La rumeur Pixel Watch avec le rachat de Fossil par Google

Google Pixel Watch

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Face aux startups qui innovent, les grands groupes (même ceux de la tech) n’arrivent pas à suivre. Par contre, ils ont la puissance financière pour les acheter et intégrer leurs innovations.

Fossil a accepté une offre de 40 millions de $ de Google pour transférer une partie de la R&D liée aux montres connectées chez le géant de la Silicon valley.

Visiblement, le transfert concerne « une nouvelle innovation qui n’est pas encore sortie sur le marché »…

Bientôt une Pixel Watch ?

Rumeur Google Pixel Watch

Ce n’est pas la première fois que Google rachète une boite dans le domaine des montres connectées. Ils ont déjà acheté Cronologic en 2016, une boite qui avait intégré le contrôle vocal Alexa dans sa montre sous financement participatif. L’idée était d’améliorer la version 2.0 de Wear OS.

Mais la différence entre Cronologic est Fossil, c’est que Fossil n’est pas juste une startup et fabrique bien plus de montres connectées. En tout, Fossil a déjà lancé plus de 100 montres connectées sous Wear OS. Fossil a d’ailleurs lui-même racheté Misfit il y a quelques années, pour 240 millions de $. Et Misfit, c’est notamment 2 montres connectées sport sous Wear OS, la Vapor sans GPS et la Vapor 2 avec GPS.

Le test de la Casio Protrek Smart WSD-F30 m’a récemment permis de mesurer les progrès que Google a apporté sur les possibilités sportives de Wear OS 2.2, grâce à Google Fit.

Tous les fabricants de montres connectées ont pris une orientation vers le sport, le fitness et la santé. Il n’y a qu’à voir les évolutions du côté d’Apple : plus de fonctionnalités sport pour la Watch 3, plus pour la santé (avec un électrocardiogramme) pour la Watch 4. Fitbit travaille sur la détection de l’apnée du sommeil. Garmin commence à introduire des oxymètres de pouls dans ses capteurs cardio optiques.

De ce point de vue, Google Wear OS est encore à la traine. Alors peut-être que Google va profiter d’intégrer l’innovation de Fossil pour sortir sa première montre connectée. L’année 2018 a été régulièrement émaillée de rumeurs sur la possible sortie d’une Pixel Watch. Mais honnêtement, pour se distinguer dans l’univers saturé des montres connectées, il va falloir que Google sorte un joker, un truc qui va rendre la Pixel Watch unique. Une tuerie.

Or, pour faire une bonne montre connectée, une petite innovation ne suffit pas. Et de ce point de vue, un achat de 40 millions, c’est une goutte d’eau. A titre de comparaison, Google a déjà déboursé 12,5 milliards pour acheter Motorola et 1,1 milliard pour partie de HTC pour faire des smartphones. Alors en comparaison, 40 millions pour des montres, c’est rien.

Ni Fossil ni Google ne veulent dire ce que c’est que cette innovation. Mais comme c’est une partie de l’équipe R&D qui a été transférée, il s’agit plus probablement d’une innovation sur le software.

Ou une nouvelle version de Wear OS ?

Une petite phrase de Greg McKelvey, executive vice president de Fossil jette un voile de doute sur l’existence prochaine d’une Pixel Watch : « A l’heure actuelle, notre objectif est de finaliser le développement du produit. Le groupe Fossil commercialisera l’innovation sur le marché, à travers toutes les marques que nous aurons au fil du temps, puis à la manière de Google, la technologie sera étendue à l’ensemble du secteur pour qu’elle profite à tous. »

Ca fait plutôt penser à une intégration dans une mise à jour de Wear OS qu’à une nouvelle montre, non ?

Ces dernières années, plusieurs fabricants ont abandonné Wear OS (anciennement Android Wear) pour développer leur propre OS pour leurs montres connectées (Huawei, Samsung) ou carrément tout arrêter (LG, Sony).

Mais Fossil reste un gros vecteur de mise sur le marché, avec des montres connectées qui sortent sous son nom, mais aussi sous les noms de Diesel, Armani, Michael Kors, etc. A côté, il n’y a plus grand monde qui utilise encore Wear OS : Casio, Tag Heuer et Montblanc.

IDC estime que 4,4 millions de montres connectées Wear OS ont été vendues en 2018, 4 millions pour Tizen (l’OS de Samsung) et 21,7 millions pour WatchOS (Apple).

Si Google sort une Pixel Watch, elle sera forcément critiquée : moins de fonctionnalités sportives qu’une Garmin, moins belle qu’une Apple, moins d’autonomie qu’une Samsung…

Alors peut-être que Google a remarqué une innovation chez son partenaire Fossil et qu’il a décidé de signer un chèque de 40 millions pour en faire profiter toutes les montres Wear OS. Finalement, Google a peut-être plus à gagner à renforcer sa plateforme pour qu’elle serve à plus de fabricants, plutôt qu’à sortir une première génération de montre connectée Pixel Watch.

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



Vous pouvez aussi suivre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.