Etanchéité des montres GPS : attention, vous n’imaginez pas tout ça

Etanchéité montre GPS

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Est-ce que cette montre GPS est étanche ? Est-ce que je peux nager avec ? Même dans la mer ? Je reçois régulièrement des questions sur l’étanchéité des montres GPS.

Il y a plusieurs points faibles sur une montres GPS, par lesquels l’eau peut rentrer : les boutons, la plaque arrière, la vitre, la lunette. A chacun de ces points, il y a un joint pour assurer l’étanchéité.

Une étanchéité à 100m, ça peut paraître énorme. En tout cas largement suffisant pour faire de la natation. Mais vous allez voir qu’il y a des différences entre les protocoles de test définis par les normes et l’utilisation qu’on fait de nos montres GPS.

Vous allez être surpris.

Techniquement, aucune montre GPS n’est étanche. D’ailleurs, au dos des montres GPS, il est écrit « water resistant » et pas « waterproof » (résistant à l’eau et pas étanche). Elles sont toutes résistantes à l’eau jusqu’à un certain niveau. Mais il y aura toujours une profondeur à partir de laquelle elle finira par prendre l’eau. Mais bon, on ne va pas chipoter. Nous, ce qu’on veut, c’est pouvoir nager, faire du paddle, du kayak ou du kite avec. Alors en fin d’article, vous trouverez les montres GPS les plus étanches. Jusqu’à 150m !

Les normes d’étanchéité

Le problème commence là : il existe plusieurs normes pour établir l’étanchéité des montres GPS. Entre IP67, 50m ou 10ATM, qu’est-ce qui est le mieux ?

Indice de protection (IP) – Norme CEI 60529

C’est la norme de l’International Electrotechnical Commission (IEC), généralement utilisée pour les smart watches. La note est constituée de 2 chiffres :

  • le premier qualifie la résistance à la poussière
  • le second mesure la résistance à l’eau

On trouve généralement sur les montres connectées les notes IP67 ou IP68. Mais alors, qu’est-ce que ça veut dire ?

Norme étanchéité montre connectée

L’IP67 correspond à une immersion à 1m de profondeur pendant 30 minutes. Pas suffisant pour la natation.

Étanchéité en horlogerie – Norme ISO 2281

C’est la norme utilisée traditionnellement en horlogerie (dont le protocole est décrit par l’International Organization of Standardization). L’étanchéité d’une montre est définie par sa résistance à la pression. Cette pression est exprimée en atmosphères (atm). A l’air libre, la montre est soumise à une pression de 1 bar, ce qui correspond à 1 atmosphère.

La résistance à l’eau est habituellement testée sous 3, 5, 10 et 20 bars (3 à 20 fois la pressions atmosphérique).

Mais souvent, cette pression est convertie en hauteur d’eau pour donner une indication qui parle à tout le monde. Il faut juste savoir que 10m d’eau ajoutent 1 bar de pression (donc 1 atm). Donc 100m = 10 atm.

Pour info, il y a une autre norme pour tester les ordinateurs de plongée : ISO 6425.

Le problème avec la natation et les sports d’eau

Fenix-6-natation

L’étanchéité est bien évidemment un critère de sélection pour choisir une montre GPS adaptée à des activités sportives nautiques. Mais là où ça se complique, c’est que l’indication de profondeur inscrite au dos de la montre GPS ne veut pas dire qu’elle a été conçue pour une utilisation à cette profondeur. Une montre étanche à 50m n’est pas faite pour faire de la plongée à 50m sous l’eau. Bizarre, hein ?

Regardez ce qui est écrit dans les spécifications de la Fitbit Surge : « la Surge a été testée jusqu’à 5 atm […] Cependant l’appareil n’est pas adapté à la natation. »

Résistance à l'eau

Déjà, une petite faute physique est faite lorsqu’on dit que 10 atm = 100m de profondeur. Car sous 10m d’eau, la montre est en fait soumise à 2 bars (1 bar de l’atmosphère + 1 bar d’eau). Il faut plus voir ça comme une équivalence.

Ensuite, c’est surtout parce que le test de résistance à l’eau n’a été réalisé qu’une seule fois, en laboratoire, et sous une pression statique.

Or, dans la réalité, il suffit que vous sautiez du plongeoir de 3m de la piscine pour soumettre votre montre GPS à une pression dynamique plus importante que la profondeur à laquelle vous allez aller dans la piscine. C’est dû à la vitesse avec laquelle la montre va venir heurter la surface de l’eau (à une vitesse de 24km/h lors d’un plongeon de 3m). Au moment précis de l’impact, la pression (qui est une force appliquée sur une surface) dépassera largement 1 bar. Et votre montre GPS risque donc de prendre l’eau.

Un autre exemple auquel on pense encore moins, c’est l’impact de la montre lorsqu’on nage le crawl. Là aussi, la pression dépasse 1 bar à chaque fois que la montre rentre dans l’eau. Il y a aussi la chute en kite surf, en ski nautique, etc.

Voilà pourquoi on prend une grosse marge de sécurité et qu’on choisit des montres étanches à 30, 50 ou 100m juste pour faire du triathlon.

Norme étanchéité montre GPS

Les précautions à prendre avec votre montre GPS

Nous y sommes : pas de douche et pas de natation avec une montre GPS étanche à 30m ?

On l’a vu juste au-dessus, il suffit de sauter dans l’eau pour risquer de dépasser les 3 bars de pression pendant un court instant.

Le problème avec la douche est différent. Il est même double. D’une part, la chaleur de l’eau pourrait à termes dégrader les joints qui font l’étanchéité. D’autre part, les produits comme le shampoing et le gel douche sont corrosifs et risquent donc d’abîmer les joints qui deviendront moins étanches avec le temps.

On peut nager sans risque avec une montre GPS étanche à 50m. Mais il vaudra mieux éviter les immersions prolongées comme en apnée ou en plongée avec bouteilles.

Enfin, le port d’une montre GPS est déconseillée pour tous les sports d’eau avec un risque d’impact à grande vitesse : ski nautique, kite surf, etc.

Garmin fait les mêmes recommandations relatives à la résistance à l’eau sur son site. Garmin annonce clairement qu’une montre étanche à 10 atm n’est pas adaptée à la plongée soumarine. Et devinez quelle est l’étanchéité de la Descent MK1, la montre GPS de plongée de Garmin ? 10 atm…

Dans tous les cas, évitez de manipuler les boutons sous l’eau car à chaque fois que vous enfoncez un bouton, vous risquez de faire entrer un peu d’eau à l’intérieur du boitier.

Le baromètre est un autre élément qui peut être perturbé, voire irrémédiablement détérioré, par la pression. L’eau est environ 800 fois plus dense que l’air. En nageant le crawl, la montre GPS va environ à 1m de profondeur. Ca veut dire qu’à chaque mouvement, c’est comme si le baromètre faisait le yoyo entre 0 et 800 d’altitude. Et si jamais le capteur subissait une surpression (lors d’une chute en kitesurf par exemple), ça peut très bien le détériorer. Et ça pourrait bien être irrémédiable. Alors les mesures de l’altimètre barométrique seraient toujours faussées.

Dernière précaution, qui n’a rien à voir avec l’étanchéité, évitez aussi de vous baigner avec un bracelet en cuir sur votre montre GPS. Vous allez irrémédiablement l’abîmer.

Les meilleures montres GPS étanches

Coros-Vertix-natation

Actuellement, il n’existe qu’une seule montre GPS avec une étanchéité à 150m : la Coros Vertix.

Ensuite, toutes les montres GPS typées ‘outdoor’ sont étanches à 100m :

Aucune Polar, hé non…

4 commentaires

  • Stephane Letellier

    jerome

    Petite correction à apporter au texte

    Mais souvent, cette pression est convertie en hauteur d’eau pour donner une indication qui parle à tout le monde. Il faut juste savoir que 10m et non 1m d’eau ajoute 1 bar de pression (donc 1 atm). Donc 100m = 10 atm.

  • Benjamin Couchouron

    Mention WaterProof au dos de ma COROS Apex Pro

  • Stan

    Bonjour,

    Merci pour ce blog et cet article très intéressants.

    Vous relevez dans votre article que la Garmin Descent MK1 supporte 10 ATM. Or, cette stat est identique à d’autres montres (la tactix delta par exemple). Est-ce qu’on peut en conclure qu’une autre montre supportant 10 ATM pourra également tenir lors de plongées à profondeur raisonnable (20/30m) ?

    Ou est-ce la résistance 10 ATM de la Garmin MK1 est véridique alors que pour les autres montres outdoor, elle n’est que commerciale ? En fait, je ne comprends pas pourquoi de deux montres ayant la même résistance, l’une est faite pour la plongée et l’autre ne devrait pas être utilisée pour cette activité.

    Merci d’avance pour vos éclaircissements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.