Test Garmin Forerunner 945 : le top de la performance

Test Garmin Forerunner 945

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Autant le dire tout de suite : aucune montre GPS ne s’approche autant de la perfection que la Garmin Forerunner 945. Garmin ne s’est pas contenté de transférer vers sa montre GPS de triathlon les nouvelles fonctionnalités apparues sur la gamme des Fenix 5 Plus (cartographie, lecteur de musique, paiement sans contact, capteur d’oxygénation sanguine) et des MARQ (nouveau capteur cardio, nouvelle puce GPS).

La Forerunner 945 n’est donc pas ‘juste’ une Fenix 5 Plus en plastique comme l’était la Forerunner 935 pour la Fenix 5. Ils ont encore réussi à trouver de nouvelles fonctionnalités à ajouter (des stats plus poussées sur la charge d’entraînement et l’acclimatation à la chaleur).

Et l’autonomie. Quelle autonomie ! A lui seul, c’est un critère qui peut vous faire vendre votre Fenix 5 ou votre Forerunner 935 pour acheter une Forerunner 945 : 36h.

C’est tout simple : aujourd’hui, c’est la meilleure montre GPS pour le triathlon ; et la meilleure montre GPS pour le running.

Présentation de la Garmin Forerunner 945

Présentation Garmin Forerunner 945

Elle remplace : Forerunner 935

Au-dessus dans la gamme : aucune

En-dessous dans la gamme : Forerunner 935

Ceux qui connaissent déjà la Forerunner 935 s’adapteront facilement à la nouvelle Forerunner 945. Visuellement, il n’y a quasiment aucune différence (sur la face avant du moins). Même moi j’aurais du mal à les différencier si on posait une Forerunner 945 et une 935 sur une table devant moi. Le format est le même, le boîtier est exactement le même, l’écran aussi. Allez, si je cherche bien :

  • les boutons sont noirs mat au lieu d’être argent
  • il y a une petite marque blanche au-dessus de midi
  • le bouton Start est cerclé de couleur

L’orientation hyper sportive des Forerunner de triathlon vers la performance (plus que les Fenix) fait que Garmin a continué dans cette même lignée de montre GPS, en regroupant un max de fonctionnalités dans un boîtier relativement fin et léger. On oublie le métal des Fenix, c’est clairement une montre de sport.

La Forerunner 945 a la même largeur qu’une Fenix 5 Plus (47mm), mais la différence de poids se fait lorsqu’on la porte au poignet (50g au lieu de 86).

C’est tout de même la plus grosse des Forerunner. La Forerunner 735XT fait 44mm de diamètre pour 44g. La Vantage V est à peine plus petite (46mm de large) mais plus lourde, étant donné que son boîtier est en acier (68g). C’est à peu près pareil pour la Suunto 5 (46mm pour 66g). Ce format de 46mm a été repris par Coros pour l’Apex, qui est plus lourde (55g) en partie à cause de sa vitre en saphir (le saphir est plus dense que le verre).

Elle a quand même pris 1g par rapport à la Forerunner 935. Difficile de savoir à quoi c’est dû, peut-être le capteur cardio optique plus gros maintenant qu’il a une LED rouge pour mesurer l’oxygénation sanguine.

Pour ce qui est de l’épaisseur, je vous fais grâce des dixièmes de millimètre, disons qu’elle est dans la moyenne des montres GPS de triathlon (c’est à dire qu’on trouve plus fin), ce qui est déjà largement plus fin que les montres outdoor.

Il existe 2 versions de Forerunner 945 :

  • La Forerunner 945 seule
  • Le pack triathlon, dans lequel la Forerunner 945 est équipée d’un bracelet bleu, avec un liseré bleu juste sous la lunette. Perso je préférais la version jaune de la Forerunner 935 que cette version bleue.

L’écran est le même que sur la plupart des montres GPS Garmin, avec une résolution de 240×240 pixels pour 30,5mm de diamètre. Son diamètre suffit à afficher pas mal d’infos et sa résolution passe bien pour la majorité des watchfaces, même si je trouve que c’est un peu limite pour certaines qui ont des aiguilles qui peuvent être un peu pixélisées.

Pas d’écran tactile bien évidemment, on conserve les 5 boutons classiques. Ca évite les activations intempestives et ça fonctionne bien même sous la pluie.

L’écran est protégé par un verre Gorilla Glass DX résistant aux rayures (mais pas autant que le saphir) et spécialement étudié pour les wearables parce qu’il augmente le contraste de 50%.

L’étanchéité n’a pas changé (50m), le connecteur du câble non plus (hé non, vous ne pourrez toujours pas porter votre Forerunner préférée au poignet pendant que vous la rechargerez avec une batterie externe sur un ultra).

Le bracelet en silicone fait 22mm de large. Pour être diplomatique, on pourrait dire que la Forerunner 945 est compatible avec les bracelets QuickFit. Ouais, bon, c’est une autre façon de dire qu’elle n’a pas de bracelet QuikFit. Le bracelet n’est même pas équipé d’un quelconque système de remplacement rapide. Il faut dévisser des petites vis. Mais dans le pack triathlon, les petits outils pour le faire sont fournis.

Bon, maintenant, passons aux nouveautés.

Garmin a utilisé sur la Forerunner 945 (et la Forerunner 245 sortie en même temps) la puce Sony qui a permis depuis 1 an à tous les autres fabricants de doubler l’autonomie de leurs montres GPS. C’est la MARQ qui a été la première chez Garmin. Donc on peut espérer que ça a permis aux ingénieurs de Garmin de récolter des premières données et de commencer à affiner l’algorithme pour améliorer la précision GPS.

Garmin, comme Suunto a activé 3 systèmes de géopositionnement (GPS, GLONASS et Galileo) sur cette puce. Je ne pense pas qu’il y ait de gain sur la précision pour le moment, mais on va voir en test réel.

Sinon, le reste des capteurs internes comprend altimètre barométrique (donc baromètre), accéléromètre, gyroscope, boussole et thermomètre.

A l’arrière, le capteur cardio optique a changé. Ce n’est pas un nouveau capteur, c’est juste celui des MARQ qui a été intégré sur la version triathlon. Les LEDs (2 vertes et 1 rouge) et le capteur sont positionnés en ligne. Par rapport à la Forerunner 935, il permet de mesurer l’oxygénation sanguine, en plus de la fréquence cardiaque et la variabilité de fréquence cardiaque.

Ensuite, Garmin a transposé tout le package de nouveautés sorties sur les Fenix 5 Plus :

  • cartographie
  • lecteur de musique + possibilité de télécharger Deezer ou Spotify
  • Paiement sans contact

L’interface des montres GPS Garmin est toujours autant pratique à utiliser, car on peut tout personnaliser directement depuis la montre. La liste de widgets disponibles est énorme. Perso, j’utilise :

  • Statut d’entraînement (statut d’entrainement, VO2max sur 7 jours, charge d’entrainement sur 7 jours, intensité d’entrainement sur 4 semaines)
  • Performances (VO2max, seuil lactique, prédiction des temps de course)
  • Statistiques de santé (FC, stress, body battery)
  • Ma journée (dernier sport, minutes d’intensité, étages gravis, nombre de pas, calories)
  • Oxygénation sanguine
  • Notifications
  • Météo
  • Calendrier
  • Garmin Coach
  • Historique
  • Lever/coucher du soleil
  • ABC (altimètre, baromètre, boussole)
  • Lecteur de musique

Le widget Statut d’entrainement qu’on connaissait sur la Forerunner 935 a changé. Ce n’est d’ailleurs pas le même que sur la Forerunner 245, pourtant sortie en même temps que la Forerunner 945. Il y avait tellement d’infos que Garmin a choisi de le scinder en 2 : 1 widget Statut d’entrainement et 1 widget Performances).

C’est pas bête, mais je trouve leur répartition des infos un peu bizarre. On trouve le VO2max dans le widget Performance, mais le graphique du VO2max sur 7 jours se trouve dans le widget Statut d’entrainement. Quelle est la logique ?

Le widget Body battery est nouveau. Il combine les mesures d’effort, de stress et de sommeil pour quantifier l’énergie dont vous disposez. Il faut imaginer un réservoir d’énergie qui se vide à cause de l’activité physique (le sport, mais aussi l’activité quotidienne) et du stress ; et se remplit lors de phases de récupération et de sommeil.

C’est selon moi le meilleur indicateur d’équilibre entre activité physique et récupération. C’est bien mieux de suivre ça que le nombre de pas quotidien. Avec ça, vous pouvez gérer votre récupération (dormir plus, dormir mieux), mais aussi vos entraînements (s’il vous reste 70% un soir après une séance de fractionné, c’est clairement que vous n’avez pas assez forcé).

Le seul regret que j’ai, c’est que le graphique ne permet pas d’avoir suffisamment de recul. Il ne montre que les 4 dernières heures. Or, pour se faire une bonne idée de la situation du jour, il faudrait au moins les 12 dernières heures, voir 24. On peut, après 4 appuis de boutons, afficher la charge et la décharge depuis minuit. Par exemple, cet après-midi (j’ai fait une séance de natation ce matin), mon niveau d’énergie est actuellement à 30, j’ai rechargé de 42 (sur la fin de la nuit + une sieste) et j’ai déchargé de 76.

Et puis il y a les autres widgets, ceux que je n’utilise pas mais qui existent (on peut personnaliser tout ça, pour ajouter, retirer ou changer l’ordre des widgets) : dernière nage, dernier parcours vélo, dernière course, fréquence cardiaque, pas, étages gravis, calories, minutes d’intensité, stress, dernière activité, altimètre, baromètre, boussole, température, DogTrack, VIRB, inReach, autres fuseaux horaires, golf, XERO, body battery).

Si je reviens à l’interface, le menu de commande est toujours aussi pratique (et toujours aussi personnalisable). Un appui long sur le bouton Light et une série de raccourcis apparaissent en rond sur l’écran. Là aussi, on peut choisir lesquels on veut et changer leur ordre d’apparition.

On peut configurer des raccourcis sur les autres boutons. Par défaut, une pression sur le bouton Down lance le lecteur de musique.

L’organisation des menus a légèrement changé… en mieux.

C’est vrai qu’avec tous les réglages qu’on peut faire maintenant sur les dernières montres Garmin, certaines options étaient parfois difficiles à trouver. Et je suis même sûr que certains ne savent même pas tout ce qu’ils peuvent paramétrer sur leur montre. Mais bon, moi, ça fait quelques années que je manipule des montres GPS Garmin juste dans les moindres détails.

L’interface est plus visuelle, avec maintenant un icône pour chaque catégorie dans les menus. Je rappelle que le menu sont contextuel, c’est-à-dire que les premiers éléments de la liste dépendent du widget sur lequel on se trouve.

Plus ça va et plus il faut d’applications pour gérer toutes les fonctionnalités des montres GPS Garmin haut de gamme. Avec la Forerunner 945, téléchargez :

  • Connect pour connecter votre montre à votre smartphone et analyser vos statistiques
  • Explore pour gérer vos itinéraires et points d’intérêt
  • Connect IQ pour télécharger des applications et des watchfaces

Au passage de la 935 à la 945, Garmin en a profité pour ajouter 50€ au prix de vente. Alors c’est sûr, ça fait toujours râler. Mais bon, réconfortez-vous en vous disant que l’augmentation a été de 100€ entre la Fenix 5 et la Fenix 5 Plus.

Comparativement, la Forerunner 945 offre même un bien meilleur rapport fonctionnalités/prix que la Fenix 5. Elle est moins chère alors qu’elle intègre plus de fonctionnalités.

Elle a beau être orientée triathlon, elle n’en reste pas moins une montre GPS multisports. C’est à dire qu’on trouve autant de profils sportifs que sur la Fenix 5 Plus (à l’exception des modes Jumpmaster et Tactical) :

  • course à pied, trail, tapis de course, piste en salle
  • randonnée, alpinisme, marche
  • vélo, home trainer, VTT
  • natation en piscine, natation en eau libre (avec GPS)
  • triathlon, multisports, swimrun
  • golf
  • ski, snowboard, ski de fond
  • stand up paddle, rameur, aviron, kayak
  • muscu
  • cardio
  • yoga, escaliers, vélo elliptique
  • autre

Tous les profils n’utilisent pas les mêmes capteurs (GPS, cardio, altimètre, accéléromètre, gyroscope) et ils affichent plus ou moins de données différentes. Mais bon, il n’y en a pas que pour la course à pied ou le vélo. Garmin est par exemple la marque qui propose le plus de stats pour les sports de rame. Après, pour les sports comme le vélo elliptique, elle ne mesurera pas grand-chose de plus que le chrono et le cardio…

La préparation des entraînements va maintenant encore un peu plus loin. En plus de la programmation de séances de fractionné depuis la montre, du traditionnel calendrier d’entraînement et de la programmation de séances d’entraînement complexe, il est possible d’utiliser le service Garmin Coach, pour créer automatiquement un programme d’entraînement adaptatif. Pour l’instant l’offre est limitée au running (5km, 10km et semi-marathon) et il n’y a rien pour le triathlon.

Aucune autre montre de sport n’intègre autant d’algorithmes Firstbeat. Et si vous voulez exploiter des données pour améliorer vos performances, alors vous devez déjà savoir que les métriques physiologiques de Firstbeat vont vous apporter beaucoup. Par exemple :

  • seuil lactique
  • training effect aérobie et anaérobie
  • VO2max
  • charge d’entraînement et équilibre de charge d’entraînement
  • temps de récupération
  • acclimatation à la chaleur et à l’altitude
  • prédiction des temps de course

Tous ces algorithmes vont affiner leurs calculs avec le temps (Firstbeat dit qu’il faut environ 4 semaines). Ca doit ensuite vous permettre d’évaluer votre niveau, d’adapter votre entrainement et de mesurer les effets de vos entraînements.

Il y a maintenant 2 écrans pour la charge d’entraînement dans le widget de Statut d’entraînement. L’ancienne présentation était plus simple à comprendre. On avait 1 nombre et une jauge qui indiquait si on était dans le bleu sous entrainement), le vert ou le rouge surentrainement). Maintenant, c’est plus complexe mais ça permet des analyses plus fines.

Le premier indique la charge sur 7 jours. Mais il ne se présente plus sous la forme d’une jauge avec 3 zones comme sur les Fenix 5. C’est maintenant un histogramme sur la semaine. Le deuxième indique la charge sur 4 semaines. Elle est répartie en 3 barres (de 3 couleurs différentes) en fonction du type de bénéfice (aérobie faible, aérobie élevée, anaérobie), avec des portions en pointillés qui représentent la charge idéale. A vous de répartir vos entraînements en conséquence.

Au final c’est plus fin, car ça permet de distinguer la contribution de différents niveaux d’intensité à la charge d’entrainement globale. Avec l’ancien système, on additionnait la charge de 20 minutes de fractionné avec celle dune sortie longue de 2h. Maintenant, cest bien différencié.

Dans le widget Statut d’entraînement, la Forerunner 945 prend maintenant en compte l’acclimatation à l’altitude et à la chaleur. On sait tous que ces 2 facteurs ont une influence sur le chrono d’une course.

Premier point à préciser, l’acclimatation à la chaleur n’utilise pas le thermomètre de la montre. Ah bon, mais pourquoi ? Tout simplement parce que la température qu’il mesure est fausse. Elle est influencée par la chaleur que produit votre corps. Donc il ne mesure jamais la température extérieure, à moins que vous n’enleviez votre montre. Garmin a choisi d’utiliser les températures tirées de la météo via votre smartphone. Il faut du coup avoir connecté montre et smartphone en Bluetooth dans les 3 heures avant le départ de l’activité.

Les 2 icônes apparaissent en bas de l’écran si vous êtes en cours d’acclimatation. Pour l’altitude, ça commence à 850m d’altitude et pour la température, au-dessus de 22°. La montre prend une mesure de l’altitude chaque nuit, pour savoir à quelle altitude vous ‘vivez’. Parce que l’acclimatation dépend de l’altitude où est effectuée la séance, mais aussi de l’altitude à laquelle vous vivez habituellement (les habitants de Chamonix partent avec un peu d’avance sur ceux de Paris).

Avec ces 2 indicateurs, la Forerunner 945 va adapter ses calculs de statut d’entraînement.

La Forerunner 945 est la deuxième montre GPS Garmin à mesurer la fréquence respiratoire à partir de la ceinture cardio (également un algo Firstbeat), après la MARQ. Les montres GPS Suunto le font depuis longtemps. Mais c’était un graphique sur Movescount. Là, on peut le mettre comme champ de donnée sur un écran. Bon, pour être honnête, je n’ai pas encore trouvé à quoi ça pouvait servir…

En plus de tout ça, au sein de chacune de vos séances, un certain nombre d’outils sont disponibles :

  • alertes (distance, temps, allure, FC)
  • fractionné créé depuis la montre
  • segments Strava live (nécessite un abonnement payant à Strava)
  • partenaire virtuel
  • course contre une de vos activités passées
  • tour automatique
  • métronome
  • alertes audio (il faut un casque Bluetooth)

Plus ça va et plus je trouve intéressant l’objectif de Training effect qu’on peut utiliser sur certaines montres cardio GPS. Garmin possède un des meilleurs outils pour créer des séances d’entraînement complexe, mais l’objectif de training effect n’est toujours pas disponible.

La Forerunner 945 est compatible avec n’importe quel capteur, Bluetooth ou ANT+ :

  • cardio (ceinture ou brassard)
  • course à pied : foot pod, running dynamics pod, capteur de puissance
  • vélo : capteurs de vitesse, cadence, puissance
  • radar Varia
  • lumières Varia
  • écran Edge (oui, parce que vous pouvez utiliser un compteur Edge comme affichage de l’activité enregistrée avec votre Forerunner 945 ; utile pour la partie vélo d’un triathlon)

On retrouve sur la Forerunner 945 toutes les possibilités de navigation qu’offre Garmin : le suivi d’itinéraire ‘turn by turn’, la recherche de points d’intérêt, la cartographie, la création d’itinéraires en boucle directement depuis la montre.

J’ai un avis mitigé sur la carto. D’un côté, c’est super d’avoir une navigation ‘turn by turn’, la possibilité de recalculer l’itinéraire en direct, de créer un parcours en boucle directement depuis la montre (ça, j’adore, même si ce n’est intégré qu’aux profils de course à pied et de vélo). D’un autre côté, l’interface à 3 boutons n’est vraiment pas pratique à utiliser pour chercher son chemin (un écran tactile serait tellement plus pratique). Et ça reste un petit écran, sur lequel les chemins disparaissent dès que vous dézoomez trop.

Ma carto gratuite préférée (pour la France) : Toposummer de Frikart. Téléchargez le fichier, décompressez-le, placez-le dans le répertoire GARMIN de votre Garmin (comme sur une clé USB) et redémarrez-la.

Si jamais vous allez dans un autre pays (comme moi en Afrique actuellement), téléchargez le morceau de carte qui vous intéresse sur OpenStreetMap.

La cartographie intègre aussi les données de heatmap de la base de données Garmin, ce qui fait que la Forerunner 945 peut vous proposer les itinéraires vraisemblablement les plus sympas lors de la création d’itinéraires en boucle. Et l’autre bonus, c’est ClimbPro, qui permet d’afficher un écran spécifique avec un graphique et des données sur la montée en cours (pas tout l’itinéraire, juste la montée en cours). Croyez-moi, ça ne parait pas comme ça sur le papier, mais c’est très pratique.

La Forerunner 945 est également compatible avec Garmin Explore, l’application qui permet de tracer des itinéraires directement depuis son smartphone. Astuce : la carto hors ligne de l’appli peut aussi servir à relever une altitude pour étalonner l’alti baro.

Pour exploiter le maximum de la Forerunner 945, il faudra donc télécharger 3 applications :

  • Garmin Connect pour analyser vos statistiques
  • Garmin Explore pour tracer et gérer vos itinéraires
  • Garmin Connect IQ pour pouvoir télécharger des applications

Quand on combine montre de sport et montre connectée (+ un smartphone connecté en Bluetooth et qui capteur la 3G ou la 4G), on obtient de quoi couvrir vos arrières :

  • LiveTrac (pas nouveau, fait remonter votre position à quelqu’un de votre carnet de contacts)
  • GroupTrac (pas nouveau, affiche sur la carte la position de tous vos potes qui ont une Garmin avec carto et qui font du sport avec vous)
  • Fonctionnalités de sécurité (nouveau, envoie un email à une liste de contacts d’urgence)

La détection d’incidents est une nouvelle fonctionnalité sur les montres GPS. Elle était déjà présente sur des compteurs vélo (comme le Edge 1030) ou des casques de vélo (comme le Coros Safesound).

Les fonctionnalités de sécurité regroupent 2 modes de fonctionnement. Le premier, c’est le déclenchement manuel d’une alarme d’urgence. Il suffit de presser le bouton Light pendant 5s et ça déclenche l’envoi et d’un email avec votre position GPS à des contacts (entre 1 et 5) définis dans une liste de contacts d’urgence dans Garmin Connect.

Le second, c’est un mode automatique, dans lequel la Forerunner 945 détecte un accident (c’est-à-dire une chute, un arrêt de la vitesse horizontal, suivi d’une période d’immobilité) puis envoie automatiquement et un email aux contacts d’urgence.

Alerte urgence Garmin

Dans les 2 cas, ça nécessite d’emporter votre téléphone avec vous (et qu’il soit connecté à la montre en Bluetooth).

C’est un principe complètement différent du LiveTrac qu’on connaît depuis plusieurs années. LiveTrac se lance avant de partir et fait remonter votre position toutes les minutes. Ca envoie un lien à vos contacts et tourne en permanence jusqu’à ce que vous l’arrêtiez.

La détection d’incident tourne en tâche de fond. La majorité du temps, rien ne se passe. Il n’y a qu’en cas d’accident que l’alerte se déclenche.

J’ai joué un peu avec, voici mon retour. Déjà, si jamais ce n’était pas clair pour vous, sachez qu’il faut obligatoirement emmener votre smartphone avec vous (la Garmin Forerunner 945 n’est pas équipé d’une carte SIM et d’une liaison 3G/4G), qu’il soit connecté en Bluetooth à la montre (attention, ça pompe de la batterie) et sous couverture réseau (pas dans une zone blanche).

Ensuite, dans le mode automatique, il faut bien qu’il y ait une période d’immobilité après la chute. Si vous faites un soleil à VTT (je n’ai quand même pas été jusque-là pour le test, je vous rassure) et que vous vous relevez, il n’y aura pas d’alerte d’urgence.

Téléchargez le manuel d’utilisation

Autonomie

Forerunner 945 autonomie

Garmin annonce 36h d’autonomie. C’est ‘juste’ 50% de plus que la Forerunner 935… Cela dit, Garmin n’est pas au top là-dessus, puisque Polar arrive à 40h avec la Vantage V et Coros à 50h avec la Vertix.

C’est à peu près ce que j’ai relevé lors de mes tests : environ 3% pour 1h d’enregistrement en cardio/GPS.

Avec la musique, on tombe à 10h, ce qui est déjà beaucoup mieux que les Garmin Music précédentes.

Le mode UltraTrac est prévu de durer jusqu’à 60h, mais la précision GPS en sera dégradée.

Sinon, c’est 2 semaines en utilisation courante. Avec 5h d’enregistrement GPS, il faut compter 1 recharge tous les 8-9 jours.

Champs de donnée

Forerunner 945 champs donnée

Temps : durée, durée moy circuit, destination finale, prochain waypoint, circuit, d’arrêt, dans zone, intervalle, total pour plusieurs sports repos (natation)

Distance : parcourue, circuit, dernier circuit, jusqu’au waypoint, par coup de rame, par mouvement (natation), nautique, restante

Allure : instantanée, moy, circuit, dernier circuit, intervalle

Cardio : instantanée, moy, circuit, instantanée intervalle, zone, %FC max intervalle, max intervalle, moy intervalle, % FC max, %FC max circuit, %RFC (réserve de fréquence cardiaque), %RFC circuit, %RFC moy

Altitude : baro, GPS, max, min

Dénivelé + : total, circuit, dernier circuit, max, moy

Dénivelé – : total, circuit, dernier circuit, max, moy

Vitesse verticale

Pente

Cadence (vélo) : instantanée, circuit, dernier circuit, moy

Cadence (running) : instantanée, circuit, dernier circuit, moy

Calories

Cap : boussole, GPS

Circuit : nombre de circuits réalisés

Condition physique

Soleil : lever, coucher

Coups de rame : total, circuit dernier circuit, fréquence, fréquence circuit, fréquence dernier circuit

Foulée : longueur, longueur circuit, longueur moy

Oscillation verticale : instantanée, moy, circuit

Temps de contact au sol : instantané, circuit, moyen

Equilibre temps de contact au sol : équilibre G/D, équilibre G/D circuit, équilibre G/Dmoy

Rapport vertical : instantané, circuit, moyen

Taux plané : instantané, circuit, moyen

Allure (natation) : 500m, moy 500m, 500m circuit, dernière longueur

Type de mouvements (natation) : dernière longueur, intervalle

Mouvements (natation) : total, total circuit, total dernier circuit, dernière longueur, circuit, dernier circuit, moy, intervalle, fréquence, fréquence moy, nombre/longueur, nombre/longueur intervalle

SWOLF : dernier circuit, dernière longueur, moy, intervalle, circuit

Heure : locale, arrivée destination finale, arrivée waypoint

Position : latitude, longitude

Longueurs (natation) : nombre, intervalle

Température : instantanée, max 24h, min 24h

GPS : intensité signal

Batterie : niveau de charge

PCO

Pression : ambiante (non étalonnée), barométrique (étalonnée)

Relèvement

Training effect : aérobie, anaérobie

Training stress score

Vitesse : instantanée, circuit, dernier circuit, moy, max, nautique

Pédalage : efficacité, équilibre G/D, équilibre G/D circuit, équilibre G/D moy, équilibre G/D moy 3s, équilibre G/D 10s, équilibre G/D 30s, fluidité

Puissance (vélo) : instantanée, circuit, dernier circuit, max, max circuit, moy, moy 3s, moy 10s, moy 30s, rapport poids/puissance, zone

FTP : %FTP

Oxygénation musculaire : O2 musculaire, %saturation O2 musc

Dérailleur : pignon arrière, plateau avant, combinaison, rapport de transmission

Di2 : batterie

Phase de puissance à gauche/à droite : PP, PP circuit, PP moy, PPP, PPP circuit, PPP moy

Normalized power (NP) : instantané, circuit, dernier circuit

Temps assis (vélo) : total, circuit

Temps en danseuse (vélo) : total, circuit

Fréquence respiratoire

Running

Forerunner 945 running

Pour chaque profil, on peut tout personnaliser directement depuis la montre. Il y a sûrement une limite au nombre d’écrans, mais je ne l’ai pas encore trouvée. Pourtant j’ai ressayé, en configurant :

  • 8 écrans de 4 données chacun (mais on peut choisir 1, 2, 3 ou 4 données par écran)
  • 1 écran de jauge cardio
  • 2 écrans d’advanced running analytics
  • 1 écran de lecteur de musique
  • 1 écran de carte
  • 1 écran d’altitude
  • 1 écran avec juste l’heure

Je vous recommande de prendre un peu (beaucoup) de temps, au début, pour tout configurer ce qu’il y a à configurer. Pour vous aider, lisez cet article : 11 trucs à configurer sur sa montre GPS dès qu’on la sort de sa boite.

Je recommande d’utiliser une ceinture cardio pour avoir des données de fréquence cardiaque précises. Après mes tests, je dirais que le nouveau capteur cardio optique de Garmin est meilleur, surtout dans les situations d’endurance, mais n’est pas encore fiable dans 100% des situations. Et n’oubliez pas que la FC est une donnée d’entrée de nombreux algorithmes Firstbeat. Donc si la FC est fausse, toutes les autres données seront fausses.

Pour les fous de stats, il faudra envisager de compléter la Forerunner 945 avec une ceinture Garmin (HRM-Run ou HRM-Tri) ou un Running dynamics pod pour :

Puisqu’on parle de Connect IQ, on ne peut toujours pas appliquer plus de 2 champs de donnée issus de Connect IQ par profil (Garmin Running power par exemple). On ne peut pas non plus programmer d’alerte à partir de ces champs de donnée (Garmin Running power par exemple).

L’accroche GPS est rapide (quelques secondes), pour peu que vous fassiez une mise à jour des éphémérides de temps en temps par Bluetooth.

Pendant l’attente, appui sur le bouton Up permet d’accéder à pas mal de paramétrages :

  • calendrier d’entrainement
  • paramètres du profil
  • Entrainement
  • Navigation

C’est très pratique. Ca permet d’aller chercher rapidement un itinéraire ou une séance d’entrainement. Si jamais vous avez une séance d’entrainement planifiée sur votre calendrier (par une programmation manuelle ou via Garmin Coach), la Forerunner 945 va même vous la proposer d’emblée.

Autour de 6-8 minutes, on reçoit une alerte avec la condition de performance. C’est un algorithme Firstbeat qui vous indique si vous êtes en meilleure ou moins bonne forme aujourd’hui par rapport à d’habitude. Un +8 indique que vous avec le potentiel de faire mieux que vos séances moyennes. Par contre, un -6 indiquera que vous êtes peut-être fatigué.

La stabilité de l’allure instantanée a été bien améliorée par Gamrin. Oublié les hauts et les bas de la Fenix 5 dès qu’elle passait sous des arbres. Maintenant, c’est nickel (par pas de 5s/km).

La trace GPS peut être suivi (même sans suivre un itinéraire) sur l’écran de cartographie. En suivi d’itinéraire (tracé à la main ou en création automatique en boucle), un bandeau en bas de l’écran vous indique le prochain virage en mode ‘turn by turn’. On peut ensuite ajouter 1 ou 2 données (comme la distance et le chrono) par-dessus le fond de carte.

En cas de réception d’une notification, un bandeau apparait en haut de l’écran. C’est pas mal, ça évite de masquer tout l’écran quand c’est clairement pas la priorité.

A la fin d’une séance de sport, les écrans de résumé ont changé. Il y a maintenant 4 écrans en défilement automatique :

  • distance, temps, allure/vitesse et trace
  • training effect aérobie et anaérobie
  • VO2max et récupération
  • statut d’entrainement

Dans l’historique, on peut consulter les statistiques sous diverses formes sur plusieurs écrans :

Généralement, je ne vais pas consulter les statistiques de l’historique (la 2e liste), mais je trouve les 4 écrans de la première liste pertinents et intéressants.

L’acclimatation à la chaleur a besoin de récupérer la météo à l’endroit où vous êtes via votre smartphone juste avant la séance. Si vous mettez votre téléphone 24h en mode avion (OK, personne ne fait ça), ou si vous refusez à l’application Garmin Connect d’accéder à votre géopositionnement (ça, il y a des gens qui le font), ça ne fonctionnera pas.

J’ai bien vu l’évolution du prédicateur de temps de course. Perso, l’ancien fonctionnait assez bien pour moi (si je me base sur mon dernier chrono de semi-marathon), mais je sais qu’il fonctionnait mal pour beaucoup de gens. Le nouveau est bien différent. Il se base sur plus de données, notamment l’historique des entrainements. Et après une opération du genou, c’est vrai que je ne suis plus au top niveau de ma forme. Le nouveau prédicateur de temps de course ne me gratifie plus du même chrono potentiel sur semi. Donc je conclurai en disant qu’il y a une amélioration dans l’algorithme de calcul et que les données sont probablement plus proches de la vérité (vous me confirmerez ça dans un commentaire en fin d’article).

Vélo

Forerunner 945 vélo

La Forerunner 945 compresse dans un boîtier de montre toutes les fonctionnalités d’un compteur vélo haut de gamme. La seule différence, vraiment, c’est la taille de l’écran (et aussi la position de l’écran lorsque vous êtes sur le vélo).

Pendant l’accroche GPS, la montre recherche également tous les capteurs externes connus et s’y connecte automatiquement. Il ne faut faire une recherche manuelle que la première fois.

Le capteur cardio optique donne de bons résultats sur un vélo en salle, mais ces capteurs sont généralement assez mauvais dès qu’on est sur un vrai vélo.

Natation

Forerunner 945 natation

Depuis la mise à jour 2.64, il est possible d’activer le capteur cardio optique dans l’eau. Garmin a suivi toutes les autres marques qui le font déjà, mais émettent eux-mêmes des réserve quant à la fiabilité des données…

Les ceintures HRM-Swim et HRM-Tri sont spécialement étudiées pour enregistrer la FC dans l’eau et renvoyer toutes les données à la montre en fin de séance. La HRM-Swim est la meilleure ceinture cardio pour la natation. Elle est plus large et plus adhérente, ce qui fait qu’elle a moins tendance à glisser.

Garmin est toujours la seule marque de montres GPS à offrir la possibilité de programmer des séances d’entraînement en natation (exactement comme en course à pied). Je trouve ça hyper pratique. Autant c’est pas trop difficile de compter jusqu’à 10 sur un 10×30/30, autant en natation j’ai du mal à me souvenir par cœur d’une séance complète.

Le mode journal d’entrainement (faites défiler les écrans jusqu’au dernier) sert quant à lui à rentrer manuellement le nombre de longueur fait de telle manière que la montre ne peut rien détecter (comme le travail des jambes avec une planche). Ca permet d’avoir des stats correctes à la fin de la séance.

Le traitement de la natation dans les statistiques est particulier. Les séances de natation apparaissent bien dans l’histogramme de l’historique sur 30 jours. En revanche, elles ne sont pas toujours prises en compte dans la charge d’entrainement. Bon, en fait, ce n’est pas une surprise. Il faut que la Forerunner 945 mesure la fréquence cardiaque pour arriver à calculer l’intensité d’une séance (et donc la charge imposée à votre corps). Une fois que vous avez compris ça, vous avez tout compris. Si vous faites une séance de natation sans ceinture cardio (et étant donné que le capteur cardio optique est éteint), cette séance ne fera pas évoluer la charge d’entrainement 7 jours, et ne sera pas prise en compte dans l’intensité d’entrainement 4 semaines.

Multisports/triathlon

Forerunner 945 triathlon

Il y a plusieurs modes multisports sur la Forerunner 945 :

  • triathlon
  • multisports (biathlon, personnalisé)
  • swimrun

En plus de ça, on peut changer facilement de profil à tout moment, en faisant un appui long sur le bouton du milieu et choisir ensuite Changer de sport.

Donc il y a de quoi faire, soit en programmé à l’avance (avec la prise en compte des phases de transition), soit de façon impromptue.

Autres sports

Forerunner 945 musculation

Garmin est la marque qui offre le plus de profondeur dans les données et les analyses des sports de rame. Ca ne va pas aussi loin que ce qui se fait sur la course à pied, forcément, mais sur des profils comme le rameur ou le stand up paddle, on a des données comme la fréquence ce coups de rame, ce qui est une métrique intéressante. Chez la plupart des autres marques, ce genre de profils est limité à être un copier/coller du profil Course à pied (en extérieur) ou du profil Cardio (en intérieur) avec des données générales comme la FC ou le nombre de calorie.

L’autre profil particulier, c’est la Musculation. Dans ce profil, la Forerunner 945 est capable de détecter les exercices, compter automatiquement les mouvements et compter les séries. Toutes ces infos sont bien sûr ensuite transférées dans Garmin Connect qui est un véritable carnet d’entrainements.

Précision GPS / cardio

Globalement, j’ai trouvé la Forerunner 945 plus précise que les Fenix 5 ou Fenix 5 Plus. Techniquement, avec le changement de fournisseur de puce GPS, ce n’était pas gagné. Mais on voit par exemple que la trace de la Forerunner 945 ne fait pas d’écarts comme celle de la Fenix 5X Plus.

Trace GPS running

Mais ce n’est pas encore parfait et à ma grande surprise, la Forerunner 245 Music a systématiquement été plus précise que la Forerunner 945. Par exemple, sur cette portion en aller-retour, on voit au niveau du ‘S’ que les traces de la Forerunner 245 Music se superposent parfaitement, ce qui n’est pas le cas de celles de la Forerunner 945. Alors qu’il n’y a pas d’arbres, ça ne devrait pas être un environnement difficile pour la puce GPS.

GPS Forerunner 945

Et sur cet autre exemple, c’est la Forerunner 245 Music qui produit la trace GPS la plus fidèle à la réalité (et la seule dont la trace ne passe pas par-dessus le toit d’un batiment).

Trace GPS

Sur toutes mes sorties, la conclusion est la même : la précision GPS de la Forerunner 945 est meilleure que celle de la Fenix 5X Plus (ce qui n’était pas gagné d’avance étant donné que Garmin a changé de fabricant de puce GPS) mais moins bonne que celle de la Forerunner 245 Music.

Et là, je sens bien que vous allez râler. Comment / pourquoi une montre GPS 2 fois moins chère est-elle plus précise que mon bijou à 600€ ?

Précision GPS Forerunner 945

J’ai trouvé que le nouveau capteur cardio optique améliore la fiabilité de la mesure de la FC. Les résultats sont bons en endurance, mais pour les entrainements plus exigeants, il faudra quand même prendre une ceinture cardio.

Sur ce premier exemple, je suivi est quasi parfait, dès le départ (ce qui est généralement rare). Il suis bien la progression, tout comme la petite cassure vers la 23e minute. Après, il merde un peu sur la fin. Il s’est passé la même chose au même presque au moment sur la Forerunner 245 Music que je portais à l’autre poignet. Est-ce un effet de la sueur qui se serait accumulée au niveau du capteur après 30 minutes de course à pied (je suis en Afrique en ce moment) et qui perturberait la mesure de la fréquence cardiaque ?

Forerunner 945 FC running

Sur cette sortie suivante, le suivi est d’une précision suffisante pour la majorité des runners. Certes le démarrage est difficile, mais c’est l’affaire de 1 minute 30. Après, il y a un pic vers 2,5km et puis tout le reste est bon jusqu’à 2 pics juste avant la fin.

Cardio Forerunner 945 running

Si on marque un peu plus de variations d’allure, les écarts se creusent un peu plus mais ça reste plutôt pas mal par rapport à ce qu’on trouve sur le reste du marché.

FR945 cardio

Au bilan, je trouve ce nouveau capteur cardio optique meilleur que l’ancienne génération. La précision est meilleure et je le trouve plus constant dans les résultats d’une sortie sur l’autre.

Suivi d’activité quotidienne

Forerunner 945 activité quotidienne

Même si ce n’est pas son intérêt principal, la Forerunner 945 enregistre des statistiques d’activité quotidienne :

  • pas
  • étages
  • calories
  • distance
  • minutes intensives
  • FC

Pour chaque donnée, il y a la possibilité de fixer un objectif.

La nuit, elle ne dort jamais, elle continue d’enregistrer des données. Elle mesure vos mouvements et l’oxygénation sanguine pour déterminer la durée, les phases et la qualité du sommeil. L’oxygénation sanguine a le potentiel de permettre de détecter l’apnée du sommeil mais Garmin n’a pas fait les démarches dans ce sens et n’a pas cherché à faire valider son capteur par une instance du monde médical. Donc en l’état, honnêtement, ce n’est pas super utile. Mais bon, le capteur est là, peut-être que son utilisation évoluera avec une mise à jour.

En revanche, l’autre mode de fonctionnement, qui permet de mesurer l’acclimatation à l’altitude est plus intéressant (du moins, pour certains). L’écran met en regard le SpO2 et l’altitude sur le même graphique. Pour l’avoir testé l’an dernier à l’UTMB avec la Fenix 5X Plus, c’est au-dessus de 2000m d’altitude que ça commence à devenir significatif. Si vous évoluez en-dessous, ça ne vous servira à rien.

Le suivi de la fréquence cardiaque est fait en continu, mais on peut aussi activer une alerte de FC anormale. C’est un réglage manuel à faire, en entrant un plafond (disons) 100bpm). S’il est dépassé alors que les autres capteurs ne détectent que peu de mouvements (genre vous êtes sur le canapé devant la télé), alors la montre déclenchera une alerte.

Elle mesure également le stress, mais je ne suis toujours pas convaincu par cette donnée. Je pense que c’est plus une mesure de l’activité imposée à notre corps qu’une réelle mesure du stress psychique. En tout cas je n’ai jamais relevé de franche corrélation entre la valeur affichée sur ma montre et mon ressenti. D’ailleurs, même Garmin ne doit pas avoir les idées claires, car dans Garmin Connect, quand on clique sur le cartouche du « stress » pour visualiser les détails jour par jour, on arrive sur une section qui s’appelle « Détails sur les efforts ». Alors, c’est du stress ou des efforts ?

Depuis peu, les femmes (les hommes aussi d’ailleurs) peuvent faire un suivi de leurs cycles menstruels sur l’application Garmin Connect. Il n’y a pas de capteur pour ça, c’est manuel. L’idée est de voir l’impact que ça peut avoir sur les performances.

Le stress est une des données d’entrée du calcul du body battery.

A partir du widget de stress, on peut suivre un exercice guidé de respiration, pour décompresser.

Montre connectée

Montre connectée Forerunner 945

La nouvelle watchface est plutôt sympa. Inhabituelle, mais sympa. Elle affiche l’heure (avec les secondes), la date et quelques icônes (niveau de batterie, téléphone connecté). Ensuite, sur la droite, l’heure de coucher du soleil avec un arc de cercle qui indique la luminosité ; sur la gauche, les kilomètres en course à pied de la semaine. Le seul point qui est dommage, c’est que l’indication à droite se limite à la course à pied. Bon, ça, c’est le réglage par défaut, parce que pour les infos de gauche et de droite, on a le choix parmi une quinzaine de possibilités. Du coup j’ai rapidement modifié cette partie pour y mettre un indicateur plus général : les minutes d’intensité.

Par rapport à la Forerunner 935, la Forerunner 945 a récupéré beaucoup de fonctionnalités connectées (lecteur de musique, Deezer, Spotify et paiement sans contact). Alors je sais bien que beaucoup de monde auraient pu s’en passer. C’est vrai que la Forerunner 945 est avant tout une montre GPS axée sur la performance sportive. Vous ne ferez jamais un triathlon avec un casque Bluetooth et vous n’irez jamais acheter un pain au chocolat avec Garmin Pay une fois la ligne d’arrivée franchie.

Mais bon, je pense que Garmin estime que la plus haut de gamme de ses montres GPS ne peut pas ne pas avoir un truc qu’on trouve sur une montre moitié moins chère. Ca se comprend.

On peut paramétrer les notifications en fonction de l’activité :

  • durant une séance du sport : oui/non
  • durant le reste de la journée : oui/non
  • pas de notifications durant la nuit (vous mettez les heures de couché et de levé que vous voulez)

Elle peut se connecter à un smartphone en Bluetooth ou alors une box internet en Wifi (ça va plus vite pour télécharger). Elle décharge ses données via Bluetooth ou Wifi. Par contre, pour récupérer des données pour les widget météo, calendrier, etc, elle passe par le smartphone.

  • calendrier
  • météo
  • contrôle du lecteur de musique du smartphone
  • lecteur de musique interne
  • où est ma montre et où est mon téléphone
  • appel entrant

La Forerunner 945 dispose de 16 Go de mémoire, pour les activités sportives, les cartes, les applis Connect IQ et la musique (fichiers mp3, playlists Deezer ou Spotify ou podcasts).

Il y a plusieurs possibilités pour transférer de la musique sur la montre.

La première, c’est de transférer des fichiers mp3 (ou quelques autres formats supportés).

La seconde c’est d’utiliser une appli de streaming (Deezer ou Spotify, à télécharger sur Connect IQ) avec un abonnement payant et de synchroniser vos playlists préférées. Qu’on ne se trompe pas : la Forerunner 945 ne fait pas de streaming. Elle télécharge la playlist dans sa mémoire et vous écoutez ensuite votre playlist hors ligne (sans besoin de connexion 3G ou Bluetooth avec un smartphone).

Le nouveau menu circulaire du widget de contrôle de musique est bien fait. Pour le coup, c’est beaucoup mieux que le contrôle de la carto. On accède à tout rapidement. Il faut aller sur la petite roue crantée pour choisir l’origine de la musique et connecter un casque audio.

Connect IQ continue de se développer en tant que magasin d’applications. C’est même devenu maintenant une application à part entière.

Par contre, le paiement sans contact n’est pas encore développé. Le plus simple, c’est de passer par ‘Max’ pour créer une CB virtuelle, que vous liez à votre compte bancaire.

Sur Connect IQ, on peut trouver tout un tas d’applications, de watchfaces, de widgets et de champs de donnée à télécharger. Ca permet de compléter les fonctionnalités pour une utilisation de niche, ou alors juste pour changer l’apparence.

Conclusion du test

Avis Garmin Forerunner 945

Garmin a boosté les fonctionnalités de montre connectée de la Forerunner 935, sans oublier de rajouter quelques fonctionnalités sportives. Le tout donne une super montre de sport (triathlon ou course à pied) et connectée.

Il y a tellement de raisons d’acheter une Forerunner 945 aujourd’hui, tout simplement parce qu’elle intègre tellement de fonctionnalités :

  • qu’elle comblera forcément tous les profils de sportifs
  • que vous n’en utiliserez probablement pas la moitié
  • que vous aurez même peut-être du mal à trouver ce que vous cherchez dans les menus

A l’époque, j’avais fait une vidéo disant que je préférais la Forerunner 935 à la Fenix 5. Aujourd’hui, il n’y a pas photo, la Forerunner 945 est largement au-dessus des Fenix 5 Plus. Et en plus, elle est moins chère.

Rationnellement, je vois 3 raisons de préférer la Forerunner 945 à la 935 :

  • l’autonomie
  • la cartographie
  • le lecteur de musique

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Garmin Forerunner 945Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 945 pack triathlonBouton commander i-run

49 commentaires

  • Stéphane

    Salut,
    J’ai cette montre depuis 2 mois et je n’ai pas l’autonomie indiquée. Je m’entraine 4-5 fois par semaine et je suis obligé de la recharger tous les 7 jours.
    Des conseils de réglages ?
    Merci.
    Stéphane

  • Rudy

    Je viens de me l’acheter, je devrais la recevoir ces jours ci.

    Top ce test, j’ai trop hâte !!

    Rudy

  • jean-françois

    bonjour, premièrement félicitation pour ton travail
    mais franchement que vont ils trouver à mettre dans la prochaine Félix pour en faire le top du top car comme je vois la 945 à déjà tout se qu’il faut elle est archi complète

  • Rudy

    Mon colis est à la poste.
    Je récupère ma 945 ce soir !!!

    Super ton test, merci

  • Vaako 85

    À force de voir tes articles la 945 Mr tente de plus en plus pour changer la fenix 3
    Elle à beaucoup de fonctionnalités qui m’intéresse d’autre moins, forcément..

    Par contre deux points
    – tjr pas de système de la fenix 3 pour recharger la montre, c’est clairement abandonné par Garmin ?

    – Quelle pourrais être la raison d’attendre un fenix 6 ou une 900+ ( plus de précisions ? Autonomie ? Fonction en Plus? )

    • Jérôme

      Bonsoir
      Ca fait maintenant 2 ans que Garmin équipe toutes ses montres de ce système de connecteur. Je pense que ça va perdurer.
      La Forerunner 945 est une grosse amélioration par rapport à l’ancienne génération de montres (Fenix 5, Forerunner 935). Je ne pense pas que la Fenix 6 apporte énormément de nouveautés.

  • Jean-Charles

    Bonjour,

    A propos du capteur de température, il y a chez Garmin l’accessoire ANT+ “tempe” qui permet de capter la température en dehors de la montre. Avec ça, plus besoin d’enlever sa montre ou d’avoir une connexion à son smartphone qui doit à son tour trouver une connexion réseau pour trouver ses données météo… Pour l’acclimatation à la chaleur et le suivi d’une activité, c’est l’idéal.

  • CYRILLE MARC

    Salut,
    Bon bah je viens de craquer, et je l’ai commandé à l’instant. Possesseur de la fenix 3 et triathlète depuis cette année, je me tâtais pour acheter un GPS de randonnées pour cet été en corse. Finalement, je me suis dit que la 945 irait nickel. Je l’attends avec impatience. Merci pour ton test.

  • Lionel

    Super test et article Jérôme encore une fois je l’ai depuis début mai (2 jours après la date de sortie officielle) et c’est vraiment un pur bonheur comme montre. Pour la précision GPS je suis en GPS + Galileo et c’est en deçà de GPS + Glonass pour l’instant qui a apparemment la meilleure précision actuellement sur la 945. L’autonomie est très bonne quand on désactive la SpO2 en journée qui consomme énormément.
    Par contre en GPS je dirais qu’actuellement on est plus entre 25 et 30h d’autonomie que les 36h annoncées.
    Je n’ai pas encore utilisé la fonction Climbpro mais faisant principalement du trail celle-ci m’intéresse beaucoup, je vais m’y pencher.
    Pour ceux qui aiment bien avoir plein d’infos sur un seul écran de données bien lisible je vous conseil Dozen Run sur Connect IQ (existe aussi pour vélo et d’autres il me semble).
    En tout cas c’est un outil bien pratique au quotidien et qu’on sent à peine à son poignet.
    Petite question sur la SpO2 la nuit, ça ne la relève que sur une durée de 4h pour moi (entre minuit et 4h du mat), ça fait pareil pour vous ?
    Vivement la prochaine maj GPS pour encore améliorer la précision et peut être l’autonomie.

  • Jean-Charles

    Bonjour,

    Je n’ai pas trouvé la capacité de la batterie de la Forerunner 945. Il me semble que pour la 935 c’est une 255 mAh. Merci à qui a des infos sur le sujet, c’est pour partir plusieurs semaines en autonomie et trouver le meilleur compromis pour une batterie de recharge externe.

  • cyril

    Bonjour,
    Bravo pour cet article qui demande du temps et qui est très complet!!
    Pour la carte toposummer de Frikart, est-elle aussi complète que les IGN et quelle est la différence avec la carte toposummer II et la carte Trail overly map ?
    Merci par avance.

    • Jérôme

      Bonjour
      Pas aussi complète que l’IGN Pro (qui coûte plus de 200€).
      Topo summer est une carto complète, alors que Trail overlay est un calque qui rajoute quelques sentiers.

      • Cyril

        Bonjour,
        Merci de m’avoir répondu. Du coup les 2 cartes se complètent (trail overly et topo summer) ?
        La différence entre topo summer et topo summer II ?
        Merci par avance.

  • Sylvain Spriet

    Bonjour Jérôme,
    Entre le nouveau capteur cardio optique de Garmin et celui des Polar Vantage, lequel est le plus précis ? Merci

    • Jérôme

      Bonjour
      Sur moi, je trouve que le nouveau capteur de Garmin fonctionne légèrement mieux. Mais les résultats dépendent quand même en partie de chaque utilisateur. Ce n’est pas 100% garanti que ça soit pareil sur toi.

  • Alain

    Sur la toile, au sujet de cette montre (qui me fait de l’œil), il y a des commentaires négatifs sur la qualité des boutons quand on les presse. Une sensation de fragilité qu’on a pas sur la série des Fenix. Est ce un point de vue partagé également ?

  • Adriano

    Bonjour,

    Est-ce que je peux installer le widget Body battery sur ma 935 ? Je le trouve pas (encore) sur Garmin Connect IQ.

    Sportivement.

  • Stephane

    Forerunner 945, commandé via le site garmin depuis 10 jours et pas de nouvelles.. Connaissez vous les délais de livraison ?

  • Cyril

    Bonjour et encore merci pour ton blog,
    J’ai enregistré un parcours sur la montre par le générateur de parcours, est il possible de transférer ce parcours sur garmin Connect? J’ai regardé sur le net mais j’ai pas trouvé.
    Merci par avance.

  • Stéphane

    Excellente montre. Très complète…
    Est il possible de coupler la montre avec edge 1030 pour éviter les doublons sur garmin connect ?

  • Pascal

    Bonjour Jérôme,
    Merci pour cette présentation forte utile pour démarrer avec cette montre GPS.
    Je n’arrive pas à définir une vitesse du virtual partner à moins de 6.4km/h quelque soit l’activité choisie, tu as une solution ?
    Merci par avance

  • Régnier

    Bonjour
    J’Ai également craqué pour la forerunner 945. Par contre je rencontre 2 pb avec :
    1. Des que mon telephone n’est plus a porte elle lance un couplage et affiche les 6 chiffres de connexion a l’ecran
    2. Lorsque que je fais un entrainement prealablement planifie sur garmin connect, au bout d’un moment elle change seule l’ecran affiche et passe au 2eme ecran
    Des personnes rencontrent elles le meme souci ? Si oui avez vous résolu le pb ?
    Merci

  • Pascal

    Bonjour Jérôme
    Malgré la configuration des paramètres demandés dans Garmin Connect, la demande Assistance ne se lance pas lors de l’appui de 5 secondes sur la touche LIGHT.
    Cette fonction est opérationnelle sur ta montre ?
    Merci par avance pour ta réponse.

  • Lamab

    Bonjour

    J ai commandé une montre venant des US.
    Quel est l équivalent de la carte FR ? Sur le site de garmin je vois deux cartes : à 150€ et à 300 €. Ce sont les équivalents ou deja des cartes différentes de ce qui est injecté en usine ?
    Une carte de frikart peut elle complètement remplacée celle US ?
    Merci

  • Hugo

    Bonjour,
    Le mode musculation avec le comptage des répétitions est-il disponible sur la forerunneur 935?
    Merci

  • TitiGoo

    Bonjour
    suite à lecture de ce test, je viens de craquer pour la 945 et suis passé par le blog et lien Irun pour la commande.
    merci beaucoup.
    Sportivement.

  • bruno

    Bonjour
    Une question : je possède une garmin instinct et j’habite être très déçu par le capteur Cardio. Mes séances de fractionné sont totalement faussées malgré tous les efforts : entre 70/80 pulsations en burpees quand une Apple watch capte 150/160 pulsations. Déjà changé mais rien n’y fait !
    Bref, le capteur Cardio est-il plus fiable en crossfit ?
    De plus, j’hésite avec la fenix 6 (la s ?) plus casual, et son écran mat Et saphire.
    Les bords plus imposants de la 945 me font douter… Elle est pourtant belle à voir mais l’effet peut être différent En main .
    Mais plus de 200€ pour une montre qui n’a rien de plus que la 945 sinon le look, c’est douloureux.
    Mon utilisation : crossfit, course (très peu), vtt dans des coins perdus, randonnées sauvages.
    Qu’en pensez-vous ? 945 ou fenix 6?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.