Coros Apex Pro : prise en main et premières impressions

Coros Apex Pro

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Quand on croise un tigre et un lion, on obtient un tigron (si si, je vous jure, ça existe).

Quand on croise une Apex et une Vertix, on obtient… une Apex Pro !

Visuellement, elle ressemble plus à une petite Vertix (une Vertix S). Mais Coros a fait le choix de l’appeler Apex Pro. Ne vous y trompez pas, ce n’est pas juste une Apex avec 1 bouton de plus, il y a pas mal d’améliorations.

Dont un écran tactile.

Présentation de la Coros Apex Pro

Présentation Coros Apex Pro

Pour commencer, Coros a repris la configuration à 3 boutons dont 1 molette de la Vertix. C’est vrai qu’à l’usage, c’est un peu plus pratique que la configuration à 2 boutons dont 1 molette de l’Apex. En tout cas, moi, j’aime bien. De la Pace à 4 boutons à la Vertix à 3 boutons, je pense que Coros a testé différentes configurations et a trouvé là l’interface qu’ils pensent être la plus conviviale et pratique (même avec des gants).

La nouveauté, c’est que l’écran est tactile. La combinaison écran tactile + boutons est à mon avis la bonne configuration pour les montres de sport connectées modernes. Le tactile est assez pratique dans la vie de tous les jours. Les boutons restent plus pratiques pour l’utilisation en sport (surtout en natation). Et la possibilité d’activer ou désactiver l’écran tactile permet d’ajuster l’autonomie et d’éviter les désagréments.

La taille et la résolution de l’écran restent les mêmes : 30mm de diamètre et 240×240 pixels.

Par-dessus, c’est bien une vitre en saphir, inrayable. La lunette est en titane. Ca, c’est juste la configuration de base, pas un modèle spécial à 200€ de plus…

L’ensemble affiche 59g sur la balance. C’est plus lourd que l’Apex 46mm (55g) et à peu près comparable à la Fenix 6S (58g).

Globalement, c’est l’équivalent d’une Fenix 5 : plus petite que la Fenix 5X (la Vertix) mais avec le même écran.

Le capteur cardio optique de l’Apex a été remplacé par celui de la Vertix, avec capteur de saturation sanguine en oxygène (SpO2). Ca permet de suivre l’acclimatation à l’altitude. Mais il n’est pas encore utilisé dans le suivi du sommeil.

La puce GPS reste la même, mais les ingénieurs de Coros ont encore travaillé pour améliorer l’autonomie : 40h en mode GPS 1s et 100h en UltraMax. C’est une amélioration par rapport aux 35h d’autonomie de l’Apex 46mm, mais c’est moins que les 60h de la Vertix (plus grosse batterie). Et en utilisation montre connectée, on peut espérer jusqu’à 30 jours entre 2 recharges. De tous mes tests, Coros est vraiment la marque qui atteint la meilleure autonomie avec ses montres. Et si jamais ça ne suffisait pas, la recharge en course est possible.

Actuellement, la puce est compatible GPS+GLONASS mais Coros annonce Galiléo dans une prochaine mise à jour. Depuis 1 an ½ que je teste des montres GPS Coros, je peux vous assurer que les mises à jour sont régulières.

La panoplie est complète quand on y ajoute l’alti baro.

Les bracelets en 22mm sont équipés d’un système de remplacement rapide, mais ce n’est pas le même système que sur les Vertix (la copie du QuickFit des Garmin Fenix 6). Sur l’Apex Pro, c’est une petite tirette, comme sur une Forerunner 645.

Elle est étanche à 100m, c’est la norme pour les montres GPS outdoor.

Au niveau de la connectivité, c’est Bluetooth avec les smartphones et ANT+ avec les accessoires.

Voilà, on vient de passer la partie sur laquelle Coros est très fort : des matériaux premium et de bons capteurs pour un prix modéré.

Maintenant, c’est sur la partie logicielle que Coros n’offre pas encore autant de possibilités que ses concurrents Garmin, Polar ou Suunto (quoi que pour Suunto). Mais bon, d’un autre côté, le résultat final donne des montres faciles à utiliser, des menus dans lesquels on ne se perd pas.

Les profils sportifs couvrent le triathlon, le trail et l’entrainement croisé de base :

  • Course à pied : intérieur et extérieur, trail
  • Vélo : intérieur et extérieur
  • Natation : piscine et eau libre
  • Alpinisme, randonnée
  • Triathlon
  • Cardio : intérieur et extérieur

Coros en profite pour ajouter quelques nouveautés à ses profils sportifs, comme la possibilité de mettre une activité en pause et la reprendre plus tard (comme chez Garmin) ou la possibilité d’activer le calcul de la distance 3d pendant une activité.

L’application a également été améliorée, on peut maintenant personnaliser ses zones cardio. Ce qui est très intéressant, c’est que Coros propose 3 méthodes :

Application Coros

C’est tout con, mais une fois de plus, cette implémentation est toute simple à utiliser mais en même temps elle propose différentes options pour couvrir les besoins du sportif du dimanche comme su sportif avancé. J’ai opté pour la méthode de Karvonen et j’ai juste eu à rentrer ma FCmax et ma FCR.

En mode montre connectée, nombre de widgets est assez restreint :

  • Heure : une vingtaine de watchfaces différentes
  • Activité quotidienne : nombre de pas, calories, durée de sport, étages
  • Fréquence cardiaque
  • Altimètre
  • Baromètre
  • Thermomètre
  • Notifications

Comme toute montre connectée, elle reçoit les smart notifications via Bluetooth : SMS, emails, appels entrants et notifications des applications. On peut choisir de les activer ou les désactiver pendant les activités sportives.

Un appui long sur le bouton Back ouvre le menu de raccourcis. Il n’est pas personnalisable mais reste très pratique. On y trouve une quinzaine de raccourcis.

Les premières sorties

Coros Apex Pro running

J’ai reçu l’Apex Pro hier et donc je n’ai eu le temps de faire qu’une sortie running et une de natation en piscine. Les analyses plus poussées (notamment de la précision viendront plus tard dans l’article du test complet).

Coros a fait un choix que je trouve bizarre pour l’implémentation du tactile. Il n’est en fait disponible que pour naviguer sur les graphiques et il faut d’abord appuyer sur un bouton pour l’activer.

Le tactile est donc utilisable dans les cas suivants :

  • faire défiler les graphiques sur les widgets de FC, altitude, pression atmosphérique, température
  • faire défiler le graphique d’altitude d’un suivi d’itinéraire
  • faire bouger l’écran de suivi d’itinéraire
  • faire défiler les pages de données lors d’un enregistrement d’activité (attention, cette option est désactivée par défaut. Il faut aller dans : Système > Interface entrainement > Défilement toucher > ON)

Premièrement, s’il faut utiliser un bouton, ben autant poursuivre avec la molette pour faire défiler les informations. Par exemple, pour faire défiler un graphique, il faut d’abord appuyer sur le bouton central et ensuite seulement, utiliser le tactile pour faire défiler vers la gauche ou vers la droite. La molette sert alors à zoomer ou dézoomer.

Sinon, il n’est pas possible d’utiliser le tactile pour simplement faire défiler les widgets dans la vie de tous les jours.

C’est sur l’écran de suivi d’itinéraire que le tactile se révèle le plus utile. la combinaison de la molette pour zoomer/dézoomer et du tactile pour déplacer l’écran est plutôt efficace.

On peut afficher jusqu’à 8 données par écran et ça reste bien lisible.

La façon d’arrêter un enregistrement d’activité a changé. Il faut maintenant maintenir le bouton appuyé pendant 3 secondes (comme chez Polar). La molette étant grosse, je pense que Coros a dû avoir des retours selon lesquels il pouvait y avoir un arrêt intempestif lorsqu’il suffisait d’un appui court (NB : on peut verrouiller les boutons).

Dans l’optique de randonnée ou d’alpinisme, la nouvelle possibilité de mettre une activité en pause et reprendre l’enregistrement plus tard est intéressante. Ca permet d’avoir un seul enregistrement pour une course de montage ou une randonnée de 2 jours.

Prix et date de disponibilité

Présentation Coros Apex Pro

L’Apex Pro est disponible en 2 couleurs de boitier : gris foncé et silver.

Avec 7 couleurs de bracelet : noir, orange, bleu marine, vert, jaune, rouge, blanc.

Elle sera commercialisée à partir du 26 septembre au prix de 499€, soit 150€ de plus que l’Apex 46mm (et 200€ de plus que l’Apex 42mm).

Mon avis

Avis Coros Apex Pro

Année après année, mise à jour après mise à jour, le marché des montres GPS se déplace doucement vers toujours plus de fonctionnalités connectées (lecteur de musique, paiement sans contact, etc). Parfois au détriment des fonctionnalités sportives et notamment de la précision des données (GPS et cardio). Et au détriment de notre budget, aussi.

Dans ce contexte, l’arrivée de Coros est très intéressante. Des montres GPS qui font l’essentiel, sans trop de complexité, mais avec des matériaux premium et des prix contenus. Je n’ai pas de réticence à utiliser leurs montres tous les jours. Et pour tout vous dire, je porte une Vertix depuis 3 mois (longévité vachement rare dans mon cas).

Je ne suis pas fan du nom choisi par Coros et je pense que ça va introduire de la confusion. L’Apex Pro est… une petite Vertix. La Vertix a les mêmes capteurs que l’Apex Pro mais ne s’appelle pas Vertix Pro. Bref…

L’écran tactile est intéressant en mode suivi d’itinéraire. En complément de la molette, c’est top. Vivement que Coros nous sorte une Vertix Pro avec la carto !

L’Apex Pro vient se placer tout naturellement dans le trou tarifaire qui existe aujourd’hui entre l’Apex à 300/350€ et la Vertix à 600€. Et c’est peut-être là le souci. Je me demande si Coros n’a pas fait monter ses prix un peu vite. Alors certes, au moment de comparer les prix, il ne faut pas oublier que la Coros Apex Pro est un modèle saphir et titane. Et de ce point de vue, l’Apex Pro reste moins chère que la Suunto 9 Titanium, la Vantage V Titan ou la Fenix 6 Pro Titanium.

Mais en termes de budget, on commence à rentrer dans les montres GPS haut de gamme qui ont des listes de fonctionnalités longues comme le bras.

PS : les Vertix aussi vont avoir un écran tactile, ça va être activé par mise à jour.

Qui d’autre ne veut rien rater ?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûr de ne pas rater les nouveaux articles et les résultats des nouveaux tests. Et recevez en bonus la checklist des 40 questions à se poser avant d’acheter une montre GPS.

* indicates required



Vous pouvez aussi suivre :

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.