Test Garmin Edge 1030 Plus : quoi de plus pour ce compteur vélo (très) haut de gamme ?

Test Garmin Edge 1030 Plus

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

La gamme de compteurs vélo de Garmin n’est pas encore aussi développée que celle de leurs montres GPS, mais le Edge 1030 Plus vient ajouter une nouvelle option dans la partie haute. Dans le top du top en fait.

Garmin trace sa route en ajoutant toujours plus de fonctionnalités. Navigation, entrainement, compatibilité, le Edge 1030 Plus fait tout. La version Plus améliore l’autonomie et la sensibilité du tactile, et ajoute la suggestion quotidienne d’entrainement et plus de cartes.

Il y a 2 raisons de préférer le Edge 1030 Plus par rapport à un compteur moins cher : ses capacités pour l’entrainement, ses capacités pour la navigation.

Voyons ça dans le détail de ce test.

Garmin Edge 1030 Plus : le verdict

Le Edge 1030 Plus a une autonomie améliorée, avec de nouvelles analyses et suggestions pour améliorer ses performances en cyclisme. Ce compteur vélo offre des possibilités inégalées de création d’itinéraire, d’entrainements et de compatibilité avec tout type de capteurs.

POUR
Autonomie
Création d’itinéraire
Connectable à tout
CONTRE
Complexité des menus
Prix

Présentation du Garmin Edge 1030 Plus

Présentation Edge 1030 Plus

Il remplace : Edge 1030

Au-dessus dans la gamme : aucun

En-dessous dans la gamme : Edge 830

Le Edge 1030 Plus est le plus grand compteur vélo de Garmin : 11,4cm de long, 5,8cm de large, il a à peu de chose près le format d’un iPhone 4S. Oui je sais, ça date comme référence, mais ça ne vous aurait pas beaucoup avancé si je vous avais dit qu’il était plus petit que mon iPhone 6S. Et ça aurait fait un peu crâneur de dire que j’avais un iPhone 12 (pis c’est même pas vrai).

L’écran fait 8,9cm de diagonale (3,5 pouces). C’est la même taille de diagonale que le Hammerhead Karoo, mais ce dernier a un format plus carré, tandis que le Edge 1030 Plus a vraiment un format type smartphone, très allongé. C’est pas plus mal, parce qu’en suivi d’itinéraire, on s’en fout de ce qu’il y a sur les côtés.

Un grand écran, c’est pratique pour afficher la carte, mais aussi jusqu’à 10 champs de donnée.

La luminosité est réglable (manuellement ou automatiquement).

L’écran est tactile. Et le tactile fonctionne bien. En tout cas mieux que sur le Edge 1030. Et en complément, soit parce que vous préférez, soit lorsqu’il pleut, vous pouvez utiliser les 3 boutons :

  • 1 sur le côté gauche qui sert à allumer/éteindre
  • 2 sur la face avant (start/stop/pause, tour manuel)

Entre les 2 boutons du bas, se trouve le port micro-USB pour la recharge et le transfert des données, protégé par un petit capuchon.

Le boitier a une résistance à l’eau IPX7. Au dos, le montage quart de tour intègre 5 plots métalliques qui servent à connecter un pack batterie externe à fixer sous un montage frontal pour doubler l’autonomie.

La liste des accessoires connectables en ANT+ ou Bluetooth est longue :

  • Ceinture cardio / brassard cardio optique
  • Capteur de vitesse
  • Capteur de cadence
  • Capteur de puissance
  • Home trainer
  • Radar arrière Varia RTL 515
  • Lumières connectées
  • Dérailleurs électriques

Une fois de plus, l’avantage du top des compteurs Garmin, c’est de pouvoir tout personnaliser. Vous pouvez avoir l’esprit le plus tordu des cyclistes, vous arriverez à afficher ce que vous voulez comme vous voulez sur le Edge 1030 Plus. Champs de donnée, graphiques, donnée provenant de n’importe quel capteur qui existe sur le marché, champs de donnée téléchargé de Connect IQ, alertes, couplage avec Strava ou TrainingPeaks, tout est possible.

Il y a plusieurs profils sportifs :

  • Route
  • VTT
  • Home trainer

On peut aussi créer des profils perso (genre triporteur, vélo à assistance électrique ou autre). Ca permet de mettre différents réglages en fonction du vélo qu’on utilise. Voilà un aperçu des écrans de donnée qu’on peut configurer :

  • Ecran de données de base (on peut mélanger des champs de donnée chiffrés avec des graphiques)
  • Ecran de données au tour
  • Carte (avec éventuellement le profil d’altitude et 2 champs de donnée)
  • Altitude (profil et 2 champs de donnée)
  • GroupTrack
  • ClimbPro
  • Segment
  • Boussole
  • Partenaire virtuel
  • Métriques du vélo électrique

En complément des pages classiques, on peut donc activer ClimbPro. Cette fonctionnalité tronçonne un itinéraire GPX montée après montée. L’écran s’active à chaque montée, avec le profil d’altitude et les données spécifiques à cette montée. Disponible aussi sur les montres GPS outdoor, je pense que ClimbPro est encore plus utile à vélo. Petite subtilité, on peut définir la sensibilité dans les paramètres : toutes les côtes ou uniquement les moyennes et grosses. A voir en fonction de vos terrains de jeu.

L’espace de stockage a été augmenté à 32Go, ce qui permet de stocker les cartes d’Europe et d’Amérique du Nord à l’achat (sauf si vous l’achetez en Asie). Pour gérer vos cartes officielles, il faut utiliser Garmin Express. C’est aussi comme ça qu’on peut ajouter (gratuitement) la carte pour couvrir n’importe quel endroit du monde.

La création d’itinéraire peut se faire depuis : Garmin Connect, Komoot, Strava ou directement en autonome depuis le Edge 1030 Plus (c’est l’avantage d’avoir une cartographie embarquée). Le transfert d’itinéraires de Komoot et Strava se fait même automatiquement (même plus besoin d’exporter le GPX pour l’importer ensuite dans Garmin Connect).

La création d’itinéraire dans Garmin Connect peut se faire de 2 manières (on même 3 en fait) :

  • Manuellement : vous pointez chaque point de passage pour passer exactement là où vous voulez
  • Semi-automatiquement : vous pointez quelques points de passage et laissez Garmin Connect le choix des itinéraires pour les relier, en faisant confiance aux cartes de popularité
  • Automatiquement : vous ne choisissez que le point de départ et la distance (ce sera obligatoirement une boucle, forcément)

Depuis le compteur, on a aussi plusieurs façons de créer un itinéraire (c’est ça la richesse des fonctionnalités développées par Garmin) :

  • A partir de points de passage successifs choisis sur la carte (soit manuellement soit avec l’adresse)
  • Automatiquement à partir des cartes de popularité de Garmin Connect (uniquement pour une boucle)
  • Refaire le même itinéraire qu’une précédente sortie (tirée de l’historique d’activités)
  • Choisir le retour départ à n’importe quel moment de votre sortie

Et puis on peut aussi utiliser des sites/appli tiers :

Le Edge 1030 Plus offre plus que les simples fonctionnalités d’un compteur GPS avec cartographie. C’est ce qui le distingue de tout ce qu’on peut trouver dans la concurrence : l’analyse physiologique et les conseils pour l’entrainement. Pour ça, il faudra utiliser un capteur cardio (ceinture thoracique ou brassard cardio optique), voire un capteur de puissance. Le Edge 1030 Plus donne :

  • La charge d’entrainement (avec une répartition aérobie/anérobie)
  • Le statut d’entrainement
  • Le temps de récupération
  • Le VO2max
  • Le training effect aérobie et anaérobie

La nouveauté, c’est la suggestion quotidienne d’entrainement. A partir des analyses physiologiques ci-dessus, le Edge 1030 Plus vous propose une séance d’entrainement à réaliser le jour même. L’objectif de l’algo, c’est de venir renforcer la part d’entrainement que vous avez laissé de côté ces derniers temps (aérobie vs anaérobie).

Ca, c’est bien pour ceux qui ne se préoccupent pas trop d’un plan d’entrainement ni de programmer une séance d’entrainement. Avec ces suggestions, on allume le compteur, on regarde la météo (directement sur le Edge 1030 Plus), on monte sur le vélo et c’est parti.

Pour les autres, les capacités sont énormes :

  • Programmation de séances d’entrainement complexes
  • Construction d’un calendrier d’entrainement sur Garmin Connect
  • Synchronisation avec des applications spécialisées comme TrainingPeaks

On peut aussi visualiser les segments Strava Live. Evidemment.

Le Edge 1030 Plus fait partie des appareils Garmin dotés de TrueUp Physio. C’est-à-dire qu’il partage les données physiologiques avec Garmin Connect. Concrètement, aujourd’hui, alors que j’écris ces lignes, je n’ai pas touché mon Edge 1030 Plus depuis 6 jours et il m’indique pourtant encore 18h de récupération. Ces 18h ne sont issue de ma sortie vélo du WE dernier mais de ma sortie course à pied de ce matin.

Le Edge 1030 Plus mesure aussi l’acclimatation à l’altitude (au-dessus de 850m) et à la chaleur (au-dessus de 28°). Ca joue notamment sur les métriques de charge et de récupération.

L’affichage étendu est une option qui peut se révéler utile en triathlon. Dans ce cas, ce sont les données de la montre (qui a été lancée au départ du triathlon) qui sont affichées sur l’écran du compteur. Bon, je vous l’accorde, ça fait cher l’écran de 3,5 pouces. Mais c’est plus lisible que sur la montre.

C’est pas tout, les fonctionnalités connectées du Edge 1030 Plus vont plus loin. Vous pouvez contrôler à peu près n’importe que home trainer connecté et même Zwift via une application Connect IQ.

Il y a des métriques spéciales pour le VTT, pour mesurer les sauts (longueur et temps en l’air) ainsi que 2 métriques pour mesurer la difficulté et la constance d’un ride.

Les VTTistes pourront aussi exploiter les sentiers de l’application TrailForks, avec un transfert automatique de leurs itinéraires vers Garmin Connect.

Au niveau de la sécurité, on peut entrer des contacts d’urgence dans Garmin Connect. Ensuite, le Edge 1030 Plus pourra, le cas échéant détecter une chute et envoyer automatiquement un mail aux contacts d’urgence, avec la position GPS. On peut choisir sur quel profil activer la détection d’accident et sur quel profil la désactiver (c’est pas forcément utile sur le profil route si vous roulez en peloton).

On peut aussi déclencher manuellement l’envoi de ce mail, en utilisant la fonction obtenir de l’aide.

LiveTrack est également présent. Cette fois, c’est un lien vers une page internet avec votre géolocalisation qui est envoyée à vos contact, qui peuvent vous suivre tout au long de votre sortie. LiveTrack possède une extension GroupTrack qui permet à chaque possesseur de compteur ou montre Garmin compatible (avec carto) de voir la position de tous les autres.

L’autre fonctionnalité liée à la sécurité tient en fait à la sécurité de votre vélo. On peut activer une alarme ! Le concept est simple, on pose le vélo, on enclenche l’alarme et si jamais le vélo bouge (c’est peut-être qu’on le vole), alors le Edge 1030 Plus se met à gueuler tout ce qu’il peut.

La connexion Bluetooth en fait un compteur vélo connecté (à votre smartphone). C’est-à-dire que le Edge 1030 Plus pourra ainsi récupérer des données météo et aussi les smart notifications. Le Bluetooth peut même servir à faire des transferts entre 2 Edge. La connexion Wifi sert quant à elle essentiellement à permettre un transfert plus rapide vers Garmin Connect. Dommage qu’on ne puisse pas se servir du Wifi pour télécharger des cartes.

Quelque part, je me dis qu’on pourrait presque regretter que Garmin n’ait pas ajouter une puce NFC et le paiement sans contact. Sérieux ? Non mais je ne rigole pas. On pourrait ainsi faire une longue sortie jusqu’à la mer/montagne, payer un resto/gouter sans avoir à prendre tout son portefeuille et rentrer.

Télécharger le manuel d’utilisation

Autonomie

L’autonomie du Edge 1030 Plus est annoncée à 24h. Et Garmin est très précis dans la définition de l’usage pour arriver à cette autonomie :

  • Enregistrement GPS/GLONASS 1s
  • 4 capteurs ANT+
  • Smartphone couplé en Bluetooth
  • LiveTrack activé !
  • Notifications activées
  • Utilisation de l’écran tactile 15 fois par heure

La batterie externe Garmin Charge permet même de doubler cette autonomie pour atteindre 48h.

Perso, j’ai noté 20h en enregistrement GPS+GLONASS + 3 capteurs (cardio, cadence, radar). Or, l’utilisation de la cartographie et du radar doivent avoir un impact non négligeable sur l’autonomie, parce qu’ils induisent un rafraichissement régulier des pixels de l’écran.

Garmin Edge 1030 Plus Bouton commander amazon

Champs de donnée

Altitude

Dénivelé : D+, D-, jusqu’au prochain point, restant

Batterie : Edge 1030, capteur de vitesse, Di2, phare Varia, vélo électrique

Cadence : instantané, circuit, moy

Calories

Cap

Chrono : total, estimation à destination, estimation point suivant, circuit, écoulé, moy circuit, restant

Circuits

Constance (VTT) : actuelle, 60s, circuit

Difficulté (VTT) : actuelle, 60s, circuit

Dérailleur : arrière, avant, combinaison des plateaux, rapport, vitesses

Condition de performance

Soleil : lever, coucher

DCP : circuit, moy

Distance : total, jusqu’au prochain point, restante, circuit, dernier circuit

Efficacité du pédalage

Puissance : instantanée, %FTP, circuit, dernier circuit, max circuit, max, moy 10s, moy 30s, moy 3s, moy, NP, NP circuit, NP dernier circuit, TSS, zone

Equilibre puissance : instantané, circuit, moy, moy 10s, moy 30s, moy 3s

Heure : actuelle, estimation à destination, estimation point suivant

Fréquence cardiaque : instantanée, %FCmax, %RFC, circuit, %FCmax circuit, dernier circuit, moy, %FCmax moy, %RFC moy, %RFC circuit, cible, zone

Feux connectés

Fluidité du coup de pédale

Pente

Phase de puissance gauche et droite : instantanée, pic, moy, moy pic, pic circuit, circuit

GPS : précision, intensité du signal

Entrainement : étapes, répétitions

Home trainer : résistance

Training effect : aérobie, anaérobie

Température

Temps assis : total, circuit

Temps en danseuse

Vitesse d’ascension : circuit, moy

Vitesse : instantanée, circuit, dernier circuit, max, moy

Utilisation du Edge 1030 Plus

Edge 1030 Plus radar

A peine le Edge 1030 Plus déballé et allumé, qu’on découvre ce qui est peut-être la meilleure amélioration imaginée par Garmin : le transfert des réglages de votre précédent compteur ! Eh oui, si vous aviez déjà un compteur Edge 1000, 1030, 520, 520 Plus, 530, 820 ou 830, alors lors du premier appairage avec votre smartphone, Garmin Connect va vous proposer de transférer vos précédents réglages (écrans de donnée des profils sportifs et capteurs externes) pour configurer le Edge 1030 Plus.

Wahoo, pour moi, blogueur testeur, c’est trop top. J’ai même hâte que Garmin ajoute ça sur toutes les prochaines montres GPS, ça va me faire gagner du temps.

Bon, malgré ça, il m’a fallu 3 sorties pour arriver aux réglages que je voulais. C’est pas que je sois un novice dans le domaine, mais il y a tellement de possibilités ! A chaque sortie, il y avait toujours un truc qui n’allait pas.

Le tactile fonctionne bien, même s’il n’a pas la réactivité d’un smartphone. Tant qu’il ne pleut que quelques gouttes, ça va aussi. Lorsqu’il pleut plus fort, quand les gouttes restent sur l’écran, il vaut mieux verrouiller le tactile. C’est alors qu’il faut utiliser les boutons. Et là, ben c’est plus ou moins pratique en fonction du montage que vous utilisez. Perso, j’aime bien le support avant (je préfère ça au montage sur la potence). Mais si vous utilisez des prolongateurs, alors les boutons deviennent difficiles à atteindre.

Ensuite, j’éctais curieux de voir les suggestions quotidiennes d’entrainement. Avant de vous proposer une séance d’entrainement, le Edge 1030 Plus va rapidement télécharger les données de Garmin Connect à la recherche de vos dernières séances d’entrainement (vélo, course à pied ou autre). L’idée c’est de ne pas vous proposer une grosse séance vélo si vous avez déjà fait une grosse séance course à pied la veille.

Ensuite, un panneau apparait au bas de l’écran, avec la séance du jour. Par exemple, aujourd’hui, il me propose une séance de récupération de 33 minutes à moins de 108W. D’autres fois, il peut vous proposer une séance un peu plus longue (90 minutes), avec des variations de puissance. Mais ce sont rarement de très très longues séances.

J’ai été quand même assez frustré par le fait de ne pas pouvoir choisir la durée des entrainements suggérés. A vélo, on peut avoir de grosses variations de durée de séances qui conduisent toutes à un training effect de 3 en aérobie et 0 en anaérobie (par exemple). Or, quand j’ai envie de faire une sortie de 2h30 le WE et que le Edge 1030 Plus me propose une sortie de 1h07, ben je clique sur Annulé et je pars faire mon tour de 65km.

Je pense que l’algo est plus adapté à l’utilisation d’un home trainer qu’à des sorties hebdomadaires sur route. L’intérêt est alors de faire des séances de home trainer qui viennent en complément des sorties longues sur route.

Le Edge 1030 Plus se comporte comme un GPS de voiture, même sans connexion à Internet. On peut rentrer une adresse pour s’y rendre, on a les indications de guidage turn by turn genre virage à droite dans 130m (visuellement, pas en audio) et il est capable de recalculer l’itinéraire si vous vous êtes éloigné de l’itinéraire initialement prévu. D’ailleurs, l’écran a un affichage jour et un affichage nuit, comme sur les GPS de voiture.

Au niveau du guidage, ce que je lui reproche, c’est le mauvais choix de couleur pour l’itinéraire à suivre. C’est super clair sur les virages, parce qu’il y a une grosse flèche blanche mais pour le reste de l’itinéraire, c’est un trait violet. Et parfois les routes sont orange. Alors violet sur orange, ça ne ressort pas toujours très bien. Le matin, quand il fait froid et que le vent fait pleurer les yeux, ben on n’y voit pas grand-chose.

L’alerte de virage dangereux est plus intelligente que je pensais. J’ai remarqué en faisant plusieurs fois le même circuit que je n’avais jamais le même nombre d’alertes. J’en ai déduit qu’une alerte se déclenche en fonction de la physionomie du virage (normal) mais aussi de la vitesse à laquelle on l’aborde (et ça, c’est cool).

A l’usage, il faut quand même se méfier de l’overdose d’alertes :

  • Radar Varia (1 alerte à chaque véhicule en approche)
  • Navigation (2 alertes à chaque virage)
  • Virage dangereux
  • Zones d’entrainement (que ce soit cardio, puissance, cadence, etc)
  • Ravitaillements
  • Tours automatiques

On a alors du mal à s’y retrouver et ça peut vite de venir saoulant. D’autant plus que je trouve les bips du Edge 1030 Plus désagréables au possible.

Mon plus gros reproche concerne l’implémentation des segments Strava Live. J’aurais aimé une page dédiée, avec des infos utiles pour aller chercher le KOM, comme c’est fait sur les montres GPS en fait. Mais pas du tout, les segments Strava sont simplement matérialisés sur la carte (et encore, même pas en orange, la couleur que tout le monde connait pour Strava) et pis c’est tout. On ne connait pas la pente, la distance restante, l’écart entre notre chrono et le KOM, etc.

C’est en fin de sortie qu’on touche le mieux la densité des analyses post-entrainement. On a :

  • La base, comme la distance, la vitesse moyenne, la FC et la carte de la sortie
  • Les métriques un peu plus avancées, comme la cadence, le NP, la répartition gauche/droite et un profil d’altitude
  • Les données par tour
  • Les métriques physiologiques, comme le training effect aérobie et anaérobie
  • Les données encore plus rares comme la quantité de sueur

Et puis il y a aussi toutes les algorithmes de statut d’entrainement (un peu comme le widget Statut d’entrainement des montres GPS Garmin, sauf que là ça s’appelle Mes statistiques) :

  • Statut d’entrainement
  • VO2max (nécessite un capteur de puissance et un cardio)
  • Charge d’entrainement
  • Répartition de la charge d’entrainement entre anaérobie, aérobie élevée et aérobie faible
  • Historique de la charge d’entrainement depuis 7 jours
  • Temps de récupération
  • FTP
  • Score d’effort

Navigation (cartographie, suivi d’itinéraire)

Cartographie Edge 1030 Plus

Comme sur un GPS de voiture, on peut faire quelques réglages :

  • Orientation (tracé vers le haut ou nord vers le haut)
  • Zoom auto
  • Guidage textuel

Puis les réglages pour le reroutage :

  • Réduire la distance
  • Réduire la durée (bon là, on commence à bien comprendre que Garmin a un passif dans les GPS de voiture. Mais c’est quoi cette option de réduire la durée sérieux ? Il va nous faire passer par l’autoroute parce qu’il croit qu’à vélo on roule plus vite sur l’autoroute que sur une nationale ? On bien il va nous faire éviter les centres-ville parce qu’il croit qu’on respecte les limitations à 30 ?)
  • Réduire l’ascension
  • Réglages de contournement : éviter les autoroutes, les routes à péages, les routes sans revêtement, les sentiers étroits (éviter les routes à péages ? Encore un truc hérité du software d’un GPS de voiture, non ? J’ai jamais vu sur un forum quelqu’un qui cherchait un GPS de vélo avec l’option d’éviter les routes à péages…)

La cartographie est lisible, riche en indications. On distingue bien le type de route, le nom des routes, etc. Mais bon, ça reste un écran transréflectif, pas LCD. Il y a donc des cas où la lisibilité n’est pas top, comme par exemple quand on a le soleil dans le dos. Notre ombre est projetée sur l’écran, qui n’est pas très lumineux et du coup, c’est vraiment pas top.

Même plus besoin de préparer son itinéraire à l’avance. Avec la création automatique, il suffit de dire quelle distance on veut faire, dans quelle direction on veut partir (nord, sud, est ou ouest) et l2 Edge 1030 Plus crée automatiquement 3 propositions. Il faut compter environ 30s pour la création d’un premier itinéraire de 50km et 1min10 pour avoir les 3 propositions. Plutôt efficace, non ?

En mode navigation, on a une alerte suffisamment tôt pour consulter la carte et partir du bon côté.

Mais attention à la multiplication des alertes (navigation, entrainement, nutrition, radar arrière) qui peut apporter de la confusion.

Le reroutage n’est pas aussi poussé que sur le Karoo. Ainsi, ça ne pose pas de problème au Edge 1030 Plus de nous faire prendre les ronds-points à l’envers. Sur le Karoo, si l’itinéraire prend un rond-point à l’envers (ça arrive assez souvent avec la création automatique d’itinéraire de Strava), alors le compteur faire un reroutage en direct pour nous le faire prendre dans le bon sens.

Le truc super cool au niveau de l’interface, c’est la gestion des pages de données et de cartographie. Souvent, en suivi d’itinéraire (quand on connait pas la route), on ne peut pas afficher les écrans de données, de peur de rater le prochain virage. Avec le Edge 1030 Plus, on peut afficher n’importe quelle page, sachant qu’à l’approche d’un changement de direction, l’écran de navigation s’affiche automatiquement. Et pas juste un bandeau en haut ou en bas de l’écran, non, un écran complet, avec la carte, la direction à prendre, la distance du virage et même l’estimation du temps pour y arriver. Une fois qu’on a pris la bonne route, l’affichage rebascule sur l’écran qu’on utilisait avant. Bon, ça ne m’empêche pas d’afficher la cartographie dans les descentes, pour mieux anticiper les virages à venir.

Précision GPS / altimètre

On peut activer dans les réglages de chaque profil sportif le verrouillage sur route. Je conseille de l’utiliser pour le vélo de route mais de le désactiver à VTT. Sur route, ça va améliorer la précision GPS en supprimant tous les petits écarts si jamais la trace GPS devait zigzaguer sur les bords de la route (comme le fait votre GPS de voiture). En revanche, à VTT, le risque est qu’il corrige la trace GPS lorsque vous êtes sur un sentier inexistant sur la carte. Il va alors raccrocher la trace sur le chemin le plus proche et risque de faire une grosse erreur.

Pour ce qui est de la précision GPS, ben le Edge 1030 Plus donne d’aussi bons résultats que tous les autres compteurs vélo. Je ne vous mets qu’une seule capture d’écran, juste pour vous montrer qu’il n’y a aucun problème.

Et pour l’altimètre barométrique ? Pareil.

Conclusion du test

Entrainement Edge 1030 Plus

C’est clair que le Edge 1030 Plus est le compteur vélo qui offre la panoplie de fonctionnalités la plus riche. On peut donc dire que c’est le meilleur compteur GPS pour vélo. Il n’y a aucun autre compteur qui possède autant de possibilités pour l’entrainement et le suivi de la performance.

On peut faire la même affirmation concernant les possibilités de navigation, mais j’y mettrais un bémol du fait de la qualité de l’implémentation. Le Karoo a des arguments face au Edge 1030 Plus, avec un meilleur écran, une meilleure palette de couleurs et un meilleur reroutage en direct. Mais l’avantage du Edge 1030 Plus, c’est d’offrir énormément de possibilités pour tracer un itinéraire, y compris en autonome, avec des données de heat map de Garmin Connect pour la création d’itinéraire. Même pas besoin d’emporter un ordi ou d’utiliser son smartphone pendant les vacances.

Après, les questions à se poser c’est « est-ce que ça va me servir » et « est-ce que je peux me le payer ». On peut éventuellement réduire ça à la question du prix, en se disant qu’avec un Edge 1030 Plus, on ne sera jamais pris au dépourvu, quel que soit l’entrainement qu’on veut faire, le parcours qu’on veut faire ou le prochain capteur qu’on veut acheter.

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Garmin Edge 1030 Plus Bouton commander amazon
Batterie externe Bouton commander amazon
Support de guidon Bouton commander amazon

8 commentaires

  • William Plumet

    Merci pour avoir passé des heures à tester le Garmin 1030 PLUS.
    Vous avez dans les explications écris le mot “AUDIO”
    Depuis trois ans, j’ai fait part à Garmin qu’il serait nécessaire d’avoir l’audio en bluetooth. (Oreillettes). Pour la sécurité, éviter de chercher sur l’écran, vous soulignez quelques soucis de pouvoir lire dans certaines situations ( Pluie….).
    Je prends le GPS voiture en poche et je chausse des oreillettes.
    Peut-être un jour!!!!!

    • Jérôme

      Bonjour
      Pour du vélo de route, ça ne me semble effectivement pas compliqué. C’est ni plus ni moins que ce que font les GPS de voiture.

      • Jean-Luc CHAPELLE

        … sauf que c’est totalement interdit par la législation (en France), même une seule oreillette !

        • Jérôme

          Avec un casque à conduction osseuse type Aftershokz, ça ne pose pas de problème, car on ne porte pas d’oreillette justement. Mais c’est vrai que tout le monde n’aurait peut-être pas la présence d’esprit d’utiliser uniquement ce type de casque.

  • Laurent g

    Bonjour faut il avoir forcément un capteur de puissance pour avoir des suggestions d entrainement car le compteur me donne toujours le même message “pédaler au moins une semaine avec un capteur cardio et puissance”.merci

  • Laurent g

    Ok merci bizarre parce que j’ai pas les suggestions d entrainement pour l’instant après dix jours consécutifs d’utilisation

  • daniel RAYMONDAUD

    Bonjour,
    J’ai un problème avec le LiveTrack. Il s’active dès le lancement d’une nouvelle activité mais au bout de 10 secondes le message suivant s’affiche : LiveTrack a échoué Erreur 24.
    Par 2 fois j’ai contacté GARMIN. La 1 ère fois, il m’ont envoyé une procédure pour réinitialiser et effectuer divers test s mais cela n’a pas fonctionné. La 2 ème fois après une longue discussion ils m’ont envoyé un formulaire de retour mais en me demandant d’attendre d’avoir une autre message mail pour faire des copies d’écran avant de renvoyer l’appareil. Après 5 jours j’attends toujours le mail !!!!
    Avez vous testé le LiveTrack ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.