Montres GPS : comment exporter / importer ses données en masse pour changer de marque

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

La concurrence, ça a du bon. Ca permet d’avoir du choix et de trouver la bonne montre GPS à un prix acceptable. Mais en général, ce qui retient beaucoup de gens de changer de marque, c’est la perspective de perdre son historique de séances d’entrainement. Kilian Jornet suit ses entrainements sur des cahiers en papier, mais vous et moi, on utilise plutôt la plateforme qui va avec notre montre connectée.

Alors OK, il y a bien la solution palliative Strava, qui permet de s’affranchir de la marque de sa montre GPS, puisqu’elle est compatible avec à peu près toutes les marques (Garmin, Polar, Suunto, COROS, Amazfit, Apple, etc). Mais il faut bien reconnaitre qu’on ne peut pas tout faire avec Strava.

C’est là que le RGPD vient à notre rescousse. Pour récupérer gratuitement l’ensemble de nos données et les transférer vers une nouvelle plateforme !

Le RGPD pour exporter ses données personnelles

C’est le Règlement général sur la protection des données. Je pense que vous en avez tous déjà plus ou moins entendu parler. C’est le truc de l’Union européenne qui oblige les sites web à vous demander votre accord pour utiliser des cookies.

Mais bon, dans notre cas d’export de données d’une marque de montre GPS à une autre, ce qui nous intéresse, c’est la partie du RGPD qui donne un droit à la portabilité : « le droit de récupérer une partie de vos données dans un format lisible par une machine pour le stocker ou le transmettre à un autre système ».

Pour nous, ce qui est intéressant, c’est que toutes les données de vos activités sportives sont des données personnelles. Donc oui, théoriquement, on peut passer de Suunto à Garmin, puis de Garmin à COROS en transférant à chaque fois tout l’historique de nos entrainements. Et ça, gratuitement.

Vérifions en pratique si c’est facile.

Exporter gratuitement ses données GPS en masse

La première étape consiste donc à contacter la marque de votre montre GPS (Garmin, Polar, Suunto, COROS, Amazfit ou autre) pour lui demander de vous envoyer vos données personnelles.

Exporter ses séances d’entrainement de Garmin

Depuis un ordinateur, c’est tout simple. On se rend sur Garmin Connect web, puis on suit le cheminement suivant :

  • Profil (dans le bandeau en haut à droite)
  • Gestion des données (en bas)
  • Exporter vos données
  • Demander l’export des données

Voilà l’adresse directe : https://www.garmin.com/fr-FR/account/datamanagement/

On reçoit en quelques minutes un email qui contient un lien de téléchargement valable 3 jours.

L’ensemble de mes données sont regroupées dans un fichier ‘zip’ (un fichier compressé) de 186 Mo. Il y a une tétrachiée d’infos, puisqu’il contient « une copie de toutes les données personnelles, y compris les activités de remise en forme de votre profil, l’historique des commandes et les informations issues des applications Garmin ».

Par contre, quand on l’ouvre, on ne peut pas dire que ce soit très intelligible. Le nom des sous-dossiers n’évoque pas grand-chose (un peu comme le nom des cartes dans la mémoire d’une Fenix 7).

En cherchant à tâtons, j’ai finalement trouvé mes enregistrements de séances dans DI-CONNECT / DI-Connect-Uploaded-Files, où l’on trouve de nouveaux fichiers ‘zip’ qui contiennent les fichiers ‘fit’ des toutes les séances. Chaque séance enregistrée sur Garmin Connect se retrouve donc sous la forme d’un fichier au nommage suivant : adresse email-numéro d’activité.fit.

Bingo !

Exporter ses séances d’entrainement de Polar

Depuis un ordinateur, c’est tout simple. On se rend sur Polar Flow web, puis on suit le cheminement suivant :

  • Votre nom (en haut à droite)
  • Réglages
  • Confidentialité
  • Rendez-vous sur https://account.polar.com pour gérer votre compte (dans la colonne de gauche)
  • Télécharger vos données (menu de gauche)
  • Télécharger

Voilà l’adresse directe : https://support.polar.com/fr/how-to-download-all-your-data-from-polar-flow

On reçoit en quelques minutes un email qui contient un lien de téléchargement.

L’ensemble de mes données sont regroupées dans un fichier ‘zip’ (un fichier compressé) de 86 Mo. Il y a une tétrachiée d’infos, puisqu’il « inclut vos entraînements, paramètres, informations produits, itinéraires, entrées de calendrier et plus ».

Le fichier contient :

  • 1 fichier par mois pour l’enregistrement du cardio en continu (247ohr_date-…)
  • 1 fichier par jour pour l’enregistrement de l’activité quotidienne (activity-date-…)
  • Des fichiers generic-period-…
  • Des fichiers de récupération (nightly_recovery_…)
  • Des fichiers pour les itinéraires (planned-route…)
  • Des fichiers pour la VFC (ppi_samples_…)
  • 1 fichiers listant les montres synchronisées sur le compte Polar Flow (products-devices-…)
  • Des fichiers pour les programmes d’entrainement (programs-…)
  • Des fichiers pour le suivi du sommeil (sleep-…)
  • Un fichier pour les réglages des profils sportifs (sport-profiles-…)
  • Un fichier pour les itinéraires transférés de Strava (strava_routes_…)
  • Et enfin, les fichiers des séances de sport (training-session-…)

Bingo !

Enfin non, pas bingo. Parce qu’à partir de là, ça se complique.

En effet, Polar nous balance ça dans des fichiers ‘json’, une extension qui n’est utilisée par aucune plateforme de montre GPS. C’est d’autant plus incompréhensible que lorsqu’on exporte manuellement une seule activité sportive, Polar Flow nous propose 3 formats de fichier :

  • ‘gpx’, l’extension classique des itinéraires
  • ‘tcx’, une extension classique des séances d’entrainement (qui inclut l’itinéraire mais aussi les données comme le cardio)
  • ‘csv’, une extension classique de tableur

A côté de ça, ‘json’ est une extension de fichier texte. Forcément, ça n’aide pas pour consulter des enregistrements de données toutes les secondes.

J’ai donc utilisé ce site pour convertir les fichiers ‘json’ en fichiers ‘fit’ (le format d’origine de Garmin, qui est largement accepté sur les différentes plateformes de montres GPS ; et au pire, on pourra facilement convertir ces fichiers ‘fit’ en ‘gpx’ ou ‘tcx’).

Il faut simplement être conscient qu’en passant par ce site, on balance toutes données personnelles contenues dans ces fichiers sur le site en question (donc, quelque part sur internet)…

Bingo !

Exporter ses séances d’entrainement de Suunto

J’ai cherché sur l’application Suunto et sur le site sports-tracker.com (un site miroir sur lequel vous retrouverez tous vos enregistrements ; il suffit d’utiliser le même login et le même mot de passe que sur votre appli Suunto) et je n’ai trouvé aucune façon d’exporter facilement et en masse mes données d’entrainement.

C’est d’autant plus surprenant qu’au moment de la transition de Movescount vers la Suunto app, Suunto avait mis en place un système d’export en masse pour transférer ses données. Mais ils n’ont pas reconduit le système sur la Suunto app.

J’ai donc envoyé un email à l’assistance : [email protected], qui annonce jusqu’à 30 jours de délai de traitement de la demande. J’ai fait appel à un ami pour accélérer le processus…

Au bout de 4 jours, j’ai reçu un mail de sports-tracker (ne me demandez pas pourquoi ça ne part pas d’une adresse @sunnto.com) qui contient un lien pour télécharger un fichier ‘zip’ de 42 Mo avec mes données classées dans différents dossiers :

  • Activité
  • Images
  • Récupération
  • Itinéraires
  • Sommeil
  • Phases de sommeil
  • Utilisateur
  • Entrainements

Dans ce dernier dossier, on trouve 2 fichiers par séance enregistrée : 1 fichier ‘fit’ et 1 fichier ‘gpx’. Le ‘gpx’ est plus lourd mais le ‘fit’ contient quelques infos en plus (comme les calories et le type de sport).

Bingo !

Exporter ses séances d’entrainement de COROS

Dans son centre d’assistance, COROS explique bien la procédure pour exporter manuellement une activité ou de manière groupée toutes ses données personnelles d’entrainement.

Bref, pour le moment, la procédure n’est pas automatisée et il faut écrire au support : [email protected]

Le lendemain, j’ai eu quelques échanges de messages (en français) avec le support et j’ai reçu un lien de téléchargement le surlendemain. Tous les fichiers d’activité au format ‘fit’ sont regroupés dans un fichier ‘zip’ (un fichier compressé) de 12 Mo.

Bingo !

Exporter ses séances d’entrainement d’Amazfit

Dans l’application Zepp, c’est pas simple à trouver :

  • Profil (en bas à droite)
  • Paramètres
  • Sécurité et confidentialité des informations personnelles
  • Exercice des droits d’utilisateur
  • Exporter les données

Un message nous prévient que cette requête augmente le risque de perte de données. C’est normal et ils ont raison. On n’y pense pas immédiatement, mais tant que nos données sont stockées sur les serveurs d’Amazfit, elles sont protégées derrière toutes les mesures de sécurité qu’ils ont mises en place. Lorsqu’on demande à les recevoir par mail, on augmente les chances qu’elles se perdent ou soient interceptées par quelqu’un de malveillant.

On sélectionne les données qu’on veut récupérer, la plage de dates qui nous intéresse et notre email.

On reçoit en quelques minutes un email qui contient un lien de téléchargement valable 24 h.

L’ensemble de mes données sont regroupées dans un fichier ‘zip’ (un fichier compressé) de 1 Mo protégé par un mot de passe (envoyé dans l’email).

Malheureusement, on ne pourra rien faire avec le contenu du dossier. Les données des séances de sport sont toutes regroupées dans un seul fichier ‘csv’. Et ce fichier ne contient pas l’intégralité des enregistrements mais seulement quelques statistiques de fin de séance, à savoir :

  • Type de sport
  • Heure de début
  • Durée
  • Allure max
  • Allure min
  • Distance
  • Allure moy
  • Calories

Exporter ses séances d’entrainement Strava

Et pourquoi pas ?

Si vous avez déjà utilisé plusieurs montres GPS de plusieurs marques, vous allez peut-être tout récupérer d’un coup. Ou si vous utilisez une marque qui ne facilite pas le transfert de vos données, ça va peut-être être plus facile via Strava.

Voilà comment procéder :

  • Passez votre souris sur le logo de personne (bandeau en haut à droite)
  • Paramètres
  • Mon compte (menu à gauche)
  • Télécharger ou supprimer le compte
  • Commencer
  • Demander une archive

Voici le lien direct https://www.strava.com/athlete/delete_your_account

On reçoit en quelques minutes un email qui contient un lien de téléchargement.

L’ensemble de mes données sont regroupées dans un fichier ‘zip’ (un fichier compressé) de 91 Mo. Le contenu de ce dossier est impressionnant, il y a tout :

  • Un dossier avec toutes mes activités dans leur format de fichier d’origine
  • Un dossier avec les photos téléchargées
  • Un dossier avec les itinéraires
  • Des fichiers csv contenant les messages, commentaires, kudos, segments favoris, mesures d’effort, contacts, clubs, événements, infos du profil, paramètres, infos partagées avec les prestataires de Strava ces 12 derniers mois

Sans surprise, je trouve dans le dossier des activités 1996 fichiers ‘fit’, ‘gpx’ et ‘tcx’ (je sais, j’ai échoué à 2 doigts des 2000 activités).

Le problème, c’est qu’à l’intérieur de ce fichier ‘zip’, chaque fichier d’activité est lui-même compressé au format ‘gz’. Ca se décompresse facilement mais ça ne facilite pas l’exploitation de ces fichiers pour les importer sur d’autres plateformes.

Exporter ses séances d’entrainement Wahoo

La page qui détaille la politique de confidentialité de Wahoo est d’une longueur impressionnante, avec des sections spéciales pour les habitants de la Californie, du Brésil ou de l’Union Européenne. On peut demander à exercer nos droits pour, entre autre, « demander une copie des Données personnelles que Wahoo détient à votre sujet ».

Ca se fait soit par téléphone, soit via un formulaire. Voilà le lien direct https://privacyportal.onetrust.com/webform/b2b76ae8-d622-4165-97c7-8896261e24b7/b43eda4f-3724-4303-879c-e65dbcfced1d

Attention au vocabulaire utilisé. Ne sélectionnez pas ‘data portability’, car ça implique la suppression de votre compte (vous prenez vos données et vous partez). J’ai opté pour ‘access my information’.

On peut suivre le traitement de notre demande sur un portail sécurisé. Je reçois rapidement un message qui me dit qu’ils vont mettre une pièce jointe avec toutes mes données détenues dans le cloud Wahoo.

Je n’ai toujours pas vu de pièce jointe…

Exporter ses séances d’entrainement Apple

J’ai mis un moment à trouver la bonne page. Parce que chez Apple, ils ont assez de thunes pour payer plein de gens chargés d’écrire des pages et des pages sur les fonctionnalités de protection des données. Mais difficile de trouver la page pour accéder à nos données.

Voilà le lien direct https://privacy.apple.com/?language=FR-FR

Après s’être authentifié, on choisit ce qu’on veut télécharger. J’ai opté pour ‘autre’, parce que je n’ai pas vu de catégorie sport ou santé.

Trois jours plus tard, j’ai reçu le lien de téléchargement par email.

Bon ben échec, c’était pas du tout ce que je voulais. Donc je ne sais pas quelle catégorie de données il faut demander pour obtenir les données des séances de sport enregistrées avec l’Apple Watch Ultra.

Importer gratuitement ses données GPS en masse

C’est pas tout d’avoir pu récupérer toutes ses données d’entrainement d’un coup, encore faut-il pouvoir les importer sur la plateforme de votre nouvelle montre GPS. Et si possible, d’un seul coup.

Ce serait vraiment con pour une marque de permettre l’exportation des données pour se conformer au RGPD (c’est-à-dire laisser la possibilité aux clients de partir) et de ne pas offrir la possibilité d’importer des données (c’est-à-dire ne pas offrir la possibilité aux clients des autres marques de rejoindre sa marque). Je dis ça, je dis rien…

Importer en masse ses séances d’entrainement sur Garmin Connect

Garmin a un outil simple pour importer des fichiers ‘tcx’, ‘fit’ ou ‘gpx’ (plus ‘xls’, ‘xlsx’ ou ‘csv’ pour des fichiers provenant de Fitbit) :

  • Cliquer sur l’icône avec une flèche vers un nuage (bandeau en haut à droite)
  • Importer les données

On dépose les fichiers (ou on clique sur parcourir pour aller les chercher) et il ne reste plus qu’à cliquer sur importer les données.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Garmin.

Importer en masse ses séances d’entrainement sur Polar Flow

Ce n’est pas possible.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Polar.

Importer en masse ses séances d’entrainement sur Suunto

Ce n’est pas possible.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Suunto.

Importer en masse ses séances d’entrainement sur COROS

Pour importer des séances d’entrainement sur COROS, il faut utiliser le training hub (site web) puis suivre le chemin suivant :

  • Liste d’activités
  • Importer des données
  • Select file

On peut télécharger des fichiers ‘zip’ ou ‘fit’. Mais comme on ne peut télécharger qu’un seul fichier à la fois, il faut la jouer malin et choisir 1 fichier ‘zip’ qui contient tous les fichiers ‘fit’, plutôt que de télécharger les fichiers ‘fit’ 1 par 1.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Coros.

Importer en masse ses séances d’entrainement sur Zepp (Amazfit)

Ce n’est pas possible.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Amazfit.

Importer en masse ses séances d’entrainement sur Strava

A priori, cette manip’ n’est pas utile si vous avez synchronisé le compte de votre montre avec votre compte Strava dès le premier jour. Mais sachez qu’on peut télécharger manuellement des fichiers d’activités passées au format ‘fit’, ‘tcx’ ou ‘gpx’ sur Strava :

  • Cliquer sur l’icône « + » (bandeau en haut à droite)
  • Télécharger une activité
  • Fichier (menu de gauche)
  • Parcourir

La seule limite, c’est qu’on est limité à l’envoi de fichiers par paquets de 25.

Importer en masse ses séances d’entrainement sur Wahoo Fitness

Ce n’est pas possible.

La matrice des transferts possibles / impossibles quand on change de marque de montre GPS

Voici les extensions de fichier qui sont manipulées par les plateformes.

Avec ça, voici les combinaisons possibles / impossibles pour transférer son historique de séances après avoir changé de marque de montre GPS.

* nécessite une conversion des fichiers ‘json’ en ‘fit’.

Utiliser RunGap ou SyncMyTrack (payant)

Evidemment, il y a des gens qui n’ont pas attendu le RGPD pour permettre le transfert d’activités sportives d’une marque à une autre. Parce que leur idée, c’est de vous faire payer ce service.

Deux applications fonctionnent très bien pour ça :

J’ai un iPhone, donc je vais poursuivre avec RunGap. C’est hyper puissant. RunGap peut se synchroniser avec une quarantaine d’autres applications, dont :

  • Apple Santé
  • COROS
  • Fitbit
  • Garmin Connect
  • Nolio
  • Polar Flow
  • Relive
  • Strava
  • Stryd
  • Suunto (Movescount et l’app)
  • TrainingPeaks
  • Wahoo Fitness
  • Zwift

RunGap va pomper (gratuitement) les activités de n’importe quelle application avec laquelle vous la couplez. Il suffit de rentrer votre login et votre mot de passe. Ca prendra un petit peu de temps si votre historique est gros. Moi j’ai fait le test avec mon compte Suunto. J’ai arrêté la synchro en cours au bout de 118 activités.

Puis RunGap pourra exporter (moyennant paiement cette fois) toutes ces activités vers l’application que vous voulez.

L’abonnement coûte 3,99€ pour 3 mois ou 9,99€ pour 1 an. Pourquoi un abonnement et pas juste un simple paiement ? Parce que l’idée initiale de RunGap, c’est de synchroniser en temps réel les données de plusieurs applications vers une autre (genre si vous avez une montre Suunto et un compteur Wahoo). Mais pour un transfert dans le cadre d’un changement de marque, on n’a pas besoin d’un abonnement dans la durée.

13 commentaires

  • Gregory Toucheque

    Bonjour, as-tu déjà essayé l’application RUNGAP?
    Celle-ci permet de jongler d’une appli (plateforme) à l’autre.
    Par exemple, j’étais sur Garmin et j’ai voulu tout importer dans l’appli Suunto, et j’ai utiliser RUNGAP.

    Donc j’ai du mettre un historique important de data sur Suunto via cette appli
    Idem pour Zwift, Strava etc…

  • Regis

    Bonjour Jérôme,
    J’ai utilisé SyncMyTrack a de nombreuses reprises depuis 1 an et demi (changement de Withings vers Polar puis de Polar a Garmin, loupés de Sync Strava ou Nike Rn Club avec Garmin Connect) sans avoir à payer. Est-elle devenue payante récemment ?
    Merci et merci aussi pour cet article fort pratique
    Régis

  • Eric

    Salut, il y a l’appli Health Sync qui permet de récupérer les datas depuis et vers plusieurs marques. De Garmin vers Suunto par ex. l’App est gratuite, le transfert se fait automatiquement, mais peut prendre plusieurs jours selon la quantité.

  • Arnaud Lclr

    MA-GIQUE ! ce RUNGAP.
    Merci beaucoup Jérôme.

    Lors de ma migration de Garmin vers Suunto il n’était pas possible d’importer l’historique Garmin dans Suunto.
    Grace à RunGap je viens de transférer 2200 activités en une dizaine de minutes – avec conservation des intitulés Garmin ! – pour 3,99€.
    Top

  • Sébastien

    Syncmytracks sur android ne permet pas de faire des transfert de ou vers Coros. De plus l’activité semble faible, je ne sais pas s’il y aura de nouveaux développement?

  • Jules

    Pour un transfert de POLAR FLOW à GARMIN CONNECT, j’ai utilisé l’application sur smartphone Syncmytracks (2€99), cela a marché (sans avoir besoin de récupérer sur le site web polar flow l’export envoyé par mail). Il suffit de renseigner les identifiants de connexion polar et garmin, de renseigner les activités que l’on souhaite transférer et le tour est joué. J’ai pu récupérer 4ans d’activités en 20-30min.

  • Red.Wine

    Bonjour Jérôme,

    Merci pour cet article.

    J’ai commencé à utiliser RunGap à l’époque où l’application Garmin Connect ne remplissait pas les anneaux rouges de l’app Activité d’apple. Je cherchais une solution et j’ai trouvé RunGap. Depuis, je l’ai adopté. Je vais même jusqu’à centraliser tout les imports au niveaux de RunGap. Et puis j’exporte quand/comme/où je veux. Ca permet d’éviter beaucoup de doublons. J’ai aucun export automatique par exemple de GarminConnect à Strava ou Activité. Tout passe par RunGap.

    J’ai également essayé FitnessSyncer (5x plus cher que RunGap) sur iOS. Mais je le trouvais beaucoup plus lourd/lent à manipuler. En particulier, il me manquait la fonctionnalité d’exporter une activité individuelle sur demande. Tous les exports se font automatiquement selon des règles prédéfinies.
    Le côté sympa de FitnessSyncer était les statistiques qu’il fournissait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.