Test Coros Pace 2 : petite montre GPS qui s’attaque à toutes les grosses

Test Coros Pace 2

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Coros continue de bousculer le marché des montres GPS. Après avoir rattrapé son retard en termes de fonctionnalités en sortant de nombreuses mises à jour en 2019 et 2020, le temps est venu de renouveler la première génération de montres GPS Coros. En effet, la Pace, sortie en 2018 a atteint les limites de ce que son hardware pouvait supporter (puissance du processeur, capacité de la mémoire, etc).

Voilà donc la Pace 2, qui vient se placer en entrée de gamme. Enfin, quand je dis ça, je ne parle que du prix (199€). Parce qu’au niveau des fonctionnalités, c’est peut-être bien la meilleure montre GPS pour le running et le triathlon, toutes marques confondues.

Ben oui… Il est loin le temps où l’on remarquait au premier coup d’œil que Coros s’inspirait de Garmin. Maintenant, c’est eux qui innovent. C’est la première montre GPS qui supporte la programmation d’entrainements complexes basés sur le cardio, l’allure et même la puissance, et qui dispose d’un mode spécial pour augmenter la précision sur piste d’athlétisme.

Coros Pace 2 : verdict

La plus légère des montres GPS running. Pour seulement 200€, la Coros Pace 2 est parfaite pour tous les niveaux en course à pied et triathlon. C’est même la montre GPS qui offre la meilleure intégration avec le capteur de puissance Stryd pour notamment programmer des séances d’entrainement basées sur la puissance.

POUR
Légère (29g)
Entrainements basés sur la puissance
Autonomie
Prix
CONTRE
Très ‘plastique’
Analyses limitées sur l’appli

Présentation de la Coros Pace 2

Coros Pace 2 Présentation

Elle remplace : Pace

Au-dessus dans la gamme : Apex

En-dessous dans la gamme : aucune

Visuellement, la Coros Pace 2 ressemble à une Forerunner 245. Largeur de boitier identique (42mm), épaisseur identique à un demi-millimètre près (11,7mm).

La Pace 2 est 40% plus légère que la Pace 1. En fait, avec un bracelet en nylon tressé, c’est même la montre GPS la plus légère du marché, affichant seulement 29g sur la balance. C’est donc 9g de moins qu’une Forerunner 245 (38g). Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte de la différence… C’est presque 25% de moins ! Elle est même plus légère que la Forerunner 45S, la plus petite des montres GPS Garmin.

Alors pour arriver à cet exploit, il ne faut pas s’attendre à autre chose que du plastique. Le boitier est en composite mais grosso modo, ça a l’aspect du plastique. Les boutons sont aussi en plastique. Bon, ce titre de la montre GPS la plus légère du monde lui est attribuée lorsqu’elle est dotée d’un bracelet en nylon tressé. Avec un bracelet en silicone (un bracelet normal, quoi), elle pèse 34g. Ca reste 4g de moins que la Forerunner 245. Les bracelets sont munis d’une tirette qui permet de les remplacer sans outils et en quelques secondes. Coros propose maintenant plusieurs coloris et textures, il faut juste faire attention de choisir un bracelet en 22mm.

Il existe plusieurs combinaisons de coloris du boitier et du bracelet :

  • Boitier blanc + différents bracelets
  • Boitier gris-bleu (ardoise) + différents bracelets

Coros a repris la configuration de l’Apex, avec 1 bouton molette qui sert à faire défiler les menus (rotation) et à valider (en appuyant dessus) et 1 autre qui sert à annuler / revenir en arrière. A ce niveau, on peut personnaliser 2 choses :

  • La position des boutons : à gauche ou à droite du boitier (ça inverse l’écran)
  • Le sens de rotation de la molette (sens des aiguilles d’une montre pour faire monter ou descendre les menus, c’est la même problématique qu’un joystick pour un jeu de simulateur aérien)

Les widgets des montres GPS Coros ont encore peu évolué et ne peuvent pas être personnalisés. Honnêtement, ils n’apportent pas grand-chose et je ne les consulte quasiment jamais pendant la journée :

  • Heure
  • Activité quotidienne : nombre de pas, calories, nombre d’étages, durée de la dernière séance de sport
  • Fréquence cardiaque : graphique 6h, FC instantanée, max, min, moy
  • Altitude : graphique 6h, altitude actuelle, max, min, moy
  • Pression atmosthérique : graphique 6h, pression actuelle, max, min, moy
  • Température : graphique 6h, température actuelle, max, min, moy
  • Outdoor : aube, lever du soleil, coucher du soleil, crépuscule
  • Smart notifications

Un appui long sur le bouton du bas ouvre un menu de raccourcis, similaire à celui des Garmin. C’est très pratique pour l’utilisateur, ça permet d’éviter d’aller creuser dans les menus classiques accessibles par un appui sur la molette depuis l’écran d’heure. Contrairement aux widgets, Coros a ajouté des raccourcis au fil deu temps et c’est maintenant bien fourni :

  • Utilisation de la batterie
  • Mode UltraMax : dégrade la précision GPS pour augmenter l’autonomie
  • Carte des satellites : affiche les satellites actuellement ‘visibles’ par la montre au-dessus de vous. Ca peut servir pour voir quel système de géopositionnement est plus présent vers chez vous (GPS, GLONASS, ou Beidou ?)
  • Chrono
  • Minuteur
  • Alarme
  • Watchface
  • Mode nuit : active le rétro éclairage à faible intensité en permanence
  • Ne pas déranger
  • Boussole
  • Diffusion de FC

Cette liste de raccourcis est un peu brouillone, car elle rassemble des fonctionnalités qui sont utiles en mode montre (alarme, chrono, etc) et d’autres pour les séances de sport (UltraMax, diffusion de FC). Mais il faut se souvenir que ce menu de raccourcis est accessible n’importe quand, par un appui long sur le bouton du bas.

L’écran fait 30mm de diamètre pour une résolution de 240 x 240 pixels. C’est du classique. Enfin, c’est le type d’écran le plus répandu actuellement sur les montres GPS Garmin, Polar ou Coros. Mais ça veut quand même dire que la petite Pace 2 bénéficie du même écran que sa grande sœur Vertix ou une Fenix 5.

Dans la personnalisation des profils sportifs, on peut monter jusqu’à 6 champs de donnée par écran. Et ne vous inquiétez pas, ça reste parfaitement lisible.

Au dos, on trouve le capteur cardio optique et le connecteur pour le câble de recharge. Notez que Coros inclut 3 capuchons de protection anti poussière / humidité pour ce connecteur. C’est la première fois que je vois ça, c’est une bonne attention pour l’utilisateur (même si ça doit leur coûter pas plus de 10 centimes).

Après, je reste partagé sur l’utilisation de ces capuchons. L’objectif est de protéger le connecteur de la rouille. Donc si le connecteur est bien sec et le capuchon bien mis en place, l’objectif sera atteint. En revanche, s’il reste ne serait-ce qu’une trace d’humidité sur le connecteur, le fait de mettre un capuchon va empêcher de sécher et in fine va empirer le problème. Ma recommandation est donc de mettre un capuchon quand vous mettez la Pace 2 dans l’eau de mer et de ne pas en mettre le reste du temps.

La puce GPS est également compatible GLONASS, QZSS et Beidou. QZSS est un système de géopositionnement n’est pas disponible en Europe, donc le mode GPS + QZSS équivaut au GPS seul en termes de précision. Pour plus de détail, voir cet article. Coros n’est pas encore passé à Galiléo, ça viendra probablement dans une mise à jour à venir.

A l’intérieur du boitier se trouve également un altimètre barométrique. Là, c’est déjà du lourd, car c’est la seule montre GPS dans cette tranche de prix à proposer un altimètre barométrique (ah non, il y a aussi la Sigma iD-Tri), les marques réservant généralement ce capteur aux modèles plus haut de gamme. Mais l’alti baro est un prérequis pour avoir la puissance en course à pied au poignet.

En fait, ce qui est curieux, c’est qu’on trouve un baromètre sur les bracelets connectés à moins de 100€ pour compter les étages, mais pas sur les montres de sport à 200-300€. Coros met fin à cette aberration probablement dictée par le marketing. D’autant qu’en plus, on peut le calibrer soit par GPS, soit manuellement.

Tous ces capteurs internes permettent à la Pace 2, grâce à un algorithme particulier, de calculer la puissance au poignet en course à pied. Oui, c’est pareil qu’avec les Polar Vantage et Grit X. En gros, il n’y a pas besoin de capteur de puissance externe pour profiter de cette valeur. C’est là que la Pace 2 commence à brouiller les pistes, parce que cette métrique n’est pas une métrique d’entrée de gamme. D’ailleurs, il est probable que 90% des runners ne la maîtrisent pas. Si vous êtes curieux, j’ai fait un article synthèse sur la puissance en course à pied.

Sinon, si ça suffit pas, on peut connecter tout type de capteur externe, en ANT+ ou en Bluetooth, que ce soit de la marque Coros ou d’une autre marque :

  • Ceinture cardio
  • Footpod
  • POD (performance optimisation device, le capteur de puissance / métriques de course à pied de Coros)
  • Puissance course à pied (Stryd par exemple)
  • Vitesse / cadence vélo
  • Puissance vélo

Quand on connait le prix d’un Stryd (plus de 200€) ou d’un capteur de puissance vélo (encore plus cher), on peut se demander qui irait acheter un capteur plus cher que sa montre GPS. Je pense que Coros simplifie sa stratégie et ses développements en déployant toutes les nouvelles fonctionnalités sur toutes les montres de sa gamme. Au final, c’est ça qui rend la Pace 2 aussi puissante, comparée à son prix.

Mais tous ces capteurs sont inutiles s’il n’y a pas les outils derrière pour les exploiter à fond.

Hé bien là, Coros met une baffe à tous les acteurs historiques (Garmin compris) en devenant la première marque à proposer une intégration complète du capteur de puissance Stryd :

  • Compatibilité avec toutes les métriques du Stryd (de la puissance au leg stifness en passant par le form power), visible dans l’analyse post entrainement dans l’application Coros
  • Programmation de séances d’entrainement basées sur la puissance

Là aussi, Coros est la première marque de montre GPS qui permet de programmer des séances d’entrainement basés non plus seulement sur des zones d’allure ou de FC mais aussi de puissance.

En fait, on peut maintenant construire un plan d’entrainement dans l’application Coros et planifier des séances de course à pied, vélo, natation et musculation. La programmation d’une séance se fait simplement en ajoutant, déplaçant ou supprimant des étapes et en définissant l’objectif de chaque étape. On peut faire ce qu’on veut comme séance complexe. Pour la programmation d’une séance de Force, Coros propose une bibliothèque de 200 exercices, même des exercices qu’on fait dans le cadre de l’escalade ! On peut aussi partager un plan d’entrainement complet avec un autre utilisateur de Coros.

En complément, on peut personnaliser bon nombre d’alertes :

  • FC
  • Allure / vitesse
  • Distance
  • Puissance
  • Cadence
  • Nutrition

Et si ça vous chante, vous pouvez même activer 1 alerte de chaque type en même temps.

Depuis la montre, on peut programmer des séances de fractionné sur les profils de course à pied et de vélo.

Du côté des métriques physiologiques, Coros se rapproche de Garmin. Tous ces algorithmes ont été développés en interne et Coros ne dépend pas de Firstbeat (racheté par Garmin récemment) :

  • VO2max
  • Training effect aérobie et anaérobie
  • Durée de récupération
  • Running dynamics (avec Coros POD) : temps de contact au sol, équilibre gauche/droite, oscillation verticale, cadence, ratio vertical, longueur de foulée
  • Endurance
  • Seuil lactique
  • Charge d’entrainement

Certaines de ces données, comme les training effect et l’endurance, peuvent être affichées en direct sur un écran de donnée d’un profil sportif. Les autres sont consultables dans l’appli ou sur la montre en fin de séance.

Coros est aussi la première marque qui a ajouté aux profils sportifs un mode spécifique pour la piste d’athlétisme, améliorant significativement la précision de calcul de la distance / allure.

La liste des profils sportifs inclue :

  • Course à pied, tapis de course, piste d’athlé
  • Vélo, home trainer
  • Natation en piscine et en eau libre
  • Triathlon
  • Musculation (appelé Force)
  • Cardio avec et sans GPS (2 profils à tout faire)

Il y a donc du bien et du moins bien en fonction de votre pratique sportive. Cette liste est déjà très complète et va largement au-delà du running, avec même un mode natation en eau libre et un autre pour le triathlon. Mais il n’y a pas de profil de trail ni aucun sport outdoor. Ce segment est plutôt concerné par les autres montres GPS de la marque, surtout Apex Pro et Vertix.

Arf, c’est quand même dommage d’avoir un alti baro et pas de profil trail, parce que je pense que je tenais là une super candidate pour mes recommandations. Bon, il aurait manqué un autre élément pour le trail : le suivi d’itinéraire. La Pace 2 ne fait pas suivi d’itinéraire. Aucun regret donc. Cela dit, 200€ pour une montre GPS de triathlon, c’est déjà remarquable.

Le suivi d’activité quotidienne est basique. Quelques données comme le nombre de pas ou les étages gravis, mais pas grand-chose de plus.

Comme toute montre connectée de maintenant, la Pace 2 reçoit les notifications qui vont avec toutes les alertes de votre smartphone (SMS, applications, email, etc).

Autonomie

Coros Pace 2 autonomie

En précision GPS maximale, l’autonomie de la Pace 2 est de 30h. C’est mieux que la Forerunner 245 (24h) et équivalent à la Vantage M. En entrée de gamme, la Pace 2 est donc déjà une bonne option pour courir un ultra.

Cette autonomie peut passer à 60h en mode UltraMax, moyennant une dégradation de la précision GPS.

Mais là où Coros surpasse toutes les autres marques, c’est sur l’autonomie globale, c’est-à-dire lorsqu’on étudie l’usage complet de la montre, avec une utilisation de montre connectée 24h/24 et de montre GPS pour l’entrainement. Sur la première semaine de ce test de la Pace 2, j’ai effectué 3h d’enregistrement cardio + GPS, 1h de natation et tout le reste de la semaine avec Bluetooth activé. J’avais simplement activé l’économie du capteur cardio en continu (1 relevé toutes les 10 minutes).

Avec ces réglages, il me restait 66% de batterie à la fin de la semaine. Ca veut donc dire qu’avec une telle pratique sportive, on peut ne recharger la Pace 2 qu’une fois toutes les 3 semaines. C’est confort, non ? Et si vous faites plus de sport, vous aurez à la recharger peut-être tous les 10 ou 15 jours. Ce sont des chiffres qu’on estimerait classiques pour une Fenix 6, mais qui sont remarquables pour une aussi petite montre.

Mais sinon, Coros annonce 20 jours d’autonomie en utilisation montre connectée avec suivi du sommeil et de l’activité quotidienne.

Coros a développé un widget d’utilisation de la batterie. Il s’agit d’un graphique qui affiche le pourcentage de batterie depuis la dernière recharge, avec une projection qui permet de voir combien de temps il reste si on continue comme ça (en jours). Le widget affiche aussi le pourcentage de batterie restant et l’autonomie estimée en enregistrement GPS (en heures).

Mais le truc qui va intéresser les gens un peu tatillons, c’est qu’on a un détail sur la quantité d’énergie consommée par chaque capteur. Par exemple, au moment où j’écris ce test :

  • Capteur cardio en continu : 49%
  • Activité GPS : 32%
  • Rétro éclairage : 13%
  • Activité en intérieur : 4%
  • Nombre de notifications reçues (en 9 jours depuis la dernière charge) : 394 (hé oui, Facebook, YouTube, Twitter, etc, quand on est blogueur…)
Coros Pace 2 noire bracelet nylon Bouton commander i-run

Champs de donnée

Coros Pace 2 champs donnée

Distance : totale, tour

Vitesse : instantanée, moy, max, tour, dernier tour

Allure : instantanée, moy, tour, dernier tour

Durée : totale, en mouvement, tour, dernier tour

Altitude : altitude, d+, d-

Fréquence cardiaque : instantanée, moy, max, tour

Cadence : instantanée, moy, tour

Longueur de foulée : instantannée, moy

Endurance

Training effect : aérobie, anaérobie

Calories

Tours

Batterie

Heure

Puissance : instantanée, moy 3s, moy 10s, moy 30s

NP (normalised power)

Mouvements (natation) : par longueur

Fréquence de mouvement (natation) : tour, dernier tour, moy

SWOLF : tour, moyen, dernière longueur

Température

Running

Coros Pace 2 running

Pour atteindre les 29g, il faut un bracelet en nylon. Je n’en ai pas testé, mais j’ai une inquiétude. Le fait qu’il soit tissé me fait craindre qu’il se gorge de sueur pendant une séance de sport chaude. A confirmer. Sinon, moi j’ai utilisé un bracelet en silicone, percé de plein de trous

On peut personnaliser l’affichage de chaque profil avec jusqu’à 6 champs de donnée sur 1 à 5 pages.

La programmation d’une séance de course à pied est super simple. Je pense que je peux arriver au bord d’une piste d’athlé et tout faire en 1 minute :

  • Création de la séance dans l’appli (échauffement, séries, retour au calme, copier, glisser, bref super simple)
  • Choix de la montre de destination (si, comme moi, vous avez 4 Coros couplées avec votre smartphone)
  • Synchronisation en Bluetooth

Et boom, c’est parti.

Le GPS fix se fait en quelques secondes. Pour un entrainement sur piste d’athlé, il est préférable d’utiliser le profil spécifique pour la piste, qui augmente largement la précision de la mesure de la distance. Mais très très largement. Aucune autre montre GPS ne permet d’arriver à une telle précision. Sur ma dernière séance sur piste, pour un essai, j’ai effectué 3 tours. Distance affichée à l’arrivée : 1200m très exactement. Si vous voulez voir la trace GPS, allez voir plus bas dans la section précision GPS.

L’utilisation de la Pace 2 est assez simple. Il y a 2 boutons, un seul menu. Pendant une séance de sport, on fait défiler les écrans avec la molette (dans un sens ou dans l’autre) et le bouton du bas sert à marquer un tour manuel. Tout simple je vous dis. Si vous êtes à l’aise, alors vous pourrez complexifier l’affaire par un appui long sur le bouton du bas pour accéder au menu des raccourcis (genre pour passer en mode UltraMax pour éviter de tomber en rade de batterie).

Le mode nuit est pas mal, surtout maintenant qu’on approche de l’hiver. En gros, si vous partez courir tôt le matin ou tard le soir, vous savez que les écrans transréflectifs des montres de sport sont difficilement lisibles. Le mode nuit active le rétro éclairage à une intensité minimale, afin de rendre l’écran lisible sans trop pomper sur la batterie.

La Pace 2 est parfaitement capable de mesurer la puissance en course à pied toute seule. Mais si vous la couplez avec un Stryd, vous gagnerez sur 2 points :

  • Le Stryd, en tant que footpod, va améliorer la fiabilité de l’allure instantanée
  • Vous aurez plus de métriques dérivées de la puissance et des algoritmes de Stryd, comme les zones de puissances, le Leg stiffness et le Form power

Une fois qu’on a couplé le Stryd, la Pace 2 demande à entrer le critical power (cette valeur se trouve dans l’appli Stryd). Cette donnée est ensuite utilisée pour définir les zones de puissance.

On peut également choisir dans les réglages la source qui sera utilisée pour calculer la distance, entre le Stryd ou le GPS. Ca peut paraître contre-intuitif, mais le Stryd est plus précis que le GPS pour mesurer l’allure instantanée par exemple.

Sur toutes les sorties que j’aie effectuées, la Pace 2 sans aucun capteur de puissance externe a toujours donné des données très proches de celles du Stryd (moins de 10W de différence).

Bon, ça ne veut pas dire grand-chose. J’ai déjà expliqué qu’aucune montre ni aucun capteur ne mesure réellement la puissance développée en course à pied. Ce n’est pas possible. Mais ça veut quand même dire que les algorithmes développés par Coros produisent des résultats fiables et pas n’importe quoi.

Le calendrier d’entrainement est facile à utiliser. On ouvre le calendrier sur l’appli, on choisit, pour chaque jour sur lequel on veut faire une séance de sport, soit une séance programmée (course à pied, vélo, natation ou muscu), soit on crée une séance simple (genre 10km de running ou 50km de vélo). On fait une synchro et le tour est joué.

On retrouve alors le détail du mois en cours, avec les séances programmées, sur la montre.

On peut programmer des séances complexes basées sur :

  • L’allure
  • La distance
  • Le temps
  • La FC
  • La puissance
  • La cadence

Oui, la Pace 2 est une des rares montres GPS avec laquelle on peut programmer des séances d’entrainement basées sur la puissance. C’est-à-dire que vous pouvez programmer des phases ciblant une zone de puissance.

Pour l’entrainement, on peut aussi compter sur les tours automatiques, un métronome et différentes alertes (FC, distance, allure, vitesse, cadence, alimentation, puissance).

A l’issue d’une séance, on peut faire défiler une grande page affichant toutes les données de la sortie, parfois sous forme de total, parfois de moyenne et parfois en graphique. Tout en bas, on peut afficher un tableau des données par tour (distance, temps, allure).

Et puis après, le widget ‘Entraineur IA’ présente la durée de récupération et l’endurance restante. L’endurance, c’est une donnée physiologique que seul Coros utilise et qui reflète la quantité d’énergie qu’il vous reste. Je vous rassure, vous ne mourrez pas si votre endurance tombe à 0.

Triathlon

Coros Pace 2 triathlon

La Pace 2 est une vraie montre GPS de triathlon, avec la gestion des transitions et tout et tout.

Le mode triathlon de Coros est toutefois un peu particulier dans sa façon de fonctionner. En fait, on peut faire plus que du triathlon, du duathlon par exemple, mais pas de swimrun. J’explique.

Le mode triathlon peut enchainer 2 ou 3 sports de notre choix (dans la limite de la liste de profils sportifs de la Pace 2). Donc on peut tout à fait faire un triathlon avec un départ en piscine, ou un duathlon (en laissant le 3e sport vide). Mais on ne peut pas faire de run & bike ou de swimrun, car on ne peut pas répéter la séquence plusieurs fois.

On peut verrouiller les boutons (vaut mieux penser à le faire avant de s’élancer dans la lessiveuse). On peut activer le verrouillage indépendamment pour les entrainements et/ou pour le mode montre. Ensuite, on peut choisir entre 2 options pour le déverrouillage, soit une rotation rapide de la molette, soit un appui long.

La Pace 2 est compatible avec tous les capteurs vélo en Bluetooth, même de puissance.

On peut activer la diffusion de fréquence cardiaque, qui permet de transférer la mesure de FC de la Pace 2 sur un compteur vélo (non, Coros ne fabrique pas de compteur vélo) par ANT+.

Coros a développé selon moi du meilleur algoritme de comptage des longueurs en piscine.

Le mode natation en piscine dispose d’un écran de repos, en plus des écrans de données lorsqu’on nage. Par défaut, il affiche :

  • Temps de récupération
  • Durée du dernier tour
  • FC
  • Nombre de pauses

Autres sports

Coros Pace 2 outdoor

La Pace 2 ne possède pas les profils sportifs outdoor de ses grandes sœurs Apex, Apex Pro et Vertix.

Aujourd’hui, Coros est la marque qui a développé le plus d’outils pour la musculation. On peut programmer une séance d’entrainement à partir d’une base de 200 exercices. On peut filter cette liste en utilisant différents critères pour trouver l’exercice qu’on cherche par :

  • Partie du corps sollicitée
  • Muscle sollicité
  • Equipement utilisé (barre, haltère, corde, bandes, kettlebell, etc). Il y a même des exercices avec hangboard (pour l’escalade)

Chaque exercice est explicité par un dessin et une description écrite mais pas d’animation comme chez Garmin.

On définit pour chaque exercice le nombre de répétition, de séries, la charge et le temps de repos.

Et pendant la séance, la Pace 2 compte automatiquement le nombre de répétitions et de séries.

Ce qu’on ne trouve que chez Coros, c’est une carte de chaleur de la charge d’entrainement des muscles, qui se met à jour en fin de séance en fonction des muscles travaillés. Plus c’est rouge et plus la charge d’entrainement est élevée.

Précision GPS / cardio

Maintenant que toutes les amrques de montres GPS utilisent la même puce GPS, on n’a plus de mauvaises surprises. La PRécision GPS de la Pace 2 est en tout cas plutôt bonne. Là, par exemple, elle a bien géré le passage sous le pont (à gauche) et l’épingle (en bas).

Mais sur cette autre sortie, elle a moins bien négocié le passage sous le pont (en haut, je me déplaçais dans le sens des aiguilles d’une montre). Mais à côté de ce passage dans l’eau, la trace GPS de la Pace 2 est la plus précise des 4 montres GPS que j’avais ce jour-là.

Sur la sortie suivante, la trace GPS de la Pace 2 dévie encore une fois à la sortie d’un passage sous un pont (en bas, au centre). Mais elle se rétablit malgré les arbres pour revenir pile poil en ligne sur la passerelle (en haut). Elle fait ensuite jeu égal avec la Fenix 6X sous les arbres (côté gauche).

Même endroit, autre sortie. Cette fois, la Pace 2 a bien négocié le passage sour le pont et la trace GPS est donc meilleur que celle de l’autre montre du jour.

Un autre test de précision GPS : un aller-retour en terrain dégagé pour voir si les 2 traces GPS se superposent bien.

Si on repasse sous les arbres, dans les dunes, la Pace 2 n’est pas prise en défaut.

Enfin, s’il y a un endroit où la PAce 2 (ou plutôt Coros en général) surclasse toutes la concurrence, c’est autour d’une piste d’athlétisme. Là, il faut utiliser le mode ‘piste d’athlé’ à la place du mode ‘course à pied’ et la trace GPS est… ptout simplement parfaite. Ici, j’ai fait 3 tours. Les traces GPS se superposent parfaitement et il n’y a pas 1m d’erreur sur la distance mesurée.

Le capteur cardio optique de la Pace2 donne des résutats classiques, c’est à dire bien mais pas top. Sur cette sortie à intensité à peu près constante, les erreurs ne sont pas énormes. Dans cette configuration, les données du capteur cardio optique ne fausseront pas trop les résultats des algorithmes des mesures physiologiques.

Mais si on monte en intensité (ici pas loin de 190bpm), alors la courbe décroche. Et là, les calculs de training effect, temps de récupération, VO2max, charge d’entrainement seront faussés.

Sur une sortie trail avec plus de variations d’allure, le résultat n’est pas terrible sur les 25 premières minutes mais la précision cardio est très bien sur la suite de la sortie.

C’est à vélo que j’ai obtenu la précision cardio ultime. Que dites-vous de ça ?

Allez, une dernière comparaison de courbes pour s’assurer que l’altimètre barométrique est fiable, et c’est tout bon.

Activité quotidienne

Coros Pace 2 suivi activité

Le suivi d’activité quotidienne de la Pace 2 se compose de :

  • Nombre de pas
  • Nombre d’étages
  • Calories
  • FC
  • Sommeil (pas de widget sur la montre, il faut aller dans l’application Coros)

Coros est peut-être la dernière marque qui calcule uniquement les calories brûlées par l’activité physique, sans prendre en compte le métaboliste de base (voir cette vidéo pour comprendre la différence).

Pour la mesure de la FC en continu, on peut opter pour un relevé en continu ou un relevé toutes les 10 minutes. La seconde option permettra d’économiser la batterie (c’est le réglage que j’ai utilisé lors de ce test.

Montre connectée

Coros Pace 2 montre connectée

Pas de magasin d’applications, pas de lecteur de musique, pas de paiement sans contact, pas de Livetrack, la partie connectée de la Pace 2 se limite à la réception des smart notifications. C’est un choix de Coros, qui a préféré jusqu’à maintenant se concentrer sur les fonctionnalités sportives plutôt que smartwatch.

La galerie de watchfaces s’enrichie néanmoins à chaque mise à jour. Elle compte désormais 36 options, numérique ou à aiguille, stylé ou fun fluo, épurée ou avec plein d’info.

Conclusion du test

Coros Pace 2 avis

C’est presque difficile de définir le profil de sportifs à qui s’adresse la Pace 2. C’est la montre GPS running qui intègre le mieux le capteur de puissance en course à pied Stryd et avec en plus un mode spécial piste d’athlé qui ravira les runners à la recherche d’un chrono… avec une autonomie largement suffisante pour la majorité des ultra… et un mode multisports pour le triathlon.

Alors, montre GPS de running, pour l’ultra ou le triathlon ? Ben tout ça à la fois en fait. Et pour 200€. Ah oui, parce qu’à par le capteur de SpO2 et quelques profils sportifs, la Pace 2 a les mêmes fonctionnalités que la Vertix.

Vu son prix, la Pace 2 n’a pas vraiment de point faible. C’est plutôt l’appli Coros son point faible. C’est pas qu’elle soit mauvaise ou moche, mais elle est juste encore un peu en retard des développements de la marque. C’est vrai, la Pace 2 mesure beaucoup de métriques sportives et Coros a développé de nombreux algorithmes. La plupart de ces données sont présentées dans l’historique de chaque séance, mais pour le moment, on ne peut pas faire beaucoup d’analyse à moyen / long terme.

OK, la Pace 2 n’est probablement pas la meilleure montre GPS running ou triathlon, mais je vais essayer de vous faire mesurer un peu mieux le pouvoir disruptif qu’elle pourrait avoir : si je vous laisse le choix, pour le même prix, entre un pack Pace 2 + Stryd + ceinture cardio ou une Forerunner 745 toute seule, vous prenez quoi ?

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Coros Pace 2 noire bracelet nylon Bouton commander i-run
Coros Pace 2 blanche bracelet nylon Bouton commander i-run
Coros Pace 2 noire bracelet silicone Bouton commander i-run
Coros Pace 2 blanche bracelet silicone Bouton commander i-run

33 commentaires

  • François

    L’absence d’exploitation des données de altimètre est décevante, même en l’absence de mode trail on pourrait tout de même imaginer qu’on peut accéder à la vitesse verticale ou au dénivelé par tour…

    • Jérôme

      Avec ces choix, on va dire que Coros limite l’emploi de l’altimètre à la randonnée familiale. Mais l’alti baro est un prérequis pour avoir la puissance en course à pied au poignet.

  • Arnaud

    Bonjour,
    Petite précision, ça n’est pas la seule montre à avoir un altimètre baromètrique (qui ne bugue plus depuis la maj de juin) dans cette gamme de prix. Il y a la amazfit stratos 3, qui possède une possibilité de calibration automatique ou manuelle…
    Même soucis pour les calories entre les 2 montres, pas de prise en charge du niveau basal de dépense.
    Bon par contre, l’autonomie avec la montre couplée en Bluetooth est juste monstrueuse. La stratos 3 perd 20 25 points de batterie par heure quand c’est connecté en bt (sur le téléphone ou une ceinture cardiaque…)

    • Jérôme

      Bonsoir
      Ah merci pour ces précisions, c’est vrai que je l’avais oubliée la Stratos 3 (je n’ai pas encore réussi à la tester). Je vois qu’ils n’ont pas résolu le problème de l’autonomie qui s’effondre lorsqu’un accessoire est couplé en Bluetooth, qui existait déjà sur la version précédente.

  • Guillaume

    Bonjour, les alertes pour le changement d’allure lors des fractionnés se fait par vibrations, par bip ou les 2 ?

  • thomas

    bonjour
    est elle rechargeable pendant l’exercice, sans interrompre celui ci ?
    merci

  • Laurent

    C’est bien joli tout ça mais où peut-on la commander svp?

  • Tristan

    Bonjour,

    Merci pour le test. Est elle enfin dispo en europe ? J’ai un besoin “urgent” de remplacer ma forerunner 10 (oui ca existe encore) et je me tate sacrement être une 245 et la pace même si quitter l’environnement garmin me fait un peut chi** le prix et les fonctionnalités font hésiter (alors même que je ne fait que de la course a pied).

    Merci

  • Jérémie

    Il lui manque que le suivi d’itinéraire et j’aurais sauté le pas avec l’achat du pod Stryd en plus…

  • Jérémie

    Ce serait la montre parfaite à mon sens si elle avait en plus :

    – le trail avec toute ses données utiles aux dénivelé
    – un suivi d’itinéraire avec fonction retour au départ…

    En gros, l’Apex avec 150e de moins ^^
    C’est un peu fou d’ailleurs cette différence pour si peu de fonctionnalités supplémentaires, même si les matières utilisés sont plus “résistantes”.

  • Xavier

    Bonjour Jérôme,

    Petite question sur le mode “piste”: est-ce que la correction fonctionne quand on utilise le Stryd pour mesurer la distance et l’allure?

    • Jérôme

      Bonjour
      Je n’ai pas vérifié.

      • Xavier

        Merci. Du coup j’enchaine avec une deuxième question ^^

        Je vois que les “molettes” des différents modèles Coros ne sont pas les mêmes (celle de la Pace 2 fait plus fine et plastique que celle de l’Apex, elle-même moins imposante que celle de la Vertix).
        Est-ce que cela change quelque chose à l’usage, notamment pendant une activité? (facilité à faire défiler les écrans, faciliter à manipuler y compris avec des gants)

  • Axel

    Bonjour Jérôme, coros vient de m’informer par mail que le mode multisport libre (swim run) est en cours de développement et sera intégré dans une prochaine mise à jour

  • Patrice

    Bonjour et bravo pour les tests. Je viens de l’acheter et je tâtonne un peu pour la prise en main. Une première sortie avec déjà et 2 questions. Peut on modifier la luminosité (je trouve les couleurs fades et peu contrastées par rapport aux captures d’écran et watchfaces vues sur internet) et comment construire ou charger des plans d’entraînements (il y en a peu sur le site Coros et ils sont au dessus de mes possibilités en termes d’objectifs et du nombre de sorties par semaine)

  • Sylvain

    Salut Jérôme,
    super article, comme à l’habitude.
    J’ai une Forerunner 230 avec une ceinture cardio HRM-Run (la ceinture de base ayant rendu l’âme). Ma montre commence à sérieusement donner des signes de faiblesse et je voudrais en changer tout en gardant ma ceinture cardio. J’aimerais aussi profiter des données supplémentaires mesurées par la ceinture.
    Saurais tu me dire si une remontée des Running Dynamics vers la PACE 2 est possible, ou si seul le rythme cardiaque sera lisible par la montre ?
    Bonne continuation

  • Pat97425

    Bonjour Jérôme, je suis très content de ma Pace 2 et je te remercie pour les renseignements qui m’ont aidés dans cet achat. Peux tu me conseiller une ceinture cardio qui fonctionne avec la montre; c’est juste pour avoir la FC bien précise, pas besoin de mesures en plus. D’ailleurs la FC ainsi mesurée, elle va sur la montre ou ça donne 2 FC différentes à l’arrivée?

  • FRANCK

    Bonjour , l’ayant depuis 15 jours (Irun) , je la trouve pas mal du tout et vraiment légère . Couplé a un brassard Polar oh+, c’est parfait . Il y a mieux mais pas a cette gamme de prix. Super rapport qualité/prix !

    Petite question, impossible de trouver une protection en verre trempé , quelqu’un aurait un équivalent d’exactement les mêmes dimensions ?

  • Rémy T

    Bonjour et merci pour cet article très complet.

    Petite question concernant la Fc : est-il possible de courir en ayant affiché le « % Fc Max » ou bien il n’y a que affiché la Fc en bpm ?
    Si il n’y a pas affiché le % Fc Max, y a t-il d’affiché, quand on cour, des « zones de seuil » et peut-on régler des alarmes quand on sort de ces zones ?

    Merci pour vos réponses 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.