai ya plus de boulot…. bon ben oui daccord je sors…. et je retourne mentrainer avec mon ambit 1….

    Tchô

  • Doud

    Il est selon moi compliqué d’apporter de nouvelles fonctionnalités pour une montre outdoor l’essentiel est finalement la en revanche je serais curieux de pouvoir comparer la prédisions en mode GPS, de meme connectée le type de titane utilisé (certains aliages de titane restent mieux que l’acier aux rayures ) j’attend surtout un jour la possibilité d’avoir de vraies cartes en mode GPS et non un simple tracé cela sera une vraie évolution en revanche ! Pour le cardio au poignet effectivement j’aurais aimé mais si c’est au prix de l’autonomie ou d’une moindre fiabilité (peaux mattes) ce n’est pas plus mal !

  • Doud

    Pour info les dernières News sont tombées ainsi que des infos pour sa petite soeur la version sport au final la batterie tiendra la route juste en mode horloge un peu déçu 15j au lieu de 30 pour ma ambit 2. Je regrette l’abence de versions custom comme pour les dernières !!

  • Kris92

    Argh le lien sur la preview de la spartan amène sur un 404. C’est insoutenable comme suspense !

  • Gilles

    Bonsoir a tous,
    Si cela peut intéresser du monde, la dernière chose a faire c’est d’acheter la Spartan en espérant avoir mieux que ce que l’on pouvait avoir avec l’Ambit 3 peack, la Spartan est une joli montre que l’on arborera fièrement mais c’est tout….
    Impossible de paramètrer ses modes sport qui affichent des données qui font franchement rigoler, écran tactile qui réagit une fois sur deux, autonomie en baisse péniblement 16 heures plein pot comme le tarif d’ailleurs.
    Une vrai montre de coureur a barbe des villes quoi ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *