SuuntoPlus : Strava/TrainingPeaks en cadeau de noël et Movescount en 2020

SuuntoPlus

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Suunto vient de faire un cadeau de noël à ses adeptes : une mise à jour surprise. Celle d’octobre était attendue, mais celle d’aujourd’hui n’avait pas fuité.

Techniquement, il n’y a pas grand-chose dans cette mise à jour. Mais elle laisse entrevoir quelques perspectives pour 2020, avec plus de partenaires au travers de la nouvelle fonctionnalité SuuntoPlus et pourquoi pas un site web.

La mise à jour 2.10.18

Suunto-Strava-relative-effort

Quelles sont les montres concernées :

Rien pour les Spartan. Il faut commencer à accepter le fait que les Spartan ne recevront plus les nouvelles mises à jour de Suunto et les prendre telles qu’elles sont.

Quand est-ce que la mise à jour sera déployée ?

Entre aujourd’hui et dimanche. Perso, j’ai mis à jour ma Suunto 9 Baro aujourd’hui. Mais Suunto a pour habitude d’étaler les déploiements des mises à jour sur plusieurs jours. Donc vous recevrez peut-être la vôtre demain… ou jeudi. Restez aux aguets.

La nouveauté, c’est l’apparition de SuuntoPlus. Késako ?

Il faut voir ça comme une nouvelle section des profils sportifs qui va permettre d’ajouter des fonctionnalités, dont tout ou partie seront tirées de partenaires.

Pour l’instant, il n’y a qu’une nouveauté dans SuuntoPlus : Strava Relative effort. Là où d’autres marques ont intégré les segments Strava Live, Suunto est le premier à intégrer cette métrique de Strava. On y a accès dans les options, à partir de l’écran du GPS fix.

C’est un algorithme payant de Strava Summit. Donc vous risquez d’être déçu si vous ne l’utilisez pas.

Pour rappel : le contenu de la dernière mise à jour Suunto :

La mise à jour 2.11.38

trainingpeaks-suuntoplus

Cette mise à jour ajoute TrainingPeaks, la plateforme référence en termes de programmes d’entrainement (course à pied, vélo, triathlon), à SuuntoPlus.

L’intégration inclue la synchronisation des comptes TrainingPeaks et Suunto et la visualisation en direct sur la montre de données spécifiques à TrainingPeaks :

  • TrainingPeaks avec puissance de pédalage : Normalized Power® (NP), Training Stress Score® (TSS) et Intensity Factor® (IF)
  • TrainingPeaks avec allure de course à pied : Intensity Factor® (IF), Running Training Stress Score® (rTSS) et Normalized Graded Pace (NGP)
  • TrainingPeaks avec fréquence cardiaque : Heart Rate Training Stress Score® (hrTSS)  

Ces fonctionnalités sont elles aussi compatibles avec les Suunto 9 Baro, Suunto 9 et Suunto 5.

Accesoirement, la mise à jour 2.11.38 apporte aussi la compatibilité de la puce GPS avec le système de géopositionne Beidou, ainsi qu’une amélioration de la précision GPS et une optimisation de la consommation de la puce GPS.

Je suis allé tester la précision des différents modes de géopositionnement sur une piste, sur laquelle j’ai parcouru 5 tours (2km) avec chacune des options de géopositionnement.

J’ai lancé le premier enregistrement avec le GPS seul. Bon, il y a eu un petit raté au départ, avec un petit décallage ensuite sur la première courbe. De ce fait, GPS seul a probablement été désavantagé parce qu’il passait en premier, alors que le GPS fix a été meilleur sur les autres enregistrements. Mais sinon, le reste des tour est parfaitement superposé.

Distance mesurée par la montre : 2,05km.

Avec GLONASS, c’est moins bien.

Distance mesurée par la montre : 2,07km.

Avec Galiléo, c’est quasiment parfait, quoi que encore perfectible sur la ligne droit (mais ça n’influe pas trop sur l’erreur de mesure de distance).

Distance mesurée par la montre : 2,05km.

Avec Beidou, bof.

Distance mesurée par la montre : 2,06km.

Il faudra que je consolide ces impressions avec des tests dans d’autres conditions (en forêt notamment), après le confinement. Mais à l’heure actuelle, GPS seul me semble encore être le réglage à adopter pour une meilleure précision. GPS+Galileo donne aussi de bons résultats et pourrait à terme lui passer devant.

Pour partager trucs et astuces avec le reste de la communauté, rejoignez le groupe Facebook Je ne suis pas un héros mais j’ai une Suunto.

Les perspectives 2020 pour Suunto (et Movescount)

Suunto a beaucoup travaillé en 2019 sur l’intégration avec des partenaires : Strava, Training Peaks, Firstbeat, Stryd, Relive, Runalyse, etc.

SuuntoPlus, c’est une brique de plus pour permettre d’aller plus loin dans cette intégration. Car jusqu’à maintenant, l’intégration se faisait de plateforme à plateforme. Grâce à SuuntoPlus, des fonctionnalités tierces vont maintenant pouvoir être intégrées directement sur les montres GPS.

D’ailleurs, si vous avez des idées (ou des envies), vous pouvez en faire part à Suunto.

L’application Suunto a également reçu une mise à jour mineure :

  • Filtrer les notifications qui arrivent sur la montre
  • Visualiser le profil d’altitude d’un itinéraire lors de sa création

On dirait aussi que Suunto a revu ses plans pour 2020 du côté de la plateforme. Movescount sera bien fermé. L’application ne sera plus téléchargeable à partir du 18 décembre 2019. Mais les applications déjà installées continueront à fonctionner.

D’ici à l’été 2020, Suuntolink remplacera Moveslink2 et conservera la compatibilité avec les Ambit et les Traverse.

Le site Movescount va évoluer. On pensait qu’il allait disparaitre ! En gros, le site Suunto ne s’appellera plus Movescount mais Suunto va bien le conserver, en le faisant évoluer. Il permettra la configuration des Ambit 1, 2 et 3, et des Traverse. Mais pas les Spartan et les Suunto à numéro.

Suunto va donc assurer une solution pour péréniser ses vieilles montres GPS, mais les nouvelles devront fonctionner avec l’application Suunto. Sur ce point, le transfert des moves se fait déjà automatiquement de Mouvescount vers la nouvelle appli.

Mon avis

Suunto est au milieu du gué.

Ils ont opté pour une solution de renouvellement radical de leur plateforme. Je pense que SuuntoPlus ouvre un potentiel intéressant. C’est un peu comme Garmin Connect IQ : pas forcément incroyable au début, mais qui a énormément évolué pour offrir de nouveaux services et fonctionnalités (sans trop investir et en profitant du travail de partenaires).

Le problème, c’est qu’ils y sont depuis 3 ans…

Suunto n’a pas la force de frappe de développement de Garmin. Et ils ont forcément été ralentis par la problématique de la compatibilité des montres GPS d’ancienne génération : les Ambit3 mais surtout les Ambit 1 et 2, increvables mais dépourvues de Bluetooth.

PS : si vous vous demandez quelle est cette montre avec un bracelet en nyon, c’est la nouvelle Suunto 9 Baro Lime.

16 commentaires

  • Jean-Michel

    Bonjour
    Je rencontre un soucis depuis le passage sur l’application Suunto, c’est que je ne peux plus modifier les modes sportifs de ma Ambit 3 Peak.
    Suunto m’a dit qu’ils allaient faire le nécessaire mais depuis plus rien.
    Ce n’est pas primordiale mais tout de même pas cool.
    J’ai cette montre depuis à aout 2018 et de me trouver “bloquer” n’est pas très agréable.
    Encore plus avec le prix de la montre.
    J’espère qu’ils feront vite le nécessaire.

    • Nicolas

      Bonjour, tu peux toujours les modifier en passant par movescount sur internet (en connectant ta montre avec movelink), c’est ce que je fais avec mon ambit 3 peak.

  • Dominique KOWALSKI

    Bonjour Jérôme,
    Encore merci pour les infos, simple et claire que tu diffuses (sur pas mal de supports média)…
    Une petite question, est-on obliger de régler le paramétrage “Suunto Plus” avant chaque activité via la montre ou peut on le mettre en “on” de manière définitive ?
    Amicalement.

  • Michel

    Bonjour à tous, et tout d’abord merci au créateur pour ce site et sa qualité de rédaction.

    Je décide de vous écrire afin de savoir si je ne fais pas face un problème localisé ou bien généralisé à toutes les Suunto avec le dernier Firmware (2.10.18)

    En effet j’ai la Suunto 9 (non baro) depuis peu (quelques jours) et j’ai remarqué que le module de sommeil n’est ou ne serait pas “fiable”
    Je vous explique.
    Nous (possesseur de Suunto 9) devons définir un intervalle de sommeil présumé ce qui est normal car cela affine encore plus les stats pour qu’elles soient bien exploitées par les autres modules de la Suunto

    Notice officielle
    Pour suivre votre sommeil :

    Allez dans les paramètres de votre montre, faites défiler les options vers le bas jusqu’à Sommeil et appuyez sur le bouton central.
    Activez l’option Suivi du sommeil.

    Réglez vos heures de coucher et de lever en fonction de vos plages habituelles de sommeil.

    La dernière étape consiste à définir vos heures de coucher et de lever. Votre montre utilise cette période pour déterminer quand vous dormez (pendant que vous êtes couché) et va ainsi restituer l’ensemble de votre temps de sommeil comme une seule séance. Si vous vous levez pour boire un verre d’eau pendant la nuit, par exemple, votre montre continue à compter votre temps de sommeil lorsque vous vous rendormez comme faisant partie de la même séance.
    **********************

    OK cela est normal de fonctionner comme tel, ce n’est pas là la problématique.

    J’ai remarqué que les périodes captées ne sont pas en réalité comprises dans l’intervalle défini.

    Exemple mon intervalle 23h30 – 6h30 (soit 7 heures de sommeil “présumé”)
    Voici les relevés de la montre/appli
    23:38 – 07:52
    01:10 – 06:54
    22:41 – 07:39
    22:45 – 08:10
    22:34 – 08:16

    Vous vous en doutez donc que toutes les analyses derrières (Eveil, Sommeil Profond, Moyenne HR, Qualité) sont fausses.
    Ce qui remet en question éventuellement le module Ressources ?

    Qu’en pensez vous ? A savoir que j’ai réinitialisé la montre à la demande du e-chat et que cela n’est pas connu de leur service.

    Je vous remercie pour vos lumières
    Sportivement
    Michel

    • Jérôme

      Bonsoir
      Si le support n’a pas de solution à vous proposer, faites marcher le SAV pour qu’ils vous la remplacent.
      L’algorithme Ressource n’utilise pas les données du sommeil mais la mesure de la variabilité de fréquence cardique. Les 2 sont donc indépendants l’un de l’autre.

  • DIDIER

    Bonjour Jérôme,
    Peux-ton encore en 2019/20 conseillé d’acheter une Ambit 3 Peak ?
    Merci

    • Jérôme

      Bonjour
      Ca fait quelques temps que je me pose la question. Pour ce qui est de la précision GPS, l’Ambit3 Peak reste inégalée. Suunto a confirmé que l’intégration avec la nouvelle appli serait bien conservée. Donc on va dire qu’on peut encore la recommander. Mais bon, c’est comme si on recommandait maintenant une Golf GTI…

  • Mikl

    Bonjour Jérôme et Joyeux Noel…

    Je regarde pour acheter une 945 mais du coup j’hésite à attendre jusqu’à fin avril au cas où la 955 sortirait.

    Qu’en penses-tu? Et encore merci pour tout !!!

    Un Ch’ti voisin.

    • Jérôme

      Bonjour
      Je ne pense pas que la Forerunner 955 sorte début 2020. Il y a aussi une Fenix 6 Sport dans les cartons, qui, je pense, sortira avant.

      • Mikl

        Je voyais plus une sortie pour mai comme la 945 en 2019.
        Du coup, peut-être que ça vaut le coup d’attendre?
        J’ai une vantage V en attente du firmware 5.0 et une S9 qui n’évolue plus trop.
        As tu parlé d’autre SuuntoPlus autre que Strava?

  • Fredo

    Bonjour et merci pour toutes ces infos. Pour rebondir sur une précédente question, j’envisage d’acquérir l’Ambit 3 Peak. On la trouve à 210 euros, et à ce prix elle est vraiment bien placée. Je l’ai repérée car on peu y ajouter des applis pour différents sports dont la planche à voile (en plus de la montagne et du tri que je pratique), ce qui n’est a priori pas possible sur les suunto 9 par exemple. Du coup, qu’est ce qui serait un frein à son acquisition ? Ou y a -t- une alternative ? Merci encore

    • Jérôme

      Bonjour
      Le frein : ces applis fonctionnent via Movescount, dont la fermeture est programmée pour cet été. Avec la nouvelle application Suunto, ça ne fonctionnera plus.

      • Fredo

        Merci,
        Donc si l’essentiel des applis développées par la communauté dans Movescount ne sont pas migréees, Suunto fait un grand pas en arrière et l’intérêt d’acquérir alors une ambit 3 est complètement nul… Mais vu le prix des autres Suunto, je vais donc abandonner cette marque. Merci encore pour ces infos

  • Gilles C

    bonjour,
    j’ai fait l’acquisition d’une spartan sport wrist Hr baro début décembre. J’ai effectué les différentes mises à jour et j’ai 2 problématiques.
    1- depuis le passage en 2020 les jours sont faux, par exemple nous sommes le dimanche 03 janvier 2020 et non vendredi. Suis-je le seul?
    2- comment importer des plans d’entraînements sur la montre sachant que je ne peux utiliser movescount?
    merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.