Strava enhanced maps : fond de carte IGN pour la création d’itinéraire sur Strava

Strava carte IGN itinéraire

Si je vous disais qu’il est possible d’utiliser un fond de carte IGN pour tracer un itinéraire sur Strava ? Et une vue satellite ?

Vous me répondriez certainement que ce n’est pas possible. Que je vous ai déjà présenté Openrunner qui permet de tracer un itinéraire sur fond de carte IGN ou qu’il faut utiliser Géoportail, mais qu’on ne peut pas le faire sur Strava.

Oui ben tout ça, c’était avant. Avant qu’Alexis (oui, toujours le même, celui qui a fait la carto pour les montres Garmin) ne me lance sur la piste de Strava enhanced maps.

Laissez-moi, cette fois, vous présenter le travail de Xavier, créateur de l’extension Strava enhanced maps.

Comment installer Strava enhanced maps

Strava enhanced maps est une extension pour navigateur internet. A partir de là, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Si vous utilisez Firefox, rendez-vous ici pour installer l’extension
  • Si vous utilisez Chrome, rendez-vous ici pour télécharger puis installer l’extension (après l’installation, j’ai du rafraichir la page Strava en appyant sur F5 pour que les modifications apparaissent)
  • Si vous utilisez un autre navigateur, posez-vous la question suivante : est-ce que les fonds de carte IGN valent le coup que j’installe Firefox/Chrome juste pour pouvoir en profiter
Extension Strava enhanced maps
Strava enhanced maps

Est-ce que c’est compliqué ?

Clairement, la réponse est non. Pas besoin d’être un geek pour installer une extension de son navigateur. Personnellement, c’est quelque chose que je n’avais jamais fait jusqu’à présent. Mais je me suis dit que la plus-value de Strava enhanced maps valait le coup de l’installer.

Est-ce qu’il faut un compte Strava payant ?

Techniquement, on n’a pas besoin d’un compte Strava payant pour installer l’extension Strava enhanced maps. Mais comme l’outil de création d’itinéraire Strava fait partie du package Premium, il faudra donc prendre un compte payant pour pouvoir l’utiliser.

Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à contacter Xavier (on trouve son mail sur la page de présentation de l’extension).

Présentation de Strava enhanced maps

Concrètement, Strava enhanced maps va ajouter un petit encart en haut à gauche de votre fenêtre de navigateur avec 2 listes déroulantes, grâce auxquelles on peut changer le fond de carte :

  • IGN classique
  • IGN satellite
  • IGN topo
  • OpenStreetMap
  • OpenCycleMap
  • Transport
  • Outdoors

Rappelez-vous simplement que les cartes IGN ne couvrent que la France, pas les pays étrangers. En revanche, certaines îles sont bien couvertes (Antilles), mais pas toutes (Polynésie).

Juste en-dessous, on a la possibilité de rebasculer sur la cartographie d’origine de Strava.

Le plus beau avec Strava enhanced maps, c’est qu’on peut toujours utiliser la carte de chaleur des activités. On profite donc de tous les avantages !

Ci-dessous, je vous présente donc les carto intéressantes, avec en haut la version du fond de carte seul et en bas le fond de carte plus la carte de chaleur des activités.

Strava de base

Strava carte chaleur

Pour rappel, voici la cartographie de base utilisée par Strava. Beaucoup de vert, tous les chemins en blanc, peu de contraste.

Strava enhanced maps – IGN classique

Strava carte IGN

Bon ben là c’est simple, vous reconnaissez vos habituelles cartes IGN topo 25. On y trouve les courbes de niveau, les GR, tout tout tout.

Strava enhanced maps – IGN satellite

Strava carte satellite

J’imagine que cette demi-photo satellite et demi-page blanche vous parait bizarre. Il se trouve que j’ai choisi un coin à cheval sur la frontière suisse et que la partie suisse n’est pas disponible (blanche). Mais j’ai eu la flemme de refaire toutes mes captures d’écran sur une autre zone.

Strava enhanced maps – OpenStreetMap

Strava carte OSM

Que ce soit au niveau des détails ou des graphismes, cette carte n’apporte pas grand-chose par rapport à la carte IGN classique.

Strava enhanced maps – OpenCycleMap

Strava carte OpencycleMap
Strava carte OpencycleMap dézoom

Sur cette carte, on peut visualiser tout un tas d’itinéraires vélo, de la voie verte Londres – Paris à du VTT sur la Grande traversée du Jura.

Strava enhanced maps – Outdoors

Strava carte Outdoors

La carte Outdoors affiche notamment les pistes de ski, de piste et de fond. Mais aussi des itinéraires de randonnée.

Superposition de calques

Strava carte double

Si on veut, on peut créer une carte hybride en superposant un fond de carte IGN et une vue satellite. On peut jouer sur l’opacité pour mieux voir ce qu’on veut voir.

Strava enhanced maps – création d’itinéraire

Strava carte IGN itinéraire

Bien évidemment, on peut utiliser tous les outils de création d’itinéraire de Strava avec l’extension Strava enhanced maps, que ce soit la création d’itinéraire suivant les chemins ou la création manuelle.

6 commentaires

  • Jules

    Bonjour,

    Très intéressant, ça va bien me servir.
    Il n’y aurait pas d’extension similaire pour utiliser le fond de carte Swisstopo pour la Suisse ? C’est aussi essentiel qu’IGN pour la France.
    Merci en tout cas pour l’article.

    • nico

      En récupérant le code de l’extension et en ajoutant dans le fichier enhancedMaps.js un élément Swisstopo avec l’url de récupération des tuiles :

      {
      id: « Swisstopo »,
      name: « Swisstopo »,
      tileUrl: « https://wmts100.geo.admin.ch/1.0.0/ch.swisstopo.pixelkarte-farbe/default/current/2056/{z}/{x}/{y}.jpeg »
      }

      ça devrait le faire 😉

  • Jager

    Bonjour et merci pour les infos.

    Quelqu’un a t’il réussi à faire fonctionner l’extension sur un IPhone ou IPAD PRO ?

  • Olivier

    Merci pour la promo et bravo pour le job du concepteur, cela m’a l’air très prometteur et super cool.
    Je teste en détails d’ici peu.

  • Franck26

    Le problème pour utiliser cette belle extension pour Strava, c’est qu’il faut prendre un abonnement que je trouve assez cher! Et, comme par ailleurs je vais utiliser Komoot pour bénéficier de la fonction Turn By Turn directement dans la Suunto App, je vais continuer à tracer mes randonnées dans l’appli Osmand, sur laquelle j’ai un fond de carte IGN, puis j’importerai les fichiers GPX dans Komoot, avec une synchro automatique vers Suunto. Ca m’évitera un abonnement mensuel supplémentaire car au final, on finit par en cumuler beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.