Garmin ajoute une heatmap « chasse » pour éviter les accidents de chasse en trail

Chasse en cours

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Chaque année, le risque d’accident de chasse inquiète les sportifs qui vont courir en forêt, particulièrement les traileurs. Et pour cause, les traileurs (et même les simples promeneurs, parfois en famille), sont toujours du mauvais côté du fusil. Sans mettre en cause la formation des chasseurs, ça en fait des victimes potentielles d’un risque qu’ils n’ont pas choisi de prendre.

Alors il faut prendre quelques précautions.

Une application existe déjà pour recenser les différents dangers qu’on peut rencontrer sur nos chemins. WaffApp est une application participative où chacun peut signaler un chien errant, une zone d’insécurité, une zone à tiques, etc.

Aujourd’hui, Garmin dévoile un nouvel outil automatisé pour pratiquer le trail en toute sécurité : la heatmap « chasse », qui doit permettre d’éviter les zones les plus à risque.

Cet article n’est autre qu’un poisson d’avril ! L’application WAFFAPP existe vraiment mais pour tout le reste : tout est faux. J’avais laissé 2 indices pour mettre les lecteurs sur la piste du canular, vous pouvez toujours vous amuser à les chercher.

Le risque d’accident de chasse pour les joggeurs / traileurs

Des bosses et des bulles chasse

Les accidents de chasse, ça arrive, chaque année. A en croire les chiffres de l’observatoire de la biodiversité, on ressence environ 130 accidents par an, dont une dizaine sont mortels. Je ne vais pas aller plus loin sur le pourquoi du comment ni chercher à distinguer le bon du mauvais chasseur (d’autant que les statistiques montrent que la majorité des victimes se trouve dans les rangs des chasseurs).

accident-chasse-evolution

En 2015, un de ces accidents a particulièrement ému la communauté des traileurs. La victime, Gaël est traileur et c’est un autre traileur, Sébastien Chaigneau qui relaie le message de sa veuve. Ce message sera partagé 26 000 fois.

Facebook Sebastien Chaigneau

Dès lors, nombre de gens se posent la question de savoir comment faire cohabiter tous ces passionnés (de trail et de chasse) en forêt. Pour commencer, on peut déjà consulter les dates d’ouverture de la chasse, sur le site de la fédération nationale des chasseurs. Certains vont plus loin et réclament des jours avec joggeurs et sans chasse, un peu comme la circulation alternée en ville.

La heatmap « chasse » de Garmin

Les heatmaps, on commence à connaitre. De manière classique, sur Garmin, Strava ou Suunto, il s’agit de cartes de popularité, où les routes et chemins les plus fréquentés sont mis en lumière avec un dégradé de couleur particulier. Ca sert à choisir les meilleurs itinéraires pour pratiquer du sport, que ce soit en course à pied ou à vélo.

Hé bien avec la heatmap « chasse », c’est l’inverse : l’idée est au contraire d’indiquer les zones à éviter, parce que c’est là qu’il y a le plus de risque de chasse. Bon, techniquement, ce n’est pas tout à fait ça quand même. Explications.

Quelles données est-ce que Garmin utilise pour construire cette heatmap ? Sur le blog Montre Cardio GPS, on connait Garmin pour ses appareils connectés pour le sport (montre, compteur, accessoires en tout genre). Mais Garmin a aussi une branche automobile, une autre pour la marine, une autre pour l’aviation. Et au sein de la branche outdoor, Garmin fait aussi des colliers GPS pour chiens de chasse (pas de regret, ça coûte encore plus cher qu’une Fenix 6 Pro).

Collier GPS chien

Garmin utilise donc la base de données des enregistrements GPS de ces colliers pour chien de chasse pour élaborer une heatmap des lieux qu’ils fréquentent le plus et donc des lieux que les traileurs devraient éviter.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Garmin.

La heatmap « chasse » sur Garmin Connect web

Les montres compatibles : toutes, puisqu’il s’agit de Garmin Connect web, accessible depuis le navigateur internet d’un ordinateur.

Depuis l’outil de création d’itinéraire, tout comme on avait la possibilité d’activer un calque des pistes cyclables, on peut désormais activer le calque « chasse » qui permet de visualiser la heatmap de fréquentation des chiens de chasse. J’ai cherché en France, du côté de chez mes grands-parents, pour trouver une zone intéressante (et que je connais).

Il suffit de cocher l’option “chasse” sur la droite.

Heatmap chasse 1

On peut zoomer. On voit que les bois à l’extérieur du village sont assez fréquentés par les chasseurs.

Heatmap chasse 2

Et changer le fond de carte pour mieux voir les chemins qui passent dans la zone.

Heatmap chasse 3

La heatmap « chasse » sur l’appli Garmin Connect

Les montres compatibles : toutes, moyennant la mise à jour de l’application Garmin Connect (j’ai téléchargé la version 4.50 bêta sur mon iPhone, qui est désormais en déploiement public. Je ne sais pas si la version Android est déjà déployée.

Mise à jour garmin Connect

Sur l’outil de création d’itinéraire, il faut tirer le panneau de mise en forme de la cartographie. On peut toujours opter pour un fond de carte ou l’imagerie satellitaire et maintenant, on peut choisir une option heatmap chasse.

Appli Garmin Connect chasse 1

A partir de là, on visualise les mêmes zones de couleur que sur la version web de Garmin Connect.

Appli Garmin Connect chasse 2

La heatmap « chasse » sur une montre GPS Garmin

Les montres compatibles : malheureusement, pas toutes les montres GPS équipées de cartographie. En effet, la heatmap est un calque qui vient se rajouter par-dessus le fond de carte. Il n’y a donc que les Fenix 6 Pro et Sapphire qui sont compatibles. Sur ma Fenix 6X Pro Solar, il s’agit de la version 15.50 bêta.

Pour visualiser en direct, pendant n’importe quelle activité, les chemins à éviter en période de chasse, il faut aller dans le menu de « cartes » d’un profil sportif pour changer le thème de la carte. Avant cette mise à jour, on pouvait déjà choisir entre différentes options qui ajoutent des infos sur la carte (pistes de ski, popularité) ou qui changent simplement les codes couleurs (sombre, contraste élevé). Désormais, on a une nouvelle option « chasse ».

Carte thème chasse

La mise en forme de la heatmap « chasse » est bien différente sur l’écran d’une montre que sur l’outil de création d’itinéraire. On retrouve le design utilisé pour la carte de popularité : chaque segment est colorisé avec des dégradés de violet qui indiquent plus (violet foncé) ou moins (violet clair), voire pas du tout (pas de violet) de fréquentation par les chiens de chasse.

Carte popularité chasse

Visuellement, c’est moins clair que la carte de chaleur de Garmin Connect mais bon, quand on court, on a besoin des informations sur les chemins, pas forcément dans tous les champs et les bois. Et je pense aussi que ça facilite le travail du processeur car ça fait moins de couleur à mettre à jour en direct chaque seconde.

Les limites de la heatmap « chasse »

Pour commencer, c’est un peu comme le radar vélo RTL515 : c’est pas parce qu’on a un radar sur le vélo qu’on est immunisé contre les accidents. Ben là c’est pareil, c’est pas parce qu’on évite les zones rouges / violet foncé qu’on est certain d’éviter les accidents de chasseur.

Ensuite, je ne pense pas que la heatmap prenne en compte les différentes dates de la saison de chasse dans les régions. C’est-à-dire que c’est quand même à vous de vous renseigner sur les dates d’ouverture de la chasse. Si la chasse est fermée, alors ce n’est pas la peine de se préoccuper de la heatmap « chasse ». Mais c’est une option qui sera à votre disposition dès que la chasse sera ouverte.

Enfin, la heatmap « chasse » de Garmin n’est certainement pas aussi complète que la heatmap de Strava (4 milliards d’activités). Il faut bien garder en tête qu’elle est construite à partir des traces des colliers GPS des chiens. Donc :

  • Techniquement, la heatmap des chasseurs serait probablement légèrement différente de celle des chiens
  • La heatmap ne prend pas en compte tous les chiens de chasse qui ne sont pas équipés de collier GPS, donc il est possible que vous rencontriez des chiens de chasse même si la zone est blanche dans Garmin Connect

Donc voilà, ce n’est pas parfait, mais c’est toujours un outil de plus pour diminuer le risque d’accident de chasse quand on fait du trail.

Dernière petite précision : on ne peut pas faire de création d’itinéraire automatique depuis la montre en demandant à utiliser la heatmap « chasse » pour éviter les chemins les plus fréquentés par les chasseurs.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.