G-Shock GBD-H1000 : GPS, Firstbeat et recharge solaire

G-shock gbd-h1000

Encore plus de contenus sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run, quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

A près avoir sorti 4 montres connectées Protrek Smart tournant sous Wear OS, Casio s’attaque désormais au marché du sport, avec la GBD-H1000, qui va venir agrandir sa prolifique gamme G-Shock.

Sur le papier, tout y est pour concurrencer les montres Garmin, Polar et autres Suunto : GPS, capteur cardio optique, alti baro et même métriques physiologiques en association avec Firstbeat.

Mais la tuerie, c’est le système de recharge solaire similaire à la Garmin Fenix 6X Pro Solar. Quelque chose encore très rare sur le marché.

Présentation de de la G-Shock GBD-H1000

Présentation G-shock gbd-h1000

Visuellement, c’est l’héritière de la GPR-B1000, la première montre GPS avec recharge solaire.

On retrouve le boitier musculeux caractéristique de toutes les montres G-Shock. L’écran est un écran transréflectif noir et blanc avec recharge solaire intégrée. Sur ce point, Casio fait dans l’innovant et le old time. Innovant parce qu’actuellement, il n’y a que la Fenix 6X Pro Solar sur ce créneau. Old time, parce qu’une montre GPS avec un écran N&B en 2020, ben c’est devenu très rare.

C’est une montre énorme, qui ferait même passer la Fenix 6X (51mm de diamètre) pour une montre de fillette : 63 x 55 x 20,4mm.

Il faut réaliser que 20mm d’épaisseur, c’est plus que tout ce que j’ai vu jusqu’à maintenant. A titre de comparaison, la Coros Vertix fait 16,7mm, la Suunto 9 16,5mm et la Fenix 6X Pro 14,9mm.

Côté poids, même constat : c’est la première montre GPS que je vois dépasser la barre symbolique de 100g. Elle pèse quand même 110g !

L’aspect de la GBD-H1000 donne une impression de robustesse. Ce n’est pas qu’une apparence, puisqu’elle est étanche à 200m. Pour mémoire, la Coros Vertix est la seule montre GPS testée sur ce blog avec une étanchéité à 150m. Toutes les autres montres GPS outdoor ont une résistance à 100m, tandis que les montres GPS de triathlon sont limitées à 30 ou 50m. Donc 200m, c’est énorme.

Casio a intégré les mêmes types de capteurs que ce qu’on trouve sur une Fenix : puce GPS/GLONASS, capteur cardio optique, altimètre barométrique, accéléromètre, boussole, thermomètre. Le capteur cardio optique a l’air assez basique, 1 LED et 1 capteur. Je ne m’engagerais pas sur la fiabilité avant de l’avoir testé.

Mais vous le savez depuis longtemps en lisant les tests sur le blog, les capteurs ne suffisent pas, il faut qu’il y ait les algorithmes qui vont avec. C’est dans cette optique que Casio a intégré 8 algorithmes Firstbeat (une entreprise spécialisée dans l’analyse de données physiologiques). Et là, vous allez voir qu’on retrouve des choses qu’on connait déjà bien sur les Garmin, mais qui sont absentes des Casio Protrek Smart.

  • VO2max
  • Charge d’entrainement
  • Statut d’entrainement
  • Training effect aérobie
  • Training effect anaérobie
  • Temps de récupération
  • Prédiction de temps de course
  • Calories brûlées

Avec tout ça, elle devrait être capable de rivaliser avec la plupart des Garmin, Polar et Coros. Même les montres Suunto n’en font pas autant.

Ce qu’il manque à cette description, c’est de savoir s’il on peut coupler une ceinture cardio ou pas. Car on peut avoir les meilleurs algo Firstbeat, si les données des capteurs ne sont pas fiables, alors les résultats seront faux. Et sur ce point, les 110g de la montre sont un handicap pour la fiabilité du capteur cardio optique.

Via l’application, on peut aussi programmer des séances d’entrainement. Les autres outils d’entrainement incluent les tours automatiques/manuels, les zones cardio, les alertes de temps/altitude/FC.

Son point faible sera certainement son autonomie : 14h d’enregistrement GPS. Franchement, on se demande comment Casio n’arrive pas à faire mieux, compte tenu du volume offert par ce gros boitier, qui pourrait permettre de loger une grosse batterie. Parce que là, c’est presque ridicule face à la concurrence.

En mode montre connectée (heure, suivi d’activité quotidienne et smart notifications), en revanche, c’est carrément impressionnant : jusqu’à 12 mois ! La technologie de recharge solaire, combinée à un écran peut-être moins gourmand en énergie qu’un écran couleur, permet de faire de la GBD-H1000 une montre connectée avec une autonomie quasiment illimitée.

Pour arriver à ces performances, Casio annonce qu’il suffit de la recharger 8h par jour à la lumière d’une pièce en intérieur (500 lux) ou 2 heures par semaine au soleil (10 000 lux).  C’est assez impressionnant car la Fenix 6X Pro Solar ne gagne que 10% d’autonomie avec 3h par jour sous 50 000 lux.

La G-Shock GBD-H1000 n’emploie pas wear OS, contrairement aux Protrek Smart. Je pense que Wear OS n’aurait pas permis d’atteindre 1 an d’autonomie sur la recharge solaire. Elle possède une liaison Bluetooth et un moteur pour les alertes par vibrations. Mais pas de Wifi.

Les notifications incluent les emails, les SMS et les appels entrants. D’autres fonctionnalités connectées complètent la panoplie : calendrier et rappels. Mais pas de lecteur de musique.

Prix et date de sortie

Prix G-shock gbd-h1000

La G-Shock GBD-H1000 sort en 4 versions de coloris :

  • Noir
  • Noir et blanc
  • Rouge
  • Rouge et noir

Au Japon, sa sortie est annoncée le 24 avril 2020. Mais on n’en sait pas beaucoup plus quant au prix en euros (autour de 450€) et à la date de disponibilité en Europe.

G-Shock GBD-H1000Bouton commander i-run

Mon avis

Avis G-shock gbd-h1000

Qu’est-ce que la GBD-H1000 apporte par rapport à une G-Shock classique ? Ca reste une montre dont on n’aura pas besoin de se soucier (robuste et 12 mois d’autonomie). Elle apporte même un réglage automatique de l’heure à l’aide du GPS.

Dans le paysage des montres GPS de sport, ben elle se place plutôt bien. Les nombreuses fonctionnalités sportives liées au GPS raviront aussi bien les sportifs que les adeptes d’activités outdoor.

Les 12 mois d’autonomie en montre connectée atteints grâce à la recharge solaire sont carrément impressionnants. Mais Casio n’a probablement pas opté pour la puce GPS Sony peu gourmande en énergie et c’est un choix qu’ils vont payer. Car 14h d’enregistrement GPS ça change tout. Imaginez si je vous avais annoncé 80h d’enregistrement GPS et 12 mois en montre connectée…

11 commentaires

  • fab38

    bonjour Jérôme

    une nouvelle fois merci pour ton travail, en effet c’est carrément ridicule et incompréhensible comment peut on arriver à une autonomie aussi faible avec une montre aussi lourde qui a un boitier très volumineux et la technologie de rechargement solaire …
    je pense qu’elle va plaire aux aficionados de la marque mais elle ne peut faire concurrence aux Garmin Fénix ou Suunto 9

    bien sportivement

    ps : suite à tes articles sur les Polar Vantage et la fonction FitSpark je teste actuellement la Vantage M et vraiment je pense que cette fois je vais la garder il ne lui manque que la navigation, du coup je vais peut-être partir sur un Foretrex601 (tu n’as jamais testé des Foretrex ? )

  • Gus

    Bonjour,
    merci pour cet article très intéressant, hâte d’en lire le test car elle pourrait être ma prochaine! De nos jours si on veut une montre aussi robuste et fiable (Casio n’a plus rien à prouver à ce sujet) avec le GPS il faut toute de suite regarder des modèles haut de gamme chez Garmin et Suunto dont je n’utilise pas 90% du potentiel.

    12 mois d’autonomie en montre connectée! Ok mais passé 12 mois on change la batterie? Si c’est ça c’est bien dommage pour une montre qui est somme toute affichée à 399 euros.

    Visiblement il n’ont pas opté pour la puce Sony peu gourmande, mais que sait-on de celle embarqué en terme de précision?

    • Jérôme

      Bonjour
      Après 12 mois, ben il faudra la recharger 1 fois avec le câble USB.
      Pour la précision, il faudra attendre le test (après le déconfinement).

  • Nicolas

    Bonjour , pouvez vous me dire si elle possédera un indicateur de marée ?

    Merci

  • Nico

    Bonjour,
    J’aurais souhaité savoir si niveau grosseur, si elle est vraiment imposante, car j’ai un poignet fin, et si elle vraimentplus grosse que d’autre g-shock, car même avec les dimensions ( sur papier) je n’arrive pas à imaginer ce que ça rend et je ne trouve aucune vidéo française encore pour des tests, descriptions… Etc.
    Merci

  • alain-noêl

    Bonjour,

    Avez vous commencer le test ? Avez vous une date de parution du test ?

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.