Alliance Wear OS-Fitbit-Samsung : le grand fauve des montres connectées

Wear OS mise à jour

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Google a annoncé hier que Fitbit et Samsung allaient utiliser Wear OS pour toutes leurs prochaines montres connectées. Qu’est-ce que vous dites de ça ? Bon, le cas de Fitbit n’est pas étonnant, puisque Google a acheté la marque. Mais Samsung a confirmé que la prochaine Galaxy Watch (4 ?) tournerait sous Wear OS.

L’annonce a été faite lors du sommet Google IO pour les développeurs. Aucune montre connectée n’a été présentée lors de cet événement, dont l’objectif est plus de présenter les évolutions de la plateforme Wear OS à destination des développeurs d’applications tierces.

Wear OS n’a jamais été la priorité des développements de Google. Mais là, on change de vitesse, avec une base d’utilisateurs potentiellement énorme : les clients historiques de Wear OS comme Fossil, plus les clients Fitbit, plus les clients Samsung.

Découvrez mon test de la SAmsung Galaxy Watch 4 avec Wear OS 3.

Quelles nouveautés pour Wear OS en 2021 ?

Wear OS mise à jour interface

Les nouveautés à venir en 2021 peuvent être regroupées en 3 catégories :

  • Celles issues du fusionnement de Wear OS et Tizen
  • Les évolutions dans l’interface
  • L’intégration des capacités de Fitbit.

Allez, je mets les pieds dans le plat. Je sais que la principale attente, c’est l’amélioration de l’autonomie des montres connectées Wear OS. Alors oui, l’autonomie sera améliorée, mais l’annonce de Google ne fait pas non plus rêver : « activer le capteur cardio optique toute la journée, enregistrer votre sommeil la nuit et conserver suffisamment de batterie pour le jour suivant ». Allez, je résume : 2 jours max.

Il y a aussi eu plein d’annonces sur l’évolution de l’interface, entre utilisation de l’écran et des boutons, des tuiles qui ne seront plus rondes mais de forme allongée (comme une pilule). Bref, on va attendre le premier test pour voir ce que ça donne et si ça change réellement l’expérience utilisateur. A priori, le lancement des applications sera 30% plus rapide.

Comme on pouvait s’en douter, c’est Fitbit qui apportera son expérience pour le suivi sportif et de santé. C’est un peu le modèle actuel de la Suunto 7 : Google fournit le système d’exploitation Wear OS et Suunto développe des applications et widgets pour le sport.

Pour le reste, on retrouvera les applications Strava, Spotify, Google Maps, Google Pay, Google Assistant et aussi YouTube Music pour télécharger de la musique dans la mémoire des montres. C’est pas trop tôt pour YouTube Music, puisque Google a supprimé Play Music avant même la sortie de la solution de remplacement. Spotify va aussi évoluer pour permettre le téléchargement de morceaux et de podcasts pour les écouter hors ligne.

Alors, c’est pour quand ?

Wear OS mise à jour écran

La mise à jour de Wear OS est programmée pour l’automne 2021.

En revanche, on ne sait pas quand sortira la première montre connectée Fitbit Wear OS, ni la Samsung Galaxy Watch 4 Wear OS.

La Suunto 7 et la Galaxy Watch vont-elles recevoir cette mise à jour ?

Google poignet

Les Galaxy Watch Active, Watch Active 2 et Watch 3 resteront sous Tizen, l’OS de Samsung depuis 7 ans. Samsung a annoncé qu’ils assureraient le support pendant 3 ans après leur sortie.

Je n’ai pas mentionné la Galaxy Watch (1), puisque la période de 3 ans s’achèvera en août 2021, avant même la mise à jour de Wear OS.

La plus durable, c’est donc la Galaxy Watch 3, qui pourra recevoir des mises à jour jusqu’en août 2023.

Du côté des montres connectées Wear OS, ce n’est pas sûr qu’elles reçoivent toutes cette mise à jour. Donc rien de gagné pour la Suunto 7, qui aurait pu être une des grandes gagnantes (par effet rebond) de cette mise à jour.

Mon avis

C’est clairement la plus grosse évolution de Wear OS des dernières années. L’intégration Wear OS – Fitbit semblait évidente mais l’alliance avec Samsung c’est plus qu’un bonus. L’alliance Wear OS + Samsung + Fitbit, c’est le numéro 2 en nombre de ventes de montres connectées, derrière Apple.

Concernant les prochaines montres connectées, faut voir ce que ça va donner. Parce que les utilisateurs actuels de Fitbit et Samsung sont habitués à une autonomie d’environ 4 jours. Qu’est-ce que ça va donner quand on leur dira que la nouvelle évolution ne tiendra que 2 jours ?

Mais bon, ni Samsung ni Fitbit n’a pour objectif d’aller concurrencer Garmin sur des montres sportives très poussées.

Alors comment va se placer Suunto aux côtés de cette nouvelle alliance ? Tout dépendra du sort réservé à la Suunto 7 : est-ce qu’elle va recevoir cette mise à jour ou est-ce qu’on va voir sortir une Suunto 7-2 en  2022 ?

Un commentaire

  • Gilles

    Je rentre de Finlande… du Ventoux (ça caille autant) et j’ai eu une fulgurance..
    Samsung rachète Suunto et la renomme Saamto.
    Pour célébrer l’événement il lance une S7 Hiroshima (mon Amour Ndlr) une S7 au tritium pour une meilleure autonomie et un bracelet au radium pour la retrouver au coeur de la nuit.
    Cette dernière est d’ailleurs en photo sur le teaser avec son bracelet ” moucheté “..
    J’ai bon

    Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.