Test Garmin Forerunner 745 : multisports haut de gamme, sans carto superflue

Forerunner 745 test

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Il y avait du monde qui l’attendait cette Forerunner 745. Au fil du temps, la Forerunner 735XT est devenue l’un des meilleurs rapports fonctionnalités/prix de l’ensemble du marché des montres GPS. Mais elle commençait à dater… 2016 quand même. Avec l’augmentation du prix de la Forerunner 945, beaucoup de gens espéraient retrouver une montre GPS mise au goût du jour mais un peu plus abordable.

Mais ça ne s’est pas passé comme ça. Garmin a sorti une montre GPS de triathlon, avec alti baro et tout ce qu’il faut mais (car il y a un mais) au prix de 499€. Le positionnement choisi par Garmin est clair : la Forerunner 745 est bien une montre GPS multisports haut de gamme, sans cartographie. La liste de fonctionnalités confirme que ce n’est pas du milieu de gamme.

Garmin Forerunner 745 : le verdict

La Forerunner 745 est en somme une Forerunner 945 pour laquelle vous payerez moins cher car elle n’a pas de cartographie. Mais c’est une montre GPS de triathlon qui dispose de tout le reste, y compris des modes et des algorithmes avancés pour programmer et suivre un plan d’entrainement.

POUR
Précision GPS
Analyses d’entrainement
Possibilités de personnalisation
Format compact
CONTRE
Autonomie
Prix

Présentation de la Garmin Forerunner 745

Forerunner 745 présentation

Elle remplace : Forerunner 735XT

Au-dessus dans la gamme : Forerunner 945

En-dessous dans la gamme : Forerunner 935

La Forerunner 745, c’est la petite sœur de la Forerunner 945, un boitier de 44mm contre 47. C’est un tout petit peu plus grand que la Forerunner 245 (42mm) et un peu plus petit qu’une Polar Vantage M (46mm). Donc c’est quand même une petite montre.

Sur la balance, la différence n’est pourtant pas énorme, 47g contre 50 pour la grande sœur. Alors c’est sûr, c’est beaucoup plus que les 29g de la Coros Pace 2, mais bon, vous allez voir qu’elles ne sont pas comparables dans tous les domaines. La Forerunner 745, c’est un format ‘moyen’.

Cela dit, le boitier est entièrement en plastique (enfin, en composite), même la lunette. Mais les boutons et la boucle sont en métal. D’ailleurs, le bouton Start est cerclé de jaune, avec un petit rappel à la jonction de l’écran et de la lunette. Perso, je trouve que ça rend bien. Après, faut aimer le jaune. En tout cas, ce cerclage ne distingue pas la version LTE de la version de base, comme chez Apple. Non, il n’y a pas de version LTE.

Au milieu, l’écran est classique pour ce genre de montre cardio GPS chez Garmin : transréflectif, 30,5mm de diamètre, résolution 240 x 240 pixels.

Au dos, c’est le même capteur cardio/SpO2 optique que la Forerunner 945 et le même connecteur de câble USB que sur toutes les Garmin depuis quelques années. Le trou du baromètre est aussi sur le dos de la montre et non plus sur le côté. Peut-être moins sujet au vent, mais plus à la sueur. A confirmer en test. En fait, il y a aussi 2 trous sur le côté, presque contre le bracelet. Du coup, je pense que c’est efficace.

Enfin, un détail est surprenant : le bracelet n’est muni d’aucun système de détache rapide. Garmin nous avait habitué à réserver le système QuickFit aux Fenix, mais choisissait des bracelets avec un système de tirette permettant de retirer l’axe rapidement sur toutes les autres montres GPS. En plus, il n’y a pas de petit trou sur le côté des pattes de fixation du bracelet. Ouh je sens que ça va être bien galère de remplacer le bracelet.

Sinon, le bracelet en silicone est strié sur une bande au milieu et lisse sur les bords, j’aime bien.

Et à l’intérieur, qu’est-ce qu’on trouve ?

  • Une puce GPS/GLONASS/Galiléo
  • Un baromètre
  • Un altimètre barométrique
  • Une boussole
  • Une puce NFC pour le paiement sans contact
  • De la mémoire pour stocker de la musique

Des fois que ce ne soit pas suffisant, on peut compléter ça par n’importe quel capteur externe, que ce soit en ANT+ ou en Bluetooth :

  • Cardio (ceinture ou brassard optique)
  • Capteurs vélo : cadence, vitesse, puissance
  • Capteur de course à pied : puissance, footpod, running dynamics pod
  • Equipements vélo : radar arrière, phares connectés, dérailleur électrique
  • Home trainers connectés ANT+ FE-C
  • Lunettes connectées de natation Form Swim Goggles
  • Casques audio
  • Caméra VIRB
  • Capteur de température Tempe
  • inReach

Il n’y a que pour les ceintures cardio que le fait de choisir la marque Garmin fait une différence, au niveau des métriques de course à pied et de la sauvegarde en cache des données de FC en natation. Pour le reste (capteurs vélo, capteur de puissance, etc) on peut choisir n’importe quelle marque. Notons particulièrement la compatibilité avec le capteur de puissance Stryd et les lunettes de natation connectées Form Swim Goggles.

Une fois de plus, j’aime bien la nouvelle watchface, qui affiche dans le bas de l’écran la charge d’entrainement sur 7 jours. En gros c’est un super moyen visuel impossible à rater, soit pour se motiver à aller faire du sport aujourd’hui même s’il pleut (quand on est dans le bleu), soit pour confirmer qu’il vaut mieux y aller mollo parce qu’on est dans le rouge.

Parmi l’énorme liste de widgets développés par Garmin, la Forerunner 745 n’en dispose pas de certains : boussole (bien qu’elle soit équipée d’une boussole pour le suivi d’itinéraire, elle n’a pas de widget qui affiche le nord), température, Dog Track, 2e fuseau horaire, XERO, ma journée. Perso, j’ai activé les widgets suivants :

  • Performances
  • Statut d’entrainement
  • Dernier sport
  • Fréquence cardiaque
  • Body battery
  • Commandes musicales
  • Météo
  • Calendrier
  • Historique
  • Notifications

La gamme Forerunner a beau ne pas être orientée outdoor comme les Fenix, la liste des profils sportifs de la Forerunner 745 est surprenante. La présence d’un altimètre barométrique explique les profils de trail et de VTT, mais tous les profils outdoor comme le ski de rando passeraient presque pour des intrus :

  • Course à pied, piste athlé, tapis de course, piste en salle, course virtuelle, trail
  • Vélo, home trainer, VTT
  • Natation en piscine et en eau libre
  • Triathlon, swimrun, multisport
  • Randonnée, marche
  • Ski, snowboard, ski de rando, ski de fond (classique et skating),
  • Sand up paddle, kayak, aviron, rameur intérieur
  • Musculation
  • Cardio, yoga, pilates, escaliers, vélo elliptique, stepper
  • Autre, respiration

Et on peut aussi dupliquer des profils sportifs ou en créer des perso.

Un petit mot sur le profil piste d’athlétisme. Car ce n’est pas seulement un profil sportif, c’est carrément un mode piste d’athlé, qui va reconnaitre la forme de la piste et va corriger les données GPS pour améliorer considérablement la précision de la mesure de la distance. J’ai déjà testé ce mode et je peux vous garantir que l’amélioration est significative (proche de la perfection).

On attaque les outils d’entrainement ? Alors là, il y a tout ce qu’il faut pour suivre un programme d’entrainement avec pour objectif d’améliorer votre record personnel.

  • Alarmes ou objectifs (FC, allure, temps, distance, cadence, alimentation, altitude)
  • Métronome
  • Tours automatique et manuel
  • Pause automatique
  • Segments Strava Live
  • Suggestion d’entrainement du jour (automatique, voir ci-dessous)
  • Fractionné (programmable depuis la montre)
  • Programmation de séances complexes (depuis Garmin Connect)
  • Calendrier d’entrainement (depuis Garmin Connect)
  • Se mesurer à une activité passée

La suggestion d’entrainement du jour est une toute nouvelle fonctionnalité de Garmin. C’est un algorithme qui va analyser la répartition de la charge d’entrainement des 7 derniers jours et proposer une séance à faire le jour même. C’est pas tout à fait comme le coaching adaptatif de Suunto et Polar, mais ça ressemble. Ce qui me fait décerner un bon point à Garmin, c’est qu’il est capable de proposer des séances complexes, alors que Suunto et Polar ne proposent que des séances relativement simples.

Je me suis donc déjà vu proposé :

  • 33min à 5:50/km, en récupération le lendemain d’une grosse séance
  • 54min avec 8 intervalles de 1min à 4:00/km
  • 49min avec 8 sprints de 15s à 3:05/km

Vous voyez l’intérêt ? Moi j’aime bien, parce que c’est plus varié que des simples séances en zones cardio 2, 3 ou 4 de durées variables.

Mais ça reste une suggestion d’entrainement ponctuelle, qui ne s’intègre pas dans un calendrier pour préparer une course précise. Pour ce besoin, vous pouvez soit construire votre propre calendrier de séances dans Garmin Connect, soit utiliser Garmin coach pour une création automatique d’un plan d’entrainement, soit utiliser un autre service (comme TrainingPeaks) qui va se synchroniser automatiquement avec Garmin Connect.

En plus, j’ai trouvé l’algorithme assez prudent. Si vous êtes un habitué des sorties longues de plusieurs heures, vous allez être vite déçu des propositions de séances de 33 ou 34 minutes. Parce que chaque lendemain de séance, il m’a toujours proposé une séance courte, bien plus courte que ce que je fais habituellement.

Mais ça ne s’arrête pas là. La Forerunner 745 embarque aussi de nombreux algorithmes physiologiques, qui permettent de mesurer l’impact de vos séances de sport sur votre corps et ainsi mieux gérer son entrainement :

  • VO2max
  • Statut d’entrainement
  • Training effect aérobie et anaérobie
  • Répartition de la charge d’entrainement 7 jours (aérobie faible, aérobie élevée, anaérobie)
  • Charge d’entrainement 4 semaines
  • Temps de récupération
  • FCmax, FC repos, FC seuil
  • Estimation des temps de course (5km, 10km, semi-marathon et marathon)
  • Test de seuil lactique

Ensuite, il y a quelques fonctionnalités qui s’utilisent avec le suivi d’itinéraire. Ah oui, parce que la Forerunner 745 n’a pas de cartographie mais fait quand même du suivi d’itinéraire (suivre une trace sur fond noir ou fond blanc).

Les itinéraires peuvent soit être tracés sur Garmin Connect ou transférés automatiquement de Strava et Komoot ou importés manuellement au format GPX.

ClimbPro, c’est juste un écran de données, mais c’est super utile en montées (en course à pied, à vélo ou en ski de rando). La montre va découper l’itinéraire montée après montée (c’est pour ça qu’il est indispensable d’utiliser le suivi d’itinéraire). Ensuite, elle va afficher le profil d’altitude de la montée en cours (et uniquement la montée en cours). En haut et en bas de l’écran, elle va afficher différentes données (pente, vitesse ascensionnelle, dénivelé restant, etc) relatives à la montée en cours (et uniquement la montée en cours).

Et puis il y a PacePro. C’est une fonctionnalité plus complexe à utiliser et qui requiert aussi le suivi d’un itinéraire bien défini. Ca se configure à l’avance dans Garmin Connect et ça sert à définir une stratégie de course. La montre va alors vous indiquer une allure cible pour chaque portion de terrain. Si ça monte, ça ira moins vite. En descente, ça ira plus vite. Et si vous respectez l’allure recommandée à chaque étape, alors vous atteindrez votre objectif à l’arrivée. J’ai fait une démo de PacePro dans cette vidéo.

Le suivi d’activité quotidienne de Garmin est tout aussi riche en statistiques que les modes sportifs. C’est un domaine où l’on mesure vraiment l’énorme évolution lorsqu’on compare Forerunner 745 et 735XT. On a maintenant en plus :

  • Oxygénation sanguine SpO2
  • Niveau de stress
  • Body battery
  • Acclimatation à l’altitude et à la chaleur
  • Fréquence respiratoire

La Forerunner 745 n’est pas une super montre connectée à la Apple Watch, mais elle se défend quand même pas mal :

  • Smart notifications
  • Lecteur de musique (mp3, Deezer, Spotify, Amazon Music)
  • Paiement sans contact
  • Calendrier
  • Météo
  • Galerie d’applications Connect IQ

Elle intègre aussi une batterie d’outils de sécurité qui s’appuient sur cette capacité connectée :

  • Détection d’accident
  • Envoi automatique d’un message en cas d’accident
  • Envoi manuel d’un message de détresse
  • LiveTrack

Télécharger le manuel utilisateur

Autonomie

Forerunner 745 autonomie

L’autonomie, c’est un facteur déterminant pour beaucoup de monde. Pas seulement parce que la mode est aux trails et aux ultras, mais surtout parce que c’est pénible de devoir recharger sa montre tous les 2 jours.

Alors forcément, quand Garmin annonce 16h d’autonomie pour la Forerunner 745, ça fait grincer des dents. La Forerunner 945, c’est 36h et la Forerunner 245, pourtant plus petite, affiche 24h. Avec la puce Sony qui s’est généralisée depuis 2 ans, c’est difficile de comprendre, sur le papier, ce que Garmin a raté pour tomber aussi bas. Je pense avoir percé le mystère, allez voir la section du test qui parle de précision GPS.

Le principal problème selon moi va arriver avec le temps. La capacité des batteries se dégrade avec le temps. Ca veut dire que les 16h du 1er jour vont devenir quelque chose comme 14h dans 2 ans et ainsi de suite. Donc c’est un choix risqué pour un débutant qui voudrait préparer un premier Ironman (ça dépend de votre niveau bien sûr).

Mais vous savez quoi ? Pour la première fois dans un test d’une montre GPS Garmin, j’ai relevé une autonomie identique à ce qu’annonce Garmin. Mais ouiiiiii : entre 15 et 17h selon mes relevés.

Si besoin, on peut la recharger en course, avec une batterie externe. Mais dans ce cas, on ne peut plus la fixer autour du poignet, à cause du connecteur.

Avec la musique, on tombe à 6h sur le papier. Et en réalité ? Ben 7h d’après mes tests. Je pense que Garmin a basé ses mesures sur une utilisation de GPS+GLONASS, alors que j’ai utilisé GPS seul, ce qui explique que j’arrive à une autonomie légèrement supérieure.

En utilisation quotidienne, ça dépend forcément de la quantité de sport que vous pratiquez. Moi, j’ai pu recharger la Forerunner 745 tous les 5 jours.

Il n’y a pas de gestion intelligente de la batterie, ni de profils de batterie. Et pour une montre à ce prix-là, je trouve ça dommage. C’est super pratique d’avoir l’autonomie prévisionnelle en heures au lieu d’un pourcentage. Et avec l’autonomie relativement limitée de la Forerunner 745, ça aurait été rassurant. Avec les profils de batterie, on aurait aussi pu adapter les réglages pour assurer de temps en temps 20h d’autonomie pour aller au bout d’une course.

Garmin Forerunner 745 Bouton commander i-run

Champs de donnée

Forerunner 745 champs de donnée

Temps : durée, durée moy circuit, destination finale, prochain waypoint, circuit, d’arrêt, dans zone, intervalle, total pour plusieurs sports repos (natation)

Distance : parcourue, circuit, dernier circuit, jusqu’au waypoint, par coup de rame, par mouvement (natation), nautique, restante

Allure : instantanée, moy, circuit, dernier circuit, intervalle

Cardio : instantanée, moy, circuit, instantanée intervalle, zone, %FC max intervalle, max intervalle, moy intervalle, % FC max, %FC max circuit, %RFC (réserve de fréquence cardiaque), %RFC circuit, %RFC moy

Altitude : baro, GPS, max, min

Dénivelé + : total, circuit, dernier circuit, max, moy

Dénivelé – : total, circuit, dernier circuit, max, moy

Vitesse verticale

Pente

Cadence (vélo) : instantanée, circuit, dernier circuit, moy

Cadence (running) : instantanée, circuit, dernier circuit, moy

Calories

Cap : boussole, GPS

Circuit : nombre de circuits réalisés

Condition physique

Soleil : lever, coucher

Coups de rame : total, circuit dernier circuit, fréquence, fréquence circuit, fréquence dernier circuit

Foulée : longueur, longueur circuit, longueur moy

Oscillation verticale : instantanée, moy, circuit

Temps de contact au sol : instantané, circuit, moyen

Equilibre temps de contact au sol : équilibre G/D, équilibre G/D circuit, équilibre G/Dmoy

Rapport vertical : instantané, circuit, moyen

Taux plané : instantané, circuit, moyen

Allure (natation) : 500m, moy 500m, 500m circuit, dernière longueur

Type de mouvements (natation) : dernière longueur, intervalle

Mouvements (natation) : total, total circuit, total dernier circuit, dernière longueur, circuit, dernier circuit, moy, intervalle, fréquence, fréquence moy, nombre/longueur, nombre/longueur intervalle

SWOLF : dernier circuit, dernière longueur, moy, intervalle, circuit

Heure : locale, arrivée destination finale, arrivée waypoint

Position : latitude, longitude

Longueurs (natation) : nombre, intervalle

Température : instantanée, max 24h, min 24h

GPS : intensité signal

Batterie : niveau de charge

PCO

Pression : ambiante (non étalonnée), barométrique (étalonnée)

Relèvement

Training effect : aérobie, anaérobie

Training stress score

Vitesse : instantanée, circuit, dernier circuit, moy, max, nautique

Pédalage : efficacité, équilibre G/D, équilibre G/D circuit, équilibre G/D moy, équilibre G/D moy 3s, équilibre G/D 10s, équilibre G/D 30s, fluidité

Puissance (vélo) : instantanée, circuit, dernier circuit, max, max circuit, moy, moy 3s, moy 10s, moy 30s, rapport poids/puissance, zone

FTP : %FTP

Oxygénation musculaire : O2 musculaire, %saturation O2 musc

Dérailleur : pignon arrière, plateau avant, combinaison, rapport de transmission

Di2 : batterie

Phase de puissance à gauche/à droite : PP, PP circuit, PP moy, PPP, PPP circuit, PPP moy

Normalized power (NP) : instantané, circuit, dernier circuit

Temps assis (vélo) : total, circuit

Temps en danseuse (vélo) : total, circuit

Fréquence respiratoire

Running

Forerunner 745 running

On retrouve le fonctionnement classique des montres cardio GPS Garmin.

Pendant longtemps, Garmin limitait ses pages de données à 4 champs par écran. Mais sur la Forerunner 745, on peut passer à 5 et même 6 champs de donnée par écran. Comme la taille de l’écran n’a pas évolué, c’est forcément écrit plus petit.

Il faudra une ceinture cardio compatible (HRM-Run, Tri ou Pro) ou un running dynamics pod pour bénéficier de toutes les running dynamics. L’avantage de la ceinture, c’est que ça améliore aussi la fiabilité de la mesure de la fréquence cardiaque.

On peut encore ajouter des champs de donnée téléchargés sur Connect IQ.

Lorsqu’on choisit un profil sportif, la suggestion quotidienne d’entrainement apparait tout de suite. Si ça ne vous intéresse pas, ben je n’ai pas trouvé de moyen pour le désactiver. A la longue, ça peut devenir chiant.

A ce sujet, l’autre point que Garmin pourrait améliorer, c’est de proposer une séance d’entrainement adaptée pour ceux qui font du bi-entrainement quotidien. Là, j’ai été déçu par la rigidité du truc. Avant ma sortie cet après-midi, la Forerunner 745 me proposait une séance de 41 minutes à 5:50/km. Et après ma sortie ? Ben 41 minutes à 5:50/km. Pourtant, je pensais que cette séance était basée sur la répartition de la charge d’entrainement des 7 derniers jours ? Ben moi aussi je le pensais. FitSpark de Polar gère mieux les suggestions avant et après une séance d’entrainement, en proposant des séances de récupération ou d’étirements.

L’accroche GPS dure quelques secondes, pendant lesquelles on peut accéder à différentes options d’entrainement et de navigation en appuyant simplement sur le bouton Haut.

Il n’y a pas de carto sur la Forerunner 745. Mais on trouve quand même le suivi d’itinéraire simple (sur fond noir ou fond blanc) avec guidage turn by turn (une flèche et la distance jusqu’au prochain virage). Moi, ça me suffit. Si on utilise le suivi d’itinéraire, alors on peut aussi activer ClimbPro, qui est un super écran pour le trail (voir dernière photo de ce test).

Si vous vous entrainez à la puissance, plusieurs possibilités s’offrent à vous, bien qu’aucune ne soit native :

  • Télécharger l’application Stryd sur Connect IQ et coupler un capteur Stryd
  • Télécharger l’application Garmin running power sur Connect IQ et coupler un capteur Garmin (une ceinture cardio HRM ou un running dynamics pod)

Si vous avez l’habitude de vous entrainer autour d’une piste d’athlétisme, alors le nouveau mode spécial piste va vous changer la vie. Dans ce mode, les données GPS (distance et allure) sont corrigées en direct pour coller à la réalité du couloir dans lequel vous courez. Je vous présente ça en vidéo.

L’allure instantanée est tout à fait exploitable, il n’y a pas trop de fluctuation, même lorsqu’on passe sous les arbres. Comme c’est une Garmin, elle est toutefois arrondie au 5 ou au 0.

Contrairement à la Forerunner 945, la Forerunner 745 ne mesure pas la fréquence respiratoire pendant une séance de sport, même si elle la mesure pendant le reste de la journée. Etrange…

Vélo

Forerunner 745 vélo

A part la taille de l’écran et la cartographie, on retrouve sur la Forerunner 745 toutes les fonctionnalités d’un compteur vélo de Garmin.

Et le fonctionnement est le même qu’avec les profils de course à pied, sauf qu’il utilise des capteurs externes différents et la vitesse à la place de l’allure.

La Forerunner 745 est compatible avec le radar arrière Varia RTL 515. A l’approche d’un véhicule par l’arrière, une bande orange apparait sur la partie droite de l’écran. Notre position est matérialisée par le triangle noir en haut et chauqe point blanc qui se déplace du bas vers le haut est un véhicule.

Natation

Forerunner 745 natation

La panoplie des outils Garmin au service du nageur est la plus complète du marché, avec un mode journal d’entrainement pour enregistrer les longueurs faites avec planche, une pause automatique avec un écran de récupération, la programmation de séances de natation (exactement comme en course à pied), un capteur cardio optique activé dans l’eau et la possibilité d’utiliser une ceinture dans l’eau (HRM-Swim, HRM-Tri ou HRM-Pro).

Sur ce dernier point, il vaut mieux utiliser une ceinture plutôt que le capteur cardio optique, qui a tendance à sortir des nombres un peu aléatoires. Il faut une ceinture cardio étanche et qui puisse enregistrer les données de FC pendant tout le temps où elle est immergée, pour ensuite les restituer à la montre en fin de séance. La FC n’est donc pas affichée en direct sur l’écran de la montre.

Elle est aussi compatible avec les lunettes de natation connectées Form Swim Goggles, qui servent de vision tête haute en projetant les données en direct dans un des 2 verres. Ces lunettes sont depuis peu utilisables en eau libre, depuis une mise à jour l’été dernier, en récupérant les données de distance et d’allure de la montre.

Multisports / triathlon

Forerunner 745 triathlon

Garmin est la marque qui offre le plus de possibilités de ce côté-là. Le profil triathlon permet d’enchainer les 3 épreuves avec des réglages particuliers. Le profil swimrun permet de répéter les passages de course à pied à la natation.

Le profil multisport va servir à tout le reste, en personnalisant l’enchainement des sports : duathlon, raid multisport, etc. La seule contrainte, c’est qu’il doit être construit à partir des autres profils existants.

Je trouve dommage que la suggestion quotidienne d’entrainement ne propose que des séances de course à pied. Pour une montre GPS de triathlon, j’aurais aimé que Garmin aille un peu plus loin. On pourrait tout à fait imaginer qu’on puisse choisir entre course à pied, vélo (et pourquoi pas natation) et que la montre nous propose ensuite une séance adaptée.

Strava

Forerunner 745 Strava

Garmin s’intègre bien avec Strava, dans les 2 sens.

Le transfert des itinéraires tracés sur Strava se fait automatiquement vers Garmin Connect.

En cours de séance, un écran spécifique s’affiche à l’approche d’un segment. Une fois lancé sur le segment, il donne des indications sur l’avance ou le retard par rapport au KOM.

En fin de séance, n’importe quelle activité est transférée automatiquement vers Strava.

Pour ceux qui en veulent plus, vous pouvez télécharger le champ de donnée Strava relative effort et l’intégrer à n’importe quel profil sportif.

Précision GPS / cardio / altimètre

La précision GPS, c’est l’aspect de la Forerunner 745 qui est le plus remarquable. Je vais écrire ici des choses que je n’ai encore jamais écrit à propos d’une montre GPS Garmin. Je pense que c’est ce qui explique l’autonomie relativement faible de la Forerunner 745. Garmin a, à mon avis, augmenté l’alimentation de la puce GPS afin d’augmenter la précision.

Pour moi c’est clair, la Forerunner 745 est la montre GPS la plus précise de toutes les Garmin que j’aie testé depuis la création du blog.

Une confrontation facile pour commencer. Si vous avez lu mon test de la Fenix 6X, vous savez qu’elle ne brille pas par sa précision GPS. Quant à la Versa 3, c’est la première montre GPS de Fitbit depuis 4 ans et elle ne se destine pas aux runners acharnés. Je n’en attendais donc pas des tonnes.

Cela dit, la trace GPS de la Forerunner 745 est rectiligne et elle gère bien le passage sous le pont.

Autre sortie, cette fois dans un bois et avec quelques virages serrés. Là encore, aucun problème de précision GPS.

Une autre trace pour coufirmer la bonne précision dans les bois.

Nouvelle sortie et même conclusion : la Forerunner 745 est la montre GPS Garmin avec la meilleure précision GPS. C’est quand même pas rien, parce qu’une meilleure précision GPS implique une meilleure mesure de la distance mais aussi une allure instantanée plus fiable et moins fluctuante.

Même en pleine forêt, ça se passe bien.

Et en ville ? Avant d’aller plus loin, je précise : en ville, la qualité des traces dépend de micro facteurs comme le poignet sur lequel on porte la montre et le trottoir sur lequel on court. Ben oui, si vous longez un immeuble, la montre GPS placée du côté de cet immeuble se trouve face à un mur qui bloque la réception des satellites GPS ; alors que la montre placée côté rue a quand même une portion de ciel visible.

Donc il ne faut pas tirer comme conclusion que la trace de la Forerunner 745 est parfaite en ville, mais juste qu’elle est meilleure que les autres.

Et à vélo, comme d’habitude, c’est toujours meilleur qu’en course à pied? Rien à signaler de ce côté-là.

Ca fait un an que je trouve que le capteur cardio de Garmin est bon, depuis les tests des Forerunner 945 et 245. Donc je m’attendais à de bons résultats pour la Forerunner 745.

J’ai tout de même écarquillé les yeux après ma première sortie running. Le résultat est tout simplement parfait. Il y a pourtant de fortes variations de fréquence cardiaque, de 120 à 170bpm et le suivi de la Forerunner 745 est parfait.

Mais ce n’est quand même pas tout le temps comme ça. Sur une sortie running sans grosse intensité, le résultat est plutôt pas mal, même s’il y a quelques pics à +10bpm. Mais au final, le training effect calculé à partir de ces données doit être à peu près correct.

Sur la prochaine sortie, il y a un peu plus de retard à l’allumage. Il a fallu à la Forerunner 745 à peu près 8 minutes pour se caler sur la bonne fréquence cardiaque. Et puis je me suis arrêté pour prendre une photo. Alors on observe la même sur-réaction au redémarrage. et puis après, le suivi de la FC est bon.

Encore une fois, sur-démarrage jusqu’à environ 8 minutes et quelques pics sur le reste de la sortie.

Mais lorsqu’il y a une grosse intensité (ici sur un test VO2max guidé par la Vantage V2), ben on ne peut pas se fier au capteur cardio optique pour savoir si on est dans la bonne zone ou pour calculer un training effect anaérobie. Pour ce type de séances, il vaut mieux s’équiper d’une ceinture cardio.

La saison ne se prête pas trop aux tests à vélo. Je n’ai donc qu’une seule sortie et pas de conclusion définitive à faire sur la précision du capteur cardio de la Forerunner 745 à vélo. C’est 50/50 : mi catastrophe et mi perfection.

Pour la mesure du dénivelé, one note l’apport de l’altimètre barométrique par rapport à l’altimètre GPS de la Forerunner 735XT. Que ce soit à pied ou à vélo, les résultats sont là.

Suivi d’activité quotidienne

Forerunner 745 activité quotidienne

Parmi tous les capteurs qui peuvent faire du suivi en continu, le capteur de SpO2 est celui qui consomme le plus (de loin). Et l’intérêt de la donnée brute telle qu’elle est livrée est plutôt limité. Ca ne m’avance pas à grand-chose de savoir que je suis à 96% d’oxygénation sanguine, parce que n’importe quelle valeur entre 90 et 100% est normale (et on n’est quasiment jamais à 100%).

Donc je vous recommande d’utiliser les possibilités de paramétrage :

  • Capteur activé que la nuit, pour que cette donnée soit intégrée dans le suivi du sommeil
  • Je n’active le capteur en journée que lorsque je vais à plus de 2000m d’altitude pour suivre mon acclimatation à la raréfaction de l’oxygène
  • Ou alors capteur éteint

La donnée la plus intéressante en 24h/24, c’est le body battery. C’est un indice de 0 à 100 qui baisse plus ou moins vite en fonction de votre activité physique (séance de sport, marche dans la rue, travail assis) et monte plus ou moins vite en fonction de vos phases de récupération (glander sur le canapé, sieste, nuit de sommeil). Les oscillations, les décharges et les recharges, permettent donc de visualiser l’équilibre entre activité physique et récupération de manière globale.

Après, le reste est très fourni :

  • Nombre de pas
  • Distance
  • Fréquence cardiaque
  • Stress
  • Minutes intensives
  • Nombre d’étages gravis
  • Calories brûlées
  • Fréquence respiratoire

Après, à vous de trouver une utilité à chacune de ces données.

Le suivi du sommeil n’est toujours pas disponible sous forme de widget sur la montre. C’est surprenant, parce que ça a été ajouté par mise à jour sur les Fenix 6, je pense que ça viendra un jour sur la Forerunner 745. Mais sinon, on a tout dans Garmin Connect :

  • Heures de couché et de réveil
  • Durée de sommeil
  • Répartition par phase
  • Oxygénation sanguine
  • Fréquence respiratoire

Montre connectée

Forerunner 745 montre connectée

La Forerunner 745 reçoit les smart notifications sans problème. En revanche, on ne peut pas répondre aux messages depuis la montre lorsqu’elle est couplée à un iPhone. Elle reçoit les appels entrants. Là encore, on peut décrocher ou raccrocher en pressant un bouton, mais il faut sortir son téléphone pour prendre l’appel.

De toutes les marques de montres connectées (même Apple et Samsung), Garmin est celle qui propose la plus large compatibilité avec les plateformes de streaming : Deezer, Spotify et Amazon Music. Ca nécessite d’avoir un compte payant chez la plateforme en question. Le fonctionnement de l’appli présente sur la montre (perso j’utilise Deezer) n’est toutefois pas du tout en streaming.

Lors de la mise en place de l’appli sur la montre, elle va télécharger vos playlists favorites via Wifi. A partir de là, il suffit de connecter un casque ou une enceinte Bluetooth pour écouter sa musique (plus besoin de smartphone à proximité). La montre va ensuite vérifier de manière régulière lorsqu’elle sera connectée en Wifi si le contenu de la playlist a évolué. Le cas échéant, elle téléchargera les mises à jour.

Si vous ne voulez pas payer un abonnement, alors vous pouvez transférer des mp3 dans la mémoire de la Forerunner 745 et ça fonctionnera très bien de manière autonome. Il suffit pour ça de la brancher avec le câble USB à un ordinateur. Elle apparaitra comme une clé USB (avec un Mac, il faut utiliser Android file transfert) et il suffira de copier/coller les fichiers mp3.

Pour des raisons de sécurité, je vous recommande d’utiliser un casque adapté à la pratique sportive, c’est à dire qui permet d’entendre les dangers arriver. Pour ça, les casques à conduction osseuse Aftershokz sont top.

Pour que le paiement sans contact fonctionne, il faut que votre banque soit compatible avec Garmin Pay. Et il n’y en a pas beaucoup. Pour la majorité d’entre vous, la solution sera de passer par une CB de MAX.

On peut aussi activer un widget pour la météo, un autre pour le calendrier.

Conclusion du test

Forerunner 745 avis

La Forerunner 745 a vraiment de bons arguments pour séduire les sportifs, qu’ils soient triathlètes ou runners avancés (car elle a un cran d’avance sur la Forerunner 645).

Maintenant, la difficulté pour Garmin, c’est d’avoir lancé la Forerunner 745 à 50€ de plus que la Forerunner 735XT à son époque alors que tout le monde espérait une montre GPS de triathlon abordable, soit plutôt vers 300/350€.

Mais il va falloir se faire une raison (et être réaliste). La Forerunner 745 n’est pas une montre GPS de triathlon d’entrée de gamme. C’est une montre GPS haut de gamme, avec beaucoup d’outils d’entrainement et d’analyse, mais sans carto (ça, c’est réservé pour la Forerunner 945). Si on reprend le nommage des Fenix, alors on pourrait parler de Forerunner 945 Pro pour la 945 et de Forerunner 945S pour la 745.

En tant que nouveauté, la Forerunner 745 est donc une excellente option pour les triathlètes et les runners qui aiment faire du sport en musique et qui ont besoin d’une tonne de statistiques pour gérer leur entrainement, le tout dans un format compact adapté aux courses (et aux petits poignets). Et pour ceux qui n’ont pas besoin de lecteur de musique, alors Garmin n’offre plus d’option pour vous. Finalement, il y aurait encore de la place pour une Forerunner 345, une montre GPS de triathlon autour de 250/300€. Mais là, vous hésiteriez encore plus au moment du choix. Heureusement que vous connaissez un bon blog qui traite du sujet…

Au final, entre une Foreunner 945 et une Forerunner 745 quasiment au même prix, mon coeur balance. C’est sûr, la carto et l’autonomie de la 945 sont alléchantes, mais la précision GPS de la 745 est un gage de meilleurs résutats. Vous prendriez quoi, vous ?

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Garmin Forerunner 745 noire Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 745 blanche Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 745 rouge Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 745 vert d’eau Bouton commander i-run
Protection d’écran Bouton commander amazon

22 commentaires

  • Gauthier

    J’entends bien ton discours sur la précision GPS mais une question basique : si Garmin a une bonne puce, un bon capteur, que sais-je encore qui donnent de très bons résultats sur cette montre… pourquoi il y a-t-il une différence avec une Fenix 6? Ce n’est pas la même électronique qui est utilisée ? Ou alors pas la même intégration au reste de l’environnement ? J’espère avoir été clair. Merci encore pour ton boulot

    • Jérôme

      Bonjour
      J’y vois plusieurs causes possibles :
      – composants différents (comme une antenne GPS différente)
      – effet du boîtier (métal vs plastique)
      – choix délibéré de Garmin de moins alimenter la puce GPS sur les Fenix afin d’augmenter l’autonomie, ce qui résulte en une moins bonne précision

  • Sylvain

    Du coup on est en droit d’espérer une Fenix 7 voir une Forerunner 955 qui bénéficiera de la précision gps accrue, de la cartographie le tout avec une autonomie correct!
    Merci bien pour les test

  • Lulu

    Bonjour, tu ne parles pas de la lisibilité. Cette dernière a l’air plutôt excellente d’après tes photos. Depuis que je suis passé à Coros, j’aurais du mal à me tourner vers ce modèle. C’est un tarif très typé Garmin.

  • Juste un petit commentaire à propos du mode piste. Garmin l’a ajouté sur le FR245.

    Un gros blâme pour ce qui concerne la traduction: “Suivre course”!
    Ca doit être le résultat de google translate: “Track run”. Track peut être traduit par piste, pister, suivre… selon le contexte. Bref, la vrai traduction serait “Course sur piste”

    C’est tout de même une honte qu’une société qui a une filiale dans tous les pays n’est pas capable d’avoir une traduction compréhensible des menus de la montre….

  • MIC

    Merci pour ce test, je l attendais car je vais changer ma 645. J ai déjà choisi la remplassante et se sera la coros apex. Ce choix et surtout du au prix la compatibilité avec le stryd et la programmation d entraînements. Ensuite 500 euros pour du plastique c est dur à avaler., surtout en sachant que pour 30 euros de moins on peut se procurer une fenix 6s. J ai peur que garmin finit par devenir comme Samsung et Apple, réservé à une certaine classe sociale. maintenant je remets pas en cause les montres garmin elles sont tops. L option que j aurai tellement aimer avoir c est Pacepro…… Tampis !
    Jérôme continue le plus longtemps possible, j ai chois ma garmin 235, 645 et maintenant ma coros apex grâce à tes vidéos constructives et merci beaucoup pour cela !

    • Xavier

      Avec le Stryd, pas besoin de PacePro puisque la puissance prend en compte les montées et descentes 😉

      • Seb Dyrts

        PacePro est bien pour planifier sa sortie. Mais, c’est plus efficace d’utiliser le champ “Stryd Flat Pace” une fois dehors. Et dans ce cas, tu verras que se fixer une vitesse sur piste constante ou une puissance constante est assez difficile dans la réalité. Dès que les pentes sont un peu prononcés, c’est difficile de courir à effort constant.

        Tu peux t’amuser à voir ce que donne l’allure sur piste dans le cas d’un trail que j’avais fait: http://dyrts.free.fr/fr/posts/stryd-allure-sur-piste/

        L’information est certes pertinente mais dans les montées je n’ai jamais réussi à ménager mon effort (sinon on marche) et dans les descentes, je n’étais jamais à ma puissance de croisière. Par contre, l’information est top pour savoir si on n’est pas en train de se griller. La première fois que j’ai fait ce parcours, j’ai débuté trop fort, à la vitesse sur piste équivalente des intervalles 30/30, au bout de 1km de pente, j’étais exténué et le reste de la course était pénible. Le lendemain, j’ai fais attention de ne pas dépasser ma vitesse sur piste d’une course de 5km, et le parcours a été réalisé plus vite et avec plus d’aisance.

      • Mic

        Exact je l avais pas vu dans ce sens…… Bein du coup c est encore plus cool je pourrai programmer mes courses avec la puissance.

  • Jérémie

    Tarif ridiculement élevé par rapport au reste de la gammr et de la concurrence…

  • Stéphane

    Bonjour,

    500 € pour 16h d’autonomie en mode GPS, rédhibitoire mémé si la montre est axée triathlon et non outdoor comme les fénix. Encore si la précision gps se rapprochait de celle de la Polar v800 peut-étre mais là franchement, c’est abusé.

    • Ced

      Fenix 6 (finition de base) actuellement à 490 euros sur certains sites. Il y a de quoi se poser des questions sur la sortie des forerunners en “plastique” à ce tarif?!

  • Olivier

    Bonjour Jérôme, merci pour ce test qui est très intéressant, pour ma part je pense que vu le positionnement tarifaire de la 745 Celle ci va être en concurrence avec la 945 don le prix a bien baissé depuis sa sortie, elle a quand même les arguments de la carto et de l’autonomie, quand à la moindre précision GPS elle peut être palliée par un stryd.

  • SylvainH

    Ola ! bon je lis les commentaires, et c’est une affaire de goûts et de couleurs, mais j’ai eu une suunto (spartan sport) une polar (vantage v) et je suis revenu chez garmin… ! le prix est peut-être plus cher, c’est peut-être pas aussi pour rien… comme une certaine marque de téléphone avec une pomme !
    Bref sinon hors sujet, il est possible de mettre le cadran de cette 745 sur une fenix 6X ? Merci 😉

  • Creamrun

    Bonjour Jérôme, merci encore pour ces tests éclairés. J’hésite énormément entre cette Garmin 745 et la Garmin Fenix 6. En effet je fais du trail (moins de 10h) et du triathlon. Laquelle des deux pourrait être la plus complète pour ces deux activités? (en perdant des fonctionnalités d’un côté ou de l’autre évidemment :))
    Merci

    • Jérôme

      Bonsoir
      Effectivement, pas facile. La Fenix 6 de base est à peine plus chère (50€). Mais du coup, le choix se résume presque à payer plus cher pour avoir une montre GPS moins précise. Ce n’est pas le créneau visé par la Forerunner 745 mais je pense qu’elle fera du bon boulot.

  • Loic Le moigne

    Bonjour, très hésitant entre la 745 et la 945 quel est le réel intérêt de la cartographie pour un coureur du dimanche comme moi ?sachant qu on a le téléphone pour la cartographie…
    Peut on préparer des parcours sur la 745 ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.