SuuntoPlus : Strava en cadeau de noël et Movescount en 2020

SuuntoPlus

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Suunto vient de faire un cadeau de noël à ses adeptes : une mise à jour surprise. Celle d’octobre était attendue, mais celle d’aujourd’hui n’avait pas fuité.

Techniquement, il n’y a pas grand-chose dans cette mise à jour. Mais elle laisse entrevoir quelques perspectives pour 2020, avec plus de partenaires et pourquoi pas un site web.

La mise à jour 2.10.18

Suunto-Strava-relative-effort

Quelles sont les montres concernées :

Rien pour les Spartan. Il faut commencer à accepter le fait que les Spartan ne recevront plus les nouvelles mises à jour de Suunto et les prendre telles qu’elles sont.

Quand est-ce que la mise à jour sera déployée ?

Entre aujourd’hui et dimanche. Perso, j’ai mis à jour ma Suunto 9 Baro aujourd’hui. Mais Suunto a pour habitude d’étaler les déploiements des mises à jour sur plusieurs jours. Donc vous recevrez peut-être la vôtre demain… ou jeudi. Restez aux aguets.

La nouveauté, c’est l’apparition de SuuntoPlus. Késako ?

Il faut voir ça comme une nouvelle section des profils sportifs qui va permettre d’ajouter des fonctionnalités, dont tout ou partie seront tirées de partenaires.

Pour l’instant, il n’y a qu’une nouveauté dans SuuntoPlus : Strava Relative effort. On y accès dans les options, à partir de l’écran du GPS fix.

C’est un algorithme payant de Strava Summit. Donc vous risquez d’être déçu si vous ne l’utilisez pas.

Pour rappel : le contenu de la dernière mise à jour Suunto :

Les perspectives 2020 pour Suunto (et Movescount)

Suunto a beaucoup travaillé en 2019 sur l’intégration avec des partenaires : Strava, Training Peaks, Firstbeat, Stryd, Relive, Runalyse, etc.

SuuntoPlus, c’est une brique de plus pour permettre d’aller plus loin dans cette intégration. Car jusqu’à maintenant, l’intégration se faisait de plateforme à plateforme. Grâce à SuuntoPlus, des fonctionnalités tierces vont maintenant pouvoir être intégrées directement sur les montres GPS.

D’ailleurs, si vous avez des idées (ou des envies), vous pouvez en faire part à Suunto.

L’application Suunto a également reçu une mise à jour mineure :

  • Filtrer les notifications qui arrivent sur la montre
  • Visualiser le profil d’altitude d’un itinéraire lors de sa création

On dirait aussi que Suunto a revu ses plans pour 2020 du côté de la plateforme. Movescount sera bien fermé. L’application ne sera plus téléchargeable à partir du 18 décembre 2019. Mais les applications déjà installées continueront à fonctionner.

D’ici à l’été 2020, Suuntolink remplacera Moveslink2 et conservera la compatibilité avec les Ambit et les Traverse.

Le site Movescount va évoluer. On pensait qu’il allait disparaitre ! En gros, le site Suunto ne s’appellera plus Movescount mais Suunto va bien le conserver, en le faisant évoluer. Il permettra la configuration des Ambit 1, 2 et 3, et des Traverse. Mais pas les Spartan et les Suunto à numéro.

Suunto va donc assurer une solution pour péréniser ses vieilles montres GPS, mais les nouvelles devront fonctionner avec l’application Suunto. Sur ce point, le transfert des moves se fait déjà automatiquement de Mouvescount vers la nouvelle appli.

Mon avis

Suunto est au milieu du gué.

Ils ont opté pour une solution de renouvellement radical de leur plateforme. Je pense que SuuntoPlus ouvre un potentiel intéressant. C’est un peu comme Garmin Connect IQ : pas forcément incroyable au début, mais qui a énormément évolué pour offrir de nouveaux services et fonctionnalités (sans trop investir et en profitant du travail de partenaires).

Le problème, c’est qu’ils y sont depuis 3 ans…

Suunto n’a pas la force de frappe de développement de Garmin. Et ils ont forcément été ralentis par la problématique de la compatibilité des montres GPS d’ancienne génération : les Ambit3 mais surtout les Ambit 1 et 2, increvables mais dépourvues de Bluetooth.

PS : si vous vous demandez quelle est cette montre avec un bracelet en nyon, c’est la nouvelle Suunto 9 Baro Lime.

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



Vous pouvez aussi suivre :

Un commentaire

  • Jean-Michel

    Bonjour
    Je rencontre un soucis depuis le passage sur l’application Suunto, c’est que je ne peux plus modifier les modes sportifs de ma Ambit 3 Peak.
    Suunto m’a dit qu’ils allaient faire le nécessaire mais depuis plus rien.
    Ce n’est pas primordiale mais tout de même pas cool.
    J’ai cette montre depuis à aout 2018 et de me trouver “bloquer” n’est pas très agréable.
    Encore plus avec le prix de la montre.
    J’espère qu’ils feront vite le nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.