Test Polar Unite : montre cardio pour le fitness

Test Polar Unite

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

La Polar Unite est née du besoin de renouveler le bracelet connecté A370 et du choix de Polar d’optimiser le développement en reprenant la plateforme logicielle de l’Ignite. La Unite est donc la petite sœur de l’Ignite, dont la mission sera de remplacer le A370.

Visuellement, ce n’est pas un bracelet connecté, c’est une montre, avec un écran rond. C’est un détail important, car son positionnement tarifaire à 150€ la place principalement en concurrence avec des bracelets. L’avantage d’une montre, c’est de pouvoir profiter d’un plus grand écran.

L’absence de GPS montre l’intérêt que Polar conserve pour les sportifs adaptes de la salle de sport. Son poids plume et sa ligne fine conviendront particulièrement aux femmes.

Mais la bonne surprise, c’est que Polar n’a finalement pas beaucoup touché aux fonctionnalités. On retrouve donc la même plateforme, avec les outils et algorithmes développé par Polar ces 2 dernières années :

  • Nightly recharge : analyse du sommeil
  • FitSpark : coach sportif électronique adaptatif

Polar Unite : verdict

Pour faire le plus synthétique possible : la Polar Unite est une Ignite sans puce GPS, avec un capteur cardio modifié et un plus petit prix. Elle conserve beaucoup de fonctionnalités sportives de Polar mais aussi quelques limitations pour une utilisation running. A privilégier pour le cardio en salle.

POUR
Coach sportif adaptatif
130 profils sportifs
Très fine
Prix
CONTRE
Utilisation running très basique
Pas de comptage automatique en musculation

Présentation de la Polar Unite

Présentation Polar Unite

Elle remplace : A370

Au-dessus dans la gamme : Ignite

En-dessosu dans la gamme : aucune

Visuellement, elle est incroyablement fine : 10,4mm d’épaisseur et 43mm de largeur. Elle ressemble beaucoup à la Suunto 3, mais elle est encore plus légère (32g contre 36g, c’est vraiment très très léger). C’est aussi léger que la Forerunner 45S, dont l’écran est toutefois plus petit. A ce niveau-là, la différence de poids vient peut-être tout simplement du bracelet, ça se joue à rien.

Le bracelet n’a pas de boucle comme les montres ‘normales’, mais un téton et une fente un peu comme le bracelet de l’Apple Watch et des bracelets connectés d’il y a quelques années. Bon, moi j’aime pas trop, je trouve que c’est plus long à accrocher qu’une simple boucle. C’est pas évident d’insérer le téton dans le trou. Aucun problème pour l’enlever par contre. Je me pose aussi la question de sa durée de vie : combien de temps avant de casser le téton ?

Au pire, on pourra remplacer facilement le bracelet d’origine puisqu’il est muni d’un système de détache rapide standard de 20mm.

D’ailleurs, il y a 3 morceaux de bracelet dans la boite, avec 2 longueurs pour le morceau avec les trous. Comme ça pas de souci à se faire au moment de la commande, vous choisirez celui qui vous va le mieux lors du déballage.

Polar propose une sélection de 5 bracelets en silicone de différentes couleurs, 3 bracelets tissés et 1 en cuir noir. Bizarrement, la majorité sont munis d’une fermeture par boucle classique. Notez toutefois que le boitier reste noir dans tous les cas. Il n’y a pas de boitier blanc ou rose pour les femmes.

Techniquement, ce n’est pas un écran AMOLED. C’est un écran de la famille des LCD (TFT = thin film transistor), qu’on trouvait sur les smartphones il y a quelques années et sur les smartphone low cost maintenant. Mais ce n’est pas un écran transréflectif comme sur les Vantage. Visuellement, le rendu se rapproche des écrans de smartphone, c’est-à-dire que l’écran est lumineux. Il s’éteint automatiquement au bout de 5 secondes, économie d’énergie oblige.

Et il y a un peu de retard à l’allumage, il faut bien attendre 1 seconde après avoir appuyé sur le bouton ou relevé son poignet pour que l’écran s’allume. On ne peut pas allumer l’écran en tapant dessus, le tactile doit être complètement désactivé pendant la veille.

Pendant le sport, on peut toutefois activer l’écran en permanence, c’est plus pratique.

Polar a conservé le plat sur la partie basse de l’écran circulaire. Ca permet de loger le capteur de lumière ambiante et l’inscription ‘POLAR’. OK, ça sert à rien et ça rend pas super avec la watchface analogique (à aiguilles). La résolution est de 240 x 204 pixels, ce qui est mieux que les 218 x 218 de la Suunto 3 et les 208 x 208 de la Forerunner 45S.

Le tactile n’est pas très fluide non plus. Bref, c’est pas une Apple Watch quoi. Il n’est complété que par un seul bouton, situé en bas à gauche du boitier qui sert à allumer l’écran ou annuler / revenir en arrière / ouvrir le menu.

Le bilan en termes de hardware est plutôt bon, la Polar Unite est la montre de sport la plus légère du marché, sans faire de concession sur la qualité d’affichage de l’écran. La concession, je l’ai trouvée au bout de 3 semaines de test lorsque j’ai rayé le verre trempé Asahi…

Au dos, se trouve une évolution du capteur cardio de Polar. Les 4 électrodes qu’on trouvait sur les Vantage et l’Ignite ont disparu et des LED oranges ont remplacé les vertes.

Au niveau des capteurs externes, le seul ajout qu’on puisse faire, c’est une ceinture cardio Bluetooth.

Le connecteur du câble USB a aussi changé. Ne me demandez pas pourquoi, j’en ai aucune idée. Il n’y a plus de câble d’ailleurs. C’est maintenant une espèce de languette en plastique qu’on vient clipper à l’arrière du boitier et qu’on branche directement dans une prise USB femelle (un ordinateur ou un chargeur de téléphone). Faut quand même faire attention car une fois branché de cette manière, le montage est en porte-à-faux et je pense que c’est vite fait de le casser en appuyant par inadvertance dessus.

Elle est étanche à 30m, le minimum pour prendre sa douche avec et aller à la piscine. Evitez d’aller faire de l’apnée en mer avec.

A l’intérieur, pas de puce GPS. C’est en fait la principale distinction entre l’Ignite et la Unite. L’Ignite a une puce GPS tandis que la Unite dépend d’un smartphone connecté en Bluetooth pour en extraire les données GPS. Pour que ça fonctionne, il faut autoriser l’application Polar Flow à accéder à vos données de géolocalisation dans les paramètres de votre smartphone. Il faut bien comprendre ce que ça implique :

  • Pour les sports de marche ou de course à pied, elle peut évaluer la distance grâce à son accéléromètre (sans téléphone) ou la mesurer plus précisément avec le GPS (avec téléphone)
  • Pour les sports de vélo, rame ou tout autre sport qui n’implique pas de marche, il faut obligatoirement emporter un téléphone pour avoir la distance
  • Pour la natation en eau libre, le profil existe bien sur la Unite, mais charge à vous de trouver comment emporter votre smartphone pour profiter du GPS…

Cette petite différence fait de la Unite une montre de sport plutôt à destination des salles de sport que des fous de course à pied.

On retrouve les widgets habituels de la nouvelle gamme de montres Polar :

  • Heure
  • Activité quotidienne
  • Fréquence cardiaque en continu
  • Dernier sport
  • Suivi du sommeil Nightly recharge
  • Coach sportif FitSpark

Polar a une façon particulière de présenter ces widgets. La mise en page des widgets est faite de telle sorte que l’heure, que ce soit des chiffres ou des aiguilles, reste toujours visible. Moi j’aime bien, ça permet de choisir un genre d’écran d’accueil sur lequel on affiche l’heure et l’info qui nous intéresse le plus (ça peut être l’analyse du sommeil pour certains ou l’activité quotidienne pour d’autres).

Sur chaque widget, un appui sur l’écran permet de consulter les statistiques détaillées, avec de la couleur, des graphiques, des statistiques, etc…

La combinaison de capteurs et des profils sportifs disponibles dans Polar Flow (130) fait que la Unite est une montre de sport polyvalente, mais avec quelques bémols quand même (voir les sections Course à pied et Autres sports ci-dessous), notamment car l’absence de certains champs de donnée limite l’utilisation de la Unite.

A partir de l’écran d’heure, un appui sur le bouton ouvre le menu :

  • Démarrer un entrainement
  • Serene (respiration guidée)
  • Chrono (chronomètre et compte à rebours
  • Test fitness
  • Réglages

On peut faire glisser du haut de l’écran un panneau avec des raccourcis :

  • Alarme réveil
  • Verrouillage de l’écran tactile
  • Ne pas déranger
  • Mode avion

Et depuis le bas de l’écran, on peut faire glisser les notifications.

Les fonctionnalités pour l’entrainement sont quand même super développées par rapport à ce qui se fait dans cette tranche de prix :

  • Programmation d’entrainements complexes
  • Coach électronique adaptatif FitSpark
  • Programmes personnalisés de course à pied de 5km au marathon
  • Test fitness pour estimer le VO2max
  • Charge d’entrainement

Ces algorithmes et programmes sont de gros différenciateurs entre la Polar Unite et un bracelet tracker d’activité du genre Fitbit. De ce point de vue, aucune autre marque de montre GPS ne fournit autant d’outils, surtout dans une montre de sport d’entrée de gamme.

FitSpark est un coach électronique adaptatif qui va proposer chaque jour des séances adaptées. Ce n’est pas un programme d’entrainement, ça ne va pas vous préparer spécifiquement pour une course mais plutôt vous guider pour améliorer votre condition physique au fil du temps. Ca se base sur votre niveau sportif ainsi que la récupération de la nuit (donnée qu’il tire de Nightly recharge) pour vous proposer des séances guidées. Il y a 3 types de séances :

  • Cardio : séance qui peut être réalisée avec n’importe quel profil sportif (course à pied, spinning, etc)
  • Musculation : exercices de renforcement musculaire
  • Complémentaire : étirements par des mouvements dynamiques ou statiques

Chaque type peut être décliné en différentes séances plus ou moins longues et plus ou moins intenses. Ensuite, pendant la séance, des animations montre l’exercice à réaliser.

Toutes les alertes se font par vibrations, il n’y a pas moyen de configurer des alertes sonores.

Le suivi d’activité quotidienne est bien fourni, sans être le plus complet du marché. Polar se concentre sur le suivi d’activité physique mais n’a pas investi le champ de la santé en ajoutant un électrocardiogramme, le suivi du cycle menstruel ou du stress. Cela dit, ils sont très fort sur le suivi de la qualité du sommeil.

La Unite reçoit les notifications de votre smartphone. Mais c’est tout, il n’y a pas de lecteur de musique, de calendrier ou de paiement sans contact.

Télécharger le manuel utilisateur

Autonomie

Polar annonce jusqu’à 50h d’autonomie en mode entrainement (forcément, sans GPS, c’est plus facile).

En mode montre connectée, j’ai pu vérifier les 4 jours annoncés uniquement en désactivant le capteur cardio optique en journée. On peut, dans les réglages, le conserver actif la nuit afin de mesurer la FC au repos le matin et intégrer les données de FC et de variabilité de FC dans l’algorithme de qualité du sommeil. Je trouve ce réglage intelligent.

Sinon, avec le cardio 24h/24, il faut compter recharger la montre tous les 3 jours. Les séances de sport ont peu d’effet sur l’autonomie.

Polar Unite noire Bouton commander i-run

Champs de donnée

Chrono

Polar Unite champs donnée

Heure

Allure : instantanée, moy, max

Vitesse : instantanée, moy, max

Distance

FC : instantanée, moy, max

Zone cardio

Calories

Running

Polar Unite running

Le GPS connecté c’est bien, quand ça fonctionne. Ca a toujours été un peu compliqué. Du genre la montre reçoit une notification et 2 minutes plus tard me renvoit une erreur ‘GPS introuvable, vérifier la connexion’… Ca m’est même arrivé une fois de ne pas arriver à le faire fonctionné du tout. J’ai tout essayé (et j’ai été patient, j’y ai passé 20 minutes) :

  • Mode avion sur le téléphone
  • Mode avion sur la montre
  • Désapairer et réapairer la montre
  • Redémarrer la montre
  • Redémarrer l’appli

Impossible de récupérer les données GPS de mon iPhone. Dans ce cas, pas de panique, la Unite peut quand même évaluer la distance grâce à son accéléromètre. C’est juste que c’est un peu moins précis (il faut avoir déjà couru au moins une fois avec GPS pour l’étalonner) et que vous n’aurez pas de trace GPS sur une carte en fin de séance. Mais dans le cas de ma sortie, c’était plutôt pas mal puisque la Unite m’a donné 6,94km, pour 9,86km pour la Suunto 9 Baro et 7,05km pour l’Instinct Solar.

Par rapport à l’Ignite, quelques différences sont à noter au niveau des outils pour l’entrainement :

  • Absence de la cadence
  • Aucune donnée d’altitude
  • Pas de tour automatique
  • Pas de tour manuel

Mine de rien, ces petites omissions ramèrent la Unite à un usage très basique en course à pied, à savoir afficher la distance, l’allure, le cardio et le chrono.

Toute la personnalisation des profils sportifs se fait depuis Polar Flow :

  • Personnalisation des écrans de donnée (jusqu’à 4 par écran)
  • Définition des zones de FC
  • Activer ou désactiver les vibrations
  • Activer ou désactiver le GPS

Depuis la montre, on n’a accès qu’aux paramètres suivants :

  • Activer ou désactiver le GPS
  • Entrainements (suggérés par FitSpark ou programmés dans Polar Flow)
  • Chrono d’intervalle (pour faire du fractionné type 30/30)

Durant la séance, le défilement des écrans se fait avec le tactile, la pause et stop se font avec le bouton. On peut choisir d’activer l’écran en permanence. Ca bouffe plus de batterie mais c’est plus agréable. Malheureusement, on ne peut pas le paramétrer par défaut, il faut lancer la séance, faire descende le panneau de raccourci par un glissé depuis le haut et appuyer sur l’ampoule.

L’allure instantanée est horrible. Mais vraiment horrible. Elle n’est pas rafraichie assez souvent. Ca m’est déjà arrivé de m’arrêter, de compter jusqu’à 30 et de toujours voir une allure à 5’’25. One ne peut vraiment pas se fier à ce champ de donnée.

En fin de séance, un écran récapitulatif affiche toutes les statistiques puis FitSpark vous proposera une petite routine d’une vingtaine de minutes d’étirements ou une séance de cardio cool (zone 1-2) pendant 30 minutes pour récupérer.

Autres sport

Polar Unite musculation

Polar Flow offre environ 130 profils sportifs à la Unite. Ca, c’est la théorie. En pratique, il y a des limites :

  • Le profil de natation en piscine ne compte pas les longueurs. Quoi ? Oui, vous avez bien lu : il y a un profil natation en piscine (comme sur l’Ignite) mais celui de la Unite ne compte pas les longueurs. Donc il ne sert à rien, dommage.
  • Le profil de natation en eau libre implique que vous puissiez emmener votre smartphone avec vous pour qu’il capte le GPS. Pas simple…
  • Et puis la majorité des profils sont construits à partir des mêmes champs de donnée, dont le nombre est quand même limité. Le profil kayak est un genre de copier-coller du profil course à pied. Il n’y a par exemple aucun champ de données sur le nombre de coups de rame.

Cette multitude de profils sportifs a quand même son intérêt afin de personnaliser l’affichage des champs de donnée en fonction du sport et pour repérer les différents sports dans l’analyse sur Polar Flow.

Pour les sports qui ressemblent à de la marche, on peut s’en sortir sans GPS, grâce à l’accéléromètre de la montre. Mais la mesure de la distance sera plus approximative qu’avec le GPS et vous n’aurez pas votre trace GPS sur une carte.

Pour les sports qui s’apparentent au vélo, au cheval, au kayak, il faudra absolument emporter son smartphone pour utiliser les données du GPS connecté. Sinon, la Unite ne calculera ni distance ni vitesse.

Bon voilà, le cumul de tous ces points explique que la Polar Unite est plus une montre cardio à destination des sports cardio en salle.

Précision GPS / cardio

Commençons par le plus simple, la précision GPS. Elle dépend tout simplement de la précision GPS de votre smartphone et de l’endroit où vous le placez lorsque vous faites du sport (il captera mieux le GPS s’il est dans une pochette portée sur le biceps qu’au fond d’un sac à dos).

Suivi d’activité quotidienne

Polar Unite suivi activité quotidienne

Sur la montre, les données d’activité quotidienne sont :

  • Progression vers l’objectif d’activité quotidienne
  • Nombre de pas
  • Temps d’activité
  • Calories dépensées
  • Suivi du sommeil
  • Fréquence cardiaque

Petit détail qui aurait presque pu passer inaperçu : il n’y a pas de baromètre, donc pas de comptage du nombre d’étages gravis dans la journée.

Sur Polar Flow, les données sont joliment présentées sur le calendrier ou sous forme d’un anneau de 24h.

Polar a développé l’analyse du sommeil la plus complète du marché. Elle prend en compte la fréquence cardiaque, la variabilité de FC, les mouvements et la fréquence respiratoire pour présenter une analyse du sommeil sous 2 dimensions :

  • Statut du sommeil
  • Statut du système nerveux autonome (SNA)

Le statut du sommeil donne un score à votre nuit, en mesurant la durée du sommeil, sa continuité, les interruptions longues, le nombre de cycles de sommeil et le temps passé dans chaque phase de sommeil (léger, profond, paradoxal).

Le statut SNA donne un score de récupération physiologique pendant la nuit, en mesurant la FCmoy, la VFC et la fréquence respiratoire.

Dans l’affichage, chaque donnée de la nuit passée est mise en regard de la moyenne des 28 derniers jours. Je trouve ça super, car ça permet rapidement de savoir si c’est mieux ou moins bien qu’à l’accoutumée, sans avoir à sortir l’application Polar pour étudier des graphiques.

Serene, c’est l’outil de respiration guidée de Polar. Il n’y a pas de suivi du niveau de stress, mais on peut s’en servir pour se calmer, en choisissant soit une séance de 2 minutes, soit de 5 minutes.

Montre connectée

Polar Unite montre connectée

Polar un fait un petit, mais alors très petit effort dans la personnalisation des watchfaces. On est toujours limité à 1 numérique et 1 analogique, mais cette fois on peut choisir une couleur dominante (rouge, jaune, bleu, etc). Ca permet de l’accorder avec la couleur du bracelet.

La réception d’une nouvelle notification est signalée par une vibration. On tourne le poignet pour allumer l’écran et la présence d’une notification non lue est indiquée par un petit point rouge en bas de l’écran. A partir de là, tout ne se passe pas comme sur des roulettes.

Pour commencer, le message ne s’affiche pas tout le temps. Parfois, on est obligé de faire un glisser vers le haut sur l’écran tactile. C’est ennuyeux, car ça oblige à faire une manipulation de plus, on ne peut pas juste jeter un coup d’œil rapide au message. Mais des fois, la notification est affichée direct. Je n’ai pas trouvé comment régler ça dans les paramètres. De mon expérience, ça dépend juste de la rapidité avec laquelle on a allumé l’écran après la vibration.

Les émoticônes sont affichés, mais pas les photos.

Des fois, elle part dans un délire complet, où elle peut vibrer toutes les 20 secondes pendant 10 minutes en me renvoyant de vieilles notifications. J’imagine que ça doit venir d’un problème de compatibilité avec mon iPhone, peut-être que ça ne le fait pas avec d’autres marques de smartphone.

Conclusion

Polar Unite avis

La Polar Unite est plus qu’un fitness tracker. Ce n’est pas non plus une montre GPS de running pas chère. C’est vrai que c’est difficile d’imaginer qu’elle remplace le A370 tellement ils ne se ressemblent pas visuellement.

La concurrente directe de la Unite, c’est la Suunto 3 (également avec un coach cardio adaptatif). Mais là, les 70€ de différence donnent nettement l’avantage à Polar. Il y a aussi la Fitbit Versa, à 200€, mais cette dernière n’a pas de coaching adaptatif et moins de possibilités dans la programmation des entrainements.

Bref, pour 25% moins cher que la Suunto 3, la Versa ou l’Ignite, la Unite tient sérieusement la route. Elle est résolument orientée sport et répondra parfaitement aux besoins des adaptes des salles de sport. Je la déconseillerais simplement à ceux qui courent plus d’une fois par semaine (il vaut mieux s’orienter vers l’Ignite dans ce cas) ou qui vont régulièrement à la piscine.

En fait, Polar ne s’est peut-être pas assez creusé la tête pour concevoir ce produit. Ils ont pris une Ignite, ont enlevé la puce GPS et quelques fonctionnalités logicielles pour l’orienter plus salle de sport que running. Mais je pense qu’ils auraient pu aller plus loin, en y ajoutant par exemple un lecteur de musique ou la détection automatique des mouvements de musculation, même s’il fallait rajouter 10-20€.

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Polar Unite noire Bouton commander i-run
Polar Unite blanche Bouton commander i-run
Polar Unite rose Bouton commander i-run
Polar Unite bleue Bouton commander i-run
Protection d’écran Bouton commander amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.