Les meilleures montres GPS pour le trail en 2021 (avec et sans carto)

Meilleure montre GPS trail 2021

Encore plus de contenu sur les réseaux sociaux : Youtube pour les vidéos, Facebook pour les échanges, Instagram pour les tests en cours et Twitter pour les nouvelles des marques. Abonnez-vous.

Vous êtes libre de cliquer ICI pour passer commande chez mon partenaire i-Run quel que soit ce que vous voulez commander. Ca ne vous coûtera pas plus cher, c’est livré en 24h et c’est une bonne façon de supporter le blog.

Le trail impose des caractéristiques et fonctionnalités particulières pour choisir une montre GPS. Et à l’inverse, il y a des trucs qui ne servent à rien et pour lesquels ce n’est pas la peine de payer plus cher (comme l’analyse de la foulée avec les running dynamics).

Par rapport à une simple comparaison pour la course à pied, la liste des montres GPS correspondant à une utilisation de trail se réduit fortement. Mais en même temps, quand il y a trop de choix (et en 2021, y en a), on s’y perd…

De quoi a-t-on besoin sur une montre GPS de trail ?

Un altimètre barométrique

En fait, on a besoin d’un capteur qui mesure les dénivelés avec précision. Et pour ça, le GPS n’est pas au top. Saviez-vous que la précision du système GPS est environ 4 moins bonne en vertical qu’à l’horizontal ?

Il vaut donc mieux opter pour un alti baro, qui va mesurer les changements d’altitude à partir des variations de pression atmosphérique. Mais ça fait monter le prix… Car les montres GPS d’entrée de gamme ne sont généralement pas équipées de ce capteur (et des algorithmes qui vont avec). Et en milieu de gamme, on ne peut généralement pas l’étalonner manuellement, ce qui produit des erreurs sur l’altitude.

Mais attention, pour une mesure précise de l’altitude, un alti baro, ça se calibre manuellement régulièrement.

Si jamais ça ne passe pas niveau budget, alors il faut creuser un peu plus dans les possibilités d’affichage. Car la présence d’un altimètre GPS ne garantit pas que la montre pourra afficher le dénivelé (bridage logiciel). Ca peut vous paraître dingue, mais la Forerunner 245, par exemple, ne peut afficher que l’altitude, pas le dénivelé.

Des données qui permettent de doser son effort en trail

Sur route, on utilise beaucoup la fréquence cardiaque pour doser son effort. En trail, ça reste une donnée utile (d’ailleurs, j’ai lu un jour un article très intéressant qui montrait comment un traileur expérimenté arrivait à maintenir une FC à peu près constante qu’il soit en montée ou en descente ; ce qui n’est pas le cas d’un débutant, dont la courbe de FC fait le yoyo au fil des montées-descentes), mais il y a d’autres données qu’on peut prendre en compte.

Certaines montres GPS vont plus loin en affichant :

  • la pente : plus utile à vélo qu’en trail
  • la vitesse ascensionnelle : ça c’est utile
  • le profil d’altitude d’un parcours : ça permet de se situer sur une courbe d’altitude plutôt que d’utiliser la distance comme seule donnée pour savoir ce qu’il reste à parcourir.

Des données spécifiques à chaque montée

Les montres GPS Garmin récentes disposent de ClimbPro, un écran spécifique qui décortique l’itinéraire en différents tronçons, montée après montée. Ca permet de disposer de toutes les données utiles spécifiques à la montée en cours. Franchement top.

Les montres GPS avec ClimbPro :

Polar et Suunto ont une fonctionnalité plus basique, qui déclenche un tour automatique basé sur la détection de dénivelé. Ca s’appelle HillSplitter chez Polar (disponible sur la Grit X) et c’est un écran SuuntoPlus chez Suunto (disponible sur Suunto 9 Baro, Suunto 9 Peak, Suunto 9 et Suunto 5).

Carto, suivi d’itinéraire et profil d’altitude

La carto ? Pas indispensable selon moi. Même en 2021, la carto est limitée aux montres GPS Garmin, Coros Vertix 2 et à la Suunto 7. J’ai fait une comparaison détaillée de la Fenix 6 Pro et la Suunto 7. Casio propose de la carto sur des montres mais sans suivi d’itinéraire. Pas top.

Les montres GPS avec cartographie :

Le suivi d’itinéraire « à l’ancienne » (avec ou sans turn by turn) suffit à trouver son chemin et reste quand même largement moins cher que la carto. Mais il faut avoir préparé son itinéraire à l’avance…

En plus du suivi d’itinéraire en 2d, certaines montres GPS proposent un écran sur lequel on peut suivre sa progression en 3d sur un profil d’altitude. Là, ça peut être utile en course, pour pouvoir se situer et voir les montées qu’il reste à parcourir.

PacePro

PacePro, c’est un genre de partenaire virtuel évolué, un peu comme le fantôme sur Mario Kart. Ca permet de créer une stratégie de course qui prend en compte le dénivelé (positif et négatif), la fatigue et la stratégie (negative split).

Les montres avec ClimbPro :

Une grosse autonomie

Effet de mode ou pas, toujours est-il qu’on court de plus en plus longtemps en trail. Et on court moins vite aussi. Il n’est donc pas rare qu’une montre GPS avec 20h d’autonomie ne soit pas suffisante pour finir.

Heureusement, sur ce point, il y a eu de grosses avancées depuis 2 ans. Et on trouve même en 2021 des montres cardio GPS avec lesquelles on peut terminer l’UTMB sur 1 seule charge :

Une alerte orage

En montagne, à l’approche d’un orage, il vaut mieux savoir faire demi-tour. Certaines montres GPS peuvent déclencher une alerte en cas de brusque dégradation météo.

Une montre robuste

Je rassemble sous ce chapitre différents critères comme l’étanchéité, la solidité du boîtier, la résistance de la vitre aux rayures (pour ça, rien de tel qu’une vitre en saphir), pour que votre montre GPS résiste à de nombreuses heures de trail dans les montagnes.

Une chose est sûre : la lunette d’une montre GPS ramasse un paquet de rayures, qu’elle soit en plastique, en acier ou en titane. Pour le coup, les lunettes de couleur noire sont celles où les rayures se voient le plus. Il vaut mieux choisir un modèle avec une lunette couleur acier.

Pour protéger l’écran, on peut soit opter pour un modèle avec une vitre en saphir (inrayable), soit commander une protection à coller dessus.

Une bonne précision GPS

La montagne et la forêt sont des environnements dans lesquels la précision des montres GPS est dégradée, du fait des ‘masques’ qui empêchent de recevoir un signal de bonne qualité des satellites.

La difficulté, c’est que ça dépend de tellement de critères (le jour, le lieu, la météo, l’environnement, etc) qu’il est presque impossible de sortir un comparatif fiable. Même au sein d’une marque, les performances sont différentes d’une montre GPS à l’autre, parce que la puce, l’antenne ou la composition du boitier sont différentes.

Donc sur ce point, vous allez devoir me faire confiance, en vous disant que j’ai déjà analysé des milliers de traces GPS et que je suis impartial. Et ne rêvez pas, GLONASS et Galiléo ne sont pas des solutions miracles.

Un lecteur de musique

Naaaannnnnn, je déconne. Profitez de la nature !

Les meilleures montres GPS pour le trail en 2021

  • La plus complète : Garmin Fenix 6 Pro/Sapphire (carto)
  • La plus précise : Coros Vertix 2 (carto)
  • La plus compacte : Suunto 9 Peak
  • Le record d’autonomie : Coros Vertix 2 (carto)
  • Le meilleur rapport qualité / prix : Forerunner 745
  • La plus belle carto : Suunto 7 (carto)
  • Simple et efficace : Coros Apex

La plus complète : Garmin Fenix 6 Pro/Sapphire (carto)

Test Fenix 6X Pro Solar
  • Taille : 42/47/51mm selon le modèle (6S/6/6X)
  • Navigation : cartographie, suivi d’itinéraire et profil d’altitude
  • Autonomie : 25/36/60h, +10% avec la recharge solaire sur les modèles Solar
  • Robustesse : étanche à 100m, saphir sur les modèles Sapphire
  • Alerte orage : oui
  • Programmation d’entrainement complexe

Il y a tellement de modèles de Fenix 6, qu’il va falloir choisir en fonction de vos priorités. Sachez que tous les modèles estampillés “Pro” ou “Sapphire” intègrent la cartographie, le suivi d’itinéraire turn by turn, ClimPro. Les version Solar gagnent légèrement en autonomie grâce à la recharge solaire. Mais la Fenix 6, c’est aussi PacePro, qui permet de programmer une stratégie d’allure de course qui prendra en compte le dénivelé (positif et négatif) d’un itinéraire.

La cartographie s’accompagne de nombreux outils de navigation, qui permettent notamment à la montre de créer des itinéraires (en boucle ou pour rejoindre un point) toute seule, sans avoir besoin d’un smartphone et de Garmin Connect.

Lire mon test de la Fenix 6X Pro Solar

Lire mon test de la Fenix 6 Pro

Garmin Fenix 6X Pro Solar Bouton commander i-run
Garmin Fenix 6 Pro/Sapphire Bouton commander i-run
Garmin Fenix 6X Pro/Sapphire Bouton commander i-run
Garmin Fenix 6S Pro/Sapphire Bouton commander i-run

La plus précise : Coros Vertix 2 (carto)

Coros-Vertix-2-outdoor-1
  • Taille : 50mm
  • Navigation : cartographie, suivi d’itinéraire et profil d’altitude
  • Autonomie : 140h
  • Robustesse : étanche à 100m, saphir
  • Alerte orage : oui
  • Programmation d’entrainement complexe

La Vertix 2 intègre toutes les caractéristiques nécessaires pour le trail : des outils pour se repérer (notamment la cartographie) avec la meilleure précision GPS du marché.

La Vertix 2 est ainsi la première montre GPS qui fonctionne en double fréquence sur 4 systèmes de géopositionnement (GPS, GLONASS, Galileo et Beidou). C’est une innovation technologique qui améliore grandement la précision GPS en ville et en montagne, en exploitant 2 bandes de fréquences (L1 et L5) au lieu d’une.

Côté capteurs, elle combine un capteur cardio optique, la mesure de l’oxygénation sanguine et un électrocardiogramme qui permet d’avoir une mesure beaucoup plus fiable de la variabilité de fréquence cardiaque. Elle embarque également la cartographie du monde entier, qui s’affiche en fond d’écran lors de la navigation. Attention, cette carto n’est pas routable, donc la montre n’est pas capable de créer un itinéraire toute seule. Enfin, c’est aussi la montre GPS qui détient le record d’autonomie sans dégrader la précision GPS : 140h avec le mode GPS 1s.

Lire mon test de la Coros Vertix 2

La plus compacte : Suunto 9 Peak

Suunto 9 Peak running
  • Taille : 43mm
  • Navigation : suivi d’itinéraire et profil d’altitude
  • Autonomie : 25h
  • Robustesse : étanche à 100m, saphir
  • Alerte orage : oui
  • Programmation d’entrainement fractionné simple

La Suunto 9 Peak, c’est toutes les fonctionnalités du haut de gamme de Suunto dans un boitier compact (largeur moyenne mais épaisseur extra fine) et un design très sobre.

La force des montres GPS Suunto par rapport aux autres marques, c’est la précision. L’algo FusedAlti fonctionne impeccablement pour le calcul des dénivelés bien depuis des années. L’algorithme Snap to route permet quant à lui d’obtenir une précision GPS parfaite en plaquant la trace relevée à un itinéraire chargé dans la montre. Au fil des années, les fonctionnalités SuuntoPlus se sont étoffée : tours automatiques déclenchés par la position, le dénivelé ou les variations d’allure, partenaire virtuel, météo, etc.

L’application Suunto est celle qui a ma préférence pour tracer des itinéraire en exploitant les cartes de chaleur, été (trail) comme hiver (ski de rando). Elle a gagné en possibilités d’analyse, notamment en intégrant les algorithmes de charge d’entrainement de TrainingPeaks.

Lire mon test de la Suunto 9 Peak

Suunto 9 Peak all black Bouton commander i-run

Le record d’autonomie : Coros Vertix 2

Test Coros Vertix 2
  • Taille : 50mm
  • Navigation : cartographie, suivi d’itinéraire et profil d’altitude
  • Autonomie : 140h
  • Robustesse : étanche à 100m, saphir
  • Alerte orage : oui
  • Programmation d’entrainement complexe

Sans pour autant intégrer de recharge solaire, la Vertix 2 est la montre GPS qui offre la plus grosse autonomie du marché : 140h avec un point GPS toutes les secondes. Avec le lecteur de musique ? Comptez 25h, là aussi un record.

La Vertix 2 est la première montre GPS qui fonctionne en double fréquence sur 4 systèmes de géopositionnement (GPS, GLONASS, Galileo et Beidou). C’est une innovation technologique qui améliore grandement la précision GPS en ville et en montagne, en exploitant 2 bandes de fréquences (L1 et L5) au lieu d’une. L’autonomie passe dans ce cas à 50h.

Côté capteurs, elle combine un capteur cardio optique, la mesure de l’oxygénation sanguine et un électrocardiogramme qui permet d’avoir une mesure beaucoup plus fiable de la variabilité de fréquence cardiaque.

Elle embarque également la cartographie du monde entier, qui s’affiche en fond d’écran lors de la navigation. Attention, cette carto n’est pas routable, donc la montre n’est pas capable de créer un itinéraire toute seule.

Lire mon test de la Coros Vertix 2

La plus belle cartographie : Suunto 7

Suunto 7 running
  • Taille : 50mm
  • Navigation : cartographie et suivi d’itinéraire
  • Autonomie : 12h
  • Robustesse : étanche à 100m
  • Alerte orage : non
  • Pas de programmation d’entrainement

Si votre priorité, c’est la qualité de la cartographie, alors la Suunto 7 est une option à étudier.

Je dis étudier, car il y aura des concessions à faire, notamment au niveau de l’autonomie (entre 7 et 12h en fonction des options d’économie d’énergie). Mais sur le seul critère du rendu de la cartographie, la qualité de l’écran AMOLED (résolution 360 x 360 pixels) et du graphisme des fonds de carte, c’est tout simplement très beau.

L’application Suunto est celle qui a ma préférence pour tracer des itinéraire en exploitant les cartes de chaleur, été (trail) comme hiver (ski de rando). Elle a gagné en possibilités d’analyse, notamment en intégrant les algorithmes de charge d’entrainement de TrainingPeaks.

Lire mon test de la Suunto 7

Suunto 7 Bouton commander i-run

Le meilleur rapport qualité / prix : Forerunner 745

Forerunner 745 avis
  • Taille : 44mm
  • Navigation : suivi d’itinéraire et profil d’altitude
  • Autonomie : 18h
  • Robustesse : étanche à 100m
  • Alerte orage : non
  • Programmation d’entrainement complexe

Un peu curieux de trouver une montre GPS de triathlon dans cette liste des meilleures montres GPS pour le trail ? Pour quelqu’un qui n’a pas besoin de la cartographie et qui n’a pas un budget de plus de 400€, la Forerunner 745 fera le boulot.

Le suivi d’itinéraire avec guidage turn by turn pourra suffire pour réaliser un parcours, elle est a une excellente précision GPS, un capteur cardio de dernière génération et son prix a baissé de 100€ en 2021. Seul point d’attention : son autonomie de 18h. Mais tout le monde ne fait pas de l’ultra trail.

Lire mon test de la Garmin Forerunner 745

Garmin Forerunner 745 Bouton commander i-run

Simple et efficace : Coros Apex

Test Coros Apex
  • Taille : 42 ou 46mm selon le modèle
  • Navigation : suivi d’itinéraire et profil d’altitude
  • Autonomie : 25 ou 35h selon le modèle
  • Robustesse : étanche à 100m, saphir
  • Alerte orage : non
  • Programmation d’entrainement complexe

En général, montre outdoor va avec gros boitier et prix élevé. L’Apex, c’est tout le contraire : tous les arguments pour le trail, dans un petit boitier et un prix raisonnable.

Le premier, c’est la qualité des matériaux : une vitre en saphir inrayable et une lunette en titane (plus léger) sur la version 42mm ou en céramique (inrayable) sur la version 46mm. Le deuxième, c’est une grosse autonomie pour sa taille. Le troisième, c’est la taille du boitier de 42mm, qui conviendra mieux aux petits poignets. Elle a la particularité de n’avoir que 2 boutons, dont l’un est une molette. C’est plutôt efficace comme interface et ça marche même avec des gants.

Lire mon test de la Coros Apex

Coros Apex 46mm noire Bouton commander i-run
Coros Apex 42mm blanche Bouton commander i-run

42 commentaires

  • Giovanni

    Sympa de tout remettre à plat. Mais un détail m’interpelle :
    Tu estimes qu’une polar vantage ne ferait pas le job? Si je reprends tes critères ( alti baro pour la V, autonomie , suivi d’itinéraire…) il ne lui manquerait que l’alerte orage, non?

    • Jérôme

      Bonjour
      Il lui manque un petit détail : une boussole. Sans boussole, le suivi d’itinéraire ne fonctionne pas à l’arrêt. C’est un peu chiant.

  • Matthieu

    Encore un excellent article !!! Merci
    Comment ce fait-il que la Fenix 6X pro soit à 750 euros et la 5X Plus à 800 euros ???

  • Marc

    Bonjour bel article complet juste une question pense que la trace Gps et altimètre sera meilleure sur fenix 6 par rapport la Suunto 9 baro.. merci

    • Jérôme

      Bonjour
      Impossible à dire tant que je ne l’ai pas en test. Les forerunner 245 et 945 ont la même puce GPS et pourtant la précision de la 945 est moins bonne…

  • cvanquick

    Je suis quand même très embêté quand je vois l’évolution du marché.
    Tu es obligé de supporter une masse d’options dont tu n’as pas forcément besoin.
    Et de même pour le cardio au poignet.
    Tout cela gonfle artificiellement le prix et pour certains ne sert à rien.
    Si tu veux une montre qui fait vraiment bien le job pour ce type d’activité (et que le job), cela n’existe plus ou alors il faut aller sur des modèles plus anciens comme l’ambit 3 peak.
    C’est dommage que l’un de ces marques ne tente pas un coup dans ce sens :

    – grosse autonomie (a minima 20h en best)
    – écran lisible (pas besoin de couleurs)
    – pas de cardio poignet mais ceinture cardiaque
    – pas d’aspect montre connectée
    – une gps fiable
    – un baromètre fiable
    – un altimètre fiable
    – vitesse ascensionnelle fiable
    – suivi d’itinéraire
    – costaud
    – alerte météo fiable

    Et c’est tout

    • Jérôme

      Bonjour
      C’est partout pareil : je n’ai pas besoin de vitres électriques dans ma voiture. Qui fait encore des voitures sans vitres électriques ?

      • cvanquick

        Quand je pars courir dans la nature, c’est pour être coupé du reste (comme tu le dis aussi : regarder la nature) et ne pas avoir de distraction.
        Toutes les options noient le poisson. La justesse du Gps est parfois très aléatoire chez certaines marques. Le cardio poignet n’est pas fiable. La finalité de la montre est donc dégradée.
        Une montre de course tout simplement mais ultra précise, résistante avec une grosse autonomie, je suis sûr qu’il y a un marché.

        La vitre électrique d’une voiture ne dégrade pas sa finalité.

        Je suis à deux doigts de reprendre une ambit 3 Peak dont la précision des données n’a rien à envier aux montres d’aujourd’hui et l’autonomie aussi. Le reste je n’en ai pas besoin

        • Gauthier

          Je partage à 100% cet avis. Une montre simple et qui fait correctement le job. A quoi bon de la musique si l’on ne connaît pas son point exact ou se la péter avec du G…..pay !

  • Fred

    Bonjour Jérome,

    Nul part apparaît la Garmin Forerunner 945 pourtant il y a quelques semaine tu titrais : Test Garmin Forerunner 945 : le top de la performance. Je t’avoue que je suis perdu ???

    • Kyllian

      Tout d’abord merci pour l’article qui est très complet mais je rejoins Fred, quid de la forerunner 945 pour le Trail ? Elle peut être une bonne alternative aux Fenix 5 ou 6 ?

    • Jérôme

      Je ne peux que conseiller cette Forerunner 945.Légère, complète et ultra précise.Utilisée récemment sur l’Echappee Belle .
      35H en mode avion avec suivi d’itinéraire et alerte boisson/alimentation.

  • Didier

    Bonjour,
    et merci pour cet article.
    Je suis très fan de la fonction FusedAlti de mon Ambit3 Peak.
    Qu’en est-il sur les Fenix ? Y a-t-il une fonction similaire, ou est-ce qu’il faut toujours étalonner l’altimètre manuellement ?

  • Anaïs

    Bonjour,

    Merci pour cet article très complet!
    Je pratique le trail (30km, mais comptant passer sur du 50/70km prochainement) et j’hésite entre deux montres: la Fénix 5 et la Forerunner 645. J’utilise ma montre uniquement pour la course à pied sur route et le trail. Quand vous dites que la Forerunner 645 a “90% de ce qu’il faut”, quel sont les 10% manquants?

    Quelle montre me conseillerez-vous?

    En vous remerciant par avance, et en saluant encore la qualité de votre site.

    • Jérôme

      Bonjour
      Les 10%, ce serait quelques petits éléments comme la calibration manuelle de l’altimètre, un peu plus de robustesse ou un peu plus de possibilités dans la navigation avec waypoints. Mais vous avez l’air de rentrer dans le profil des 90%.

      • mahikeulbody

        J’ai une Forerunner 645M et je viens de découvrir qu’elle permet maintenant la calibration manuelle de l’altimètre, chose qu’elle n’avait pas à ses débuts, suite sans doute à une mise à jour du firmware (Paramètres/Capteurs/Altimètre/Étalonner : choix entre GPS et saisie manuelle).

  • Jérôme

    Génial merci et très bonne année.
    J’hésite sur deux montres Foruner 245 et 645. Je fais du running (jusqu’à 20km), trail (moyen) et rando (sur plusieurs jours, mais j’ai ma suntoo vector qui me va bien avec une carte papier).
    Les deux montres sont presque au même prix, donc mon porte monnaies balance……..
    Merci de ton avis

    • Jérôme

      Bonjour
      Pour le trail, léger avantage à la 645 (alti baro). Mais pour la rando, léger avantage à la 245 (autonomie). Donc pour vous plutôt 645 donc.

  • Grégorie

    ” progression en 3d sur un profil d’altitude”

    Quelles montres ont cette option? ça m’intéresse sérieusement. Je trouve que, plus que les km restant à parcourir, voir où on se situe que le profil et ce qu’il reste à faire est très important pour gérer sa course

  • Michel C

    Bonjour
    Quid de l’amazfit2 voir 3 ?
    Une autonomie correct avec altimètre baro

    • Jérôme

      Bonjour
      J’ai eu pas mal de retours concernant des problèmes de fiabilité de capteur de la Stratos 2 au gré des mises à jour. Quant à la Stratos 3, je ne l’ai pas encore testée pour vérifier sa fiabilité.

  • LELARGE

    Bonjour je fais du goudron que pour travailler au seuil, une fois par semaine.
    Je pratique le trail depuis 25 ans et me fais un voir deux ultras par an (GRP, Diag, UTAT…).
    J’ai longtemps utilisé une Vector toujours indestructible à ce jour. Les vendeurs de décat ne la connaisse même plus tellement elle a de l’âge. Quelle montre!!
    Depuis quelques temps, je m’étais acheté une petite tomtom pour voir mes km et observer mes séances tranquillement.
    Quelle déception, plus de mise à jour …. Bref même la montre après deux ans d’utilisation me lâche.
    Je ne souhaite pas mettre un budget astronomique. Le suivi GPS me va bien sur 5/6h mais au delà je préfère faire confiance aux organisateurs de la course.
    Que me conseillerais tu?
    Merci pour tous tes tests et conseils.
    Salutations sportives

  • Jean Luc

    Bonjour, entre la garmin 935 et la fénix 5, zéro différence mis à part le boitier et la vitre saphir. Alors pour un trail de 50 à 100 km, qu’st-ce qu’un Fénix apporte de plus ? Je ne sais pas ? La solidité ? Oui mais il est rare de tomber dessus ou de la frotter contre un arbre.

  • Van Craenenbroeck

    Et Polar c est mauvais ?

  • Remixee

    Bonjour! Avez vous testé la montre stratos 8 de chez amazfit? Elle rassemble une grande partie des critères même si la cartographie n’est pas au top il me semble. Merci

  • criton

    Bonjour,
    je pratique le trail 30 à 50km, j’avais la 310xt qui présentait toutes les options que je recherche et surtout l’affichage du dénivelé sur la montre.
    Que me conseillez vous comme montre? ( phenix 3)en sachant que l’option cardio au poignet est pour moi un gadget.
    Budget 200€ y compris occasion.
    Merci pour votre retour.

  • Lulu

    Sur mon apex 42 l’alerte orage y est.

  • Xavier

    Bonjour Jérôme,
    Dans le paragraphe “Carto, suivi d’itinéraire et profil d’altitude” il manque la 945 parmi les modèles disposant de carto 😉
    945 qui reste un super choix à mon sens, même si moins “résistante” qu’une Fenix, elle compense par son poids. Après tout, c’est une Fenix 6 Pro en plastique 🙂

  • RENOUARD

    Bonjour Jérôme,

    Merci pour ce test très complet :).

    2 questions concernant cette montre stp. Est-il possible, tout comme GARMIN le propose :

    1_ De programmer des séances de fractionné complexe de type :
    20min échauffement,
    X1 série de 10X 45 sec (travail) – 30 sec (récup)
    2min30 recup
    X1 série de 10X 1min (travail) – 45 sec (récup)
    10min retour au calme

    2_ De saisir un facteur d’étalonnage dans le cadre de l’utilisation du capteur STRYD

    Je te remercie par avance pour tes réponses et précisons.

    Sportivement,
    Nicolas

  • Nico

    Merci pour l’article, pas mal d’info intéressante.
    Ma Garmin 935 est morte et je cherche donc à la remplacer.
    Courant généralement seul, un élément qui pour moi est assez important c’est le livetrack et les alertes proposé par Garmin. Il me semble que ni Coros ni Suunto n’y pense et c’est bien dommage…
    Chez Garmin, le nouveau capteur optique FC sur les Garmin FR 945LTE et Venu2 semble nettement plus fiable que le précédent mais pas encore dispo sur beaucoup de modèle (et la LTE est un peu chère…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.