Prise en main Polar Grit X2 Pro, la meilleure montre GPS de Polar de tous les temps

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Polar a débuté en 2020 une série dédiée pour le trail, initialement avec la Grit X puis la Grit X Pro. En 2024, on passe maintenant à la Grit X2 Pro.

Cette annonce s’accompagne d’une évolution stratégique. Jusqu’à maintenant, la communication de Polar a toujours positionné la Vantage comme étant le top de la gamme Polar, même avec l’apparition de la Grit X Pro. Cette fois, dès le teasing, Polar a clairement positionné la Grit X2 Pro au-dessus de la Vantage V3, allant même jusqu’à annoncer « probablement la montre la plus incroyable que nous ayons jamais conçue ».

Cet article est un peu plus qu’une présentation, parce que j’ai la Grit X2 Pro en test depuis 2 jours. Mais ce n’est pas encore le test complet, car il va me falloir un peu plus de temps pour évaluer la précision GPS et cardio, ainsi que le détail de l’ensemble des fonctionnalités.

Présentation de la Polar Grit X2 Pro 

Je trouve le design de la Grit X2 Pro intéressant. Elle ressemble fortement à l’Epix mais pas tout à fait. Elle a l’allure générale d’une grosse montre avec une grosse lunette, des marquages de boussole, des vis apparentes et quelques renforts mais toutefois assez polissé. Donc un look pas tout à fait aussi simple qu’une Epix, mais pas aussi baroudeur qu’une T-Rex Ultra. En tout cas un look bien plus typé que la Vantage V3 toute en courbes.

Là-dessus, Polar a repris tous les éléments qui démarquent une montre GPS de trail : vitre en saphir, étanchéité à 100 m et norme MIL-STD-810 de l’armée américaine. Les parties métalliques sont en acier ou en titane selon la version.

Le boitier est gros mais pas énorme. A 49 mm, c’est plus petit qu’une Epix Pro – 51 mm mais plus gros que la Vantage V3 ou la Grit X Pro 47 mm).

Dans ce boitier, Polar a pourtant logé le même écran que l’Epix Pro – 51 mm et la Vantage V3, c’est-à-dire un écran AMOLED tactile de 35 mm de diamètre et 454 x 454 pixels de définition.

On retrouve les mêmes capteurs que la Vantage V3 :

  • Puce multi GNSS double fréquence
  • Altimètre barométrique
  • Capteur cardio optique avec oxygénation sanguine (SpO2)
  • Electrocardiogramme (ECG)
  • Capteur de température cutanée

Néanmoins, si les électrodes sont là, la Grit X2 Pro n’utilise pas son capteur ECG pour réaliser un électrocardiogramme comme le fait Apple dans le but de déceler une fibrillation atriale. Polar a opté pour un montage basique, similaire à ce qu’a fait COROS sur les APEX 2 et VERTIX 2. C’est-à-dire que le capteur ECG est utilisé dans le cadre des différents tests de condition physique pour améliorer la fiabilité des résultats de FC et VFC et se passer de ceinture cardio.

La Grit X2 Pro embarque une cartographie de base pour l’Europe et les Etats-Unis. Ensuite, on peut télécharger depuis Polar Flow des cartes pour d’autres zones ou des cartes topo plus précises, dans la limite des 32 Go de mémoire.

La navigation est complétée par le suivi d’itinéraire GPX, avec des alertes turn by turn si l’itinéraire a été tracé sur Komoot (nécessite un compte Komoot Premium pour transférer les itinéraires de Komoot vers Polar Flow). Polar a également annoncé l’arrivée prochaine de la synchronisation automatique des itinéraires de Strava vers Polar Flow.

La Grit X2 Pro dispose des mêmes capacités sportives que la Vantage V3 :

  • Une centaine de profils sportifs dont le triathlon
  • Le suivi du sommeil et de la récupération (moyennant l’analyse de la VFC et du système nerveux autonome) : SleepWise, Nightly Recharge, Sleep Plus Stages
  • Training load Pro qui analyse la charge d’entrainement
  • FitSpark qui propose des séances quotidiennes de cardio, renforcement musculaire et étirements
  • Tests de performance de course à pied, vélo et marche
  • Les tests fitness, orthostatique et de récupération de jambes
  • L’écran HillSplitter qui se déclenche automatiquement en montée et en descente
  • Fuelwise qui fait des recommandations d’alimentation et d’hydratation

Pour ce qui est de l’autonomie, Polar annonce jusqu’à 57 h en mode GPS seul et 43 h en mode multi GNSS double fréquence. C’est à peu près pareil que la Race. Et c’est plus que l’Epix Pro – 51 mm en double fréquence, mais moins en mode GPS seul.

La subtilité, c’est que Polar annonce des performances avec l’extinction automatique de l’écran, alors que Garmin et Suunto prennent comme référence une utilisation sportive avec l’allumage permanent. Or, si on passe la Grit X2 Pro en allumage permanent avec GNSS double fréquence, l’autonomie tombe à 25 h. Ce qui la place entre les Epix Pro – 42 et 51 mm.

Sur cette 3e version, Polar a fait un pas de plus vers les traileurs en ajoutant des champs de donnée de vitesse verticale. Trois au total : vitesse verticale instantanée, moyenne au tour et moyenne sur 30 secondes.

Et au passage, ils n’en parlent pas mais je peux vous annoncer qu’ils ont corrigé tous les petits problèmes de navigation que j’avais relevés lors de mon test de la Vantage V3 :

  • L’écran de carte affiche la trace GPS même sans suivi d’itinéraire
  • La trace GPS est bien distincte de l’itinéraire à suivre
  • L’écran de carte réduit sa luminosité au bout de quelques secondes, comme tous les autres écrans
  • Une flèche indique le sens à suivre

Une mise à jour à venir permettra de synchroniser automatiquement des itinéraires de Strava vers Polar Flow, comme c’est déjà le cas avec Komoot.

Reste plus qu’à exploiter ce grand écran en autorisant la configuration des écrans à plus de 4 champs de donnée.

Prix et date de sortie

Après avoir lu l’introduction, ça ne devrait pas vous surprendre de voir que la Grit X2 Pro est vendue plus chère que la Vantage V3. Question de hardware principalement (le saphir).

  • Grit X2 Pro acier à 749 € (150 € de plus qu’une Vantage V3)
  • Grit X2 Pro titane, avec 1 bracelet en cuir et 1 en silicone à 869 €

Les précommandes sont ouvertes dès le 20 mars 2024 sur le site Polar. Les Grit X2 Pro seront disponibles à la vente partout à partir du 3 avril.

Polar Grit X2 Pro Titan Bouton commander i-run
Polar Grit X2 Pro Bouton commander i-run
Polar Grit X2 Pro Bouton commander i-run

Mon avis

Avec l’amélioration de la navigation et l’apparition des données de vitesse verticale, la Grit X2 Pro est sans conteste la montre GPS de Polar la plus aboutie pour le trail.

Sans vouloir chipouiller, je ne m’attendais pas à ça. Tout du moins pas tout à fait. L’évolution vers une Vantage V3 à écran AMOLED me semblait tout à fait logique, au vu de la tendance actuelle du marché. Compte tenu du fait que Polar ne sort pas 250 modèles de montres GPS, je m’attendais à ce que la Grit X2 Pro soit une montre GPS à écran transflectif. Ca aurait permis à Polar de contenter tout le monde :

  • Une Vantage V3 AMOLED pour ceux qui font du sport en intérieur / sur route ou qui trouvent l’AMOLED plus joli
  • Une Grit X2 Pro transflectif pour ceux qui veulent plus d’autonomie ou qui n’aiment pas l’AMOLED

Polar a visiblement pris le virage de l’AMOLED à fond, en misant sur du hardware durable (tant en termes de robustesse qu’en terme de capacité des capteurs et de la mémoire). On verra ce que donnent les ventes, mais Polar a peut-être envie de revenir à une montre GPS fiable qui se bonifie, comme ils l’ont fait par le passé avec la V800.

L’analyse tarifaire pourrait laisser croire qu’il y a une grande fenêtre ente les Epix Pro Sapphire à 950 € et la Race à 450 €, que Polar vise avec la Grit X2 Pro à 750 €. La réalité est beaucoup plus complexe car il va falloir convaincre les gens tentés par la Race que ça vaut le coup de payer 300 € de plus, et à l’autre bout, convaincre les gens tentés par une Epix Pro que ce n’est pas la peine d’espérer 200 € de remise au Black Friday…

10 commentaires

  • Johnny

    Finalement, la nouvelle gamme de produits de Polar me parait plus simple et claire, avec la sortie de cette Grit X Pro 2.

    Je retrouve un positionnement qui s’aligne avec les montres AMOLED de Garmin :

    Grit X Pro 2 > Epix Gen 2 (Standard/Pro)
    Vantage V3 > Forerunner 965
    Ignite 3 > Venu 3

    Et pour aller plus loin : Pacer Pro > Forerunner 255 (voire 955)

    Pas sûr que ça fera grimper la courbe de leurs ventes par rapport aux précédentes années. Mais je leur accorde le mérite de revenir à quelque chose de cohérent – d’après moi.

    • Jérôme

      Bonjour
      Tout à fait d’accord la position selon laquelle la Vantage restait au-dessus de la Grit X Pro alors que cette dernière a du saphir n’était pas défendable.

    • Philippe Le Talec

      Il me semble que la stratégie d’intercaler la Polar, au niveau tarifaire, entre l’epix et la Race, soit un peu hasardeux…. Surtout quand on voit les chiffres de vente de la Vantage qui ne décollent pas….

  • Michel Rysenaer

    Pour me convaincre de l’acheter, deux conditions ; un altimètre fiable et une montre qui ne me demande pas de recalibrer la boussole en pleine activité , comme ma GritX.

    • T

      Le pire s’est que la Grit X peut affiche un nord faux dans une activité sans avoir demandé une recalibration nécessaire…
      L’altimètre est tout le temps à recalibrer.

      Vu le prix et les fonctions, crash annoncé.

  • Jerome74

    Bonjour Jerome

    Un gros point noir de Polar est de ne pas avoir la possibilité de recharger les montres en cours d’exercice .

    Est possible pour cette montre?
    Merci

    Jerome

    • Jérôme

      Bonjour
      Non. Mais avec les autonomies de maintenant, je suppose qu’ils estiment qu’on n’a plus besoin de recharger en cours d’exercice.

      • Jerome74

        Disons que les 47 Heures annoncées sont écran éteint , ça passe à 29H en écran allumé si j’ai bien compris .
        Attendons les premier test

  • Monnier

    Bonjour,
    Une mise à jour permettra-t-elle d’avoir la vitesse ascensionnelle sur la grit X pro ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.