Comparaison Fenix 5 Plus, Suunto 9 Baro, Vantage V

Fenix 5+ vs Suunto 9 Baro vs Vantage V

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Ca y est, nous y sommes ! Les 3 grandes marques (Garmin, Polar et Suunto) ont renouvelé leur montre GPS haut de gamme en 2018. De quoi organiser un combat des titans. Une opposition sans effusion de sang pour arriver à trouver la meilleure montre GPS 2018/2019.

Il y a plusieurs éléments qui rendent cette confrontation intéressante :

  • Des montres de même génération. Il n’y a que 6 mois qui séparent la sortie de la Suunto 9 Baro (avril 2018) et la Polar Vantage V (octobre 2018), la Fenix 5 Plus étant sortie au mois de juin 2018. Jamais l’alignement des planètes n’a été meilleur ! Donc la comparaison est équitable. On ne compare pas une montre sortie il y a 2 ans avec un écran noir & blanc à une montre qui vient de sortir avec un écran couleur tactile. Les 3 modèles ont été développé avec un niveau de technologie similaire. Par contre, il y a des choix différents qui ont été fait par les différentes marques.
  • Des montres qui vont durer. Polar a poursuivi le développement de la V800 pendant 4 ans, il est probable qu’ils en fassent de même pour la Vantage V. Suunto a complètement remis à plat sa plateforme pour développer une base commune à toutes les Spartan et la Suunto 9 Baro, ils vont donc poursuivre son développement. OK, Garmin sortira probablement une Fenix 6 en 2019. Il n’empêche qu’avec le paquet de fonctionnalités qu’elle embarque, la Fenix 5 Plus n’est pas prête d’être obsolète.
  • Du haut de gamme au prix du haut de gamme. Quand on s’apprête à investir plus de 500€ dans une montre, on n’a pas envie de se planter.

Les montres comparées

Chacune de ces 3 montres GPS est 1 modèle au sein d’une série. Attention à ne pas se tromper. Attention à ne pas se faire duper en croyant à la bonne affaire pour finalement se retrouver avec un modèle moins performant.

Je compare donc dans cet article :

Si vous voulez faire votre propre comparaison ou chercher une montre GPS qui répond à vos critères perso, utilisez l’outil de recherche et de comparaison. C’est facile à utiliser, il suffit de cliquer sur les caratéristiques et fonctionnalités qui vous intéressent dans la colonne de gauche et la sélection de montres se mettra à jour automatiquement.

1er round : comparaison en 1 minute

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 1

Commençons par le critère quasi-universel : le budget. Là, il n’y a pas photo, la Fenix 5 Plus ne joue pas dans la même cour. Sans même parler de la version Sapphire ou la version Titanium, elle est quand même largement plus chère que ses concurrentes. Il va donc être intéressant de faire une comparaison dans le détail avec la Suunto 9 Baro et la Vantage V pour voir si cette différence de prix se justifie.

En termes de design, je pense qu’aucune n’a à rougir face aux 2 autres. Certes, elles ont des styles différents, mais elles peuvent toutes les 3 être portées en toute occasion. La finition est impeccable pour les 3.

Pour rester sur le côté matériel, la Suunto 9 Baro a un atout pour sa longévité : la résolution de son écran. Une résolution de 240 x 240 pixels pour un écran de 30mm, c’est déjà limite pour afficher proprement une watchface à aiguilles. Alors est-ce que cette résolution nous satisfera encore dans 3 ou 4 ans ? La Suunto 9 Baro a un peu plus de marge de ce côté-là, avec une résolution de 320 x 300 pour un écran de 35mm.

Côté capteurs, le standard actuel veut qu’une montre GPS multisports embarque un altimètre barométrique pour mesurer plus précisément les dénivelés (tout savoir sur la différence entre alti baro et alti GPS) et que n’importe quelle montre GPS de sport soit équipée d’un capteur cardio optique.

Elles sont toutes compatibles GPS + GLONASS, mais la Fenix 5 Plus est la seule, pour l’instant, à être compatible Galiléo. Je dis pour l’instant, car il n’est pas impossible que Polar et Suunto activent une compatibilité Galiléo par simple mise à jour du firmware de la puce GPS. Le système de géopositionnement européen Galiléo sera pleinement opérationnel fin 2020, date à laquelle on pourra espérer une amélioration de la précision. Donc là aussi, avoir une montre GPS déjà compatible avec Galiléo, c’est un pari sur l’avenir (sans réel avantage pour le moment).

Tous ces capteurs, ça consomme de l’énergie. Là, Suunto et Polar ont fait le choix (risqué) de changer de fournisseur de puce GPS pour opter pour une solution moins gourmande. C’est un choix gagnant sur le plan de l’autonomie par rapport à la Fenix 5 Plus. La Vantage V arrive à tirer 40h de sa batterie. La Suunto 9 Baro part avec une autonomie de base de 25h, mais peut compter sur un algorithme FusedTrack pour l’augmenter à 50 et 120h sans trop perdre en précision. Sur la Fenix 5 Plus, il faudra se contenter de 19h, aec en plus l’impossibilité de porter la montre au poignet pendant une recharge en cours de course.

A défaut d’avoir un entraineur, les mesures physiologiques peuvent être des aides intéressantes pour gérer son entrainement et viser la meilleure performance. C’est un domaine pour l’instant délaissé par Suunto. Garmin intègre depuis longtemps des algorithmes de Firstbeat, tandis que Polar a opté pour des développements complexes en interne (charge d’entrainement et récupération).

On conclue par les spécificités Fenix 5 Plus : le lecteur de musique et la cartographie. Des fonctionnalités complexes qui nécessitent du hardware spécifique (de la mémoire en grande quantité). Donc il ne faut pas compter acheter une Suunto 9 Baro ou une Vantage V et espérer que ces fonctionnalités arrivent un jour par mise à jour. C’est tout simplement impossible. C’est donc un énorme différentiateur en sa faveur.

Fenix 5 Plus699€Bouton commander i-run
Fenix 5S Plus699€Bouton commander i-run
Fenix 5X Plus849€Bouton commander i-run
Suunto 9 Baro549€Bouton commander i-run
Vantage V499€Bouton commander i-run

Caractéristiques physiques : avantage Suunto 9 Baro

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 2Si on les compare à la multitude de montres GPS disponibles sur le marché actuellement, ce sont toutes les 3 de grosses montres. Sauf peut-être la Vantage V, une montre cardio GPS racée qui est taillée pour le triathlon. Elle est donc plutôt fine, pour ne pas gêner le retrait de la combinaison de natation. Les 2 autres, bien que dotées d’un mode triathlon, sont plutôt du format montre GPS outdoor et se rapprochent des 100g sur la balance.

Polar et Suunto ont tous les 2 fait le choix de l’écran tactile. Pas forcément top en utilisation sportive, il peut être verrouillé ou désactiver. Mais je dois avouer que je trouve ça assez pratique pour l’utilisation de tous les jours. On s’en sort très bien avec les boutons de la Fenix 5 Plus, sauf pour 1 usage pour lequel l’écran tactile pourrait se révéler bien pratique : la manipulation de la carto.

Suunto a opté pour un écran que les autres (35mm contre 30), avec une meilleure résolution (320 x 300 pixels contre 240 x 240). Ca permet d’afficher des données plus grosses et d’être plus fin sur l’affichage des watchfaces avec des aiguilles (pour ne pas voir les pixels).

La vitre qui protège l’écran a un gros impact sur le prix de la montre. Ben oui, parce qu’une vitre en saphir inrayable, c’est 100€ de plus sur le prix. Si vous êtes dubitatif, regardez cette démo sur la dureté d’une vitre saphir. Suunto et Garmin ont fait le choix de proposer les 2 options (Fenix 5 Plus Sapphire et Suunto 9 Baro avec saphir / Fenix 5 Plus et Suunto 9 avec verre minéral). Attention à bien regarder ce détail lorsqu’on vous présente une méga promo ou que vous comparez différentes montre GPS.

En termes d’autonomie, Polar et Suunto ont changé de fournisseur de puce GPS, optant pour une puce Sony moins gourmande en énergie. Et ça paie quand on compare les autonomies (25 à 40h dans le mode GPS le plus précis). Parce qu’avec la quantité de fonctionnalités embarquées par la Fenix 5 Plus, l’autonomie n’atteint même pas les 20h. OK tout le monde ne fait pas des courses de plus de 20h. Mais il ne faut pas oublier que plus l’autonomie est grande et moins vous aurez besoin de recharger votre montre souvent. C’est quand même appréciable de ne pas trop avoir à s’en soucier. Ou de pouvoir partir 1 semaine en vacances sans emporter le câble de rechargement.

On repère l’orientation outdoor des Fenix 5 Plus et Suunto 9 Baro lorsqu’elles passent sur la balance : plus de 80g. Alors que malgré son boitier en acier inoxydable, la Vantage V est orientée vers la performance sportive et est donc plus légère (68g).

Garmin a opté pour une double compatibilité Bluetooth/ANT+ pour les Fenix 5 Plus. Ca veut dire que vous pouvez la coupler avec n’importe quel accessoire de n’importe quelle marque. Attention avec Polar et Suunto, c’est exclusivement Bluetooth.

Pour finir, la Suunto 9 Baro est équipée d’un système de remplacement rapide des bracelets qui permet de changer la couleur quand on veut. Garmin va plus loin en proposant également différentes manières, comme du cuir ou du métal. Mais le bracelet de la Vantage V est fixe (il faut un petit outil pour retirer la tige de fixation).

Course à pied : avantage Vantage V

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 3Sur une utilisation course à pied, la Suunto 9 Baro paie quand même l’absence de fonctionnalités comme les mesures physiologiques, la programmation d’entrainements complexes (actuellement, on est limité à du fractionné simple) et un suivi de la charge d’entrainement quelque peu limité.

La lignée des Fenix a longtemps été en avance par rapport à la concurrence sur les mesures physiologiques (intégration d’algorithmes de Firstbeat tels que le training effet 2.0 ou la détection du seuil lactique) et les métriques spécifiques à la foulée de course à pied (les 6 advanced running dynamics). Dernièrement, quelques applications Connect IQ ont permis l’intégration de la puissance, soit en couplant un capteur Stryd, soit en utilisant simplement une ceinture cardio HRM-Run (ou HRM-Tri ou Running dynamics pod).

Mais Polar a repris une longueur d’avance sur les outils pour gérer un plan d’entrainement avec la Vantage V :

  • Capteur cardio optique plus précis
  • Puissance calculée sans aucun capteur à ajouter
  • Charge d’entrainement qui fait la distinction entre fatigue cardio et fatigue musculaire

Vélo : avantage Fenix 5 Plus

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 4Bien sûr, les 3 montres conviendraient parfaitement à plus de 90% des cyclistes (groupe dont je fais partie). Mais si l’on pousse un peu l’analyse des fonctionnalités dédiées au vélo, la Fenix 5 Plus prend l’avantage.

Actuellement, c’est la seule qui propose les segments Strava Live, même si Polar a annoncé que ce serait ajouté par mise à jour en 2019 sur la Vantage V.

En plus des différents profils sportifs et de la double compatibilité ANT+/Bluetooth, la Fenix 5 Plus permet de coupler plusieurs capteurs du même type. Ca permet, pour les fondus de vélo, de monter différents capteurs à demeure sur différents vélo. Et pas besoin de refaire l’appairage à chaque changement de vélo. Sur la Vantage V, on peut définir les réglages pour 3 vélos différents.

Natation : avantage Fenix 5 Plus

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 5Il fut un temps où Polar était la seule marque à proposer une montre cardio capable de mesurer la fréquence cardiaque en direct dans l’eau (le Bluetooth et l’ANT+ ne traversant pas l’eau). Cet avantage s’est un peu effrité avec les ceintures cardio qui enregistrent les données dans l’eau pour les synchroniser avec la montre en fin de séance. Alors ils sont repartis de l’avant en développant le seul capteur cardio optique qui soit vraiment fiable dans l’eau.

Mais la Fenix 5 Plus mettra tout le monde d’accord grâce à la programmation d’entrainements et le mode drill. Tout comme pour la course à pied, on peut enregistrer des séances d’entrainement de natation dans Garmin Connect et être guidé à l’écran. Et puis le mode drill permettra de rentrer manuellement les séries éducatives types jambes avec planche.

Multisports : avantage Fenix 5 Plus

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 6Paradoxalement, la Fenix 5 Plus donne accès à moins de profils sportifs que les 2 autres. Mais elle intègre plusieurs profils multisports préréglés (triathlon, swimrun, biathlon, enchainement, personnalisé). La Suunto 9 Baro intègre une centaine de profils couvrant environ 80 sportifs différents (dont un profil triathlon et le changement de profil en cours d’enregistrement). Et c’est même jusqu’à 130 pour la Vantage V (avec un profil triathlon et le changement de profil en cours d’enregistrement). Mais il faut dire qu’avec la Fenix 5 Plus, on peut créer des profils sportifs perso (1 pour l’apéro, 1 pour la sieste, etc).

Au-delà du mode triathlon présent sur les 3 montres, la Fenix 5 Plus et la Sunnto 9 Baro permettent de faire des enchainements personnalisés à la volée. C’est-à-dire qu’il est possible de changer de profil sportif quand on veut, sans arrêter l’enregistrement, pour basculer sur n’importe quel autre profil sportif.

Outdoor : avantage Fenix 5 Plus

Comment est-ce que la Fenix 5 Plus pourrait ne pas caracoler en tête de la catégorie outdoor avec la cartographie complète de toute l’Europe ?

La Suunto 9 Baro ne se défend pas si mal, avec différentes possibilités de navigation (suivi d’itinéraire, points d’intérêt, etc), une dizaine de formats de coordonnées (UTM, MGRS, WGS84, etc), l’estimation du l’heure d’arrivée, le suivi d’itinéraire sur profil d’altitude, les heures de lever et coucher du soleil, l’alerte orage.

Mais bon, la carto, quoi…

La carto complète au poignet : les routes, les chemins, les courbes de niveau (pas sur la carto fournie par Garmin, mais en téléchargeant une carto supplémentaire).

Mais il n’y a pas que ça. J’utilise de plus en plus la création d’itinéraires en boucle depuis la montre. C’est encore plus pratique que de tracer un itinéraire sur Garmin Connect et le transférer vers la montre. Là, la Fenix 5 Plus fait tout toute seule. Alors OK, c’est plus utile en running et vélo qu’en véritable utilisation outdoor (genre rando ou alpinisme).

Alors on passe à la navigation vers un point d’intérêt. Avec la carto, des milliers de points d’intérêts sont enregistrés. Ca permet en rando, par exemple, d’aller chercher dans la base de données Hébergement le refuge où vous avez prévu de passer la nuit. Vous le sélectionnez et la montre calcule l’itinéraire direct.

Le dernier avantage, c’est sur le retour départ. Sur les autres montres GPS, le retour départ se limite à indiquer une distance et une direction. Grâce à la carto, la Fenix 5 Plus va calculer un itinéraire et faire de la navigation turn by turn pour vous ramener à votre point de départ. Et si vous ratez un embranchement, elle va recalculer l’itinéraire, comme le ferait un GPS de voiture.

Mais, le petit détail qui a de l’importance pour certain: la Suunto 9 Baro et la vantage V ont un profil de ski de randonnée, pas la Fenix 5 Plus.

Suivi d’activité quotidienne : avantage Fenix 5 Plus

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 8Pour faire simple, vous pouvez presque tout mesurer avec la Fenix 5 Plus, jusqu’à votre niveau de stress. Et si ça ne suffit pas, alors passez à la Fenix 5X Plus pour mesurer en plus votre oxygénation sanguine.

La Suunto 9 Baro souffre toujours d’une grosse lacune dans le domaine : on ne trouve que 4 semaines d’historiques de données de suivi d’activité quotidienne dans Movescount. Si c’est quelque chose qui vous intéresse vraiment, la solution existe. Il faudra passer par la nouvelle application Suunto App.

Quant à la Vantage V, il ne faut pas non plus s’attendre à découvrir quelque chose d’extraordinaire, elle fait ce que n’importe quel bracelet tracker d’activité fait depuis 3 ans.

Montre connectée : avantage Fenix 5 plus

Comparaison Fenix 5 Plus Suunto 9 Vantage V 9Sur cet volet, il n’y a quasiment pas de match…

La Suunto 9 Baro et la Vantage V se contentent de recevoir les smart notifications (ce qui est déjà suffisant pour pas mal de gens).

La Fenix 5 Plus est presque une vraie montre connectée, avec un magasin d’applications (Connect IQ), un lecteur de musique, une connexion Wifi et le paiement sans contact. Garmin est actuellement la seule marque à offrir une possibilité de suivi en temps réel par internet (LiveTrack). Et aussi la seule à proposer Deezer et Spotify sur la même montre.

Conclusion de la comparaison

Alors, victoire à plate couture de la Fenix 5 Plus ?

Ben tout dépend de l’importance que vous donnez au critère du budget, qui peut être totalement rédhibitoire pour certains et de l’utilisation que vous voulez en faire.

Il est clair qu’actuellement, aucune autre montre ne peut rivaliser avec la Fenix 5 Plus en termes de fonctionnalités. Ses concurrentes peuvent juste se démarquer sur un type d’utilisation. Et puis Garmin, c’est une interface intuitive. Certes les menus sont hyper fournis et il y a des paramétrages de partout, mais c’est super à utiliser : on peut tout configurer depuis la montre (déjà rien que ça, c’est super appréciable, pas besoin d’ordi pour changer quoi que ce soit) et on peut faire beaucoup de choses depuis l’appli Garmin Connect (de la programmation des entrainements à l’analyse de données).

L’orientation de la Suunto 9 Baro, ce sera l’ultra running, avec FusedTrack qui permet de monter l’autonomie jusqu’à 120h. Et par extension, le trail. Là-dessus, Suunto est plus fiable que les autres, avec une bonne précision GPS et un algo FusedAlti au top pour mesurer les dénivelés.

Pour la Vantage V, ce sera les outils de performance pour l’entrainement (puissance en course à pied, capteur cardio, Recovery Pro et Training Load Pro). Ca parait difficile à croire, mais c’est encore plus complet que sur les dernières Garmin (même la Forerunner 935) pour ce qui est de suivre l’impact physiologique des entrainements.

Maintenant que vous savez tout, vous n’avez plus qu’à faire votre choix ci-dessous. N’attendez pas le Black Friday, il n’y aura pas de promo sur celles-ci.

Fenix 5 Plus Silver699€Bouton commander i-run
Fenix 5 Plus Black Sapphire799€Bouton commander i-run
Fenix 5 Plus Silver Titanium849€Bouton commander i-run
Fenix 5S Plus Silver699€Bouton commander i-run
Fenix 5S Plus Black Sapphire799€Bouton commander i-run
Fenix 5S Plus Rosegold Sapphire849€Bouton commander i-run
Fenix 5X Plus849€Bouton commander i-run
Suunto 9 Baro noire549€Bouton commander i-run
Suunto 9 Baro blanche549€Bouton commander i-run
Suunto 9 Baro Titanium699€Bouton commander i-run
Suunto 9 noire449€Bouton commander i-run
Suunto 9 lime449€Bouton commander i-run
Suunto 9 blanche449€Bouton commander i-run
Vantage V noire499€Bouton commander i-run
Vantage V blanche499€Bouton commander i-run
Vantage V orange499€Bouton commander i-run

47 commentaires

  • Louarn

    Aujourd’hui le critère le + important pour beaucoup de trailers c’est l’autonomie, pas les gadgets. J’en connais beaucoup qui vont passer de la Fenix 5 a Suunto 9. Dommage que ce critère n’apparaisse qu’en note en fin de test.

  • Simon

    Bonjour Jérôme,
    Gros point noir (non précisé dans le test après relecture) concernant la vantage V : l’absence de suivi d’itinéraire…
    Peut-être ne sachant pas si cela serait intégré via une future mise à jour sofware tu n’en as pas fait état ?
    Personnellement, je trouve qu’il y a un dilemme pour un ultra-traileur : une Suunto pour la compétition avec son autonomie ou une Vantage V plus efficace pour gérer son entrainement/récupération et in fine s’améliorer dans cette discipline…

    Merci pour ton article 🙂

    • Jérôme

      Bonjour
      Non précisé ? Je l’ai même fait ressortir avec une couleur orange dans le tableau de comparaison des fonctionnalités outdoor.
      Ca sera ajouté par mise à jour début 2019.

  • théo

    Bonjour,

    Est il prévu que vous nous concoctiez un de ces superbes articles avec comparaisons de qualité GPS/fréquence cardiaque sur les polar M et V par rapport à leurs concurrentes ?

    Autre question, comptez vous un jour essayer de comparer la précision GPS en eau libre présent sur certaines montres ? Je vois que vous en parlez assez peu de manière générale alors je suppose que ce n’est pas votre dada.

  • Chevrier

    Merci pour ton article très complet. Pour moi qui me dirige petit à petit vers l ultra ce sera la suunto 9 en remplacement de ma Suunto ambit 3.

  • Gaetan Deldycke

    Bonjour et merci pour ce comparatif et tout le travail effectué.
    Si je peux me permettre, je trouve que lors de vos test il serait intéressant de mesurer la précision GPS en terme de mètres ou kilomètres parcourus!! J’entends par là une comparaison sur une piste officielle. A savoir par exemple sur un tour de piste effectué ou 2 et demi (1km) voir plus quelle différence on obtient entre la réalité terrain et celle de la montre!! Il en découle en général des min au km qui sont souvent loin de la réalité (+/- 5%) et qui peuvent induire en erreur!!

    En tout cas, merci encore pour le travail!
    Gaëtan

  • Xavier

    Merci pour l’article. J’ai quitté garmin pour suunto après 5 ans garmin et plusieurs fenix 3, 5 et 5x+. La précision est pas top chez garmin et chaque base de vie fait faire n’importe quoi au gps (rajout de 2/3km) sur un ravito de 10min en intérieur. La D+ est correct. Trop de gadget. Pour le trail suunto est aussi dessus niveau km et d+. Très précis. MAIS, il faut calibrer l’altitude et la boussole avant chaque sortie dans un nouveau lieu et une synchronisation avec la nouvelle appli tous les matins est conseillée pour optimiser le GPS. Polar je dis rien je connais pas. Je dirais que pour qqun qui veut une montre pour tous les jours sans se prendre la tête et qui a du budget la fenix 5+ est bien. Pour les trailers la S9 est mieux, 33h d’autonomie en mode TOP précision mais sans cardio donc parfait pour l’ultra. Une fois avoir goûté à l’écran suunto, impossible de repasser à plus petit… mon avis 😉

    • Jérôme

      Salut
      Merci pour ton avis.
      Je te suis tout à fait sur ton avis concernant l’écran. L’autre jour, j’ai d’ailleurs posté une photo sur Instagram où j’ai mis côte à côte la Suunto 9 et la Fenix 5X Plus avec à peu près la même watchface. La différence est flagrante.

    • Tommy

      Bonjour ,
      Je suis tout à fait d’accord ! D’après ma pratique du trail et du ski avec Garmin, peu fiable au niveau du suivi GPS et fouilli quand il s’agit de l’analyse des données. On connaît le savoir faire de suunto en la matière, même si certains en sont restés à leur ambit vis à vis des soucis rencontrés sur le lancement de certains produits. Aujourd’hui polar revient dans la course avec une montre sensiblement aussi performante que la S9. Notons que la suunto est dotée de gorilla glass, plus solide que le saphire, qui si inrayable n’est pas à l’épreuve des chocs (avec un verre trempé pour les rayures l’avantage va à polar). Reste à se demander si la partie logicielle de suunto fait la différence. Qu’en pensez vous ? Quid de la solidité du châssis de la montre ? Des éléments qui méritent d’être analysés, sachant que la résolution est souvent secondaire pour la plupart d’entre nous. Par ailleurs nous avons un choix objectif dans l’article sur certains critères choisis; cependant quel serait le choix de coeur de l’auteur ( si vous voulez bien nous le dévoiler).
      Merci en tout les cas pour cette analyse.

  • William

    Dommage de ne pas avoir intégré l’amazfit stratos a ce comparo. Il me semble que sur les caractéristiques et les fonctionnalités elle avait sa place, non ?

    • Jérôme

      Bonsoir
      Là, l’idée était de comparer le haut de gamme des 3 marques Garmin, Polar et Suunto. Mais je suis en train de bosser sur la mise à jour de mes recommandations pour noël 2018 et début 2019 (et la Stratos y figure).

  • Jean Jacques

    Je suis parfaitement respectueux et admiratif pour tous ces athlètes qui veulent une montre pour améliorer leurs performances. Mais n’oubliez pas les plus âgés qui utilisent les montres comme un gadget certes cher mais qui accompagnent le maintien de la forme physique. En tout cas bravo pour ce blog de passionnés et ces analyses très professionnelles.

  • Laura

    Bonjour Jerome,

    Merci pour le travail de qualité fourni.
    A te lire j’avais retenu la 935 comme montre orientee triathlon. La fiabilite/legerete est mon axe prioritaire. J’utilise un brassard oh1 dont je suis tres contente.
    Tu m’orienterais plus vers la 935 ou la vantage v?

    • Jérôme

      Bonsoir
      Plus ça va et plus je m’orienterais vers la Vantage V. C’est tout simplement la montre GPS la plus confortable que j’ai testée jusqu’à maintenant. Et je la place devant la Forerunner 935 pour les outils d’entrainement comme le suivi de la charge d’entrainement.

  • Thib

    Bel article!

    Je viens de revendre ma SPartan Ultra car je suis déçu du manque de développement fait par SUUNTO qui l’a abandonné pour la 9….

    Alors je vais attendre car je trouve que la Polar semble tres attractive!! Séduisante et à un prix correct….

    Peut-on penser que les prix vont baisser l’approche des fêtes???

  • Stéphanie R

    Bonjour, super article, comme d’habitude, j’espère qu’il y aura un article test de la vantage M qui m’intéresse beaucoup !
    Juste un petit commentaire, dans le premier round, vous indiquez que la Garmin ne peut pas être rechargée en course, puis dans le paragraphe Outdoor, vous indiquez recharge en course : oui, j’ai loupé un truc? Pour moi, sur une montre à ce niveau de prix et de technicité, une “bête” limite de batterie est rédhibitoire. Merci encore en tous cas pour votre super boulot !

    • Jérôme

      Bonsoir
      Je vais aller relire ce que j’ai écrit. Techniquement, la Fenix 5 Plus peut être rechargée en course, mais à cause du connecteur, on ne peut pas la porter au poignet. Si c’est ce que j’ai écrit alors c’est bon, sinon je vais corriger.
      Avec la Suunto 9 par exemple, on peut tout à fait la recharger tout en la conservant au poignet.

  • zevetsurg

    Bonjour Jerôme et merci pour toutes ces informations.

    J’ai une Forerunner 935 mais je ne suis pas fan du design.
    Penses-tu qu’une vantage M serait plus interessante en terme de fonctionnalités pour quelqu’un qui fait que de la course à pied ? Merci et bonne continuation.

    • Jérôme

      Bonjour
      Je suis sérieusement en train de me poser cette question. Mais je n’ai pas encore assez de recul sur l’utilisation des fonctionnalités Training load Pro et Recovery Pro. Mais mon test de la Vantage V avance.

      • Alex

        Salut Jérôme
        Je pense que de nombreux runners (route et trail ) attendent ton test de la Polar Vantage V ! 😉

        Tu parles de la Fenix 6 : tu as des idées des améliorations ?

        NB: Garmin Pay n’est pas un facteur décisif d’achat.. https://www.garmin.com/fr-CA/garminpay/banks/

        • Jérôme

          Bonjour
          Il est devenu difficile de prévoir les nouvelles fonctionnalités. Mais je pense que la série des Fenix 5 Plus n’est en fait qu’une série de transition pour faire attendre les prochaines grosses évolutions. La question est de savoir si la Fenix 6 sera bien annoncée au CES comme d’habitude, car ça fait peu de temps après la sortie des Plus…

  • Rizzello

    Bonjour,
    Actuellement, je possède une polar v800.
    Me sports sont: vtt, vélo de route, fitness et montagne.
    Vaut-il la peine de passer à la polar v vantage ou garmin fenix 5 plus ?
    MERCI

  • Didou

    Bonjour,
    J’ai pour ma part des problèmes de vue et j’aimerais savoir laquelle entre la polar vantage M, la polar vantage V, la fénix 5X plus et la suunto 9 a la meilleure visibilité dans un premier temps et l’affichage le plus lisible dans un second temps.
    Merci d’avance

    • Jérôme

      Bonjour
      Elles ont toutes un écran de type transreflectif. Mais la plus lisible est la Suunto 9 : écran plus grand 35mm au lieu de 30 et meilleure résolution 320×300 au lieu de 240×240.

  • Didou

    Merci pour cette réponse … je vais donc devoir choisir entre l’autonomie et la lisibilité de la Suunto 9 et notamment les fonctions d’entrainement fractionné un peu plus dévéloppées sur une vantage ou une fénix, la plus grosse différence entre les vantage et les fénix me semblant être la cartographie et peut-être la précision du cardio au poignet qui au final ne m’intéresse pas tant que ça, les précisions des 3 marques concernant le GPS étant à peu près équivalentes d’après ce que je comprends des tests.

  • LAVIGNE Geoffrey

    Que veut dire les case oranges?
    La vantage V possède les smart notifications et le suivi d’itinéraire.

  • LPhi

    Bonjour à tous,
    Je vous propose un petit retour après 6 mois d’utilisation successivement de la Vantage V, la Fenix 5 et la Suunto 9 baro titanium. Je précise que mon analyse n’est pas du tout scientifique mais traduit mes impressions et mon vécu sur le terrain.
    J’ai acheté une Vantage V à 450 € pour remplacer ma M430 car utilisateur conquis de Polar depuis de nombreuses années. Douche froide dès les premières utilisations : tout, excepté son superbe design et son autonomie, était moins performant que ma M430 : trace GPS décallée jusqu’à plusieurs dizaines de mètres, cardio encore plus mauvais à l’effort que la M430.
    Bref après 2 semaines à tester dans tous les sens, je me la suis fait reprendre par le vendeur.
    J’ai alors profité du blackfriday pour acheter la Fenix 5 (pas la +) à 300 € (belle affaire a priori). Beaucoup de fonctionnalités, mais après 5 mois d’utilisation je me suis rendu compte qu’à offrir autant de possibilités de réglage, elle en devenait trop complexe pour moi.
    Il y a qqs semaines, à l’occasion d’une sortie montagne, je compare ma trace à celle d’un copain équipé en Spartan ultra et je me rends compte que sa trace est beaucoup plus propre que la mienne. Ça n’a fait qu’un tour et j’ai revendu ma Fenix à 300 € (prix d’achat) et craqué pour la Suunto 9 baro titanium trouvée à 450 €.
    Première expérience extrêmement positive : les infos sont fiables et clairement plus conformes à la réalité du terrain et au ressenti. Elle en fait peu mais le fait très bien. On a vite fait le tour des réglages possibles et la personnalisation est très limitée, mais ça me va très bien. Elle est nettement plus réactive aussi que la Fenix 5 que je trouvais trop lente. Alors bien sûr, elle ne compte plus les étages gravis, ne me fournit plus une analyse aussi détaillée de mon sommeil et de mon “stress”, mais à l’usage ces infos sont complètement inutiles à mes yeux et souvent fausses.
    Je suis complètement convaincu par l’approche de Suunto et n’ai aucun regret.

  • Pierre

    Bonjour,
    Moi aussi je pense acheter une suunto (ultra ou baro) mais je ne ne peux pas renoncer au livetracking que j’ai actuellement sur ma garmin.
    Donc ma question.
    Est-il possible à partir de la suunto 9 ou la Spartan ultra de lancer strava beacon au démarrage de l’activité ??
    (de la même façon que je démarre live track automatiquement sur garmin dès le démarrage de mon activité) Si ouijj’achète une suunto et prends un abonnement chez strava.

  • Hitar

    Bonjour,

    Garmin vs Suunto : avez-vous des tests sur la fiabilité (en terme de pannes) des différentes montres ? J’ai eu des pb avec mes Garmin. Ma Forerunner “carré”, la “420” me semble-t-il, a vécu moins de 5 ans. Puis, quelques années plus tard, une Fenix 3 remplacée en SAV après 18 mois !! Je me suis hâté de vendre sa remplaçante et d’acheter une Spartan Ultra (janvier 2019). Beaucoup plus satisfait de Suunto que de Garmin et beaucoup moins inquiet sur sa longévité.

    Mes utilisations principales : trail, rando, tous types de terrain avec utilisation de la navigation (il faut parler de l’appli. Suunto sur ce sujet !) et parapente dernièrement.

    Fenix 3 vs. Spartan Ultra (les précédents modèles… mais retour d’expérience valable pour l’article 🙂 )
    – Acquisition GPS : d’accord avec ce qui est écrit précédemment, Suunto plus rapide, plus fiable & plus précis si on la laisse faire les sync GPS avec l’appli. (sinon précision comparable à Fenix). Un peu pessimiste sur les dénivelés.
    – Navigation : effectivement Garmin propose des cartes (en 240×240…) mais Suunto a une excellente application sur Smartphone qui permet de créer très rapidement, facilement et de manière intuitive des trajets ; en outre la “heatmap” est une fonction très sympa qui montre où sont passés les autres pratiquants pour une discipline choisie, ça donne des idées quand on ne connait pas le coin 🙂 Reste à se laisser guider par la montre, ce que je fais très souvent partout où je me déplace, pour courir ou randonner. Il faut le mentionner ! même si cela nécessite l’utilisation d’un smartphone.
    – Interface intuitive : suis d’accord pour la Fenix, mais la Spartan l’est aussi et l’écran tactile y contribue (la Ambit avait mauvaise réputation sur ce sujet).
    – Paramétrage sur la montre : je reconnais que ne pas pouvoir faire certaines modifications (interface…) sur la montre c’est casse-pied. Mais on le fait rarement, alors finalement…
    – Si les débuts de la Spartan ont été laborieux en matière de logiciel, voir les articles et critiques sur les sujets lors de sa sortie, c’est fini, n’ayez plus d’inquiétude 🙂
    – À mentionner aussi : le support téléphonique de Suunto ! Quand la documentation est mauvaise, quelque soit le fabricant, on appelle. Impressionnant de disponibilité et connaissances sur leurs produits. J’ai été bluffé.

    Conclusion : j’avais lu une fois que Garmin vs Suunto c’est comme Nikon vs Canon en photographie. C’est sans doute vrai. Mais les pannes Garmin m’éloignent définitivement de cette marque, surtout au prix de leurs produits ! Autre grosse différence : l’esprit Suunto me convient beaucoup mieux que celui de Garmin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.