Test Garmin Forerunner 245 Music : tout ce qu’il faut pour le running

Test Forerunner 245 Music

La communauté (et des bonus) sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube et Instagram.

Vous êtes libre de cliquer ici pour passer commande chez mon partenaire i-Run et soutenir ainsi le blog. Profitez-en pour utiliser le code IRUN15, qui offre 15% de réduction sur les nouveautés chaussure et textile.

Ca fait plus d’un an que la Forerunner 645 Music était orpheline d’une Forerunner 245 Music. Et ça fait plus d’un an que je dis qu’il n’y aura jamais de Forerunner 245 Music, parce qu’en milieu de gamme, avec la Vivoactive 3 Music, il n’y a pas la place pour une autre montre GPS.

Hé bien Garmin a décidé de me donner tort.

La Forerunner 245 prend donc la relève de la Forerunner 235, la montre GPS Garmin la plus vendue au monde. Le placement de cette Forerunner 245 Music est intéressant, puisque ce n’est pas une déclinaison ‘running’ de la Vivoactive Music, mais une nouvelle montre GPS qui vient se placer juste en-dessous de la Forerunner 645 Music, Mais vraiment juste juste en-dessous.

La Forerunner 245 Music est donc une grosse amélioration par rapport à la 235 : autonomie doublée, plus légère, advanced running dynamics, 11 algorithmes Firstbeat, suivi d’itinéraire, oxygénation sanguine, etc…

Présentation de la Forerunner 245 Music

Présentation Garmin Forerunner 245

Elle remplace : Forerunner 235

Au-dessus dans la gamme : Forerunner 645 Music

En-dessous dans la gamme : Forerunner 45

Par rapport à la Forerunner 235, le design a été revu et largement amélioré. Mais alors que les Forerunner 230, 235 et 630 se ressemblaient fortement, on ne peut pas en dire autant des Forerunner 245 Music et 645 Music. Certes, on retrouve le format plus petit, plus fin et plus passe partout de la 645 Music, mais la lunette métallique qui donnait un aspect bien fini a disparu.

Le format reste malgré tout similaire à celui de la Forerunner 645 Music : 42mm de largeur. Mais elle est 1mm plus fine (12,2mm contre 13,5). Sur ce critère d’encombrement, il y a peu de concurrentes qui font mieux :

  • la Forerunner 45S bien sûr (39mm de diamètre)
  • la Forerunner 35 (35x40mm)
  • la Fitbit Versa (39x39mm)

Mais au niveau du poids, avec 42g, il n’y a que la Forerunner 45S qui est plus légère.

La Forerunner 245 Music est donc bien une petite montre GPS running de milieu de gamme, qui conviendra très bien aux petits poignets.

Ce qui est top, c’est que malgré cette petite taille, l’écran est de bonne dimension (écran de 30mm, résolution 240×240 pixels, le même que sur les Fenix 5 Plus). Le ratio entre la surface de l’écran et la surface totale de la montre est probablement un des meilleurs. La bande noire qui entoure habituellement l’écran est bien plus fine que sur la Forerunner 945 par exemple.

Si l’écran OLED tactile est devenu la norme sur les pures montres connectées, Garmin conserve les avantages de l’interface par boutons (plus pratique à utiliser lorsqu’on fait du sport) et de l’écran transréflectif (moins lumineux mais moins gourmand en énergie). Du coup, il faut savoir que le rétro éclairage sera indispensable dans la pénombre pour arriver à voir quelque chose. Par contre, la visibilité est excellente en plein soleil.

Le bracelet en silicone est équipé d’une petite tirette qui permet de le remplacer sans outil. Le choix n’est pas aussi développé que pour les bracelets Fitbit, mais comme le système est devenu standard, il suffit de chercher un peu sur internet pour trouver son bonheur (largeur 20mm).

Il y a 5 versions de Forerunner 245, 3 avec lecteur de musique et 2 sans. Et à part le lecteur de musique et les couleurs, toutes les autres fonctionnalités sont strictement identiques.

La Forerunner 245 Music est une montre GPS de milieu de gamme Garmin, mais par rapport à la concurrence, elle se place facilement au-dessus (à budget équivalent) en termes de fonctionnalités. Cette richesse se paie par des menus un peu complexes pour le non-initié. Il faut parfois chercher un peu pour trouver le paramétrage qu’on veut. Et parfois, on n’imagine même pas qu’il existe un paramétrage.

L’organisation des menus a quelque peu changé. Déjà, avec les widgets qui regroupent des informations complémentaires (widgets ma journée, statistiques de santé, ou historique), on sent que Garmin essaie de simplifier son interface qui est devenue au fil du temps tellement complète que c’est difficile de s’y retrouver. Ensuite, les paramétrages sont maintenant regroupés de façon différente, avec un icône en illustration, afin qu’on s’y retrouve plus facilement.

Le menu de commande est accessible par un appui long sur le bouton Light (3s, si vous tenez appuyé plus longtemps, ça déclenche l’alerte d’urgence). Il regroupe un certain nombre de raccourcis bien utiles.

De manière générale, dites-vous que tout est personnalisable sur la Forerunner 245 Music. C’est la force des montres GPS Garmin.

L’interface a finalement assez peu évolué : 5 boutons dont les fonctions n’ont pas changé et un système de widgets qui défilent verticalement (sauf que leur nombre doit bien avoir doublé depuis 2015) :

  • statut d’entraînement (avec derrière plusieurs écrans : VO2max, charge d’entraînement, temps de récupération, prédiction de temps de course)
  • statistiques de santé (un widget qui regroupe les infos et les graphiques de FC, stress et body battery)
  • ma journée (un widget qui regroupe les infos sur la dernière séance de sport, les minutes intensives, le nombre de pas et les calories brûlées)
  • saturation sanguine en oxygène (SpO2)
  • smart notifications
  • météo
  • calendrier
  • lecteur de musique (ne vous y trompez pas, Spotify est affiché par défaut, mais il suffit de changer la source de musique)
  • historique (un nouveau widget qui affiche les activités sportives des 3 derniers jours et permet d’accéder aux statistiques de chaque activité de votre journal de bord)
  • Garmin Coach

Ca, c’est juste la liste de ceux que j’ai activés, il y en a encore 11 de plus que je n’utilise pas, soit parce qu’ils sont redondants avec un des widgets cités ci-dessus, soit parce qu’ils ne m’intéressent pas : body battery, , dernière nage, dernier parcours vélo, dernières course à pied fréquence cardiaque, pas, calories, minutes d’intensité, stress, VIRB, dernière activité). On peut en supprimer, en ajouter et changer leur ordre d’apparition.

Par rapport à la Forerunner 235, tout a changé : le boîtier, l’écran, le capteur cardio, la puce GPS, etc. La Forerunner 245 Music intègre pas mal de nouvelles fonctionnalités. C’est là qu’on voit tout le chemin parcouru entre une montre cardio de 2015 et une de 2019 :

  • Galiléo
  • capteur d’oxygénation sanguine
  • lecteur de musique
  • Wifi
  • widget statut d’entraînement
  • suivi d’itinéraire
  • advanced running dynamics (avec une ceinture cardio HRM-Run, HRM-Tri ou un Running dynamics pod
  • mesure du stress
  • body battery
  • Plans d’entraînement adaptatifs de Garmin Coach
  • profil natation en piscine
  • détection automatique des mouvements de musculation
  • compatibilité avec les capteurs Bluetooth
  • détection d’accident
  • mode Ultratrac
  • TrueUp Physio

Euh, mais avec tout ça qu’est-ce qu’il reste à la Forerunner 645 ? Ben la Forerunner 645 a un altimètre barométrique, les segments Strava live, le seuil lactique, Garmin Pay et… c’est tout.

Certaines de ces fonctionnalités permettent des analyses physiologiques assez fines de l’entraînement (ou des effets de l’entraînement). Le widget Statut d’entraînement et le Training effect (aérobie et anaérobie) analysent la qualité de votre entraînement, la charge d’entraînement permet d’éviter le surentrainement (cette phase où l’on s’entraîne comme un dingue sans que cela ait un quelconque bénéfice sur les performances avec en plus un risque de se blesser).

Garmin a intégré au dos son nouveau capteur cardio optique. Le même que celui qui équipe la Forerunner 945 et qui permet de mesurer aussi l’oxygénation sanguine.

La puce GPS est également compatible GLONASS et Galiléo.

Par contre, Garmin a opté pour un altimètre GPS, par barométrique. C’est un choix que je comprends mais que j’ai du mal à expliquer. Je le comprends, car c’est un des rares critères qui permet de différencier la Forerunner 245 « milieu de gamme » de la Forerunner 645 « haut de gamme ». Polar a fait le même choix pour distinguer la Vantage M de la Vantage V.

Mais en même temps, n’importe quel bracelet connecté possède un altimètre barométrique pour compter le nombre d’étages gravis. Et la Vivoactive 3 Music, loin d’être une montre GPS orientée trail en est également équipée.

Au niveau connectivité, la Forerunner 245 peut se connecter à différents capteurs externes en Bluetooth et ANT+ : ceinture ou brassard cardio, capteur de vitesse/cadence vélo, footpod, running dynamics pod, capteur de puissance course à pied (via des applis à télécharger sur Connect IQ). Elle se connecte à un smartphone en Bluetooth. Et la version Music a en plus le Wifi pour télécharger les morceaux de musique ou les playlists et se connecte à un casque audio en Bluetooth.

La musique est enregistrée dans la mémoire de la montre (4Go pour des fichiers mp3 ou des playlists Deezer ou Spotify) et vous pouvez vous passer complètement de votre smartphone. Il suffit de coupler un casque Bluetooth et vous pouvez partir sur votre séance de sport avec cardio + GPS + musique.

Le nombre de profils sportifs est forcément plus restreint que sur la Forunner 945, mais permettent de varier les sports (un peu de vélo, de natation et de salle) :

  • course à pied, tapis de course, piste en salle, trail
  • vélo, home trainer
  • natation en piscine
  • rameur
  • marche
  • musculation
  • cardio, vélo elliptique, escalier
  • yoga
  • autre

La surprise, c’est d’y trouver un mode Trail, puisque la Forerunner 245 Music n’est pas équipée d’un alti baro. Remarquez, on peut apprécier le trail sans alti baro, il suffit juste de savoir que les valeurs de dénivelé ne seront pas forcément des plus précises.

Les outils pour l’entraînement se sont étoffés :

  • programmation d’une séance de fractionné simple depuis la montre
  • programmation d’une séance complexe depuis Garmin Connect, puis transfert à la montre
  • Garmin Coach, qui permet de récupérer un calendrier adaptatif de séances d’entraînement en vue d’un objectif (5km, 10km, semi ou marathon)

Les autres outils d’entraînement incluent :

  • les alertes (FC, temps, allure, distance, cadence, calories)
  • les tours automatiques (avec la possibilité de personnaliser les données affichées sur l’écran d’alerte)
  • le métronome
  • le partenaire virtuel
  • les segments Strava live

Le suivi d’itinéraire est une des nouveautés qui peut faire le plus de différence. Aujourd’hui, personnellement, je n’achèterais plus une montre GPS sans navigation. Qu’on ne se méprenne pas : il n’y a pas de carte à l’écran. Mais simplement, il suffit d’avoir préalablement tracé son itinéraire pour pouvoir le suivre à écran. Ca permet aussi de retrouver son point de départ, puisque on visualise facilement le chemin parcouru.

Il faudra tracer un itinéraire via Garmin Connect, car la Forerunner 245 Music n’est pas compatible avec Garmin Explore.

Il faudra néanmoins télécharger 2 applications sur votre smartphone :

  • Garmin Connect pour analyser vos statistiques
  • Garmin Connect IQ pour pouvoir télécharger des applications

Garmin a introduit des fonctions de sécurité qui sont à la charnière entre l’utilisation sportive et la montre connectée.

La détection d’incident est une fonctionnalité qui vient des compteurs vélo. Si la montre détecte une chute, un arrêt de la vitesse horizontale et une immobilisation, elle va en déduire qu’il vous est arrivé quelque chose (comme un accident). Dans ce cas, elle va envoyer un SMS et un email à une liste de contacts d’urgence que vous aurez préalablement définie dans l’application Garmin Connect avec votre position GPS.

Si la situation le demande, on peut déclencher manuellement l’envoi d’une alerte d’urgence en appuyant 5 secondes sur le bouton Light.

Garmin était déjà la seule marque qui fournissait le suivi en direct LiveTrack. Ca pouvait déjà être sécurisant pour ceux et celles qui partent tout seul dans la nature. Mais c’était contraignant et ça fonctionnait en continu sans alerter sur un incident. Avec les alertes d’urgence automatique et manuelle, votre contact d’urgence ne recevra un message que si vous avez eu un problème.

Ces fonctions de sécurité sont disponibles sur certains profils, mais pas tous : course à pied, trail, vélo et marche).

Garmin a intégré toutes les statistiques de suivi d’activité, à vous de choisir les quelles ont de l’importance à vos yeux :

  • fréquence cardiaque
  • nombre de pas
  • distance
  • nombre de calories
  • minutes d’intensité
  • saturation sanguine en oxygène
  • stress
  • body battery
  • sommeil

Même chose du côté des fonctionnalités de montre connectée :

  • smart notifications (email, SMS, appels entrants, applications comme WhatsApp, Facebook ou autre)
  • lecteur de musique
  • calendrier
  • météo
  • plateforme de téléchargement d’applications Connect IQ

Télécharger le manuel d’utilisation.

Autonomie

Garmin Forerunner 245 Music

La puce GPS Sony continue de faire des miracles en termes d’autonomie :

  • 11h sur la Forerunner 235
  • 14h sur la Forerunner 645
  • 24h sur la Forerunner 245

Deux ans et demi entre les 2 premières et 3h de gagnées. A peine plus d’un an entre les 2 dernières et l’autonomie a presque doublé. Impressionnant, non ?

Bon, si on allume la musique, la liaison Bluetooth consomme beaucoup plus et l’autonomie passe à 6h.

Qui dit plus de fonctions connectées sur une montre plus petite dit plus faible autonomie en même montre : 7 jours contre 9 pour la Forerunner 235.

En test réel, je l’ai rechargée tous les 5 à 6 jours, en fonction du nombre de séances de sport avec GPS.

Champs de donnée

Forerunner 245 champs de donnée

Temps : durée, durée moy circuit, destination finale, prochain waypoint, circuit, d’arrêt, dans zone, intervalle, total pour plusieurs sports, repos (natation)

Distance : parcourue, circuit, dernier circuit, jusqu’au waypoint, par coup de rame, par mouvement (natation), nautique, restante

Allure : instantanée, moy, circuit, dernier circuit, intervalle

Cardio : instantanée, moy, circuit, instantanée intervalle, zone, %FC max intervalle, max intervalle, moy intervalle, % FC max, %FC max circuit, %RFC (réserve de fréquence cardiaque), %RFC circuit, %RFC moy

Altitude

Cadence (vélo) : instantanée, circuit, dernier circuit, moy

Cadence (running) : instantanée, circuit, dernier circuit, moy

Calories

Cap

Circuit : nombre de circuits réalisés

Condition de performance

Soleil : lever, coucher

Coups de rame : total, circuit dernier circuit, fréquence, fréquence circuit, fréquence dernier circuit

Foulée : longueur, longueur circuit, longueur moy

Oscillation verticale : instantanée, moy, circuit

Temps de contact au sol : instantané, circuit, moyen

Equilibre temps de contact au sol : équilibre G/D, équilibre G/D circuit, équilibre G/Dmoy

Rapport vertical : instantané, circuit, moyen

Taux plané : instantané, circuit, moyen

Allure (natation) : 500m, moy 500m, 500m circuit, dernière longueur

Type de mouvements (natation) : dernière longueur, intervalle

Mouvements (natation) : total, total circuit, total dernier circuit, dernière longueur, circuit, dernier circuit, moy, intervalle, fréquence, fréquence moy, nombre/longueur, nombre/longueur intervalle

SWOLF : dernier circuit, dernière longueur, moy, intervalle, circuit

Heure : locale, arrivée destination finale, arrivée waypoint

Position : latitude, longitude

Longueurs (natation) : nombre, intervalle

Température : instantanée, max 24h, min 24h

GPS : intensité signal

Batterie : niveau de charge

Training effect : aérobie, anaérobie

Training stress score

Vitesse : instantanée, circuit, dernier circuit, moy, max

Latitude/longitude

Répétitions (muscu)

Running

Garmin Forerunner 245 running

Au moment de lancer un enregistrement, on accède facilement aux options en appuyant sur le bouton Haut. On peut y consulter le calendrier d’entrainement, de sélectionner la séance du jour (entrainements programmés, , fractionné, objectif simple, course contre une activité de l’historique, de charger un parcours pour faire du suivi d’itinéraire) ou de modifier les paramètres.

Sur le profil de Course à pied, on peut afficher 2 écrans supplémentaires pour les 6 Advanced running dynamics (temps de contact au sol, équilibre gauche/droite, cadence, longueur de foulée, oscillation verticale, vertical ratio), pourvu que l’on utilise un accessoire externe adapté (ceintures HRM-Run, HRM-Tri ou Running dynamics pod). Rien de nouveau, ça fait des années que ça existe, ça donne une analyse de la technique de foulée.

Mais elles étaient réservées jusqu’à maintenant aux montres GPS haut de gamme. Je ne suis pas sûr que ce soient des données que le coureur moyen puisse exploiter. A mon avis, c’est trop technique et pas assez exploitable pour la cible de la Forerunner 245 Music. Garmin aurait pu se contenter de la cadence et ne proposer les autres que sur les montres plus haut de gamme (Forerunner 645 et 945).

Par contre, le statut d’entraînement, la charge d’entraînement et le body battery sont des métriques physiologiques qui sont plus faciles à comprendre et à utiliser pour adapter un programme d’entraînement. Ca, c’est un vrai plus.

Le statut d’entrainement permet de savoir rapidement si l’entrainement a été productif (en quantité et en intensité). La charge d’entrainement cumule les données sur 7 jours et permet d’éviter la zone rouge synonyme de surentrainement et la zone bleue synonyme de sous-entrainement. Ces algorithmes Firstbeat s’adaptent avec le temps. Il faut donc environ 4 semaines pour qu’ils se calent bien sur vos capacités physiques.

Bien évidemment, on peut connecter une ceinture cardio et un footpod pour gagner en précision. Le cas de la ceinture cardio n’est pas à prendre à la légère, car les données cardio servent ensuite à plein d’algorithmes physiologiques de Firstbeat. Donc si vous leur donnez des données fausses, toutes les analyses seront fausses.

Le cas de la puissance en course à pied est un peu bizarre. Il n’y a pas de champ de donnée ‘puissance’. Normal, me direz-vous, c’est probablement réservé au haut de gamme. C’est vrai. Etant donné qu’il faut un alti baro pour que les applications Garmin Running power mesurent la puissance, ça ne peut pas fonctionner sur la Forerunner 245 Music.

Oui mais le champ de donnée puissance de Stryd peut être téléchargé depuis Connect IQ. C’est à dire qu’on peut mesurer la puissance en course à pied, mais pas avec la solution de Garmin. Il faut un capteur Stryd. Bizarre, non ?

Pour une utilisation en trail ludique, on pourrait très bien se contenter de l’altimètre GPS. Mais là, il y a un vice caché : le seul champ de donnée relatif à l’altimètre, c’est l’altitude ; on ne peut pas afficher le dénivelé positif. Ca, c’est vraiment dommage, d’autant que le d+ et le d- font partie des statistiques affichées dans Garmin Connect. Mais on ne peut pas les afficher en direct à l’écran.

Le suivi d’itinéraire fonctionne en ‘turn by turn’, c’est-à-dire qu’un bandeau en bas de l’écran affiche la forme du prochain virage et la distance à laquelle il se trouve (comme sur un GPS de voiture quoi). Perso, je trouve ça confortable, car ça évite de regarder sa montre totues les 30 secondes alors que le prochain virage est à 900m.

Garmin Coach est un service récent qu’on trouve dans Garmin Connect et qui propose des programmes d’entraînement de course à pied pour différentes distances (5km, 10km et semi-marathon). Bon, des programmes, on en trouve facilement sur internet. Le réel intérêt de Garmin Coach, c’est que le programme est adaptatif. C’est à dire qu’il va chaque semaine adapter les séances d’entraînement en fonction des performances mesurées par votre montre.

Pour un coureur débutant ou moyen, c’est une super aide. La combinaison Forerunner 245 – Garmin Coach est une aide à l’entraînement en vue d’améliorer ses performances. Et pas juste une montre GPS qui mesure la distance…

On rentre quelques paramètre au départ pour définir notre niveau (kilométrage hebdomadaire, allure moyenne), on choisit son coach (ça donne un petit côté personnalisé et permet de choisir une méthode plutôt qu’une autre), les jours où l’on est dispo pour courir, la date de la course et l’appli se charge de créer le programme. Reste juste à faire une synchro pour transférer la séance dans la montre.

Bon, pour la première course de référence, le coach m’a demandé de m’échauffer 2 minutes, de courir 5 minutes et de faire 2 minutes d’étirements. Autant vous dire qu’après cette séance, j’ai repris mon footing. La 2e faisait 35 minutes et la 3e 55. La progression est plus rapide que l’assistance évolutive de Suunto.

Le système n’est pas encore aussi adaptatif que ce que propose la Suunto 5. C’est-à-dire que si vous n’effectuez pas la séance de jeudi, le coach vous proposera quand même un jour de repos le vendredi. Du coup, ce calendrier d’entrainement est quand même contraignant, car il faut être dispo le jour J pour faire la séance du jour J.

On peut ajouter un écran lecteur de musique sur n’importe quel profil sportif (ce qu’on ne pouvait pas faire sur la Vivoactive 3 Music). On contrôle ensuite le lecteur de musique depuis la montre, avec les boutons. Ca fonctionne bien et c’est bien foutu. Mais pour des actions de base comme passer à la chanson suivante, j’ai quand même tendance à utiliser directement le bouton du casque (tout dépend si vous avez un casque équipé d’un ou plusieurs boutons).

On peut aussi activer des alertes audio via un casque Bluetooth (une petite voix qui vous parle) : circuit, allure, FC, chrono. Pour rigolez, testez le français canadien…

En fin de séance, l’enchaînement des écrans a changé. On y trouve : les statistiques générales, les training effect aérobie et anaérobie, le graphique du temps par zone de FC, les temps par circuit (si vous avez activé un tour automatique), la trace GPS (faussement appelée « carte » dans le menu),

Dans le cas d’une séance programmée par Garmin Coach, un nouvel écran demande de renseigner nos sensations, pour savoir si cette séance a été facile ou difficile (il y a 6 niveaux différents). Cette donnée se retrouve ensuite sur Garmin Connect sous forme d’un genre de tag en bas de page. Mais on ne peut pas faire d’analyse croisée avec ce critère, comme on peut le faire sur Suunto Movescount. En revanche, je pense qu’elle est utilisée par l’algo pour adapter la difficulté de la prochaine séance.

J’ai testé les fonctions de sécurité dans différentes situations. Bon, l’action manuelle fonctionne bien, c’est pas une surprise. Mais il faut bien comprendre comment fonctionne la détection automatique pour éviter les fausses alertes ou les non-déclenchements. Si vous tombez (en courant ou à vélo) et que vous vous relevez tout de suite, il ne se passera rien. Il faut une période d’immobilité pour que l’alerte se déclenche.

Vélo

Forerunner 245 vélo

Il y a des différences parfois subtiles entre les différents profils sportifs. Mais globalement, on retrouve un corps commun que j’ai décrit dans le paragraphe running.

Après, les profils vélo (avec et sans GPS), ca permet d’utiliser la vitesse au lieu de l’allure, de configurer des écrans de données différents et de différencier les séances dans l’analyse sur Garmin Connect.

Sur du vélo d’appartement, vous n’aurez pas d’info sur la distance sans utiliser un capteur externe.

Natation

Forerunner 245 natation

Même sur une montre GPS running, c’est quand même un vrai plus d’avoir un profil de natation. Par contre, il est limité à la piscine et ne fonctionnera pas en mer ou dans un lac.

Notez bien que Garmin est la seule marque à proposer la programmation d’entrainements en natation. Même sur la Forerunner 245 Music. Il faut passer par Garmin Connect et on peut programmer une séance de natation exactement comme on le fait pour de la course à pied.

Ensuite, il faut juste faire attention à bien paramétrer la longueur de la piscine, pour que le calcul de la distance soit bon.

Autres sports

Montre sport Forerunner 245

Dans le domaine des ‘autres sports’, je n’ai qu’un seul point particulier à relever. C’est le fonctionnement automatique du profil musculation, qui se distingue des autres profils de sport en salle où les données mesurées sont assez limitées (sur du stepper, on n’a pas autant de métriques qu’en course à pied).

En mode musculation, la Forerunner 245 Music va détecter automatiquement les mouvements, les compter et compter le nombre de séries. Alors bien évidemment, elle y arrive grâce à ses capteurs de mouvement. Pour pouvoir compter des mouvements, il faut que la montre bouge à chaque mouvement. Ca ne fonctionne donc pas pour des pompes ou des tractions.

Pour le reste, le comptage fonctionne plus ou moins bien en fonction des exercices. On peut le corriger si jamais il y a eu un écart. On peut aussi définir le poids de chaque série.

Ensuite, Garmin Connect devient un carnet d’entrainement complet, indiquant l’exercice, le nombre de séries, le nombre de mouvements et le poids.

Précision GPS / cardio

J’ai été agréablement surpris en analysant la trace GPS de ma première sortie avec la Forerunner 245 Music. Elle a fait aussi bien que la Suunto 5, dont j’avais relevé la bonne précision GPS lors du test. On voit qu’elle fait mieux que la Fenix 5X Plus dans la virages.

Il faut bien comprendre que ce n’était pas gagné d’avance, car la Forerunner 245 Music utilise une toute nouvelle puce GPS dont Garmin n’a pas forcément encore la pleine maîttrise.

Précision GPS Forerunner 245

La sortie suivante a bien confirmé cette bonne précision, avec des traces GPS qui se superposent bien d’un tour sur l’autre. Là encore, la Forerunner 245 Music est plus précise que la Fenix 5X Plus et j’ai même l’impression qu’elle est légèrement plus précise que la Forerunner 945 (donc les traces sont plus écartées en bas à droite, sous les arbres).

Trace GPS Forerunner 245

Sur cette sortie, la Forerunner 245 Music a encore montré de belles performances. Sur la partie de gauche, elle fait aussi bien que la Suunto 5 et mieux que la Forerunner 945. Un peu plus loin, sur la partie droite, elle prend bien le virage mais sort un peu à côté de la route, alors que la Suunto 5 reste parfaitement dessus.

GPS

Il y a 2 secteurs à observer sur cette dernière trace GPS. Sur la gauche, le fais le tour d’une place et c’est la Forerunner 245 Music qui est la plus précise des 3 montres GPS Garmin que je portais ce jour-là.

Sur la droite, un virage à 90° sous des arbres et c’est encore la trace de la Forerunner 245 Music la plus fidèle à la réalité.

Garmin Forerunner 245 GPS

Sur une autre sortie, on remarque sur la portion en aller-retour que les 2 traces de la Forerunner 245 Music sont parfaitement superposées, alors qu’il y a un écart au niveau du ‘S’ entre celles de la Forerunner 945.

GPS Forerunner 245 Music

Sur le ‘S’ sur la partie gauche, la Forerunner 245 Music produit encore une fois la meilleure trace GPS. Mieux que la Forerunner 945.

Trace GPS

Conclusion : c’est la montre GPS Garmin la plus précise de toutes celles que j’aie déjà testé.

Passons au cardio, avec tout d’abord une sortie vraiment tranquille. Et là, un tracé quasiment parfait. Je n’ai pas examiné le fichier GPX dans le détail, mais les erreurs ne doivent pas dépasser les 5bpm et pas plus de 30 secondes (sauf la première minute).

Cardio Forerunner 245

Situation à peu près similaire et résultats un peu moins bons. Le raté sur les premières minutes est assez classique pour les capteurs cardio optique. Celui de la fin est peut-être du à la sueur au niveau du capteur (je cours en Afrique en ce moment), car la Forerunner 945 que je portais sur l’autre poignet est partie en vrille presque au même moment.

Forerunner 245 FC running

J’ai retrouvé le même raté au départ sur une autre sortie. Ensuite, on voit quelques pics, qui sont rapidement corrigés par l’algo.

Cardio Forerunner 245 running

Si on chahute un peu plus, on se rend compte que quelques erreurs apparaissent, mais que le nouveau capteur cardio optique semble bien réagir aux variations de fréquence cardiaque.

Le tracé n’est pas parfait, mais la précision suffit pour faire un entrainement par zone cardio.

Précision Cardio Forerunner 245

Je n’ai pas de comparaison de FC sur un vélo d’appartement, car l’outil que j’utilise requiert une trace GPS. C’est un comparateur de trace GPS et s’il n’y a pas de trace GPS, il bug. Mais visuellement, je peux vous assurer que la FC relevée est extrêmement fiable.

C’est en général pas le cas sur un vrai vélo, car les vibrations perturbent les mesures du capteur cardio optique qui ne reste pas en place.

Verdict : pas encore parfait, mais le nouveau capteur cardio optique de Garmin a l’air d’être meilleur que les anciennes versions.

Suivi d’activité quotidienne

Forerunner 245 activité quotidienne

Les capteurs de la Forerunner 245 Music tournent 24h/24. Ca permet au capteur cardio optique de mesurer votre FC en continu, mais aussi de déterminer votre fréquence cardiaque au repos. Une donnée dont vous pouvez vous servir pour affiner la définition de vos zones cardio ou alors pour confirmer que vous êtes en train de tomber malade ou que vous êtes en surentraînement. Il est d’ailleurs possible d’activer une alerte en cas de FC anormale (si par exemple vous êtes à 110bpm en étant assis devant la télé).

Tous ceux qui font attention à leur activité physique sans être de grands sportifs auront de quoi s’amuser. L’activité quotidienne est mesurée au travers du nombre de pas, de la distance, des calories brûlées (métabolisme de base + activité physique) et des minutes d’intensité. On a la possibilité de fixer des objectifs (fixes ou alors évoluant selon un algorithme pour essayer de faire chaque jour un petit peu plus) et des alarmes d’inactivité.

Le seul truc qui manque, c’est le nombre d’étages gravis, que la Garmin Forerunner 245 Music ne peut pas mesurer du fait de l’absence d’altimètre barométrique.

On peut ajouter à ça des métriques de qualité comme le suivi du stress, du sommeil et du body battery. Mon avis : le stress ne sert à rien, par contre j’aime bien le body battery, qui doit refléter la patate qu’il reste à notre corps.

C’est un algorithme de Firstbeat qui permet de combiner plusieurs données pour faire ressortir votre niveau de pêche. Avec un score de 1 à 100, plus vous êtes proches de 100 et plus vous avez la pêche ; plus vous êtes proche de 0 et moins vous avez d’énergie. A partir de cette base, chaque période de repos (sommeil, sieste, moment tranquille sur le canapé) va restaurer votre capital, tandis que chaque séance de sport ou de shopping va venir puiser dans vos réserves.

Ca marche assez bien : ça augmente pendant le sommeil, les siestes et les périodes affalé sur le canapé ; ça diminue si vous faites du sport, mais aussi du shopping ou une journée éprouvante au boulot. Le seul reproche que j’ai envie de faire, c’est que le graphique ne permet de visualiser sur la montre que les 4 dernières heures. J’aurais préféré les 12 ou 24 dernières heures.

Tout ça continue pendant le sommeil. Les capteurs vont détecter les mouvements et mesurer l’oxygénation sanguine, dans le but de mesurer la durée et la qualité du sommeil.

Très récemment, Garmin a introduit pour les femmes un suivi du cycle menstruel. Bon, techniquement, les hommes aussi peuvent utiliser le suivi menstruel, sauf que pour nous, ça sert à rien. En fait c’est une fonctionnalité de l’appli Garmin Connect, la montre ne sert à rien dans le processus. L’idée est dans un premier temps de corréler le cycle menstruel avec les statistiques de performance et ensuite de pouvoir prévoir les périodes défavorables.

Move IQ sert à enregistrer automatiquement des activités physiques (comme marcher pour aller prendre le bus, faire du Vélib’, etc). Ca fonctionne généralement bien (sauf qu’il confond trottinette et vélo), mais les infos ne sont pas visibles sur la montre et je trouve qu’elles sont un peu perdu dans le fouillis de Garmin Connect.

TrueUp Physio permet de partager les données d’activité, les métriques physiologiques et l’historique des séances de sport entre plusieurs appareils Garmin (par exemple un compteur vélo et une montre GPS ou un tracker d’activité et une montre GPS).

Montre connectée

Montre connectée Forerunner 245 Music

Les notifications sont transférées du smartphone à la montre. Sur l’écran, s’affiche le début du message et le nom de la source (WhatsApp, Facebook, etc). A partir de là, on peut choisir de sortir son téléphone ou alors d’appuyer sur Start pour lire un peu plus du message. Il y a quand même une limite. On n’arrivera pas à lire un roman en faisant défiler les écrans indéfiniment.

Si vous recevez une notification pendant une activité sportive, alors ce n’est qu’un bandeau qui s’affichera en haut. Il ne couvrira pas tout l’écran. Si ça vous gonfle, vous pouvez le désactiver.

La bizarrerie, c’est que le mode confidentialité n’est pas présent. Sur les Fenix 5 Plus et la Forerunner 945, on peut l’activer pour éviter qu’un message ne s’affiche immédiatement à l’écran. Il faut une action pour le consulter (comme appuyer sur un bouton). Je pensais que ce serait standard sur toutes les montres connectées Garmin, mais non.

Par contre, elle reçoit bien les emoji.

Il y a plusieurs façons de stocker de la musique sur la Forerunner 245 Music :

  • en téléchargeant des fichiers type mp3 de votre ordinateur à la montre (soit via Garmin Express, soit à l’arrache par un copier/coller dans la mémoire de la montre comme pour une clé USB)
  • en utilisant Deezer ou Spotify

Une petite précision sur la 2e méthode. La Forerunner 245 Music étant dépourvue de puce 3G/4G, ce n’est pas vraiment du streaming. Vous allez télécharger vos playlists préférées dans la montre. Après, vous pourrez donc vous passer de votre smartphone pour écouter de la musique (même quand vous ne serez pas sous couverture 3G/4G).

Tout se pilote ensuite avec les boutons :

  • lecture / pause
  • suivante
  • menu, qui permet d’accéder à toutes les commandes (volume, précédente, lecture, pause, suivante, répéter, réglages, source)

Ce que je trouve dommage avec cette interface, c’est que le contrôle du volume ne soit pas accessible tout de suite. Or, quand je fais du sport, c’est quasiment la seule commande que j’utilise.

Pour écouter de la musique, il suffit de connecter un casque ou une enceinte en Bluetooth. Je n’ai jamais eu de souci de coupure de musique en utilisant le casque Aftershokz Trekz Air. J’ai testé un autre casque Bluetooth low cost juste pour vérifier qu’il était compatible.

Le widget Calendrier regroupe aussi bien les événements de votre calendrier de smartphone (exemple : fête de la musique), que vos alarmes (ex : réveil 6h15 footing) que les séances de sport programmées (manuellement ou via Garmin Coach).

La Forerunner 245 Music est bien évidemment compatible avec Connect IQ, la plateforme qui permet de télécharger des applis pour personnaliser une watchface, un widget ou un profil sportif. C’est là qu’on télécharge Deezer ou Spotify par exemple. L’immense majorité des applis sont gratuites, même si certaines ont une version payante.

Garmin a créé une nouvelle watchface pour la Forerunner 245 Music. Elle est pas mal, mais le petit encart en bas de l’écran n’affiche que les séances de course à pied. Aujourd’hui, je sors d’une séance de natation et elle m’affiche 0,0km.

Mais bon, ça se change. Par défaut, il n’y a que 6 watchfaces, 3 analogiques et 3 numériques. On peut tout configurer dessus, l’agencement, les données et les couleurs. Après, on en trouve des centaines à télécharger sur Connect IQ.

Conclusion du test

Avis Forerunner 245 Music

Je pense qu’à l’origine, Garmin n’avait peut-être pas prévu de sortir cette montre cardio GPS. Mais ayant loupé le virage de la puce GPS Sony, ils ont réagi et n’avaient pas le choix. Ils ne pouvaient pas déjà sortir une Forerunner 655 Music. Donc ils ont développé une Forerunner 245 Music.

La Forerunner 235 était une bonne montre GPS, bien placée en termes de prix et de fonctionnalités. Mais là, on ne peut même plus la comparer à la Forerunner 245 tellement les fonctionnalités se sont améliorées. Les standards de ce qu’on attend d’une montre de sport connectée ont augmenté. La liste est impressionnante et on ne retrouve ça sur aucune autre concurrente d’une autre marque.

Si j’étais vraiment très très occupé, je pourrais quasiment répondre à tous les messages que je reçois de demande de conseils pour une montre GPS running par « la Forerunner 245, ou Forerunner 245 Music si tu veux la musique intégrée ».

En plus, la précision GPS est bonne et le capteur cardio otpique, sans être parfait, est meilleur. Je pense que son seul point faible, c’est l’absence d’altimètre barométrique.

Après, reste la question du prix. Certes c’est le milieu de gamme Garmin, mais son prix reste supérieur au milieu de gamme de toutes les marques concurrentes (Polar Vantage M, Suunto 5, Coros Apex). C’est quand même du milieu de gamme +++. Mais bon, il faut reconnaître que la Forerunner 245 Music les surclasse toutes au niveau des fonctionnalités.

Vous avez trouvé ce test utile ? Soutenez le blog en commandant chez un partenaire.

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Je passe généralement plusieurs heures pour faire ces tests, c’est pas mal de boulot.

Si vous êtes intéressé par l’achat de matériel sportif et que vous passez par un des liens ci-dessous, je toucherai une commission sur votre commande, ce qui contribuera à l’avenir de ce blog (et je vous en remercie).

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans un commentaire. Je prendrai le temps d’y répondre.

Garmin Forerunner 245 noire
Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 245 merlot
Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 245 Music noire
Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 245 Music blanche
Bouton commander i-run
Garmin Forerunner 245 Music turquoise
Bouton commander i-run
Aftershokz Trekz Air gris
Bouton commander i-run

29 commentaires

  • Stéphane Le luron

    Encore un très bon test qui me rassure a acheter la 245 , pour info j’ai passé commande au prix de 225€.

  • Kamines

    Commandée hier à 15h sur irun. Arrivée aujourd’hui à 10h30 en point relais. Pas mal pour l’emmener de Toulouse vers le Pas de Calais. Ce sont les prixx standards mais la livraison Chronopost est gratuite et ça encourage la rédaction de ces fabuleux articles….enfin j’espère

  • Stephane Saison

    A quand le test de la 945

  • Yoann

    Bonjour à tous,
    Avant tout merci pour ce test très complet.
    Je suis sur un dilemme aujourd’hui entre la 245 et la 645… car on trouve la 645 aujourd’hui pour 50€ de plus voire moins.

    C’est ma première montre.
    J’ai un profil de course à pied, natation et vélo. Je ne fait pas de trail, mais je fais du vélo en montagne et cours de temps en temps sur du vallonné. J’aimerai aussi pourvoir m’en servir pour mes deux randonnées annuelles …

    Je comprends que le plus de la 645 et l’alti baro (elle a aussi le gyroscope, mais quel intérêt ?). J’ai du mal à savoir si l’alti baro serait un vrais plus pour moi, ou plutôt qu’est ce que j’en perd si je n’en l’ai pas. Sachant que j’utilise beaucoup strava pour suivre mes mes performances (je n’ai que ça en même temps …)
    Dit autrement, qu’est ce que la 245 m’apporterait par rapport à la 645 ? L’autonomie du GPS (je fais rarement de grosses sorties) ? Les nouvelles fonctions du capteur, comme le body batterie ? Peut être la prévision GPS et du cardio ?
    Est-ce que la 245 restera dans le coup plus longtemps ?…

    Merci de me donner ton avis car je suis clairement indécis …

    • Jérôme

      Bonjour
      La question à se poser est : Est-ce que les données de dénivelé sont importantes pour toi ? Si oui, alors l’alti baro et l’affichage du dénivelé à l’écran (chose qui n’est pas possible sur la 245) de la Forerunner 645 seront un avantage.

      • Yoann

        Je ne suis pas sûr de vraiment avoir besoin de l’affichage du D+, mais mes activités étant généralement en dénivelé, je me dit que les données du distances seraient peut être plus fiable.
        En voyant le problème dans l’autre sens, qu’est ce que la 245 pourrait m’apporter en plus par rapport à la 645 ?
        Merci Jérome !

  • Guillaume

    Merci beaucoup pour tous ces tests.

    J’hésite entre la 245 et la 645 … je cours pas mal, sans avoir l’envie de compétition, mais je fais aussi beaucoup de trekking en autonomie. Par conséquent l’alti est un gros plus pour moi.

    Ayant testé les deux, pourriez-vous me donner votre impression ?!
    Savoir si l’absence de l’alti peut-être compensée par la nouveauté de la montre et ces fonctionnalités.

    Merci beaucoup.

  • Jeremy

    Salut Jérôme,

    J’aurais aimé savoir si la taille de l’écran n’est pas trop petit pour lire les informations en particulier pour le vélo, si on la compare à la forerunner 945 ? De plus, elle a l’air plutôt destinée à des petits poignets ? Et merci pour ce test détaillé.

  • Matt

    Salut Jérôme,
    La Garmin 245 est elle équipé du live track ? si oui peux tu le développer en 2, 3 lignes stp
    Sportivement Matt

  • JACOB

    Bonjour !

    Tout d’abord, bravo et merci pour vos articles ! Complets et agréables à découvrir.

    Je me permets de me tourner vers vous car j’ai été expédiée par le service assistance de Garmin et je me dis que vous êtes peut-être dans de meilleures conditions pour tester ma question…à moins que vous ne l’ayez déjà fait ou que ça ne sert à rien… Mais, je vous remercie par avance de votre réponse.

    Je souhaiterai savoir s’il était possible de connecter la Forerunner 245 Music ou la 645 Music à une enceinte Bluetooth – la JBL Charge 3 qui est en Bluetooth 4.1.
    J’avais par ailleurs appelé Harman JBL qui n’ont pas su me répondre mais ont essayé de chercher…

    En vous remerciant,
    Bien cordialement,

    Marie-Pierre

  • Thierry

    Bonjour Jérôme,

    Tu mentionnes le seuil lactique mais selon les sites Garmin et Firstbeat, les 245 ne l’on pas… contrairement au 645.

    Sinon super test et vidéo comme d’habitude.

    Cordialement,
    Thierry.

    • Jérôme

      Bonjour
      Mais oui tu as raison. Je ne sais pas d’ou Vient cette erreur car je ne l’avais pas faite dans le premier article de prise en main. Je vais corriger ça. Merci.

  • Matthieu

    Bonjour Jérôme,
    Est-il possible de coupler la garmin 245 avec une ceinture de fréquence cardiaque “geonaute” de chez Décath stp ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.