Garmin Enduro : 80h d’autonomie (avec des concessions) pour l’ultra trail

Garmin Enduro

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Elle ressemble à une Fenix 6X, mais ce n’est pas une Fenix 6X. Garmin vient d’annoncer une nouvelle déclinaison de sa montre GPS outdoor phare pour répondre à des besoins encore plus poussés d’ultra traileurs.

L’Enduro, c’est son nom, réussit le tour de force de gagner en autonomie tout en étant plus légère.

Présentation de la Garmin Enduro

Garmin Enduro ultra trail

Visuellement, elle ressemble à une Fenix 6X : même boitier (51mm de diamètre), même lunette (c’est rare, d’habitude Garmin change légèrement le design de la lunette). L’Enduro sera commercialisée en 2 versions, une avec lunette acier et l’autre dotée d’une lunette en titane avec revêtement DLC (plus résistant aux rayures).

On retrouve l’écran transréflectif de 35mm (1,4’’) et résolution 280 x 280 de la Fenix 6X Pro Solar, permettant d’afficher jusqu’à 8 champs de données. Petit détail, Garmin a camouflé le cerclage entre l’écran et la lunette (zone de recharge solaire) par un liseré jaune. Je trouve ça très chouette.

Le bracelet de 26mm est nouveau : l’UltraFit en nylon tissé remplace le QuickFit, avec un gain significatif de poids : seulement 6g contre 27g pour le bracelet en silicone de ma Fenix 6X Pro Solar. Ca fait 21g de gagné ! Voilà ce qui explique le poids réduit à 72g pour la version avec lunette acier. Malheureusement, le poids plume de l’Enduro ne s’explique que par ce nouveau bracelet, il n’y a eu aucun gain au niveau du boitier par rapport à une Fenix 6X (93g). La version Titanium pèse 58g, soit un allègement de 3g du boitier (en plus des 21g gagnés sur le bracelet) par rapport à la Fenix 6X Pro Solar (82g).

Rien de nouveau au niveau des capteurs :

  • Puce GPS / GLONASS / Galiléo
  • Capteur cardio optique + SpO2
  • Alti baro
  • Boussole

Elle est étanche à 100m et compatible avec tout type d’accessoire connectable en Bluetooth ou ANT+.

Le principal argument de l’Enduro, c’est de tenir la distance, grâce notamment à la recharge solaire du verre PowerGlass. Son autonomie pourra donc atteindre :

  • 70h (80h avec recharge solaire) en enregistrement GPS avec précision maximale (1 point toutes les secondes), c’est tout simplement le record du marché
  • 200h (300h avec recharge solaire) en mode UltraTrack (réduisant la précision GPS)
  • 50 jours (65 jours avec recharge solaire) en mode montre connectée
  • 130 jours (1 an avec recharge solaire) en mode montre non connectée (économie d’énergie)

La recharge solaire requiert l’équivalent de 3h d’exposition au soleil (50 000 lux) par jour. Difficile à atteindre en hiver.

En complément, les paramètres de gestion de la batterie permettront facilement d’activer ou désactiver certains capteurs (cardio optique), connexions (Bluetooth, ANT+) ou écran (extinction automatique) afin d’affiner l’autonomie désirée.

Après l’autonomie, certains nouveaux outils d’entrainement vont arriver pour répondre aux besoins spécifiques des ultra traileurs :

  • Nouvel algorithme de calcul du VO2max pour mieux prendre en compte le dénivelé en trail, la chaleur et l’acclimatation à l’altitude
  • Nouveau profil ultra run qui permet de gérer les ravitaillements (temps de pause et GPS coupé pour ne plus fausser le calcul de distance)
  • ClimPro version trail qui fonctionnera dorénavant en montée, en descente et sur le plat (une sorte de fusion de ClimPro de Garmin et de HillSplitter de Polar)

Je peux déjà vous montrer une démo de 2 de ces nouvelles fonctionnalités, puisqu’elles ont été ajoutées sur les Fenix 6X Pro dans la dernière mise à jour Bêta.

Pour le reste, on retrouve toutes les fonctionnalités d’une Fenix 6, y compris les mises à jour qui sont sorties depuis 1 an :

  • Profils piste d’athlétisme, VTT, ski de rando (entre autres)
  • Suggestion quotidienne d’entrainement, programmation d’entrainement
  • PacePro
  • Suivi d’itinéraire avec guidage turn by turn
  • Segments Strava Live
  • Statut d’entrainement, training effect, seuil lactique, etc
  • Body battery, fréquence respiratoire, suivi du sommeil
  • Détection d’accident
  • Smart notifications
  • Garmin Pay

Comparaison Enduro et Fenix 6X Pro Solar

On pourrait tout à fait qualifier l’Enduro de Fenix 6X (de base). Tout comme la Fenix 6 (de base) et la Fenix 6S (de base), elle n’intègre pas :

  • Cartographie
  • Lecteur de musique
  • Wifi

Avec 64Mo de mémoire, il est clair qu’il ne sera pas possible d’acheter une Enduro et de lui ajouter une cartographie gratuite par la suite.

Parmi les nouvelles fonctionnalités, une seule restera à priori exclusive à l’Enduro : ClimbPro version trail (montée, descente et plat). A prendre quand même avec des pincettes puisqu’il me semble que le ClimbPro version trail a été ajouté à la dernière version bêta de la Forerunner 945. Le profil Ultra run et l’algo de VO2max adapté au trail seront probablement transférés aux Fenix 6X Pro dans la prochaine mise à jour publique.

Prix et date de sortie

Garmin Enduro avis

L’Enduro acier sera vendue 799€, la version Titanium 899€.

C’est donc le même prix qu’une Fenix 6X Sapphire (non Solar) et 100€ de moins qu’une Fenix 6X Pro Solar. Ca fait cher mais le positionnement tarifaire est cohérent avec le prix des autres Fenix 6 Solar et 6S Solar.

Mon avis

Garmin Enduro fonctionnalités

La première réponse que je voulais trouver dans ce communiqué de presse c’est : est-ce que la performance de la recharge solaire a été améliorée ? Garmin mentionne que la batterie de l’Enduro a une capacité de 506mAh. Coup de chance, j’ai trouvé un site qui présente une Fenix 6X démontée. Ca permet d’apprendre que la batterie d’une Fenix 6X fait 420mAh.

A partir de là, il suffit de faire une règle de trois :

  • Fenix 6X : 60h pour 420mAh + 6h grâce à la recharge solaire
  • Enduro : 72h pour 506mAh + 8h grâce à la recharge solaire (Garmin annonce 70 + 10h)

Par d’amélioration du verre PowerGlass, le gain d’autonomie de l’Enduro provient uniquement de l’augmentation de la capacité de sa batterie.

A mon avis, il y a une place pour une montre GPS avec une énorme autonomie et sans fioritures à destination des ultra traileurs. Alors OK, l’Enduro est plus chère qu’une Suunto 9 Baro ou une Coros Vertix mais bon, le record d’autonomie du marché doit aussi se payer. Et puis finalement toutes ces concurrentes sont également dépourvues de cartographie.

Mais finalement, je pense qu’il faut regarder ailleurs (oui, la vérité est peut-être ailleurs).

Pourquoi est-ce que Garmin chercherait à changer le nom d’une Fenix alors que les Fenix se vendent comme des petits pains ? A quoi sert cette Enduro si ce n’est ni plus ni moins qu’une Fenix 6X Solar (de base) ? La Fenix 6 Solar (de base) existe, la Fenix 6S Solar (de base) existe, mais la Fenix 6X Solar (de base) n’existe toujours pas.

Et si cette Enduro marquait la création d’une nouvelle gamme de montres GPS Garmin à destination des traileurs, afin de réorienter la Fenix 7 vers un marché plus lifestyle, montre connectée, santé ? Garmin pourrait alors intégrer le LTE et un écran tactile sur la Fenix 7 sans que les traileurs et les autres sportifs ne râlent puisqu’ils pourraient se tourner vers les Enduro…

Ou alors Garmin va appliquer à la Fenix 7 la même évolution qu’à la Forerunner 745 : une meilleure précision GPS mais une autonomie réduite d’environ 30%. Du coup, l’offre de Garmin serait une Fenix 7X plus précise avec 40h d’autonomie (ce qui reste compétitif face à une Polar Grit X ou une Suunto 9 Baro) et une Enduro pour satisfaire ceux qui sont à la recherche d’une plus grosse autonomie.

Garmin Enduro Titanium Bouton commander i-run

22 commentaires

  • Rob

    1ère impression: cette montre coche quasiment toutes les cases trail- ultra -outdoor qui m’intéresset (et qui ne sont pas forcèment sur suunto 9): grosse autonomie, profil ultrarun , Vo2max trail, climbpro avec descentes, pacepro…

    sauf la cartographie… (et certaines fonctions dont je n’ai pas l’utilité)
    Pour la carto, comme tu le dis, je m’en passe trés bien sur la suunto 9,le suivi d’itinéraires étant assez performant.

    Donc, sans la carto, elle va être pas trop chère! Non, Raté 799 € et 899 € , ça pique!
    Le prix sera selon moi quand même un peu rédhibitoire. Le seul gain notable par rapport à la Fenix 6 étant l’autonomie (puisqu’elle aura quasi les mêmes mises à jour).

    Par contre, pourquoi ne gagnerait-elle pas en précision? elle aura la même puce GPS que les précédentes (j’avais entendu dire que la puce Sony évoluait)?
    Et là, un gain en autonomie + en précision justifierait un peu plus le prix.

    J’hallucine un peu devant la surenchère des prix au cours des dernières années, le haut de gamme est passé de 450-500€ à 800-900€…
    Dommage, je préfèrerais surement avoir une petite batterie externe pour ma suunto 9 (payée 478€ en 2019 !!).

  • Rob

    Ou passer à la Fenix 6X pro qui a déjà une sacrée autonomie (60h?) et coute 600 €?

  • Giovanni

    Tu dis que la prochaine maj transfèrera probablement la VO2max trail et le mode ultra Run vers les 6X pro. D’après toi les non X n’auront pas cette évolution ?

    • Jérôme

      Si, la Fenix 6 Pro a reçu la même version bêta.

      • raphaël

        bonjour,

        et concernant le climbpro en descente, y aura t’il une mise à jour sur les fénix 6 ?

        finalement à part la batterie de grande capacité, l’évolution est plutôt limitée

        la fénix 7 n’est pas prêt de sortir

        bonne soirée

        raphaël

      • Phil’hip

        Bonjour Jerome,
        Je suis heureux d’avoir découvert ce blog! C’est très instructif!
        J’ai la Fenix 6pro qui me convient parfaitement à l’approche du restonica trail et de la diag’ mais j’aimerais qd même faire la mise à jour dont tu parles ne fusse que pour les barrières horaire. Je ne vois pas de lien sur comment faire. Peux tu m’aider?
        D’avance merci, Phil

  • Pascal

    Garmin n’a rien camouflé en jaune. On voit toujours exactement de la même façon le cerclage solaire que sur les 6X.

    C’est juste une déco différente : des marqueurs min/sec on passe à la peinture jaune.

  • Lionel

    Pour moi cette montre est vraiment destinée aux ultras, donc déjà, marché de niche. Perso je pense m’inscrire sur un 100 bornes cet été (si les courses ont repris, ca c’est encore un autre problème !) et ma fenix 6 me suffira largement niveau autonomie… il faudra “juste” que je me passe de la carto assez énergivore, que l’Enduro ne propose pas de toute façon. Mais même si je faisais un voire deux 100 milers par an (ce dont je suis trrrrrrès loin) je n’irai pas investir dans une nouvelle montre à 800 euros juste pour ne pas avoir à recharger la montre en course une fois…
    Je pense surtout que c’est un bon coup de comm’ pour relancer les ventes à bas prix de revient pour Garmin – vu que 90% des composants, externes ET internes sont probablement partagés avec la Fenix 6.

    • Jérôme

      La powerbank pour recharger une montre au cours d’un ultra est la solution la plus adaptée .Pasbesoun d’avoir 80H pour faire de l’ultra , il montre de 25-40 H suffit amplement .Déjà fait sur UT4M, UTMB .

  • Maxime

    Une fenix 7 plus précise, j’achète direct !!

  • Estelle

    Pour moi trail et ultra trail rime avec gros entraînement en montagne et donc carto obligatoire et grosse autonomie. C’est d’ailleurs pour cela que je suis passé à la Fenix 5X et en suite à la Fenix 6 pro. Mais là j’ai l’impression que cette nouvelle montre n’apporte pas grand chose de plus…. Combien d’entre nous font des sorties de 72h et en plus en navigant sans carte? Moi qui suis Garmin depuis des années, la je ne comprends pas leur move. A voir avec les prochaines évolutions de la Fenix 7.
    Merci pour ton article 😉

    • Jérôme

      Bonjour
      Je vais m’opposer au « carto obligatoire ». Jusqu’à il y a 2 ans, on faisait du trail, du ski de rando et de l’alpinisme sans carto au poignet. Alors c’est sûr, c’est mieux avec (je ne dis pas que c’était mieux avant), mais de là à dire qu’il est « obligatoire » d’avoir une montre à 600€ pour faire du trail.

    • Nicolas

      Une carte papier non ? C’est suffisant.
      Tellement de monde de disent pro trail. Pro rando. Sans savoir calculer un cap, ni savoir ce qu’est un azimut ou a quoi correspondent le dénivelé sur une carte.

  • Laurent LABEILLE

    Bonjour,

    Etant un passionné de vos vidéos, j’ai une fénix 6 x pro.
    je voulais savoir si vous avez fait la mise à jour de garmin, la version 15.20 pour les montres garmin, et si vous allez faire une vidéo sur cette mise à jour ?
    Avez vous des infos sur la nouvelle fénix 7 ?

  • Lulu

    Bonjour Jérôme,
    C’est toujours un plaisir de lire tes comptes rendus. J’ai comme cette impression que Garmin cherche à vendre du rêve. Il faut vendre à tout prix coûte que coûte. Je ne vois vraiment pas où est l’innovation, si, dans le prix. Certains y trouverons leurs comptes et tant mieux pour eux. Depuis 1a je ne jure que par Coros, utilisateur très satisfait.

  • Cyril

    Effectivement, c’est un modèle destiné à l’ultra. Personnellement, les 2 avantages de cette montre vis à vis de ma Fenix 5X sont l’autonomie et la légèreté.

    Pour l’autonomie, il est possible de charger ma fenix 5x en utilisant avec un powerbank donc je peux m’en passer.
    Pour la légéreté ce n’est pas ça que je recherche bien qu’on puisse prendre le bracelet nylon et le mettre sur une fenix 5x (Quickfit 26mm)

    En tous cas pas de cartographie, c’est rédhibitoire pour moi, je m’en sers pour les sorties longues du week-end.

  • Frantz Florian

    Bonjour Jérôme,
    Merci pour cet article très intéressant.
    J’aurais une simple question, savez-vous si cette montre a été conçue selon les normes militaires (MIL-STD-810) ?

    En vous remerciant par avance de la réponse !

  • Rob

    Avec un peu de recul si tu as poursuivi l’utilisation de l’enduro, quel serait ton choix?
    La nouvelle Garmin enduro avec un max d’autonomie ou la fenix 6x pro avec une bonne autonomie, toutes les fonctions, la carto en + et 100 € de moins?

    PS: Je n’arrive pas vraiment à comprendre l’intérêt de l’enduro. Avec 60h la 6X est déjà trés bien pour de l’ultra (et en + on peut la charger en course si besoin)… Enfin question poids, on peut toujours changer le bracelet poue le même que l’enduro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.