Test COROS PACE 3 : pas besoin de payer plus cher que ça

COROS PACE 3 test

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Même si elles constituent l’entrée de gamme des montres GPS COROS, les PACE ont toujours été un excellent rapport qualité / prix, parce qu’extrêmement bien dotées en capteurs et fonctionnalités. La PACE 3 ne fait pas exception à la règle, avec des capacités de navigation, d’entrainement à la puissance (avec ou sans capteur Stryd) et une meilleure précision.

COROS a renouvelé de nombreux éléments de hardware pour mettre la PACE 3 à niveau avec le reste de la gamme de montres GPS (capteur cardio, puce GNSS double fréquence, écran tactile).

Une bonne part de l’analyse de la PACE 3 tourne autour du prix. Une façon de voir les choses est de remarquer l’augmentation de 50€ du prix ; l’autre façon est de dérouler la liste des fonctionnalités et se dire que c’est un excellent package pour une montre GPS à 249€.

Test COROS PACE 3 : le verdict

La PACE 3 écrase toute la concurrence des montres GPS dans cette gamme de prix, au niveau des capteurs, des capacités d’entrainement et des fonctionnalités de navigation.

POUR
Suivi d’itinéraire
Outils d’entrainement
Simple à utiliser
Autonomie
CONTRE
Aspect plastique

Ce qui est nouveau sur la PACE 3

  • Ecran tactile
  • Plus lourde (+1g)
  • Bracelet plus large (22mm au lieu de 20)
  • Puce multi GNSS double fréquence
  • Nouveau capteur cardio optique
  • Oxymètre de pouls
  • Connexion Wifi
  • Lecteur de musique avec 4Go de mémoire
  • Autonomie augmentée à 38h en enregistrement GPS (+26%)
  • Nouveaux profils sportifs outdoor (trail, rando, ski, ski de fond, snowboard)

Présentation de la PACE 3

Elle remplace : PACE 2

Au-dessus dans la gamme : APEX 2

En-dessous dans la gamme : aucune

Modèle testé : PACE 3 blanche – bracelet nylon

La COROS PACE 3 reprend un petit boitier similaire à celui de la PACE 2 : 42mm de large. Dans le format, c’est équivalent à une Forerunner 255S ou une Suunto 5 Peak. C’est donc une petite montre GPS.

Néanmoins, COROS y a intégré un écran de 30mm de diamètre avec une définition de 240 x 240 pixels, ce qui est un peu plus grand que ce que proposent la Garmin et la Suunto (28mm pour 218 x 218). Comme il s’agit d’un écran transréflectif, il est parfaitement lisible en pleine lumière en extérieur mais devient sombre dans la pénombre. Mais les couleurs sont bien choisies, avec suffisamment de contraste.

Pour la nuit, il y a un rétroéclairage qu’on peut déclencher soit par une pression de bouton (n’importe lequel), soit par geste si on l’a activé dans les paramètres (on peut le régler pour s’activer tout le temps ou uniquement après le coucher du soleil). On peut aussi l’activer en permanence, pour une séance de nuit l’hiver, par exemple.

On retrouve l’interface constituée d’un bouton molette et 1 bouton classique qui, cette fois, est complétée d’une interface tactile sur l’écran. On dispose de 3 réglages pour le tactile :

  • Uniquement sur l’écran de navigation
  • Pour tous les écrans pendant une activité sportive
  • Toujours (activité sportive et montre connectée)

Ce réglage du tactile est indépendant du verrouillage automatique des boutons :

  • Pendant une activité sportive
  • En montre connectée

L’interface de la PACE 3 est donc simple. La molette sert à faire défiler (les écrans, les widgets, les menus), une pression sur la molette sert à valider et une pression sur le 2e bouton sert à annuler / revenir en arrière.

Et si ça ne vous plait pas comme ça, vous pouvez inverser l’écran pour avoir les boutons du côté gauche et aussi inverser le sens de rotation de la molette.

Un appui long sur le bouton du bas ouvre la boite des commandes, dans laquelle on trouve tout un tas de raccourcis comme le chrono, l’enregistrement d’une position, le lecteur de musique, la diffusion de FC, etc.

Pour ce qui est du tactile, c’est du classique : on fait défiler en glissant le doigt, on sélectionne par une pression sur l’écran et un glissement de doigt vers la droite permet de revenir en arrière.

Les widgets sont personnalisables, on y trouve :

  • Nombre de pas
  • Niveau de course
  • Charge d’entrainement
  • Performance (statut d’entrainement)
  • FC
  • Sommeil
  • Altitude
  • Heures du soleil
  • Pression atmosphérique
  • Température
  • Notifications

Plus ceux que je n’utilise pas : calories, durée d’activité, nombre d’étages, récupération, température.

On peut personnaliser les widgets, la boite à outils et les écrans de donnée de chaque profil sportif depuis l’application.

L’écran est entouré d’une lunette en plastique, qui peut, selon les modèles, être d’une couleur différente du reste du boitier. COROS a astucieusement dissimulé la bande noire entre cette lunette et le bord de l’écran avec 2 cercles gris.

Le boitier est étanche à 50m, ce qui rend la PACE 3 capable d’enregistrer des activités de natation.

Le bracelet de la PACE 3 est plus large que celui de la PACE 2 (22mm contre 20mm). Pour chaque version de couleur, on trouve 2 types de bracelets : soit classique en silicone, soit en nylon avec scratch. Le bracelet en nylon se développe beaucoup en ce moment chez toutes les marques. C’est plus léger et plus confortable, notamment parce qu’il est plus élastique, qu’on peut l’ajuster plus finement et qu’il ne tire pas les poils. Sur celui de COROS, il y a 4 bandes velcro et une barrette au bout du bracelet qui empêche qu’il ne se défasse complètement. Il tient bien en place et ne s’est jamais arraché par inadvertance.

Cela dit, je trouve que ce n’est pas si facile d’enlever la PACE 3. Lorsqu’on ouvre le bracelet nylon, les scratchs ont un peu de mal à passer au niveau de la tige de métal qui tient le bracelet. Il faut tirer un bon coup dessus, parce que si je ne le fais pas, j’ai du mal à la retirer. D’un autre côté, je me dis que je ne devrais pas perdre la PACE 3 sans m’en rendre compte.

Avec tout ça, la PACE 3 est une montre GPS très légère, mais qui ne viendra pas détrôner la PACE 2 pour le titre de montre GPS la plus légère du marché puisqu’elle a gagné 1g. Mais à 30g pour les versions avec bracelet nylon, ça reste bien plus léger que toute la concurrence. Avec un bracelet en silicone, elle pèse 38g, encore une fois équivalent à une Forerunner 255S (39g) et une Suunto 5 Peak (39g).

COROS a renouvelé une bonne part des capteurs de la PACE 3 :

  • Nouveau capteur cardio optique avec oxygénation sanguine (SpO2)
  • Nouvelle puce multi GNSS double fréquence
  • Altimètre barométrique
  • Boussole
  • Thermomètre

Le capteur cardio optique est légèrement différent de celui des APEX 2 puisqu’il n’intègre pas d’électrodes métalliques pour mesurer la variabilité de fréquence cardiaque (VFC) en mode électrocardiogramme. Mais ça ne devrait pas empêcher COROS de faire une mise à jour pour mesurer la VFC via le cardio optique.

La PACE 3 est munie d’une connexion Bluetooth pour se connecter à un smartphone, différents accessoires (cardio, capteurs de puissance vélo et course à pied) ou un autre appareil pour la diffusion de fréquence cardiaque.

Elle est compatible avec le POD 2, qui apporte plus d’infos sur la foulée (running dynamics) et une amélioration de la précision de l’allure instantanée.

Elle est également pourvue d’une connexion Wifi qui n’est pas trop exploitée pour le moment mais qui pourra peut-être servir aux mises à jour ou au transfert de la musique.

Côté sport, COROS a ajouté quelques profils sportifs qui viennent compléter la liste pour les traileurs ou les WE et les vacances :

  • Course à pied, trail, tapis de course, piste d’athlé
  • Vélo, home trainer
  • Natation en piscine et en eau libre
  • Triathlon, multisport
  • Musculation
  • Randonnée, marche
  • Cardio avec et sans GPS (2 profils à tout faire)
  • Aviron, rameur, SUP
  • Corde à sauter
  • Ski, snowboard, ski de fond

Pour ce qui est des outils d’entrainement, la PACE 3 délivre tout ce dont beaucoup de runners et de triathlètes ont besoin :

  • tours manuels et automatiques
  • programmation d’entrainements y compris à la puissance (avec ou sans capteur externe) et au dénivelé
  • la compatibilité avec tous les capteurs Bluetooth (y compris Stryd et capteurs de puissance vélo)
  • un profil triathlon, 1 profil multisports
  • 1 profil piste d’athlétisme avec un algorithme spécial qui améliore la précision de la mesure de la distance
  • le suivi de la charge d’entrainement
  • l’analyse de l’efficacité de foulée
  • des fonctionnalités pour le coaching à distance

La PACE 3 est donc une montre GPS orientée vers l’entrainement et la performance, parfaitement capable de tenir un Ironman (je dirais même que son format compact en fait une bonne option pour le triathlon), un trail ou n’importe quel ultra.

La PACE 3 bénéficie aussi d’une capacité complète de navigation (ce qui est rare sur les montres GPS d’entrée de gamme) : tracer un itinéraire dans l’application COROS puis le suivre sur la montre avec des alertes de virage, afficher le profil d’altitude, guider vers un retour départ ou un point d’intérêt. Elle bénéficie de la dernière mise à jour COROS avec le guidage turn by turn (encore en test beta pour quelques mois).

Malgré son orientation running, elle déborde un peu vers l’outdoor avec une alerte orage, une boussole, les heures du soleil et l’affichage des coordonnées GPS. Toujours à la frontière, COROS a ajouté quelques profils sportifs dérivatifs mais néanmoins communs pendant les vacances : randonnée, ski, snowboard et ski de fond. Sans oublier le trail !

Le suivi d’activité quotidienne assure la base mais n’a pas évolué depuis un bon moment chez COROS. Quelques données comme le nombre de pas, les étages gravis, les calories, la fréquence cardiaque en continu et le sommeil, mais pas grand-chose de plus.

Comme toute montre connectée de maintenant, la PACE 3 reçoit les notifications qui vont avec toutes les alertes de votre smartphone (SMS, applications, email, etc). COROS a ajouté un lecteur de musique à la PACE 3, mais celui-ci est limité aux mp3.

Télécharger le manuel utilisateur

Autonomie

COROS PACE 3 autonomie

L’autonomie a toujours été un point fort de COROS et cette PACE 3 ne dénote pas, avec une autonomie encore accrue :

  • 38h en GPS seul
  • 25h en mode multi GNSS
  • 15h en mode double fréquence

Ca fait 26% d’augmentation d’autonomie par rapport à la PACE 2, 50% de plus que la Forerunner 255S et presque le double de la Suunto 5 Peak.

En multi GNSS double fréquence, c’est l’équivalent d’une Forerunner 255 (pourtant plus grosse).

J’ai fait des tests en GPS seul et multi GNSS double fréquence qui confirment ces autonomies annoncées. De ce point de vue-là, les écrans transréflectifs, c’est sans surprise. C’est à dire que j’ai relevé environ 35h d’autonomie en usage réel en GPS seul et entre 13 et 15h en multi GNSS double fréquence.

Le lecteur de musique est encore plus consommateur d’énergie. En mode GPS seul + musique, il faut compter autour de 12h d’autonomie, pas plus.

Sinon, en utilisation montre connectée avec suivi d’activité, COROS annonce 18 jours d’autonomie. Techniquement, ils annoncent jusqu’à 24 jours d’autonomie mais c’est sans suivi du sommeil. Et dans une optique de comparer différentes montres GPS de différentes marques, je préfère présenter des usages similaires.

Mais même à 18 jours, ça reste beaucoup pour une montre GPS de ce format.

En usage réel, vous n’atteindrez pas cette autonomie si vous faites du sport, le GPS étant très consommateur d’énergie. Mais en utilisant le GPS seul dans vos réglages, vous tiendrez environ 10 jours. Avec du GNSS double fréquence, ce sera plutôt un peu moins d’une semaine.

La boite à outils recèle un outil d’analyse de la consommation énergétique. Ce n’est pas un gestionnaire de batterie comme on en trouve chez Suunto ou certaines Garmin. Chez COROS, il affiche l’estimation de l’autonomie restante (en jours de montre connectée et en heure d’enregistrement GPS) en se basant sur l’historique de consommation mais on ne peut pas s’en servir pour sélectionner des réglages.

Actuellement, il m’indique que la dernière charge a eu lieu il y a 8 jours et estime que ma PACE 3 pourra tenir encore 4 jours ou 10h de sport avec GPS.

Je peux consulter un graphique qui affiche la consommation de chaque jour, en %. Depuis 15 jours de tests, j’ai consommé entre 5 et 14% de batterie par jour.

Comme sur les smartphones, il y a ensuite l’éclatement de la consommation par usage : usage basique, capteur cardio optique, Wifi, rétroéclairage, notifications, suivi du sommeil. COROS a changé récemment ces catégories et c’est devenu moins utile. Avant, l’utilisation basique était éclatée entre activités en extérieur, activités en intérieur.

COROS PACE 3 blanche – bracelet nylon Bouton commander i-run

Mise à jour

Champs de donnée

COROS PACE 3 données

Utilisation sportive de base (essentiellement running)

Les écrans de donnée sont personnalisables pour chaque profil sportif, jusqu’à 8 champs de donnée par page. Je ne vois aucune autre montre GPS aussi petite capable d’afficher autant de champs de donnée. Chaque champ de donnée est accompagné de son label. Donc forcément, c’est pas écrit bien gros. On ne peut plus choisir la taille de police d’écriture comme c’était le cas sur d’autres montres GPS COROS plus anciennes.

On peut faire d’autres réglages comme la couleur du fond des écrans (blanc ou noir), autoriser ou bloquer les notifications pendant une séance de sport et faire défiler automatiquement les écrans.

L’écran tactile est moins utile sur la PACE 3 que sur les autres montres GPS COROS, parce qu’en l’absence de carte, on a moins besoin de bouger l’écran pour chercher son chemin. Et je trouve la molette plus efficace pour faire défiler les écrans pendant une séance de sport. Mais vous préférerez peut-être le tactile pour faire défiler les widgets.

Le boitier est tellement fin que la molette touche presque la peau. Je la tourne en passant simplement l’index dessus mais peut-être que ça gênera les plus poilus d’entre vous. Le bouton du bas sert à marquer un tour.

Même pendant une séance de sport, on peut accéder à la boite à outils par un appui long sur le bouton du bas. C’est comme ça que vous pourrez consulter la boussole, charger un itinéraire (si vous avez oublié au départ).

On peut programmer des séances d’entrainement complexe avec de nombreux objectifs : distance, temps, charge d’entrainement, FC, allure, allure d’effort, puissance et même dénivelé (ajouté récemment pour les sorties de trail). On peut aussi utiliser le métronome pour des séances spécifiques de cadence.

COROS est la marque de montre GPS qui intègre le mieux le capteur de puissance Stryd. Toutes les données, y compris les dernières comme le score de stress du bas du corps (LBSS) sont fusionnées dans l’appli COROS (en plus du Power center de Stryd).

La PACE 3 permet de mesurer la puissance au poignet et donc d’utiliser l’une ou l’autre des sources pour programmer des entrainements à la puissance ou à la zone de puissance.

Mais les efforts de COROS se portent maintenant sur l’algorithme de l’allure d’effort qui, pour l’instant, rejoint l’allure ajustée à la pente. Mais qui pourrait évoluer à l’avenir pour intégrer plus de variables physiologiques et d’environnement.

Il existe 1 test de niveau de course qui sert à approcher un test d’effort. Il s’agit d’une séance de 45 minutes durant laquelle la PACE 3 va vous guider sur différents paliers successif qui vont de plus en plus vite.

Comme souvent sur les petites montres GPS, les vibrations sont quand même faibles. Au besoin, sur des fractionnés par exemple, ça peut valoir le coup d’activer les alertes sonores.

Le GPS fix se fait en quelques secondes, sans être ultra rapide. Pour un entrainement sur piste d’athlé, il est préférable d’utiliser le profil spécifique pour la piste, qui augmente largement la précision de la mesure de la distance avec un algorithme qui détecte le nombre de tours de piste.

On choisit le mode GPS dans le menu général. Ca veut dire que ce choix s’applique à tous les profils sportifs. On ne peut pas régler le profil vélo sur GPS seul et le profil course sur GNSS double fréquence. Mais bon, d’un autre côté, les menus restent simples à utiliser. On ne peut pas tout avoir…

A l’issue d’une séance, on peut faire défiler une grande page affichant toutes les données de la sortie, parfois sous forme de total, parfois de moyenne et parfois en graphique. Tout en bas, on peut afficher un tableau des données par tour (distance, temps, allure).

Les outils d’analyse de COROS sont regroupés dans l’onglet progression de l’application (algorithmes Evolab) et sur le site web Training hub. Evolab regroupe différents algorithmes qui tournent autour de l’analyse de foulée, la fatigue, l’état de forme, la charge d’entrainement, etc. Training hub offre une interface d’analyse plus pratique avec un écran plus grand et d’autres fonctionnalités liées aux plans d’entrainement et à la mise en relation entre l’athlète et son coach.

La programmation des entrainements peut se faire sur différentes métriques, chrono, allure, distance, fréquence cardiaque, puissance, mais également l’allure d’effort, une métrique propre à COROS qui se rapproche de l’allure ajustée à la pente. Donc même si la PACE 3 est capable de calculer la puissance en course à pied au poignet, COROS travaille maintenant au développement de leur algorithme d’allure d’effort. Mais vous pourrez tout à fait vous entrainer avec votre Stryd si vous voulez, COROS étant d’ailleurs la marque de montre GPS avec laquelle le Stryd s’intègre le mieux nativement (comprenez ‘avec laquelle il y a le plus d’échange de données entre l’application de la marque et le Power center de Stryd’).

Autres sports

COROS PACE 3 sport

La PACE 3 est une vraie montre GPS de triathlon, avec la gestion des transitions et tout et tout. Le profil triathlon est à configurer avec les 4 profils suivants : natation en eau libre, natation en piscine, vélo et course à pied.

En complément, il y a aussi un profil Multisport qui permet de configurer 5 épreuves avec n’importe quel profil sportif de la montre. Mais ça ne fait pas de boucle, donc ça sera vite limité pour faire du run & bike ou du swimrun. Ca peut en revanche convenir pour un duathlon.

Les montres COROS ont toujours eu un algorithme performant pour le comptage automatique des longueurs en natation. Le profil natation en piscine dispose d’un écran de repos, en plus des écrans de données lorsqu’on nage. Par défaut, il affiche :

  • Temps de récupération
  • Durée du dernier tour
  • FC
  • Nombre de pauses

Si vous nagez beaucoup, je vous recommande de prendre le bracelet en silicone, parce que le bracelet en nylon est plus difficile à faire sécher une fois qu’il a été imbibé d’eau. On aurait pu se dire qu’il suffit de prendre 1 bracelet silicone et 1 bracelet nylon, mais ce n’est pas si simple que ça.

Le système d’attache du bracelet nylon est particulier. D’un côté, il y a une tige intégrée au bracelet avec une tirette pour la retirer et de l’autre, il y a une tige à pompe classique autour de laquelle passe le bracelet. Dans la boite, COROS a inclus 2 tiges supplémentaires, si jamais vous vouliez installer un bracelet classique ou si vous en perdiez une.

Mais du coup, pour passer du bracelet nylon à un bracelet silicone, il faut retirer le bracelet et la tipe pompe, pour installer le bracelet silicone. Mais du coup, après, ça veut dire qu’il faut ranger consciencieusement la tige pour ne pas la perdre. C’est faisable à la maison mais irréaliste de faire ça dans le vestiaire d’une salle de sport ou d’une piscine.

Sur l’appli COROS, on peut programmer des entrainements de vélo, natation et musculation de la même manière qu’on le fait pour de la course à pied. Pour la muscu, on s’appuie sur une base de 200 exercices. On peut filtrer cette liste en utilisant différents critères pour trouver l’exercice qu’on cherche par :

  • Partie du corps sollicitée
  • Muscle sollicité
  • Equipement utilisé (barre, haltère, corde, bandes, kettlebell, etc). Il y a même des exercices avec hangboard (pour l’escalade)

En fin de séance, on visualise le résultat sur la carte de chaleur des muscles sollicités (en noir, orange ou rouge).

Le fait que la molette soit petite et un peu décalée vers le haut du boitier fait que ce n’est pas gênant sur des mouvements de poignet comme lorsqu’on fait des pompes. Je n’ai jamais eu d’interactions intempestives (rotations ou appuis).

Navigation

COROS PACE 3 navigation

Par défaut, si on ne charge pas un itinéraire à suivre, les profils sportifs de la PACE 3 n’affichent pas d’écran de navigation. C’est une différence par rapport aux concurrents qui affichent généralement un écran avec la trace enregistrée au fur et à mesure par la montre, à la façon du petit poucet. Chez COROS, il faut charger un itinéraire pendant l’accroche GPS pour que l’écran de navigation s’ajoute automatiquement.

Depuis peu, on peut tracer un itinéraire directement depuis l’application COROS. L’interface est simple et fonctionnelle. Si les fonds de carte ne vous plaisent pas (ou si vous voulez avoir de l’IGN), on peut tout à fait tracer un itinéraire sur une autre application et importer le fichier GPX de l’itinéraire.

Une fois qu’on a chargé un itinéraire, l’écran de navigation va permettre de le suivre, avec un trait rouge à suivre (avec des chevrons pour savoir dans quel sens aller) et un trait bleu pour la trace GPS enregistrée. Si on s’éloigne de l’itinéraire, une alerte retentit et un trait en pointillé indique la distance vers le point de l’itinéraire le plus proche.

Sur cet écran, on peut zoomer avec la molette et déplacer avec le tactile. Cela dit, étant donné qu’il n’y a pas de fond de carte, c’est moins utile de déplacer l’écran.

COROS n’a pas réglé son problème de boussole et d’orientation. C’est-à-dire que lorsqu’on court, le bras se balance et la montre est tournée vers la gauche si vous la portez au poignet gauche ou vers la droite si vous la portez au poignet droit. Elle tourne donc l’écran de navigation de 90° vers la gauche ou la droite. Ce qui fait que lorsqu’à l’approche d’un virage, vous montez votre montre devant vous pour jeter un coup d’œil rapide à l’écran, l’itinéraire est généralement encore tourné de 90°. Il faut attendre quelques secondes pour que l’écran se remettre dans la bonne direction.

Bon, avec la mise à jour qui apporte les alertes turn by turn, c’est un peu moins gênant. L’implémentation est hyper simple : à l’approche d’un virage, un petit encart apparait dans la partie haute de l’écran, avec une flèche qui indique la direction du prochain virage. Rien de plus.

Précision GPS / cardio

Sur une séance tranquille en EF, le cardio optique de la PACE 3 fonctionne bien.

Même avec plus de variations, on voit que le cardio de la PACE 3 suit bien des variations de 20 ou 30bpm.

Deuxième exemple où on voit que le capteur cardio optique suit parfaitement (là, j’ai même été bluffé) des variations pourtant très brusques.

Mais en montant en intensité, j’ai quand même eu une fois un gros décrochage. Donc pour ce type de séances, ça reste mieux d’utiliser une ceinture cardio ou un brassard cardio.

Sur cette première trace GPS, je me déplaçais de la droite vers la gauche et les traces GPS de la PACE 3 et de l’Epix Pro ne dérivent pas trop dans la partie sous les arbres.

Dans ce parc, les traces GPS ne se superposent pas tout à fait mais on peut dire qu’il y a match nul. A gauche, c’est l’Epix Pro qui reste bien sur le chemin alors qu’en haut, c’est la PACE 3 qui parait la plus fiable. Je pense que c’est dû au fait que je portais la PACE 3 sur le poignet gauche et l’Epix Pro sur le droit.

Ici, dans une toute petite ruelle piétonne, qui descend avec des escaliers, on voit la trace GPS de la PACE 3 faire un écart. Pourtant, les 2 montres GPS sont en mode double fréquence, qui est sensé gérer ce genre de configuration avec des signaux des satellites qui ‘rebondissent’ sur les murs des bâtiments. Au final, ce genre de décalage n’entraine pas de grosses erreurs sur le calcul de la distance.

En mode GNSS double fréquence, la précision est vraiment au rendez-vous. Après, quand l’environnement est dégagé, sans arbres, falaise ou immeubles, le GPS seul passerait bien aussi.

Un bon moyen d’évaluer la précision d’une montre GPS, c’est aussi de faire un aller-retour sur un chemin et voir si les traces GPS se superposent bien. Là, celles de la PACE 3 sont bien propres.

Sur cette trace GPS, la PACE 3 est en multi GNSS double fréquence alors que l’Epix Pro est en mode de sélection automatique. Donc le match est déséquilibré. Le mode SatIQ de Garmin est une mode de compromis entre précision et autonomie, donc il n’est pas anormal que la PACE 3 dans son mode le plus précis donne une meilleure trace GPS.

Mais si on compare cette fois l’Epix Pro, toujours en mode automatique, avec la PACE 3 en GPS seul, alors on voit bien que la trace GPS de la PACE 3 est moins belle.

Pour vous montrer l’effet du réglage GPS, j’ai superposé 3 traces GPS de la PACE 3. L’orange est en multi GNSS double fréquence, les autres en GPS seul. Je crois que c’est clair, on voit bien la différence. Ah oui, parce que autour du carrefour de l’étoile des Pétrons, la trace GPS la plus fidèle au sentier que j’ai emprunté, c’est celle en orange.

Ca se confirme un peu plus loin dans un enchainement de virages, où l’on voit que la trace GPS orange reste bien sur le bord droit de la route alors que les 2 autres dérivent soit d’un côté, soit de l’autre.

A vélo, j’ai quand même remarqué que la PACE 3 sous-virait. On le voit sur plusieurs virages sur cette vue.

Le profil d’altitude relevé par la PACE 3 a un air bien différent de celui de l’Epix Pro. On voit que COROS a un schéma de paliers différent de celui de Garmin. Au départ ça m’a sauté aux yeux mais au final, vous allez voir que ça ne fait pas de différence dans le calcul du dénivelé.

Même si on rajoute un peu de montées et descentes, les courbes ont une allure similaire (je n’ai pas fait de calibrage manuel au départ donc elles ne partent pas de la même altitude). Les 2 altimètres mesurent bien un d- identique au d+.

Sur une sortie plus longue, on voit moins les paliers mais la précision est là.

Activité quotidienne

COROS PACE 3 activité quotidienne

COROS est une jeune marque et se concentre sur l’amélioration des fonctionnalités sportives. De fait, ça fait un moment qu’il n’y a pas eu d’évolution du côté du suivi de l’activité quotidienne et de la santé.

On trouve les métriques suivantes, accessibles depuis les widgets de la montre et sur l’application :

  • Calories brûlées
  • Minutes intensives
  • Nombre de pas
  • Nombre d’étages
  • Fréquence cardiaque : instantanée, min, max, moy
  • Sommeil

Pour ce qui est des calories, Coros ne prend en compte dans son calcul que les calories dépensées au titre de l’activité physique et pas celles liées au fonctionnement physiologique du corps. Donc ne soyez pas surpris si vous trouvez les nombres un peu petits.

Montre connectée

COROS PACE 3 montre connectée

Le tactile n’a pas révolutionné l’interface. On peut presque tout faire avec le tactile mais ça reste des interactions basiques : faire défiler les widgets ou les écrans, sélectionner en appuyant dessus ou annuler en glissant le doigt vers la droite.

Depuis le widget notifications, on fait défiler toutes les notifications les unes après les autres. La PACE 3 reçoit absolument tout (appels entrants, SMS, WhatsApp, Facebook, etc). Mais lorsqu’un message est trop long, il n’est pas affiché en entier.

Il n’y a pas d’autre widget connecté (météo, calendrier, etc). En fait, ce qu’il manque peut-être, c’est un widget de lecteur de musique. On y accède via la boite à outils (appui long sur le bouton du bas).

La PACE 3 peut servir de lecteur de musique mp3. Il faut avoir chargé les morceaux mp3 dans la mémoire de la montre via le câble USB (4Go consacrés à ça) et il suffit alors d’y connecter un casque en Bluetooth. Aucune montre GPS COROS n’est pour l’instant compatible avec les plateformes de streaming comme Deezer ou Spotify.

A la première utilisation, la montre va rechercher un casque en Bluetooth. Je n’ai rencontré aucun problème à coupler un casque à conduction osseuse ou une enceinte Bluetooth. Ensuite, on a un écran de commande tout ce qu’il y a de plus classique et on utilise le tactile pour changer de musique ou monter le son. A une exception près. Lorsqu’on affiche la liste complète des morceaux, on ne peut plus utiliser le tactile pour faire défiler et choisir celle qu’on veut, on est obligé d’utiliser la molette.

Il n’y a pas de gestion par album ou artiste. Tous les morceaux sont dans une seule et même liste.

Cela dit, il manque encore un écran de contrôle des lecteurs média du smartphone. C’est curieux que COROS n’ait pas intégré ça avec son lecteur de musique.

En plus des watchfaces disponibles en téléchargement depuis l’application, on peut personnaliser sa watchface, soit à partir d’une bibliothèque de différentes watchfaces (l’offre de watchfaces s’est étoffée et améliorée, en tout cas à mon goût), soit en créant sa watchface personnelle à partir de n’importe quelle photo.

Ca se fait depuis l’appli. On choisit la photo, on sélectionne la disposition des données affichées (de la version épurée avec juste l’heure à la version plus complexe avec 6 données différentes) et on la transfère dans la montre. Comme j’ai reçu la PACE 3 juste avant l’UTMB, j’ai créé une watchface avec la vue aérienne du parcours.

Conclusion du test de la COROS PACE 3

COROS PACE 3 avis

Au moment de conclure, on se rappellera que la PACE 3 a quitté le seuil tarifaire de 199€ avec une augmentation de 50€ de son prix. Effectivement, la PACE 2 était proche de la Forerunner 55, chacune ayant des forces que l’autre n’avait pas forcément. Mais honnêtement, je trouve que la PACE 3 reste à une place très intéressante. Il faut bien reconnaître que dans cette tranche de prix, la PACE 3 n’a en fait aucune concurrente.

En l’état et étant donné que la PACE 2 a été mise à jour, il n’y a pas forcément intérêt pour quelqu’un qui a une PACE 2 à passer à une PACE 3. Le temps passant, les 2 versions devraient diverger de plus en plus avec les prochaines mises à jour. Parce qu’avec les nouveaux capteurs et plus de mémoire, la PACE 3 a encore de belles évolutions devant elle.

Quoi qu’il en soit, je qualifierais la PACE 3 de montre GPS utile, qui vous fournira normalement tout ce dont la majorité des sportifs ont besoin tout en reste simple d’usage. Et qui ne fait défaut ni sur les capteurs embarqués, ni sur les capacités d’entrainement, ni sur les fonctionnalités de navigation. Alors c’est sûr, vous pourrez trouver mieux, mais ce sera plus cher (que ce soit dans la gamme COROS ou chez la concurrence).

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que ce test sera utile pour faire votre choix. Un test complet, ça demande du temps. J’essaie toujours, dans la mesure du possible (et de mes moyens), de pousser mes tests au maximum et de chercher les moindres petits détails. Je ne suis pas payé pour le faire.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif, vous pouvez me soutenir en passant par un des liens ci-dessous. Je toucherai une commission, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

COROS PACE 3 noire – bracelet nylon Bouton commander i-run
COROS PACE 3 noire – bracelet silicone Bouton commander i-run
COROS PACE 3 blanche – bracelet nylon Bouton commander i-run
COROS PACE 3 blanche – bracelet silicone Bouton commander i-run

52 commentaires

  • SoCorsu

    Coros est vraiment une marque qui fonce !
    J’attends encore quelques améliorations côté navigation (carte routables, etc.) et je pense que les tarifs des Fenix 8 / Epix 3 seront les déclencheurs pour basculer.

  • Wastiels Maxime

    Bonjour,

    Merci pour ce test complet !
    J’ai peut-être raté l’info mais concernant les entraînements proposés par le montre et plans d’entrainements, la coros est elle au niveau de Garmin ?

    Merci beaucoup

  • Marsy54

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce test ultra complet !!! J’hésitais encore avec l’APEX 2 PRO mais cette dernière est nettement plus cher, certes qui s’explique par la robustesse des matériaux utilisés. D’ailleurs, concernant la PACE 3, le verre « minéral » est-il fragile ? Raye t-il facilement ?
    Pour en revenir à la PACE 3 et à la partie connectée, elle est effectivement un peu moins développée que les autres modèles des autres marques (GARMIN, POLAR et autres). Sur la PACE 3 vous indiquez concernant les notifications qu’elles ne sont pas complètement affichées si leur contenu est trop important : on peut afficher combien d’écrans ? est-ce que le message se supprime automatiquement lorsqu’il est lu (sur mon ACTIVE S1, le message n’existe plus dès que je l’ai lu, c’est un peu gênant). Et enfin, la notification SMS (comme l’appel entrant) indique le nom de la personne ou son numéro de téléphone ? Une fois la notification arrivée, faut-il aller dans le widget pour lire le message ?
    Encore merci pour ce test complet. Le fait que cette montre soit WIFI + 4Go me fait penser qu’elle saura prendre en compte les dernières nouveautés COROS.

    • Jérôme

      Bonjour
      L’écran de la PACE 3 peut se rayer, contrairement au saphir de l’APEX 2 Pro.
      Les notifications restent sur la montre, dans la limite de 10. Sur un SMS, on a bien le nom du contact qui s’affiche.

    • Garos

      Pour l’écran, prendre une protection en verre trempé, ça marche très bien et ne coûte que quelques euros.

  • Steph38

    J’avais essayé la Pace 2 que j’ai rendu pour plusieurs raisons: capteur optique à la rue en vélo de route a cause de vibrations en descente particulièrement. Garmin aucun soucis. Interface training Hub imbuvable, moche et très fouillis. Espérons que Coros a optimisé le nouveau capteur optique. Pour ma part difficile de franchir le pas et quitter l’écosystème Garmin. Mais Coros a fait effectivement une grosse mise a jour. Cette montre devient la concurrente directe de la forerunner 255, qu on trouve quasiment au même prix sur internet lors des promos.

  • Louis

    Bonjour Jérôme

    Et merci pour ton site, à l’heure de devoir changer de montre à cause de tomtom qui arrête son suivi « sport » …
    Sais-tu si la pace 3 (ou 2) permet de suivre en live des segments strava ? J’en suis friand et j’ai découvert que c’était faisable sur quelques montres en concurrence tarifaire du moment (style vantage V2 et suunto 9 peak)
    merci d’avance

  • Maxime

    Merci pour le test. Est-ce qu’on peut charger un entraînement Stryd structuré comme sur Garmin avec l’app d’activité?

  • Fred

    Bonjour à tous, merci Jérôme pour ce test quasi exhaustif.
    Je reste pourtant un peu sur ma faim car à chaque fois que je lis un test d’une montre cardio GPS ici ou ailleurs, il n’est jamais testé le point qui est l’un des plus importants pour un montre GPS… quel est le champ de données que tout le monde choisi d’afficher sur sa montre ? La vitesse instantanée !
    Selon moi une montre GPS, avant d’être un outil pour analyser à posteriori une séance ou « faire le beau » sur Strava, devrait être un moniteur pour aider à respecter les bonnes allures lors des entrainements basés sur la VMA, sinon autant prendre un chrono basique en étant contraint de rester sur une piste d’athlétisme.
    Le problème avec Coros, c’est que l’allure instantanée est énormément lissée, la montre met beaucoup de temps pour prendre en compte un changement d’allure, quand j’ai eu mon Apex 2 Pro j’ai été tellement gêné par ce soucis que j’ai fait le comparatif avec ma Polar Grit X Pro pour échanger avec le support Coros (qui est top en passant).
    Faites le test lors d’un fractionné court, par exemple 10x 1’/1′ (1min rapide / 1min de récup), vous passez brutalement de 6’00″/km à 4’00″/km, au bout de 10 secondes vous regardez la montre elle affiche encore 5’50″/km, en comparaison une Garmin, une Polar ou une Suunto (j’ai testé en groupe avec mon club) affichent bien une allure proche de 4’/km (avec forcément quelques imprécisions inhérentes au GPS)… il faut près de 40 secondes à la Coros pour afficher une allure proche de la réalité ! Lors d’un 30″/30″ je vous laisse imaginer que la montre vous affiche enfin 4’00″/km alors que vous avez ralenti à 6’/km depuis 10 secondes : inutilisable !
    Le support Coros m’a dit avoir pu reproduire le problème de leur côté et faire remonter l’info aux développeurs… 6 mois après, pas mal de mises à jour passées (bêta comprises), toujours aucun correctif, je l’ai revendu pour une Suunto Vertical qui fonctionne du tonnerre. Par la suite j’ai trouvé quelques messages sur Facebook d’utilisateurs qui se plaignent du même soucis avec des Pace 2, Apex, Vertix…
    Je peux concevoir que mes priorités quant aux fonctionnalités d’une montre GPS puissent ne pas être les mêmes que d’autres, je me fous d’avoir une trace GPS qui respecte au mètre près les chemins ou d’avoir 10.2kms au lieu de 10.0kms, mais je ne comprends pas qu’aucun testeur ne remontent ce défaut, d’autant que Jérôme, tu as surement plus de poids que quelques utilisateurs isolés pour faire changer les choses. Un test avec une courbe mesurant le temps pour accuser un brusque changement d’allure ne doit pas être difficile à réaliser ?
    La Pace 3 a-t-elle aussi cette lenteur de réaction ?
    Merci de m’avoir lu.

    • Tom

      la vitesse instantanée ne sera jamais fiable sur une montre GPS, il faut plutôt avoir un capteur du type stryd pour avoir des données plus réactives ! de plus la précision du GPS est ultra importante pour calculer une vitesse instantanée et le développement de la double fréquence pourrait rendre à terme cette vitesse plus fiable !
      Pour du fractionnée très court, la meilleure solution est la piste. Pour de l’allure 10/21/42, la majorité des coureurs utilisent l’allure moyenne, donnée plus fiable, plutôt que la vitesse instantanée !

    • Garos

      D’autres testeurs (US, au moins) en parlent, donc oui, il y a toujours un lag de l’allure instantanée.
      Autre solution : arrêter le fractionné court et passer à des fractions d’au minimum 2′, c’est plus productif et ça lissera mieux l’allure 🙂

    • matthieu

      Bonsoir,
      Je partage votre remarques. Venant d’une Garmin, dès la première sortie j’ai trouvé la Pace 3 en retard sur l’affichage des allures (même en double GNSS). Je l’ai donc couplée avec le POD 2, le changement est radical ! L’allure se cale bien plus vite. En considérant que le pod coute 120 euros, on arrive un peu au dessus du prix d’une forerunner 255. L’argument du prix n’est plus si on ajoute le POD. Ceci étant, elle est quand même très bien fini, légère et c’est une autre philosophie par rapport à Garmin. Je verrai à l’usage qui est exclusivement course à pied.

      • Jérôme74

        Je confirme le pod 2 permet d’avoir les données instantanées de manière plus réactive ( vitesse, allure, allure d’effort ,vitesse ascensionnelle) .
        L’investissement est interessant .

    • Gauthier

      Je suis de ton avis Fred, il est plus intéressant de savoir à quelle allure on cours que de savoir à quelle allure on a couru.
      Pour ma part, j’utilise une sorte de pacer métronome que je me suis bricolé, l’idée est de faire en sorte de faire correspondre les bip et les marquages d’une piste d’athlétisme ( ex : tout les 50m). Je fais tous mes fractionnés avec ce système et c’est redoutablement précis. J’avais suggéré justement à Coros d’intégrer cette fonction dans leurs montres il y a déjà 2 ans, mais ça ne les a visiblement pas intéressé. Je m’étais tourné vers Coros car ils étaient à l’époque innovant, ils avaient en effet été les premiers à proposer le mode piste d’athlétisme.
      Finalement j’ai acheté une Garmin 955 car sur connect IQ, un développeur a enfin créé une application qui rempli cette fonction Pacer.

      • Maxime

        Quelle est le nom de cet application sur Connect IQ?
        J’hésite également pour la nouvelle gamme Garmin, upgrader vers la 265 (j’ai la 245) ou bien être modeste et tester la COROS PACE 3, ou bien carrément en prévision de tester le trail, partir sur la 965 😉
        Ce qui m’embête c’est la compatibilité avec les work outs Stryd je pense que sur COROS on ne peut pas afficher la séance prévue et les intervalles (voir ma question dans les commentaires).

        • Gauthier

          Bonjour Maxime,
          L’application s’appelle Perfect Pacer.
          Extrait de la description :
          To use Perfect Pacer, you simply need evenly spaced checkpoints along your route, such as at every lap in the pool or every 100 meters on the track, and the watch will notify you when you should be reaching each marker by vibrating or beeping. This helps you stay aware of your pace and adjust it as needed to achieve your goals.
          Voilà, c’est bête comme choux mais ça fait aussi bien que les cyclistes pacer des pro.
          Un jour une montre GPS l’intègrera et tous les concurrents suivront….

          • Didier

            Sans passer par cette appli payante (une dizaine d’euros sur connect IQ store), est il possible sur le site web de COROS d’importer un programme d’entrainement sur la montre en mode piste d’athlé ?
            Jérome a déjà démontré par le passé sur plusieurs modèles de montre que l’algorithme du mode course piste est fiable quelque soit la marque (COROS ou Garmin). Par contre, impossible, à ma connaissance, d’enregistrer un entrainement sur la montre avec ce mode en utilisant le site Garmin Connect. ou l’appli Garmin Connect Mobile.

    • Sylvain

      La solution c’est l’entrainement à la sensation pour les séances d’intervalles courts.

  • Tolomio

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’une montre gps, pour faire uniquement de la randonnée.
    Pas besoin de carto car j’utilise mon smartphone, pour 250 euros max.

    Entre l’amzfit gt2r, garmin instinct 2, polar pacer pro, polar grit, huawei watch gt4 , coros… mon coeur balance. La quelle a les données les plus précises : km, altimètre, cardio….?

    Merci d’avance.
    Joël

  • Xavier

    Bonjour Jérôme,

    Une fois encore, félicitations pour la qualité de ton travail

    Sais-tu si le Coros Pod 1 reste utilisable avec cette Pace 3 ?
    Principalement intéressé par les données d’analyse de foulée, je préfèrerais payer (nettement) moins cher et me contenter de l’ancien modèle…

    Merci d’avance

  • Jean

    Bonjour Jérome, est ce que tu pourrais me conseiller entre une instinct 2 et une coros pace 3.
    pour:
    -une utilisation quotidienne (Suivi activité quotidienne /sommeil de qualité/montre connectée…)
    -une activité essentiellement de course
    -une bonne autonomie
    -Gps fiable
    -Rando de temps en temps.
    -Coros vs garmin qui a le meilleur systeme de mise a jours / actualisation ?
    je ne pense pas changer la montre avant qu’elle tombe en panne ou qu’elle devienne obsolète

    J’ai l’impression que les deux pourrait trés bien faire l’affaire
    Merci pour la réponse et pour tes articles

  • Brice

    Bonjour Jérôme,
    Tout d’abord merci pour ton travail et tes conseils,
    Je fais de la marche active en ville depuis quelques mois, environ 9-10 km par jour, j’ai une samsung galaxy watch 4 pour suivre mes activités, mais le compteur de pas est très fantaisiste, a part peut être en mode entraînement, je souhaiterais une montre GPS qui me permet de suivre plus précisément mes activités, mon parcours et le cardio, j’hésite entre cette Coros et une Forerunner 255, (voire 265 pour un meilleur écran mais la différence de prix me paraît énorme si c’est uniquement pour l’amoled), sachant que la différence de tarif entre la 255 et la Pace 3 ne me gêne pas, laquelle choisir? J’ai testé brièvement une forerunner 45 mais elle avait des problèmes, je l’ai rendu et j’ai cru comprendre que le SAV Garmin était horrible.
    Merci.

  • Blue

    Super test comme toujours par contre il pourrait être intéressant pour le consommateur de mentionner que Coros est une marque chinoise et que l’intégralité de ses datas sont envoyées sur des serveurs chinois avec les droits en vigueur dans ce pays…

  • Sylvain

    Merci pour cet article complet
    Dans ta comparaison de l’alti avec l’EpixPro, j’ai l’impression que la Pace3 détecte des variation d’altitude de 1 mètre, alors que la Garmin détecte des variations inférieures à 1 mètre. Avec une mesure de pression barométrique (aussi précise soit-elle), il y a de grande chance que ces fluctuations <1m soit largement perturbées par les conditions très locales (alternance ombre/soleil, vent, alternance de revêtements …). Ce qui pourrait expliquer que le filtre à 1m de Coros est suffisant.

    • Jérôme

      Bonjour
      Tu as tout à fait raison. Plus on cherche de finesse dans la mesure, plus il faut un algorithme fiable derrière pour éviter les erreurs liées aux petites fluctuations. Et la pratique montre bien que ce qu’a mis COROS en place fonctionne bien.

  • Akatan

    Bonjour Jérome,

    Merci pour ce test très complet qui m’a bien aidé,
    cependant je voudrais m’acheter un montre et j’hésite encore entre la vivoactive 4 et la pace 3.

    Je fait du trail, du vtt cross country principalement (environ 3 fois par semaine en club) mais aussi de la muscu, parfois du kayak et du ski de fond (pour lequels je n’ai pas forcément besoin d’une montre). Pourrais tu me dire laquelle est la plus adaptée ?

    Merci.

  • Xavier

    Bonjour Jérôme,

    Le suivi de la VFC n’est pas pris en charge de façon native sur la Pace 3 mais il me semble avoir lu dans les commentaires ton article initial de présentation (avant ton test) qu’une mise à jour le rendrait possible très prochainement.

    Du coup, petite question concernant les différences entre Coros et Garmin sur ce point : si j’ai bien compris, chez Coros le suivi de la VFC demande la participation active du sujet (il faut lancer soi-même la procédure d’enregistrement, idéalement chaque matin) quand chez Garmin la procédure est passive et automatique chaque nuit.
    Est-ce que c’est bien ça ?

    Merci d’avance pour ton éclairage

  • Fançois

    Bonjour Jérôme,

    y’a t il encore un intérêt à acheter une GPS900 by Coros ?

    Merci par avance

  • Pierre

    Bonjour, combien peut on mettre de champs de données sur une activité au minimum ?

  • Jiva

    Bonjour Jerome,

    Je suis triathlète débutant et mon cœur balance entre la pace 3, les forerunner 265s et 955.
    Mes critères les plus importants :
    – Fonctions triathlon adaptés
    – Précisions des mesures (longueurs et type de nage pour la natation, vitesse instantanée et tracé en course et vélo)
    – Bonne autonomie
    – Bonne lisibilité en extérieur

    Autres + :
    – Compatibilité avec Strava
    – J’ai un poignet assez fin (165mm) et suis pas hyper fan des grosses montres
    – Lecture via spotify
    – Cartographie intéressante

    As-tu un avis ?

    • Jérôme

      Bonjour
      Ben c’est pas évident, parce qu’elles cochent toutes vos critères importants mais chacun de vos critères ‘autre +’ pointent vers l’une ou l’autre.
      – petit poignet : PACE 3 ou Forerunner 265S
      – Spotify : Forerunner 265S ou 965
      – Carto : Forerunner 965
      Maintenant, à vous de choisir votre priorité.

  • J-F

    Bonjour Jérôme,
    Pourriez-vous me conseiller pour le choix d’une montre ?
    Utilisation runing et trail max 20km et occasionnellement des randonnées en montagnes (GR).
    J’hésite entre la coros pace 3 et la garmin FR255.
    La garmin me tente plus du point de vue de son interface, des graphs et des entraînements proposés mais étant en fin de commercialisation, j’ai peu qu’elle soit moins « fiable » sur du long terme (j’aimerais garder cette prochaine montre 4 ans au minimum).
    J’ai actuellement une montre cardio polar M430 qui est dépassée et met énormément de temps à se synchroniser avec l’application…
    Merci d’avance pour votre réponse et bonne journée !

    • Jérôme

      Bonjour
      Les 2 sont très similaires et l’une ne sera pas moins fiable que l’autre. Il faut prendre la Forerunner 255 telle qu’elle est, elle ne recevra plus de mise à jour. La PACE 3 va encore en recevoir mais on ne sait pas ce qu’elles apporteront.

  • Jérémie

    Bonjour,
    J’ai la Pace 3 et j’en suis très satisfait.
    Juste pour signaler qu’elle est régulièrement mise à jour, donc par rapport à la version de base il y a eu les mises à jour suivantes :
    – suivi de la VFC
    – widget Météo
    – mesure du niveau de stress

    On peut donc être assez optimiste sur l’apparition d’un widget Spotify un jour ou l’autre 🙂

    Bonne journée

  • FREMOND SEBASTIEN

    Bonjour,

    Cette montre est top c’est vrai, légèreté, autonomie !

    J’ai une truc que je n’arrive pas à changer sur une Pace 3 Kipchoge. Quand je met mon brassard Polar pour une sortie, le champs de cardio me donne 2 valeurs, celle du brassard et celle du capteur sous la montre. Quelqu’un sait comment faire en sorte de n’avoir que la valeur brassard lors d’une activité ?
    La Coros 3 « normale » d’un ami ne donne qu’un champ avec le même brassard.

    Sportivement
    Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.