Suunto 9 Baro Titanium et mises à jour de mars 2021

Suunto 9 Baro Titanium

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Suunto annonce plusieurs nouveautés pour le printemps : 1 nouvelle montre GPS en version Titanium et des mises à jour avec de nouvelles fonctionnalités dont certaines vont être déployées sur toutes les montres GPS de la série S (les Suunto à numéro) et même toutes les Spartan ! Au menu, entre autres, la navigation turn by turn et un nouveau mode qui augmente l’autonomie de 40% des Suunto 9.

Côté annonce de la Suunto 9 Baro Titanium, ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas d’un renouvellement mais plutôt d’un lifting vers un design plus épuré.

Suunto 9 Baro Titanium

Nouvelle Suunto 9 Baro Titanium

Suunto 9 Baro Titanium… Suunto 9 Baro Titanium ? Ben elle existe pas déjà cette montre ? Ah si, mais Suunto change de hardware. Elle est donc relookée pour 2021.

Vous me direz ce que vous en pensez, mais c’est peut-être la plus belle des Suunto (j’étais pas fan des grosses cannelures sur la lunette et des gros boutons de l’ancienne version Titanium). La lunette en titane a été redessinée, avec plus de simplicité, et rehaussée d’un liseré de couleur. Elle ressemble plus à celle de la Vantage V2. Peut-être une tendance minimaliste finlandaise…

La vitre saphir anti-rayure a été conservée.

Outre ce lifting, ce qui distingue la nouvelle de l’ancienne, c’est que la nouvelle Suunto 9 Baro Titanium (on va l’appeler comme ça) est certifiée MIL-STD-810, la norme de robustesse de l’armée américaine. Les tests qu’il faut passer vont bien au-delà de l’étanchéité à 100m : chocs, vibrations, chaud, froid, choc thermique, poussière, eau salée.

Enfin, le bracelet n’est pas en silicone mais en textile tissé, résistant à l’abrasion.

L’ensemble permet de gagner 5g par rapport à la Suunto 9 baro de base, ce qui nous fait donc une Suunto 9 Baro Titanium à 76g.

Pour ce qui est des nouvelles fonctionnalités, passez au paragraphe « Mises à jour » ci-dessous, puisque ces nouveautés ne sont pas propres au hardware de la nouvelle Suunto 9 Baro Titanium.

Suunto 9 Baro Titanium Bouton commander i-run

Les mises à jour de mars 2021

Pour bénéficier de toutes ces nouvelles fonctionnalités, il faudra mettre à jour votre montre mais aussi l’application Suunto sur votre smartphone.

Navigation turn by turn (toutes les Spartan, Suunto 5, 7, 9, 9 Baro, 9 Baro Titanium)

Suunto turn by turn

Pour rappel, la dernière mise à jour avait ajouté la navigation par point d’intérêt (POI).

Aujourd’hui, Suunto va un peu plus loin en ajoutant la navigation turn by turn, avec des alertes à l’approche des virages. Techniquement, c’est en fait une combinaison « Komoot – Suunto app – montre GPS Suunto » qui apporte cette nouveauté (comme l’a fait Polar avec la Grit X).

Il faut donc bien comprendre que cette fonctionnalité ne sera pas disponible sur les itinéraires tracés sur l’application Suunto. Il faudra tracer un itinéraire sur Komoot, qui sera synchronisé automatiquement avec l’appli Suunto et sera ensuite transféré dans la montre.

Dans votre montre, vous aurez alors 2 sortes d’itinéraires :

  • ceux tracés initialement dans Komoot, avec turn by turn
  • les autres, tracés dans l’application Suunto ou importés d’une autre application, qui ne feront pas de turn by turn

Komoot fait partie des 8 applications pour tracer un itinéraire que j’ai déjà présentées dans cet article. Après avoir créé votre compte, vous bénéficierez d’une zone de carte gratuite. Si vous achetez une nouvelle Suunto, le Value Pack comprend 2 zones.

Mode d’alimentation Tour (Suunto 9, 9 Baro, 9 Baro Titanium)

Suunto mode Tour

Suunto a introduit dès la sortie de la première Suunto 9 Baro le gestionnaire d’alimentation, qui permet de modifier certains réglages afin d’ajuster l’autonomie des profils sportifs. Dans ce cadre, un nouveau mode fait son apparition : Tour.

Concrètement, il s’agit d’un mode max de max d’autonomie dans lequel la montre relève 1 point GPS toutes les heures et tout ce qui est désactivable est désactivé (capteur cardio, écran tactile, vibrations, Bluetooth) ou réduit au minimum (rétroéclairage, nombre de couleurs). C’est un concept analogue au mode Expédition des Fenix 6. Le mode Tour permet ainsi aux Suunto 9 d’atteindre 170h d’enregistrement.

Attention, le mode Tour n’intègre pas l’algorithme FusedTrack. Donc que ce soit clair : la trace sera construite à base de segments qui relient les points GPS entre eux. En conséquence, la mesure de la distance sera forcément très affectée par cette option. On peut néanmoins forcer la relève d’un point GPS en basculant sur l’écran de navigation Petit Poucet puisque ça force le passage en mode Performances (1 point GPS toutes les secondes).

C’est un mode à réserver à des raids très longs et avec des vitesses de déplacement lentes (genre un raid hivernal en pulka), tout en sachant qu’il y aura des erreurs dans le calcul de la distance.

Prix et date de sortie

La Suunto 9 Baro Titanium est commercialisée aujourd’hui à 599€, comme la Coros Vertix et la Fenix 6 (sans carto). Pas d’augmentation par rapport à la précédente version Titanium.

Mon avis

Présentation Suunto 9 Baro Titanium

C’est pas la première fois que Suunto opte pour une l’option de nommage compliquée. Souvenez-vous : Suunto Spartan Sport Wrist HR Baro, faut reconnaitre que c’était pas forcément facile à retenir pour l’utilisateur (même si, pour un initié, on comprend exactement de quel modèle il s’agit). Là, Suunto nous sert une nouvelle bizarrerie : annoncer une toute nouvelle Suunto 9 Baro Titanium pour remplacer une ancienne Suunto 9 Baro Titanium…

Bon, de manière générale, il faut retenir que les nouvelles fonctionnalités ne sont pas dépendantes du nouveau hardware.

On aime tous recevoir de nouvelles fonctionnalités par mise à jour sur nos montres GPS. C’est un point d’attention que vous avez régulièrement lorsque vous me contactez pour avoir un avis avant d’acheter une montre GPS. Mais là, j’avoue ne pas comprendre l’idée qu’a eu le grand stratège de Suunto.

Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que l’application Suunto n’est pas parfaite et beaucoup regrettent encore Movescount. Mais s’il y a un domaine où je la trouve super, c’est sur les outils de navigation (heatmap, création d’itinéraire, etc). Alors je comprends bien qu’aujourd’hui beaucoup de gens sont attirés par la cartographie et le guidage turn by turn. Mais pourquoi passer par Komoot ? Pourquoi pas développer cette fonctionnalité sur l’appli Suunto ? Parce que la solution choisie par Suunto revient tout simplement à court-circuiter l’outil de création d’itinéraire de l’appli Suunto… Je trouve ça bizarre comme idée. En gros ça revient à se couper un bras en disant « regardez celui de Komoot, il est plus musclé ».

Pour finir, saluons le choix de Suunto d’avoir ajouté le turn by turn sur autant de montres Suunto, même la Spartan Ultra sortie en 2015 et aussi la Suunto 5 vendue 2 fois moins chère que la 9.

28 commentaires

  • Hélix

    Abandon des anciens modèles.., qui sont encore en vente ( Ambit3)
    Comment s’étonner que les anciens adeptes abandonnent Suunto

    • Jérôme

      Bonjour
      Quand vous avez acheté votre Ambit3, je pense que vous n’avez jamais rêvé du guidage turn by turn. Il faut comprendre que le processeur de l’Ambit3 ne peut probablement pas supporter cette mise à jour.

  • Bret

    Bonjour et merci de la réactivité
    On pourrait faire la màj du logiciel de la Suunto 9 baro et ou de la Spartan Ultra (pour le Turn by Turn avec Komoot) dès maintenant. ?

  • Didier

    Vous n’avez pas fait un petit article pour la nouvelle Suunto 7 Titanium avec la mise à jour logiciel ?

    • Mathieu

      Je pense qu’ils attendent la mise à jour d’avril et la montre est actuellement en précommande seulement.

      • Olivier

        Bonsoir Jérôme j’ai fait la mise à jour de la montre le guidage turn by turn fonctionne pas trop mal malgré quelque bizarres qui sont certainement du au mode de création d’itinéraires komoot qui n’est pas très au point pour construire des boucles, sinon assez content du résultat, mais pourquoi diable passer par une application tierce qui devient payante si l’on veut élargir le champ d’action, en tout cas merci pour tes articles qui sont toujours pertinents…..

  • Mika

    Bonjour
    J’ai une ambit et j’arrête suunto. Pas de mise à jour avec le vo2max c’est juste impossible de reprendre suunto.

    • Jeremy

      Ah oui c’est primordial comme information.
      Il y a sur les Ambit, si ma mémoire est bonne, un “indice de performance” qui dit l même chose.

      Après, ne pas avoir de mise à jour avec ce genre de fonctionnalités, qui sont licenciées après d’un acteur tiers (firstbeat), sur une montre qui a….quelques années…je ne sais pas si il faut y voir une quelconque pingrerie d ela part de Suunto…

  • Mat

    Mise à jour sympa. Même si j’utilise très peu la navigation, elle est très facile sur ma S9B. Le changement d’itinéraire de navigation en cours d’exercice est possible et peut être intéressant.
    J’ai testé Komoot : pas convaincu, beaucoup de sentiers pas visible car carto réduite, et pas possible d’ajouter des points de passage dans les zones hors sentiers/chemins.
    Par contre j’ai trouvé mon Graal :
    – tracé de circuit sur un service intégrant les cartes IGN
    – puis création d’itinéraire dans l’appli Suunto via un gpx
    – puis ajout manuel des points d’intérêt sur cet itinéraire : ils sont personnalisables, donc au lieu d’avoir “droite” ou “gauche”, on peut afficher par exemple “descendre single à gauche”
    – envoi itinéraire dans la montre
    – utilisation en guidage “turn by turn” avec cette nouvelle mise à jour => royal !

    • Jérôme

      Bonjour
      Oui c’est une solution qui fonctionne mais qui est très lourde à mettre en œuvre manuellement (imagine sur un trail de 50km).

      • Mat

        Bonjour Jérôme,
        effectivement si on veut marquer tous les changements de direction ça peut prendre du temps, mais ce n’est pas si compliqué au final.
        En tout cas pour mon usage ou la lecture de carte reste le principal outil de navigation (Ign papier ou offline sur téléphone en mode avion), c’est un plus pour les sorties où je veux marquer quelques points de passage et où j’utiliserai peut-être la navigation sur itinéraire.
        Quoi qu’il en soit le guidage sur une trace sans points de passage reste très facile.
        Les améliorations qui faciliteraient :
        – appli suunto Web…
        – évolution de koomot pour faciliter l’ajout des points de passage dans les zones “hors sentier”…
        De mon point de vue la navigation sur la S9b, quand on en a vraiment besoin, est largement suffisante. Avec cette mise à jour et les précédentes, c’est bien plus simple à utiliser que sur mon ancienne A3P en tout cas.
        Mathieu

  • Moon

    Est ce que du coup le suunto 9 baro titanium serait la fameuse suunto 9 peak
    Ou il y aura une nouvelle suunto 9 baro d’ici juin ?

  • Blanchon

    Bonsoir, je voudrais avoir votre confirmation sur le mode Endurance pour l’autonomie de la batterie. Il me semble qu’elle a diminué avec cette mise à jour. Pourriez-vous me le confirmer? Merci d’avance

  • GIRARD

    Bonjour,
    est ce que les 2 nouvelles suunto 9 baro titanium sont la suunto 9 peak annoncée il y a quelques semaines ? ou est ce que suunto a encore une 9 peak à sortir ce printemps ?
    merci 🙂

  • RoMo

    Même question : est-ce la S9 peak ? Vu que vous ne répondez pas aux questions ci-dessus, j’imagine que vous n’avez pas encore l’info ?

    • Jérôme

      Bonjour
      Je n’ai pas de certitude. Mais comme la fuite de la Suunto 9 Peak mentionnait une montre « ultra fine et compacte », je pense que c’est une autre montre (puisque la Suunto 9 Baro Titanium a un gros boîtier).

  • Boris

    Bonjour Jérôme,
    J’ai testé le turn by turn et je trouve qu’il fonctionne bien.
    Comme je n’aime pas la création d’itinéraires sur Komoot, je crée mes itinéraires sur OpenRunner que j’aime bien. Je sauve l’itinéraire en gpx puis je l’importe dans Komoot. Et ça fonctionne très bien.
    Boris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.