Strava et montre GPS : compatibilité et fonctionnalités

Strava montre GPS

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Strava est une application bien connue des sportifs, le « réseau social des sportifs » depuis 2009. Strava, c’est 19 millions d’activités enregistrées par semaine. Ciblant d’abord les cyclistes, elle s’est ouverte ensuite aux runners. Globalement, il y a 2 raisons qui expliquent l’engouement des sportifs pour Strava :

  • Le réseau social du sport (suivre quelqu’un, distribuer et recevoir des kudos)
  • L’analyse des entrainements

Et puis petit à petit, Strava s’est imposé par sa compatibilité transverse. Concrètement, Strava permet de s’affranchir de la marque du hardware utilisé (montre GPS, bracelet connecté, compteur vélo) en combinant sur une seule plateforme les données provenant de plusieurs appareils de marques différentes. Ca permet aussi de conserver son historique d’entrainement si l’on change de marque en s’achetant une nouvelle montre GPS.

Strava est surtout connu pour ses segments… sur lesquels les acharnés s’affrontent pour décrocher le KOM.

Du coup, dans les demandes de conseil que je reçois, la compatibilité avec Strava est un critère qui compte souvent. Et parfois ça va plus loin, avec la compatibilité avec les segments live.

Est-ce que pour vous, l’intégration avec Strava est un critère de choix de votre montre GPS ? Discutions-en dans les commentaires en fin d’article.

L’intégration d’une montre GPS avec Strava

J’ai failli titrer ‘les montres GPS compatibles avec Strava’ et puis j’ai préféré le terme d’intégration.

En effet, quasiment toutes les montres GPS sont compatibles avec Strava, même sans payer d’abonnement à Strava. En fait, tout dépend de la définition qu’on veut donner au mot de ‘compatibilité’. Comme on peut coupler son compte Strava avec quasiment toutes les applications des marques de montre GPS ou compteur vélo, on peut dire que toutes les montres GPS et tous les compteurs vélo sont compatibles, au sens transférer les sorties sur Strava :

  • Garmin
  • Polar
  • Suunto
  • Coros
  • Fitbit
  • Amazfit
  • Sigma
  • Wahoo
  • Hammerhead
  • Apple
  • Samsung

Même les lunettes de piscine connectées Form Swim Goggles sont compatibles avec Strava.

Dans ce cas, toutes les activités sportives enregistrées avec la montre GPS sont alors synchronisées automatiquement vers Strava, y compris les chronos sur les segments. Je répète : n’importe quelle montre GPS à 100€ de ces marques est capable de transférer ses données sur Strava. Ensuite, on n’a pas forcément besoin de payer un abonnement à Strava (voir le paragraphe en fin d’article pour les fonctionnalités gratuites / payantes sur Strava). Sachez que Strava fait aussi payer une redevance aux fabricants pour chaque appareil vendu utilisant les segments Strava Live (sauf à Garmin). Le beurre et l’argent du beurre…

Techniquement, il faut coupler les 2 comptes. La montre transfère ses données vers les serveurs de son fabricant (Garmin, Polar, Suunto, Coros, etc), puis les données sont transférées de ces serveurs vers ceux de Strava.

Certaines montres connectées peuvent toutefois télécharger une application Strava depuis leur magasin d’applications. La différence, c’est que les données sont transférées directement de la montre GPS à Strava, sans passer par l’intermédiaire de l’application de la marque de la montre GPS.

  • Apple
  • Les montres Wear OS : Suunto 7, Casio Protrek

Mais je sais que derrière la question de lecteurs qui cherchent une montre GPS compatible avec Strava, ils pensent généralement plutôt à une compatibilité avec les segments Strava Live. C’est une fonctionnalité qui est apparue pour la première fois sur la Forerunner 735XT et permet de suivre le contre-la-montre en direct sur le segment. Mais pour que ça fonctionne, il faut un compte Strava payant, quel que soit la marque de la montre GPS.

Plus récemment, Suunto a intégré certaines métriques de Strava (le relative effort) dans un écran SuuntoPlus. Là aussi, il faut un compte Strava payant pour pouvoir analyser cette donnée.

Il arrive parfois qu’une activité mette du temps à apparaître sur Strava. Il n’y a pas besoin de s’énerver, de désinstaller et réinstaller l’appli, etc. C’est la majorité du temps dû à des surcharges des serveurs. En gros, ça rame de leur côté. Ca peut arriver par exemple le soir du marathon de Paris, une grosse partie des 50 000 coureurs veulent tous transférer leur enregistrement en même temps sur Strava… La plupart du temps, il suffit d’attendre le lendemain.

Fitbit a un fonctionnement à double sens avec Strava. Les activités enregistrées avec une montre ou un bracelet Fitbit sont transférées sur Strava, mais les activités enregistrées avec l’appli Strava sur un smartphone sont prises en compte dans les totaux de nombre de pas et de calories brûlées du côté de Fitbit.

Garmin-Strava

Lors de la première synchronisation entre Garmin Connect et Strava, toutes les activités des 90 derniers jours seront transférées vers Strava. Ensuite, le transfert de chaque activité se fait au fil de l’eau.

Récemment, Garmin a ajouté la synchronisation automatique des itinéraires Strava sur la plupart des montres GPS de la marque (toutes celles qui font du suivi d’itinéraire nativement, sans application Connect IQ). C’est fluide, rapide et automatique, bref, super pratique (et ça conserve les indications de guidage turn by turn).

Strava Garmin

Polar-Strava

L’historique n’est pas transféré de Polar Flow vers Strava. Si vous voulez le faire, il faudra le faire à la main, en exportant vos activités de Polar Flow pour les importer sur Strava. Ca peut être long…

Strava Polar

Suunto-Strava

Que vous utilisiez l’application Suunto ou Movescount, vous pouvez coupler votre compte avec un compte Strava.

Strava Suunto

Coros-Strava

Coros se contente d’un simple transfert automatique des données en fin de séance.

Strava Coros

Strava payant ou Strava gratuit ?

Strava gratuit payant

La majorité des fonctionnalités de Strava sont gratuites. On peut enregistrer ou transférer toutes ses activités sportives et profiter du côté social de Strava avec un compte gratuit. Du coup, attention aux réglages de confidentialité sur Strava comme sur tous les autres réseaux sociaux. Bien souvent, lorsqu’une activité est en mode ‘privé’ sur l’appli source, elle arrive aussi en mode ‘privé’ sur Strava.

Il existe toutefois une version payante, qui ajoute des fonctionnalités pour l’entrainement, l’analyse et la sécurité (en noir dans les menus déroulants ci-dessus). Ces fonctionnalités ont été un temps réparties en 3 packs appelés Summit, mais Strava a décidé début 2020 de simplifier sa politique tarifaire en regroupant tout dans une seule offre payante (comme c’était avant 2018 quoi).

Voilà les fonctionnalités spécifiques à la version payante :

  • Objectifs personnalisés : définissez des objectifs pour les segments, la puissance de cyclisme, le temps personnel ou la distance, avec des objectifs de progrès hebdomadaires et annuels.
  • Plans d’entraînement pour la course et le cyclisme.
  • Classements filtrés : filtrez les classements de segment selon l’âge et le poids.
  • Analyse de la course : détail après course des fluctuations de votre allure et temps intermédiaires.
  • Analyse d’allure : visualisez vos zones d’allure et les données des tours pour toutes vos séances de course.
  • Beacon : suivi de localisation en direct pour des activités plus sûres pour les athlètes, et la tranquillité d’esprit pour leurs amis et famille. Beacon est disponible sur les applications iOS et Android.
  • Heatmap personnelle : visualisation de tous les endroits où vous avez couru ou fait en vélo.
  • Mesure d’effort : Strava analyse vos données de fréquence cardiaque pour quantifier à quel point vous travaillez pour vous aider à vous entraîner plus intelligemment.
  • Analyse de séance d’entraînement : visualisez vos zones d’allure et les données des tours pour toutes vos séances d’entraînement.
  • Segments live : votre segment de performance en temps réel, plus les comparaisons avec votre record personnel et les KOM/QOM.
  • Analyse de puissance : utilisez votre capteur de puissance pour analyser votre activité et voir la charge d’entraînement, leur intensité et plus encore.
  • Fitness et fraîcheur : suivez les niveaux de fitness, de fraîcheur et de fatigue au fil du temps.
  • Création d’itinéraires automatique : c’est la dernière fonctionnalité ajoutée sur l’application. Ca permet de créer automatiquement un itinéraire à partir de critères comme la distance et le dénivelé.

Création d’itinéraires sur Strava

Itinéraire strava

Il y a plusieurs façons de créer des itinéraires avec Strava, soit en automatique, soit en manuel. L’avantage de l’automatique, c’est que les algorithmes s’appuient sur les 3 milliards d’activités enregistrées dans la base de données de Strava pour utiliser préférentiellement les « meilleurs » chemins (les plus utilisés en gros). L’avantage du manuel, c’est qu’on peut aller où on veut.

Depuis l’application Strava (sur smartphone), on peut même créer un itinéraire automatiquement en spécifiant quelques critères comme :

  • La distance
  • Le dénivelé
  • La surface (route ou terre)

Aucune autre application ne fait ça.

Il suffira ensuite d’exporter le fichier GPX puis l’importer dans l’application de votre montre GPS. Ou alors de mettre en place une synchronisation automatique si vous avez une Garmin.

Les segments Strava Live

Segments Strava live

Voilà une fonctionnalité pour les compétiteurs, ceux qui ont envie d’aller placer leur nom dans le classement de segments, voire décrocher le KOM. Ca peut aussi servir à pimenter certaines sorties.

En gros, une fois certains segments transférés dans votre montre, vous recevrez :

  • Une alerte à l’approche du segment
  • Un écran de contre-la-montre au départ du segment, avec différentes informations selon la marque de la montre GPS (généralement le chrono, la distance restante et l’avance/retard par rapport au KOM)

Mesure d’effort (relative effort)

Mesure d'effort Strava

C’est une métrique spécifique à Strava et qui compare l’intensité d’une activité (sur une base du cardio) par rapport à l’historique de vos séances. Ca fonctionne sur n’importe quelle activité (running, vélo, natation et autre), du moment que votre fréquence cardiaque a été enregistrée pendant la séance.

Cette métrique se calcule de façon dynamique. C’est-à-dire que si vous vous entrainez plus, une même séance réalisée avant ou après votre programme d’entrainement ne donnera pas la même mesure d’effort.

On peut suivre l’évolution de la mesure d’effort sur un graphique où chaque séance sera positionnée par rapport à une zone (en gris) qui est votre niveau habituel du moment.

Condition physique et charge d’entrainement (fitness & freshness)

Toutes les marques de montre GPS ne proposent pas un outil lisible pour suivre l’évolution de la condition physique et de la charge d’entrainement. Strava le fait, via un graphique et des métriques basées sur l’intensité cardio (la mesure d’effort) et la puissance (il faut un capteur de puissance pour ça). Cet outil fusionne les données d’intensité de toutes les activités, quel que soit leur type.

On peut visualiser ainsi :

  • Le niveau de condition physique
  • La fatigue
  • L’état de forme

Ce graphique permet de gérer la charge d’entrainement, visualiser les séances les plus exigeantes en fonction de l’intensité cardio et de la durée, de placer intelligemment les phases de récupération et d’arriver dans une condition physique optimale à l’approche d’une course.

Plans d’entrainement

Strava propose un outil de construction personnalisée de plans d’entrainement pour :

  • La course à pied : 5km, 10km, semi et marathon
  • Le vélo : montagne, sprint, indoor

La durée varie en fonction du plan et on peut personnaliser quelques paramètres, comme :

  • Nombre de séances par semaine
  • Date de début ou de fin du plan

Carte personnelle d’activité (heatmap personnelle)

Heatmap perso Strava

Ca ne sert à rien mais comme c’est beau visuellement, c’est forcément indispensable (d’y jeter un coup d’œil au moins une fois).

On peut visualiser sa propre carte de chaleur, soit en running, soit à vélo.

Strava art

Strava art Marine Leleu

Strava, c’est aussi le GPS drawing, comme ce requin de Marine Leleu dans Paris (50km).

6 commentaires

  • Sébastien

    Bonjour. J’apprends ce matin par un mail de Strava que de nombreuses fonctionnalités gratuites vont basculer dans l’offre payante… Ça pert un peu d’intérêt.

  • Jean-philippe

    Merci Jérôme! super article très complet comme toujours; justement c’est un des sujets que j’attendais car effectivement strava c’est l’application des sportifs. On voit avec ton comparatif que justement suunto ne permet pas de suivre les segments live tout comme les plans d’entraînement sont difficiles à élaborer. C’est une voie importante pour une futur suunto 10 ou autre appelation car jeu l’as compris j’adore suunto pour tout le reste. Les segments strava live sont une source de motivation. Ton article permet d’apprécier les avantages d’un abonnement payant strava car ne l’ayant pas j’ignorai toutes ces fonctionnalités. Bravo pour ton blog et vidéos. Sportivement

  • Robine Alexandre

    Salut Jérôme ! Merci pour l’article. Pour info on peut avoir sa carte de chaleur personnel gratuitement via le site StatHunter. C’est géré par Strava, ça synchronise toute nos activités et nos photos.
    En plus il y des badges a décrocher ! Les plus beaux sommets a vélo, le cumul pour simuler la distance terre lune, le nombre de pays visités etc…
    Comment tu l’as souligner, tellement inutile et donc indispensable !

  • lulu

    Quel dommage, concernant le transfert de l’historique depuis polar vers strava doit se faire manuellement séance par séance…Autant que je me prenne une année sabbatique et que je m’y mette de suite. Non sérieusement j’abandonne l’idée. Ayant quitté polar depuis 1 semaine pour coros, je pensais pouvoir m’en sortir les doigts dans le nez. Tant pis, en tout cas je ne regrette aucunement mes débuts avec coros. Merci Jérome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.