Suunto 9 Peak : Suunto joue son atout

Annonce Suunto 9 Peak

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

L’annonce de la nouvelle Suunto 9 Baro Titanium a créé un peu de confusion par rapport aux fuites sur une Suunto 9 Peak qui ont fait surface il y a quelques semaines. Mais elle est bien là, plus compacte que jamais : la Suunto 9 Peak !

Une montre GPS compacte, légère, avec tous les capteurs et les fonctionnalités du haut de gamme de Suunto.

Présentation de la Suunto 9 Peak

Suunto 9 Peak

Compact et robuste, c’est la meilleure façon de qualifier cette Suunto 9 Peak. Imaginez : les fonctionnalités de la Suunto 9 Baro dans une montre GPS plus légère que la Suunto 5.

Ce qui saute avant tout aux yeux, c’est le format du boitier : seulement 43mm de large et 13mm d’épaisseur. Voilà quelques tailles de boitier à titre de comparaison :

  • Suunto 9 Baro : 50mm x 16,5mm
  • Suunto 5 : 46mm x 14,6mm
  • Fenix 6S : 42mm x 13,8mm

Et le poids ? La lunette de la Suunto 9 Peak est en titane, dans un style qui rappelle celle de la Vantage M2. Il existe une version Titanium avec un boitier en titane (en acier sur la version de base), dont le tout pèse seulement 52g (62g pour la version acier). A comparer à :

  • Suunto 9 Baro : 81g
  • Suunto 5 : 66g
  • Fenix 6S : 58g

C’est la montre GPS la plus compact de toute l’histoire de Suunto (considérant que la Suunto 3 n’a pas de puce GPS).

Alors tout de suite, on s’inquiète : quel impact sur l’autonomie ?

Ben malgré la diminution de format, on retrouve les capacités de la Suunto 9 Baro : 25h en enregistrement GPS 1s et jusqu’à 170h. Mais 170h, c’est en utilisant le mode Tour. Avec FusedTrack (utilisable en course à pied), les 2 options d’autonomie sont 50 et 120h.

Comment est-ce possible ? J’ai pensé un moment que Suunto avait supprimé l’écran tactile, mais non. Cela dit, la résolution sur la Suunto 9 Peak est de 240 x 240 pixels. C’est moins que les 320 x 300 de la Suunto 9 Baro et ça doit jouer un peu.

Ca reste une montre GPS outdoor robuste, étanche à 100m et avec une vitre en saphir inrayable. Quand on regarde le boitier de plus près, sur le côté, on remarque qu’il est un peu bizarre. La plaque arrière est en métal et se prolonge avec des pattes pour attacher le bracelet qui sont aussi en métal. La lunette par-dessus est aussi en métal. Mais entre les 2, on voit le boitier en composite, de la même couleur que le bracelet, d’où sortent les 3 boutons métalliques. Faudra voir ce que ça donne en vrai, mais sur les visuels, ça donne un effet assez classe.

Le bout du bracelet en silicone est équipé d’un téton métallique qui vient se clipser dans un trou du bracelet. Je ne sais pas comme ce système vieillira mais en tout cas, vous ne casserez/perdrez plus le petit passant qu’on a habituellement. En complément, Suunto va commercialiser des bracelets en microfibre, comme celui de la Suunto 7 Graphite (c’est super léger, je pense que ça réduira le poids de la Suunto 9 Peak d’encore 10g). Tous ces bracelets sont équipés d’un système de démontage rapide dont la tirette ne fait pas ‘cheap’.

La nouveauté parmi les capteurs, c’est l’apparition de l’oxymètre de pouls en complément du capteur cardio optique. En fait, le capteur cardio optique est tout nouveau. Sinon, on a bien un altimètre barométrique et une puce GPS / GLONAS / Galileo / Beidou.

Notez également le changement de connecteur pour le câble de recharge. La présence de 2 plots au lieu des 4 habituels me laisse penser qu’on ne pourra pas faire de transfert de données par câble USB (à confirmer en test). En revanche, le passage au Bluetooth 5 accélérera le transfert de données sans fil. La recharge a également été accélérée : seulement 1h pour une recharge complète.

Côté fonctionnalités, on retrouve celles qu’on connait sur la série S :

  • Gestionnaire de batterie
  • 80 profils sportifs
  • Suivi d’itinéraire (turn by turn avec Komoot)
  • Niveau de ressources (algorithme Firstbeat)
  • Programmation de fractionnés depuis la montre

Et il y a les nouveautés :

  • Partenaire virtuel (qui sera ajouté par mise à jour à toutes les Suunto 9)
  • Acclimatation à l’altitude (avec le SpO2)
  • Mise à jour automatique via l’application Suunto (plus besoin de la brancher à un ordinateur avec le câble)
  • Snap a route

Snap a route promet d’être intéressant. L’idée est de “plaquer” la trace GPS à l’itinéraire GPX chargé afin d’améliorer la précision. Et là, si ça marche bien, on devrait avoir une précision GPS encore meilleure que celle de l’Ambit3 Peak… pour peu qu’on ait chargé un itinéraire GPX correct.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Suunto.

Prix et date de sortie

Gamme Suunto 9 Peak

Les 2 versions en acier inoxydable seront vendues à 569€, tandis que les 2 version Titanium coûteront 699€.

Les précommandes commencent le 25 mai sur le site de Suunto (livraison le 11 juin), avec l’ouverture des commandes à tous le 14 juin.

Suunto 9 all black Bouton commander i-run
Suunto 9 moss grey Bouton commander i-run
Suunto 9 Titanium granite blue Bouton commander i-run
Suunto 9 Titanium birch white Bouton commander i-run

Mon avis sur la Suunto 9 Peak

Suunto 9 Peak avis

Dans la conscience collective des adeptes de Suunto, le suffixe ‘Peak’ représente le canon non pas de beauté mais d’efficacité. Avec la Suunto 9 Peak, on a peut-être les 2 : le canon d’efficacité et le canon de beauté. En tout cas, la Suunto 9 Peak est une montre GPS aussi puissante que la Suunto 9 Baro, dans un format plus compact, plus léger, sans compromis (ni sur l’autonomie, ni sur la robustesse).

Désormais, les ultra-traileuses et les femmes (plus généralement : les petits poignets) adeptes de l’outdoor vont enfin avoir un choix. Car jusqu’à maintenant, elles étaient quelque peu forcées de se tourner vers une Fenix 6S. Alors je ne suis pas sûr que le design de la Suunto 9 Peak fasse très féminin mais au moins, ça laisse le choix.

Je suis curieux de voir comment Suunto a implémenté le partenaire virtuel. Est-ce tout simple ou avec des possibilités un peu élaborées ? En tout cas, j’ai l’impression que Suunto revient vers les fonctionnalités pour l’entrainement, si l’on ajoute à ça l’intégration récente des graphiques de TrainingPeaks pour le suivi du statut d’entrainement dans l’application Suunto.

17 commentaires

  • Mat

    Suunto continue à avancer, c’est bien !
    Pour ma part la seul chose qui m’aurait fait rêver aurait été une amélioration de la précision GPS, qui sur ma S9 baro est très en retrait par rapport à mon ancienne A3P. Pour le reste la S9B reste un must ; la peak le sera aussi.
    Au delà du nouveau capteur cardio, sait-on si des améliorations ou changements ont eu lieu au niveau de la puce GPS ?
    Dommage également, je m’attendais à une version “grand écran” de l’appli suunto.
    Evolution en douceur je trouve.

  • Bret

    important : La partie de la lunette qui donne les infos a-t-elle le même diamètre, ou plus petit ?
    (actuellement env 35mm sur les 50 du boitier de la S9B)
    Tiptop si c’est le cas

  • Bret

    Sur leur site, ils donnent 10,6mm d’épaisseur, non ?

    • Jérôme

      Oui j’ai vu. J’ai vu les 2 en fonction des sources. Mais 10,6 ça me semble improbable, c’est l’épaisseur de la Suunto 3. Bref, je confirmerai quand je l’aurai dans les mains.

  • Cédric

    Moi qui commençais à lorgner sérieusement du côté de la marque finlandaise, cette 9 Peak risque fort de me décider à franchir le pas…
    Impatient d’avoir ton retour montre au poignet Jérôme. Merci pour cette rétro de l’annonce et pour tes vidéos.

  • Boutin

    C’est très bien de faire évoluer leur montre mais leur application Suunto reste totalement inadaptée à ce niveau de finition de montre : on ne peut analyser quasi aucune données.
    On ne peut même pas modifier l’allure en la mettant en km/h par exemple sur les graphiques.
    Tout est pauvre dans cette application.
    Movescount manquait déjà de quelques options mais alors avec Suunto, c’est encore pire !
    Détenteur d’une spartan ultra titanium (que Suunto a décidé de ne plus faire évoluer en plus) il est claire que je vais aller à la concurrence.
    Dommage parce que le design est quant à lui présent.

  • OlivierT

    C’est une competition avec Polar pour savoir qui a le plus gros cerclage noir autour de l’écran ?
    Sinon DC Rainmaker confirme que c’est 10.6mm d’épaisseur

  • Axel

    J’attendais énormément de cette annonce, en appelant cette montre comme ça Suunto n’avait pas le doit de se rater… Et pourtant… J’attendais comme tout le monde le fractionné complexe et la puissance… au final je ne vois rien qui justifie un tel prix…

  • Rodolphe

    Suunto 9 baro : 480€
    Suunto 9 Peak : 700€

    Bref 200€ de plus pour un écran plus petit et donc moins de visibilité (important en course, surtout en trail), et gagner 30g (~ 30ml d’eau d’une gourde…).

    Côté logiciel embarqué, c’est le même sur l’une et l’autre.

    Est-ce que le capteur cardio ferait une grosse différence (+50% du prix) ? Combien l’utilise réellement pour l’entraînement ou la compétition ?

    Perso, ayant perdu ma 910xt, j’hésitais. Maintenant je sais que ce ne sera pas la peak mais peut-être la 9 baro. Pour le moment, j’essais de me retenir pour voir si une fenix 7 va sortir prochainement (du moins, avant que je ne craque).

  • benoit

    j’aurai tellement aimé un suivi continu de la fréquence cardio, hors de la montre, synchro dans l’appli, qui hélas n’est pas elle au niveau de finissions de la montre. pas de fonctionnalité d’aide type PacePro ou d’un trainer virtuel… j’ai une spartan cardio poignet (la première) le matos est tellement résistant et top, que dessus que le reste ne soit pas aussi au même niveau…

  • Lucile

    Bonjour, j’hésite à acheter cette montre mais j’aimerais savoir s’il est possible de faire apparaître une carte sur cette suunto lors d’un suivi de trace GPX ? J’aurais aimé rester chez Suunto (je suis encore avec ma Ambit 3 Run et il est temps de changer) mais j’ai l’impression que seul Garmin permet d’avoir la carte.. Je me trompe? Merci beaucoup par avance pour l’aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.