10 montres GPS pour la randonnée en 2020 (et tous les budgets)

Montre GPS randonnée 2020

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Il y a les montres qui donnent l’heure, celles qui sont faites pour le sport et puis celles qui peuvent servir en randonnée. Parce que les besoins pour une montre GPS de randonnée sont différents de ceux pour le trail, ça mérite bien une petite sélection particulière.

Ben oui, pour un usage en randonnée, on n’a pas besoin de tous les derniers algorithmes et métriques physiologiques (si vous ne savez pas de quoi je parle, ce n’est pas grave). Autant rester sur un budget raisonnable plutôt que d’acheter plein de trucs inutiles.

Par contre, il y a certaines fonctionnalités et capteurs à côté desquels il ne faut pas passer. Je vais dire un truc qui va en faire bondir certains, mais certaines montres GPS sont capables de remplacer la carte et la boussole (mais pas encore l’Opinel). Ben oui, certaines embarquent de la cartographie !

Les besoins pour une montre GPS de randonnée

Test Fenix 5X

Je suis tout à fait à l’aise avec une carte et une boussole. J’ai déjà traversé la France du nord des Vosges à la Méditerranée (voir mon site GR5.fr). Mais je me suis déjà retrouvé 2 fois en situation difficile, l’hiver, à ski de randonnée, sans visibilité. Depuis, je pars toujours avec au moins une trace GPS à suivre.

Alors, de quoi avons-nous besoin en rando ?

Trouver son chemin

C’est la base : savoir où on est et où on va.

L’éventail est donc assez large :

  • Afficher les coordonnées GPS
  • Boussole
  • Suivi d’itinéraire
  • Cartographie

Tout le monde n’a pas besoin de la cartographie sur la montre. Si vous randonnez dans un coin qui est couvert par la 3G, alors le smartphone sera plus pratique à utiliser. L’intérêt de la carto dans une montre GPS est en revanche utile en montagne.

Anticiper la météo

Une montre GPS avec les capteurs qui vont bien, c’est aussi la possibilité de suivre l’évolution de la météo. Là aussi, ça peut permettre d’éviter une situation difficile.

En fonction des marques et des modèles, on trouve 2 façons bien différentes de suivre la météo :

  • Avec un baromètre intégré à la montre GPS, qui mesure la pression atmosphérique
  • En téléchargeant les prévisions météo d’une application sur smartphone

La première solution est plus précise, parce qu’elle est mise à jour régulièrement et correspond au point exact où l’on se trouve. Alors que la seconde n’est peut-être rafraichie que toutes les heures et au niveau de la ville la plus proche. L’interface d’une appli météo est souvent plus facile à lire qu’une courbe de pression atmosphérique. Mais je vous rassure, l’interprétation d’une courbe de pression est simple : si ça baisse, le temps se dégrade ; si ça monte, ça s’améliore.

En complément, on peut sur certaines montres GPS outdoor programmer une alerte orage, qui se déclenchera en cas de brusque chute de pression atmosphérique. En montagne, ça peut être une alerte cruciale.

Autre information utile pour les treks de plusieurs jours : les heures de lever et de coucher du soleil, pour installer le bivouac ou rentrer au bercail avant la nuit.

L’altitude en montagne

Bon, tout le monde n’a pas besoin d’un altimètre. Mais pour ceux qui randonnent en montagne, ça peut à la fois aider à s’orienter et aussi mieux estimer les temps de parcours dans les ascensions, en suivant la vitesse ascensionnelle (en mètre de d+/h) plutôt que la vitesse horizontale (en km/h).

On distingue les altimètres barométriques des altimètres GPS. L’altimètre GPS peut servir à mesurer une altitude mais pour le calcul des dénivelés, il vaut mieux un alti baro.

Avec un altimètre, il est possible de mesurer l’altitude (encore heureux) et le dénivelé. Certaines montres GPS vont plus loin en affichant le profil d’altitude de tout l’itinéraire de randonnée.

Autonomie

L’autonomie, c’est un critère essentiel pour tous ceux qui font plus que des randonnées à la journée. Dès qu’on parle de randonnée itinérante avec nuit en gîte ou en refuge, l’autonomie devient une priorité. Et il faut bien avouer qu’on se passerait bien d’un câble supplémentaire dans le sac à dos…

Pour comparer, il y a les chiffres. Mais la consommation dépend de l’utilisation qu’on en fait. Et certaines fonctionnalités comme les notifications (Bluetooth) et l’oxygénation sanguine (SpO2) consomment beaucoup. Alors il faut apprendre à bien paramétrer sa montre GPS pour optimiser l’autonomie.

Résister aux éléments

Il y a différents critères qui participent à la robustesse d’une montre GPS. La base, c’est l’étanchéité. Ensuite, la robustesse peut être garantie par la norme MIL-STD-810G de l’armée américaine (chaleur, froid, chocs thermiques, oxydation, poussière, etc).

Et puis il y a le saphir, dont la propriété de dureté le rend inrayable, ce qui pourra être utile pour résister aux assauts des cailloux. Mais le saphir n’empêchera pas de rayer la lunette. Sur cet élément, le titane ne vaut pas mieux que l’acier.

Suivre ses aventures

Enfin, une montre GPS, ça sert aussi tout simplement à suivre ses randos et même sa forme physique. Pour certains, c’est tout ce qu’il faut, pas besoin de plus.

Il faut dire que les montres GPS peuvent maintenant tout mesurer, du nombre de pas au sommeil, en passant par la fréquence cardiaque et même l’oxygénation sanguine. Ces données sont ensuite utilisées pour calculer, par exemple, le nombre de calories dépensées.

Mais pour de la randonnée, ce sera surtout mesurer la distance et le dénivelé parcourus.

3 montres GPS de rando avec carto

1. Garmin Fenix 6X Sapphire

Test Fenix 6X Pro Solar

Trouver son chemin : cartographie, suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : prévisions météo, graphique de pression atmosphérique, alerte orage

Altimètre : barométrique

Autonomie : 60h

Résister aux éléments : étanchéité 100m, MIL-STD-810G, saphir

Mon test de la Fenix 6X

Vous pouvez partir faire un trek à l’autre bout du monde, sur une Fenix 6X, on peut ajouter de la cartographie pour couvrir le monde entier. La présence de la cartographie permet de créer des itinéraires directement depuis la montre, soit en boucle, soit vers un point particulier. Les autres possibilités sont nombreuses : l’application Garmin Connect, le site web Garmin, mais aussi le transfert automatique d’itinéraires de Strava ou Komoot.

Pourquoi avoir mis en 1e position la Fenix 6X Sapphire ? Pour son autonomie (plus élevée que les autres Fenix), son écran plus grand rando et sa vitre en saphir.

Garmin Fenix 6X Sapphire Bouton commander i-run

2. Garmin Fenix 6S Sapphire

Trouver son chemin : cartographie, suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : prévisions météo, graphique de pression atmosphérique, alerte orage

Altimètre : barométrique

Autonomie : 25h

Résister aux éléments : étanchéité 100m, MIL-STD-810G, saphir

Si la Fenix 6X est trop imposante pour votre poignet (51mm de diamètre), alors vous retrouverez les mêmes outils dans un format plus compact avec la Fenix 6S Sapphire (42mm). Mais il faudra accepter de perdre en autonomie.

Garmin Fenix 6S Sapphire Bouton commander i-run

3. Garmin Fenix 5X

Trouver son chemin : cartographie, suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : prévisions météo, graphique de pression atmosphérique, alerte orage

Altimètre : barométrique

Autonomie : 20h

Résister aux éléments : étanchéité 100m, saphir

Mon test de la Fenix 5X

La Fenix 5X, c’est une possibilité de profiter de la cartographie et de tous les outils de navigation avec un budget un peu plus réduit. Pour une utilisation en randonnée, on ne perd aucune fonctionnalité. Le principal compromis par rapport à une Fenix 6X se fera sur l’autonomie.

Garmin Fenix 5X Bouton commander amazon

3 montres GPS de rando en montagne

Coros Vertix

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : graphique de pression atmosphérique

Altimètre : barométrique

Autonomie : 60h

Résister aux éléments : étanchéité 200m, saphir

Mon test de la Vertix

C’est la montre GPS d’alpinisme par excellence : robustesse et surtout résistance au froid. Coros a testé l’autonomie de la Vertix par -30 degrés. Le bouton molette sur le côté offre une interface pratique à utiliser, même avec des gants. Il permet par exemple de zoomer/dézoomer sur les écrans de suivi d’itinéraire et de profil d’altitude. Avec le capteur d’oxygénation sanguine, on peut activer une alerte d’acclimatation à l’altitude, qui doit confirmer si c’est une bonne ou une mauvaise idée de poursuivre une ascension.

Coros Vertix Bouton commander i-run

Suunto Spartan Ultra

Avis Spartan Ultra

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : graphique de pression atmosphérique, alerte orage

Altimètre : barométrique

Autonomie : 35h

Résister aux éléments : étanchéité 100m, saphir

Mon test de la Spartan Ultra

C’est la plus vieille montre GPS de cette sélection. Mais même en 2020, ça reste au choix possible pour de la randonnée. L’absence de capteur cardio optique ou de programmation de séances de fractionné ne sont pas un problème. Deux modes d’autonomie (sur 3) donnent une trace GPS précise pour respectivement 18 et 35h. Elle bénéficie des heatmap de Suunto, le meilleur outil selon moi pour tracer manuellement un itinéraire. L’utilisation de ces cartes de chaleur permet de s’assurer que ‘ça passe’, en complément des chemins tracés sur la carte topo traditionnelle.

Suunto Spartan Ultra Bouton commander i-run

Garmin Instinct

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : graphique de pression atmosphérique, alerte orage

Altimètre : barométrique

Autonomie : 16h

Résister aux éléments : étanchéité 100m, MIL-STD-810G

Mon test de l’Instinct

Pour ceux qui ont un budget relativement restreint pour leur montre GPS de rando, l’Instinct peut être une bonne solution, sans rogner sur les outils utiles : boussole, suivi d’itinéraire, alti baro. Et niveau robustesse, elle est au top avec la norme MIL-STD-810G. En fait, il faut juste accepter un écran qui fait un peu vieillot (noir & blanc et résolution bien pixélisée). Et côté look, certains aimeront, d’autres détecteront.

Garmin Instinct Bouton commander i-run

3 montres GPS de rando en plaine

Suunto 9

Suunto 9

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : néant

Altimètre : GPS

Autonomie : 25h

Résister aux éléments : étanchéité 100m

Mon test de la Suunto 9

Pour de la randonnée en plaine, pas besoin d’un altimètre barométrique. Donc autant profiter de cette version de la Suunto 9 dont le prix a bien baissé depuis sa sortie. D’autant qu’elle possède presque tout le reste : suivi d’itinéraire, heatmaps, grand écran couleur (35mm), boussole, estimation de l’heure d’arrivée, etc. En fait, la seule conséquence de l’absence d’alti baro, c’est l’absence de données météo et d’alerte orage.

Suunto 9 Bouton commander i-run

Suunto 5

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, boussole, coordonnées GPS

Anticiper la météo : néant

Altimètre : GPS

Autonomie : 20h

Résister aux éléments : étanchéité 50m

Mon test de la Suunto 5

Un peu plus petite, un peu moins chère, avec un écran de moins bonne qualité, la Suunto 5 est une version réduite de la Suunto 9. Elle conservé néanmoins toutes ses fonctionnalités.

Suunto 5 Bouton commander i-run

Garmin Forerunner 735XT

Forerunner 735XT précision cardio

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire, coordonnées GPS

Anticiper la météo : prévisions météo

Altimètre : GPS

Autonomie : 14h

Résister aux éléments : étanchéité 50m

Mon test de la Forerunner 735XT

Vu le rythme de renouvellement de Garmin, c’est une vieille montre GPS. Mais du coup, son prix a bien baissé. Alors c’est l’occasion de profiter du suivi d’itinéraire pour un budget raisonnable. Après, elle fait très ‘plastique’ et il vaudrait mieux prévoir une protection d’écran pour éviter les rayures. On peut afficher l’altitude mais pas le dénivelé ; pour de la rando en plaine, ce n’est pas grave.

Garmin Forerunner 735XT Bouton commander amazon

1 montre GPS de rando pour petit budget

Sigma iD-Tri

Sigma iD-Tri running

Trouver son chemin : suivi d’itinéraire

Anticiper la météo :

Altimètre : barométrique

Autonomie : 8h

Résister aux éléments : étanchéité 50m

Mon test de la iD-Tri

Est-ce qu’on peut trouver encore moins cher que la Forerunner 735XT mais en conservant le suivi d’itinéraire ? Oui. Elle est tout aussi plastique et encore plus moche, mais la Sigma iD-Tri assure au niveau des fonctionnalités. Déjà par son altimètre barométrique, le suivi d’itinéraire (tracé sur Komoot avec synchronisation automatique ou importé en fichier GPX) et le profil d’altitude. Ce n’est donc pas une belle montre à porter tous les jours, mais pour la randonnée, son rapport fonctionnalités/prix est imbattable.

Sigma iD.Tri noire Bouton commander amazon

27 commentaires

  • Tristan

    Bonjour tout d’abord merci pour vos articles de qualité que je suis depuis un moment. J’ai récemment fait l’acquisition d’une Fenix 5 et je me demandais s’il était possible de désactiver le cardio au poignet en dehors des activités. Je m’explique : je voudrais que la mesure de la FC se fasse uniquement pendant les activités et non pas en continu. Actuellement je la désactive après chaque activité…

  • Guillaume Lacoste

    Bonjour,
    N’aurais tu pas aussi intégré la Polar GritX car pour l’autonomie et le tarif il me semble qu’elle peu rivaliser fasse a des corps apex pro ?

    Perso j’hésite la Garmin instin ne m’attire pas par ça faible autonomie et son écran vieillot et j’ai pas non plus envie d’une montre a 600€

    • Jérôme

      Bonjour
      La Grit X a dû sortir après cet article. Du coup, faudrait que j’y réfléchisse.

      • Bonjour, j’ai l’habitude de randonnée en utilisant Wikiloc sur smartphone, application qui donne la cartographie … je suis tout à fait novice en montre gps et ne comprends pas bien toutes les nuances. Mais je crois que j’aimerais vraiment avoir la cartographie sur la montre en plus du tracé gps.

        4 questions du coup (sorry !!!!) :

        1/ En dehors de Garmin, aucune autre marque n’offre de carto? Même pas polar?

        2/ les carto sur Garmin ou autre marque sont elles payantes ?

        3/ Question subsidiaire : j’ai vu quelques vidéo YouTube de transfert d’itinéraires Wikiloc que Garmin mais à chaque fois le résultat est un écran sans carto avec suivi gps de l’itinéraire. Est ce que c’est parce que ces gens n’avaient pas installé les carto que Wikiloc apparaît dans carto sur leur montre ?

        4/ pour utiliser sa carto, la montre par exemple Garmin est elle autonome ou à t elle besoin d’un lien Bluetooth permanent a un gsm (comme la Apple Watch)?

        Un tout grand merci d’avance et merci pour ce comparatif !

  • ADidier

    Bonjour Jérôme,
    Dans la gamme petit prix est-ce qu’une Ambit 3 peut-être encore un bon choix ?
    On la trouve entre 100€ en finition Run et 239€ en Saphir ?
    Robuste, endurante, alti-baro, suivi Itinéraire, GPS précis.
    Quant penses-tu ?

  • Amélie Devogelaere

    Bonjour,
    Tout d’abord, un grand bravo et merci pour cette mine d’infos et les nombreuses mises à jour !
    Je me permets une demande d’avis car je m’y perds…
    Je cours régulièrement et je randonne en montagne chaque année.
    Pour la course, en plus du GPS, j’ai besoin de pouvoir programmer des fractionnés de différents types pour une même sortie : par exemple 10×2′ avec 1′ de récup suivis de 2×5′ avec 2′ de récup. Je ne trouve cette info nulle part.
    Pour la montagne, la carte n’est pas indispensable (j’ai l’habitude des cartes IGN papier) par contre, l’affichage de l’altitude me serait très utile. L’autonomie peut aussi être un critère vu les randos sur plusieurs jours…
    Enfin, si un design féminin est possible (genre la fenix 6 en blanc et or/rose), ça ne gâche rien !
    Un modèle à conseiller en sachant tout ça ?

  • Bernadette

    Bonjour
    Que pensez vous des montres GPS solaire ? Vaut il mieux une montre classique avec un système de recharge solaire ou une montre solaire ? Auriez vous des conseils en la matière pour une montre GPS altimètre, carte (sans nécessité d’avoir trop de choses inutiles type MP3, capteur cardiaque …) ? des conseils pour un système de recharge solaire ?
    Je vous remercie.

  • Stan

    Bonjour,

    Merci pour les infos mais il me reste une question, quelle montre est la plus précise en montagne (réception du signal GPS et précision de la localisation). J’ai une Suunto ambit 3 peak qui m’est devenue totalement inutile depuis que je ne peux plus importer mes itinéraires sur celle-ci…
    Vaut il mieux partir sur une montre de votre catégorie montagne ou une montre carto fait tout aussi bien le job? En tout cas, pas une Suunto, notre histoire d’amour semble terminée …

    Merci d’avance

    • Jérôme

      Bonjour
      Ah ben c’est ballot, car j’allais vous proposer la Suunto 9 Baro, la meilleure pour mesurer le dénivelé et une des plus précises niveau GPS.

      • stan

        Oui mais quand je vois la qualité du SAV qui n’arrive pas à repondre à ma problématique et le fait que Suunto force ses utilisateurs à changer d’application, cela me gêne fortement!

        Est on loin chez Garmin avec la phenix 6 du niveau de la Suunto 9?

  • Romuald

    Bonjour,

    est ce qu’il y a un modèle cité plus haut qui aurait comme option le suivi de sommeil ?

    Merci beaucoup et merci pour toutes ces informations !!

  • Bonjour, j’aimerais offrir à mon mari pour Noêl une montre. Il vient de commencer à s’entrainer à courir et il aimerait surtout s faire des randonnées et d’ici 1 an s’attaquer au GR 20. Quelle montre serait la plus appropriée pour faire des randonnées : Garmin, Coros, Suunto .. ?
    Merci pour votre aide

  • Carla

    bonjour,
    merci pour ce recueil d’infos!
    j’ai malgré tout besoin d’un éclairage: pour une utilisation montagne (rando ski de rando) VTT, la carto est elle nécessaire? Je ne comprends pas très bien il existe des GPS sans carto? (je n’ai pour l’instant jamais utilisé de GPS (je suis à la carte) et je n’ai pas de smartphone). Enfin si jamais un jour j’acquiers un smartphone la montre devient elle inutile?
    Merci pour votre écoute!

    • Jérôme

      Bonjour
      La carto n’est pas indispensable. Mais c’est vrai qu’en ski de rando, lors d’un jour blanc, ce sera un gage de sécurité. Sinon, les autres montres GPS avec suivi d’itinéraire affichent un trait sur fond noir (ça peut suffire, mais il faut prendre le temps de préparer sa sortie en traçant son itinéraire à l’avance). Et certaines montres GPS ne font pas de suivi d’itinéraire.

  • Fabien

    Bonjour,

    J’aimerais faire un commentaire sur les tests de montre. Il y a un point qui est très peu évoqué, mais qui est essentiel pour moi: la possibilité de conserver un historique sur un ordinateur. J’aime retrouver les traces de mes anciennes randonnées pour me rappeler le temps mis, la distance parcourue, etc. Mais le faire sur un minuscule smartphone, et dépendre des applications des constructeurs qui peuvent disparaître du jour au lendemain (voir le site movescount de Sunnto…), alors que je pourrais le faire sur mon ordinateur avec un écran 27 pouces et avec le logiciel qui me plaît, ça ne m’intéresse pas. Or, la grande majorité des marques empêche la lecture de fichiers via USB sur un ordinateur, et rend donc impossible toute exploitation des données enregistrées par la montre. Pour moi, c’est rédhibitoire. Je viens d’acheter une montre Suunto 9 baro, et je l’ai mis en vente sur « le bon coin » 2 jours après son achat à cause de cette impossibilité. Garmin offre encore cette possibilité, même si un utilisateur de Linux, comme moi, ne peut pas la mettre à jour. Il me semblerait donc important, dans les tests de montre, de préciser si les données peuvent être exportées vers un ordinateur et librement exploitées sans l’obligation d’installer un logiciel de la marque. Donc y compris sous Linux. Et mentionner cela pourrait peut-être sensibiliser les constructeurs sur ce point, crucial pour moi. D’ailleurs, un commentateur précédent à fait la même remarque: Suunto, non merci à cause de ce point qui est loin d’être un détail.

    Je vous remercie pour votre travail,

    Cordialement,

    Fabien

    • Jérôme

      Bonjour
      Je pense que ce point n’est (malheureusement pour vous) pas crucial pour grand monde. A moins d’habiter dans une zone blanche, vous pouvez accéder à votre historique sur l’appli ou le site web de la marque.

      • Fabien

        Quand vous lisez les commentaires suites à la suppression de l’application web de Garmin, vous comprenez qu’il y a tout de même du monde qui trouve cela important. Dans un commentaire juste au dessus du mien, on peut lire “En tout cas, pas une Suunto, notre histoire d’amour semble terminée …”. Et ce, pour une raison proche de la mienne. Sur les 10 commentaires de cette page, le problème est déjà évoqué deux fois, soit 1 fois sur 5, alors même que vous n’y faites pas allusion.
        Il est d’ailleurs clair que tant que ce problème ne sera pas évoqué dans les tests de montres par des spécialistes, il restera invisibilisé. Et les gens ne se rendent du problème que quand leur marque ferme le site web (cas de Suunto) et qu’il ne peuvent plus rien faire de leur données.
        Faites une recherche sur “le bon coin” et vous verrez que des montres Suunto vendue uniquement car le site movescount a fermé sont nombreuses.
        Que beaucoup ne trouve pas le sujet crucial, c’est vrai, mais qu’il n’y a pas grand monde pour trouver cela important est faux. Que ce point ne soit pas évoqué dans les tests de montre est par contre problématique.

      • Fabien

        En passant, je ne vois pas pourquoi vous parlez de “zone blanche”. Je parle d’accéder librement aux données de la montre, et pouvoir les analyser selon le logiciel de son choix, ce qui n’a rien à voir avec internet.

      • Fabien

        Je me permets d’insister car je crois que vous n’avez pas compris de quoi je parle. Je parle de liberté, mais aussi d’obsolescence programmée. C’est ce qui se passe pour Suunto. On achète une montre, puis du jour au lendemain, la marque décide que le site web qui permet l’analyse des données ferme. Et les données de la montre ne sont plus exploitables. Quand j’achète un produit, j’aime savoir que je peux continuer à l’utiliser même si la marque disparaît, c’est-à-dire sans dépendre des applications spécifiques de la marque. Et concernant les montres, c’est très facile à faire en donnant juste l’accès aux fichiers comme une clé USB. C’est ce que fait ma vielle Garmin (même si la mise à jour dépend d’un de leur logiciel). Et dans le choix de ma prochaine montre, le cardiofréquancemèter de ma Garmin étant hs, je veux pouvoir retrouver cette possibilité. Mais elle n’est malheureusement jamais évoquée dans les critiques de montre.
        J’espère que j’ai été plus clair, et que vous y penserez dans vos prochaines critiques.
        Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.